02/12/2012

Le Journal de Syrie 2 décembre 2012

23:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Grèce: les hôpitaux publics sinistrés ne peuvent plus soigner leurs malades


Hopitaux Grecs - Soignez vous ailleurs ! par khalem2012

Voilà ce que l'UE a fait de la Grèce !

E&R  - 02/12/12

 

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Cette voiture sera-t-elle vendue en Europe ?

!cid_9D6CE972-9B52-41F3-9A98-A7A13D522EF0.jpg

Tata Motors en Inde

Que feront les compagnies pétrolières pour l'arrêter ??
   
   
 
Il s'agit d'un moteur automobile

qui fonctionne avec de l'air.
Seulement l'air qui nous entoure.


Tata Motors en Inde a prévu que la voiture à air

pourrait sillonner les rues indiennes en août 2013.


La voiture à air comprimé, développée par l'ex-ingénieur

de Formule 1 Guy Nègre de MDI basée au Luxembourg,

utilise l'air comprimé pour pousser les pistons

de son moteur et faire avancer la voiture.


La voiture à air comprimé, appelée «Mini CAT»

pourrait coûter autour de 365 757 roupies

en Inde soit 8177$. C'est-à-dire 5.225€


La Mini CAT qui est un simple véhicule urbain léger,

avec un châssis tubulaire, un corps en fibre de verre

qui est collé pas soudé et alimenté par l'air comprimé.


Un microprocesseur est utilisé pour contrôler

toutes les fonctions électriques de la voiture.


Un petit émetteur radio envoie des instructions à l'éclairage,

clignotants et tous les autres appareils électriques sur la voiture,

qui ne sont pas nombreux.


La température de l'air pur expulsé par le tuyau d'échappement

se situe entre 0 -15 degrés en dessous de zéro,

ce qui le rend approprié pour une utilisation

pour le système de climatisation intérieur

sans avoir besoin de gaz ou de perte de puissance.


Il n'y a pas de clé, juste une carte d'accès

qui peut être lue par la voiture depuis votre poche.


Selon les concepteurs, il en coûte moins de 50 roupies

(1€ = 69 roupies) par 100 km,

c'est à peu près un dixième du coût

d'une voiture fonctionnant au gaz.

Son kilométrage est d'environ le double

de celui de la voiture électrique la plus avancée,

un facteur qui en fait un choix idéal

pour les automobilistes urbains.


La voiture a une vitesse de pointe de 105 km/heure

et aurait une autonomie d'environ 300km ou 185miles.

Le remplissage de la voiture aura lieu

dans les stations service adaptées

avec des compresseurs d'air spéciaux.

Remplir ne vous prendra que deux à trois minutes

et coûtera environ100 roupies (1€= 69 roupies)

et la voiture pourra faire encore 300 kilomètres.

Cette voiture peut également être remplie à la maison.

Il faudra alors 3 à 4 heures pour remplir le réservoir,

mais cela peut se faire pendant que vous dormez.
(Le réservoir se recharge sur une simple prise électrique

en 4h pour un coût de 1,50 euros

et permet une autonomie de 150 km).


Parce qu'il n'y a pas de moteur à combustion,
le changement d'huile
(1 litre d'huile végétale)
n'est nécessaire que tous les 50.000 km ou 30.000 miles.

Grâce à sa simplicité, il y a très peu d'entretien à faire sur cette voiture.

Cette voiture à air semble presque trop belle pour être vraie.

 


Les groupes de pression et les hommes de pouvoir

auront-ils encore le dernier mot ?

 


Sans compter que nous respirerions "enfin"

du bon air dans les villes !

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Un minaret dans l'église Saint-Merri à Paris (4e) !

Lire: http://www.christianophobie.fr/breves/un-minaret-dans-leg...

+ PHOTOS

C'est une honte! Un sacrilège! Un de plus!

 

 

 

 

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Quand la France était grande... La Bataille d'Austerlitz 2 décembre 1805

17:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

Mieux qu'un long discours...

sans-titre.png Dessin.png

Contre-info.com - 02/12/12

17:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La majorité de la planète demande à Israël d’évacuer le Golan

 

Un malheur (diplomatique) arrivant rarement seul, Israël, après la claque historique de la reconnaissance de la Palestine comme État observateur à l’ONU, acquise à une large majorité de l’Assemblée générale des Nations unies, vient d’être sommé par cette même AG de l’ONU de se conformer enfin à certaines décisions politiques et symboliques majeures : renoncer à Jérusalem comme capitale de l’État hébreu, et annuler ou renoncer à « toutes les mesures et dispositions législatives et administratives prise par Israël, puissance occupante, qui ont modifié ou visaient à modifier le caractère et le statut de la ville sainte de Jérusalem » , mesures « nulles et non avenues » pour la majorité des nations représentées à l’ONU.

