Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2011

Laurent Ozon annonce sur Twitter sa démission du FN

http://www.fdesouche.com/231931-laurent-ozon-demissionne-...

15/08/11

02:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Hécatombe sarkozyste: un 74ème soldat français tué en Afghanistan

Un militaire français a été tué dimanche matin en Afghanistan. Il s’agit d’un lieutenant du 152e régiment d’infanterie (152e RI) de Colmar, mortellement touché par un tir insurgé au cours d’une mission d’appui à l’armée afghane dans la province de Kapisa.

Ce décès porte à 74 le nombre de soldats français morts dans le conflit afghan, dans lequel la France s’est engagée depuis 2001, alors que ni nos intérêts, ni notre sécurité ne l’exigeaient.

Selon Jean-Dominique Merchet, il s’agit du lieutenant Camille Levrel, 36 ans, marié et père de trois enfants. A 22 ans, il s’était engagé comme EVAT au 1er régiment d’infanterie (Sarrebourg). Tireur Milan, il effectue deux séjours outre-mer à Mayotte et en Nouvelle-Calédonie. Il intègre ensuite l’école de Saint-Maixent dont il sort sergent en 2000 et rejoint alors le 16 bataillon de chasseurs à Saarburg (Allemagne). Il part au Kosovo, une première fois en Afghanistan comme formateur (Epidote) et au Tchad. Il réussit le concours d’officier d’active des écoles d’armes et après sa scolarité à Montpellier, il est affecté comme chef de section au 15-2 de Colmar. Il est promu lieutenant en août 2009. Il avait rejoint l’Afghanistan pour la seconde fois fin mai.

Qu'il repose en paix parmi les braves

Nations Presse Info - 15/08/11

02:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Lampedusa: plus de 600 clandestins en une journée

13/08/2011

LAMPEDUSA (NOVOpress) — Comme toujours dès que le temps est au beau, les bateaux chargés d’immigrés clandestins embarquent pour Lampedusa. La Guardia di Finanza en a recueilli un ce matin, à un kilomètre de l’île, et l’a bien sûr conduit à bon port : il contenait 320 clandestins, dont 35 femmes et 11 enfants.

Un second bateau, avec à son bord une centaine d’Africains, a été repéré par les gardes-côtes à 12h 30, à une centaine de kilomètres au sud de Lampedusa. Deux vedettes ont été envoyées pour l’escorter. Son arrivée était prévue pour 18 heures.

Une troisième embarcation, qui se dirigeait apparemment vers Mazzara del Vallo, en Sicile, a été interceptée par un bateau de pêche qui a appelé la capitainerie du port. Il y aurait entre 200 et 250 personnes à bord et une vedette a été envoyée vérifier la situation.

Le dernier débarquement signalé à Lampedusa remontait au 6 août, quand étaient arrivés 434 clandestins, partis de Libye mais originaires pour la plupart du Tchad, du Nigéria et de la Somalie. Les débarquements à Lampedusa sont d’une telle banalité que plus personne n’en parle mais celui-ci avait attiré l’attention en raison de deux particularités : la présence d’un nouveau-né d’un mois, et surtout le fait qu’un des clandestins était arrivé blessé d’un coup de couteau, qu’un de ses congénères lui avait donné pendant la traversée.

Il semble qu’un autre débarquement soit passé inaperçu dans l’intervalle puisqu’on a retrouvé à Lampedusa quatre Algériens, 11 mineurs Tunisiens et trois Libyens, qui se promenaient sur l’île. Personne ne sait d’où ils sortent. Aucune évasion n’a été signalée au Centre d’accueil. Ces 18 Arabes sont donc considérés officiellement comme un mystère.

00:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

C'était le 13 août 1792

470px-Louis_Charles_of_France5.jpg

448px-Coeur-de-louis-XVII-abbaye-de-saint-denis.jpg

 Portrait de Louis-Charles de France, Louis XVII,  (1785-1795)  par Alexandre Kucharsky en 1792 - Château de Versaillles

Le coeur de Louis XVII dans une ampoule de cristal - Basilique de Saint-Denis

1792 : l’internement de Louis XVI et de la famille royale à la « tour du Temple ». 
Cette ancienne forteresse parisienne, située dans le 3e arrondissement de Paris, sera détruite en 1808.
Selon la majorité des historiens, le fils du Roi et héritier de la couronne y décède dans des conditions infâmes en 1795, âgé de 10 ans.
L’abbé Augustin Barruel (peut-être le principal historien de la Révolution française, et en tout cas le

premier) voit en cet épisode l’apogée du « complot maçonnique », qui est pour lui derrière les événements révolutionnaires.

L’ouvrage fameux de l’abbé, qui connut un grand succès, s’intitule « Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme ». L’auteur y développe son explication « complotiste », accusant en particulier la secte des Illuminés de Bavière.
On peut se procurer ici ce pavé nécessaire à toute bibliothèque contre-révolutionnaire solide.

Contre-info.com - 13/08/11

 

00:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

14/08/2011

Un 74ème soldat français tué en Afghanistan: l'hécatombe continue...

 

Un militaire français a été tué dimanche matin en Afghanistan. Il s’agit d’un lieutenant du 152e régiment d’infanterie (152e RI) de Colmar, mortellement touché par un tir insurgé au cours d’une mission d’appui à l’armée afghane dans la province de Kapisa.

 Qu’il repose en paix !

Ce décès porte à 74 le nombre de soldats français morts dans le conflit afghan, dans lequel la France s’est engagée depuis 2001, alors que ni nos intérêts, ni notre sécurité ne l’exigeaient.

Un soldat français est mort jeudi lors d’une opération en Kapisa, et quatre autres blessés par une explosion visant leur véhicule blindé. Dimanche 7 août, deux militaires français avaient trouvé la mort dans la vallée de Tagab, lors d’un accrochage avec des insurgés.

Une nouvelle fois, du côté des va-t-en-guerre occidentalistes : pas un mot !

Nations Presse Info - 14/08/11

18:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La solution aux émeutes anglaises? Plus de Noirs dans la police

14/08/2011 – 15h15
LONDRES (NOVOpress) —
Comme beaucoup de politiciens européens, David Cameron va chercher ses modèles aux États-Unis. Il aurait voulu nommer à la tête de Scotland Yard, comme Metropolitan Police Commissioner (préfet de police), un « superflic » américain, Bill Bratton, ancien chef de la police de New York et Los Angeles. Devant les protestations (pour l’Association of Chief Police Officers, il serait « stupide » de faire diriger la police britannique par un étranger), le ministre de l’Intérieur Theresa May a finalement exigé, début août, que les candidats au poste soient de nationalité britannique.

En compensation, Cameron a fait de Bratton son conseiller pour la lutte contre le crime et voici les conseils du « superflic » au lendemain des émeutes. Selon lui, le Royaume Uni ne peut espérer sortir de la violence qu’en « désamorçant les tensions raciales ». Pour cela, il faut adopter les méthodes américaines : travailler avec les « communautés » et les groupes de défense des droits civils, et « augmenter la diversité ethnique de la police ». « Une partie du problème auquel nous sommes confrontés », a expliqué Bratton, « est de rendre le maintien de l’ordre plus attrayant pour une population qui change ». La police doit donc refléter « la composition ethnique des villes ».

