Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1137

  • Quand le drapeau français sert de tapis de prière: scandaleux!

    sans-titre.png  MMB prière sur drap français.png

    Mahiedine Mekhissi-Benabbad, athlète franco-algérien, fait sa prière dans un stade en 2009

     

  • Personnes âgées: l'aide à domicile en partie supprimée faute de moyens

     

    Rappel : L’AME sera de nouveau totalement gratuite pour les clandestins.

    19/05/12 : La décision de la Carsat (Caisse d’assurance retraite et de santé au travail, ex-Cram) a été notifiée aux divers services d’aide à domicile à la personne de Rhône-Alpes par courrier, mi-avril. Avec effet au… 1 er mai !
    Pour des raisons d’équilibre budgétaire, il n’y a plus de prise en charge de nouvelles demandes et non-renouvellement d’aides déjà accordées. Une mesure qui touche de plein fouet les personnes avec des GIR (groupes iso-ressources, soit le niveau de dépendance) les moins élevés et réduit fortement les heures de prises en charge ou les laisse totalement à la charge du bénéficiaire ou de sa famille.
    Ainsi les personnes âgées touchées sont celles qui peuvent continuer à vivre chez elles ou en foyer logement, avec l’intervention d’aide à domicile. Les résidants de maison de retraite médicalisée, plus dépendants (GIR moins élevés), ne seraient pas concernés.

    Suite et source :Le Dauphiné, merci à Francia

    Défrancisation - 04/07/12

  • Mahiedine Mekhissi Benabbad s'en prend à la mascotte...


    Mahiedine Mekhissi-Benabbad violente la mascotte... par Spi0n

    Au moment où le comportement de certains footballeurs fait débat en France, que dire de celui de l’athlète Mahiedine Mekhissi Benabbad. Alors qu’il venait de décrocher la médaille d’or sur le 3000 m steeple des championnats d’Europe d’Helsinki, le "Français" s’en est pris à la mascotte de l’événement...

     

    L’athlète « français » né en Algérie Mahiedine Mekhissi-Benabbad venait de remporter une course d’obstacles à Helsinki.


    Consacré champion d’Europe par sa victoire, il fait tomber par une gifle un cadeau que lui tend la mascotte des jeux d’Helsinki puis pousse violemment la fillette de 14 ans qui porte le costume de mascotte.

     

    C'est la honte pour la France, une fois de plus !

  • Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 284

    présenté cette semaine par Guillaume L'huillier

     

  • Yasser Arafat aurait été empoisonné au polonium selon les analyses d'un laboratoire de Lausanne


    Yasser Arafat aurait été empoisonné au polonium, une substance radioactive, selon les conclusions d'analyses effectuées dans un laboratoire lausannois pour Al-Jazira. Mais pour confirmer cette thèse, il faudrait exhumer les restes du dirigeant palestinien décédé en 2004.

     

    Ces analyses ont porté sur des échantillons biologiques prélevés dans les effets personnels du dirigeant palestinien, remis à la veuve du défunt, Souha, par l'hôpital militaire de Percy, au sud de Paris, où Yasser Arafat est mort.

     

    "La conclusion, c'est que nous avons trouvé un niveau significatif de polonium dans ces échantillons", a déclaré François Bochud, directeur de l'Institut de radiophysique du CHUV dans un documentaire diffusé mardi par Al-Jazira et réalisée après neuf mois d'enquête, selon la chaîne qatariote.

     

    Les échantillons sont constitués de cheveux, brosses à dents, traces d'urine relevées sur des sous-vêtements, et une tâche de sang sur un bonnet médical. "Nous avons trouvé qu'il y avait une concentration de polonium plus élevée que prévu", a encore dit M. Bochud.

     

    Yasser Arafat, tombé malade dans son quartier général à Ramallah, en Cisjordanie, assiégé par l'armée israélienne, est décédé le 11 novembre 2004 à Percy. Sa mort est restée une énigme, les quelque 50 médecins qui se sont relayés à son chevet n'ayant pas précisé la raison exacte de la détérioration rapide de son état. Des Palestiniens ont accusé Israël de l'avoir empoisonné.

