Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2014

VIDEOS - 11 Novembre: "La paix est toujours fragile" rappelle Hollande

http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-francois-hol...

+ 8 VIDEOS, PHOTOS et TWEETS

4283343_francois-new.jpg

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

14-16: en inaugurant "l'anneau de la mémoire", Hollande parle de son grand-père

http://lci.tf1.fr/france/societe/centenaire-de-14-18-holl...

+ VIDEOS

 

Une banderole Hollande démission.fr survole le site

 

Quelques heures avant l'arrivée du chef de l'Etat, un avion de tourisme tirant une banderole "www.Hollande démission.fr" a survolé le mémorial. Il a ensuite été  éloigné de la zone par un hélicoptère de l'armée de l'air. Selon plusieurs sources, dont un responsable de la sécurité sur place, le survol de cette zone était interdit mais seulement à partir de 13H30. David van Hemelryck, qui dirige le groupe "Hollande démission", actif notamment lors des "Manifs pour tous" contre le mariage homosexuel, a revendiqué cet acte sur son compte Twitter, sur lequel il a posté des photos prises depuis l'avion.

 

20:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Humour ?

Bartik_taubira-3209a-ad56e.jpg

04:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

VIDEO - Gilbert Collard sur le Grand Remplacement

Les francs-maçons ne reconnaîtront jamais que c'est un Plan élaboré depuis des années et que nous le voyons se dérouler inexorablement en France et dans toute l'Europe.

02:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Elisabeth Lévy : «Une proportion croissante de nos concitoyens ne se sent plus chez elle»

 

23h33

Extraits d’un article d’Elisabeth Lévy sur le livre d’Eric Zemmour « Le suicide français », sur son site Causeur : « Ne jetons pas Zemmour avec l’eau de Vichy! »

Le Suicide français raconte avec brio la fabrication de l’idéologie dominante qui a recouvert l’existence concrète d’un discours irénique, interdisant au populo de dire ce qu’il vivait et de voir ce qu’il voyait.

«Éric Zemmour ne mérite pas qu’on le lise.» Si je n’avais pas eu d’autres raisons de lire Le Suicide français, cette déclaration de Manuel Valls m’aurait suffi. D’abord, comme pas mal de mes concitoyens, je pense spontanément qu’un livre frappé d’interdit doit être rudement intéressant. Et puis, j’aime bien me faire ma petite opinion, et pour ça, il n’est pas mauvais de « frotter sa cervelle à celle d’austruy », comme le suggérait Montaigne. [...]

Or, avec une seule phrase, glaçante, le Premier ministre a tout dit de la conception strictement contraire qu’une certaine gauche a du débat intellectuel. C’est très simple : quand on n’est pas d’accord, on ne cause pas, on cogne. Question méthodes, on peut puiser dans un riche héritage. Dénonciation, calomnie, disqualification morale, citations manipulatoires, lynchage en boucle et en meute, appels publics à l’exclusion professionnelle – et j’en passe sans doute : contre ceux qui s’écartent des opinions admises (comprenez admises par les détenteurs du pouvoir culturel), tout est permis. Tout sauf les lire et les discuter. Des fois que ce serait contagieux. [...]

On peut s’en désoler, il faudra bien se décider à le voir en face : les Français sont de plus en plus nombreux à penser que l’immigration et la faillite de l’intégration constituent la plus grave menace qui pèse sur leur identité collective. (Raison pour laquelle des libéraux bon teint rallient le néo-FN étatiste de Marine Le Pen). D’après le sondage du Parisien, sur ce sujet, 50 % des personnes interrogées estiment, comme Zemmour, que l’immigration constitue la première cause du déclin français.

C’est ainsi : une proportion croissante de nos concitoyens ne se sent plus chez elle, ou, pour le formuler comme Christophe Guilluy, refuse de devenir minoritaire dans son pays, sa ville ou sa cité.

Les beaux esprits et les âmes délicates peuvent continuer à se boucher le nez. Plus ils interdiront aux citoyens de penser cela, plus ces derniers le penseront.

Alors, les amateurs d’autodafés feraient mieux de foutre la paix à Zemmour. S’ils parvenaient à le brûler (métaphoriquement, bien sûr), ils pourraient avoir affaire à des adversaires qui n’auront ni son intelligence, ni sa culture, ni son amour passionné de la France.

Causeur

FDS

 

 

02:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Israël - Une brèche symbolique dans le Mur de la Honte pour les 25 ans de la chute du Mur de Berlin

1556061.jpg

http://www.levif.be/actualite/international/israel-une-br...

02:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Algérie-France : de plus en plus de visas !

Algérie-France : de plus en plus de visas -


Michel Lhomme
le 09/11/2014
modifié le 10/11/2014 à 09:27h

L'ambassadeur de France en Algérie l'a confirmé : plus de 300 000 visas seront attribués aux Algériens avant fin 2014. C'est un des objectifs que l'ambassade de France en Algérie s'est fixé.

Bernard Emié, ambassadeur et haut représentant de la France en Algérie, parle ainsi d'une croissance significative du nombre de visas attribués aux Algériens : «Le nombre de visas attribués a connu une croissance significative avec 210 000 délivrés en 2013. La hausse va se poursuivre en 2014 avec probablement plus de 300 000 visas délivrés ». De fait, 75% des demandes  reçoivent maintenant une réponse positive dans les trois consulats généraux français en Algérie. L'Ambassadeur insiste sur le fait que la France a « consenti des efforts importants ces dernières années dans trois domaines, pour faciliter toujours davantage la mobilité des personnes ». 

 
Les domaines en question se rapportent, en premier lieu, au traitement personnalisé des demandes de visa émises par certaines catégories professionnelles telles que les journalistes, les avocats, les médecins ainsi que les employés des institutions et des entreprises. Le deuxième progrès important concerne la durée de validité des visas de court séjour. « A la demande de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, nous accordons depuis un an un nombre croissant de visas de circulation, qui représentent à présent près de 50% du total des visas attribués, et qui permettent de se rendre régulièrement en France et dans l'espace Schengen sur une période de plusieurs années, sans être obligés de demander un nouveau visa», explique  l'ambassadeur de France dans un entretien à l'Agence algérienne d'information, APS. 

Il confirme aussi que les services du consulat de France font face à une augmentation très importante de demandes de l'ordre de 35%. «Nous sommes ainsi passés entre l'automne 2013 et le printemps 2014, pour le seul consulat général d'Alger, de 900 à 1.200 dossiers traités par jour. J'ai donné instruction pour que nous poursuivions dans ce sens, avec un objectif de 1.500 dossiers traités par jour d'ici la fin 2014. L'objectif est simple : permettre davantage d'échanges humains entre nos deux pays pour favoriser nos échanges économiques, culturels et touristiques», a encore indiqué Bernard Emié. 

Concernant les relations bilatérales tissées entre l'Algérie et la France, le diplomate fait aussi savoir que le développement des relations économiques est au cœur de sa mission. «Renforcer notre partenariat est pour nous une priorité stratégique. Nous sommes déjà le deuxième partenaire économique de l'Algérie avec des échanges s'élevant à 10 milliards d'Euros en 2013. Nous sommes le premier investisseur hors hydrocarbures et le premier employeur étranger. (...) Mon ambition - je ne suis pas sûr d'y parvenir mais j'y travaillerai sans relâche -est que nous redevenions le premier partenaire économique dans tous les domaines», a-t-il déclaré. 

Enfin, son Excellence Emié a évoqué bien sûr la réunion du Comité mixte économique algéro-français (Comefa) qui se réunira ce 10 novembre prochain à Oran en présence du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et des ministres français Laurent Fabius et Emmanuel Macron en charge respectivement des Affaires étrangères et de l'Economie. La tenue de la réunion du Comefa ce 10 novembre sera aussi l'occasion de procéder à l'inauguration de l'usine de production de véhicules Renault sis à Oued Tlelat mais la réunion d'Oran préparera aussi la deuxième réunion du comité intergouvernemental de haut niveau prévue début décembre à Paris. Cette rencontre sera co-présidée par le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et son homologue français Manuel Valls. 

Quant à la coopération dans la lutte antiterroriste, elle n'aurait jamais été aussi bonne entre Paris et Alger malgré de nombreux couacs lors de l'affaire Gourdel dont certains points restent pour les Algériens comme pour les Français encore très obscurs.
 
METAMAG
 
Laurent Fabius ou le Grand Remplacement...

00:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Retraite : la France a versé 1,699 milliard d’euros aux algériens en 2013

 

J-1

Selon l’édition 2013 du rapport statistique annuel du Centre des liaisons européennes et internationales de Sécurité sociale (Cleiss), l’Algérie occupe le haut du classement en termes des montants des pensions de retraite versés par la France en 2013 à des retraités résidants à l’étranger.

