Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2018

Une policière tabassée au sol : à Champigny, le réveillon du Nouvel An dégénère (VIDEOS) 1 janv. 2018, 15:16

 

Une policière tabassée au sol : à Champigny, le réveillon du Nouvel An dégénère (VIDEOS)© Capture d'écran Twitter @_CSDCM_
Une policière au sol a notamment été rouée de coup par une dizaine d'individus, lors du réveillon de Nouvel An à Champigny-sur-Marne
 

Une soirée de réveillon a tourné à l'émeute à Champigny-sur-Marne. Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir une dizaine de jeunes passer à tabac une policière étendue au sol, et se livrer à des dégradations.

«Pathétique» : c'est ainsi qu'un internaute a décrit une scène qui s'est déroulée lors de la soirée du réveillon de Nouvel An le 31 décembre à Champigny-sur-Marne.

Sur une vidéo des incidents qui se sont déroulés diffusée sur les réseaux sociaux, on peut notamment voir une dizaine de jeunes retourner une voiture, monter dessus puis la saccager.

Dans une autre scène, on voit des dizaines d'individus encercler une policière au sol et la rouer de coups de pieds.

ATTENTION IMAGES CHOQUANTES

Lire aussi : Champigny : Macron promet de retrouver et de punir les responsables du lynchage des policiers

Plusieurs internautes ont déclaré que la police avait fait usage de gaz lacrymogène.

Sur d'autres images de la soirée diffusées sur Twitter, on peut voir qu'un mur a été démoli.

21:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Berlin après Cologne : nouvelles agressions sexuelles

Scènes d'horreur à Champigny-sur-Marne: une policière lynchée par la foule à la soirée "faceblack"

http://www.fdesouche.com/929151-champigny-marne-94-reveil...

vidéos

Des échauffourées ont éclaté dimanche soir, pendant la soirée du réveillon, à Champigny-sur-Marne. Trois policiers ont été blessés. 
Trois policiers ont été blessés dimanche soir à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, lors de leur intervention en marge d’une soirée qui a dégénéré. Selon nos informations, plusieurs individus non invités ont tenté d’entrer de force sur les lieux d’une fête privée.

Des effectifs de police du Val-de-Marne ont été envoyés sur place pour tenter de ramener le calme. Arrivée sur place vers 23h30, la police a essuyé des jets de projectile. Une équipe de policiers a été prise à prise à partie, et trois policiers ont été blessés dans cette intervention.

Il s’agit d’un capitaine et une policière, qui se sont vus prescrire respectivement 8 et 7 jours d’ITT, et un policier, qui a été légèrement contusionné. Le commissariat local a été saisi de l’enquête.

Plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux ces dernières heures, et indiquant avoir été filmées à Champigny-sur-Marne dimanche soir, montrent un groupe d’individus retourner une voiture, puis s’en prendre physiquement à un membre des forces de l’ordre en uniforme.
BFM TV


 

 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

20:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Pas d’abri, pas de toilettes : les CRS en faction à la villa des Macron au Touquet haussent le ton

DSJcVVAXUAI2Vlf.jpg

 

© Benoit Tessier Source: Reuters
Ecusson des CRS, illustration
 

L'hiver s'installe et la météo se gâte, mais les policiers qui gardent la résidence des Macron au Touquet continuent de veiller, sept jours sur sept, 24 heures sur 24... Sans toilettes, ni abri. Le syndicat Unsa-police réclame une amélioration.

Les policiers en faction devant la résidence secondaire des époux Macron en ont assez : ils veulent travailler dans des conditions décentes.

Il s'agit très exactement de la maison de Brigitte Macron, l'épouse du président de la République : la Villa Monéjan, située dans la très chic cité balnéaire du Touquet-Paris-Plage, dans le Pas-de-Calais. Depuis l'investiture d'Emmanuel Macron, environ quarante hommes de la Compagnie républicaine de sécurité assurent à tour de rôle la garde statique de cette demeure, même quand le couple n'y est pas.

