Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 429

  • 10.000 personnes manifestent à Dresde avec PEGIDA contre l'immigration - Pas un mot dans les médias français...

    Lundi, le mouvement Pegida manifestait à nouveau à Dresde. Plus de 10.000 personnes avaient répondu à l’appel.
     Devant l’opéra de Dresde, la foule a écouté les discours dénonçant l’invasion migratoire, ainsi que la complicité des politiciens et des journalistes.

    Bien entendu, pas un mot dans les médias français. Pas plus que pour les gigantesques manifestations contre l’immigration en Pologne.

    L’information officielle doit uniquement vous apitoyer sur le sort de malheureux « réfugiés » et vous faire perdre toute envie de résister à ce torrent migratoire.

    Medias-Presse-Info

     

  • VIDEO - Axel Kahn: "au départ tous nos ancêtres étaient noirs..."

    http://www.fdesouche.com/653097-axel-kahn-au-depart-tous-nos-ancetres-etaient-noirs-puis-ils-ont-conquis-le-monde

    Biographie: https://fr.wikipedia.org/wiki/Axel_Kahn

     

     

  • Le gouvernement va baisser les APL pour compenser une partie des aides aux réfugiés

     

    13h44

    Le gouvernement prévoit de raboter le budget des aides personnalisées au logement pour compenser les dépenses pour l’accueil des réfugiés, notamment.

    Le ministère du Logement [NDLR : Sylvia Pinel, voir photo] va devoir économiser 225 millions d’euros sur les aides personnalisées au logement (APL), selon le projet de budget pour 2016 dévoilé mercredi.

    Ces mesures d’économies compenseront des dépenses supplémentaires prévues l’an prochain : 150 millions d’euros d’ »aides à la pierre » (subventions aux bailleurs sociaux pour la construction d’HLM) en plus, et 120 millions pour renforcer les capacités d’accueil des réfugiés, selon l’entourage de la ministre du Logement Sylvia Pinel.

    Les APL, très connues et octroyées sous conditions de ressources, sont aussi le principal poste de dépenses du ministère du Logement pour un montant de 15,5 milliards d’euros. Selon le projet de budget, elles seront rabotées de 225 millions en 2016 et de 314 millions en 2017 par trois mesures d’économies cibles. (…)

    Le Point

    Merci à guillemette

  • La prééminence culturelle du christianisme

     

    Karim Ouchikh intransigeant

    Karim Ouchikh est président du SIEL (Souveraineté, Indépendance Et Libertés). Il a bien voulu répondre aux question du Rouge & Le Noir.

     

    R&N : Une partie de la classe politique française ne définit plus l’identité française qu’à travers des “valeurs de la République”, sans jamais définir celles-ci. Y-a-t ‘il vraiment des “valeurs de la République”, et si oui quelles sont-elles ?

    Karim Ouchikh : Depuis près de 40 ans, sans jamais se soucier de l’assentiment du peuple, nos élites ont choisi de prendre le large en cédant au mirage de la mondialisation, devenue tout d’un coup la nouvelle frontière de la France. Pour rendre l’avenir de notre pays compatible avec un tel dessein, la classe politique française a œuvré en deux temps avec la complicité active des médias et des relais d’opinion.
    Il s’est agi d’abord de détruire la singularité française en effaçant les repères chronologiques de notre histoire, en ringardisant les figures illustres de notre passé, en effaçant l’estime porté à nos anciens, tout en culpabilisant nos compatriotes avec tout ce qui a trait à notre héritage mémoriel, notamment en disqualifiant certains épisodes de notre histoire jugés, bien à tort, éminemment clivants (croisades, guerres de religion, monarchie absolue, traite négrière, décolonisation…). Cette vaste entreprise de déculturation, activement menée dans nos écoles comme au sein des médias, a ainsi rendu possible, dans un second temps, cet extraordinaire tour de passe-passe sémantique qui a consisté à identifier nouvellement notre pays dans le champs lexical, en faisant appel à des ‘‘valeurs de la République’’ que nul n’est capable de définir précisément, évitant ainsi soigneusement de parler tout simplement de la ‘‘France’’.
    Ces introuvables ‘’valeurs de la République’’ (laïcité, égalité, fraternité, libertés…), déclinées ad nauseam au trébuchet des ‘’droits de l’Homme et du Citoyen’’, sont si abstraites, si théoriques, si insipides, qu’elles trouveraient sans peine à s’acclimater dans n’importe quel autre régime démocratique de la planète. De la sorte, on refuse de regarder l’identité charnelle de notre pays, c’est à dire de la voir en acceptant sa dimension culturelle, la spécificité de son héritage chrétien, la beauté de son art de vie…, bref de considérer la France au prisme des traits ordinaires qui la rendent si désirable aux yeux du monde depuis des lustres. Comme beaucoup, je m’insurge contre cette vaste escroquerie intellectuelle qui stérilise et affadit notre identité pour la rendre en réalité davantage accessible à ces populations nouvelles qui arrivent en masse sur notre sol, lesquelles auront d’autant moins d’efforts à accomplir pour s’assimiler dans le creuset national que celui-ci se sera précisément évaporé dans l’intervalle.

