Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2017

Tunisie: la thèse d'une étudiante "prouvant" que la Terre est plate provoque stupeur et consternation dans le monde universitaire

http://www.jeuneafrique.com/424393/societe/tunisie-these-...

Le Coran dit que la Terre est plate et que le soleil tourne autour...

04:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Grand débat- Clash violent entre Marine Le Pen et Mélenchon à propos des crèches dans les mairies

03:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Meeting de Macron à Marseille: le public fuit avant la fin!


Meeting Macron Marseille : Fuite massive du... par LMDB5

03:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Rappel: Sur les 7 pays qui condamnent les homosexuels à la peine de mort tous sont musulmans. Silence des associations.

 

Homosexuality_symbols.svg

 

Sur les 7 pays qui condamnent toujours les homosexuels à la peine de mort (Mauritanie, Nigeria, Soudan, Somalie, Arabie saoudite, Iran, Yémen) tous sont musulmans. Et même lorsque les gays ne sont pas exécutés, la persécution est endémique. The Economist revient sur le débat sur l'homosexualité dans les sociétés islamiques.

Le journaliste raconte notamment qu'en Iran, les homosexuels de sexe masculin sont généralement poursuivis pour d'autres motifs que leur orientation sexuelle. En septembre 2010, trois hommes y ont pourtant été exécutés pour sodomie. Les pays aux lois les plus sévères ne sont pas forcément ceux qui condamnent le plus fermement l'homosexualité, comme l'Arabie saoudite, ou la Syrie, où la police arrête «rarement» des gays. Et lorsque les lois sont plus douces, les autorités trouvent d'autres moyens de répression.

The Economist explique par exemple qu'à Amman, en Jordanie, de nombreux lieux de sortie gays ont dû fermer leurs portes pour de faux motifs, comme la vente illégale d'alcool. Et même lorsque l'homosexualité n'est pas illégale (Turquie), la censure officielle peut être dure: en 2010, Selma Aliye Kavaf, alors ministre aux Affaires familiales, a parlé de «maladie» en évoquant l'homosexualité.

Des charges pour homosexualité peuvent également être utilisées dans la répression politique. Depuis 1998, le leader de l'opposition malaysienne Anwar Ibrahim a été jugé plusieurs fois pour sodomie.

(...)

Source

 

Rappel: Pour l'Association des étudiant-e-s en études genre, c'est l'homme blanc hétérosexuel le problème.

Les observateurs.ch

02:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

(En continu) Grand débat à onze: les petits candidats face aux grands pour la première fois

https://francais.rt.com/france/36253-continu-grand-debat-...

Déroulez... déroulez...

01:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen invitée de Territoires d'Infos (04.04. 17)

01:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Syrie: des dizaines de morts après une attaque au gaz toxique

http://www.leparisien.fr/international/syrie-une-attaque-...

00:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

"Police politique": Matthias Fekl, le ministre de l'Intérieur, dépose plainte contre des propos de Florian Philippot

http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/le-mini...

00:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marion: ses divergences internes avec Marine Le Pen

Par Emmanuel Galiero
Mis à jour le 04/04/2017 à 12h54 | Publié le 04/04/2017 à 11h42

VIDÉO - La députée du Vaucluse prône la suppression des régimes spéciaux de retraite, un point qui ne figure pas dans le programme du FN. «Elle n'est pas présidente du FN», rectifie sa tante.

Si Marion Maréchal-Le Pen a régulièrement affirmé son intention de soutenir Marine Le Pen dans la campagne présidentielle, ses dernières interventions laissent planer un doute sur le climat actuel entre les deux femmes. Lundi, la députée du Vaucluse a affirmé que le Front national souhaitait «évidemment remettre en cause les régimes spéciaux» de retraite, les jugeant «extrêmement chers» et non justifiés. Invitée à réagir sur ses propos, Marine Le Pen a corrigé le tir, dès mardi sur Sud Radio et Public Sénat, en estimant au contraire que ces régimes spéciaux se justifiaient «tout à fait». La présidente du Front national en a profité pour reconnaître «clairement des différences» avec certaines positions de sa nièce, comme sur l'IVG.

Mais, tout en en considérant que Marion Maréchal-Le Pen exprimait sa «conviction» et son «sentiment, refusant d'y voir un signe de discorde ou de «nuisance» entre elles, la candidate du FN a souhaité rappeler leur différence: «Elle n'est pas présidente du FN, donc elle se sent libre en réalité de porter ses idées à elle». «Moi je suis présidente du FN, a-t-elle ajouté, je porte donc les idées du FN, nous sommes dans une situation différente.» Concernant les régimes spéciaux, Marine Le Pen souhaite être «pragmatique» et les regarder «un par un, tranquillement, après l'élection». Elle estime, par exemple, que ceux des marins pêcheurs ou des militaires se «justifient totalement».

