Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1266

  • Louis Aliot et Gilbert Collard interviennent dans "Histoire immédiate" au sujet de l'ascension du Front National


    Histoire immédiate - débat avec Louis Aliot et... par nationspresse

    A la suite d’un documentaire diffusé sur France 3 à 20h30, le 30 novembre 2011, au sujet l’ascension du Front National, Louis Aliot, vice-président du Front National en charge du Projet et Directeur opérationnel de la campagne de Marine Le Pen en charge du Pôle Rassemblement national, et Maître Gilbert Collard, président du Comité de soutien pour la campagne de Marine Le Pen, étaient les invités de l’émission / débat « Histoire immédiate » présentée par Samuel Étienne.

    02/12/11

  • Quel est le nom de cette ville ?

    untitled.bmp V.jpg

    (Cliquez sur la photo)

  • Discours de Toulon II - Sarkozy joue sur la "peur" et plaide pour un nouveau traité européen

    Lire l'article : http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/discours-de-toulon-sarkozy-plaide-pour-un-nouveau-traite-europeen-01-12-2011-1747765.php

    + Discours intégral  et vidéo

    01/12/11

  • La Norvège refuse de collaborer avec Israël

     

    La revue technique «Teknisk ukeblad» rapporte que la Norvège a rejeté une demande d'Israël d'envoyer une mission d'étude dans le pays pour se renseigner sur le modèle de développement du secteur pétrolier norvégien:
     
    «Après la découverte de grandes quantités de gaz en mer au large d'Israël l'année dernière, le pays est désireux de développer son industrie des hydrocarbures. Au début de l'année, l'ambassade d'Israël à Oslo a demandé la permission du gouvernement norvégien d'envoyer une délégation en Norvège pour étudier le modèle norvégien», relate le magazine. Le ministère des Affaires étrangères a refusé, évoquant la politique norvégienne concernant les zones maritimes dont la juridiction n'est «pas établie ou est controversée».
     
    Cette réponse du gouvernement norvégien a été fortement critiquée. Pour rappel, la Norvège collabore sans difficultés avec des pays comme le Soudan et le Turkmenistan.
     
     
    Source : Israel What (traduit par philosemitisme.fr)
     
     
    Le Crif  - 01/12/11
     
     
  • Les Juifs vont enfin pouvoir manger du porc, ou presque...

     

    untitled.bmp porc.jpg

    (Cliquez sur la photo)

    Article paru dans "Gentside"

    Le grand rabbin ashkénaze d'Israël, Yona Metzger, a annoncé il y a quelques jours la découverte d'une espèce d'oie dont le foie gras a exactement le goût du porc.

    C'est une révolution dans le monde de la gastronomie casher : les Juifs vont enfin pouvoir découvrir le goût du porc, viande interdite selon la loi religieuse. Non pas parce que l'interdiction a été levée, mais grâce à la découverte d’une espèce d’oie ayant exactement le goût du porc. "Nous réfléchissons à la possibilité d’importations à l’échelle industrielle" a déclaré mardi lors d'une conférence culinaire au centre hospitalier Kaplan de Rehovot, le grand rabbin ashkénaze d’Israël, Yona Metzger.

    C’est en Espagne que sont récemment apparus ces élevages d’oies non industriels où, contrairement aux méthodes modernes, les animaux ne sont pas engraissés, mais nourris avec des produits naturels, rapporte le site Ynetnews. Les éleveurs ont eu une surprise en goûtant les premiers foies gras de leur production... "On dirait du porc !" se seraient-ils alors écriés. Ils ont alors décidé de partager cette découverte sensationnelle et ont contacté le grand rabbin Metzger. Celui-ci, prudent, a demandé un second avis par trois chefs européens non juifs, qui connaissent donc parfaitement le goût du porc. Les trois professionnels ont confirmé la découverte, la qualifiant de "rare duplicata culinaire".

    Le rabbin a donc tranché : les foies gras de ces oies sont casher. Son jugement se fonde sur une citation du Talmud selon laquelle, pour chaque interdit imposé au peuple d’Israël, Dieu a créé un substitut casher ayant exactement le même goût. "Nous avons l’intention d’approuver cette décision et de la soutenir", a déclaré le grand rabbin. "Cela pourrait être une alternative juive originale pour les consommateurs de viande non casher, qui y trouveront un bon succédané.