     

    R&N : Quel modèle de civilisation la France peut-elle encore proposer ?

    Karim Ouchikh  : La France doit surtout rester fidèle à elle-même, attentive à son être authentique que nous chérissons tous. Plutôt que d’être perpétuellement en quête d’un modèle extérieur insaisissable, américain ou allemand, qui sont radicalement étrangers à son histoire, plutôt que de céder aux sirènes européistes qui imposent une intégration politique des nations de notre continent dans un ensemble européen autoritaire et atlantiste, la France doit défendre sa singularité historique, dans le cadre institutionnel d’un État indépendant appelé à recouvrer au plus vite ses attributs de souveraineté pour bâtir, avec d’autres, une Europe confédérale respectueuse des peuples, à rebours de cette Europe supranationale castratrice qui nous est imposée depuis plus de trente ans.
    Ce modèle singulier repose, au plan intérieur, sur l’affirmation sereine d’un héritage indivis qui se compose d’un socle anthropologique chrétien prédominant, d’une culture gréco-latine toujours vivante, d’une histoire exceptionnelle à nulle autre pareille et d’une langue merveilleuse qui rayonne bien au-delà de nos frontières. Hors de notre pré carré, la France se range aujourd’hui encore parmi ces puissances spirituelles qui, à l’instar de la Russie, porte une âme charnelle à portée universelle, ce qui les démarquent, toutes deux, des puissances matérialistes, davantage tournées vers la recherche d’un impérialisme économique, comme peuvent l’être l’Allemagne ou les Etats-Unis : dans ce cadre géopolitique, il nous appartient ainsi de forger une alliance stratégique avec la Russie, dans l’intérêt bien compris de la France comme de l’Europe. Au sein du concert des nations, la France doit enfin renouer avec sa vocation historique de puissance d’équilibre, capable aussi bien de s’opposer à toutes les hégémonies planétaires, atlantiste ou islamiste, que de créer des espaces de coopération inédits, comme pourrait l’être demain une Union latine que j’appelle de mes vœux depuis fort longtemps.

    Lire la suite de l’article sur lerougeetlenoir.org

     

    E&R

  • Schengen au coeur de la crise migratoire

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/09/02/01016-20150902ARTFIG00222-les-accords-de-schengen-au-coeur-de-la-crise-migratoire.php

    Infographie

    XVMfce28b2c-5ba8-11e5-a216-6970a38abf25.jpg

  • Syrie : Le Drian estime préoccupante « l’accélération du déploiement militaire russe »

     

    Download PDF

    Ce n’est pas l’Etat islamique qui le préoccupe mais la Russie ! Invité de Ruth Elkrief ce lundi soir sur BFMTV, Jean-Yves Le Drian s’est interrogé sur les intentions des Russes qui ont renforcé leur présence militaire en Syrie et dans la région. « L’accélération du déploiement militaire russe récent, en particulier, à Tartous et au sud de Lattaquié est quand même très préoccupante. Le fait qu’il y ait maintenant plusieurs dizaines d’avions de chasse russes dans un aéroport militaire au sud de Lattaquié n’est pas neutre. Cela n’incite pas à calmer les tensions. On s’interroge sur les raisons, (…) il faut que les Russes clarifient leur position sur le renforcement de leur présence militaire sur la zone », a déclaré le ministre de la Défense

  • Morano menace de "dézinguer" Sarkozy

    http://www.leparisien.fr/politique/videos-menacee-de-sanction-morano-menace-de-dezinguer-sarkozy-30-09-2015-5141193.php

    + 5 VIDEOS

  • Marine Le Pen invitée de Mardi Politique

    Ci-dessus extrait de la  vidéo

  • Morano au FN ? «Surtout pas», répond Philippot

     

    Propos recueillis par Olivier Beaumont | 30 Sept. 2015, 13h09 | MAJ : 30 Sept. 2015, 14h46

     
    réagir
    22
                                                        

    Le vice-président du Front national Florian Philippot, interrogé mercredi matin par «Le Parisien - Aujourd'hui en France», réagit à l'accélération de «l'affaire Morano».

