Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 433

  • Affaire Omar Raddad: des traces d'ADN exploitables ont été retrouvées

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-omar-raddad-des-traces-d-adn-exploitables-ont-ete-retrouvees-05-11-2015-5250589.php

    5250589_000-par2293360_625x390.jpg Omar Haddad.jpg

    "Omar m'a tuer"

  • La ministre du travail, Myriam El Khomri, ignore le nombre possible de renouvellement d'un CDD!

    (merci à Dirk)

    C'est ça, la ministre du travail de Hollande ? Démission!

  • Crash sur le Sinaï: scoop: l'avion a perdu sa queue!

     http://www.jumboroger.fr/crash-sur-le-sinai-scoop-lavion-a-perdu-sa-queue/

    Avec plusieurs photos.

     Le blog de Christian ROGER

     

  • Un monde de merde

    2496069.jpg

    Les excréments humains, potentiel important d'énergie dans le tiers-monde

    Les biogaz provenant des excréments humains représentent une source potentielle importante d'énergie.

    Image d'illustration. © REUTERS

    Les biogaz provenant des excréments humains représentent une source potentielle importante d'énergie pouvant produire de l'électricité pour 138 millions de foyers tout en améliorant l'hygiène dans les pays en développement, selon un rapport d'un institut de recherche de l'ONU publié mardi.

    Les biogaz, à 60% du méthane, qui peuvent être tirés des excréments humains dans le monde grâce à la décomposition des matières fécales par des bactéries, aurait une valeur allant jusqu'à 9,5 milliards de dollars en équivalent en gaz naturel, rapporte cette étude de l'"Institute for Water, Environment and Health" basé au Canada.

    En outre, les résidus, séchés et carbonisés pourraient produire du combustible équivalent au charbon et permettre de réduire la destruction des arbres, l'une des principales sources de chauffage et pour cuisiner dans des pays en développement.

    Selon des estimations des Nations Unies près d'un milliard de personnes dans le monde n'utilisent pas de toilettes, dont environ 60% en Inde, et font leurs besoins dans la nature.

    Si ces excréments étaient récupérés, ils permettraient de produire potentiellement pour plus de 200 millions de dollars par an de biogaz (équivalent en gaz naturel) et ce montant pourrait même atteindre 376 millions de dollars, selon ces chercheurs.

    Le Vif.be

     

  • Une femme qui a avorté affirme devant Christine Boutin : « Je n’ai pas enlevé la vie » (sic)

     




    5
     

    Dans le déni de réalité, on fait difficilement pire.

    Elle se vante sur un plateau télé d'avoir tué son enfant.

    NDF

  • Autriche : 20 000 nouveaux “migrants” musulmans en 24 heures

    invasion-austrian-border-618x376.jpg

     

     

    BREIZATAO – ETREBROADEL (04/11/2015) Le nombre de migrants musulmans se ruant vers l’Allemagne a atteint un nouveau record quotidien, avec plus de 20 000 extra-européens ayant pénétré en Autriche pour la seule journée du 2 au 3 novembre.

    Le journal Kleine Zeitung indiquait que lundi 2 novembre, quelques 8500 “migrants” ont traversé depuis la Croatie en Slovénie, suivant 9400 autres qui étaient déjà dans ce pays et marchant en direction de l’Autriche.

    Le même journal indiquait qu’à 6 heures du matin, le 3 novembre, 2200 “migrants” inattendus étaient arrivés à la frontière entre l’Autriche et la Slovénie. Soit un total de 20 100 musulmans désireux de passer en Autriche en moins de 24 heures.

