Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2012

Vaste opération contre des militants néo-nazis dans un état allemand

sans-titre.png Ralf Jäger all.png

Ralf Jäger

DÜSSELDORF (Reuters) - Près d'un millier de policiers de l'Etat de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le plus peuplé d'Allemagne, ont mené jeudi des descentes contre des clubs et des appartements de militants néo-nazis, après l'interdiction de trois organisations recourant à la violence.

La police a investi 146 locaux où elle a saisi des armes, des disques durs, et des affiches électorales du Parti national-démocrate (NPD), qualifié par le renseignement allemand de raciste, antisémite, et inspiré par l'idéologie national-socialiste d'Adolf Hitler.

"(Les objets saisis) montrent les liens étroits au sein de la scène d'extrême-droite", a déclaré Ralf Jäger, ministre de l'Intérieur de l'Etat ouest-allemand, faisant allusion aux groupes violents dits "Kameradschaften".

Aucun militant n'a été arrêté, mais Ralf Jäger a précisé que l'opération pourrait favoriser l'interdiction éventuelle du NPD, qui est représenté au sein des parlements de deux Etats.

Anneli Palmen, Julien Dury pour le service français

Yahoo!Actu - 23/08/12

22:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Hollande baisse sous la barre des 50% de confiance

Le président François Hollande perd 5 points de cote de confiance par rapport à juillet selon un sondage CSA-Les Echos, à 49%, passant sous les 50% pour la première fois depuis son élection, tandis que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault perd 4 points, lui aussi à 49%.

François Hollande perd 5 points de cote de confiance par rapport à juillet selon un sondage CSA-Les Echos, à 49%, passant sous les 50% pour la première fois depuis son élection, tandis que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault perd 4 points, lui aussi à 49%. 49% des personnes interrogées font confiance au chef de l'Etat élu en mai "pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays", contre 54% en juillet, et 51% en juin. 47% des sondés ne font pas confiance à François Hollande (+5) et 4% ne se prononcent pas.

La cote de confiance est également de 49% pour Jean-Marc Ayrault, en baisse de 4 points par rapport à juillet, alors que 42% ne lui font pas confiance (+2) et 9% ne se prononcent pas. Selon CSA, "ces évolutions s'avèrent proches (...) de celles enregistrées en août 2007 pour Nicolas Sarkozy et François Fillon", qui recueillaient alors respectivement 55% et 47% de bonnes opinions, "en baisse de points chacun". "A noter toutefois que Nicolas Sarkozy n'était passé pour la première fois sous la barre des 50% qu'en janvier 2008, soit huit mois après son élection", ajoute CSA.

Dans le baromètre des personnalités politiques, François Fillon reste en tête avec 55% d'image positive (-1), devant Alain Juppé (53%, +1) et Manuel Valls (49, -1). La présidente du FN, Marine Le Pen, se trouve en dernière position, avec 31% d'opinions positives, près de son record du mois de mai dernier (32%). Elle se situe juste derrière la garde des Sceaux, Christiane Taubira (32%), et non loin du secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé (33%).

Sondage réalisé par téléphone les 21 et 22 août auprès d'un échantillon national représentatif de 998 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas après stratification par région et taille d'agglomération.

TF1 News - 23/08/12

 

20:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

La délinquance « roumaine » en constante progression

  
 

Depuis trois ans, la délinquance commise par les ressortissants dits « roumains » (en fait, il s’agit de Roms) a explosé en France. C’est le constat d’une note de sept pages rédigée le 8 juin dernier par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) que Le Parisien s’est procurée, et qui englobe les statistiques de criminalité de 2009 à 2011 relatives « à la délinquance commise par les ressortissants bulgares et roumains ». Une expression qui permet de camoufler le fait qu’il s’agit pour l’essentiel de Roms de Bulgarie et de Roumanie.

Si la note ne prétend dégager que des « tendances », elle transcrit quand même une réalité résumée en une phrase : « Entre 2009 et 2011, le nombre de mis en cause de nationalité roumaine a progressé de 69,35 % », avec plus de 20.000 mis en cause en 2011 contre à peine plus de 12.000 en 2009. Le document de la DCPJ ajoute un commentaire : « En 2011, un étranger mis en cause sur dix est "roumain". » Il liste aussi les infractions les plus fréquentes, comme les vols à l’étalage, les cambriolages et les escroqueries. La moitié de cette criminalité sévit dans seulement cinq départements : Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, le Rhône et les Bouches-du-Rhône.