     

     

    Régionales : Sarkozy souhaite retirer l'investiture de Morano

    Régionales : Sarkozy souhaite retirer l'investiture de Morano

    VIDEOS. Morano menace de «dézinguer» Sarkozy

    VIDEOS. Morano menace de «dézinguer» Sarkozy

    Nadine Morano devrait se voir retirer son investiture Les Républicains en Meurthe-et-Moselle aux élections régionales après qu'elle a réitéré mercredi ses propos polémiques sur la «race blanche». Pour Florian Philippot, «elle s’est pris en boomerang sa recherche effrénée de buzz et de médiatisation».

    Que vous inspire cette procédure lancée contre Nadine Morano ?

    FLORIAN PHILIPPOT. Elle s’est pris en boomerang sa recherche effrénée de buzz et de médiatisation. Elle voulait exister, non pas pour les régionales dont elle se moque depuis le début, mais pour la primaire interne à l’UMP. Dans ce parti, pour exister, on sort des slogans, des bons mots : on a eu le « Kärcher » de Sarkozy, récemment les « statistiques ethniques » de Fillon, et là c’est la « race blanche » de Morano. Tout cela dans le seul but d’exister.

    Qu’avez vous pensé sur ces propos sur la « race blanche » ?
    Je n’ai jamais considéré que la France était une race. Cela n’a pas de sens. Au-delà de ces slogans, la politique de Madame Morano et de son mouvement c’est une politique communautariste et d’immigration massive : des centaine de milliers d’entrées légales sous Sarkozy, récemment le vote des quotas de migrants au parlement européen, etc. Le reste, c’est du gros rouge qui tache. Juste pour se positionner. C’est l’effet pervers des primaires.

    Jean-Marie Le Pen souscrit à ses propos …
    Je ne sais pas si cela va arranger les affaires de madame Morano...

    Si elle quittait les Républicains, aurait-elle sa place au Front national ? Vous voulez lui adresser une main tendue ?
    Surtout pas ! Quand j’ai connu Nadine Morano, il y a un an comme concurrente aux européennes, elle m’expliquait que l’immigration c’ était formidable. C’était même une chance. Son énorme problème, c’est qu’il y a zéro convictions, aucune colonne vertébrale idéologique. C’est juste une adaptation à une situation donnée, en conséquence des intérêts électoraux. Sur le fond, la question de la race blanche ne fait pas un dénominateur commun. Elle a toujours eu un engagement immigrationniste, laxiste et européiste. Ce qu’elle a fait, au-delà du buzz, est en total contradiction avec le Front national.

    LE PARISIEN

  • Syrie- Pour Fabius, les frappes russes n'auraient pas visé Daesh

    http://www.leparisien.fr/international/syrie-selon-fabius-les-frappes-russes-n-auraient-pas-vise-daech-30-09-2015-5141513.php

  • Premières frappes russes en Syrie : "il faut prendre les terroristes de vitesse" (Poutine)

    http://www.levif.be/actualite/international/premieres-frappes-russes-en-syrie-il-faut-prendre-les-terroristes-de-vitesse-poutine/article-normal-425441.html?utm_source=Newsletter-30/09/2015&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBAVULV&M_BT=10384380009393

    Capture.PNG Poutine.PNG

    30/09/15 à 15:28 - Mise à jour à 17:34

    Source : Belga

    Le président Vladimir Poutine a justifié mercredi les frappes aériennes russes en Syrie, affirmant qu'il fallait prendre de vitesse les jihadistes en les frappant sur les territoires déjà sous leur contrôle avant "qu'ils arrivent chez nous". Le maître du Kremlin a par ailleurs appelé le président syrien Bachar al-Assad à être prêt au compromis avec l'opposition syrienne tolérée par le régime.

    Lire la suite

  • Vous n’avez pas honte ? Lettre ouverte aux journalistes français

    jylg.jpg

     

     

    Source : Boulevard Voltaire
    Vous n’avez pas honte de vous complaire dans les bobards de guerre ?