Lire aussi : Ni chauffage, ni toilettes : les garde-frontières des Alpes-Maritimes en colère se font porter pâles

Pas de toilettes, pas d'abri

Problème : selon le syndicat Unsa-police, les conditions de travail de ces CRS ne sont pas optimales, loin s'en faut – contrairement à celles des policiers surveillant les résidences présidentielles du Cap Nègre et de la Lanterne (à Versailles). Là-bas, les membres des forces de l'ordre peuvent bénéficier de toilettes et d'abris chauffés, avec du vitrage pare-balles. Or, devant la villa Monéjan, les policiers n'ont pas accès à des WC ni à un abri pour s'abriter des intempéries, et doivent porter un équipement de 20 kg en restant debout.

Il ne s'agit pas de critiquer cette mission en elle-même, selon le délégué syndical Denis Hurth, qui s'est confié à La Voix du Nord. «La police a toujours gardé les domiciles secondaires des présidents. Mais qu'on s'en donne les moyens au Touquet», précise le responsable syndical.

Récemment, un épisode a mis le feu aux poudres entre les opérationnels et leur hiérarchie, poussant le syndicat Unsa-police à s'exprimer sur Twitter, le 28 décembre.

RT

 

04:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Durant ses vœux de Nouvel An, Macron s'est adressé directement à ses «concitoyens européens»

 

Durant ses vœux de Nouvel An, Macron s'est adressé directement à ses «concitoyens européens»© POOL New Source: Reuters
Emmanuel Macron (image d'illustration)
 

Comme tous ses prédécesseurs, Emmanuel Macron s'est plié à la tradition des vœux télévisés de bonne année. Le président a notamment mis l'accent sur la thématique européenne... et s'est, à un moment donné, adressé aux citoyens européens.

Pour ses vœux télévisés du Nouvel An, le président de la République Emmanuel Macron a opté pour une forme classique – une allocation depuis son bureau de l'Elysée, le même où il avait donné sa dernière interview télévisée.

En ce soir du 31 décembre, le président de la République a notamment exprimé ses «pensées de solidarité» à ceux qui «seuls, souffrent, ou sont malades», leur rappelant qu'ils appartiennent à une «grande nation». Mais le chef de l'Etat ne s'est pas adressé qu'aux membres de la nation française : plus surprenant, le président français a tenu à s'adresser directement...  à ses «concitoyens européens».

«Mes chers concitoyens européens, 2018 est une année toute particulière et j'aurai besoin cette année de vous», a-t-il déclaré, appelant à ne céder «ni aux nationalistes, ni aux sceptiques» – faisant vraisemblablement référence aux bons résultats électoraux engrangés en 2017 par les mouvements populistes de droite, en Autriche, aux Pays-Bas ou encore en Allemagne. Aux Européens, Emmanuel Macron a réclamé leur soutien pour retrouver «l'ambition européenne» et «dessiner un grand projet» pour l'Europe.

Les internautes s'étonnent de l'adresse du président Macron à ses «concitoyens européens»

Si le tropisme macronien pour une intégration européenne plus aboutie n'est pas une surprise, le fait qu'un locataire de l'Elysée s'adresse, lors de ses vœux officiels de bonne année, aux Européens et non pas seulement aux citoyens de la République française, est atypique.

 

"J'aurai besoin de vous" : Emmanuel Macron réclame le soutien des citoyens européens pour retrouver "l'ambition européenne" et "dessiner un grand projet" pour l'Europe

Notre direct : http://bit.ly/2CigijU

RT

03:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Les voeux de Vladimir Poutine pour 2018

02:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La photo de cette femme brandissant son voile devient l’un des symboles des manifestations contre le gouvernement en Iran

960x614_photo-jeune-femme-iranienne-brandissant-voile-pleine-rue-devient-symbole-manifestations.jpg

 

IMAGE Le pays est agité depuis jeudi par des manifestations contre le gouvernement du président Hassan Rohani. Pour protester contre le régime, des femmes ôtent leur voile en public…

Marie De Fournas

 

 — 

51 COMMENTAIRES 6,4kPARTAGES 


 La photo de cette jeune femme iranienne brandissant son voile en pleine rue devient un symbole des manifestations.