     

    Patrice Mangin, directeur du Centre universitaire de médecine légale de Lausanne, s'est dit prudent. "Il serait bien sûr obligatoire d'aller plus loin et de faire une enquête plus approfondie si cela est possible".

     

    Souha Arafat, la veuve de l'ex-président palestinien, a indiqué qu'elle allait demander à l'Autorité palestinienne d'exhumer le corps du défunt, qui se trouve à Ramallah, en Cisjordanie, pour faire toute la lumière sur sa mort.



    (ats / 03.07.2012 22h30)

     

    Romandie.com

     

  • Italie: Monti ne connaît pas l'hymne national ou se refuse à le chanter !

    03/07/2012 — 08h00
    ROME (NOVOpress) — De sa déroute face à l’Espagne dimanche à Kiev, l’Italie a particulièrement retenu une image : celle de la tribune officielle où le Premier ministre Mario Monti bredouille le début de l’hymne national (Fratelli d’Italia, écrit par Goffredo Mameli en 1847, le grand chant du Risorgimento), puis s’interrompt brusquement et reste silencieux, l’air égaré, pendant que joueurs italiens et supporters chantent à pleins poumons.

    Sur Twitter, l’indignation se déchaîne immédiatement : « Offrons le texte de l’hymne à Monti », écrivent de très nombreux internautes, tandis que d’autres ironisent : « Il sait seulement l’hymne de la Goldman Sachs ». Au lendemain du match, beaucoup de sites, comme Libero, accusent carrément Monti de « nous avoir porté la poisse ».

    Ironiquement, la Chambre des députés a adopté le mois dernier une loi pour faire enseigner l’hymne de Mameli dans les écoles et pour instituer une « Journée de l’Unité nationale, de la Constitution, de l’Hymne et du Drapeau », fixée au 17 mars (date de la proclamation à Turin, en 1861, de l’Unité italienne). Il est vrai qu’il s’agissait aussi (surtout ?) d’une manœuvre politique contre la Ligue du Nord, seul parti à voter contre. « Nous ne serons disposés, a expliqué le député ligueur Davide Cavallotto, à chanter l’hymne italique que lorsque nos peuples jouiront d’une égale dignité. Tant que nos langues, comme le piémontais et le vénitien, ne seront pas respectées et reconnues par l’État central, il ne pourra pas y avoir de respect pour ceux qui oppriment la liberté de peuples qui ont des millénaires d’histoire ».

    Gageons que ce ne sont pas des considérations de ce genre qui ont empêché Monti de chanter l’hymne national...

    [cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

     

  • Israël: les malades africains interdits d'entrer dans les hôpitaux

     03/07/2012


    Israël: les malades africains interdits d'enrer dans les hôpitaux!  
     
    Les hôpitaux israéliens n'accueillent plus les malades africains et les malades qui sont déjà admis n'ont plus le droit de recevoir la visite de leurs proches!
     L'l'hôpital Ikhlof à Tel Aviv repousse les africains qui y arrivent souvent dans un état lamentable. Dans une circulaire communiquée aux différents services de cet établissement, les médecins et les infirmières sont invités à ne pas soigner les Africains sauf si ces derniers sont atteints de tuberculose et encore s'ils se présentent aux services urgences. Quant aux femmes enceintes, "qu'elles viennent accoucher mais que surtout leur mari ne leur rendent pas visite".  Les services gynécologioques de cet hôpital vient d'ouvrir un secteur "propre aux Africaines" pour éviter qu'elles soient mélangées avec les Israéliennes "!!
     
    Irib
     
    ALTERINFO.COM

     

     

     
  • AUDIO - Florian Philippot invité de "Carrément Brunet"

    http://www.nationspresse.info/?p=174562

     

    Florian Philippot, porte-parole de la campagne du Rassemblement Bleu Marine, était l’invité de l’émission « Carrément Brunet » animée par Éric Brunet sur RMC.