«Un peu raide»

Cette nouvelle fissure affichée entre les deux élues du FN révèle l'existence de deux courants existant au sein du parti. D'un côté, une ligne plus étatiste portée par Marine Le Pen et son vice-président Florian Philippot, de l'autre la ligne de Marion Maréchal-Le Pen, ancrée sur une approche plus libérale de la société. Mais l'émergence de ces divergences s'inscrivent dans le prolongement d'un entretien publié dans l'hebdomadaire Femme actuelle, le 27 mars. L'élue du Vaucluse avait moyennement apprécié certaines déclarations de sa tante la concernant, disant notamment qu'elle ne lui devait «rien», qu'elle n'avait pas «d'ascenseur» à renvoyer et que sa nièce était sans doute «un peu raide» sur certains sujets, comme d'autres jeunes de sa génération. Marine Le Pen avait aussi expliqué qu'elle n'envisageait pas de confier un ministère à sa nièce, ni à son compagnon Louis Aliot, compte tenu de la sensibilité actuelle de l'opinion face aux liens entre politique et sphère familiale.

La discrétion de Marion Maréchal-Le Pen dans la campagne est parfois interprétée comme une forme de lassitude. Lundi, sur le plateau du Talk Le Figaro, écartant tout problème entre la direction du parti et la jeune députée, Louis Aliot a affirmé que tout le monde était traité à la même enseigne et rassemblé derrière Marine Le Pen. La candidate a expliqué qu'elle ne souhaitait pas que ces divergences, exprimées au grand jour, parasitent sa campagne. «Je pense que Marion est tout-à-fait consciente que nous sommes dans une campagne présidentielle et que le temps de la campagne des législatives viendra», a-t-elle dit, comme si elle considérait que les débats internes n'étaient pas les bienvenus à ce moment du combat frontiste.

Le Figaro

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

04/04/2017

La police russe diffuse la photo d’un suspect de type musulman

 
Posted by La Rédaction on 3rd avril 2017
| 11 views
 

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (04/04/2017) La police russe a diffusé la photographie d’un suspect suite à l’attentat à la bombe du métro de Saint-Pétersbourg. Il est de type musulman.

1491296754157.jpg russie.jpg

 

21:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Bruxelles menace la Pologne et la Hongrie d'être "exclues de l'UE" si elles refusent d'accueillir des clandestins musulmans

Polish-leader-Beata-Szydlo-Hungarian-PM-Orban-have-spoken-out-against-the-migrant-quotas-787554.jpg

BREIZATAO – ETREBROADEL (04/04/2017) Bruxelles hausse le ton face aux pays refusant la submersion migratoire, Pologne et Hongrie en tête. La « Cour Européenne de Justice » devrait prochainement publier sa décision relativement au plan visant à imposer 160.000 clandestins afro-musulmans dans toute l’Europe.

Cité par le journal britannique The Express (source), une source bruxelloise indique qu’une fois la décision annoncée, l’UE entend imposer le remplacement de population aux nations qui s’y opposent. Si elles refusent d’organiser l’invasion afro-islamique, elles pourraient être exclues de l’UE, selon The Express.

La source diplomatique ajoute : « Ils devront faire un choix : sont-ils dans le système européen ou pas ? Vous ne pouvez pas faire du chantage, l’unité a un prix. Nous sommes confiants que la CEJ validera le plan et que la Pologne et la Hongrie devront se soumettre à la décision. S’ils ne le font pas, ils devront faire face aux conséquences, financières et politiques. Plus de possibilité de s’exonérer, il n’y a plus « un pied dedans, un pied dehors ». Nous serons très durs là dessus ».

Les gouvernements allemand, français et italiens veulent imposer un système d’africanisation et d’islamisation systématique du continent européen via un mécanisme géré par l’UE. Un casus belli pour la Tchéquie, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et l’Autriche.

21:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Marine Le Pen en meeting à Bazoche-Gouet en Eure-et-Loir (03.04.17)

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

JOURNAL TVL DU MARDI 4 MARS 2017

20:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Discours capital de Viktor Orban à Malte au Congrès du PPE

BREIZATAO – ETREBROADEL (04/04/2017) Le premier ministre hongrois Viktor Orban était à Malte pour assister au congrès du Parti Populaire Européen qui fédère les principales formations politiques de centre-droit de l’UE. Le leader hongrois, qui s’y est exprimé, a tenu à « parler franchement et ouvertement » des dangers menaçant l’Europe. En tête : l’invasion islamique.

Viktor Orban a évoqué une série de crises qui frappent le continent, parmi lesquelles la menace migratoire, djihadiste et sécuritaire. Le premier ministre hongrois a ainsi déclaré :

L’immigration s’est révélée être un cheval de Troie pour le terrorisme. L’immigration s’est révélée être une illusion pour les problèmes de manque de main d’œuvre. L’immigration est apparue être d’abord un business pour ONG. L’immigration a révélé que les nouveaux venus préfèrent vivre dans des sociétés parallèles plutôt que de s’intégrer dans la société majoritaire […] Le discours de gauche, politiquement correct, s’est montré incapable d’identifier les véritables dangers représentés par l’immigration.