Ces conseils soulèvent deux interrogations. D’abord, adapter la police à la « diversité ethnique » est déjà ce que les gouvernements britanniques n’ont pas cessé de faire depuis plus de vingt ans. Comme l’a noté, pour s’en féliciter l’influent chroniqueur du Daily Telegraph, Andrew Gilligan, en comparant les émeutes ethniques des années 1980 et les émeutes des derniers jours, « le monde a changé de façon spectaculaire de 1985 à aujourd’hui. À l’époque, le racisme de la police était éhonté et quotidien. Aujourd’hui, une seule remarque raciste [ou censée telle, NdR] peut briser la carrière d’un policier. À l’époque, la police londonienne avait 180 membres issus d’une minorité ethnique. Aujourd’hui, elle en a environ 3 000 ». On ne peut pas dire que le succès soit spectaculaire.

Seconde interrogation : tout l’establishment politico-médiatique a répété en chœur ces derniers jours que les émeutes n’avaient aucune dimension ethnique, « rien à voir avec la race ». Pourquoi donc, alors, est-il si important d’ethniciser la police ?

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

18:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Enfant tué à Marseille: le chauffard présumé, en partance pour l'Algérie, arrêté à Orly

1565635_chauffard_640x280.jpg

(Cliquez sur la photo)

Un homme suspecté d'avoir été au volant du fourgon qui a renversé et tué mardi un enfant de 4 ans à Marseille, a été interpellé dimanche matin à l'aéroport d'Orly alors qu'il s'apprêtait à partir pour l'Algérie. 

A la suite d'éléments d'identification, et notamment une photo, diffusés via un mandat de recherche dans tout le pays, l'homme a pu être arrêté par la police de l'air et des frontières, selon une source proche de l'enquête, qui précise que le mandat d'arrêt vaut mise en examen.



Organisant sa fuite, il avait prétexté un décès dans sa famille. Selon une autre source proche de l'enquête, il était en situation irrégulière en France.

L'accident s'était produit mardi vers 20 heures dans le quartier populaire de la Belle de Mai. L'enfant, accompagné de sa soeur, traversait le boulevard de la Révolution, une rue passante, pour acheter des bonbons, lorsqu'il a été renversé par un utilitaire Peugeot, avec deux personnes à l'intérieur d'après des témoins. Mais ces témoignages ne permettaient pas, jeudi, aux enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale d'identifier le conducteur, ni son passager. «Nous avons en fait un surnom et une vieille adresse qui n'est plus valable depuis plusieurs mois», précisait alors une source proche de l'enquête, précisant que «manifestement c'est quelqu'un qui habite le quartier. Soit les gens ne tiennent pas à nous dire qui il est, soit ils ne le savent vraiment pas».




Le chauffeur et son passager «fréquentaient vraisemblablement de manière habituelle l'épicerie qui est un point de rassemblement du quartier». Le conducteur s'était arrêté et avait déplacé le corps de l'enfant d'une cinquantaine de mètres avant de le déposer sur le trottoir et de prendre la fuite.

Jeudi, une information judiciaire contre X avait été ouverte par le parquet de Marseille des chefs d'homicide involontaire aggravé par un délit de fuite et défaut de maîtrise du véhicule. La peine encourue est de sept ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende.
 
 
 
 14/08/11

18:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

13/08/2011

A l'origine des émeutes de Londres, la mort d'un criminel de la mafia jamaïcaine

Lu dans Minute :

“Mark Duggan, le voyou tué par un policier à l’issue d’une course-poursuite, n’était pas une simple petite frappe, dans le genre «pauvre immigré réduit à vendre un peu de drogue pour nourrir sa famille». D’après la brigade Trident, chargée du crime dans la communauté noire, il faisait partie des Tottenham Man Dem, un puissant groupe criminel londonien, lié à un méga-gang jamaïcain de Kingston. Ces «méga-gangs» constituent l’une des formes criminelles les plus meurtrières du monde, avec en moyenne, 1 500 assassinats par an sur une île comptant moins de 2,8 millions d’habitants !