     

    03/07/12

  • Le député PS de l'Hérault, Patrick Vignal, a fait un malaise pendant le "grand oral" d'Ayrault

     

     
    Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 3 juillet 2012 à l'Assemblée nationale

     

    Tandis que Jean-Marc Ayrault faisait sa déclaration de politique générale, son grand oral, devant l'Assemblée nationale cet après-midi, le député PS de l'Hérault Patrick Vignal a été pris d'un léger malaise, interrompant la séance pour quelques minutes.

    Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, a en effet levé la séance afin de pouvoir faire évacuer le député, tout en demandant aux journalistes de ne pas prendre de photos, demande aussitôt réitérée par les députés eux-mêmes.

    On peut voir le député, sur une vidéo diffusée par BFMTV,  sortir de l'hémicycle épaulé par Bernard Debré, député UMP de Paris et chirurgien. Tous deux applaudi par l'hémicycle.

    Patrick Vignal est âgé de 54 ans et est ceinture noire de judo. Il a été élu député pour la première fois le 17 juin et est adjoint au maire de Montpellier.

  • ONU: "détruire l'homogénéité des nations européennes"

    L’Union Européenne devrait “faire de son mieux pour détruire l’homogénéité” de ses États membres, a préconisé le représentant spécial à l’ONU pour les migrations.

     

    Peter Sutherland

    Peter Sutherland a dit à ses pairs que la prospérité de beaucoup d’Etats européens dépendait de leur capacité à devenir multiculturel. (…)

    Sutherland, qui est le président non exécutif de Goldman Sachs International et ancien président du géant pétrolier BP, dirige le forum global sur les migrations et le développement qui rassemble des représentants de 160 nations afin de partager des idées politiques.

     

    Il dit au comité de la Chambre des Lords que l’immigration était une « dynamique cruciale pour la croissance économique » dans certains pays de l’UE « et qu’il était cependant difficile de l’expliquer aux habitants de ces États ».

    Une population native vieillissante et déclinante dans des pays comme l’Allemagne ou ceux du sud de l’UE était « le principal argument pour le développement d’états multiculturels, et j’hésite à utiliser ce mot car des gens l’ont attaqué ».

    « Il est impossible de considérer que le degré d’homogénéité sous-entendu par d’autres personnes peut survivre car les Etats doivent devenir des Etats plus ouverts, au regard des Lire la suite…

     

    Défrancisation

  • Avant la tempête

    Photo 4.jpg  Avant tempête - pointe granier  XXX.jpg

    photo.JPG mer avant tempête.JPG

    Plage des Lecques (Var) le 1er juillet 2012 - 19h

    (Photos EB)

     

  • Affaire Bettencourt: le domicile de Carla Bruni-Sarkozy et les bureaux de Nicolas Sarkozy perquisionnés ce matin

     

    L'immunité présidentielle de Nicolas Sarkozy a pris fin le 16 juin.

     

    Les policiers de la brigade financière et le juge de Bordeaux Jean-Michel Gentil ont perquisitionné, mardi 3 juillet, au matin, le domicile de Carla Bruni-Sarkozy, villa Montmorency dans le 16e arrondissement de Paris, le cabinet d'avocats Arnaud, Claude et associés, dans lequel Nicolas Sarkozy détient des parts, situé 53, boulevard Malesherbes (17e), et ses nouveaux locaux mis à sa disposition en tant qu'ancien chef de l'Etat, situés 27, rue de Miromesnil.

    Le juge Gentil, saisi pour abus de faiblesse et financement illicite de campagne électorale, enquête sur d'éventuelles remises de fonds par Liliane Bettencourt à l'ex-chef de l'Etat, notamment lors de sa campagne présidentielle de 2007. Une dizaine de policiers de la brigade financière accompagnaient le juge d'instruction bordelais dans ces perquisitions, a précisé auprès de l'AFP une source proche de l'enquête.