     Quant aux Juifs religieux, je pense qu’ils seront d’abord dégoûtés mais ils s’y feront". Il a ajouté que les oies sont toujours jeunes et que l'importation du produit est toujours en cours d'examination.

    30/11/11

  • Laurence Parisot veut des Etats unis d'Europe

    Sans surprise. Mais il est toujours bon d’accumuler les citations les plus emblématiques.
    Ainsi, Laurence Parisot, présidente du Medef, signe une tribune dans L’Immonde, sobrement intitulée « Créons d’urgence les Etats unis d’Europe ! »

    Un fédéralisme qui équivaut donc à un abandon total de notre souveraineté :

    « La solution existe. Elle est audacieuse. Elle s’appelle Etats unis d’Europe, fédéralisme européen, délégation de souveraineté. Elle offrirait enfin aux Européens un projet, une ambition, une fierté. Mais elle nous oblige à changer nos habitudes, à conférer une responsabilité politique plus grande aux institutions européennes, à considérer d’emblée à leur échelle européenne les questions sociales, et pas seulement budgétaires et fiscales. Il faut vouloir avancer vers un territoire reconfiguré, vers une nouvelle patrie, vers l’an I d’une véritable pratique de notre histoire fédérale. »

    Contre-info.com - 01/12/11

  • Le 1er décembre 1916, mort de Charles de Foucault

    Le 1er décembre 1916, Charles de Foucault était assassiné par des Senoussis et des Touareg ajjer dissidents, armés par les services secrets allemands.


    Ancien saint-cyrien, après une vie dissolue, il s’était converti. Passé par la Trappe, en quête d’un idéal de pauvreté, d’abnégation et de pénitence encore plus radical, il s’était fait ermite.
    Devenu prêtre, il s’était finalement installé en 1905 dans le désert du Hoggar.
    On doit à cet homme fascinant un dictionnaire touareg-français et la fondation des Fraternités des petits frères du Sacré-Coeur.

    Il a été béatifié en 2005, le Vatican ignorant probablement certaines de ses conceptions :
    « Comme vous, je désire ardemment que la France reste aux Français, et que notre race reste pure. Pourtant je me réjouis de voir beaucoup de Kabyles travailler en France ; cela semble peu dangereux pour notre race, car la presque totalité des Kabyles, amoureux de leur pays, ne veulent que faire un pécule et regagner leurs montagnes. » (lettre à René Bazin du 29 juillet 1916.)

    Contre-info. com - 01/12/11

  • STATS NOVEMBRE 2011

    Visiteurs uniques:   22 297

    Visites:     40 268

    Pages:    152 362

    Pages par jour  (Moy/Max):  5078 / 6560

    Visites par jour (Moy/Max):  1342 / 1904

  • Julien Sanchez et le Front National refusent les subventions idéologiques de la Région Languedoc Roussillon aux professionnels de "l'antiracisme"

     

    Intervention de Julien Sanchez, conseiller régional FN sur le « Schéma régional de lutte contre les discriminations » à l’occasion de la séance plénière du 30 novembre 2011

    Monsieur le président,

    Votre vice-président Monsieur Navarro nous a dit tout à l’heure, je le cite : « l’intelligence c’est le débat et l’écoute ».
    Ceci étant dit, il est précisément des rapports sur lesquels on ne peut pas rester silencieux lorsqu’on a à cœur, comme nous tous au FN, la défense de l’argent public.
    Celui-ci en fait partie.

    Vous nous demandez en effet d’y soutenir trois subventions idéologiques et politiques, et une subvention dont l’urgence et l’utilité sont discutables.

    Sur la forme, je note que vous nous demandez d’abord de voter une subvention pour un Congrès qui doit avoir lieu selon votre rapport dans 100 ans : les 16, 17 et 18 mars 2112. Si c’est vraiment le cas, le vote de cette subvention n’est peut-être pas indispensable tout de suite. A moins qu’il ne s’agisse évidemment d’une nouvelle grossière erreur de frappe non remarquée par le président ou la présidente de commission qui doit visiblement beaucoup s’intéresser à ses (heureusement) rares dossiers idéologiques et politiques...

