Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2006

La mort de Carl, onze ans...

Carl X..., élève de 6ème, est mort le 21 décembre 2006 dans la cour du collège Albert-Camus à Meaux (Seine et Marne). Roué de coups par un camarade,  il est tombé sur le sol, où il a été achevé à coups de pied par deux autres élèves. Personne, aucun enseignant qui assistait à la scène, ne s'est porté à son secours. Officiellement, il a succombé à une crise cardiaque due "au choc émotionnel".

Carl, petit Français aux cheveux blonds, d'origine polonaise, avait un look qui déplaisait aux autres élèves dont il était le souffre-douleur depuis de longs mois... Il en est mort. Sa famille n'avait pas les moyens de le mettre dans un établissement privé. Il ne fêtera pas Noël , il ne recevra comme cadeaux que des fleurs au cimetière. Le ministre Jean-François Coppé a déclaré aussitôt qu'il fallait "relativiser" ce décès. Tout le monde n'est pas de cet avis politiquement correct. Comment "relativiser" la mort d'un enfant victime d'un lynchage dans la cour de son école? On imagine les derniers instants de la vie de Carl, ses souffrances, tandis que les jeunes assassins s'acharnaient sur lui, sur son corps innocent...  

 

10:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

16/12/2006

La cigale et la fourmi

La cigale rencontre sa vieille amie la fourmi. Les choses ont bien changé depuis les Fables de La Fontaine... Elles parlent de la pluie et du beau temps, surtout du beau temps. Puis:

- Et pour toi, comment ça va? demande la fourmi à la cigale.

- Oh! J'ai fini par épouser le propriétaire du camping "Les Grands Pins". Il ne pouvait plus se passer de moi... Et toi, que deviens-tu?

La cigale regarde son amie, maigre et nerveuse dans sa vieille robe noire, et elle s'émeut  de sa misère.

- J'ai été licenciée de mon usine. Une ouvrière au chômage, ça ne compte pas!

- Comme c'est triste, ce monde!

- Mais je viens de retrouver du travail grâce à l'ANPE. Un intérim chez KAPO... tu sais, les Insecticides!

- Moi, à ta place, je n'irais pas ...

- Et pourquoi donc ? s'agace la fourmi. 

- Je ne sais pas... dit la cigale. Une vague intuition...

 

Gaëlle Mann

 

07/12/2006

toc... toc...toc...

Elle ouvre la porte-fenêtre et sort sur le balcon plongé dans l'obscurité.

- Il n'y a plus de lune! s'exclame-t-elle à l'adresse de son compagnon resté dans la chambre.

- Hier encore, elle était pleine.

- J'ai beau me dévisser le cou, je t'assure qu'elle a disparu !

- Une éclipse ou la fin du monde?

- Tu n'es pas drôle. Ils n'ont rien dit ce soir à la télévision!

Elle revient vers le lit, s'y jette et se blottit contre le jeune homme.

- Ne tremble pas, ma chérie. La nuit est noire? Le jour aussi sera noir. Il n'y aura plus jamais de lune ni de soleil.

- Tu fais de la poésie maintenant?

- C'est la fin du monde. C'est très doux, la fin du monde... comme une dernière nuit d'amour.

- Tu dérailles, Marc! - J'ai peur, moi! Fais quelque chose!

- Prends ça!

- Qu'est-ce que c'est? Un bâton? Que veux-tu que j'en fasse?

- C'est une canne blanche. On en vend beaucoup en ce moment. J'ai eu celle-ci au marché noir.

 

 Gaëlle Mann

 

00:10 Publié dans Short-stories | Tags : SF | Lien permanent | Commentaires (0)

06/12/2006

Banc public

- ... Moi, j'ai enfoncé un pieu dans la poitrine de mon fils!

- Oh!

- C'était un vampire. Les voisins se plaignaient...

- Ah!

- Et vous? Je ne voudrais pas être indiscret...

- Je n'ai fait que mon devoir. J'ai tué ma femme à coups de ciseaux.

- Oh!

- Elle ne faisait que rire, Monsieur, que rire du matin au soir. C'était intenable. Parce que la vie, Monsieur, c'est sérieux, c'est très sérieux!

- Je pense bien! -Voyez-vous, moi, lorsque je me suis aperçu que mon fils...

 

 Gaëlle Mann

 

                                                                                                             

 

 

 

16:23 Publié dans Short-stories | Tags : Humour noir | Lien permanent | Commentaires (0)

02/12/2006

Intelligence...

Il n'y a pas trente-six formes d'intelligence, il n'y en a qu'une seule: celle qui pige !

 

Gaëlle Mann

12:06 Publié dans Blog | Tags : Tests de Q I | Lien permanent | Commentaires (0)

Le Soleil d'Austerlitz, 2 décembre 1805...

 

PHARMACIE MILITAIRE DE L'AME.  - Quel est le médicament le plus efficace?  - La victoire.

 

Nietzsche  ( Aurore

 

 

11:15 Publié dans Blog | Tags : Histoire de l'Europe | Lien permanent | Commentaires (0)

DELFICA

       Ultima cumaei venit jam carminis aetas.

 

La connais-tu, Dafné, cette ancienne romance,

Au pied du sycomore, ou sous les lauriers blancs,

Sous l'olivier, le myrte, ou les saules tremblants,

Cette chanson d'amour qui toujours recommence?...

 

Reconnais-tu le Temple au péristyle immense,

Et les citrons amers où s'imprimaient tes dents,

Et la grotte, fatale aux hôtes imprudents,

Où du dragon vaincu dort l'antique semence?...

 

Ils reviendront, ces Dieux que tu pleures toujours !

Le temps va ramener l'ordre des anciens jours;

La terre a tressailli d'un souffle prophétique...

 

Cependant la sibylle au visage latin

Est endormie encore sous l'arc de Constantin

- Et rien n'a dérangé le sévère portique.

 

 Gérard de Nerval  ( 1808 - 1855 )

 

 

 

10:56 Publié dans Poésie | Tags : Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)