    NICOLAS SARKOZY EN VACANCES AU CANADA

    Nicolas Sarkozy, dont l'immunité présidentielle a pris fin le 16 juin, est mis en cause à double titre : d'après Claire Thibout, l'ancienne comptable des Bettencourt, une somme de 150 000 euros aurait été remise au début 2007 à Eric Woerth, à l'époque trésorier de la campagne présidentielle de M. Sarkozy. Par ailleurs, plusieurs témoignages recueillis par la justice font état de visites, pendant la campagne de 2007, effectuées par M. Sarkozy au domicile des Bettencourt, dont l'objet aurait été des remises d'argent en espèces.

    Toutes les enquêtes concernant l'affaire Bettencourt sont désormais instruites à Bordeaux après une décision de "dépaysement" de la Cour de cassation. Le juge Jean-Michel Gentil a mis en examen plusieurs personnes, dont l'ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.

    Ces perquisitions ont été menées en l'absence de Nicolas Sarkozy, parti lundi en famille au Canada, a indiqué son avocat, Me Thierry Herzog. Le juge pourrait néanmoins entendre prochainement l'ancien chef de l'Etat sur le financement de sa campagne présidentielle de 2007.

    "DES ACTES INUTILES", SELON L'AVOCAT DE NICOLAS SARKOZY

    "Ces perquisitions, alors qu'avaient été envoyés à ce magistrat, depuis quinze jours, tous les éléments nécessaires, se révéleront être, ce qu'on peut en attendre, des actes inutiles", a déclaré Me Thierry Herzog, qui explique avoir envoyé le 15 juin "les extraits certifiés conformes de l'agenda de M. Nicolas Sarkozy pour l'année 2007".

    Ces documents démontrent selon lui "l'impossibilité absolue de prétendus 'rendez-vous secrets' avec Mme Liliane Bettencourt". L'avocat précise avoir, dans ce courrier, informé le juge Gentil "que la totalité des déplacements et des lieux où s'était rendu M. Nicolas Sarkozy durant l'année 2007, l'avait été sous le contrôle des fonctionnaires de police chargés d'assurer sa sécurité".

    Il explique avoir de nouveau écrit au magistrat ce mardi pour lui donner l'identité de ces policiers, "afin qu'ils puissent certifier qu'il n'y a eu qu'un seul rendez-vous le 24 février 2007, à son domicile, avec M. André Bettencourt", époux défunt de Mme Bettencourt.

    Eclairage : "Ces affaires qui menacent Nicolas Sarkozy"

    Cadrage : "Le statut pénal du chef de l'Etat, mode d'emploi"

    Gérard Davet et Fabrice Lhomme

    Le Monde

  • Changement de nom du FN. Gilbert Collard évoque sa "solitude"

    Gilbert Collard, qui vient d’être élu député sous l’étiquette du Rassemblement bleu marine (FN et alliés), a évoqué mardi sur LCI sa « solitude » au sujet d’un changement de nom pour le Front national, auquel s’oppose, selon lui, « tout » le parti.

    Faut-il changer le nom du FN ? « Je pense que oui mais tout le Front national pense que non », a répondu l’avocat, qui n’appartient pas au FN. « Alors une fois de plus, c’est la solitude contre la collectivité », a ajouté le député du Gard.

    Un changement « pas à l’ordre du jour »

    Marine Le Pen avait déclaré avant les législatives que la question du changement de nom du FN pourrait se poser, mais au lendemain du scrutin, elle a indiqué que ce n’était « pas à l’ordre du jour ». Jean-Marie Le Pen y est pour sa part résolument hostile.

    Par ailleurs, Gilbert Collard a indiqué qu’il ne voterait pas la confiance après le discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault. « Je n’ai vraiment pas envie de voter la confiance à un gouvernement qui ne dit pas la vérité, à un gouvernement qui ment sur l’essentiel de la réalité », a-t-il dit.

    Jean-François Copé, un « goujat »

    L’avocat a enfin qualifié Jean-François Copé, le secrétaire général de l’UMP, de « goujat » pour ne pas avoir salué, a-t-il dit, Marion Maréchal Le Pen, la toute nouvelle députée du Front national lors de la séance inaugurale de l’Assemblée nationale, la semaine dernière.

