Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2012

Pays-Bas: des logements adaptés pour les musulmans

Samedi, 01 Décembre 2012 09:49

          

Pays-Bas: des logements adaptés pour les musulmans

A Amsterdam, 188 logements viennent d’être rénovés et adaptés aux musulmans.

A Amsterdam, une société de logement vient de rénover un complexe d'habitations de 188 appartements, où il est tenu compte de manière systématique des souhaits des familles musulmanes, qui constituent 85% des habitants de ces logements. Il s'agit du complexe 'De Koningsvrouwen van Landlust' à Amsterdam-West.

 

'Les habitations disposent d'une armoire intégrée pour les chaussures, des arrivées d'eau supplémentaires ont été prévues pour les purifications rituelles de la prière, et entre la salle à manger et la cuisine, des portes coulissantes ont été placées pour pouvoir séparer les traditionnels domaines réservés aux hommes et ceux destinés aux femmes. Des paraboles sur le toit permettent de capter 800 chaînes internationales', précise le journal amstellodamois Het Parool.

'Avec le placement d'une antichambre, une solution a été imaginée pour recevoir les installations et les chaussures impures. Celles-ci ne peuvent pénétrer dans la maison, mais actuellement elles constituent parfois un danger dans les halls d'entrée. Par ailleurs, nous avons également répondu favorablement à des souhaits tels qu'une arrivée d'eau pour une douche dans les toilettes, en vue des purifications rituelles', peut-on lire dans la brochure originale (en .pdf).

Des politiciens et des spécialistes de l'intégration mettent en garde sur les conséquences de projets de ce type. Le fait d'adapter des logements à la religion et au genre nuit selon eux à l'intégration et risque d'accélérer l'apparition de ghettos musulmans.

Selon un porte-parole de la société de logement 'Eigen Haard', il ne s'agit pas d'aménagements spécifiquement destinés aux Musulmans. 'Dans l'armoire intégrée, on peut ranger par exemple une foreuse, et les robinets supplémentaires peuvent aussi être utilisés pour remplir un arrosoir'.

 

Source: express.be

IRIB

 

23:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Dhimmitude des élus : la mairie de Versailles prête son gymnase pour la prière du vendredi

800px-Versailles_chateau-500x332.jpg

01/12/2012 — 14h00
VERSAILLES (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) — Les travaux de rénovation et d’extension de la mosquée de Versailles avancent à grands pas nous apprend le site de la mosquée. En attendant qu’ils soient achevés, le maire de Versailles, François de Mazières, a généreusement mis le gymnase Sévigné, dépendant de la commune, à la disposition des fidèles musulmans.

Pendant une durée non précisée, les Versaillais se voient ainsi privés de l’accès à ce gymnase qu’ils contribuent pourtant à entretenir par leurs impôts. François de Mazières avait obtenu l’investiture de l’UMP aux législatives de juin 2012…

Crédit photo : Marc Vassal via Wikipédia (cc).

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

23:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Regroupement familial en Italie : un Togolais fait venir ses deux filles pour les violer

 

1er décembre 2012

Regroupement familial en Italie : un Togolais fait venir ses deux filles pour les violer
 
 

01/12/2012 — 19h30
NOVARE (NOVOPRESS) — Violences sexuelles aggravées et répétées sur ses deux filles de 16 et 17 ans : c’est l’accusation dont doit répondre C. S. A., 42 ans, originaire du Togo, résidant à Novare en Piémont. L’une des deux filles a fini par trouver le courage d’envoyer une lettre aux services sociaux de la ville, pour décrire les abus qu’elle subissait depuis plusieurs années. Les services sociaux ont alerté le service de protection des mineurs de la préfecture de police.

 

Le Togolais a été arrêté et a comparu hier devant le tribunal de Novare. Le procureur a rappelé comment les deux victimes étaient « venues d’Afrique en Italie pour vivre avec le nouveau noyau familial de leur père ». Celui-ci les avait initialement contraintes à des rapports sexuels par la violence et par différentes menaces, comme celle de les renvoyer en Afrique et de suspendre ses envois d’argent à leur mère et à leur grand-mère malade, qui vivent au Bénin. « Il les terrorisait en leur disant que le destin de leurs mère et grand-mère était entre leurs mains ».

« Avec le temps, selon le procureur, l’homme était parvenu à réduire les deux petites filles à un état de véritable asservissement. Après quelques semaines, elles étaient persuadées qu’elles devaient accepter une situation qui leur paraissait inévitable. L’homme en avait profité et en était venu à avoir avec elles des rapports sexuels de toute espèce, au rythme de trois ou quatre fois par semaine, sans avoir plus besoin de recourir à la contrainte ».

Le procureur a félicité la préfecture de police, dont le travail d’enquête a permis de réunir un ensemble de preuves pour confirmer les accusations des deux jeunes filles et de « neutraliser ce faisant un individu extrêmement dangereux, qui a montré ne comprendre en aucune manière les valeurs de la morale familiale et du respect des personnes ».