    (Source : Kleine Zeitung)

     

  • SURVIVRE A LA PENSEE UNIQUE

    tumblr_nx8r23FYem1rnng97o1_500.jpg

    Il y a deux manières de s’intéresser à l’actualité. La première consiste à y trouver matière à bavardages et considérations superficielles. L’homme moderne, disait Hegel, lit les journaux comme celui d’autrefois faisait sa prière du matin. Il sait, ou plutôt il se doute bien, que les journalistes sont pour la plupart des esprits pressés, qui n’ont que des connaissances de surface et sont de surcroît éminemment sensibles à ce qu’il convient de dire ou de ne pas dire. Mais finalement, c’est comme une drogue : « Qu’est-ce qui s’est passé aujourd’hui ? » Sentiment que, si l’on n’est pas au courant, on n’est plus rien.

    L’autre manière cherche à scruter l’actualité pour y rechercher des points de repère et des signes annonciateurs. Un homme politique fait une déclaration. Qu’est-ce que ses propos révèlent de l’idéologie, consciente ou sous-jacente, à laquelle il se réfère ? Quel est le sens intellectuel profond de tel ou tel débat de société ? Que veulent dire exactement les mots qui reviennent le plus souvent dans le discours public ? Quelle interprétation idéologique, phénoménologique, voire philosophique, peut-on donner de certains faits d’actualité ?

    Il ne s’agit pas tant de s’intéresser à l’actualité pour elle-même que de se demander systématiquement à quoi elle renvoie, de la remettre en perspective du point de vue de l’histoire des idées, de chercher au-delà de l’anecdote la dimension de profondeur ou la tendance de fond. Bref, de chercher à cerner ce qui est véritablement significatif. Telle est la façon de faire qui a présidé à ces entretiens avec Nicolas Gauthier, tous parus dans le journal Flash et sur le site Boulevard Voltaire.

    Alain de Benoist, écrivain, philosophe, est directeur des revues “Krisis” et “Nouvelle Ecole”.
    Nicolas Gauthier, journaliste, est chroniqueur au site internet “Boulevard Voltaire”, fondé par Robert Ménard et Dominique Jamet.

    ISBN: 978-2-916916-12-5
    Couverture: Eric Heidenkopf
    Prix de vente: 24 euros TTC.

    ZENTROPA

  • Jean-Yves Le Gallou dénonce la prostitution des médias

     

    COUP DE GUEULE DE JEAN-YVES LE GALLOU CONTRE LA MAFIA DE LA DÉSINFORMATION ET DU MENSONGE ORGANISE.