La criminalité liée aux mineurs « roumains » a par ailleurs bondi entre 2009 et 2011 : + 102,92 %, avec plus de 5.000 mis en cause l’an dernier, en grande majorité dans des affaires de vols, d’agressions et d’escroqueries. « Ce sont toutes ces grappes d’enfants chapeautés par des réseaux criminels qui volent des portables, attaquent leurs victimes près des distributeurs automatiques de billets ou jouent les pickpockets dans le métro parisien », précise un policier. Des réseaux structurés ont déjà été identifiés et pour certains démantelés, notamment à Paris où depuis plusieurs mois des policiers roumains sont détachés en permanence, notamment pour aider à l’identification des mineurs : « C’est le gros problème : ils n’ont pas de papiers, on les retient quelques heures, on les place en foyer d’où ils s’échappent à loisir. Il n’est pas rare d’arrêter les mêmes deux fois dans la même journée », soupire un policier parisien.

L’UMPS est responsable de cet état de fait pour avoir favorisé depuis des années une immigration massive et incontrôlée. Le Front National prône l’expulsion immédiate de tout étranger entré illégalement en France et le rétablissement de la double peine (supprimée par l’UMP) permettant de renvoyer les étrangers délinquants.

Source

20:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Gilbert Collard invité des "4 vérités" sur France 2

20:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Jules MASSENET (1842-1912) - Méditation de Thaïs

Classic FM M-Tel Radio Symphony Orchestra
13 March 2006
NDK Sofia
MAXIM VENGEROV, Violin
Conductor: Luciano Di Martino

03:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

Un immigré clandestin tunisien séquestre et maltraite une sexagénaire pour régulariser sa situation

 Posté par le 22 août 2012

 

Une Bordelaise de 63 ans a subi durant deux mois les coups répétés d’un homme qui voulait la forcer à l’épouser afin d’obtenir un titre de séjour. Cet homme de nationalité tunisienne, âgé de 28 ans, a été interpellé lundi en début d’après-midi, à l’issue de plusieurs mois d’enquête.

Il est arrivé illégalement en France, via l’Italie, début 2011. Au mois de juillet de la même année, à Bordeaux, il a rencontré celle qui allait devenir sa proie : une sexagénaire déficiente mentale qui vit seule dans le quartier du Grand-Parc. À la fin du mois d’août, le jeune homme s’est installé chez elle. À partir de ce moment, il a fait vivre un enfer à celle qu’il voulait épouser de force, dans le but de régulariser sa propre situation, puisqu’il ne possédait pas de titre de séjour.

Le calvaire a duré deux mois jusqu’à ce que la séquestrée parvienne, le 31 octobre 2011, à se réfugier chez un voisin, qui a alerté la police. Mais revenu d’une course peu de temps après, le jeune Tunisien a compris ce qui se passait et a aussitôt pris la fuite. Localisé quelques heures plus tard à Nice par les policiers, il est parti en direction de l’Italie, où il s’est fait oublier pendant plusieurs mois. L’examen médical de la victime est accablant. Elle portait des traces de coups sur tout le corps et avait perdu 25 kilos. Son bourreau avait confectionné une sorte de gourdin. Il contraignait celle dont il voulait faire sa femme à écrire tous les jours dans un cahier son nom, sa date de naissance et son adresse.

Il y a quelques jours, les policiers de la brigade des violences sont parvenus à localiser le tortionnaire. Il était revenu à Bordeaux. Ils ont alors découvert qu’il avait investi le logement d’une jeune fille de Cenon, elle aussi déficiente mentale et actuellement hospitalisée. A l’arrivée des policiers il s’était une nouvelle fois envolé, mais il a laissé des traces qui ont permis son interpellation lundi dans le centre-ville de Bordeaux. Il bénéfice de la présomption d’innocence, mais sa garde à vue a été prolongée hier et il devrait être déféré aujourd’hui devant le parquet.

Source

03:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Sri Lanka: trois Français condamnés pour avoir profané une statue de Bouddha

sans-titre.png Bouddha.png

Moscou, 21 août - RIA Novosti

Trois touristes français ont été condamnés mardi à une peine de six mois de prison avec sursis et à une amende pour avoir profané une statue de Bouddha, rapportent les médias occidentaux citant la police locale.

Les trois accusés, deux femmes et un homme, se sont rendus dans la ville de Kandy (centre) et ont décidé de se prendre en photo avec une statue de Bouddha. Une des touristes a embrassé le Bouddha sur la bouche, tandis que l'homme a imité la pose de la statue.