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

IMMIGRATION - Avignon: l'odieuse provocation de la mère du petit Jihad

http://www.leparisien.fr/faits-divers/l-odieuse-provocation-de-la-maman-du-petit-jihad-01-12-2012-2371413.php

+ Photos

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

TEVA, les médicaments génériques made in Israël


avis aux utilisateurs de génerique made in... par rif9

E&R - 01/12/12

 

 

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Un policier sur RMC: "On nous donne l'ordre de ne pas entrer dans les cités"


Un ancien policier témoigne sur la non-lutte... par dm_50929b90066d4

 

Contre-info.com - 01/12/12

20:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

HOMOSEXUALITE - Paris en lice pour accueillir les « Gays Games » !

 

Danse rituelle se déroulant à chaque "Gay Games". Aux fous...

Pour la deuxième fois de son histoire, après avoir postulé pour 2014, Paris est en lice pour devenir la ville qui accueillera les Gay Games 2018. La capitale française doit affronter, parmi les autres postulants,Orlando (Etats-Unis), Amsterdam (Pays-Bas), Londres (Angleterre), et Limerick (Irlande).

Vous connaissez les Gays Games ? « C’est une manifestation sportive et culturelle qui n’est absolument pas réservée aux homosexuels, explique Michel Geffroy, le coprésident de la candidature parisienne. Elle est ouverte à tous, quels que soient vos préférences sexuelles, vos origines, votre condition athlétique, votre handicap… Elle a lieu tous les quatre ans et dure une dizaine de jours, avec des cérémonies d’ouverture et de clôture. Elle comprend 36 disciplines sportives et, pour la partie culturelle, notre projet prévoit des festivals de musique et de cinéma, ou encore un défilé de mode, des expos, des visites thématiques de la ville… »

Curieux, dans la mesure ou cette manifestation est « ouverte à tous », de la catégoriser en la nommant ainsi. Tout cela sent la discrimination à plein nez. Bertrand Delanoë, qui a perdu le dossier des JO 2012, essaie sans doute de se rattraper sur ce coup là : peut-être aura-t-il moins de mal cette fois-ci…

Inutile de préciser que l’organisation de ces jeux, pour le plaisir d’un Delanoë se prenant pour un satrape romain décadent et voulant transformer Paris en Sodome ou Gomorrhe, coûteront une fortune au contribuable.

Contre-info.com

20:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

STATS NOVEMBRE 2012

Visiteurs uniques: 24 236

Visites:  45 660

Pages: 251 513

Pages par jour (Moy/Max):   8383/12 088

Visites par jour (Moy/Max) : 1522/1944

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Clermont-Ferrand: une jeune femme violemment agressée dans une résidence étudiante

 

Agée d'une trentaine d'années, une jeune femme a été très grièvement blessée par des coups de couteau ou de cutter vendredi en début d'après-midi dans une résidence étudiante du centre ville de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Souffrant de blessures au cou et à un oeil, la jeune femme dont le pronostic vital était engagé vendredi soir, se trouvait toujours samedi après-midi dans un état grave mais stationnaire.
 
 


 
Selon les premiers éléments de l', la victime a été violemment agressée alors qu'elle était venue rendre visite à un étudiant dans des circonstances encore inconnues.

Les investigations des policiers semblent toutefois avoir progressé puisque deux hommes ont été placés en garde à vue samedi.


LeParisien.fr

20:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen reçue à l'Elysée: "l'Assemblée nationale ne représente pas les Français"

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Vive émotion chez les avocats marseillais après l'assassinat de Me Raymonde Talbot

Maître Raymonde Talbot, âgée de 66 ans, a été découverte morte dans son cabinet, hier, en début de soirée

Pour le procureur de la République, Jacques Dallest

Pour le procureur de la République, Jacques Dallest "le doute est levé, il s'agit d'un homicide".

Photo Thierry Garro

Un nouveau drame a endeuillé, hier, Marseille. À deux pas de la préfecture de police. Rue Saint-Ferréol, l'artère la plus commerçante de la ville. Au troisième étage d'un immeuble, situé en face de Virgin mégastore, c'est une avocate, cette fois, qui a perdu la vie. "Il s'agit d'un homicide !", a confirmé, vers 22 heures, le procureur de la République Jacques Dallest, après plus de trois heures de vérifications pour évacuer la thèse du suicide.

Le cadavre de Raymonde Talbot, avocate âgée de 66 ans, spécialisée dans le droit à la famille et le recouvrement de créances, avait été découvert en début d'après-midi par son associé. "Il était inquiet car elle ne répondait pas à ses appels, indique une source proche de l'enquête, confiée immédiatement à la brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille. Il s'est donc rendu au cabinet..." Me Talbot gisait à côté de son fauteuil, une plaie béante à la gorge. Une blessure mortelle.