La photo de cette jeune femme iranienne brandissant son voile en pleine rue devient un symbole des manifestations. — Twitter

Un symbole. Depuis le 28 décembre en Iran, les protestations antigouvernementales se multiplient à travers tout le pays. Les manifestants dénoncent le gouvernement du président Hassan Rohani jugé incapable de répondre aux difficultés économiques. Le régime est également largement remis en cause et notamment par des femmes, dont certaines veulent être libres de porter le voile ou non. Malgré les sanctions encourues, quelques-unes osent ôter leur hijab en public.

>> A lire aussi : VIDEO. Iran : «Les régimes oppresseurs ne peuvent perdurer à jamais» selon Trump

L’une d’entre elle a été photographiée en pleine rue, immobile, avec son foulard blanc au bout d’un bâton en signe de protestation contre le régime mollahs. L’image très forte a été largement relayée sur les réseaux. Il se pourrait qu’elle devienne l’un des symboles forts de ces manifestations qui ont déjà fait deux morts par balles  dans la ville de Doroud.

 
 
Une seconde photo de femme iranienne retirant son voile a été largement partagée, provocant également l’admiration des internautes pour son courage.
 

Elle est belle, elle savoure sa liberté, elle savoure de ne plus porter ce voile obligatoire, elle savoure d'être une femme libre. Merci les guerrières, le combat continue et on va le gagner ensemble  

 

La loi sur le port du voile en Iran, pourrait cependant légèrement s'assouplir. Mercredi dernier le chef de la police de Téhéran Hossein Rahimi a déclaré que « ceux qui ne respectent pas les codes islamiques  ne seront plus placés en centres de détention et n'auront pas de casier judiciaire ».  La police iranienne dit vouloir privilégier l’éducation au châtiment. Cependant, M. Rahimi n'a pas spécifié à quels codes islamiques il faisait référence ni quand ses nouvelles règles ont été introduites. Le port du voile reste obligatoire en Iran pour les femmes, qu'elles soient iraniennes ou étrangères et quelle que soit leur confession, depuis la révolution islamique de 1979.

20minutes

02:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Zoppola (Italie) : une prof retire le mot « Jésus » d’un chant de Noël pour ne pas offenser les élèves musulmans

 Enfant_Jésus_de_Prague_Joinville_200908_2.jpg

L'Enfant-Jésus de Prague

 

23h40

Le mot « Jésus »(Gesù) remplacé par « Pérou »(Perù) pour ne pas heurter la sensibilité des enfants étrangers.

 

Les faits prirent place à l’école primaire Beato Odorico da Pordenone de Zoppola (Frioul-Vénétie), comme le rapporte Il Gazzettino.

Il s’agit d’une chant de Noël intitulé «Minuetto di Natale», dans un passage duquel apparaît le nom de Jésus.

  

L’enseignante, pensant que cela pourrait offenser la sensibilité des élèves qui ne sont pas de religion chrétienne, a substitué le nom de Jésus avec un autre qui ne mettrait en difficulté personne. L’affaire a été découverte par les parents de deux jeunes frères fréquentant l’école qui au cours du repas de Noël ont entonné la chanson apprise à l’école. Les parents ont alors demandé des explications. […]

La directrice de l’établissement, Armida Muz, soutient qu’elle ne savait rien de l’initiative de l’institutrice: « Je ne suis pas d’accord avec de tels choix – a déclaré Muz – si une chanson contient le terme « Jésus », on ne peut pas la modifier. Si on estime que certains types de textes peuvent causer de l’inconfort chez certains, on doit alors choisir des chansons dépourvues de certaines références. […] Elle a admis avoir fait une erreur, elle est désolée et m’a assuré qu’une telle chose ne se reproduira pas […] »

«Une affaire inouïe: désormais le politiquement correct a dépassé toutes les limites de la décence – commente la présidente de Fratelli d’Italia (droite nationaliste) Giorgia Meloni – c’est devenu grotesque et ridicule».

Il Gazzettino

Merci à anonimo

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)