Les agents de la police ont été alertés de l'incident après que les Français ont voulu faire développer leurs photos dans la ville de Galle. Les employés du studio ont notamment déclaré que leurs croyances religieuses avaient été offensées.

Condamnés à une peine de six mois de prison avec sursis et à une amende de 1.500 roupies (11 dollars), les trois touristes ont été laissés en liberté.

 

NdB: Quelle vulgarité!

 

03:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Un député américain a pris un bain de minuit nu dans le lac de Tibériade

sans-titre.png Tibériade.png

Cmme d’autres organes de presse, Le Nouvel Observateur répercute la dépêche qui suit :

Un député américain s’excuse pour un bain de minuit en Israël
le 20-08-2012 à 18h30 – Mis à jour à 19h20
TOPEKA, Kansas (Sipa) — Un député républicain du Kansas a présenté des excuses pour avoir pris un bain de minuit nu dans le lac de Tibériade au cours d’une mission d’information en Israël, alors que certains chrétiens tiennent pour sacrées ces eaux sur lesquelles Jésus aurait marché.
“Je regrette immensément d’avoir causé l’embarras de mes administrés et d’avoir déçu les gens qui croyaient en moi”, a déclaré Kevin Yoder, 36 ans, au journal “Kansas City Star” dimanche soir, après la révélation de l’incident par le site Web Politico.
“La gravité de la situation et de mes actions ne m’échappent pas (…) Je veux juste présenter des excuses à mes administrés pour cette absence ponctuelle de jugement”, a-t-il encore expliqué, assurant que le bain n’avait duré qu’une dizaine de secondes, qu’il faisait nuit et “qu’il n’y avait vraiment personne alentour pour (le) voir”. “J’ai plongé, suis ressorti tout de suite et me suis rhabillé. Néanmoins, ce n’est pas le comportement qu’attendent les gens de leur député.”

 

Une vingtaine de députés et membres de la mission d’information s’étaient mis à l’eau le 18 août 2011 mais seul Yoder y était allé en tenue d’Adam, d’après Politico.
Or s’il est permis de nager dans le lac, la tenue doit rester correcte, a précisé lundi le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld. “Si quelqu’un se promène sur la plage nu, c’est un délit”, a-t-il dit, ajoutant que des poursuites étaient encore envisageables si une plainte était déposée contre le représentant républicain.
Le site Politico affirme que le FBI a ouvert une enquête sur ce séjour israélien, sans dire pour quel motif précis. Kevin Yoder et son secrétaire de cabinet, Travis Smith, ont affirmé que ni eux, ni aucun autre membre du personnel n’avait été interrogé par la police fédérale.
D’après Politico toujours, la petite baignade a rendu furieux Eric Cantor, aîné républicain du groupe, qui a vertement tancé ses compagnons

Le papier du Nouvel Observateur omet cependant un détail pas forcément insignifiant : Kevin Yoder était en état d’ébriété.

Sinon, les trois premières lignes de l’article disent tout.

Nous avons là en effet un député Juif Américain qui est venu en “mission d’information” et s’est baigné nu dans un lac auquel tous les Chrétiens confèrent un caractère sacré ainsi qu’à la terre de Palestine (Terre Sainte).

En mission d’information signifie qu’il est venu en Palestine occupée tous frais payés par le contribuable américain par le biais d’organisations sionistes qui récoltent des fonds permettant ainsi au passage à leurs généreux donateurs d’obtenir des déductions fiscales aux Etats Unis.

Kevin Yoder a vraiment pris au sérieux sa mission puisqu’il a tenu à observer le fond de sa bouteille de vin ainsi que celui d’un lac qui ne représente pour lui qu’un plan d’eau dans lequel il peut se baigner à poil.

Ce qu’il ne fera pas dans son pays où c’est interdit.

Les trois premières lignes nous apprennent aussi que ce député appartient au parti républicain supposé incarner les valeurs avec un grend V, les valeurs chrétiennes si on s’appelle Mitt Romney, judéo-chrétiennes si on s’appelle Kevin Yoder.

Même si on peut avoir un doute sérieux au sujet de ce dernier.