    Ouest-France - 03/07/12

  • Joggeuse de Bouloc: garde à vue levée pour l'homme s'accusant du crime

    Après 36 heures de garde à vue, l'homme qui s'accusait du meurtre de Patricia Bouchon (voir notre article : joggeuse tuée près de Toulouse, un homme s'accuse du meurtre), une joggeuse tuée le 14 février 2011 à Bouloc, près de Toulouse, a été relâché dimanche soir. "Aucun lien n'a pu être établi" entre cette personne et le crime, a annoncé le procureur Michel Valet, en charge du dossier.  

    L'individu de 36 ans "n'a donné aucune indication ou précision sur les faits dont il se prétendait l'auteur", a souligné le procureur de la République, décrivant une personne "dans une grande détresse psychologique". Il a été hospitalisé dans une unité psychiatrique, selon des sources proches de l'enquête.

    Une mère de famille de 49 ans

    La garde à vue a été levée dimanche à 22h40, a précisé M. Valet en expliquant: "les enquêteurs ont procédé à toutes les vérifications qui s'imposaient de façon à ne pas passer à côté de quelque chose (...) vu l'enjeu d'une telle démarche, un homme venant s'accuser, il était hors de question de le laisser repartir sans tout vérifier". Le procureur n'a pas voulu donner plus de précisions sur les vérifications faites mais de source proche de l'enquête on confirme que son ADN n'était pas celui retrouvé sur les affaires et le corps de la victime et que les vérifications d'emploi du temps n'ont rien donné.

    Patricia Bouchon, une mère de famille de 49 ans, avait eu les vertèbres cervicales et le crâne brisés sous les coups de son agresseur le 14 février 2011. Malgré d'intenses recherches, son cadavre n'avait été retrouvé que six semaines plus tard, le 29 mars à Villematier, à dix kilomètres de chez elle, dissimulé dans un conduit d'eau sous une petite route avec un gant en latex enfoncé dans la gorge.

    TF1 News

    le 02 juillet 2012

  • Affaire Mokhtari : le malaise de la Justice française, l’indécence de Taubira

    Posté par le 3 juillet 2012
     

    Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

    Le passé et l’itinéraire de Fayçal Mokhtari, le fugitif recherché pour avoir tué deux personnes et blessé quatre autres à la sortie d’une discothèque lilloise, se précisent d’heure en heure, et sont particulièrement accablants.

    Lenteurs de la justice, absences de condamnation, remises de peine…Le tueur est une incarnation de l’impunité qui touche les délinquants et criminels et les incite à la récidive, symptomatique d’une justice en faillite et de l’échec de la politique d’intégration.

    Dans le même temps, alors que chacun se remet de l’horreur du drame et constate les défaillances qui l’ont encouragé, la ministre de la Justice Christiane Taubira assistait ce lundi à un concert du très politique Orchestre National de Lille, qui s’est tenu face aux détenus de la prison de Sequedin, à quelques kilomètres, sans avoir pris la peine de se rendre auprès des victimes de Lille et de leur famille !

    Steeve Briois, secrétaire général du Front National et conseiller régional du Nord Pas-de-Calais, émet sa plus vive consternation et son dégoût face à une telle indécence.

    Entre Christiane Taubira qui assiste à un concert offert à des délinquants et criminels, et Manuel Valls, qui à la mi-juin, était au chevet d’un jeune qui avait tenté d’échapper un contrôle policier au volant d’un scooter signalé dans une affaire de vol, les socialistes imposent leur marque de fabrique en étant toujours plus du côté des voyous que de celui des victimes.

    Il devient urgent que le gouvernement socialiste redescende sur terre et privilégie enfin la réalité à l’idéologie. La lutte contre la récidive et la réforme de notre système judiciaire ne peuvent plus attendre, au risque que d’autres tragédies ne se produisent. La priorité, c’est la sécurité de nos compatriotes, pas le confort de leurs bourreaux !

  • Les enfants Hollande/Royal ne veulent pas revoir Valérie Trierweiler

    Pour les quatre enfants Hollande-Royal, la coupe est pleine. Ils ne souhaitent pas revoir leur belle-mère, Valérie Trierweiler.