    Sur le fond, et en premier lieu :

    Vous nous demandez donc d’abonder l’organisation du Congrès national de la LICRA à Nîmes à hauteur de 7000 euros.
    Toute subvention est censée, je vous le rappelle, être accordée dans l’intérêt général.
    Or, cette association a uniquement pour but de soutenir l’immigration et s’attaque régulièrement à la liberté d’expression dans notre pays, que ce soit celle des politiques ou celle des journalistes (je citerais le cas Eric Zemmour) en se basant notamment sur les lois liberticides faites par un membre de votre majorité pour imposer la pensée unique sur les bienfaits de l’immigration et favoriser la préférence étrangère pour importer de nouveaux électeurs, clients il est vrai plus dociles que les ouvriers et les classes moyennes que vous avez déçus et qui se tournent aujourd’hui vers Marine Le Pen.
    La LICRA n’est pas pauvre, elle est déjà trop largement subventionnée pour le faible nombre d’adhérents qu’elle comporte.
    En la matière, je tiens à porter à votre connaissance mais aussi à la connaissance des élus dont l’opposition hors FN une très sage décision de la cour administrative d’appel de Marseille du 09 novembre 1999 et une décision du Conseil d’Etat du 28 oct. 2002 qui avaient toutes deux cassé une subvention de la commune de Draguignan à la « LICRA Draguignan » car il avait été jugé que « dès lors qu’une association a une action partisane, l’intérêt public n’existe plus. Quelles que soient leurs intentions, les autorités locales ne peuvent subventionner une association engagée dans le combat politique ».

    Sinon pourquoi ne pas subventionner la réunion que nous tiendrons nous aussi à Nîmes avec Jean-Marie Le Pen en janvier? Ce serait ridicule et déplacé tout comme cette subvention pour le Congrès national de la LICRA qui n’a qu’à choisir une salle plus modeste ou demander à Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, une salle municipale. Il y en a de très belles à Nîmes. Madame Bourgade, adjointe au Tourisme ici présente, ne me démentira pas. Et vu le nombre de participants, une arrière-salle de bistrot PMU suffirait sans doute, à moins que ces Messieurs de la LICRA ne soient allergiques à ces lieux franchouillards.

    Lire la suite de cet article »

  • Harkis: honte au député UMP de la Droite populaire Jacques Myard !

     

    Le quotidien Le Monde du 29 novembre 2011 rapporte des propos stupéfiants du député UMP Jacques Myard concernant les Harkis.

    Le Monde présente le député comme « souverainiste gaulliste » (M. Myard est également membre du collectif de la Droite populaire) et rapporte  ses propos :

    « L’histoire des Harkis n’est pas une page glorieuse de la France. Nous les défendons, mais nous leur disons aussi qu’il faut savoir tourner la page ».

    Non, Monsieur le député (puisque vous nous parlez, nous vous répondons),  nous n’avons pas l’intention de tourner la page -  ce n’est pas à vous de nous donner de genre de conseils ou de leçons – et nous ne la tournerons pas tant que la France n’aura pas reconnu sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des Harkis en 1962.

    Cette reconnaissance de la responsabilité, c’est pourtant ce à quoi s’était engagé le candidat Nicolas Sarkozy le 31 mars 2007. C’est pourtant  ce qu’il persiste à nier depuis près de 5 années.

    NPI

  • Marseille: un arbitre lynché lors d'un match de benjamins

    La rencontre s'est achevée dimanche par un déchaînement de violences

    Un match de football qui dégénère: un scénario hélas de plus en fréquent sur les stades de notre région.

    Un match de football qui dégénère: un scénario hélas de plus en fréquent sur les stades de notre région.

    Une dent cassée, des hématomes sur tout le corps, le dos en morceaux et un choc psychologique qu'il a du mal encore à surmonter: voilà le triste résultat du match, dimanche dernier, entre les U13 pré-honneur du FC Corot et ceux du SO Septèmes. Une rencontre entre gamins de douze ans qui a fini par le lynchage gratuit de l'arbitre bénévole! Un déchaînement inouï de violence qui s'est déroulé au sein même de l'enceinte sportive, le stade Lucien Weygand, à deux pas de la cité Corot.

    La rencontre se passait plutôt bien. Corot menait 1 à 0, lorsque les premières tensions ont commencé à plomber le match. Un jeune joueur de Corot perd son sang-froid et se met à insulter l'un de ses adversaires. L'arbitre s'interpose et demande à l'adolescent passablement excité de rejoindre le banc de touche. "Il s'est exécuté puis a soudain levé son maillot et est rentré en courant sur le terrain pour frapper l'autre joueur", explique l'arbitre. À partir de là, tout s'emballe.

