Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2012

INSECURITE/HOMICIDE - Une avocate marseillaise retrouvée égorgée à son cabinet

 
 

Publié le vendredi 30 novembre 2012 à 21H24

 

Une avocate marseillaise, Me Raymonde Talbot, a été retrouvée ce soir par son associé égorgée dans son cabinet de la rue Saint-Ferréol. La police judiciaire a été chargée de l'enquête.

Les policiers se rendent sur la scène du crime.

Photo Thierry Garro

 

Une avocate a été trouvée avec "une plaie béante à la gorge" ce soir dans son cabinet du centre de Marseille, portant à trois le nombre de morts violentes en une semaine dans la ville, dont le gouvernement a fait une de ses priorités en matière de sécurité. Les circonstances exactes du décès n'étaient pas connues dans l'immédiat, mais la thèse de l'homicide était privilégiée, aucune arme n'ayant été retrouvée sur place. La brigade criminelle de la police judiciaire a été saisie de l'enquête.

Arrivé sur place en début de soirée, le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest, a précisé que les "prélèvements, très minutieux, étaient toujours en cours" par les policiers de l'identification criminelle sur le corps, "qui ne peut pas être touché pour l'instant".

"Il s'agit d'un homicide", a souligné M. Dallest peu avant 22h, en ajoutant qu'un médecin légiste était à ses côtés afin d'examiner le corps. Le procureur a prévu de communiquer plus tard à la presse, amassée au bas de l'immeuble où s'est déroulé le drame. En fin d'après-midi, les enquêteurs ont procédé à l'examen des bandes vidéos des cinq caméras de surveillance présentes dans cette rue, très passante, où les badauds commençaient déjà leurs achats de Noël. La victime, Raymonde Talbot, a été découverte par son associé à leur cabinet de la rue Saint-Ferréol, dans le centre-ville.

La porte du cabinet, situé au 3e étage d'un immeuble, était fermée: "Est-ce qu'elle était fermée à clef ou juste claquée ?", s'est-on interrogé de source proche du dossier. La victime était prostrée, la gorge tranchée, derrière son bureau, quand son associé l'a découverte. Leur secrétaire et ce dernier ont été entendus en fin d'après-midi, et une enquête de voisinage a été diligentée, a-t-on précisé de même source. Mariée et mère de famille, Me Talbot était originaire de Corse, avec des racines familiales à l'Ile-Rousse (Haute-Corse), selon un de ses amis.

M. Dallest, le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Jean-Paul Bonnetain, et le bâtonnier, Me Jérôme Gavaudan, se sont rendus sur les lieux dès les faits connus, puis à nouveau en début de soirée. Choquée, une commerçante de l'immeuble reconnaissait en avoir "froid dans le dos", évoquant une "femme très gentille, très douce", qui passait dire bonjour tous les matins. "A 17h environ, on a entendu crier, les murs sont fins, puis on a vu débarquer les pompiers", a raconté à la presse Cathy Dinoia. "On ne connaît pas encore les circonstances exactes du décès mais toute la profession se sent concernée", a réagi un confrère du quartier, décrivant la victime, âgée d'une cinquantaine d'années et spécialisée dans le droit civil, comme "sympathique et enjouée". "Nous ne pouvons qu'être révulsés par un acte odieux qui ébranle toute une profession mais aussi toute une ville", a dit pour sa part Caroline Pozmentier, adjointe au maire de Marseille en charge de la sécurité, avocate de profession.

Il s'agit de la troisième mort violente en une semaine à Marseille. Vendredi dernier, un homme de 28 ans, issu de la communauté des gens du voyage, avait été tué d'un tir de fusil de chasse par un commando de trois hommes masqués, dans le 13e arrondissement de la ville, lors d'un règlement de comptes. Lundi, c'est un chauffeur de car de 47 ans qui avait été tué par balles dans un bar du 9e arrondissement de la ville par un homme au visage dissimulé venu lui dérober sa sacoche. Depuis 2007, "245 homicides ont été commis à Marseille, dont 75 règlements de comptes", a précisé mardi à l'Assemblée le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, en réponse à une question du député socialiste marseillais Patrick Mennucci.

La Provence

23:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Ces îles inconnues qui soutiennent Israël… 30/11/2012

 

Ces îles inconnues qui soutiennent Israël…
 
Ron Prosor et Susan Rice


    Photo: Les ambassadeurs d'Israël et des Etats-Unis à l'Onu, avant le vote.