    Si la tempête qui a suivi le Trierweilergate est retombée, les dégâts qu’elle a causés laissent des séquelles dans l’entourage de François Hollande.

    Les premières victimes : Thomas, Clémence, Julien et Flora, les quatre enfants du président de la République et de son ex-compagne, Ségolène Royal. Ces derniers avaient tout de suite fait front avec leur mère, l’entourant de leur affection le soir même de sa défaite à la Rochelle. François Hollande, quant à lui, n’avait pas du tout apprécié que ses enfants soient « blessés » par la jalousie de sa compagne à l’égard de leur mère.

    D’autant plus que ces derniers ont tenté de ménager les susceptibilités tant qu’ils le pouvaient, jusqu’au tweet-goutte d’eau qui a fait déborder le vase. « Ils ont certes fait des efforts avec Valérie pour leur père, confie un élu socialiste à Gala. Thomas a joué le jeu, pendant la campagne présidentielle notamment, mais là, c’est fini. »

    Les enfants Hollande-Royal ont choisi de se tenir aux côtés de leur mère selon un intime de Ségolène Royal : « S’ils ont connu des tiraillements comme tous ceux dont les parents se séparent un jour, ils ont toujours été très proches de leur mère. Et ils la soutiennent à cent pour cent. »

     

    Conséquence : ils ont fait savoir à François Hollande, qui les avait contactés un par un au téléphone suite au tweet de Valérie, qu’ils refusaient de revoir cette dernière. Un coup dur pour le président de la République, tiraillé entre ses enfants qu’il adore et la nouvelle femme de sa vie.

    Valérie Trierweiler indiquait récemment en légende d’une photo de son compagnon publié dans un livre : « Oui, François a eu une femme avant moi… Je fais avec ». Les enfants de Ségolène Royal lui rétorquent aujourd’hui que oui, leur père a une compagne après leur mère, mais qu’ils ont décidé de faire sans.

    Retrouvez cet article sur voici.fr

  • L'hôpital juif de Berlin suspend les circoncisions pour motif religieux

    L'hôpital juif de Berlin a décidé de suspendre les circoncisions d'enfants pour motifs religieux suite au jugement d'un tribunal allemand mettant cette pratique hors la loi, a indiqué un porte-parole.

    « la Société allemande pour chirurgie de l’enfant a recommandé aux parents juifs et musulmans de reporter autant que possible une circoncision religieuse et d’attendre que celui-ci soit en âge de décider... »

    "Nous suspendons les circoncisions jusqu'à ce que la situation juridique soit éclaircie", a indiqué Gerhard Nerlich, porte-parole de l'hôpital, citant le chef du service de médecine interne Kristof Graf. L'hôpital juif de Berlin (JKB) procède chaque année à 300 circoncisions, dont une centaine pour motifs religieux, les autres pour raison médicale.

     

    Plusieurs fédérations allemandes de médecins ont recommandé le report sine die des circoncisions d’enfants pour motifs religieux après le jugement du tribunal mettant cette pratique hors la loi, selon le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung. La Fédération des chirurgiens pour enfants incite, pour sa part, ses membres à ne pas mener de circoncisions de ce type. Le président de la Chambre des médecins allemands, Frank Ulrich Montgomery, a fait part de son intention « d’alerter dorénavant (ses) membres des risques qu’ils encourent » si ceux-ci décident de braver la loi en menant ce type d’opération.

     

    Enfin, la Société allemande pour chirurgie de l’enfant a recommandé aux parents juifs et musulmans de reporter autant que possible une circoncision religieuse et d’attendre que celui-ci soit en âge de décider...

     

    Crif

  • Catherine Arkilovitch (PS) obligée de déménager après son maintien aux législatives dans le Vaucluse

    Publiée le 2 juil. 2012 par

    Catherine Arkilovitch a subi des pressions, a été  obligée de déménager, puis est injuriée par SOS Racisme après son maintien face à Marion Maréchal Le Pen. Le changement c'est maintenant !!!