Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 418

  • Un bon conseil !

    padamalgam5mg.jpg

  • Pour Thuram « Les attentats de Paris ? C’est la faute de Morano et Marine Le Pen »

     
     thuram.jpg
     

    20/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)

    Les journalistes italiens sont aussi tristement prévisibles que les Français. Mardi 17 novembre, quand les animateurs de l’émission « Un giorno da pecora », sur Radio Rai 2, ont cherché un invité exceptionnel pour commenter la tuerie islamiste de Paris, qui croyez-vous qu’ils aient choisi ? Mais Lilian Thuram bien sûr ! Banalités et politiquement correct garantis – sans parler de la grammaire, que la chaîne a silencieusement corrigée dans la transcription « améliorée » mise en ligne.

    Comme il se doit, les mots « musulman » et même « islamiste » ne sont pas employés une seule fois dans tout l’entretien. De clandestins, même rebaptisés « migrants », il n’est pas non plus question. Les journalistes et Thuram affirment à l’unisson que ce sont « de jeunes Français qui tirent et font des attentats contre d’autres Français ».
    Dès la première question, le phare de la pensée antiraciste a déployé toute sa subtilité. Les journalistes : « Lilian Thuram, selon vous, il y a eu une erreur des services secrets français ? » (Pourquoi des services secrets, du reste, et pas des politiciens français ?) Réponse : « Je pense qu’il est très difficile de contrôler toutes les personnes qui sont dangereuses. Je crois que ce n’est pas le moment de chercher s’il y a eu des difficultés [sic] ou non. La chose la plus importante est de réfléchir au fait que les choses peuvent changer avec le temps ».

    En 1998, explique Thuram, « la victoire de l’équipe de France de football avait été le plus grand symbole d’intégration. Après 1998, les hommes politiques et certains journalistes ont joué sur le fait qu’il fallait un discours de non-fraternité. Par exemple, en France très récemment, il y a une femme politique qui est allée à la télévision pour dire que la France était un pays de race blanche et judéo-chrétien. Alors cela veut dire que les personnes qui ne sont pas de couleur blanche, ou pas catholiques et juives, sont disqualifiées » [la transcription de la RAI corrige « judéo-chrétien » en « chrétien » et supprime la mention des juifs]

    La journaliste italienne, qui a apparemment compris qu’il s’agissait de Marine Le Pen et non de Nadine Morano : « Ce que dit Marine Le Pen te fait peur ? »
    – Thuram : « Mais bien sûr, elle me fait peur, parce qu’elle nous porte la violence [la transcription de la RAI corrige en “parce que les divisions portent à la violence”]. Quand tu crées des divisions dans ta communauté, cela finit toujours par… Les personnes qui créent une division dans la communauté sont dangereuses. Parce que, vois, ces jeunes qui écoutent ce discours du terrorisme, la première chose qu’ils leur disent, c’est : “Voyez, vous n’êtes pas Français. Vous le savez bien ; tout le monde dit que vous n’êtes pas Français.” Toutes les personnes qui jouent le jeu de la non-solidarité à l’intérieur de la société sont dangereuses parce que, à la fin, quand tu tiens ce discours, cela finit par la violence. »

    Selon Thuram, c’est du reste pour cela qu’il avait refusé quand Sarkozy lui avait proposé d’être ministre. « Parce que je crois que la politique de M. Sarkozy est une politique qui n’aide pas à la solidarité entre les personnes. Je crois que les discours qui portent les gens à penser qu’il y a des groupes différents en France, qu’il y a eux et qu’il y a nous, je crois que ce discours n’est pas très intelligent en ce moment. Je crois qu’il faut porter une réflexion sur l’égalité, sur le vivre-Ensemble, sur le respect entre nous. »

    Une pensée d’une puissance originalité, on vous le disait.

  • EN DIRECT. Attentats : le kamikaze de Saint-Denis n'est pas fiché en France

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/en-direct-attentats-l-interdiction-de-manifester-prolongee-au-30-novembre-a-paris-21-11-2015-5299671.php

  • Attentats : Bruxelles craint une attaque terroriste «imminente avec armes et explosifs»

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-bruxelles-craint-une-attaque-terroriste-imminente-avec-armes-et-explosifs-21-11-2015-5299623.php

    5299623_000-par8334934-new_545x460_autocrop.jpg

  • Poutine: qui tire les ficelles?

