Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2012

L"étau se resserre autour de Jean-Noël Guérini

 
 Publié le jeudi 13 décembre 2012
 

Pour la deuxième fois, le Sénat a levé hier son immunité parlementaire

La justice soupçonne le président PS du Conseil général d'avoir commis des délits de

La justice soupçonne le président PS du Conseil général d'avoir commis des délits de "corruption passive, de trafic d'influence et de participation à une association de malfaiteurs".

Photo Thierry Garro

Connu pour son tempérament superstitieux, au point de nourrir une véritable phobie pour le vert ou de ne pas supporter que l'on prononce certains mots en sa présence, Jean-Noël Guérini espérait peut-être que le 12/12/2012 lui porte chance...

Raté, le bureau du Sénat a pour la deuxième fois de l'année décidé de lever l'immunité parlementaire du président PS du Conseil général. Une décision qui va permettre au juge Duchaine de faire placer l'élu en garde à vue, afin de l'interroger notamment sur des marchés publics qui auraient donné lieu à du favoritisme et sur des pots-de-vin versés par des entrepreneurs pour pouvoir ouvrir une maison de retraite dans le pays d'Aix.

Les sénateurs n'ont pas hésité

En mars dernier, lorsque les 26 membres du bureau du Sénat avaient dû étudier une première demande de levée d'immunité parlementaire de Jean-Noël Guérini, certains avaient fait part de leurs réticences, qu'ils avaient manifestées en s'abstenant lors du vote à bulletin secret.

Rien de tel hier, selon un des élus appelés à se prononcer : "Le dossier était beaucoup plus lourd". De bonne source, les récentes mises en examen dans cette instruction judiciaire de Bernard Barresi et de Michel Campanella, deux noms du grand banditisme marseillais, n'ont pas échappé aux sénateurs.

En fait, après l'exposé du rapport du centriste Jean-Léonce Dupont qui avait analysé le courrier adressé par le juge Duchaine, les débats ont surtout porté sur les "fuites" apparues dans la presse. Dans le communiqué, le bureau a donc exprimé "ses préoccupations sur la violation du secret de l'instruction" : "L'application de cette règle, qui doit être pleinement respectée, notamment par ceux qui en ont la charge, pourrait faire l'objet d'une réflexion et de propositions dans le cadre des travaux de contrôle et d'évaluation de la Haute Assemblée".

"Je souhaitais cette décision"

"Je souhaitais cette décision, car je veux, dans les délais les plus brefs, apporter toutes les explications nécessaires à la manifestation de la vérité", a réagi Jean-Noël Guérini. Il rappelle qu'il est "un citoyen comme un autre, bénéficiant de la présomption d'innocence". Pour son avocat, Me Dominique Mattei, "c'est un peu de la justice spectacle ! Cela ne changera pas la teneur de ses réponses aux questions que le juge aurait pu lui poser directement".

Quel calendrier pour le juge Duchaine ?

Accordée hier matin, la levée d'immunité parlementaire a été aussitôt transmise au ministère de la Justice : "Elle est sur le bureau de Christiane Taubira et doit être publiée ce jeudi au Journal officiel", indiquait-on dans l'après-midi.

Autrement dit, le juge Duchaine aura la possibilité à partir de la semaine prochaine de franchir une nouvelle étape (1). Reste à savoir sous quelle forme : Jean-Noël Guérini sera-t-il à l'avance convoqué par courrier ce qui impose un délai, recevra-t-il un appel téléphonique lui demandant de se présenter chez les gendarmes toutes affaires cessantes ou les enquêteurs procéderont-ils à une interpellation ?

Dans tous les cas, il est plus que probable que son frère Alexandre sera également placé en garde à vue dans le même temps.

Il se pourrait également que cette opération survienne au moment où la cour d'appel d'Aix se prononcera sur la mise en détention provisoire ou non de Bernard Barresi et de Michel Campanella. Si rien ne se passe la semaine prochaine, il ne faut pas pour autant s'attendre à une "trêve des confiseurs" durant les fêtes de fin d'année : à plusieurs reprises, le magistrat a fait procéder à des perquisitions ou à des auditions au moment de Noël.