Le médecin légiste et les techniciens de l'identité judiciaire, lors de l'examen externe du corps, mettront également en évidence des coupures au niveau des épaules, du cou et de la carotide, probablement faites au moyen d'un cutter. "Mais l'arme du crime n'a pas été retrouvée", regrettait hier Jacques Dallest. Si une autopsie sera diligentée dans les prochains jours, les causes de la mort semblent être entendues pour les enquêteurs.

"Dès que j'ai appris le drame, j'ai fermé à clé la porte de mon cabinet"

En revanche, reste le mobile. Vengeance d'ordre privé ? Crime crapuleux ? Violences mortelles liées à son activité professionnelle ? Si la victime, une mère de famille mariée à un élu de Gardanne, ne faisait pas de droit pénal, elle traitait en revanche les nombreux divorces qu'elle traitait ainsi que les cas de recouvrements de créances ont pu la conduire à recevoir un client qui aurait basculé dans le crime face à une situation désespérée. "La priorité pour l'instant est de reconstituer son emploi du temps", souligne le procureur de la République. Avec un horaire clé : 17 heures. "C'est à peu près vers 17 heures que j'ai entendu crier, témoigne une voisine. Les murs sont fins. Puis, trèsvite, les pompiers sont arrivés". Suivis des policiers, du préfet, du bâtonnier Gavaudan, du procureur de la République, du patron de la police judiciaire et de son adjoint.

L'annonce de la mort violente de cette avocate, appréciée dans le quartier, a été accueillie avec effroi par les voisins commerçants. "C'est pas possible, mais pourquoi ? Que lui a-t-on fait ?" lâche, terrifié, un ami. "C'était une femme adorable et généreuse", confie, bouleversé, un autre. "Maintenant on vient tuer une avocate dans son cabinet ! Mais ça va s'arrêter un jour ?", se désespère un passant, les bras chargés de cadeaux de Noël.

Même incompréhension chez les avocats. "Dès que j'ai appris ce drame, j'ai fermé la porte de mon cabinet à clé", confie, sous le choc, une consoeur de la victime. "Nous ne pouvons qu'être révulsés, s'indigne Caroline Pozmentier, élue à la sécurité, par un acte odieux qui ébranle une profession mais aussi toute une ville". Une ville qui, malheureusement, en a vu d'autres : deux crimes de sang en moins d'une semaine, dont celui d'un chauffeur de bus, lundi, qui venait boire un café dans un bar de Mazargues.


Le bâtonnier Jérôme Gavaudan a réuni un conseil de l'ordre exceptionnel : vive émotion chez les 1 850 avocats marseillais

Le bâtonnier Jérôme Gavaudan, chef de file des quelque 1 850 avocats marseillais, s'est immédiatement rendu sur les lieux du drame, dès qu'il a appris la triste nouvelle hier soir. Reclus dans l'appartement en compagnie du procureur de la République de Marseille Jacques Dallest et des enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire, il n'en sortira que très tard, peu avant 22 h, quand il a appris qu'il s'agissait d'un homicide.

Un mort de trop chez les robes noires, comme celui qui a coûté la vie le mois dernier, à Ajaccio, sur la route des Sanguinaires, à un avocat corse, Me Antoine Sollacaro, pénaliste très connu sur l'île de Beauté, mais qui venait aussi très souvent plaider dans les dossiers de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille. Pendant de longues heures, le bâtonnier de Marseille est resté hier attentif aux investigations menées sans cacher son émoi.

Il a vécu en direct les investigations de la police technique et scientifique en quête du moindre indice qui permettrait d'orienter définitivement les investigations. "Je tiens à exprimer, au nom du barreau de Marseille, ma profonde sympathie à la famille, aux amis, aux proches de Me Talbot. Ce drame est particulièrement désarmant et choquant. C'est d'autant plus traumatisant pour le barreau que c'était quelqu'un d'ouvert, quelqu'un qui recevait volontiers, qui pacifiait les relations".

Le bâtonnier a pris la décision de réunir un conseil de l'ordre exceptionnel à 23 h, afin d'évoquer le cas de sa consoeur décédée. "Ce n'est pas seulement l'émoi du barreau de Marseille. C'est l'émoi de tous les avocats qui s'est concentré sur Marseille ce soir. Je reçois des appels de tous les coins de France. J'en ai même reçu de la conférence des bâtonniers, qui fédère tous les avocats." L'arbre de Noël du barreau de Marseille, --700 personnes prévues-- qui devait avoir lieu aujourd'hui, a été annulé.

La Provence

19:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Civitas, Femen et le mystère du "brassard orange" : retour sur images

Lire: http://www.christianophobie.fr/document/civitas-femen-et-...

+ VIDEOS

00:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)