Sur 6 milliards d’euros qui ont été versés l’année écoulée au titre des retraites françaises de droit direct et de droit indirect (pensions de réversion) à des résidents d’autres pays, les travailleurs immigrés algériens ont reçu au total un peu plus de 1,699 milliard d’euros en 2013.

L’Algérie arrive ainsi en tête aussi bien en ce qui concerne les pensions de base avec 1,439 milliard d’euros, suivie de l’Espagne (758,91 millions d’euros), du Maroc (329,49 millions d’euros), de l’Italie (259,19 millions d’euros) et de la Tunisie (135,99 millions d’euros), qu’en ce qui concerne les pensions complémentaires avec 260,61 millions d’euros, talonnée par l’Espagne (202,79 millions d’euros), le Maroc (112 millions d’euros), la Belgique (105,12 millions d’euros).

Avec près de 483.000 bénéficiaires et 1,48 milliard d’euros versés au titre de la pension de base et de la pension de réversion, l’Algérie arrive en tête des destinations des transferts des pensions de retraite française, selon le précédent rapport cet établissement public.

Source

Merci à ranelagh

FDS

00:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Cicéron: " Un traître c'est la peste "

ciceron.jpg

« Une nation peut survivre à ses fous, et même à ses ambitieux. Mais elle ne peut pas survivre à la trahison de l’intérieur. Un ennemi aux portes est moins redoutable, car il est connu et il porte sa bannière ouvertement. Mais le traître se déplace librement parmi ceux qui sont à l’intérieur des murailles, ses murmures pervers bruissent à travers les ruelles, et on les entend dans les allées même du pouvoir. Un traître ne ressemble pas à un traître ; il parle avec une voix familière à ses victimes, et il porte leur visage et leurs arguments ; il en appelle à la bassesse qui se trouve ancrée dans le coeur des hommes. Il pourrit l’âme d’une nation, travaillant en secret, inconnu dans la nuit, sapant les piliers de la ville. Il contamine le corps politique qui ne peut plus résister. Un assassin est moins à craindre. Le traître c’est la peste ».

Marcus Tullius Cicero – 1er siècle avant notre ère. (106-43 av.J.-C.)

Breiz Atao  10 11 14

Un texte magnifique à méditer.

00:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Frank Gehry, l’architecte superstar

    

images.jpg

    

Sa Fondation Louis-Vuitton est acclamée, Beaubourg lui consacre une grande rétrospective. Mais qui est vraiment Frank Gehry ?

   

A 85 ans, un regard d'enfant, de l'espièglerie et des projets en pagaille, dont le futur musée Guggenheim d'Abu Dhabi, et un doigt d'honneur à un journaliste : Frank Gehry ne s'est pas assagi, bien au contraire. Parce que le plus célèbre des architectes vivants, dont on vient d'inaugurer fin octobre la Fondation Louis-Vuitton dans le bois de Boulogne, revient de loin. Portrait en quatre traits de caractère, alors que le Centre Pompidou présente ses projets les plus fous.

  Un provocateur

  Frank Gehry n'a rien du vieux sage. Fin octobre, le roi d'Espagne Felipe VI lui remet un prix à Oviedo. Lors de la conférence de presse, un journaliste ose demander au concepteur du musée Guggenheim de Bilbao s'il ne craint pas de succomber, comme le lui reprochent ses détracteurs, à « l'architecture spectacle ». La réponse fuse : un doigt d'honneur qui fait le tour du monde. Royal... Tout comme l'explication de texte : « Dans le monde actuel, 98 % des bâtiments construits sont de la pure merde. » La revanche est un plat qui se mange froid : à ses débuts, le jeune architecte a été moqué par ses confrères qui ne croyaient pas à ses délires formels...

  Un outsider

  Fils d'un camionneur, lui-même brièvement camionneur en ses jeunes années, né au Canada de parents juifs polonais qui émigrent ensuite en Californie, Gehry s'est longtemps appelé Goldberg. C'est seulement à l'époque de son premier mariage qu'il change de nom, à la demande de sa femme, qui redoute l'antisémitisme, comme il l'a raconté au cinéaste Sydney Pollack dans le passionnant documentaire que celui-ci lui a consacré en 2006, diffusé dans l'exposition de Beaubourg.

 

 Le Picasso de l'architecture est un self-made-man qui s'est accroché au rêve américain, sous le soleil de Californie, où il a réalisé ses premiers édifices. Comme son incroyable maison personnelle à Santa Monica, premier chef-d'oeuvre, réalisée à partir de tôle ondulée ou de grillages déstructurés. Quarante ans après, il a changé de femme et a fait quatre enfants, mais y habite toujours.