Après son admission à l’Unesco, le 13 décembre 2011, le vote de l’Assemblée générale de l'Onu, jeudi soir, en faveur de l'octroi à la Palestine du statut d'Etat observateur - vote marqué par une ovation debout - constitue à la fois une grande victoire pour les Palestiniens et un échec cuisant pour Israël et les Etats-Unis, complètement isolés y compris parmi leurs alliés traditionnels. 138 voix sur 193 pays membres se sont prononcés pour la Palestine et seulement 9 contre et 41 abstentions. Qui sont les 9 pays qui ont voté contre ? Il y a naturellement Israël et les Etats-Unis mais aussi le Canada, le Panama, la Tchéquie et… des Etats inconnus ou, sans doute, des néo-colonies : Îles Marshall, Micronésie, Nauru, Palaos. En fait, la Micronésie et ses dépendances, toutes des îles dans le Pacifique, parfois inoccupées, en tout cas avec une population qui, «à tout casser», ne fait pas les 200 000 habitants. Voilà comment on compte les seuls 9 pays opposés à la Palestine, dans le monde.
Les dirigeants israéliens pourront dorénavant être traînés devant le Tribunal pénal international pour crimes de guerre. Quant aux dirigeants palestiniens qui savourent leur victoire, ils s’engagent comme le stipule la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU, à accélérer les négociations avec Israël visant à aboutir à la création de deux Etats souverains (Israël et Palestine). Ces négociations sont dans l'impasse depuis 2010, après le refus d'Israël de geler ses activités de peuplement dans les territoires palestiniens occupés. La voie est ouverte pour que la Palestine, dans ses frontières de 1967 et comme capitale El-Qods, devienne le 194e Etat membre de l'ONU, si les Etats-Unis décident de ne pas bloquer, par leur veto, le vote du Conseil de sécurité dans ce sens. La résolution adoptée par l’Assemblée générale exprime cet espoir. En attendant, les Palestiniens continueront leur lutte pour mettre fin à l’occupation, pour obtenir la libération des prisonniers détenus par Israël, le respect du principe du droit au retour pour les réfugiés, pour le démantèlement des colonies et du monstrueux Mur de l’apartheid (ou de l’annexion). Avec l’appui des 138 pays qui les ont aidés à mettre un pied à l’ONU.
 

http://www.algeriepatriotique.com/article/ces-iles-inconnues-qui-soutiennent-israel http://www.algeriepatriotique.com/article/ces-iles-inconnues-qui-soutiennent-israel    

ALTERINFO.COM

NdB: Ces îles sont bien entendu des "paradis fiscaux"...

 

 


 

 




   

23:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Syrie: téléphones et internet coupés depuis jeudi 30/11/2012

sans-titre.png décombres syrie.png

 


Les réseaux de communication téléphonique et internet restent coupés en Syrie pour le deuxième jour consécutif, rapporte le correspondant de RIA Novosti au Liban. Par ailleurs, le site de l'agence nationale d'information SANA est inaccessible.
La société américaine de surveillance du trafic internet Renesys a rapporté jeudi que les 84 blocs syriens d'adresses IP inscrits dans la table de routage globale étaient inaccessibles depuis 10h26 UTC (12h26 à Damas), ce qui signifie que la Syrie est complètement coupée d'Internet.
Le ministre syrien de l'Information Omran al-Zaabi a accusé jeudi les terroristes d'avoir coupé la Syrie d'Internet.
 
Ria Novosti

 

22:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

DSK verserait 6 millions de dollars à Nafissatou Diallo pour mettre fin à l'affaire du Sofitel

Lire: http://fr.euronews.com/2012/11/30/dsk-verserait-6-million...

+ VIDEO

 

NdB: C'est donc qu'il est bien coupable d'une agression sexuelle sur la femme de chambre africaine et que celle-ci n'a pas menti...

20:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Marseille: une avocate retrouvée morte, la gorge tranchée, à son cabinet

 

sans-titre.png avocate.png

 

Une avocate a été retrouvée vendredi après-midi décédée, la gorge tranchée, à son cabinet, situé dans la principale rue commerçante de Marseille, a-t-on appris de source policière.

Les circonstances exactes du décès n’étaient pas connues dans l’immédiat, mais la thèse de l’homicide était privilégiée, aucune arme n’ayant été retrouvée sur place. La brigade criminelle de la police judiciaire a été saisie de l’enquête.

Vers 18h30, le corps de l’avocate était toujours dans le cabinet, où travaillaient les policiers de l’identification criminelle.

