Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2016

JOURNAL TVLibertés DU 27 SEPTEMBRE 2016

19:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

MIEGE

marseille-peuchere-366x517.jpg

03:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

VIDEO Marine Le Pen invitée de Ruth Elkrief

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/marine-le-pen-nico...

03:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Dons à la sortie des grandes surfaces

 

Les collectes d'aliments vont commencer.

Comme chaque année si vous désirez donner, sélectionnez  exclusivement des boîtes ou paquets sur lesquels le mot PORC est bien indiqué :

 

-         Choucroute garnie à l’alsacienne 

-         Petits pois aux lardons fumés

-         Petit salé aux lentilles

-         Pâté de campagne pur porc

-         Pâté de jambon

-         Rillettes pur porc

-         Soupes de légumes au lard

-         Tranches de lard paysan

-         Jambon blanc avec couenne

-         Cassoulets aux saucisses pur porc

-         Etc…

Faire comme ça, c'est aider d'abord les vrais Français dans le besoin, puisque l’État s’occupe déjà très bien de tous les parasites qui votent pour avoir toujours plus.

La solidarité, ça marche aussi comme ça, en donnant la priorité aux Français...

Le porc c'est bon en plus !!!....... De la tête à la queue tout est délicieux 

 

(merci à Dirk)

02:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

L’Union Européenne va donner des cartes bancaires aux réfugiés en Turquie

 

0h36

L’Union européenne a lancé aujourd’hui un plan d’aide de près de 350 millions d’euros pour les réfugiés en Turquie, essentiellement syriens, dont les bénéficiaires se verront remettre des cartes bancaires prépayées.

 

Le commissaire européen chargé de l’Aide humanitaire Christos Stylianides, en visite à Ankara pour lancer le programme, a estimé que les cartes de débit prépayées donneraient aux réfugiés un « semblant de normalité » dans leur vie. Créditées chacune de 100 livres turques par mois (environ 30 euros), ces cartes permettront aux réfugiés d’acheter de la nourriture, des vêtements, payer pour l’éducation ou le logement ou retirer du liquide aux distributeurs. [...]

Ce programme d’aide, financé par l’Union européenne et ses pays membres à hauteur de 348 millions d’euros sera mis en oeuvre sous la supervision du Croissant-Rouge turc et du Programme alimentaire mondial, avec le soutien des autorités turques. Selon le commissaire européen, l’économie turque en bénéficierait aussi. « L’argent sera dépensé dans les magasins locaux et cela va profiter aux commerces locaux et encourager la cohésion sociale entre citoyens turcs et réfugiés », a-t-il estimé.

Ce plan fait partie d’une aide totale de six milliards d’euros prévus aux termes d’un accord signé en mars entre les pays de l’Union européenne et la Turquie. Ankara s’est engagée en contrepartie à maîtriser les flux migratoires vers l’Europe, où plus d’un million de réfugiés ont déferlé l’an passé. [...]

Source

Merci à francevig

01:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

JOURNAL TVLibertés DU 26 SEPTEMBRE 2016 / La riposte contre les camps de migrants

00:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

26/09/2016

« Chère Rihanna... » La lettre de François Hollande à la chanteuse

http://www.leparisien.fr/politique/chere-rihanna-la-lettr...

6152341_hollande-rihanna_1000x625.jpg

A lire absolument !

22:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

A l'hôpital, une agression toutes les trente minutes!

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/26/01...

NdB: On sait parfaitement - c'est un secret de Polichinelle! - qui sont les auteurs de ces agressions et de ces violences, mais aucun média n'a le courage de l'écrire noir sur blanc!

Pourquoi ces gens ne sont-ils pas arrêtés? Pourquoi tant d'indulgence envers eux?

22:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pour l'opposition, la forte hausse du chômage disqualifie Hollande

LE SCAN POLITIQUE- La promesse de François Hollande de se représenter à l'élection présidentielle à la seule condition d'une inversion de la courbe du chômage se fracasse sur de mauvais chiffres.

Il y a des signes qui ne trompent pas... C'est justement ce jeudi à 18 heures que devait être lancé un site internet appelant à la candidature de François Hollande. Patatras... L'événement a été annulé sine die. Et pour cause, à la même heure une mauvaise nouvelle est arrivée du ministère du Travail: +1,4% de chômeurs (+50.200) au mois d'août pour la seule catégorie A. La plus forte hausse depuis janvier 2013. Une annonce qui intervient au pire moment alors que François Hollande accélère, avant d'officialiser ses intentions pour 2017 dans trois mois. Une candidature à un second mandat que le chef de l'Etat a plusieurs fois conditionné à une inversion de la courbe du chômage.