Mais bon, les électeurs Américains n’ont peut-être que ce qu’ils méritent.

http://mounadil.wordpress.com/

ALTERINFO.NET

02:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Une réclusion à perpétuité contre Zdravko Tolimir - 22/08/2012

 

Ратко Младич
 
Photo : EPA

« Le général Tolimir est l'incarnation même de ce génocide commis à Srebrenica : la seule condamnation possible est l'emprisonnement à vie », a déclaré Peter McCloskey, représentant du bureau du procureur, lors d'une audience publique à La Haye, où siège le TPIY.
Zdravko Tolimir, 63 ans, bras droit de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic, est jugé pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Il est notamment accusé d'avoir participé à la planification, avec son supérieur Ratko Mladic notamment, du génocide de près de 8 000 musulmans à Srebrenica en 1995, le pire massacre commis en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

 
french.ruvr.ru
 
ALTERINFO.NET

 

 

02:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Syrie : Washington rejette l’idée de dialogue entre pouvoir et opposition syrienne - 23/08/2012

 

Syrie : Washington rejette l’idée de dialogue entre pouvoir et opposition



    Le masque qui dissimulait le refus de Washington de trouver une véritable solution à la crise syrienne vient de tomber. Les Etats-Unis d’Amérique viennent de signifier, par le biais de la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland, leur rejet de dialogue entre le gouvernement et l’opposition syriens.

Reprise par l’agence russe Ria Novosti, cette déclaration intervient au lendemain d’une déclaration valant son pesant d’or faite par le vice-premier ministre, Qadri Jamil qui a déclaré mardi à Moscou que les autorités syriennes étaient prêtes à un dialogue avec l’opposition sans préalable, sans exclure donc l’option du départ de Bachar Al Assad de la présidence.

« Washington ne voit pas la nécessité d’un dialogue entre Damas et l’opposition, le départ du président Assad étant la condition sine qua non au règlement, a déclaré Victoria Nuland qui ajoute pour dissiper tout doute sur les intentions guerrières du pays de l’oncle Sam que « les assertions du vice-premier ministre, Qadri Jamil, selon lesquelles Damas serait prêt au dialogue avec l’opposition sont sans importance, la création d’un nouveau gouvernement étant en cours ».

Il est vrai que la déclaration du vice-premier ministre syrien avait tout pour faire paniquer Washington dans la mesure où le responsable syrien intervenait à Moscou aux côtés d’un représentant de l’opposition syrienne de l’intérieur, Ali Haydar, qui ne fait pas partie des mercenaires arabes qui détruisent la Syrie sous la protection de certains pays occidentaux et leurs sous-traitants du Golfe. En tant qu’opposant, Haydar a été nommé ministre de la réconciliation nationale.

« Nous avons entendu (…) les déclarations du vice-premier ministre. Elles n’apportent rien de nouveau: le gouvernement syrien sait ce qu’il faut faire, le gouvernement russe le sait aussi – il nous a rejoint lors de l’élaboration d’un plan de règlement [de la crise syrienne] à Genève. Ce n’est pas la peine de compliquer les choses comme le fait le vice-premier ministre syrien », a-t-elle annoncé lors de son point de presse.

Les médias occidentaux et « arabes » ne parlent jamais de la véritable opposition politique au régime syrien pour la simple raison que dans ce conflit, cette même opposition se met du côté de son pays agressé par des mercenaires djihadistes dépêchés depuis plusieurs pays arabes et africains dans le but de déstabiliser l’Etat syrien, au profit d’intérêts économiques et géopolitiques vils.

 

http://www.algerie360.com/algerie/syrie-washington-rejette-l%E2%80%99idee-de-dialogue-entre-pouvoir-et-opposition/ http://www.algerie360.com/algerie/syrie-washington-rejette-l%E2%80%99idee-de-dialogue-entre-pouvoir-et-opposition/    

 

ALTERINFO.NET


 

 

02:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Incendies de forêt: deux touristes français interpellés en Grèce: sottise ou acte criminel ?

sans-titre.png incendie.png

Athènes, 21 août - RIA Novosti

 

Deux touristes français ont été interpellés lundi dans l'île grecque d'Andros, en mer d'Egée, pour avoir involontairement provoqué un incendie de forêt, a annoncé lundi soir à RIA Novosti une source au sein de la police locale.

"Deux citoyens français âgés de 32 et 29 ans ont été interpellés", a indiqué l'interlocuteur de l'agence, sans préciser les noms des suspects.

Selon lui, les deux Français sont accusés d'avoir mis le feu à la forêt par mégarde. Pour des raisons qui restent indéterminées pour le moment, les touristes ont brûlé dimanche dernier des serviettes en papier, provoquant un incendie dans la forêt qui les entourait. L'incendie fait rage depuis deux jours, alors que 36 pompiers et plus de 15 camions de pompiers dépêchés sur place ne réussissent toujours pas à le maîtriser.