La victime, Raymonde Talbot, a été découverte par son associé à leur cabinet de la rue Saint-Ferréol, dans le centre-ville.

La porte du cabinet, situé au 3e étage d’un immeuble, était fermée à clef. La victime était prostrée, la gorge tranchée, derrière son bureau, quand il l’a découverte.

Le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest, et le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Jean-Paul Bonnetain, se sont notamment rendus sur les lieux, avant d’en repartir sans faire de commentaires.

« On ne connaît pas encore les circonstances exactes du décès, mais toute la profession se sent concernée », a réagi un confrère du quartier, décrivant la victime, âgée d’une cinquantaine d’années et spécialisée dans le droit civil selon lui, comme « sympathique et enjouée ».

« Nous ne pouvons qu’être révulsés par un acte odieux qui ébranle toute une profession mais aussi toute une ville », a commenté Caroline Pozmentier, adjointe au maire de Marseille en charge de la sécurité, avocate de profession.

Le Journal de Saône et Loire  - 30.11.12

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Assemblée nationale / Commission des lois : intervention de Gilbert Collard sur la légitime défense policière

 

Mercredi 28 novembre, Gilbert Collard, député Rassemblement Bleu Marine de la 2e circonscription du Gard, est intervenu en commission des lois à propos de la légitime défense policière dans le cadre d’une discussion générale sur l’usage de la force armée.

NPI

19:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

C’était un 30 novembre : assassinat de Codreanu

 

Né en 1899, le roumain Corneliu Zelea Codreanu devint un chef nationaliste d’exception, dont la figure rayonna par-delà les frontières de son pays.
En 1923 il avait d’abord cofondé la Ligue de Défense Nationale Chrétienne.
Surnommé Căpitanul (« Le Capitaine ») par ses partisans, le charismatique Codreanu fonda la « Légion de l’Archange Michel », mouvement aussi connu sous le nom de « Garde de fer ».
Un parti électoral fut institué pour aller de pair : « Tout pour la patrie ».
Le mouvement légionnaire se développa progressivement, appuyé sur le slogan « Nous voulons justice, pain et paix pour la nation roumaine ! », et malgré les persécutions de la part du régime corrompu du roi Charles II (nombreux emprisonnements et meurtres de militants).
Au mois de mai 1938, Codreanu fut une nouvelle fois amené devant le tribunal et condamné cette fois à 10 ans de travaux forcés.
Dans la nuit du 29 au 30 novembre 1938, il fut assassiné, avec d’autres légionnaires, sur ordre du roi, par les gendarmes qui le transportaient à la prison de Jilava. Après avoir étranglé les nationalistes, leurs assassins criblèrent leurs dépouilles de balles pour tenter de faire croire à une tentative d’évasion.
Horia Sima succèda au Capitaine à la tête de l’organisation.

Le nationalisme fervent de la Légion peut être qualifié de « spiritualiste ».
Les textes de Codreanu sont empreints de lyrisme.
Lire la suite

 

Contre-info.com

19:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

DSK et Nafissatou Diallo seraient parvenus à un accord à l’amiable

 

Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui l’accusait d’agression sexuelle à New York, sont parvenus, selon le New York Times, à un accord financier, qui s’il est signé, mettra fin à 18 mois d’une formidable saga judiciaire.

Le New York Times a affirmé jeudi soir, citant des personnes ayant connaissance du dossier, qu’un accord avait été trouvé pour mettre un terme à la procédure civile engagée par la femme de ménage en août 2011 pour obtenir des dommages et intérêts de l’ancien patron du Fonds monétaire international.

Aucun détail n’a été donné sur le montant de cet accord. Et une des personnes non identifiées ayant parlé au quotidien lui a précisé que l’accord n’avait pas encore été signé.

Mais les deux parties doivent se retrouver la semaine prochaine devant le juge Douglas McKeon, chargé de la procédure civile devant le tribunal du Bronx, là où habitait Mme Diallo, d’origine guinéenne.

Aucun des avocats de Mme Diallo et de M. Strauss-Kahn n’a confirmé l’information. Mais un règlement amiable ne serait pas une surprise.

En mai, le juge avait refusé de classer l’affaire, comme le demandaient les avocats de DSK qui faisaient valoir une immunité diplomatique.

Depuis, la procédure était au point mort.

Le juge McKeon, qui préside un tribunal qui croule sous les dossiers - 27 000 pour 27 ou 28 juges - est un adepte des accords négociés, qui évitent des procès. Et il n’avait pas caché qu’il traiterait ce dossier comme tous les autres.