  Un gribouilleur génial

  C'est un rabbin qui a détecté ses dons. L'enfant Ephraïm Goldberg va au Talmud Torah, le catéchisme juif. Il dessine le portrait de Theodore Herzl, fondateur du sionisme. « Votre fils a des doigts d'or », confie le rabbin à la mère du futur architecte qui s'essaie d'abord à la céramique. Dans chacune de ses réalisations, tout part d'un petit gribouillis, selon l'expression d'un de ses plus gros clients. Gehry, pourtant précurseur des maquettes numériques en 3D, reprend l'expression : « Quand j'ai fini, si l'on prend le petit gribouillis d'origine, tout y est déjà. » La forme du poisson, que l'on retrouve dans beaucoup de ses oeuvres comme une signature, vient aussi de son enfance : c'est la carpe farcie que sa grand-mère achetait pour le shabbat, et qui nageait dans la baignoire avant de passer à la casserole.

  Un architecte qui voulait être peintre

  Gehry, longtemps boycotté par ses confrères, s'est réfugié chez ses amis peintres de la Côte Ouest. Lui-même cite le cubisme parmi ses influences majeures. Ses bâtiments ressemblent à des tableaux. « S'il y a un truc dont je suis envieux, c'est les peintres », dit-il. Lui-même est admiré comme un artiste, aussi bien par Lady Gaga, qui lui a demandé un chapeau, qu'Hillary Clinton, qui le cite dans ses Mémoires comme l'architecte dont le monde a besoin. Même la série animée « les Simpson » a rendu hommage à Gehry. Dans un épisode de 2009, on voit son double de dessin animé froisser des bouts de papier pour en faire naître un bâtiment miniature, un de ses rituels.

Le Parisien   09 11 14

 

00:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

10/11/2014

Cécile Duflot se sent prête pour 2017 !

254467.jpg

L'ex-ministre du Logement assure être capable de représenter les écologistes lors de la prochaine présidentielle.

Hier ministre du tandem Hollande-Ayrault, demain potentielle adversaire du chef de l'Etat dans les urnes ? C'est peut-être ainsi que se dessine le futur de Cécile Duflot. L'ancienne secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts n'exclut plus de briguer la présidence de la République, comme c'était le cas en 2012. A l'époque, elle avouait sa "peur" à l'idée de se lancer dans la course à l'Elysée. "La présidentielle, c'est une tuerie. (...) Il y a un temps pour tout", déclarait-elle à L'Obs. Ce temps est peut-être venu.


Dans la revue Charles, Cécile Duflot évoque ainsi son évolution dans l'univers politique, et notamment ses presque deux années passées au ministère du Logement : "Je pense que j'ai parfaitement su jouer mon rôle de ministre, et il ne m'a pas fallu très longtemps pour apprendre. J'ai souvent tendance à penser que je suis moins capable que d'autres. Mais certains de mes collègues m'ont totalement mise à l'aise."

"Je pense que j'ai les épaules"

La députée va même plus loin : "Est-ce que, comme il y a cinq ans, j'estime que je n'ai pas les épaules ? Je peux vous répondre : non. Je n'estime plus ça, je pense que j'ai les épaules." Et si Cécile Duflot se sent plus mature, l'avis est semble-t-il partagé au sein de sa famille politique. Auprès de Charles, Noël Mamère, candidat des Verts en 2002 (5,25% des voix au premier tour), a fait part de sa conviction : "Cécile sera sans doute candidate. Je ne vois pas très bien qui d'autre sort du lot".

Alors Cécile Duflot, candidate d'EELV en 2017 ? Ce n'est pas encore sûr, mais c'est la tendance. Le Lab révèle même qu'en 2011, un élu local avait réservé les noms de domaines cecileduflot2017.fr et duflot2017.fr, au cas où. Peut-être a-t-il très bien fait.

Nicolas Bamba - 6Medias

23:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Calais (62) : deux chauffeurs condamnés pour des violences sur un migrant

 

10h05

Deux chauffeurs routiers hollandais ont été condamnés vendredi au tribunal pour violences avec arme sur un migrant qui s’était engouffré dans le camion de l’un d’entre eux dans le port de Calais. Ils écopent de 750 euros d’amende.

