Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 153

  • Marine Le Pen au JT de 20h de TF1 (rediff)

    https://www.facebook.com/MarineLePen/videos/1651387631544221/

    Marine Le Pen au JT de 20h de TF1 (22/02/2017)

    « Je vais vous rendre à vous, peuple français, votre monnaie, vos frontières, je vais vous rendre l'autorité des lois votées par vos représentants, et je vais vous rendre la liberté économique, le moyen d'aider nos TPE et PME. »

    Marine Le Pen était ce soir l'invitée du journal de 20h sur TF1.
  • JOURNAL TVL DU 23.02.17

  • Donald Trump ferme les toilettes transgenres dans les écoles

    transgenre-toilettes-2.jpg

     

     

     

    23/02/2017 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
    Donald Trump relance « la bataille des toilettes ». Sur cette question où Barack Obama avait demandé à l‘éducation publique de faire place aux transgenres, l’administration Trump estime qu’il s’agit de la compétence des États, et non celle de Washington.

    Pour rappel, l’administration Obama avait émis une circulaire demandant au système public d’autoriser les élèves à utiliser librement les toilettes selon le sexe auquel ils s’identifient.

    Une douzaine d‘États républicains s‘étaient opposés à cette directive que la Maison Blanche a désormais annulée.

  • VIDEO - Ce chat prouve qu'une mission impossible est parfois passible!

    https://fr.sputniknews.com/videoclub/201702181030109705-russie-siberie-chat/

  • Pourquoi il faudra absolument voter Marine Le Pen à la présidentielle !

    marine-le-pen-mlp-belle.jpg

     

     

    Que l’on aime ou pas Marine Le Pen, elle est la seule en l’état à faire face aux menaces irréversibles qui risquent d’envoyer la France aux oubliettes de l’Histoire.

    Avocat
     
     
     
     

    Dans les colonnes du JDD, dimanche 19 février, Philippe de Villiers adresse des louanges à la présidente du Front national. Il raconte d’abord l’avoir trouvée « excellente » lors de « L’Émission politique », sur France 2. « Je pense que l’on va vers des surprises tout aussi excellentes. Elle a une carrure présidentielle. Sa main ne tremblera pas lorsqu’il faudra prendre des décisions douloureuses. »

    La politique est l’art de rendre possible ce qui est nécessaire : que l’on aime ou pas Marine Le Pen, elle est la seule en l’état à faire face aux menaces irréversibles qui risquent d’envoyer la France aux oubliettes de l’Histoire.

    L’enjeu de cette élection présidentielle sera ni plus ni moins la survie du peuple français en tant que nation historique. Il ne s’agit pas simplement de réduire les dépenses budgétaires ni de faire une gestion en bon père de famille. Il s’agit d’éviter un naufrage définitif. On se remet d’une crise économique. On ne se remettra jamais d’une substitution de population. Les civilisations sont mortelles, disait Paul Valéry. La chute de Constantinople est là pour nous le rappeler.

    L’oligarchie nous propose comme candidat Emmanuel Macron, le candidat du vide, le parfait pantin dont Natacha Polony faisait pertinemment remarquer qu’il « était l’incarnation absolue du système et des intérêts financiers qui se sont dit que finalement […] il valait mieux faire le boulot soi-même ». Candidat du Grand Remplacement, de la repentance, de la dérégulation sociale et, finalement, de la fin de l’Histoire.

    Par ailleurs, la cabale contestable du parquet financier ne doit pas nous faire oublier la réalité des faits et nous présenter Fillon comme une alternative quasi christique à une gauche dont la France ne veut plus. On nous dit que Fillon est le seul à pouvoir battre Macron. Or, en l’état actuel des sondages, Fillon n’a pas plus de chances que Marine Le Pen. D’ailleurs, cet argument du vote utile est fallacieux. Il suffit d’écouter NKM ou encore Copé qui déclarait, devant Jean-Jacques Bourdin, qu’en cas de second tour Macron/Le Pen, il voterait sans hésiter Macron.