    Lettre ouverte aux journalistes français :
    " Vous n'avez pas honte ? "
    -Vous n'avez pas honte de montrer avec force images un accueil scénarisé des "migrants", en gare de Munich, et de ca-cher les manifestations anti-clandestins de PEGIDA à Dresde ?
    -Vous n'’avez pas honte de faire croire que l’'Allemagne est derrière Merkel et de pratiquer
    l'’omerta sur la réception triomphale d’'Orbán à Munich par le gouvernement bavarois et la CSU ?
    -Vous n'’avez pas honte de cacher les images des 700 morts de la bousculade de La Mecque après avoir montré partout la photo d’'agence du seul petit Aylan ?
    -Vous n'’avez pas honte d'’appliquer sans vergogne le principe : un mort, ça m’'émeut ; 700 morts, c’'est de la statistique ?
    -Vous n'avez pas honte d’'avoir raconté que la famille d'Aylan fuyait la guerre alors que les Kurdi habitaient Istanbul, de les avoir présentés comme des « réfugiés politiques » alors que le père souhaitait, selon sa soeur, se faire soigner les dents au Canada et qu'’il était, selon de nombreux témoignages, le passeur ?
    -Vous n"’avez pas honte de vous complaire dans les bobards de guerre ?
    -Vous n"’avez pas honte d'avoir attribué à Assad l’'enlèvement du journaliste américain James Foley égorgé par Daech ?
    -Vous n'avez pas honte d'annoncer depuis trois ans le lâchage du gouvernement syrien par la Russie alors que celle-ci le soutient avec une vigueur croissante ?
    -Vous n'’avez pas honte de rapporter avec complaisance les manifestations favorables au gouvernement et de majorer les chiffres des manifestants en faveur de la loi Taubira ou des immigrés ? Et, a contrario, de dénigrer les manifestations criti-ques et de diviser le nombre des protestataires ?
    -Vous n'avez pas honte qu’'un gros millier de manifestants, place de la République, souhaitant la bienvenue aux immigrés, devienne, par un prompt renfort médiatique, plus de 10.000 dans vos articles ?
    -Vous n’'avez pas honte qu'’un petit millier de manifestants anti-Merkel devant l'ambassade d’Allemagne, évalués à plus de 500 par la préfecture de police, soient réduits à 200 dans les colonnes du Monde, selon la méthode chère au « quotidien de référence » de « Chéri, j’'ai rétréci les petits » ?
    -Vous n'’avez pas honte de vous complaire dans un conformisme politiquement correct de plus en plus déconnecté des réalités vécues par le peuple et des évolutions des grands intellectuels ?
    -Vous n'avez pas honte de vivre dans un ghetto médiatique satisfait de lui-même, un ghetto à peine élargi à une classe po-litique déconsidérée par sa servilité à votre égard ?
    -Vous n'’avez pas honte de mépriser l’'opinion de la majorité des Français et d'’ostraciser les hommes politiques ou les in-tellectuels qui les expriment ?
    -Vous n'avez pas honte de tolérer, voire de participer, au lynchage, pour un propos « controversé », de votre consoeur Maï-tena Biraben ?
    -Vous n’'avez pas honte d'avoir été complices de l’'élimination médiatique de l’'ancien patron de Reporters sans frontières, Robert Ménard, et de la marginalisation de votre confrère Zemmour ?
    -Vous n'’avez pas honte de ne pas représenter la diversité politique française alors que vous vivez de l’'argent public : près de 2, 5 milliards de subventions à la presse écrite et 4 milliards pour l’'audiovisuel public ?
    -Vous n’'avez pas honte de détourner ainsi, au service de vos préjugés,10 % de l'impôt sur le revenu ?
    -Vous n'’avez pas honte de tromper régulièrement vos lecteurs, vos auditeurs, vos spectateurs sans jamais vous excuser ?
    -Vous n'avez pas honte de manquer totalement d'’esprit critique ?
    -Vous n'’avez pas honte d'’imposer partout la même novlangue trompeuse visant à empêcher les « crimes contre la pensée » comme Big Brother dans 1984 d’Orwell ?
    -Vous n'’avez pas honte de tenter de discréditer la réinfosphère qui révèle à l’'opinion, gratuitement et sans moyens finan-ciers, les faits que vous êtes payés pour cacher ?


    Jean-Yves Le Gallou


    Jean-Jacques ROUSSEAU écrit en 1762 : « Qui veut être modéré parmi les furieux s'’expose à leur furie ».

    TERRE ET PEUPLE

  • GR - Selon Frontex, l’afflux de migrants en Europe n’a pas « atteint son paroxysme »

    HRCl17v.jpg  Frontex.jpg

     

    19h49

     

    L’afflux de migrants tentant de rejoindre l’Union européenne ne cesse d’augmenter. D’après le patron de Frontex, Fabrice Leggeri, l’Europe doit s’attendre à une situation «très difficile» dans les prochains mois.

    La situation n’a jamais été aussi alarmante. Plus de 800.000 «entrées illégales» dans l’Union européenne ont été dénombrées depuis le début de l’année 2015, a déclaré dans le quotidien allemand Bild Fabrice Leggeri, le patron de l’agence européenne de surveillance des frontières Frontex. Ce dernier appelle les Etats européens à placer en rétention les candidats malheureux à l’asile pour les renvoyer «rapidement» dans leur pays d’origine tout en avertissant que l’afflux de migrants n’a pas encore «atteint son paroxysme».

    «Les Etats européens doivent se préparer à l’idée qu’une situation très difficile nous attend dans les prochains mois», a alerté Fabrice Leggeri, rappelant que Frontex est chargée de la «surveillance» des frontières mais n’a pas le pouvoir de refouler les migrants. Il a jugé que les «hotspots», centres d’accueil et d’enregistrement prévus sur les îles grecques et en Sicile, ne permettraient pas de résorber l’afflux de demandeurs d’asile, puisqu’ils ne permettent pas un «séjour prolongé» sur place.