C’est clair autant que sévère, et Israël peut mesurer le « chemin parcouru » par son image dans l’opinion internationale depuis les temps lointains – et heureux pour lui – de la guerre des Six jours. Et l’AG de l’ONU ne s’arrête pas là, demandant au pays de Peres et Netanyahu d’évacuer sans tarder les hauteurs du plateau du Golan, territoire syrien occupé, puis carrément annexé (1981) par Israël à la faveur de la guerre de 1967, et violemment disputé encore lors de la guerre dite du « Kippour » en 1973.

Territoire stratégique tant d’un point de vue militaire qu’économique (hydrographique pour être plus précis, Israël assurant un tiers de son alimentation en eau depuis le plateau), le Golan est, depuis, l’Alsace-Lorraine de la Syrie, une terre irrédente, dont une partie est devenue un no man’s land surveillé par des casques bleus. Qui n’empêchent pas des allées et venues de combattants rebelles dans ce secteur : la riposte des force syriennes, dans le secteur de la ville morte de Quneitra, a d’ailleurs entraîné de récents échanges de tirs avec Tsahal

Que l’AG de l’ONU, dans le contexte syrien que l’on connaît, reprenne une revendication fondamentale de la Syrie – et la Syrie légale, c’est toujours, pour une majorité de la planète, celle de Bachar al-Assad – est une nouvelle démonstration de l’isolement de l’État hébreu, et de son protecteur américain. Au fait, le Qatar et l’Arabie séoudite ont-ils soutenu cette – légitime – cause arabe ?

E&R

17:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen invitée du "12/13 dimanche" sur France 3

VIDEO:  http://www.france3.fr/videos/72916028 

17:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marseille : ils tuent un motard avec une voiture volée

   

 
 
 Publié le samedi 01 décembre 2012 à 23H06
 

Trois nouvelles gardes à vues après l'accident mortel survenu hier soir à Château-Gombert

Agé d'une trentaine d'années, la victime, qui conduisait un deux-roues, n'a pas pu être réanimée par les secours, et est décédée sur place.

Photo Nicolas Vallauri

Mis à jour 10h : Marseille a été une nouvelle fois, hier soir, le témoin impuissant de la folie de sa violence ordinaire. Et un motard de 39 ans, sa nouvelle victime innocente. Cette fois, ce n’était pas un papetier mortellement agressé dans son commerce pour une poignée d’euros aux Chutes-Lavie, ni un chauffeur de bus abattu dans un bar pour sa sacoche à Mazargues, ni une avocate poignardée dans son cabinet dans le centre-ville. Les deux dernières victimes ne sont encore pas inhumées, qu’un homme de 39 ans a croisé, boulevard Bara (13e) à 21h30, la route de ses cinq ou six tueurs. Involontaire, l’homicide.

Mais il a ôté la vie à la suite d’un vol de voiture, "l’arme du crime". C’est en apercevant une patrouille de police, que les cinq ou six jeunes auraient paniqué. Maîtrisant assez mal la vitesse de la BMW blanche volée deux jours plus tôt, ils accéléraient et déboîtaient de la file de voitures, sans même prendre la peine de contrôler si quelqu’un arrivait en face. Ce sera le motard. Leur victime. Le choc est d’une telle violence que le corps est projeté sur plusieurs mètres, une vingtaine. L’homme décédera sur place, malgré les premiers soins d’urgence apportés par les marins pompiers.

Immobilisés net dans leur voiture accidentée, les occupants de la BMW, indemnes ou légèrement blessés, prenaient la fuite à pied. Deux d’entre eux seront rapidement rattrapés et interpellés par les policiers de la Sécurité publique. Une petite arme de poing aurait été également retrouvée. Âgés de 16 et 17 ans, ils ont immédiatement été placés en garde à vue dans les locaux de la Sûreté départementale.

Leurs auditions pourraient permettre aux enquêteurs d'identifier les autres fuyards, toujours dans la nature. Classé en zone de sécurité prioritaire (ZSP), nouvellement instaurée par le ministère de l'Intérieur, les renforts policiers récemment acquis par le quartier, devraient, en principe, permettre une rapide interpellation des individus en fuite.

Trois autres individus ont été interpellés mais pour l'heure, la police n'est pas certaine qu'il s'agit des fuyards. Ce pourrait être des connaissances des deux premiers mis en garde à vue, arrivés sur les lieux après le drame.