    Même l’aile droite de Fillon, en la personne de Bruno Retailleau, a fait un aveu de taille chez Jean-Jacques Bourdin le 31 janvier dernier : « Fillon et Merkel ont moins de différences qu’on ne le pense sur l’immigration. » Nous voilà rassurés. La gauche sectaire tout comme la droite libérale sont les syndics de liquidation du bateau France.

    Ne comptons pas sur le courage de ces gens-là pour faire changer les choses. Que M. Fillon dénonce l’acharnement du parquet, soit. Mais où était-il pour dénoncer la scandaleuse loi de délit d’entrave numérique à l’IVG ? Deux fois aux abonnés absents.

     

    Quant au scandaleux traité CETA bradant notre souveraineté judiciaire et notre agriculture aux multinationales nord-américaines, les députés européens des Républicains ont tous voté pour, tout comme ils ont brillé par leur absence, dans le passé, contre les avancées sociétales LGBT au Parlement européen tout en jouant aux matamores aux Manifs pour tous.

    À ce jour, Marine est donnée à 42 % face à Macron et 44 % face à Fillon. Elle n’a jamais été aussi haute dans les sondages, au point que les médias envisagent sérieusement une victoire.

    Certains pourront faire la fine bouche et trouver, dans son programme, des points de divergence. Mais au regard de la situation dramatique de notre pays, de la cohérence et de la fidélité de son programme sur les questions d’identité et de souveraineté, elle apparaît comme la seule personne réalisant la synthèse de ces impératifs tout en ayant la possibilité de peser de manière suffisamment significative.

    Voulons-nous assister en tant que spectateurs au naufrage de notre pays ou risquer cette chance infime mais réelle d’un sursaut ? Alors, plutôt que de penser au prétendu « vote utile » qui, depuis quarante ans, voit la fausse droite reculer sur tous les projets dévastateurs de la gauche, méditons cette phrase de Roger Nimier :

    « Si tu n’agis pas comme tu penses, tu finiras par penser comme tu agis. »

    BV

    ​‌
  • Jours fériés : refusons le communautarisme !

      

    Communiqués / 22 février 2017 / Étiquettes : /
     

    Communiqué de Presse du Front National

    L’institut Terra Nova demande ce matin l’instauration de deux jours fériés, un pour la religion juive et un pour la religion musulmane, en remplacement de deux jours fériés existants. Encore une fois, ce soi-disant laboratoire de pensée fait preuve de son incapacité à réfléchir et à proposer des idées intelligentes. Les jours fériés français ne sont plus religieux, puisque la République est laïque, mais hérités d’une longue histoire et d’une longue tradition, certes imprégnées de christianisme. Ainsi, les fêtes entourant le solstice d’hiver n’ont pas attendu l’avènement du christianisme pour exister. Et, aujourd’hui, la fête de Noël est célébrée très largement par les Français, bien au-delà des convictions religieuses des uns et des autres.

    Les jours fériés visés par Terra Nova sont les lundis de Pâques et de Pentecôte. Ces jours ne sont pas des fêtes religieuses en soi (puisque la fête chrétienne a lieu le dimanche dans les deux cas). En revanche, ces deux week-ends sont devenus des moments importants dans beaucoup de secteurs associatifs, culturels, touristiques ou politiques. Notons d’ailleurs que M. Raffarin a déjà tenté de supprimer le lundi de Pentecôte en 2004 mais que la mise en œuvre de la Journée de solidarité envers les personnes âgées a été un tel échec que le lundi de Pentecôte a été rétabli comme jour férié en 2008 et que la gestion de la journée travaillée supplémentaire est désormais laissée à la liberté des employeurs.

    De plus, les calendriers religieux juifs et musulmans sont lunaires et varient donc considérablement au fil des années, ce qui compliquerait singulièrement la mise en œuvre d’une telle exigence, sans compter que le jour précis de l’Aïd-el-Kébir n’est connu chaque année que très peu de temps avant. Quant aux adeptes d’autres cultes représentés en France, comme les bouddhistes, ils se sentiraient discriminés.

    Ce qui pose problème aujourd’hui en France, ce n’est pas une trop grande laïcité, c’est bien au contraire la complaisance des élites envers un islamisme agressif déterminé à détruire le modèle français. On apprend ce matin que l’assistant d’un sénateur PS est soupçonné d’apologie du terrorisme !