    En outre, «celui qui est entré illégalement et n’a aucun droit à l’asile doit être rapidement renvoyé dans son pays», a insisté le patron de Frontex, estimant que l’UE a besoin «de structures d’accueil» où les migrants «doivent au besoin être enfermés». Ce dernier appelle donc les Etats européens à «faire usage de manière plus conséquente» de leur droit, prévu par les textes européens, de placer en rétention «jusqu’à 18 mois» un étranger en situation irrégulière pour «organiser son retour». [...]

    Source

    Merci à Stormisbrewing

  • AME : la facture réelle atteindra 1,1 milliard d’euros en 2016

    a4xzQaG.jpg AME.jpg

     

    J-1

    La facture réelle atteindra 1,1 milliard d’euros en 2016 selon le député LR Claude Goasguen, qui appelle à la transformation de ce dispositif destiné aux étrangers en situation irrégulière.

     

    L’aide médicale d’État (AME) coûte plus cher que le dit le gouvernement. C’est du moins ce qui ressort du rapport annexé au budget 2016 que le député (les Républicains) Claude Goasguen présentera mercredi en commission des finances, et dont Le Figaro a eu connaissance.

    «Le gouvernement minore au maximum la ligne budgétaire pour ne pas avoir de polémique sur le dos», accuse l’élu du XVIe arrondissement de Paris. Alors que la ministre de la Santé chiffre à 744,5 millions pour 2016 les dépenses de l’AME, le député les estime, lui, à 1,1 milliard (contre 1 milliard lors de son estimation l’an dernier). [...]

    Source

  • Surréaliste

     

    Les homosexuels vont pouvoir donner leur sang. Il paraît qu’ils en rêvent depuis toujours, parce qu’il n’y a pas plus altruiste que l’homosexuel. Mais cela se fera par étapes. Dans un premier temps, ne pourront donner leur sang que les homosexuels qui n’ont pas eu de relations sexuelles avec un homme depuis un an.

    Déjà je ne vois pas comment on peut savoir que le donneur de sang est homosexuel, mais comment savoir qu’il n’a pas eu de relations sexuelles depuis un an, là ça dépasse carrément les limites de mon imagination.

    Plus fort encore : les homosexuels pourront donner leur plasma s'ils n'ont pas eu de relation homosexuelle au cours des quatre derniers mois, ou s'ils ont eu un seul partenaire…

     
    Le blog d'Yves Daoudal
  • Don du sang ouvert aux homosexuels: Marisol Touraine veut rassurer les receveurs

    Une contamination du sang au VIH et à l'hépatite B et C est toujours possible.

  • Les homosexuels vont pouvoir donner leur sang, sous certaines conditions

    2496933.jpg

    http://www.levif.be/actualite/international/france-les-homosexuels-vont-pouvoir-donner-leur-sang-sous-certaines-conditions/article-normal-431789.html?utm_source=Newsletter-04/11/2015&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBAVULV&M_BT=10384380009393

     

     

  • Oskar Freysinger : « Le jour où l’on ne pourra plus payer l’aide sociale, ce sera sanglant ! »

    Entretien avec

    « Le jour où l’on ne pourra plus payer l’aide sociale, ce sera sanglant ! »

    Oskar Freysinger, cofondateur de l’Union démocratique du centre (UDC) et conseiller d’État du Valais, revient, au micro de Charlotte d’Ornellas, sur la victoire de son parti aux dernières élections, et surtout sur la vague d’immigration qui touche actuellement l’Europe.

    Il s’étonne également que les « nouveaux Torquemada et Bernard de Clairvaux qui en appellent à la croisade antifaciste » fassent preuve d’autant de violence physique.

    BdV - 03 11 2015

     

  • CHARD

    8472-Chard-Present.jpg