    Capture.PNG POUTINE.PNG

  • Un chef de parti allemand salue l’abandon de la "culture de l’accueil"

    1018039330.jpg migrants.jpg

    International
    URL courte
    Crise migratoire (294)
    11506281

    Horst Seehofer, président de l’Union chrétienne-sociale (CSU) bavaroise, a prôné l’abandon de la "culture de l’accueil" qui avait encouragé, selon lui, l’arrivée de migrants cette année en Allemagne, annonce l’agence Reuters.

     

    Dans sa déclaration devant le congrès de la CSU à Munich, le chef de ce parti conservateur bavarois a exprimé son souhait de remplacer le principe d'accueil par une "culture de la raison". Selon lui, il ne faut pas essayer de résoudre les problèmes que l'on n'est pas capable de résoudre.

     

    M.Seehofer est le chef de ce parti allié de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière fédérale allemande Angela Merkel. Cependant, il avait déjà critiqué la politique migratoire de Mme Merkel, notamment son refus de fixer un plafond au nombre de migrants arrivant en Allemagne.

    Mme Merkel avait refusé de mener une politique dure envers les réfugiés. L'attitude de la chancelière fédérale a été saluée dans un premier temps, mais l'opinion publique s'est ensuite considérablement retournée contre elle.

    La crise migratoire a gravement touché l'Allemagne. Selon les derniers chiffres publiés par le ministère allemand de l'Intérieur vendredi, plus de 900.000 demandeurs d'asile ont été enregistrés dans le pays depuis le début de l'année 2015. La plupart d'entre eux arrivent en Allemagne par la Bavière.



    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151121/1019707113/chef-parti-allemand-abandon-accueil.html#ixzz3s9cSOUL1

  • Deux tweets de Florian Philippot

    Capture.PNG  crèche.PNG

  • La France doit des excuses au Front national

    François Hollande amorce un virage sécuritaire et la droite applaudit. C’est sans doute une bonne nouvelle, mais d’un genre de bonnes nouvelles dont on ne peut que se lamenter. Car dans l’absolu, donc dans un monde imaginaire, ce que les députés de droite auraient dû faire au Congrès, ce n’est pas applaudir François Hollande, c’est au contraire lui tourner le dos et s’adresser à Madame Marion Maréchal-Le Pen pour lui présenter leurs excuses.
     
    La France doit en effet des excuses au Front national, car c’est bien trente ans de diabolisation du FN qui ont jeté les bases du drame du Bataclan. Petit rappel:
     
    – Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si les flux migratoires, dès 1981, avaient été strictement maîtrisés.

    – Il n’y aurait jamais eu de Bataclan avec 30.000 places de prison supplémentaires.

    – Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si les effectifs des forces de l’ordre et de l’armée avaient suivi l’augmentation de la population au lieu de diminuer drastiquement.

    – Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si les mosquées et les imams ne s’étaient pas multipliés comme des petits pains.

    – Il n’y aurait jamais eu de Bataclan sans Schengen.

    – Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si un certain Manuel Valls, vraisemblablement chapitré par Laurent Fabius, n’avait pas refusé la liste des noms des djihadistes français présents sur le sol syrien, que Bachar el-Assad était prêt à lui remettre. C’est du moins ce que nous apprend, aujourd’hui, Bernard Squarcini, l’ex-Monsieur antiterrorisme du gouvernement Fillon.
     
    En résumé, il n’y aurait jamais eu de Bataclan si Jean-Marie Le Pen avait été élu président de la République en 2002. Ce même Jean-Marie Le Pen nous avait d’ailleurs averti : « Un jour, les Français raseront les murs, descendront des trottoirs en baissant les yeux », du fait de la présence d’un nombre excessif de musulmans. Il fut condamné pour ces propos, condamnation confirmée en appel. Cruelle ironie : le mois prochain, lors du scrutin des régionales, des millions d’électeurs non seulement raseront les murs pour aller voter, ils le feront sous escorte lourdement armée.