La Provence

17:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Les Etats-Unis refusent de condamner le nazisme

 

 
27.11.2012, 20:17, heure de Moscou
       

нацизм свастика музей нацист символика фашизм

 
© Flickr.com/Ghirigori Baumann/cc-by-nc-sa 3.0

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution condamnant la glorification du nazisme. Cette résolution a été proposée par la Russie. Certains Etats européens se sont cependant abstenus alors que les Etats-Unis et le Canada ont voté contre.

La résolution approuvée par l’Assemblée fait part de la préoccupation des Nations unies en ce qui concerne la popularité grandissante des mouvements racistes et xénophobes dans le monde. Le texte évoque, par ailleurs, la destruction et la profanation des monuments érigés à la gloire des combattants contre le nazisme. La résolution souligne que des actions visant à glorifier les collaborateurs d’Hitler, ont régulièrement lieu dans les pays baltes. Cette tendance a peut-être des fondements sociaux et économiques mais elle n’en devient pas moins dangereuse, pense Alexandre Babakov, membre du comité pour les affaires étrangères de la Douma d’Etat.

« On voit que dans certains pays les tendances séparatistes sont en train de se former alors que dans d’autres il y a des manifestations de plus en plus fréquentes de l’extrémisme. Malheureusement tout cela accompagne inéluctablement la civilisation humaine. Mais ces phénomènes ne doivent pas prévaloir. Ils doivent être sous le contrôle de la société sur tous les plans – sur le plan du maintien de l’ordre mais aussi sur le plan des idées ».

La résolution a été approuvée par une majorité écrasante des membres de l’ONU. Cependant plusieurs Etats européens ont préférer de s’abstenir. Trois pays, les Etats-Unis, le Canada et îles Marshal ont voté contre. La position des Européens a été expliquée par le représentant de la Norvège. Selon lui, c’est l’absence de la possibilité de s’exprimer librement sur les sujets importants qui a poussé Anders Breivik à perpétrer ses attentats. Cet argument ne convainc pourtant pas, selon Alexandre Dukov, directeur de la fondation russe Istoritcheskaya Pamyat (Mémoire historique).

« Les Etats-Unis affirment que les principes que contient cette résolution, sont contraires à la liberté de parole. Mais ce n’est qu’un subterfuge parce que la liberté de parole n’implique pas la diffusion de la propagande néonazie, ni les marches des Waffen SS, ni d’autres actes qui sont tout aussi bizarres »

La Voix de la Russie

Miss Normandie 2012 a pleuré pour la Shoah et adore son nez

sans-titre.png Miss Normandie 2012.png

Miss Normandie 2012, Pauline Llorca, répond en exclusivité à nos questions !

Public : Pourquoi souhaitez-vous devenir Miss France ?

Pauline Llorca : Je veux être miss France car j'ai envie de vivre une aventure extraordinaire, de rencontrer des gens et de profiter pleinement en prenant du plaisir. Ce plaisir sera encore plus grand si je peux me rendre utile en défendant des causes qui me sont chères, comme la protection de l’enfance et des personnes âgées.


Public : Quelle est votre tactique pour gagner ?

Pauline Llorca : Rester naturelle et ne pas tricher.


Public : Ne redoutez-vous pas de changer de vie ?

Pauline Llorca : Non, pas du tout. Je suis curieuse, tenace et j’ai le sens du contact. Je saurai m’adapter tout en restant moi-même.


Public : Quelle est la partie de votre physique que vous adorez, et celle que vous détestez ?

Pauline Llorca : Celle que j'adore : mon nez. Celle que je déteste : mes cheveux
.

Public : Quels sont vos modèles dans la vie ?

Pauline Llorca : Mes parents qui m’ont appris les valeurs de la vie (respect des autres, travail, honnêteté…)
.

Public : La dernière fois que vous avez pleuré, c'était quand et pourquoi ?

Pauline Llorca : J'ai pleuré il y a un mois, je suis allée visiter le mémorial à Caen, musée consacré à la seconde guerre mondiale et j'ai vu un film sur la Shoah.


 

Toute reproduction interdite sans la mention Public.

01:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Le Journal de Syrie 29 novembre 2012

00:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La repentance à l'origine du terrorisme ? Le point de vue de Marion Maréchal-Le Pen

 

La technique des gouvernements est toujours la même : un problème ? Une loi ! Le gouvernement socialiste s’est inscrit dans les pas de ses prédécesseurs en faisant voter une loi de plus sur le terrorisme le mardi 27 novembre. Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse, a su élargir le débat. Nous livrons son intervention à la connaissance de nos lecteurs. C’est un document brut où figurent les interpellations de ses contradicteurs socialistes.

Auteur : Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse - le 01 Décembre 2012

00:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)