(1) Légalement, il aurait selon une source gouvernementale pu agir dès la décision du bureau connue, autrement dit dès hier après-midi.

La Provence

21:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Voyage de Jean-Noël Guérini en Israël

Une délégation de quarante-six personnes, conduite par Jean-Noël Guérini, Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, s’est rendue en Israël du 10 au 12 décembre 2012. Pour accompagner les conseillers généraux de tout bord politique dont certains faisaient leur premier voyage en Israël, le Président avait invité Michèle Teboul, Présidente du CRIF Marseille Provence, Zvi Ammar, Président du Consistoire régional, Bruno Benjamin, Président délégué du Consistoire, Élie Benarroch, Président du FSJU. Reouven Ohana, Grand Rabbin de Marseille, Jean-Marc Aveline, Vicaire général, Frédéric Keller, Pasteur et Robert Azilazian représentaient les différents cultes.

 

Nous connaissons tous l’attachement du Sénateur pour Israël, ce voyage de solidarité avait pour mission aussi d’apporter un peu de réconfort au peuple israélien. Comme il est de coutume, la première visite débute par Haïfa, ville jumelée avec Marseille depuis 1958. Les – accords-cadres – sur le social, la santé et l’économie sont anciens et se perpétuent d’année en année comme ceux des « Écoles de l’Espoir ».

 

Dimanche 9 décembre, Yona Yahav, maire de Haïfa, reçoit la délégation lors d’un Dîner de Gala durant lequel il réaffirme son amitié pour Marseille et la France. Il rappelle que la formation de ses pompiers pour la lutte des incendies de forêt et la prévention des risques, organisée par les marins pompiers du département est un succès. Le programme d’échange et de formation s’est renouvelé et accentué après l’incendie du Mont Carmel de décembre 2010 qui avait fait 41 victimes. Jean Pierre Maggi, Maire de Velaux et Conseiller général en charge au département des Incendies et Secours est affirmatif : « les rencontres qui ont eu lieu lors de la visite des pompiers de Haïfa à Marseille ont permis de nouer des liens d’amitiés indéfectibles, la grande famille des pompiers n’est pas une utopie, mais bien une réalité ».

 

Le Président du Conseil Général très attaché aux « Écoles de l’Espoir » a promis une rallonge budgétaire de 100 000 euros. Présents lors de cette rencontre, les élèves, juifs, druzes, musulmans arméniens, qui bénéficient du soutien scolaire ont témoigné auprès des élus de l’utilité du programme personnalisé et des progrès rapides qu’ils ont faits. Une invitation dans notre ville a été lancée pour douze d’entre eux.

 

Le programme du lendemain est chargé et débute par une visite au Musée national des Sciences, le Mada Tech, lieu interactif, privilégié par un jeune public avide de progrès scientifiques et technologiques. Ce musée offre une grande diversité d’expositions qui illustre le lien entre la science et la vie quotidienne.

 

Malgré une circulation automobile intense, la délégation arrive à l’heure à Jérusalem, où seul un groupe restreint se rend à l’invitation du Président Shimon Peres. Durant cet entretien privé extrêmement convivial et chaleureux, le Président de l’État d’Israël évoque les problèmes d’actualité sans omettre de rappeler que : « conscient que le pays n’avait aucune ressource de son sol, il a misé sur les capacités humaines, Israël s’est nourri de ses hommes alors que les autres peuples se nourrissent de la terre ».

 

Le mois de décembre, est traditionnellement celui de la fête du « miracle de Hanoucca », source d’inspiration intemporelle puisque la fiole d’huile dura huit jours au lieu d’un seul. C’est la fête la plus célébrée et chérie du calendrier juif, le Président Peres ne déroge pas à la règle en invitant les participants à l’allumage de la seconde bougie, moment privilégié de partage et d’émotion.