    Au premier tour, leur vote se portera en faveur de leur candidat naturel mais au second tour, pour beaucoup d’entre eux, il s’agira en priorité de faire barrage au Front national. C’est comme ça que cela se passe depuis 2002 et rien dans les propos de Manuel Valls ou de Nicolas Sarkozy ne nous permet de penser qu’il n’en sera pas ainsi une fois de plus.
     
    Si on pouvait guérir de la cécité du jour au lendemain, ça se saurait, alors n’attendez pas que tous ceux qui n’ont rien vu venir voient clair aujourd’hui. La seule chose qui va changer, du fait des attentats, c’est qu’avant, ces électeurs pouvaient se retrancher derrière un « nous ne savions pas » et qu’aujourd’hui, ils ne pourront plus.

     
    BOULEVARD VOLTAIRE
  • Bataclan: les tueurs islamistes ont-ils tiré sur des handicapés ?

    Selon le Dailymail, journal britannique, un espace particulier avait été réservé au Bataclan pour les personnes à mobilité réduite, afin de leur permettre une vue optimale du spectacle, s’en apercevant les tueurs islamistes n’auraient pas hésité à tirer « dans le tas »… Tout comme le fait qu’ils aient torturé au couteau certains blessés ou mourants... c’est encore et toujours motus dans les médias français… On ne parle pas d’islam, on ne détaille pas les horreurs: ne stigmatisons point… ne ternissons point davantage la mémoire de ces « charmants massacreurs ».

    DélitD'images

  • Attentats: l'actualité du jour

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/en-direct-attentats-la-traque-continue-la-securite-des-frontieres-en-question-20-11-2015-5295423.php

    Les faits du jour :
    - Trois personnes sont mortes dans l’assaut de Saint-Denis. Les corps d’Abdelhamid Abaaoud, l'organisateur présumé des attentats de Paris, et d'Hasna Ait Boulahcen ont été identifiés.
    - Hasna Ait Boulahcen n'est pas morte en kamikaze. Un troisième terroriste encore non identifié s'est fait exploser dans «l'appartement conspiratif», ce qui aurait provoqué la mort de la jeune femme.
    - Des traces appartenant à Abdelhamid Abaaoud ont été découvertes sur un fusil kalachnikov retrouvé dans la voiture utilisée par les tueurs du «commando des terrasses».
    - Le kamikaze qui s'est fait exploser à proximité de la porte H du Stade de France avait été contrôlé en Grèce en octobre, en même temps que le terroriste qui a actionné sa ceinture explosive quelques minutes plus tôt près de la porte D.
    - Le bilan des attentats de Paris et Saint-Denis passe de 129 à 130 morts.
    - La loi prolongeant l'état d'urgence a été promulguée.
    - Bernard Cazeneuve réclame à l’Union européenne la création d'un fichier de données sur les voyageurs aériens (PNR) ainsi que des contrôles aux frontières extérieures et intérieures.

  • Attentats de Paris : pour Houellebecq, la classe politique est discrédité et c’est légitime !

    sans-titre.pngHouellebecq.png

     

     

    20/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
    Michel Houellebecq fait la Une du «Corriere Della Sera» et l’écrivain n’y va pas de main morte. Revenant sur les attentats du 13 novembre, il dénonce l’échec de la classe politique : «J’accuse Hollande et je défends les Français.»

    Michel Houellebecq déclare notamment :

    Il est assez improbable que l’insignifiant opportuniste qui occupe le fauteuil de chef de l’Etat, de même que le débile mental qui accomplit les fonctions de Premier ministre, pour ne pas citer les ténors de l’opposition (LOL), se tirent honorablement de cette situation.

    Il accuse
    Il prône enfin le recours à une vraie démocratie directe :

    Le discrédit qui frappe aujourd’hui l’ensemble de la classe politique est non seulement généralisé mais légitime. Et il me semble que la seule solution qui nous reste serait de nous diriger lentement vers l’unique forme de démocratie réelle, je veux dire la démocratie directe.