« Cette affaire ne fait pas exception. Nous ferons la même chose que pour n’importe quel autre dossier civil », avait-il dit au printemps à l’AFP.

Nafissatou Diallo avait porté plainte au civil contre DSK le 8 août 2011, en parallèle d’une procédure pénale engagée le 14 mai précédent, date de l’agression supposée dans la suite du Sofitel occupée par DSK, venu voir sa fille à New York.

Elle l’accusait de l’avoir contrainte à une fellation.

DSK, 63 ans, a reconnu une brève relation sexuelle « inappropriée » avec la femme de chambre qu’il ne connaissait pas, mais a démenti toute violence ou contrainte.

La procédure pénale avait été abandonnée le 23 août 2011, le procureur ayant des doutes sur la crédibilité de Mme Diallo, en raison de mensonges répétés sur certains aspects de sa vie.

Mais les deux procédures étant indépendantes, l’instruction de la plainte au civil, qui vise à obtenir des dommages et intérêts, avait continué.

Si l’accord est confirmé, l’ancien patron du FMI en aura fini avec ses ennuis avec la justice américaine, qui l’avaient contraint à démissionner de son poste au FMI le 18 mai 2011, et avaient également mis fin à ses ambitions présidentielles en France.

Il s’est également séparé de sa femme, Anne Sinclair au printemps dernier.

Mme Diallo, 33 ans, qui élève seule une adolescente, n’a jamais retravaillé depuis sa rencontre avec DSK.

Elle avait dénoncé dans sa plainte au civil une agression « violente et sadique », qu’elle avait racontée dans une interview télévisée.

Mais s’il réussit à fermer son dossier judiciaire américain, DSK reste mis en examen en France, de l’affaire dite du Carlton qui porte sur l’organisation de soirées libertines avec des prostituées.

Ses défenseurs ont demandé la nullité de la totalité de la procédure, et notamment l’annulation de la mise en examen de leur client pour proxénétisme aggravé en bande organisée. La justice doit se prononcer le 19 décembre sur ce point.

E&R

18:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marseille: les dentistes indélicats placés sous contrôle judiciaire

 

 

 
 
 
Publié le vendredi 30 novembre 2012 à 16H23
 

Au terme de leur comparution la nuit dernière devant le juge d'instruction Annaïck Le Goff, puis devant le juge des libertés et de la détention, le Dr Lionel Guedj, 32 ans, et son père, le Dr Jean-Claude Carnot-Guedj, installés à Saint-Antoine (Marseille 15e), soupçonnés de mutilations sur une quinzaine de patients et d'une vaste fraude à la Sécurité sociale, ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer.

Le parquet de Marseille, qui avait requis leur placement sous mandat de dépôt, a fait appel de leur remise en liberté.

La Provence

18:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La Palestine à l’ONU ! Et maintenant ?

 

http://www.france-palestine.org/La-Palestine-a-l-ONU-Et-m...

Communiqué de l’AFPS, vendredi 30 novembre 2012

La Palestine vient d’être admise comme Etat non-​​membre au sein des Nations Unies par 138 voix pour, 9 voix contre et 41 abs­ten­tions. Comme elle l’avait fina­lement annoncé, la France a voté pour, entraînant des par­te­naires euro­péens sur ce même vote.

Nous nous réjouissons hau­tement de cette situation. C’est une pré­cieuse vic­toire diplomatique.

Ce vote marque, en effet, une étape impor­tante dans la lutte du peuple pales­tinien pour la pleine réa­li­sation de ses droits nationaux.

Le texte adopté basant l’entrée de l’Etat de Palestine au sein des Nations unies qui se réfère notamment aux réso­lu­tions 181 et 194 de l’Assemblée générale, stipule expres­sément que cette admission se fait « sans pré­judice des droits acquis, pri­vi­lèges et rôle de l’OLP à l’ONU en tant que repré­sentant du peuple pales­tinien. » Cet Etat doit avoir des fron­tières pré­cisées, celles de 1967, et une capitale : Jérusalem-​​Est.

Ainsi les énormes pres­sions américano-​​israéliennes ne sont pas par­venues à empêcher le vote ou à en édul­corer la portée : il est clair que pour sortir des diverses impasses nées après Oslo, le droit inter­na­tional est le seul fon­dement pour qu’aboutissent de futures négo­cia­tions et la paix.