Nés dans les années 1980, forts de plusieurs milliers d’hommes de mains, ces groupes crypto-mafieux, dont les soldats s’appellent «Yardies», sont spécialisés, outre la célèbre «ganja» jamaïcaine, dans le proxénétisme, le trafic d’armes, d’héroïne, et surtout de cocaïne – qui transite, par leur île, depuis l’Amérique latine jusqu’aux Etats-Unis ou l’Europe. Servant initialement de services d’ordre musclés aux partis politiques locaux, ils ont rapidement gangrené les structures du gouvernement jamaïcain.

Avec la mondialisation, de successives vagues migratoires ont permis aux criminels jamaïcains d’implanter leurs activités à l’étranger, principalement en Angleterre, par le biais d’une diaspora sous contrôle. Dans les communautés émigrées, le « posse » – le parrain – impose sa loi comme en Jamaïque et se doit de punir violemment toute « offense », même venant de la police – aussi bien par les meurtres isolés que par l’émeute de masse.

Au passage, ce genre de déflagration permet aux criminels de faire marcher le « bizness » en paralysant durablement le travail d’une police, qui, sous la pression médiatique et politique, retient ses coups pour éviter des représailles se traduisant par la mise à feu et à sang de quartiers entiers. Selon le « Daily Mirror », les Tottenham Man Dem avaient déjà piloté les émeutes raciales de 1985 qui, loin d’une simple jacquerie populaire, auraient notamment eu pour but de décourager la police d’intervenir sur le territoire du gang.”

Altermedia.info - 10/08/11

 

 

23:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Essonne: un policier tombe dans un guet-apens

 

Un agent des forces de l’ordre a été violemment attaqué par une trentaine d’individus dans la cité des Tarterêts.

Il s’est retrouvé à 1 contre 30. Un policier est tombé dans un guet-apens jeudi soir aux Tarterêts, cité de Corbeil-Essonnes (Essonne). Il n’a dû son salut qu’à l’utilisation d’une grenade lacrymogène. Caillassé à bout portant, il a reçu des éclats de verre dans les yeux. Un individu de 17 ans, dont le rôle reste à déterminer, a été interpellé.

Ce policier avait déjà été blessé lors de faits ressemblants dans cette même cité, le 12 août 2010. Une soixantaine d’individus avaient à l’époque pris à partie des agents isolés, à coups de marteau et de parpaings. Parmi les individus arrêtés à l’époque se trouvait déjà l’adolescent appréhendé jeudi.

Quinze jours d’incapacité totale de travail

A 21 heures cette fois, les policiers sont stationnés aux alentours du collège Léopold-Sédar-Senghor, en périphérie des Tarterêts. Un agent dépose des collègues pour une opération de sécurisation. Sur le chemin du retour, alors qu’il circule seul à bord, il est ralenti par une voiture. Cette manœuvre était-elle volontaire ? L’exploitation de la vidéo embarquée dans le véhicule permettra d’en savoir plus.

Une trentaine d’individus encagoulés surgissent et barrent la route. Les pavés pleuvent sur le véhicule, le pare-brise explose, le visage du conducteur est criblé d’éclats. Il tente de se dégager et percute, à allure réduite, un émeutier, qui ne sera d’ailleurs pas retrouvé. Le calvaire de l’agent continue. Il s’arrête 100 m plus loin, aveuglé. Ses agresseurs sprintent alors pour le rattraper et recommencent à jeter des projectiles. Le policier sort de son véhicule et utilise une grenade lacrymogène pour repousser les assaillants. Il parvient enfin à retourner vers le collège, où il est pris en charge par ses collègues. Il s’est vu prescrire quinze jours d’incapacité totale de travail.

« Cette agression sonne comme un triste anniversaire, s’indigne Alexis Toupet, du syndicat de police Alliance. Encore une fois, nous estimons qu’il y a l’intention de tuer du flic. » Aujourd’hui, la procédure est toujours en cours devant la cour d’appel de Paris. Hier, la présence policière a été renforcée dans le quartier des Tarterêts.