Une promesse que n'a pas oublié la droite. «Confirmation que François Hollande ne se représentera pas», écrit le député Lionnel Luca sur Twitter. «Hollande (sera-t-il) candidat malgré la non inversion?», s'interroge l'ancien ministre Roger Karoutchi. «Alors que le président de la République fanfaronnait le mois dernier sur toutes les télévisions, la forte hausse du chômage en août doit le ramener à la réalité. Faute d'avoir fait des réformes structurelles, le chômage ne peut se replier durablement», tranche le sénateur Jean-Baptiste Lemoyne. Et le député Eric Ciotti de compléter: «Avant de se préoccuper de sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, le président de la République, partagé entre méthode Coué et stratégie de l'autruche, serait mieux inspiré de s'atteler enfin à placer notre pays sur le chemin de la réforme afin de lutter réellement contre le chômage, qui, rappelons-le, était le principal engagement du candidat Hollande en 2012».

 

Quant au sénateur FN Stéphane Ravier, il assène: «Qui peut encore croire les perroquets socialistes du “Ça va mieux”?!» Allusion au slogan lancé par les socialistes dès le printemps dernier. Pour le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, l'avenir du président de la République ne fait pas débat: «Plus que quelques mois avant la retraite de François Hollande. Enfin!»

Conscient du danger qui guette François Hollande, le secrétaire d'Etat Jean-Marie Le Guen s'est mué en démineur. «Je ne crois pas qu'on puisse décider d'une candidature sur le seul critère du chômage», a-t-il lâché sur BFMTV. Quant à la ministre du Travail, elle veut rappeler que «la tendance sur douze mois reste bonne». «Nous restons mobilisés», jure Myriam El Khomri. Pour le gouvernement, cette baisse aurait notamment pour cause les «difficultés rencontrées dans certains secteurs d'activité particulièrement affectés par les attentats de juillet» à Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray. Un argument qui fait déjà bondir le député niçois Eric Ciotti. «Utiliser les attentats (...) pour masquer l'échec de François Hollande est tout simplement indigne!», s'agace le sarkozyste sur les réseaux sociaux, parlant même d'une «faute morale».

LE FIGARO

21:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Jordan Bardella invité de "Dimanche en Politique" - France 3 Paris/Île-de-France (25-09-2016)

A voir!

BRAVO à Jordan Bardella pour sa maturité politique face à des adversaires qui essaient par tous les moyens de le déstabiliser!

 

21:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

David Rachline sur iTélé


David Rachline (FN): "Il faut limiter... par ITELE

David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus, était l’invité de Mickaël Darmon sur iTélé.

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Massacres des Harkis : 54 ans après, mieux vaut tard que jamais. Mais la récupération politicienne est à vomir, et abjectes les si pudiques évocations des faits.

a069d384dea5a245079c87294bb310e9_L.jpg harkis massacres.jpg

 

 

 
 

De même que Sarkozy en 2012, mais au nom de la République, François Hollande a tenu à reconnaître la responsabilité des gouvernements français « dans l’abandon des harkis, des massacres de ceux restés en Algérie… ».

Certes, mieux vaut tard que jamais. Mais quelle tristesse de devoir d’abord constater que ces rappels coïncident hélas avec d’évidentes intentions de récupération électorale sans vergogne. Et aussi, quelle prude discrétion,  globalement, par le monde politico-médiatique dans l’évocation de la réalité des faits et de la vérité.

-        Car la réalité des faits, ce fut en 1962 le véritable populicide des harkis. Ces derniers constituaient en effet l’auto-défense de toutes les couches des populations kabyles et arabes qui avaient choisi d’inscrire leur vie et l’avenir de leurs enfants dans la communauté française de destin : dès 1954, le FLN avait perpétré massivement parmi elles ses attentats terroristes, tortures et massacres avec des dizaines de milliers de victimes.

-        D’abord, le chiffre invoqué aujourd’hui de 75 000 victimes est très certainement bien inférieur à la vérité, si l’on considère que les atrocités ne se limitèrent pas à l’été de 1962 mais continuèrent pendant de longs mois encore dans les années 1963 – 1964.

-        La réalité, ce fut celle des actes de cruauté, de sadisme, de barbarie : des milliers de malheureux furent selon les cas, tenaillés, ébouillantés, énucléés, émasculés, brûlés vifs ou enterrés vivants. La réalité, ce fut aussi l’amplification des assassinats et atrocités encore dans la population pied-noir, et aussi dans la population juive. Et ce fut l’horreur, en juillet 1962, de l’enlèvement, principalement à Oran et dans l’Oranais, de plusieurs centaines de femmes européennes, plus de deux mille certainement, englouties dans l’enfer de la soldatesque fellagha.