Les faits se sont déroulés le 4 novembre dernier, sur le site du port de Calais, selon la Voix du Nord. Deux chauffeurs hollandais inspectent leurs camions, pour ne pas être pris en défaut lors des contrôles avec des migrants à bord. Justement, ils sont quatre dans la remorque de l’un d’eux. Trois acceptent de sortir, le quatrième refuse, il est donc extrait de force par les deux hommes.

L’un d’eux va alors chercher un pied de biche dans sa cabine et blesse violemment le jeune homme, occasionnant une plaie de 4 cm sur la tête qui a dû nécessiter 7 points de suture.

De nationalité érythréenne, il a déposé plainte, et les chauffeurs ont été placés en garde à vue. (…)

Source

Merci à jojo desouche

FDS

21:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Marine Le Pen sur France 3


Marine Le pen - 9 novembre 2014 par hurraken75

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La Chute du mur de Berlin

E&R

19:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Gérard de NERVAL (1808-1855)

Vers Dorés

Homme ! libre penseur - te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose :
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l'univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant : ...
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose ;
Un mystère d'amour dans le métal repose :
"Tout est sensible ! " - Et tout sur ton être est puissant !

Crains dans le mur aveugle un regard qui t'épie
A la matière même un verbe est attaché ...
Ne la fais pas servir à quelque usage impie !

Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché ;
Et comme un oeil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres !

02:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

"Le soir du 9 novembre" par Jean-Pax Méfret

00:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

09/11/2014

L’Afrique n’est pas sur le point de démarrer – L’Afrique Réelle N°59, novembre 2014

Afrique-Vue-satellite-Map-Library-domaine-public.jpg

 

 

Editorial et Sommaire

 Editorial de Bernard Lugan :

A en croire les médias, l’Afrique serait sur le point de « démarrer » puisque son taux moyen de PIB est supérieur à celui du reste du monde. Or, il ne s’agit là, hélas, que d’une illusion fondée sur des chiffres qui ne tiennent aucun compte des tensions, des problèmes politico-ethniques, des héritages et des divers blocages que connaît le continent.

En dépit des effets d’annonce, et à l’exception d’enclaves dévolues à l’exportation de ressources minières confiées à des sociétés transnationales sans lien avec l’économie locale, la situation africaine est en réalité apocalyptique :

- la « bonne gouvernance » n’y a pas mis fin aux conflits,
- la démocratie n’y a résolu aucun problème,
- les crises alimentaires sont de plus en plus fréquentes,
- les infrastructures de santé ont disparu,
- l’insécurité y est généralisée,
- la pauvreté y atteint des niveaux sidérants. En 15 ans, le nombre de pauvres est ainsi passé de 376 millions à 670 millions ; il a donc doublé.

Nous voilà loin de la « méthode Coué ». Quatre grandes raisons expliquent ces échecs :

 

1) La priorité donnée à l’économie. Dans tous les modèles proposés ou imposés à l’Afrique sud saharienne, l’économie est toujours mise en avant. Or les vrais problèmes du continent ne sont pas fondamentalement économiques, mais politiques, institutionnels, ethniques et sociologiques.

2) Le refus d’admettre la différence car les Africains ne sont pas des Européens pauvres à la peau noire. Comme le dit le proverbe congolais: « l’arbre qui pousse sur les bords du marigot ne deviendra jamais crocodile ».

3) Le diktat démocratique imposé à l’Afrique a eu pour résultat la destruction de ses corps sociaux et le triomphe de la mathématique électorale, le pouvoir revenant automatiquement aux ethnies les plus nombreuses, ce que j’ai défini comme étant l’ethno mathématique électorale.

4) La démographie insensée et suicidaire qui va plus vite que la création des infrastructures, va provoquer de véritables cataclysmes dont il est difficile d’imaginer l’ampleur.

De plus, ne perdons pas de vue que la courbe de croissance africaine n’est que la conséquence des prix, par définition fluctuants, des matières premières; elle est donc à la fois fragile et artificielle. Cette croissance n’étant pas homogène, la différence est considérable entre les pays producteurs de pétrole ou de gaz et les autres. Enfin, les hydrocarbures font peut-être enfler les courbes de croissance, mais ils n’empêchent pas la faillite économique et sociale. Les exemples du Nigeria et de l’Algérie sont éloquents à ce sujet.

 

SOMMAIRE

Actualité :
- L’Algérie est-elle au bord du précipice ?
- Mozambique : la coupure nord-sud s’accentue

Livres :
Afrique : la guerre en cartes

Rwanda :
Le TPIR confirme sa jurisprudence : le génocide n’était pas programmé.