    Un autre joueur de Septèmes se retrouve à terre, frappé à coups de pied par un jeune de Corot. "Je me suis interposé et j'ai pris le joueur violent par le col pour l'empêcher de continuer à frapper", poursuit l'arbitre. Derrière le grillage, les esprits s'échauffent. L'arbitre est violemment pris à partie par le frère du joueur violent. Fou de rage, il fait même le tour du stade et entre sur le terrain grâce à un trou dans le grillage.

    "J'ai tenté de calmer la situation, mais la porte du stade s'est ouverte et ça a été l'apocalypse". Cinq personnes déboulent sur le terrain et se jettent sur lui. Un coup sur la tempe le sonne, alors qu'il tente de prévenir la police. "Ils se sont retrouvés à vingt sur moi. Je recevais des coups de pieds et de poings de tous les côtés", raconte-t-il, sous le choc. Alors que l'entraîneur de Septèmes, victime lui aussi de ces lâches violences, tentait tant bien que mal d'éloigner les enfants de cette scène de barbarie , l'arbitre s'est retrouvé seul face à ses agresseurs. "J'ai couru pour tenter de leur échapper et me suis mis en boule, sous un arbre".

    Les coups pleuvent, même avec une branche de platane qu'il reçoit dans le dos. "Je me suis vu mourir.S'ils m'avaient tapé la tête avec cette branche, je serais resté sur le carreau. C'était gratuit. Certains ne savaient même pas pourquoi ils frappaient. En 30 ans de football, je n'ai jamais vu ça", lâche-t-il, écoeuré. L'arbitre a dû être évacué par les pompiers à l'hôpital Laveran, où il est resté plusieurs heures dimanche.

    Une plainte a été déposée auprès du commissariat du 14e pour "violences volontaires en réunion dans une enceinte sportive". Une infraction qui comporte deux circonstances aggravantes. Dans la foulée, le président du SO Septèmes, Antoine Manca, a informé le District de Provence "des graves incidents" survenus lors de la rencontre, en regrettant, notamment, l'absence de réaction du président, ainsi que des dirigeants du FC Corot "qui ne sont pas intervenus et n'ont pas appelé non plus la police ni les secours".

    Joint par téléphone, le District a estimé que "les faits étaient graves" et assure que "les différents protagonistes seront rapidement renvoyés devant la commission de discipline". Des mesures de suspension pourraient être envisagées.

    Dernière info : le district de Provence a mis le dossier en instruction. En attendant d'entendre tous les protagonistes de l'affaire, il a suspendu à titre conservatoire l'équipe U13 pré-honneur du FC Corot ainsi que le joueur mis en cause.

     La Provence - 01/12/11

  • Pour les agriculteurs, ressemer sa propre récolte sera taxée!

    untitled.jpg

    Van Gogh - Champ de blé aux corbeaux - (Cliquer sur le tableau)

    01/12/2011 – 18h00
    PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) -
    Une proposition de loi UMP, adoptée cette semaine, obligera les agriculteurs français à payer une taxe pour continuer à ressemer les graines de la récolte précédente ! Une situation totalement folle puisque les agriculteurs ont l’habitude, depuis la nuit des temps, de réutiliser les graines d’une année sur l’autre.

    Si cette pratique était en théorie interdite, elle était jusqu’à présent largement tolérée : la moitié des céréales cultivées étaient jusqu’ici ressemées par les agriculteurs. Désormais, ils devront s’acquitter d’une redevance de nature fiscale, dont le but est de soutenir les droits des "créateurs de variétés végétales", c’est‑à‑dire les entreprises de semenciers.

    Il est inquiétant de voir s’accroître la dépendance des agriculteurs auprès des entreprises semencières. Rappelons aussi que la recherche moderne a bénéficié gratuitement de millénaires de recherches paysannes.