-        Et la vérité, c’est qu’aux nouvelles de toutes ces abominations, l’ordre avait été donné à notre armée, par le Général de Gaulle, de ne pas intervenir. Notre armée était alors victorieuse, toute-puissante, elle pouvait sauver des dizaines de milliers de vie, empêcher les horreurs ici rappelées : on violait, on massacrait, on torturait aux abords des casernes et des camps où nos troupes étaient consignées. Et s’il y eut des officiers de l’honneur français pour ne pas accepter cela, il n’y eut pas de ministres pour se dresser contre cette honte, ni un Michel Debré ni un Edmond Michelet…

Pour des jeunes gens comme moi - j’étais alors lycéen à Tarbes – ce fut le cauchemar de notre jeunesse et la plus grande tragédie de notre vie d’engagement politique. Mais parce que nous rappelions sans cesse combien il y aurait eu d’autres voies pour l’avenir de l‘Algérie et de la France que cet abandon dans l’horreur de crimes contre l’humanité, parfaitement évitables, nous fûmes injuriés, persécutés, traités d’extrémistes, de nostalgiques, de fascistes… calomniés par la gauche, méprisés par la droite des bien-pensants.

Sans orgueil je crois que ce fut notre honneur.

Ayant toujours distingué les musulmans, considérés dans leurs personnes, de l’islam dans son principe totalitaire, ma pensée va souvent  et plus particulièrement aujourd’hui à mes amis harkis, et notamment à Zorah Krouk qui fut ma courageuse suppléante dans une élection législative dans mon département du Tarn. Elle va à ces femmes pieds-noirs enlevées, englouties, et pour lesquelles dans les années 1980-90 nous organisâmes tant de manifestations d’exigence de la vérité, dans la triste indifférence hélas de beaucoup de Français.

Pourtant, comme le savent nos compatriotes d’origine arménienne, juive, cambodgienne – et aussi vendéenne – on ne construit pas d’avenir dans l’enfouissement de la mémoire. C’est aussi cela, le juste combat pour la défense de l’identité française et chrétienne.

Bernard Antony

 

19:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Eléonore Bez a twitté du Mas Thibert:

Capture.PNG Mas Thibert.PNG

04:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Beaucaire: le tribunal rejette la demande des commerçants musulmans

http://premium.lefigaro.fr/flash-actu/2015/08/26/97001-20...

Bravo Julien Sanchez!

03:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Harkis: Hollande reconnaît "la responsabilité de la France"

http://www.fdesouche.com/770519-fillon-harkis-il-faut-rep...

Un geste purement électoraliste...

Mais pas un mot sur le massacre de la rue d'Isly où sont morts des Français innocents ni sur les crimes abjects du FLN

Il est vrai que les morts ne votent pas.

 

03:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Sarcelles (95) : « Il est impossible de définir un visage type du Français »


C215 : « Monsieur Sarkozy, révisez vos leçons d... par leparisien

 

23h30

Christian Guémy, plus connu sous son nom d’artiste C215, vient de finir une fresque peinte sur le mur de l’école Pauline-Kergomard à Sarcelles (Val-d’Oise). Il s’agit de 27 portraits d’enfants de cet établissement coiffés d’un bonnet phrygien. Cette œuvre est la première du projet « 100 murs pour la jeunesse », qui prévoit de faire intervenir des artistes dans 100 écoles en France pour promouvoir les valeurs républicaines.

 

Elle sera inaugurée ce lundi 26 septembre. Nous avons suivi l’artiste dans son installation finale, il explique ses choix et ne résiste pas à tacler Nicolas Sarkozy à propos de ses derniers dérapages sur l’identité française: « Monsieur Sarkozy, révisez vos leçons d’histoire ».

NdB: Que c'est laid!

03:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Champtercier (04) : plus de 100 migrants hébergés dans un village vacances

1609260431060100.jpg migrants.jpg

 

1h03

Une centaine de migrants, évacués de la Jungle de Calais, sera hébergée à Champtercier dans le Pays Dignois. Dès le 15 octobre, l’ancien village vacances de Chandourène servira de CAO, Centre d’accueil et d’orientation. La municipalité a écrit à la population, qu’elle invite aussi à une réunion publique pour éviter toutes tensions et incompréhensions.