 

Lors du diner officiel qui suivra, le vice-ministre de l’Intérieur Eli Ishaï répondra en toute franchise et sans langue de bois à toutes les questions sur Israël et la coexistence avec ses voisins arabes. Mardi 11 décembre, après un petit déjeuner, en présence du Président mondial du KKL, Monsieur Afflalo, et une bénédiction de l’ancien Grand Rabbin d’Israël, Monsieur Bakchi Boron, la délégation se rend à la Knesset, le parlement israélien où l’attend le Président Reouven Rivlin.

 

Invités ensuite à la conférence de Dan Ben Simon, député du parti Avoda, sur le thème de : « Enjeux des prochaines élections israéliennes », les participants de la délégation auront sans nul doute de quoi méditer. Rien n’est simple en Israël, malgré les menaces qui pèsent sur l’existence même du pays, le dynamisme et la persévérance des Israéliens sont une leçon de courage pour chacun d’entre nous. C’est bientôt la fin du voyage, il reste encore un peu de temps pour aller visiter pour les uns le « Saint Sépulcre » ou pour d’autres le « Mur des Lamentations ». Un appel téléphonique de dernière minute vient surprendre les membres de la délégation, le Premier ministre Bibi Netanyahu attend le Président Jean-Noël Guérini et les conseillers généraux pour un ultime entretien.

 

Comme le dit Michèle Teboul, ce voyage riche en rencontres a répondu à tous ses espoirs. Nous le savons, on ne sort pas indemne de ce qu’on a vu ou perçu ou compris. Souhaitons que les participants à cette délégation deviennent les nouveaux ambassadeurs d’un pays qui mérite attachement et respect et comme le disent les Sages du Talmud, espérons que la fête de Hanoucca continue à éclairer le Peuple juif.

 

Edith Janowski-Bismuth

CRIF Marseille Provence

21:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

La mère et la fille tournent ensemble dans des pornos

sans-titre.png Porno mère et fille.png

14/11/2012 – 10h00
TALLAHASSEE (NOVOpress) –
Jessica, 56 ans et sa fille, Monica, 22 ans (de gauche à droite sur la photo), deux Américaines (Floride), tournent ensemble des vidéos pornographiques. La mère et la fille s’en réjouissent : « Nous n’avons aucun problème à faire un deux-en-un. Nous avons des relations sexuelles avec un homme, en même temps dans la même pièce, mais pas l’une avec l’autre », explique Jessica, la mère. L’honneur est sauf…

 

Les deux femmes ont même créé leur propre site pornographique, intitulé « The Sexxxtons » où elles postent leurs vidéos X. « Je pensais que c’était un bon moyen pour gagner de l’argent. J’aime le sexe et j’aime être avec ma mère. Pendant les scènes qu’on tourne ensemble, je pense à la façon dont nous allons devenir riches », explique cette fois la fille. Les DVD de ces ébats mère-fille sont également commercialisés. Les joies d’une société libérale ?

Crédit photo : DR.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Longuet et Collard assignés en justice pour leur bras d'honneur !

Gérard Longuet et Gilbert Collard ont été assignés par des associations pour injure publique pour le bras d'honneur qu'ils avaient fait en réponse à une demande du gouvernement algérien exigeant que la France reconnaisse les "crimes" du colonialisme, selon un avocat.

Gérard Longuet et Gilbert Collard ont été assignés par des associations pour injure publique pour le bras d'honneur qu'ils avaient fait en réponse à une demande du gouvernement algérien exigeant que la France reconnaisse les "crimes" du colonialisme, selon un avocat. L'ancien ministre de la Défense Gérard Longuet avait effectué ce geste le 30 octobre pendant le générique de fin d'une émission politique de Public Sénat. Alors que le son était coupé mais pas l'image, il réagissait à la question hors antenne d'une journaliste sur la demande du ministre algérien des Anciens combattants, exprimée l'après-midi même, pour "une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français".