    Ce n’est pas en cédant toujours plus aux revendications communautaristes que la République vaincra l’ennemi islamiste, c’est au contraire en s’affirmant et en refusant de distinguer entre ses citoyens au motif de leur religion.

  • Maslenitsa dans la Russie païenne : faire la Fête à la Maslenitsa ! (vidéo)

    https://youtu.be/VfinQSUoUhw

    thumb.jpg

     

     
    Télécharger en PDF et imprimer
     

    La fête russe de Maslenitsa, qui dure sept jours, jusqu’au 26 février,  est l’équivalent slave de la chandeleur et du Mardi gras. Cette fête est surtout connue pour sa préparation de crêpes épaisses au levain : les délicieux blinis !

    Il faut préciser que les « blinis » que l’on connaît en France n’ont rien à voir avec les « blinis » russes. Ces derniers sont fins comme des crêpes françaises. Ce qu’on appelle « blinis » en France s’appellent en Russie des « oladii ».

    russie-2« Maslenitsa » vient du mot russe « Maslo », qui signifie le beurre. Si la crêpe est le symbole du soleil (rond, jaune, bienveillant qui annonce l’arrivée du printemps), le beurre, lui, est symbole de l’aisance, de la chaleur et de l’amélioration de la vie !

    Il faut chercher l’origine de maslenitsa dans la Russie païenne ! Rappelez-vous le célèbre conte « Snegourochka » de Ostrovski avec ses personnages païens : Yarilo Solntse – le soleil, Mat Vesna – le printemps,,Ded Moroz – Le père Gel et sa fille Snegourochka, la jeune fille de glace. L’amour humain et le soleil l’ont brûlée et elle a fondu…

    Les villageois accueillaient avec joie les premiers rayons du soleil, fatigués d’un hiver trop long ! Tout le monde fêtaient la fête du printemps avec joie ! Dans chaque isba, les babas (femmes) préparaient les blinis avec du beurre fondu, de la crème fraîche, des harengs et du caviar (rouge ou noir), accompagnés de miel, de confiture… mais aussi de kacha au sarrasin ou aux champignons ; des pirojki farcis de noix, navets, povidlo. Tout cela dans le « petch » – le four domestique.

    A cette époque, les Russes ne connaissaient pas encore la vodka, les repas étaient accompagnés de « Medovoucha » – une sorte d’hydromel ou de KVAS, une boisson très peu alcoolisée, fermentée à base de pain noir.

    A l’heure actuelle, les Russes accordent beaucoup d’importance à leurs traditions ancestrales. Pendant les festivités de Maslenitsa, on s’habille « à l’ancienne » : les femmes portent un châle traditionnel en laine qui les préservent du froid, les hommes portent la chapka et la kossovorodka. L’amulette, dédiée au soleil est quasi-indispensable : collier en bois de bouleau avec un pendentif orné d’une pierre d’ambre est garant du bonheur pour toute l’année.

    Les repas slaves se passent toujours avec des danses, des chants et des jeux. La maslenitsa s’accompagne des jeux d’hiver dans la neige (igri v snezhki), des descentes de luge (sani), des rondes dansantes (khorovod) et la traditionnelle confection des « Snegoviki » – les bonhommes de neige !
    Les adieux à l’hiver se déroulaient toute la nuit autour d’un immense feu. A l’aube on brûle le « chuchelo » en paille, l’épouvantail qui symbolisait le monsieur hiver..
    .
    Cette année la Maslenitsa aura lieu du 20 au 26 février ! Vous trouverez partout en Russie de nombreuses fêtes de la Maslenitsa, l’occasion de découvir un beau pays en faisant la fête avec des amis Russes !