 

« Ce sont des structures temporaires, qui doivent permettre à des hommes et à des femmes de se poser », indique le courrier envoyé cette semaine aux plus de 820 habitants de Champtercier. Signé du maire Régine Ailhaud-Blanc, il explique la venue, sur décision préfectorale, de plus de 100 migrants de la Jungle de Calais, pour une durée de six mois maximum. Ils seront logés dans le centre de vacances de Chandourène, fermé depuis 2010, et en cours de rénovation.

C’est le personnel des Villages Clubs du Soleil, marque qui prendra place en 2018 sur ce site, qui assurera les prestations de restauration et de services sur les deniers de l’État. Une association, Coalia, assurera, elle, l’accompagnement des familles, principalement dans leur demande d’asile.

La venue de plus d’une centaine de migrants provoque, évidemment, quelques inquiétudes. « Est-ce à notre population de supporter les conséquences de l’absence de politique migratoire de ce gouvernement ? », s’interroge ainsi le groupe « Les Dignois d’abord ». La mairie de Champtercier organise une réunion publique lundi prochain, à 18h30, en salle polyvalente.

Alpes du Sud

Merci à Stormisbrewing

02:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Barroso en contact étroit avec Goldman Sachs durant son mandat à la tête de la Commission européenne ?

1609260502050094.jpg Brroso.jpg

 

1h33

José Manuel Barroso, au centre d’une polémique sur son embauche par Goldman Sachs, a entretenu des contacts étroits pendant son mandat à la tête de la Commission européenne (2004 à 2014) avec la banque américaine, selon des documents révélés samedi par le journal portugais Publico.

 

Les dirigeants de Goldman Sachs « faisaient parvenir au cabinet de Barroso de manière confidentielle des propositions sur des changements à apporter aux politiques de l’Union européenne« , rapporte le journal qui publie des extraits de lettres et mails obtenus auprès de la Commission européenne. [...]

Une missive du 30 septembre 2013 signée par le patron de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, fait ainsi état d’une visite discrète de M. Barroso au siège de la banque à New York qui, selon le journal, ne figurait ni à son agenda officiel, ni dans les archives de la Commission.

« J’ai beaucoup apprécié notre discussion productive sur les perspectives économiques mondiales« , écrit M. Blankfein qui a fini par embaucher M. Barroso comme président non-exécutif de Goldman Sachs International. Sollicité par le journal, M. Barroso a « démenti catégoriquement » avoir eu une « relation spéciale avec une entité financière » durant l’exercice de ses deux mandats à Bruxelles. « J’ai naturellement maintenu des contacts institutionnels – transparents et dûment enregistrés dans les archives de la Commission – avec de nombreuses entités politiques, patronales, syndicales et financières« , a-t-il fait valoir.

Parmi elles figuraient « les principales banques qui opèrent sur le marché européen« , dans un contexte de « crise financière« , a-t-il poursuivi. Le recrutement de M. Barroso par Goldman Sachs a soulevé une vague d’indignation en Europe et notamment en France, où le président François Hollande l’a qualifié de « moralement inacceptable« . [...]

Le Figaro

Merci à Stormisbrewing

02:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

À Hollywood, les Trumpettes en campagne pour «le Donald»

XVM30521e48-8342-11e6-826d-98f071b1d1e5.jpg

 

 
Toni Holt Kramer (à gauche), dans sa maison de Bel Air à Los Angeles, avec deux autres Trumpettes, riches et ferventes supportrices de Donald Trump. - Crédits photo : Nancy Pastor / Polaris / Starface

REPORTAGE - Des milliers de femmes ont rejoint Toni Holt Kramer, la fondatrice de «Trumpettes USA», et se battent désormais pour faire triompher leur héros à la présidentielle.

Los Angeles

En ce vendredi soir, quatre Trumpettes sont réunies dans le restaurant d'un hôtel chic de Hollywood. Toni Holt Kramer, la fondatrice de Trumpettes USA, une organisation féminine de soutien à Donald Trump, a convié à dîner plusieurs membres de son cercle politique mondain. Durant l'après-midi, passée avec Toni dans sa vaste demeure de l'opulent quartier de Bel Air, la question est revenue à maintes reprises: comment une confrérie de femmes, même archigâtées, peut-elle soutenir un candidat aussi misogyne et grossier vis-à-vis du sexe opposé? «Mais Donald Trump a toujours aimé, soutenu et encouragé les femmes!», a fini par répondre l'hôtesse. «Figurez-vous que je l'appelais “Mister President” avant même qu'il songe à se présenter. J'ai toujours pensé qu'il ferait un excellent président, même si à une époque, j'étais assez proche d'Hillary.»