C'est l'île de Chios qui reste la plus touchée par les incendies de forêt, qui ont ravagé au cours de ces trois derniers jours des milliers d'hectares de forêt et de jardins. Des centaines de pompiers et de bénévoles, assistés par les avions amphibies de l'Armée de l'air grecque, continuent à lutter contre le feu.

 

02:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Jacques Attali: petite blague juive à l'usage des goys...

02:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Cécile Duflot annonce que l'accès au travail sera assoupli pour les Roms

22/08/12

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Malgré le silence médiatique et politique, le remplacement de population se voit de plus en plus

 

« Ote-toi de là que je m’y mette » serait peut-être l’expression qui résumerait le mieux le remplacement de population qui s’effectue dans notre pays, à notre barbe, sous notre nez.

Entre les commerçants qui résistent tels une Marie-Neige Sardin qui se refuse à quitter la ville où elle a passé toute sa vie malgré les menaces et le chantage incessants et les multiples agressions quotidiennes, et ceux qui voudraient partir pour simplement sauver leur peau mais qui ne le peuvent pas, la France est devenue une terre minée dont les mines anti-personnelles sont humaines et peuvent vous faire perdre la vie dès l’instant où vous posez le pied sur certains territoires.

Comme ces autres commerçants partout en France qui tentent péniblement de survivre et de sauver leur commerce en même temps que leur peau, à Nogent-sur-Oise une boucherie-charcuterie va fermer suite à de multiples attaques et dégradations, porte en verre brisée, stores arrachés, vitrines caillassées, etc. L’un des deux associés déclare avoir dû parfois raccompagner des clients jusque chez eux pour assurer leur sécurité…

L’autre associé constate la mort dans l’âme la régression de la ville avec notamment l’implosion du halal tellement symbolique de l’état d’islamisation de notre pays et qui est devenu dramatiquement envahissant, d’autant qu’il s’accompagne « fortuitement » d’un climat de violence qui lui est étrangement lié. Ce halal tellement hors nature et anachronique dans notre pays de terroir charcutier et qu’une cliente de la boucherie voit pourtant comme un signe de modernité auquel il serait bon de s’adapter pour être à la page : « Ce sont les personnes âgées qui seront embêtées pour acheter leur viande. Nous, on est encore dans le coup, ça ne nous dérange pas de manger de la viande halal ».

Voilà. Le halal c’est tendance….

Inconscience ou ignorance, cet abandon devant l’ennemi mortel de la démocratie qu’est l’islam participe à notre anéantissement feutré.

Outre les commerçants chassés de leurs commerces, les citoyens ordinaires sont aussi poussés hors de leurs terres. A Amiens, quelques jours après les émeutes des gâtés-pourris-excusés de la République, des anonymes locaux témoignent de leur ras-le-bol, évoquent les rues « coupe-gorge », les dégradations des habitations, les lampadaires sciés et autres saccages. Une habitante qui vit là depuis des dizaines d’années refuse catégoriquement de partir et elle a raison : elle est chez elle ! Déplorant un climat devenu invivable depuis une dizaine d’années, elle a sympathisé avec son voisin Tarik dont elle garde le courrier avant qu’il ne soit « piétiné, arraché » (on notera au passage l’absence de racisme d’une Française ordinaire, tiens donc…), qui lui par contre ne rêve que de quitter le quartier.

Le comble est ce témoignage de l’un des habitants « les policiers m’ont conseillé de ne pas m’arrêter aux feux rouges ». On rêve !

La ville d’Amiens a bénéficié de 378 millions d’euros de crédits d’aide à la rénovation urbaine, mais le maire Gilles Demailly désabusé avoue l’inefficacité de telles aides quand tout est saccagé ensuite par les vandales que les politiques irresponsables appellent follement de leurs vœux, à une échelle toujours plus grande. Qu’à cela ne tienne, si le crédit remboursable par les habitants pris en otage par les délinquants ne suffit pas à endiguer ce fléau barbare (pour ne pas dire barbaresque) que les politiques mettent en place, il n’y a qu’à instaurer un système appelé « emplois francs » consistant à offrir préférentiellement, et au mépris de toute justice, un emploi à ces malfrats plutôt que de les offrir à des jeunes non délinquants qui seraient peut-être bien contents d’en bénéficier pour payer leurs études ou simplement manger à leur faim.

Le mal-être des Français se voit de plus en plus et les médias se ridiculisent en tentant de colmater une information qui fuite de partout, car où que l’on navigue sur la Toile cette évidence nous éclabousse.

L’inquiétude est en train de changer de camp avec le réveil national qui frémit, et les politiques sont en train de réaliser l’échec de leurs bassesses pro-racailleuses au nom d’une soi-disant paix civile à laquelle ils sont les seuls à croire encore.