Ce vote et ces résultats ne sau­raient pour autant cacher que beaucoup reste à faire pour mettre un terme à la stra­tégie israé­lienne de colo­ni­sation et de dépos­session et que pour qu’enfin, deux Etats viables, vivent côte à côte et en sécurité.

L’unité nationale inter-​​palestinienne, affirmée au Caire, relancée à Doha, est de nouveau en marche depuis l’échec essuyé par Neta­nyahou dans l’agression contre Gaza en ce mois de novembre. Elle sera un des éléments du nouveau rapport de forces qu’il faut main­tenant tra­vailler à élargir. Les deux autres « piliers » des avancées futures sont la résis­tance popu­laire à l’intérieur, d’une part, et la soli­darité inter­na­tionale, d’autre part.

Nous nous sommes mobi­lisés avec succès pour amener la France à prendre une position conforme au rôle que notre pays doit jouer dans le monde.

Dans la logique de son vote à l’ONU, la France doit à présent recon­naître l’Etat de Palestine et exercer de réelles pres­sions sur Israël dont les diri­geants ont érigé la vio­lation du droit en principe stratégique.

Elle doit prendre sans tarder des mesures concrètes pour qu’il soit mis un terme à l’impunité de cet Etat. Il serait illu­soire de penser que des négo­cia­tions directes, en tête à tête, et « sans condi­tions » pour­raient aboutir. La Com­mu­nauté inter­na­tionale a fait bouger les lignes aujourd’hui. Elle doit continuer à le faire.

La bataille d’opinion a marqué un point important aujourd’hui. Nous avons l’ambition d’élargir et d’amplifier le mou­vement de soli­darité afin, plus que jamais, de sou­tenir la lutte du peuple pales­tinien pour la réa­li­sation de ses droits nationaux légitimes.

Le Bureau national

18:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Assemblée nationale: le député UMP Nicolas Dhuicq contre l'adoption d'enfant par des couples homosexuels


Reportages : Quand Nicolas Dhuicq, député UMP... par LCP

NdB: Nicolas Dhuicq est psychiatre

12:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La Palestine devient Etat observateur à l’ONU

 

L’Assemblée générale des Nations unies a accordé jeudi à la Palestine le statut d’Etat non membre observateur, la reconnaissant ainsi implicitement comme un Etat souverain. La résolution a été adoptée par 138 voix pour dont celle de la Suisse, neuf contre et 41 abstentions. L’événement a suscité l’enthousiasme à Ramallah.

La Palestine est devenue Etat observateur malgré l’opposition des Etats-Unis et d’Israël.

Cette nouvelle stature internationale, qui donne aux Palestiniens accès à des agences de l’ONU et des traités internationaux, constitue une victoire diplomatique majeure. Mais elle expose l’Autorité palestinienne à des représailles financières américaines et israéliennes.

"Acte de naissance"

Avant le vote, le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé que l’Assemblée allait signer l’"acte de naissance" d’un Etat de Palestine.

Il a estimé qu’il s’agissait de la "dernière chance de sauver la solution à deux Etats" (Israël et un Etat palestinien) et a promis de "tenter de ranimer les négociations" de paix avec Israël, au point mort depuis plus de deux ans, sans toutefois prendre d’engagements précis.

"Propagande mensongère"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a vivement condamné le discours du président palestinien, le qualifiant de "diffamatoire et venimeux", selon un communiqué de son bureau.

"L’ONU a entendu ce discours rempli de propagande mensongère contre Tsahal (l’armée israélienne) et les citoyens d’Israël. Ce n’est pas ainsi que s’exprime un homme épris de paix", a déclaré M. Netanyahu.

Pour l’ambassadeur israélien à l’ONU Ron Prosor, cette initiative "ne fait pas avancer la paix, elle la fait reculer". Il a affirmé qu’elle "ne changera pas la situation sur le terrain", notamment parce que l’Autorité palestinienne "ne contrôle pas Gaza", et qu’elle "ne donnera pas un statut d’Etat à l’Autorité palestinienne".

Il a rappelé la position d’Israël, ainsi que des Etats-Unis, selon laquelle des négociations directes "constituent la seule manière de parvenir à la paix". La secrétaire d’Etat américaine, exprimant à nouveau le fidèle soutien de Washington à l’Etat hébreu, a pour sa part qualifié le vote de l’ONU de "contre-productif".

E&R

11:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

"Cheptel d'infractions" pour un des plus grands bouchers halal de Marseille

 

 

 Publié le jeudi 29 novembre 2012
 

Le parquet requiert la fermeture de King Halal pour des motifs sanitaires

La boucherie, l'une des plus importantes de Marseille, emploie aujourd'hui une quinzaine de salariés.