Source

13/08/11

23:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Qui est-ce ? n° 42

42.jpg

(Cliquez sur la photo)

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Bologne: la mairie veut une mosquée dans chaque quartier

12/08/2011

GENÈVE (NOVOpress) — Un réseau de lieux de culte pour les musulmans de Bologne, c’est le projet de l’adjointe « au welfare » (c’est son titre officiel), Amelia Frascaroli. « Il faut plus de capillarité, chaque communauté religieuse devrait avoir des lieux de culte accessibles à tous». Est-ce que les catholiques, a-t-elle demandé, se contenteraient de la basilique San Petronio (la basilique de Bologne, un des hauts lieux de la civilisation européenne, où le pape Clément VII couronna Charles-Quint empereur en 1530) ? Chaque fidèle est lié à sa propre paroisse. « Pour les musulmans aussi », selon Mme Frascaroli, « il est juste de penser à un cheminement qui institutionalise et régularise, non pas une mosquée ni deux mosquées, mais autant de mosquées que les communautés musulmanes l’estimeront nécessaire ».

Bologne compte déjà actuellement cinq lieux de culte musulmans (via Pallavicini, via Terracini, via Stalingrado, via Libia et zona Barca). Un projet de « méga-mosquée », proposé par le maire actuel Virginio Merola, quand il était adjoint de son prédécesseur, a dû être (provisoirement ?) abandonné devant les oppositions. Selon Mme Frascaroli, la question est plus urgente que jamais, en période de Ramadan, étant donné que les conventions dont bénéficiaient les lieux de culte actuels ont toutes expiré.

L’inspiration vient de Milan où, depuis l’élection du candidat de gauche Giuliano Pisapia (avec le soutien de l’extrême gauche la plus immigrationniste mais aussi la bénédiction du cardinal-archevêque), l’islamisation va bon train. La mairie a lancé l’idée d’une « mosquée disséminée », avec des petits centres dans tous les quartiers de la ville. « Je crois », a expliqué Mme Frascaroli, « que Milan peut constituer un exemple et un modèle ».

La Ligue du Nord a immédiatement annoncé qu’elle se battrait contre ce projet, non seulement en lançant une pétition et en exigeant une consultation des habitants, comme elle l’avait fait contre le projet de méga-mosquée, « mais ausi en organisant des rencontres et des débats pour expliquer que, aujourd’hui, le choix de Mme Frascaroli est erroné et inopportun ». Selon le chef de file de la Lega au conseil municipal, Manes Bernardini, ce sont « des délires estivaux ». « Nous ne sommes pas prêts à une invasion de ce type ». « Le tissu social », a conclu Bernardini, « est en train d’exploser, nos personnes âgées et nos nécessiteux demandent de l’aide. Pensons d’abord à résoudre leurs problèmes ».

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Primaires républicaines: Rick Perry va annoncer sa candidature

« Il n’a jamais perdu une campagne électorale » dit de lui Tom Pauken, avocat, auteur conservateur et ancien Président du Parti républicain au Texas. Lui, c’est Rick Perry, 61 ans, qui a remplacé au pied levé le gouverneur du Texas George W. Bush lorsqu’il est devenu Président des Etats-Unis en 2000 avant d’être élu en 2002 puis reconduit en 2006 et 2010.

 Selon Politico, c’est ce samedi à Charleston, en Caroline du Sud, à la convention organisée par notre confrère de droite RedState.com, qu’il doit annoncer sa candidature à l’investiture républicaine, une information confirmée jeudi par son porte-parole Mark Perry Miner à l’Associated Press. 