Ce bras d'honneur, assumé ensuite par le sénateur de la Meuse, avait été réédité le 1er novembre à l'antenne par le député FN Gilbert Collard sur le même thème et sur LCI. Deux associations, le Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et l'Organisation arabe unie (OAU), et un de leurs dirigeants, Saada Zaoui, de nationalité algérienne, ont décidé de citer les deux hommes politiques devant la 17e chambre du Tribunal de grande instance (TGI) de Paris, a indiqué l'avocat des associations, Me Anthony Bem. Le bras d'honneur est "un acte de mépris injurieux envers les personnes d'origine et/ou de nationalité algérienne", indique la citation.

Les deux associations demandent au tribunal de condamner MM. Longuet et Collard à 50.000 euros de dommages et intérêt chacun. M. Zaoui réclame 20.000 euros. Contacté par l'AFP, M. Longuet a estimé que l'accusation d'injure publique à son encontre n'était pas caractérisée en droit, d'une part car son geste
n'était pas public mais commis pendant le générique, de l'autre car il ne visait personne nommément. "Mon geste ne s'adressait ni aux Algériens ni au ministre mais à l'idée qu'on puisse trancher l'histoire par des formules expiatoires de culpabilité collective et intemporelle", a-t-il dit

Interrogé par l'AFP, M. Collard a répondu qu'il irait "s'expliquer devant le tribunal avec infiniment de respect". "Aucune association ne me rendra manchot", a-il ajouté.

TF1 News - 14.12.12

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La vidéo que Manuel Valls tente de faire disparaître

sans-titre.png Valls.png

http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-video-que-Manuel...

et autres vidéos

Article du 14/12/12

E&R

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les disciples d'Emmaüs

sans-titre.png, Rembrandt.png

Rembrandt  (1628)

sans-titre.png Pèlerins d'Emmaüs.png

Rembrandt  (1628)

Autres tableaux:  http://artbiblique.over-blog.com/article-les-disciples-d-...

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Emmaüs se met à nu pour la bonne cause !

http://www.leparisien.fr/diaporama/en-images-emmaus-se-me...

 

NdB: Maintenant il faut montrer ses fesses pour "lutter contre la misère" ! Il paraît que ce calendrier est humoristique...

 

19:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Florian Philippot sur France 5 - 14.12.12

19:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Ces vies brisées par la pilule

http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/12/14/ces-vies-b...

18:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Blois: le terrain de la mosquée aurait servi à élever des porcs !

sans-titre.png Truie.png

sans-titre.png porcherie.png

 

Un scandale vient d’éclater au sein de la communauté musulmane de Blois ! De taille effectivement, puisqu’il remet en cause la construction en cours de la mosquée. Pour cause, le terrain sur lequel elle est actuellement bâtie aurait été occupé auparavant par un élevage de porcs ! Ce terrain appartenait en effet à un charcutier, M. Chevalier, lequel élevait à cet endroit des porcs pour faire vivre sa charcuterie…

Or, pour les musulmans, un terrain qui a été occupé par des porcs est « haram », c’est à dire impur ! Le projet de mosquée va-t-il alors être abandonné ? Il faut souligner que dans ce projet de construction, le Roi du Maroc a engagé 787000 euros ! Va-t-il exigé qu’on les lui restitue ? Il y a de cela 20 ans, un souk était en construction à Derdara, au Maroc : lorsqu’une nuit, des sangliers se sont invités sur cette terre et l’ont labourée, ils ont dans le même temps sifflé la fin des travaux, lesquels ont en effet été abandonnés !

Contre-info.com - 14/12/12

18:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Le bannissement de Noël

sans-titre.png Noël.png

La fête de Noël est menacée. Le nombre de personnes choquées par la présence des attributs de Noël dans les lieux publics augmente rapidement ces dernières années dans plusieurs pays du monde. Dans la ville américaine de Santa Monica les dioramas avec les scènes de la vie de Jésus-Christ sont interdits. Un scandale a éclaté à Bruxelles, suite à la décision de remplacer dans la capitale de la Belgique le symbole principal de la fête, le sapin de Noël traditionnel, par une structure métallique lumineuse.