La boucherie, l'une des plus importantes de Marseille, emploie aujourd'hui une quinzaine de salariés.

Photo Pierre Schipman

 

L'ordre public économique doit pour une fois s'effacer devant l'ordre public sanitaire." L'hypothèse d'une mise au chômage de la quinzaine de salariés de King Halal, une grande surface de boucherie de la rue de Lyon (15e) n'a pas échappé au procureur Jean-Luc Blachon.

Mais "le cheptel d'infractions" reprochées à ses gérants, le risque sanitaire encouru par une clientèle nombreuse sont tels, aux yeux du magistrat, que "cet établissement n'a pas de légitimité à fonctionner à Marseille". Jean-Luc Blachon requiert donc contre la personne morale, la Société générale des viandes, une amende de 200 000 € et la fermeture de l'établissement durant trois années. Et contre l'ancienne gérante dix-huit mois de prison dont dix avec sursis et 50 000 € d'amende.

Le tribunal se prononcera le 17 décembre sur le sort de cette boucherie, l'une des plus achalandées de Marseille, avec un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros par an. Une boucherie qui, il y a quelques années, à l'aide d'investissements importants, avait voulu "révolutionner le marché de la viande halal sur Marseille, en créant un établissement moderne de taille importante", rappelle son avocat Me Itey.

Provoquées par des clients préoccupés de la qualité de la viande vendue, les inspections des services vétérinaires d'octobre 2009 et juillet 2010 s'étaient soldées par un recensement d'infractions dont l'énumération couvre trois pages du rôle de l'audience. Les plus graves sont celles de tromperie sur une marchandise entraînant un danger pour la santé comme l'importation de Grande-Bretagne de têtes de moutons, interdite depuis des années par les autorités sanitaires nationales dans le but de protéger les consommateurs de l'encéphalopathie spongiforme bovine (le prion de la vache folle).

Erreurs d'étiquetage indiquant une provenance "France" sur des viandes d'origine belge ou espagnole, hachage opéré à l'avance sans l'agrément nécessaire, dates limites de consommation dépassées, matériel malpropre présentant un risque de souillure, "sols couverts de déchets et de sang séché", températures de conservation non respectées... La liste est interminable. Les mises en demeure de la Direction départementale de la protection des populations sont restées lettre morte.

L'ancienne gérante, absente à l'audience, ne s'en était que mollement défendu : "Nous allions faire le nécessaire, nous allions demander les autorisations, nous allions installer des lave-mains. Nous ne nous sommes pas mis en conformité". L'actuelle gérante, une ancienne caissière, s'étonne des poursuites. "Je ne vois pas l'intérêt de vendre des produits périmés et à ma connaissance, il n'y a jamais eu de plaintes de clients."

Soupçons sur les merguez

À l'été 2010, un urgentiste de l'hôpital Nord opérait un signalement après l'admission de trois personnes présentant des symptômes d'intoxication et disant avoir acheté des merguez à King Halal. Mais le lien de causalité n'a pas été démontré.

Le préfet avait ordonné une fermeture du 31 août au 22 septembre 2010. "Les mesures correctives ont été prises et la boucherie a été rouverte aux normes", précise Me Itey "abasourdi par ces réquisitions de condamnation à mort de la société". Aux réquisitions d'une "peine exemplaire", Me Itey oppose une mauvaise appréciation des choses : "On vous construit un inventaire à la Prévert et on complète avec des infractions non établies et sans importance pour la santé. Les errements du passé ne méritent pas que la société soit condamnée à la faillite".

La Provence

 

 

 

 

 

11:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

29/11/2012

Abbas demande à l'ONU "l'acte de naissance" de la Palestine

Permalien vidéo: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-palestine-...

23:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Poutine promet son aide aux Palestiniens

sans-titre.png Poutine.png

Moscou 29 novembre 2012 - RIA Novosti

Le président russe Vladimir Poutine a promis d'aider les Palestiniens à jeter les bases de leur Etat dans un message adressé au chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

"Vous pouvez compter sur notre aide dans la création des bases de l'Etat palestinien et le règlement d'autres problèmes d'actualité", est-il indiqué dans le télégramme de félicitation M.Poutine dont le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient, Mikhaïl Bogdanov, a donné lecture jeudi pendant une soirée solennelle au siège de l'agence RIA Novosti à Moscou.