« Candidat redoutable » (Pauken), Perry a de sérieuses chances de représenter le Parti républicain à l’élection de 2012 : « pro-vie » en paroles et en actesil dispose du soutien de la droite chrétienne, provoque l’enthousiasme au sein du Tea Party comme chez les plus modérés du fait de son très bon bilan économique, a le charisme qui manque à Mitt Romney (dont le triple handicap est d’être mormon, réputé changeant (« flip-flop ») et d’avoir fait voter dans son Etat lorsqu’il était gouverneur la Massachusetts health care reform que certains au Tea Party comparent à l’ObamaCare…) et l’expérience qui fait défaut à Michele Bachmann. Dans les sondages, il est à 15%, derrière Mitt Romney (20%), en campagne depuis deux mois et demi, et devant Sarah Palin (qui n’a pas annoncé de candidature pour le moment) et Michele Bachmann (11% chacune). Mais sur Internet, les parieurs le donnent gagnant. Tel Chuck Norris, Perry est décrit par ses fans sur Internet comme un « Bush sous stéroïdes », « George Bush… Mais en plus texan », « George Bush… Mais davantage conservateur social », « George Bush… Mais davantage cul et chemise avec la droite religieuse », « George Bush X3 ». Une comparaison que Rick Perry n’a pas intérêt à mettre en avant, vu l’impopularité de l’ancien Président. Avec comme conseiller en chef le consultant très expérimenté en politique David Carney, il devrait lever de quoi l’emporter, notamment face à Romney. Et nous faire rêver en 2012…

Nouvelles de France - 13/08/11

19:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

BHL sous protection rapprochée!

1557728_28595038-c07b-11e0-a28e-00151780182c_640x280.jpg BHL.jpg

A Saint-Paul-de-Vence -  (Cliquez sur la photo)

Très en pointe contre le régime Kadhafi, le philosophe Bernard Henri-Lévy, proche du CNT (émanation de la rébellion libyenne), a reçu des menaces jugées crédibles par les autorités françaises.

Il bénéficie d’une protection rapprochée depuis quelques semaines déjà, y compris dans sa résidence secondaire située dans les Alpes-Maritimes.

Un dispositif lourd, encadré par le SPHP (service de protection des hautes personnalités) qui lui a été proposé par le ministère de l'Intérieur.
 
Source Le Parisien - 13/08/11

18:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Scandinavie sauvage

02:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Capitalisme: 3 milliards $ de bénéfice sur le dos de la crise!

12/08/11 – 19h00
PARIS (NOVOpress)
– La crise économique qui secoue les Etats et appauvrit les populations est paradoxalement l’occasion pour certains d’une spéculation de grande envergure permettant un enrichissement considérable.

Ainsi, en pariant sur un effondrement de la conjoncture mondiale, le fonds américain Bridgewater Associates aurait gagné plus de 3 milliards de dollars sur la seule semaine dernière.

Sans attachement national ni morale autre que celle du profit, certains « hedge fund » profitent de la crise, n’hésitant pas parfois à l’accentuer par stratégie financière.

C’est le Wall Street Journal qui a révélé l’étendue des bénéfices du fond Bridgewater mais celui-ci ne serait pas le seul à faire de considérables profits sur le dos de la crise.

Och-Ziff Capital Management, de son côté, a acheté pour 12 milliards de dollars d’options au cours du premier trimestre 2011, ces options voyant leur prix augmenter lorsque la volatilité s’accroît sur les marchés financiers. Et l’indice Vix, qui mesure cette volatilité, s’étant envolé depuis fin juin, passant de 16 à plus de 40, Och-Ziff capital a ainsi pu engranger plusieurs milliards de plus-value.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les Anglais veulent déchoir les pillards de leurs droits sociaux

Une pétition en ce sens a déjà recueilli plus de 160 000 signatures. 

a48413d4-c510-11e0-af44-69814e3d18c3.jpg pillards.jpg

Une pétition électronique pour déchoir les casseurs de leurs droits sociaux a déjà recueilli plus de 160 000 signatures. Lancée mardi par un député conservateur, elle pourrait être examinée prochainement par le Parlement. Car cette «e-pétition» est l'un des nouveaux instruments de la démocratie participative en Grande-Bretagne. Le site a littéralement explosé, submergé par les signataires. «Les contribuables ne doivent pas financer ceux qui ont détruit des biens, des commerces, qui ont volé leur propre communauté et n'ont montré aucune reconnaissance pour les aides que leur offre leur pays», détaille la pétition. Andrew, 25 ans, employé dans une banque, l'a tout de suite signée : «Les vandales ne méritent pas qu'on les aide. Ils peuvent dire adieu à leurs allocations», s'énerve-t-il.