Il a poursuivi :

Nous, Européens d’Europe Centrale, nous nous estimons, si les choses continuent ainsi, qu’il y aura une présence musulmane majoritaire en Europe de l’Ouest du vivant de notre génération. Je comprends que la Gauche nous mette une pression idéologique pour que l’Occident se sente coupable des croisades et du colonialisme. Mais cet intellectualisme gauchiste désarme l’Europe face à l’invasion migratoire islamique.

Il a donné un aperçu de la politique de l’Europe Centrale face à cette menace :

Nous, Européens d’Europe Centrale, réformons notre politique migratoire. Les frontières doivent être totalement sous contrôle. Ne croyez pas ceux qui vous disent que c’est impossible. Nous, Hongrois, protégeons les frontières de l’Union Européenne sur des centaines de kilomètres sans soutien de l’UE. Et en fait, avec les critiques de Bruxelles. Nous sommes la preuve vivante que se défendre est possible.

Il a pointé du doigt le rôle destructeur de la « Cour Européenne des Droits de l’Homme », essentiellement d’influence néo-communiste :

Nous devons urgemment réformé la Cour Européenne des Droits de l’Homme car ses jugements mettent en danger la sécurité du peuple européen et une invitation pour les migrants clandestins […] La Gauche a un plan très clair pour la transformation de l’Europe. Ils veulent laisser des millions de musulmans entrer. Ils veulent en finir avec l’autonomie des états. Ils veulent imposer des règles bureaucratiques sur notre marché du travail. Ils veulent augmenter les taxes et, au final, les socialistes veulent établir le socialisme en Europe. Ce serait fatal pour l’Europe. Nous perdrions notre identité chrétienne, perdrions notre compétitivité, perdrions notre espoir de plein emploi. Nous ne devrions pas avoir peur des critiques de la gauche et d’être qualifiés de populistes.

04:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Poutine s'exprime après l'explosion qui a frappé le métro de Saint-Pétersbourg

NdB: Nous adressons toutes nos condoléances et notre grande tristesse à la Russie frappée par le terrorisme ainsi qu'aux familles et proches des morts et des blessés dans cet horrible attentat.

 

02:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Surréaliste! Le producteur de Canteloup "gêné" d'avoir fait rire Marine Le Pen...

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Surrealiste-le-prod...

Deux vidéos

Quelle haine...

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florian Philippot - "On n'est pas couché" le 1er avril 2017

Second passage chez Ruquier

 

 

01:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un immense temple de la République romaine découvert en Toscane

 

Télécharger en PDF et imprimer
 

Alix Fourcade ♦

ARCHÉOLOGIE – Les vestiges d’un monument construit il y a plus de deux mille ans ont été mis au jour dans la cité antique de Falerii Novi, située à 50 km au nord de Rome.

Les vestiges d’un temple romain datant de la période de la République romaine, du Ve au Ier siècle avant Jésus-Christ, ont été découverts dans l’ancienne cité de Falerii Novi, dans la province de l’actuelle Toscane, à 50 km au nord de Rome, par une équipe d’archéologues de l’université de Cambridge .

toscane-plan-temple-ronain

Enfoui à quelques mètres sous terre, le temple de Falerii se compose d’une rangée de colonnes, sur trois de ses côtés, et recouvre une surface de 120 mètres de long sur 60 de large, soit 7.200m², selon le Times. Les chercheurs ont utilisé, lors des fouilles, un radar attaché au dos d’un quad pour examiner le site.

Un théâtre, une basilique et une grande porte défensive ont déjà été mis au jour

Fondée après la rébellion de la tribu Falerii en 241 avant J-C., la cité, qui en a pris le nom, était habitée par environ 2.500 personnes. À l’époque, elle ne comptait pas moins de huit temples, d’après les archéologues. La première série de recherches a permis de mettre en évidence l’existence d’un théâtre, d’une basilique et d’une grande porte défensive à Falerii Novi.

toscane-theatre-antique

Selon Martin Miller, professeur d’archéologie classique à Cambridge, ces découvertes constituent de véritables avancées pour les scientifiques qui peuvent ainsi appréhender de manière plus précise la planification urbaine de la ville et la richesse de ses échanges culturels importants avec la Grèce avant la période de l’Empire

METAMAG

00:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Voici la première photo officielle de la First Lady, Melania Trump

6821829_trump_1000x625.png

Photo dévoilée lundi par la Maison-Blanche

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Présidentielle: le débat à onze de mardi soir

http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/preside...

+ vidéo

00:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)