"L'Assemblée générale de l'ONU a adopté une résolution historique sur la question palestinienne le 29 novembre 1947. Depuis cette date, la mission principale de votre peuple consiste à créer un Etat souverain. Je suis persuadé que c'est possible compte tenu des efforts déployés par plusieurs générations de Palestiniens et de leur aspiration à l'indépendance et à la souveraineté", a indiqué M.Poutine dans son message.

La Russie est persuadée qu'un règlement équitable du problème palestinien est une condition sine qua non d'une paix universelle et durable au Proche-Orient. "Cette mission prend toute son importance dans le contexte des changements profonds en cours dans la région. En tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, la Russie soutiendra les efforts visant à régler définitivement le conflit au Proche-Orient", a conclu le président Poutine.

21:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L’Aube dorée troisième parti de Grèce, deuxième chez les moins de 45 ans

sans-titre.png Aube dorée parti.png

  

 

29/11/2012 — 16h00
ATHENES (NOVOpress) — Deux nouveaux sondages ont confirmé que l’Aube dorée était désormais le troisième parti de Grèce, derrière la coalition de gauche radicale SYRIZA et les conservateurs de la Nouvelle Démocratie au pouvoir.

Lundi, un sondage de la société Pulse pour le journal 6Μέρες (« 6 jours ») a donné les intentions de votes suivantes : SYRIZA : 23,5% ; Nouvelle Démocratie 19% ; Aube dorée : 12%. Ramenés aux intentions exprimées (moins les blancs, les abstentionnistes et les indécis), les chiffres sont 26% pour SYRIZA ; 21,5% pour la Nouvelle Démocratie ; 13,5% pour l’Aube dorée.

 

Mardi, c’était le tour d’un sondage de Marc pour la chaîne de télévision Alpha. Sur les intentions exprimées, SYRIZA recueille 29% ; Nouvelle Démocratie 26,2%, l’Aube dorée : 12,4% (contre 11,8% en octobre).

Mais le plus intéressant concerne la répartition suivant l’âge. D’après le sondage Pulse, 14% des 18-29 ans et 15% des 30-44 ans choisissent l’Aube dorée, qui est en seconde position dans ces deux groupes, alors qu’elle n’attire que 11% des 45-59 ans et 8% des 60 ans et plus. La pyramide est exactement inversée chez les conservateurs de la Nouvelle Démocratie : 7% des 18-29 ans et 14% des 30-44 ans, mais 19% des 45-59 ans et surtout 34% des plus de 60 ans (chez lesquels les conservateurs sont de loin le premier parti).

Le sondage Marc-Alpha fait seulement la division entre moins et plus de 55 ans. Là encore, les résultats de l’Aube dorée et des conservateurs sont en miroir : 14,3% des moins de 55 ans et 29% des plus de 55 ans pour la Nouvelle Démocratie ; 12,4% des moins de 55 ans et 6,5% des plus de 55 ans pour l’Aube dorée. Les chiffres sont si parlants que les présentateurs d’Alpha n’ont pas osé les donner à l’antenne (il faut, pour les trouver, aller consulter le PDF du sondage sur le site de la chaîne). On notera que l’écart existe aussi mais est beaucoup moins marqué pour SYRIZA : 25,7% chez les moins de 55 ans, 19,7% chez les plus de 55 ans.

Bref, les conservateurs grecs, tout comme l’UMP en France, ne survivent plus que comme le parti du troisième âge, de ceux, selon l’Aube dorée, « qui se laissent le plus facilement impressionner par des scénarios “terrifiants” sur la banqueroute » du pays. Le parti nationaliste, en tout cas, ne craint pas d’annoncer « une bataille des générations » aux prochaines élections.

Un récent reportage de Ballarò (l’émission de Rai 3) sur la crise en Grèce a montré les longues files d’attente pour les distributions de nourriture organisées par l’Aube dorée. « Les politiciens me dégoûtent, ce sont tous des voleurs, seule l’Aube dorée peut faire quelque chose pour les pauvres », dit un homme venu avec sa petite fille. « L’Aube dorée nous a beaucoup aidés, et nous voterons pour eux pour cette raison », lance une femme. Interrogé, un député du parti explique : « Le nazisme a fini avec la guerre. Aujourd’hui, nous sommes en 2012, les problèmes sont différents. Nous sommes des nationalistes grecs, nous protégeons le peuple grec. De même qu’en Italie, vous avez les fascistes, nous, nous sommes des Grecs nationalistes ». Le journaliste italien n’est manifestement pas convaincu mais il doit reconnnaître : « L’Aube dorée distribue de la nourriture et se substitue à l’État ». À la fin, des femmes avertissent : « Nous servons de cobayes pour toute l’Europe. Vous aussi les Italiens, vous risquez de finir de cette manière ».