    METAMAG

    (merci à Dirk)

  • Terra Nova veut remplacer Pâques et la Pentecôte par des jours fériés juif et musulman

    https://francais.rt.com/international/34382-terra-nova-remplacer-paques-pentecote-jours-feries-juif-musulman

  • JOURNAL TVL DU 22.02.17

  • Marion Maréchal-Le Pen : « Le voile est une offensive de colonisation de l’espace public en France ! »

    Marion-Maréchal-Le-Pen-600x356.jpg ärion.jpg

     

     

    22/02/2017 – FRANCE (NOVOpress)
    Mardi 21 février, Marine Le Pen a refusé de porter le voile pour rencontrer le mufti de la République libanaise à Beyrouth. Elle a expliqué : « J’ai indiqué, hier, que je ne me voilerais pas. Ils n’ont pas annulé le rendez-vous. J’ai donc cru qu’ils accepteraient que je ne porte pas le voile. Je ne me voilerai pas. Ils ont cherché à m’imposer cela, à me mettre devant le fait accompli, eh bien, on ne me met pas devant le fait accompli. »

    Marion Maréchal Le Pen rappelle ainsi que « le voile est une offensive de colonisation de l’espace public en France ».

  • Brasiers de véhicules : les images impressionnantes des émeutes en Suède (VIDEOS)

    https://francais.rt.com/international/34322-brasiers-vehicules-images-impressionnantes-emeutes-en-suede

    58ac7f8bc46188aa7e8b4683.png Suède.png

     

    Dans la nuit du 20 au 21 février, le quartier de Rinkeby à Stockholm a été le théâtre de graves violences quand émeutiers et policiers se sont affrontés. Voitures brûlées et policiers attaqués ont rythmé la soirée.

  • La "prédiction" de Trump sur les émeutes en Suède met Twitter en émoi: "Il avait raison!"

    https://francais.rt.com/international/34285-trump-avait-raison-suede-theatre

    58ac1209c46188160e8b4702.jpg Trump.jpg

  • JOURNAL TVL DU 21.02.17

  • Trump nomme le général McMaster à la Sécurité nationale

    http://videos.leparisien.fr/video/trump-nomme-le-general-mcmaster-a-la-securite-nationale-21-02-2017-x5cmrvt

    Donald Trump a annoncé lundi 20 février 2017 la nomination du général H.R. McMaster, 54 ans, comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn

  • Liban: Marine refuse de porter le voile qu'on lui tend pour rencontrer le mufti de Beyrouth

    La candidate du Front national à la présidentielle en France a refusé, mardi 21 février, de porter le voile pour rencontrer le mufti de la République libanaise à Beyrouth. A son arrivée, alors qu'elle devait rencontrer cheikh Abdellatif Deriane, un voile a été tendu à la présidente du FN.

    "La plus haute autorité sunnite du monde n'avait pas eu cette exigence, par conséquent je n'ai aucune raison de... Mais ce n'est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas", a expliqué Marine Le Pen devant les caméras, avant de repartir. La président du FN faisait référence à sa visite en mai 2015 en Egypte où elle avait rencontré Ahmed Al-Tayeb, le grand imam d'Al-Azhar au Caire.

    "J'ai indiqué hier que je ne me voilerai pas. Ils n'ont pas annulé le rendez-vous. J'ai donc cru qu'ils accepteraient que je ne porte pas le voile. Je ne me voilerai pas. Ils ont cherché à m'imposer cela, à me mettre devant le fait accompli, eh bien on ne met pas devant le fait accompli", a-t-elle ensuite dit aux journalistes.

    Les dirigeants sunnites "surpris par son refus"

    Dar Al-Fatwa, la plus haute autorité sunnite au Liban présidée par le mufti, a de son côté assuré dans un communiqué que "son bureau de presse avait informé la candidate à la présidentielle, par l'intermédiaire d'un de ses collaborateurs, de la nécessité de se couvrir la tête lors de sa rencontre". L'institution sunnite a ajouté que "les responsables de Dar al-Fatwa ont été surpris par son refus de se conformer à cette règle bien connue". Et d'exprimer ses regrets "pour ce comportement inconvenant pour des réunions pareilles".

    Marine Le Pen est en visite depuis dimanche et jusqu'à mardi après-midi au Liban. Elle doit rencontrer le patriarche maronite Bechara Raï et doit ensuite s'entretenir avec Samir Geagea, chef du parti des Forces libanaises.

    franceinfo