(...) Lire la suite sur Figaro.fr

 

12/08/11

01:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

12/08/2011

Le train vers Lourdes, un vrai chemin de croix

1562057_d3d6bfc6-c397-11e0-ab91-00151780182c.jpg Lourdes train.jpg

(Cliquez sur la photo)

Alors que les trains de pèlerins arrivent à Lourdes (Hautes-Pyrénées) pour la fête de l’Assomption, le torchon brûle entre la SNCF et les responsables religieux. Ces derniers dénoncent la dégradation du service de ces trains spéciaux.

« En cinquante pèlerinages, je n’ai jamais connu une situation aussi désastreuse, déplore Arnaud Legrez, président de la Fédération européenne d’organisations de pèlerinages. Les accords de Lourdes en 2006 avec la SNCF sont mis à la poubelle, surtout sur les hausses de tarifs. »


Ainsi, alors que les prix des billets ne peuvent augmenter que de 2,5% par an, les autorités religieuses estiment cette année la hausse à pas moins de 5%. « La plupart des pèlerins sont des gens modestes, poursuit Arnaud Legrez. Cette augmentation est donc un effort considérable pour eux. Sans parler de la longueur des voyages. Sur certains trajets, ils mettraient moins de temps à vélo qu’en train! » Les pèlerins venant de Strasbourg doivent par exemple supporter dix-neuf heures cinquante-six de voyage avant de rejoindre la Cité mariale…


La SNCF rétorque qu’ « il est nécessaire de mener des opérations de rénovation du réseau ferroviaire de grande ampleur. Bien que Réseau ferré de France (NDLR : propriétaire et gestionnaire des rails) organise les chantiers de façon à limiter les perturbations, celles-ci ne pourront pas être complètement évitées, notamment pour les trains de pèlerins qui circulent sur les lignes les plus touchées par les travaux ».


Les ecclésiastiques se plaignent aussi d’un manque d’information sur les horaires des voyages alors que, pour le 15 août, huit trains spéciaux sont prévus vers Lourdes. La SNCF répond qu’un « groupe de travail est totalement mobilisé pour fournir au plus vite les horaires des trains de pèlerins pour cet été 2011 ». Et de préciser que « ce retard est précisément lié au volume exceptionnel d’études d’itinéraires et d’horaires intégrant les nombreuses zones de travaux ».

De la mauvaise volonté au complot, il n’y a qu’un pas, que certains responsables religieux franchissent, accusant les cheminots de vouloir se débarrasser de ces convois spéciaux peu rentables. « Faux, répond-on à la SNCF, car ces trains sont vendus à perte et non rentables pour l’entreprise depuis des années… » Et le président de l’entreprise d’assurer « l’attachement de la SNCF à cette activité qui permet à des milliers de pèlerins de se rendre à Lourdes chaque année ». Une nouvelle réunion doit d’ailleurs se tenir en septembre entre les deux parties.

Source Le Parisien - 11/08/11


23:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Des touristes venant de France indésirables sur la Costa Brava


20 touristes arrêtés sur la Costa Brava après... par euronews-fr

12/08/11

20:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

"La France ira au bout de sa mission' en Libye - Retour du CDG à Toulon


"La France ira au bout sa mission" en Libye par BFMTV

12/08/11

19:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Marseille la honte: une fille de 13 ans violée en pleine rue le 4 août


Une fille de 13 ans violée en plein jour à... par BFMTV

12/08/11

19:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)