    [cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine 

  • Allemagne: islam, mariages forcés et "crimes d'honneur"

     

    29/11/2011

    HAMBOURG (NOVOpress) — « Une nouvelle enquête montre que la violence contre les femmes dans les familles musulmanes n’a pas reculé ». Au très respectable quotidien Die Welt, on a l’art de la litote mais les exemples donnés sont brutaux. En octobre 2010, Serap Y. avait une grossesse très avancée : son frère Ibrahim Y. est allé lui rendre visite à Hambourg, l’a jetée par terre, lui a donné des coups de pied dans le ventre et dans le dos, et a fini par se mettre debout sur elle. Parce que l’enfant qu’elle portait – et qui a miraculeusement survécu – était issu d’une liaison hors mariage avec un kurde, elle avait blessé l’honneur familial. En mai 2008, Morsal Obeidi, âgée de 16 ans, a été tuée par son frère de 23 coups de couteau, toujours à Hambourg, parce que son mode de vie était trop « occidental » au gré de sa famille afghane.

    Violence et mariages forcés vont souvent de pair, comme dans le cas de Ceylan Yildirim, émigrée en Allemagne depuis l’est de l’Anatolie avec ses parents et sept frères et sœurs, quand elle avait six ans. Après la mort accidentelle des parents, le frère aîné est devenu le chef de famille et s’est chargé d’imposer à ses sœurs une discipline de fer, en contrôlant tous leurs mouvements. Amenée en Turquie sous prétexte de vacances, Ceylan Yildirim a eu le choix d’épouser ou l’un de ses cousins ou un partenaire en affaires de son beau-frère.

     Elle a finalement épousé celui-ci, à 15 ans, et est rentrée avec lui en Allemagne. Son mari la punissait régulièrement parce qu’il la trouvait trop occidentale. Il lui interdisait tout contact avec des amies allemandes, ne voulait pas qu’elle se cultive. « Il disait toujours, plus tu seras cultivée, plus vite tu me quitteras ». Finalement, après 20 ans de mariage forcé, elle est allée avec son mari à une noce et un homme qu’elle ne connaissait pas lui a fait des avances. Fureur du mari, pugilat général, le mari a décrété que c’était elle qui avait provoqué la situation et a entrepris de lui trancher la gorge devant 200 personnes. « Je n’ai survécu, raconte Yildirim, que parce que mon fils m’a protégée. Le reste de ma famille voulait me voir morte ». Après cet épisode, elle s’est sauvée et a divorcé mais elle vit toujours dans la terreur. « Je suis constamment en fuite, j’ai déménagé dans une autre ville, parce que mon mari et ma famille veulent me retrouver et me tuer ».

    D’après des statistiques de 2008, 3443 personnes, à 93% des femmes, avaient demandé de l’aide en Allemagne parce qu’elles étaient concernées ou menacées par un mariage forcé. Combien n’osent même pas demander de l’aide ? Un sociologue de Munich, Aydin Findikci, évalue les mariages forcés d’origine musulmane à 30 000 par an.

    D’une étude menée pour le Ministère allemand de la famille et présentée à Berlin au début du mois il ressort que 83% des personnes qui ont demandé de l’aide étaient musulmanes ; le second groupe (9,5%) correspond à la religion yézidie du Kurdistan. Il est frappant que beaucoup des femmes concernées étaient supposément bien intégrées. 32% étaient nées en Allemagne, 44% possédaient un passeport allemand. Mais plus de 52% des mariages forcés ont lieu à l’étranger ou y sont préparés. Les mariages forcés concernent avant tout des femmes jeunes, de moins de 21 ans : dans 30% des cas, il s’agit même de mineures. La plus jeune victime avait 9 ans.

    Sonja Fatma Bläser est une immigrée kurde que sa famille avait mariée de force avec un cousin : elle s’était enfuie et avait réussi à échapper à un commando de tueurs lâché contre elle par sa famille. Elle fait encore l’objet de menaces de mort. Elle a raconté son histoire dans un livre et dénonce ce qu’elle appelle « la fausse tolérance » des politiciens allemands. En Allemagne, d’après sa propre expérience, les Islamistes ont pu s’organiser de manière remarquable. « Sous couvert de liberté religieuse, on leur permet trop de choses ».

    [cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

  • Chant à la gloire de Codreanu

    http://club-acacia.over-blog.com/article-tors-vrede-ferox-a-heroes-hymn-90723422.html

    Chant à la gloire de Corneliu Zelea Codreanu, fondateur de la Garde de Fer, héros de la Légion de l'Archange Michel, un des pères fondateurs de la renaissance européenne.

  • Où situez-vous ce paysage ?

    untitled.bmp J.jpg

    (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)