    Vous n’avez pas honte de montrer avec force images un accueil scénarisé des « migrants », en gare de Munich, et de cacher les manifestations anti-clandestins de PEGIDA à Dresde ?

    Vous n’avez pas honte de faire croire que l’Allemagne est derrière Merkel et de pratiquer l’omerta sur la réception triomphale d’Orbán à Munich par le gouvernement bavarois et la CSU ?

    Vous n’avez pas honte de cacher les images des 700 morts de la bousculade de La Mecque après avoir montré partout la photo d’agence du seul petit Aylan ?

    Vous n’avez pas honte d’appliquer sans vergogne le principe : un mort, ça m’émeut ; 700 morts, c’est de la statistique ?

    Vous n’avez pas honte d’avoir raconté que la famille d’Aylan fuyait la guerre alors que les Kurdi habitaient Istanbul, de les avoir présentés comme des « réfugiés politiques » alors que le père souhaitait, selon sa sœur, se faire soigner les dents au Canada et qu’il était, selon de nombreux témoignages, le passeur ?

    Vous n’avez pas honte de vous complaire dans les bobards de guerre ?

    Vous n’avez pas honte d’avoir attribué à Assad l’enlèvement du journaliste américain James Foley égorgé par Daech ?

    Vous n’avez pas honte d’annoncer depuis trois ans le lâchage du gouvernement syrien par la Russie alors que celle-ci le soutient avec une vigueur croissante ?

    Vous n’avez pas honte de rapporter avec complaisance les manifestations favorables au gouvernement et de majorer les chiffres des manifestants pro-loi Taubira ou pro-immigrés ? Et a contrario de dénigrer les manifestations critiques et de diviser le nombre des protestataires ?

    Vous n’avez pas honte qu’un gros millier de manifestants, place de la République, souhaitant Welcome aux immigrés, deviennent, par un prompt renfort médiatique, plus de 10.000 dans vos articles ?

    Vous n’avez pas honte qu’un petit millier de manifestants anti-Merkel devant l’ambassade d’Allemagne, évalués à plus de 500 par la préfecture de police, soient réduits à 200 dans les colonnes du Monde, selon la méthode chère au « quotidien de référence » de « Chéri, j’ai rétréci les petits » ?

    Vous n’avez pas honte de vous complaire dans un conformisme politiquement correct de plus en plus déconnecté des réalités vécues par le peuple et des évolutions des grands intellectuels ?

    Vous n’avez pas honte de vivre dans un entre-soi médiatique satisfait de lui-même, un entre-soi à peine élargi à une classe politique déconsidérée par sa servilité à votre égard ?

    Vous n’avez pas honte de mépriser l’opinion de la majorité des Français et d’ostraciser les hommes politiques ou les intellectuels qui les portent ?

    Vous n’avez pas honte de tolérer, voire de participer au lynchage pour un propos « controversé » de votre consœur Maïtena Biraben ?

    Vous n’avez pas honte d’avoir été complices de l’élimination médiatique de l’ancien patron de Reporters sans frontières, Robert Ménard, et de la marginalisation de votre confrère Zemmour ?

    Vous n’avez pas honte de ne pas représenter la diversité politique française alors que vous vivez de l’argent public : près de 2, 5 milliards de subventions à la presse écrite et 4 milliards pour l’audiovisuel public ?

    Vous n’avez pas honte de capter ainsi au service de vos préjugés 10 % de l’impôt sur le revenu ?

    Vous n’avez pas honte de tromper régulièrement vos lecteurs, vos auditeurs, vos spectateurs sans jamais vous excuser ?

    Vous n’avez pas honte de manquer totalement d’esprit critique ?

    Vous n’avez pas honte d’imposer partout la même novlangue visant à empêcher les « crimes contre la pensée » comme Big Brother dans 1984 d’Orwell ?

    Vous n’avez pas honte de tenter de discréditer la réinfosphère qui révèle, sans argent, à l’opinion les faits que vous êtes payés pour cacher ?

     

    Jean-Yves Le Gallou

  • Marine Le Pen: "Si Assad tombe, Daesh prendra le pouvoir"

    13:17 28.09.2015(mis à jour 13:53 28.09.2015)

    La crise syrienne divise non seulement la communauté internationale, mais elle déchire également la classe politique française qui échoue à trouver un terrain d’entente.