La vie glamour de Toni s'étale sur une série de photos ornant les murs de son intérieur rococo: Toni et Hillary, Toni et Bill, Toni et Frank Sinatra, Toni et John Wayne… Des clichés qui renseignent grosso modo sur son âge incertain, rendu plus vague encore par le bistouri hyperactif d'un chirurgien esthétique. Comme la plupart de ses co-Trumpettes, Toni a travaillé dans «l'industrie» (à Los Angeles, «l'industrie» désigne forcément le show-business). Au cours d'une carrière télévisuelle prolifique, elle a interviewé de multiples personnalités avec suffisamment de verve pour être remarquée, puis conviée à la Maison-Blanche pour la soirée d'adieu du couple Clinton en 2008. «Hillary et moi avons sympathisé ce soir-là. À tel point qu'elle m'a par la suite invitée à plusieurs dîners chez elle. Nous avions en commun d'être très proches de nos mères. Dorothy Rodham était toujours présente. C'était une femme formidable. J'appréciais beaucoup Hillary. Mais elle a trop changé. Ce n'est plus la même femme, à cause des années passées à travailler avec Obama, le plus maléfique et narcissique président que l'Amérique ait jamais connu. Quatre ans de plus avec ces gens-là au pouvoir et notre pays est irrémédiablement perdu. Ce sera la fin.»

«Je suis obsédée par les élections. Je me réveille plusieurs fois par nuit pour regarder les infos. J'ai si peur pour notre pays si Hillary gagne»

Toni Holt Kramer

Armagueddon nous attend donc potentiellement au tournant le 8 novembre, bien que Toni et sa cohorte de plusieurs milliers de Trumpettes - «qui ne fait que grossir», précise-t-elle - soient convaincues de la victoire prochaine «du Donald». L'occasion du dîner hollywoodien est la célébration de l'enregistrement de l'émission d'informations «Dateline» chez Toni cet après-midi. Son activisme débridé l'a replacée sur une scène médiatique qu'elle aurait préféré ne jamais quitter. La BBC vient de l'appeler. Elle a participé à un programme de la chaîne hispanique Univision. Le «Daily Show», une émission d'infos satirique culte, doit l'interviewer jeudi. On se l'arrache comme on s'arracherait une bête de cirque. Elle se prête à toutes les demandes avec fougue. «Certaines amies se demandent comment je peux accepter de participer au “Daily Show” car ils vont essayer de me ridiculiser. Je n'ai pas peur. Je suis si convaincue du bien-fondé de mes positions que je suis prête à mourir pour mes idées.»

Autour de la table ronde, la brochette de pasionarias du candidat républicain acquiesce bruyamment. Il y a là l'actrice Ruta Lee, la comique et modèle de Playboy Rhonda Shear, la co-parolière de Going to Fly Now du film Rocky, Carol Connors («j'ai remporté 2 oscars, 5 emmys, 1 grammy et 2 golden globes», déclare-t-elle) et leurs fabuleusement riches mais silencieux époux, qui les couvent de regards énamourés et hochent la tête de temps en temps, en signe d'assentiment. Dans ce groupe de la high-society qui partage son temps entre ses résidences de Bel Air et de Palm Beach en Floride, ce sont les femmes qui ont l'air de faire l'opinion. Leur dévotion à Trump est totale. Toni se plaint de ne plus pouvoir fermer l'œil. «Mes télévisions sont allumées 24 heures/24. Je suis obsédée par les élections. Je me réveille plusieurs fois par nuit pour regarder les infos. J'ai si peur pour notre pays si Hillary gagne.» La pulpeuse Rhonda enchaîne: «Je ne comprends pas ce que les supporters de Hillary ne comprennent pas. Mais grâce à toi Toni, des milliers de gens, et surtout des femmes, ont de moins en moins peur de s'exprimer et de révéler leur soutien à Donald Trump.» «C'est fantastique», rétorque Toni. «Pour qu'il se présente, il a fallu qu'il s'inquiète vraiment pour notre avenir. Il l'a fait par altruisme, pour nous sauver. Vous n'imaginez pas le nombre de gens qui n'osent pas dire publiquement qu'ils voteront pour lui. Vous verrez, ça va être un raz-de-marée.»

Cet article est publié dans l'édition du Figaro du 26/09/2016. Accédez à sa version PDF en cliquant ici

00:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

25/09/2016

Hongrie: l'explosion à Budapest, due à un engin artisanal, visait la police: deux blessés

http://www.leparisien.fr/faits-divers/hongrie-l-explosion...

+ 2 VIDEOS

21:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)