Préhistoire :
L’Afrique n’est pas le berceau de toute l’humanité

Image : vue satellite. Crédit : Map Library, domaine public.

23:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Emmanuel Macron va inaugurer une usine Renault en… Algérie

macron-renault-algerie.jpg

 

 

09/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Alors que l’industrie française souffre depuis des années de délocalisations massives et alors que depuis l’arrivée de François Hollande à l’Elysée la France compte 500.000 chômeurs de plus, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, annonce, via son compte Twitter, qu’il va accompagner Laurent Fabius pour aller inaugurer une usine Renault… en Algérie.

23:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Mario Borghezio, député européen : “L’urgence est de stopper les nouvelles arrivées” (Présent)

borghezio-remigration.jpg

Partager sur Facebook Tweeter 

 

09/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Mario Borghezio est député européen, membre de la Ligue du Nord (parti allié au Front national au sein du Parlement européen). Figure charismatique de la droite patriotique et identitaire italienne, francophile, nous avons souhaité recueillir sa position sur la remigration en nous penchant sur la situation au-delà des Alpes. (Entretien initialement paru dans le numéro 8225 de Présent)

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant


Quel constat faites-vous de la situation de l’immigration en Italie ? Le « vivre-ensemble » est-il déjà mort dans la péninsule ?

En Italie, l’immigration – à cause de l’opération catastrophique nommée Mare Nostrum voulue par le ministre Alfano (centre-droite) – est devenue une véritable invasion. Cela risque de rendre impossible une cohabitation pacifique, surtout dans les périphéries urbaines (Milan, Turin, Rome etc.)

L’Union européenne est le principal facteur de l’invasion migratoire et de l’impossibilité pour les peuples de riposter. Pensez-vous que l’union avec les autres formations patriotes telles que le FN ou le FPÖ permettront, à court ou moyen terme, de dénoncer les traités et de retrouver la maîtrise des frontières ? Travaillez-vous déjà en ce sens au Parlement européen ?

Nous sommes en train de donner vie à un groupe européen des formations identitaires, avec évidemment le FN, le FPÖ et d’autres mouvements et partis. Un tel groupe pourra contrer très efficacement la dérive mondialiste de cette Union européenne.

 

En France, une réaction populaire massive est en train de se former pour dénoncer l’immigration et ses conséquences. Qu’en est-il en Italie ? Enregistrez-vous des succès sur ce terrain ?

L’intolérance des Italiens (du nord comme du sud) envers cette invasion devient jour après jour plus forte. Cela se traduit par une croissance continuelle du score électoral de la Ligue du Nord, qui est en train de construire un réseau dans l’Italie du centre et du sud.

La manifestation de Milan « Stop Invasion », qui a rassemblé 100 000 personnes, est-elle une date clef du « réveil » italien ? Quelles seront les suites apportées à ce grand rassemblement ?

Incontestablement, à Milan, avec la participation des mouvements comme CasaPound et d’autres semblables, bien enracinés dans la Péninsule, nous pouvons déjà dire aujourd’hui que nous assistons à la naissance d’une Ligue « nationale », qui, bien sûr, ne tranche pas ses racines « nordiques » [NDLR : La Ligue du Nord est historiquement régionaliste, centrée sur la Padanie, partie nord de l’Italie].

Sous l’impulsion d’intellectuels et de militants identitaires, le mot « remigration » est en train de s’installer dans le vocabulaire politique en France, qu’en pensez-vous ? Y a-t-il une démarche équivalente en Italie ?

La « remigration » pourra bien entendu devenir une stratégie pour toute l’Europe des peuples. Mais en Italie, l’urgence est d’abord de stopper les nouvelles arrivées.

Quel message souhaitez-vous envoyer aux patriotes français qui ont choisi de ne plus subir ?

Tous les patriotes européens doivent s’unir dans un seul combat identitaire, contre l’Europe des banquiers, pour l’Europe des peuples !

Crédit photo : Fabio Visconti via Wikipédia (cc).

23:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Procès du Professeur Faurisson contre le journal Le Monde : la vidéo d’ERTV


Procès du Professeur Faurisson contre le... par ERTV

 

arton28983-ec3f6.jpg

Le procès en appel du Professeur Robert Faurisson contre le journal Le Monde avait lieu ce jeudi 6 novembre 2014 au palais de justice de Paris. L’équipe d’ERTV était sur place.

E&R

21:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)