  • Liens entre infiltration de djihadistes et filières de clandestins : Valls passe aux aveux !

    valls.jpg

     

     

    20/11/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)

    Manuel Valls a avoué hier au « 20 heures » de France2 qu’il y a bien un lien entre infiltration d’islamo terroristes et arrivée massive de clandestins sur le sol européen. À propos des auteurs des attentats sanglants de vendredi dernier, le Premier ministre a déclaré, je cite : « Ces individus ont profité de la crise des réfugiés (…) de ce chaos, peut être, pour, certains d’entre eux, se glisser », fin de citation. Comprendre : « se glisser en France et en Europe ».

    Une information stupéfiante qui devrait provoquer un séisme dans la classe politique
    Elle met en évidence l’action criminelle du président Hollande et de ses complices européens, Merkel en tête, qui ont délibérément fait entrer des troupes djihadistes sur notre sol. Ces gens là ont du sang sur les mains. Valls a également avoué ne pas savoir, je cite : « Si des groupes, des individus, qui sont directement liés à l’attaque de vendredi soir sur Paris, sur Saint-Denis » étaient encore actifs. Ajoutant : « Nous ne le savons pas encore. On peut l’imaginer. Et c’est la raison pour laquelle la menace est toujours présente et va être longue et permanente ».

    Ce qui n’a pas empêché l’Élysée d’annoncer, hier également, l’arrivée de 30 000 clandestins supplémentaires dans notre pays au cours des deux prochaines années.
    Une décision proprement aberrante et criminelle. Il faudra un jour se souvenir qu’« ils » ont fusillé Brasillach pour « intelligence avec l’ennemi ».

  • La Russie envoie un message aérien aux terroristes "pour les Russes et pour Paris"

     

     
    International
    URL courte
    69114541202

    Les pilotes et les techniciens de la base militaire de Hmeymim, en Syrie, ont envoyé des "missiles postaux" aux terroristes en Syrie. Avant d'envoyer les missiles, ils ont écrit "pour les Nôtres, pour Paris" (vidéo).



    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151120/1019686500/missiles-aviation-russe-paris-attentats-airbus.html#ixzz3s4zKbN4X

  • La Russie offre un chiot à la France pour remplacer Diesel

     

    Actualités
    URL courte
    1504458531313

    Le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a envoyé un message de solidarité à son homologue français, exprimant son soutien et lui proposant d'accepter un chiot berger allemand, a communiqué sur Instagram la porte-parole du ministère de l'Intérieur Elena Alekseeva.

     

    Le ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a envoyé aujourd'hui une lettre à son homologue français Bernard Cazeneuve: "Au nom du personnel du ministère de l'Intérieur de Russie, je transmets des paroles de soutien aux collègues français suite aux événements tragiques survenus en France", a écrit Elena Alekseeva, ayant joint une photo du message.

    "Pour confirmer notre solidarité avec les policiers français en ces tristes jours, je vous demande d'accepter de la part des policiers russes un chiot berger allemand qui pourrait remplacer le chien Diesel tué lors de l'assaut de Saint-Denis", est-il écrit dans la lettre.

     
     

    Le ministre russe a assuré son collègue de sa volonté de poursuivre la coopération avec la France dans le domaine de la lutte contre la criminalité et le terrorisme.
    Elena Alekseeva a ajouté que le chiot a été nommé Dobrynya en l'honneur d'un preux héros des contes populaires russes qui incarnait la force, la bonté, la vaillance et le désintéressement.

      
    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/actualite/20151120/1019684401/russie-france-diesel.html#ixzz3s4tw6mJx

    Merci à la Russie pour ce beau geste!

  • Attentats : le 3e kamikaze du Stade de France a aussi été contrôlé en Grèce

     

    20 Nov. 2015, 19h37 | MAJ : 20 Nov. 2015, 20h56

     
    réagir
    18
    Urgent
     

    Le troisième kamikaze du Stade de France est un homme qui a été contrôlé le 3 octobre en Grèce, en même temps qu'un autre kamikaze qui s'était mêlé aux migrants fuyant la guerre en Syrie, a annoncé vendredi soir le parquet de Paris dans un communiqué.