Une page va vraisemblablement bientôt se tourner et mieux vaudra s’y être préparé car il risque d’y avoir de la casse.

Caroline Alamachère

http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/la-bouche...

http://www.lepoint.fr/societe/une-semaine-apres-les-viole...

RIPOSTE LAÏQUE

01:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Les photos muettes: quel est le nom de cette ville ?

sans-titre.png ville.png

01:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

L'armée continue à avancer dans Alep et attaque la région nord

Lire: http://www.infosyrie.fr/actualite/action-25/

 + Liens vidéos

 

Il faut absolument se réinformer: nous sommes quotidiennement abreuvés de mensonges par une propagande anti-Assad éhontée !

00:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Ce qu’a dit Qadri Jamil et ce qu’ont voulu lui faire dire les médias anti-syriens….

 

Par Louis Denghien,


 

sans-titre.png q Jamil.png

En triturant une phrase de Qadri Jami, les médias français ont donné une nouvelle preuve de leur professionnalisme en matière de trucage et de leur appétence intacte pour le sensationnalisme mensonger. Autant de qualités déjà « rodées » avec l’Irak, la Yougoslavie ou plus récemment la Libye….

Parce que lors d’une conférence de presse à l’occasion de sa visite à Moscou, le vice-Premier ministre et ministre de l’Économie Qadri Jamil a dit que le gouvernement syrien était prêt, dans le cadre d’une négociation complète et honnête avec l’opposition, à examiner toutes les questions y compris l’éventualité d’une démission de Bachar al-Assad, la presse occidentale et singulièrement française nous bâtit une nouvelle fable médiatique anti-syrienne, non seulement isolant mais déformant les propos du ministre.

Ce dernier n’a pourtant pas fait dans l’ »ambigüité interprétable » : « Notre position concernant le règlement de la crise était claire dès le début, et cette position insiste sur la nécessité d’aller au dialogue sans conditions préalables ». Et donc, pas question d’envisager un départ du président syrien comme préalable à ces éventuelles négociations avec l’opposition. En revanche, a bien reprécisé Jamil, la cessation des violences de la part des groupe armés et le refus par les instances politiques de l’opposition de toute ingérence étrangère sont, eux, des conditions sine qua non à l’acceptation par le gouvernement syrien d’un dialogue national.

Les médias français se sont jetés sur cette phrase de Qadri Jamil : « Pendant le processus de négociations, rien n’empêche d’étudier toutes les questions et nous sommes prêts à examine même cette question (du départ éventuel du président syrien) ». Ce faisant, le ministre voulait démontrer la bonne volonté de son gouvernement, dans le cadre de négociations. Il a d’ailleurs apporté une restriction immédiate en déclarant que poser « la démission (de Bachar) comme condition pour ouvrir un dialogue signifie qu’il est impossible d’ouvrir le dialogue« . Et là, précisément, le vice-Premier ministre syrien visait le CNS et autre radicaux, qui veulent le départ de Bachar AVANT d’ouvrir la moindre négociation.

Le vrai scoop de Jamil : Accord pétrolier syro-russe imminent

Bref, les rédactions militantes et sensationnalistes de Paris et d’ailleurs ont fait dire à Qadri Jamil ce qu’il n’avait pas dit, et encore moins pensé, histoire d’entretenir leur roman permanent de l’inéluctable chute du pouvoir syrien, ce alors qu’un représentant du dit pouvoir est à Moscou pour finaliser un accord avec la Russie pour y exporter sa production de pétrole brut afin de faire tourner son économie et son armée. Or cet accord est sur le point d’être signé : « C’est un accord de principe qui a été trouvé au cours de notre dernière visite (à Moscou) » a indiqué Qadri Jamil au cours de sa conférence de presse, suite à ses entretiens avec Sergueï Lavrov. « Je pense que, dans un avenir proche, nous allons achever la phase préparatoire et passer à l’accord proprement dit pour les livraisons de pétrole et de produits pétroliers » a-t-il ajouté.

Cet accord, qui soulagera la Syrie des conséquences de l’embargo euro-américain sur les produits pétroliers syriens, c’était cela le vrai scoop de ce séjour moscovite de Qadri Jamil. Cette solidarité russe avec la Syrie – « Nos amis russes sont disposés à satisfaire nos besoins » a même précisé Jamil - ne se dément décidément pas, et elle ne s’exprime pas seulement par des vetosau Conseil de sécurité ou des livraisons d’hélicoptères de combat.