 

Crédit photo : capture d’écran.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le directeur national du FNJ Julien Rochedy a participé à un colloque “Pour l’Europe, contre l’Union européenne” du Vlaams Belang

   

Jean-Marie Le Pen dans la Pravda: nouvelle sortie alter-européenne au FN

sans-titre.png JMLP.png

29/11/2012 — 18h00
PARIS (NOVOpress) —
Décidément, le Front national nous réserve de sacrées surprises ces derniers jours. Après Julien Rochedy, directeur national du FNJ, qui tient un discours alter-européen lors d’un colloque du Vlaams Belang ; après Bruno Gollnisch soulignant, devant des militants du FNJ, sa proximité avec Alain de Benoist sur le caractère jacobin de l’Union européenne, c’est au tour de Jean-Marie Le Pen de promouvoir une autre Europe.

 

Interrogé par la Pravda (pour voir la version française de l’article), le président d’honneur du Front national affirme ainsi : « Pour ma part, je milite pour la réalisation d’un ensemble harmonieux et animé par la volonté d’un destin commun sur l’ensemble de l’espace boréal, allant de Brest à Vladivostok. La Russie et les Europes centrale et occidentale ont de nombreux points communs et de nombreuses convergences d’intérêts. Face à un monde de plus en plus instable, en pleine explosion démographique alors que nous connaissons pour notre part un hiver démographique sans précédent et suicidaire, il est certain que notre civilisation européenne y trouverait un outil de salut. Mais il n’en va pas de l’intérêt de ce qui reste la première puissance mondiale, les Etats-Unis, ni des firmes internationales, il est donc évident que les castes aux pouvoir s’y opposeront de toutes leurs forces… »

Plus encore, Jean-Marie Le Pen s’oppose à l’islamisation de la France et y voit la conséquence de l’immigration massive : « En France, j’y suis viscéralement opposé. L’islam n’est pas qu’une religion, c’est aussi une civilisation, un système juridique bien souvent contraire à nos coutumes ancestrales et à nos lois séculaires. Favoriser le développement de l’Islam au sein de nos nations d’extraction chrétienne est un danger, car comme le pensait l’historien français Ernest Renan au XIXème siècle, “L’islam a été libéral quand il était faible et violent quand il était fort”. Et si aujourd’hui des musulmans peuvent vivre en paix avec des chrétiens ou des incroyants dans nos pays, qu’en sera-t-il quand, étant donné le rapport démographique qui joue en leur faveur, ils seront sinon majoritaires, du moins assez forts pour nous imposer de respecter leurs usages ? Nulle part dans l’histoire de l’islam, quand ses adeptes étaient dominants, les minorités n’ont été respectées ni considérées comme ayant des droits égaux. C’est le Coran lui-même qui non seulement l’autorise mais même, l’impose. »

Ajoutant : « L’islamisation n’est que la conséquence de l’immigration massive que connaissent nos pays, en provenance d’Asie centrale pour la Russie, en provenance du Maghreb et de l’Afrique musulmane pour l’Europe de l’ouest. L’islamisation n’est donc pas inéluctable si nous cessons de faire entrer dans nos pays des millions d’immigrés musulmans supplémentaires tous les ans et si nous imposons à ceux qui sont présents de se conformer à nos us et coutumes. Et si cela ne leur convient pas, libre à eux de pratiquer leur mode de vie ailleurs… » Et précisant : « En France, la population commence à ressentir et à craindre cette islamisation parce qu’elle est de plus en plus rapide, visible et massive et qu’elle les touche dans leur vie quotidienne : femmes voilées dans la rue, manque de respect des libertés des femmes, interdiction du porc dans les cantines scolaires, construction de mosquées avec minaret… avec son cortège d’extrémistes qui, comme à Toulouse au printemps dernier, a couté la vie à 7 personnes dont 3 enfants abattus par un terroriste agissant au nom de l’islam… »

Des propos qui ne dénoteraient pas dans la bouche de militants identitaires…

Crédit photo : Kenji-Baptiste OIKAWA via Wikipédia.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

20:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Nombre croissant d'adésons au Front National (reportage de BFM-TV)

19:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen invité de Patrick Cohen sur France Inter


Marine Lepen par franceinter

19:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)