     

    Tandis que François Hollande répète inlassablement que Bachar el-Assad reste un ennemi pour la France, Marine Le Pen, présidente du parti le Front national, a tenu à exprimer sa propre vision du conflit syrien sur la chaîne TF1:

    "La France apparaît complètement isolée dans son refus de discuter avec Bachar el-Assad, dans son refus de discuter avec la Russie (…). Le moindre mal, c'est Bachar el-Assad".

    Marine Le Pen a précisé qu'il fallait coordonner les efforts avec le président syrien car "si Bachar al-Assad tombe, c'est Daesh qui sera au pouvoir en Syrie".

    La présidente du FN s'est montrée également prête à confier les clés de la guerre contre l'organisation Etat islamique au président russe, bien que cela risque de "ruiner la grande campagne contre la Russie".

     

    "Je sais (…) que certains voient d'un mauvais œil cette intervention (de la Russie en Syrie, ndlr) parce que Vladimir Poutine fait ce que nous aurions dû faire il y a déjà un certain nombre d'années", a conclu Marine Le Pen.



    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/actualite/20150928/1018444474/france-fn-syrie-russie.html#ixzz3nBCixJOJ

  • Les empreintes digitales révèlent si vous êtes noir ou blanc

    HbdFvCV.jpg

    21h44

    « Les empreintes digitales révèlent si vous êtes noir ou blanc : des motifs distinctifs indiquent si une personne est d’origine africaine ou européenne.

     

    - Les motifs de crêtes sont différents selon qu’on soit originaire d’Afrique ou d’Europe
    - Les chercheurs envisagent d’utiliser cette découverte à des fins d’investigation judiciaire
    - Elle pourrait aussi apporter des informations importantes aux anthropologistes
    - Toutefois, ils préviennent que plus de travail sera nécessaire avant que la technique ne soit fiable.

    Les chiromanciens disent pouvoir voir le futur d’une personne en décryptant les motifs sur ses paumes, et on dirait bien qu’il est possible en regardant nos doigts d’apprendre d’où viennent nos ancêtres. Les empreintes digitales, déjà utilisées pour identifier les individus, encoderaient des informations à propos de nos origines. Les chercheurs ont découvert des différences distinctes quant à la façon dont les crêtes des empreintes se séparent, selon qu’on soit d’origine européenne ou africaine.

    Selon le professeur Ann Ross, à la tête de l’étude et anthropologiste à l’université de Caroline du Nord: « C’est la première fois que l’on se penche sur le sujet à ce niveau de détail, et les découvertes sont extrêmement prometteuses. »

    (…) DailyMail

    (Merci à Electre pr la traduction)

  • Quatre clandestins sur cinq ne sont pas expulsés de France

               

    • Par Jean-Marc Leclerc
    • Mis à jour le 29/09/2015 à 23:06
    • Publié le 29/09/2015 à 18:05

     

    INFO LE FIGARO - Selon le rapport du Sénat sur le projet de loi relatif au droit des étrangers en France, qui sera présenté en Commission des lois ce mercredi, les éloignements d'illégaux ont globalement diminué depuis 2012.

     

    On s'attendait à un catalogue de mesures plus ou moins techniques. On découvre un état des lieux saisissant de l'envers du décor de la politique migratoire. Selon le rapport de François-Noël Buffet, sénateur Républicains du Rhône, sur le projet de loi relatif au Droit des étrangers, qui sera présenté ce mercredi en Commission des lois, la France ne renvoie que quatre clandestins appréhendés sur cinq. Et la situation globalement s'est dégradée.

    À peine plus de 22,3 % de mesures d'éloignement d'étrangers en situation illégale réellement exécutées en 2014, contre 23,4 % en 2013 et même 29,5 % en 2012. Ce qui correspond à 21.489 éloignements effectifs l'an dernier pour 96.229 décisions ...

  • Après l'Aïd, tête de mouton jetée dans la rue... (Marseille 14ème)

    FullSizeRender_2.jpg mouton.jpg

    Devant une école maternelle du 14ème arrondissement de Marseille

    Le conteneur est vide, les ordures sur le sol

    (Photo DR)

  • Paris ouvre une enquête contre Assad pour "crimes de guerre"

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/29/97001-20150929FILWWW00396-paris-ouvre-une-enquete-contre-le-regime-de-damas.php

  • Florian Philippot sur France Info