Pour d’évidentes raisons partisanes, les médias français ont préféré fabriquer un autre scoop, plus conforme à leurs attentes, quitte à solliciter – on est gentil – les propos du ministre sur les conditions d’un dialogue national en Syrie.

Encore une belle leçon de déontologie et de sérieux : du Figaro à Libération, en passant par I-Télé et France 24, les médias d’ici continuent de faire ce qu’ils faisaient au moment des conflits d’Irak et de Yougoslavie : de la pure propagande de guerre, où ni la vérité ni la nuance ne font partie du cahier des charges.

 

InfoSyrie

00:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Condamné pour vol avec violence, il récidive et fait entre-temps l’objet d’une… régularisation humanitaire !

Rédacteur : Damien le 22 août 2012 à 20:21 Fil Info

 

 

Belgique : tout juste régularisé, il repasse par la case prison

BRUXELLES. Déjà condamné en 2009 à un an de prison ferme pour vol(s) avec violences, Nas Eddine Haddou, 36 ans, n’a pas compris la leçon et notre Schaerbeekois d’adoption a continué à s’adonner à son passe-temps dans l’enceinte des stations de métro bruxelloises.

Sur les images ci-dessous, on voit l’énergumène s’en prendre le 27 juillet passé à une dame âgée de 86 ans et la plaquer contre le mur – en la saisissant à la gorge – pour mener à bien son larcin. Ignoble !

Recherché – de même qu’un complice – pour pas moins de sept récents arrachages de chaînes dont le dernier en date remonte au 7 août, Nas Eddine Haddou s’est in fine présenté “spontanément lundi aux services de police, a été placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction ce mardi et transféré en prison”, indique Jean-Marc Meilleur, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Mais, entre-temps, l’individu “a fait l’objet d’une régularisation humanitaire le 11 juin dernier”, confirme Dominique Ernould, porte-parole de l’Office des étrangers !

Son complice – toujours sans papiers, lui – avait auparavant pu être placé sous mandat d’arrêt le 12 août. Les deux hommes étaient en effet activement recherchés par les services de police : d’où l’étonnante spontanéité de Nas Eddine Haddou !

Comment a-t-il pu obtenir une régularisation humanitaire ? En faisant une déclaration de cohabitation légale avec une femme déjà régularisée et avec laquelle il a eu un enfant en 2011. “Une cohabitation légale effective et vérifiée”, précise Dominique Ernould. (…)

Ajoutons que même si l’arracheur de chaînes repassera probablement devant un tribunal correctionnel prochainement, il n’est pas sûr non plus que la récidive soit retenue puisque ce dernier avait été condamné le 12 novembre 2009 à un an de prison ferme sous… un pseudonyme !

Source : Dhnet.be, Merci à Miserecord

Défrancisation

00:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

22/08/2012

Jeux et découvertes sous le soleil de Kotor - Solidarité Kosovo

Bouches%20de%20KotorB.jpg  Bouches du Kotor.jpg

entr%C3%A9e%20%C3%A0%20Kotorbis.jpg

Bjelica%20okB.jpg  Joueur d'éches.jpg

Hier, les 40 enfants de la classe de mer ont de nouveau pris le large au bord d’un bateau à la découverte du fjord européen le plus méridional situé dans le site exceptionnel des bouches de Kotor, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Eglise%20orthodoxe%20serbeB.jpg

 

Tout au long de son littoral, les enfants aperçoivent de petits bourgs tranquilles, incrustés dans une végétation luxuriante plongeant dans la mer. Et c’est au large de Perast que le groupe décide d’effectuer sa première halte, sur l’île de Notre-Dame-du-Rocher, pour y découvrir sa légende et visiter son église. L’ancre est jetée, les portes de l’édifice s’ouvrent.

À l’intérieur, le guide accueille les enfants et les installe près de l’icône de la Madone et de son enfant, accrochée au-dessus de l’autel.

 

L’atmosphère est propice au récit, le conte commence. La légende dit que le 22 juillet 1452, deux frères pêcheurs, Vénitiens de Perast, trouvèrent une icône de la Vierge sur le récif au large de Perast. Ils ramenèrent sur la terre ferme, mais le lendemain celle-ci se retrouva sur son rocher d’origine. En réponse à ce message, les Pérastois entassèrent deux siècles durant, autour de ces rochers, des épaves de voiliers et des petites pierres afin de bâtir un îlot de 3000m² et de dédier une église en l’honneur de l’icône trouvée sur le rocher.