Pour plusieurs raisons, l'Occident renonce à l'atmosphère de Noël. La principale c'est la tolérance excessive qui fait plus de mal que de bien, est persuadé Roman Silantiev, historien et sociologue des religions.

« Il n'était pas difficile de prévoir le développement de la situation. Il n'y a pas très longtemps nous avons édité un livre qui porte le titre « La Tolérance impitoyable ». Il se classe dans le genre anticipation sociale sur ce qui aura lieu si le modèle moderne des droits de l'homme, de tolérance et de défense des minorités l’emporte et devient absurde. Tout est permis: les mariages homosexuels, la pédophilie et les drogues, mais on ne peut pas orner le sapin parce que dans le système de nouvelles valeurs il est beaucoup plus dangereux que tout ce qui est mentionné ci-dessus ».

Le facteur islamique qui s'est renforcé s'est joint à la substitution préméditée des valeurs chrétiennes par les idéaux démocratiques. Ce conflit interreligieux et interethnique est prévisible mais presque insoluble, estime le théologien Youri Tabak.

« Les musulmans venus en Europe sont assez dominés par la passion et agressifs. Ils insistent sur leurs propres valeurs. Ils n'aiment pas voir les symboles que leur religion interdits où critiqués et ils exigent le respect de leur religion et de leurs droits. Dans cette situation il est difficile de faire quelque chose parce que toute décision provoquera le mécontentement de l'une où de l'autre partie. Les conflits sont inévitables. Après l'augmentation du nombre de musulmans, leur opinion sera prise en considération et le problème de la célébration des fêtes chrétiennes va empirer ».

D'ailleurs, même l'Eglise orthodoxe russe a déclaré à plusieurs reprises que le processus de xénophobie s’exacerbe dans le monde, raconte le secrétaire chargé des relations inter-orthodoxes du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, le père Igor Yakimtchouk.

« C'est une attaque préméditée contre la culture chrétienne qui est la base de toute la civilisation européenne et grâce à laquelle l'Europe s'est formée comme Europe».

Le représentant de l'Eglise orthodoxe russe est persuadé que pour arrêter le processus de bannissement du christianisme de la vie publique, les autorités des pays occidentaux doivent se rappeler aujourd'hui l’expérience de la lutte athée contre la religion en URSS qui a duré plusieurs décennies. Notre pays et nos croyants on été vaccinés et je suis persuadé qu’une telle chose ne se répétera plus jamais dans la Russie moderne, a conclu le prêtre.

La Voix de la Russie - 13/12/12

18:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

L'industrie fromagère a plus de 7000 ans

sans-titre.png banon fermîer.png

Banon fermier - Provence

La fabrication du fromage date du Néolithique. L'analyse de tessons de poteries trouées trouvés sur le territoire de la Pologne contemporaine a montré que le fromage était déjà fabriqué il y a plus de 7 000 ans en Europe centrale.

Ces débris de céramique ont été découverts antérieurement par des archéologues polonais et américains dans la région de Kuyavia, au sud de Gdansk (Pologne). Les spécialistes ont établi qu'ils provenaient de récipients percés d'orifices et étaient de véritables faisselles, comme celles utilisées de nos jours dans la fabrication des fromages.

Grâce à des analyses isotopiques, les scientifique ont mis en évidence sur ces poteries des traces de lait caillé – « signature » caractéristique de l'industrie fromagère : les tout premiers agriculteurs du Néolithique européen fabriquaient et consommaient du fromage. Il s'agit de la plus ancienne industrie fromagère connue à ce jour.

La Voix de la Russie - 14/12/12

17:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

La Russie affirme qu'elle ne changera "jamais" sa position à l'égard de la Syrie


La Russie affirme qu'elle garde la même position... par euronews-fr

14/12/12

16:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Merkel et Hanouka

sans-titre.png Merkel et hanouka.png

Le président du Conseil central des juifs d’Allemagne, Dieter Graumann, remet à la chancelière Angela Merkel un chandelier à neuf branches de la fête de Hanouka, dimanche 25 novembre à Francfort.
 

00:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)