     
     



    Cet homme, «qui s'est fait exploser" le 13 novembre» à 21H30 rue Rimet, porte H, à Saint-Denis, a été formellement identifié comme étant un individu dont les empreintes papillaires (digitales, NDLR) correspondent à celles relevées lors d'un contrôle en Grèce le 3 octobre 2015», a indiqué le parquet. «C'est lors de ce même contrôle que les empreintes du kamikaze s'étant fait exploser à 21H20 au Stade de France, porte D, avaient été relevées», selon le procureur de la République, François Molins.

    Il a été enregistré sur l'île grecque de Leros, où il a présenté un passeport syrien au nom de Mohammad al-Mahmod.

    Un passeport syrien au nom d'Ahmad al-Mohammad avait été retrouvé près du corps de ce premier kamikaze du Stade de France. Le document correspond à un soldat syrien des troupes loyales à Bachar al-Assad, tué il y a plusieurs mois.

    La police a lancé un appel à témoin pour tenter de déterminer la véritable identité de cet assaillant, également contrôlé à Leros, avant d'être repéré en Serbie. Sa trace s'est perdue en Croatie.

    Les deux hommes, dont il n'a pas été précisé s'ils étaient accompagnés, ont pris un ferry pour le port du Pirée en Grèce le 8 octobre.

    Empruntant la route des migrants, ils auraient alors pris le chemin de la Serbie.

    Selon une source proche de l'enquête, le contrôle du 3 octobre était un «contrôle des Grecs visant à enregistrer tous ceux qui transitaient par la Grèce depuis la Turquie vers l'espace Schengen». Actuellement, le groupe jihadiste État islamique, qui a revendiqué les attentats de Paris, «détient d'authentiques passeports vierges qu'il fournit à ceux qui veulent gagner l'espace Schengen», a expliqué cette source.

    Les enquêteurs tentent d'établir comment les auteurs des attaques du 13 novembre susceptibles d'avoir été en Syrie ont pu revenir en Europe sans être repérés.

    C'est notamment le cas de celui qui est présenté comme un organisateur présumé des attaques, le Belgo-Marocain Abdelhamid Abaaoud.

    Deux kamikazes du Bataclan, Omar Ismaïl Mostefaï et Samy Amimour, sont également partis en Syrie fin 2013, tout comme Bilal Hadfi, un Français de 20 ans résidant à Bruxelles, qui s'est fait exploser au Stade de France.

    LE PARISIEN

    NdB: Les terroristes s'étaient  mêlés aux "réfugiées" comme le simple bon sens le laissait penser!

  • Nucourt : Stéphane, 130e victime des attentats de Paris

    5297495_7d174d80-8fb8-11e5-87e2-00151780182c-1_545x460_autocrop.jpg

    Ma.P. | 20 Nov. 2015, 20h12 | MAJ : 20 Nov. 2015, 20h12

     
     

     

    Stéphane Grégoire habitait le village de Nucourt dans le Vexin. Cet homme de 46 ans est la 130e victime des attentats de Paris et de Saint-Denis.

     
     

    Son décès a été annoncé ce vendredi. Stéphane se trouvait au Bataclan avec des amis vendredi 13 novembre pour assister au concert des Eagles of Death Metal. Il aurait reçu plusieurs balles lors de l’attaque des terroristes. Le quadragénaire avait été hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière (Paris XIII). Il est malheureusement décédé jeudi soir des suites de ses blessures. Stéphane laisse une épouse et une fille derrière lui. Il travaillait dans le monde de la musique, en tant que chargé de promotion commerciale. « Le village est bouleversé », souligne le maire de la commune Philippe Flahaut (SE). « C’était quelqu’un de très discret mais apprécié. Nous connaissons bien la famille, sa fille a été scolarisée au village. »

    Pour permettre aux habitants de rendre hommage à Stéphane en déposant fleurs et bougies, le maire compte ouvrir les portes de la cour de la mairie ce vendredi soir vers 21 h 20, soit une semaine exactement après le début des attentats. « Nous avons voulu mettre en place un hommage privé des Nucourtois, dans le respect de l’arrêté préfectoral qui interdit les rassemblements », explique Philippe Flahaut.

    LE PARISIEN