 

 

Médusés par l’histoire de cette île artificielle, la seule de l’Adriatique, les enfants rejoignent le bateau en direction de Kotor. Sur place, dans le parc de la cité médiévale, les enfants déjeunent en observant les remparts de l’époque vénitienne qui les entourent, ceinturant la ville sur quelques 4,5 km. Dans la montagne, les murailles rejoignent la forteresse Saint-Ivan. Au loin, quelques enfants reconnaissent même les magnifiques monts Lovćen, les plus hauts du Monténégro.

Impatients, les enfants prennent d’assaut la vieille ville de Kotor, leur dessert à la main !

Le groupe s’engouffre dans les remparts de Kotor par la porte principale de la vieille ville datant du milieu du XVème siècle. Le lion de Venise, le blason de la République fédérale de la Yougoslavie et le drapeau rouge du Monténégro souhaitent la bienvenue aux très nombreux touristes.

 

 

À l’intérieur, places, terrasses, vitrines pittoresques des horlogers et autres artisans, petites ruelles avec vue imprenable sur le Mont Lovćen, rendent la visite inoubliable. Dans le Palais Grgurina, les enfants visitent le musée de la marine connu pour ses collections de différents types de bateaux, de toiles artistiques, d'armes, de costumes nationaux et de mobilier, tout ce qui évoque la grandeur et la splendeur passées de la marine et de la vie dans cette région. Marina observe que l’une des cartes est rédigée en français, elle demande alors la traduction à un bénévole de Solidarité Kosovo.

 

 

La visite de la cité de Kotor se poursuit sur la place Saint-Luc, où le groupe est accueilli par le prêtre de l’église serbe orthodoxe dédiée à Saint Nicolas. Dans l’église Saint-Nicolas, des fidèles interprètent des chants religieux a capella, entourés par de superbes fresques du XIIème siècle réalisées par un iconographe tchèque.

 

 

En sortant de l’église, le groupe fait connaissance avec Dimitrije Bjelica qui, en les attendant, a disposé 10 échiquiers à même le sol. L’ancien champion serbe d’échecs invite les enfants à le défier le temps d’une partie. En Serbie, les échecs sont l'un des jeux les plus populaires chez les grands comme chez les petits qui le pratiquent à la maison comme à l'école. Les enfants sont heureux de pouvoir se mesurer à l’une des plus grandes figures nationales du monde échiquéen serbe. Hélas, les parties terminent rapidement en échecs et mat en faveur du champion !

 

 

Rien de grave pour les enfants qui expliquent aux bénévoles de Solidarité Kosovo que les échecs apprennent la patience et l’assiduité. Les yeux plein d’admiration, les enfants proposent au champion une partie de water-polo dans les eaux de Kotor avant de reprendre le large pour Igalo.

19h30, les petits rentrent enfin à l’hôtel, épuisés par cette journée olympique qui leur a permis de découvrir des sites exceptionnels dans une atmosphère paisible et récréative. Ils s’endorment le cœur chargé de souvenirs en songeant aux nouvelles aventures tout aussi palpitantes qui les attendent dans les prochains jours.

 

L'équipe de "Solidarité Kosovo"

 

PS : les personnes souhaitant nous aider peuvent contribuer au développement de nos activités en nous faisant un don. Par chèque à l’ordre de « Solidarité Kosovo », BP 1777, 38220 Vizille ou par Internet

23:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le prédicateur saoudien Salman Al-Odeh : Les Juifs se servent de sang humain pour la préparation de leur pain azyme

 

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche Fr. n° 349

Lire: http://www.crif.org/fr/tribune/le-pr%C3%A9dicateur-saoudi...

 

Ce document est indispensable pour ceux qui doutent de la violence de l'antisémitisme dans certains milieux islamiques, en l'occurrence ici, celui de l'Islam wahhabite, qui domine l'Arabie Saoudite et quelques émirats. On y entendra la légèreté criminelle avec laquelle les déclarations les plus aberrantes sont émises et acceptées sous le sceau de l'autorité. On y verra la facilité avec laquelle les mythes meurtriers peuvent s'importer et on réfléchira au succès avec lequel l'antisémitisme chrétien, qui a fabriqué le crime rituel au Moyen Age, l'a exporté au Moyen Orient, grâce à un simple consul français au cours de l'"affaire de Damas" en 1830.

 

Qui peut de bonne foi après avoir vu ce document prétendre que la condition unique pour résoudre le conflit israélo-arabe est la "fin de la colonisation en Cisjordanie"?"

 

Richard Prasquier

Crif  - 22/08/12

23:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)