Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2012

Manuel Valls veut faire travailler les Roms

PARIS (Reuters) - Une réunion interministérielle sur les Roms se tiendra la semaine prochaine à Matignon au cours de laquelle la levée des mesures qui limitent leur accès au travail pourrait être évoquée, a déclaré jeudi Manuel Valls.

"Un certain nombre de pistes de travail" seront évoquées lors de cette réunion sous la présidence du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a dit le ministre de l'Intérieur sur France Inter. Faciliter l'accès des Roms au travail "peut-être une des solutions", a-t-il ajouté.

Il s'agit là de la principale revendication des 15.000 à 20.000 Roms étrangers installés en France, essentiellement de Bulgarie et de Roumanie, qui affirment que sans travail l'intégration, la scolarisation et l'accès au logement sont impossibles.

La France fait partie de la demi-douzaine de pays européens qui n'ont pas encore levé les restrictions en la matière.

Plusieurs campements illicites de Roms ont été démantelés ces derniers jours en banlieue de Lyon, Lille et Paris. Les reconduites à la frontière ont repris, déclenchant la colère des associations et d'une partie de la gauche et poussant la Commission européenne à placer Paris sous surveillance.

Sous le feu des critiques, Manuel Valls a assuré que la politique menée par le gouvernement socialiste à l'égard des Roms de Roumanie et de Bulgarie n'avait "rien à voir" avec celle menée par Nicolas Sarkozy lors du précédent quinquennat.

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse

Yahoo!Actu

00:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

16/08/2012

DAB: les voleurs à la fourchette raflent près d'un million d'euros !

sans-titre.png  fourchette carte expliquée.png

 

Recherchés par plusieurs services de police et de gendarmerie français, des voleurs ont réussi à extraire plusieurs centaines de milliers d'euros des caisses de différents distributeurs automatiques de billets (DAB) en utilisant une simple fourchette dont les dents ont été repliées, rapporte jeudi 16 août Le Parisien.

 

"Après avoir effectué un premier retrait d’argent avec une carte bancaire prépayée, (les malfaiteurs) introduisent une petite fourchette, très fine, comportant deux dents repliées, dans la paupière de distribution de l’automate, explique au quotidien une source proche de l’affaire. Ils effectuent ensuite un second retrait beaucoup plus important, avant de parvenir à extirper les billets qui sont déjà présents dans la paupière à l’aide de cette fourchette, également appelée diapason." La deuxième opération est annulée pour que la carte prépayée ne soit pas débitée.

 

Les agences de la Caisse d'épargne sont particulièrement visées, mais le groupe BPCE (Banques populaires - Caisses d'épargne) assure qu'il a "mis en place un dispositif pour contrer ces attaques, qu'une parade existe et qu'elle est opérationnelle".

 

La police judiciaire de Rouen a interpellé "quatre membres présumés de ce gang originaire de Roumanie, en début de semaine au Havre (Seine-Maritime)", selon Le Parisien. Ils seraient plus d'une quinzaine à avoir été identifiés pour des méfaits commis en Ile-de-France et dans l'ouest du pays, ainsi qu'en Belgique. Les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) ont été saisis.

 

Le Monde

 

23:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Moscou fustige le CS de l'ONU pour son refus de condamner l'attentat de Damas

Moscou, 16 août - RIA Novosti

Moscou refuse de comprendre la position de ses partenaires occidentaux qui, au Conseil de sécurité de l'Onu, ont refusé le projet de déclaration russe condamnant l'attentat perpétré mercredi à Damas, à proximité d'un hôtel abritant les observateurs de l'Onu, a indique jeudi la diplomatie russe.

"Les membres occidentaux du Conseil de sécurité de l'Onu ont rejeté le projet russe sous prétexte d'une "information insuffisante" sur le caractère de l'événement. Nous n'arrivons pas à comprendre une telle position (…). Quelles que aient été les divergences politiques entre les membres du Conseil par le passé, ce dernier n'a jamais refusé de réagir à des actes menaçant les casques bleus", lit-on dans le communiqué.

Ainsi, le Conseil de sécurité n'a émis aucune réaction à l'explosion, survenue à la veille des consultations sur la prolongation de la mission d'observateurs internationaux déployée en Syrie depuis avril 2012 et dont le mandat arrive à échéance le 19 août prochain.

Mercredi 15 août, un engin explosif collé à une citerne de mazout a explosé à proximité de l'hôtel Dama Rose où résident les observateurs de l'Onu, faisant trois blessés. Pour sa part, la chaîne Al Jazzera citant l'opposition syrienne a rapporté que l'attaque avait visé le bâtiment de l'état-major général de l'armée situé à côté de l'hôtel.

 

20:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

CHIMULUS

sans-titre.png CHIMULUS.png

20:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Amiens: "Ces dégradations sont l’expression d’une colère politique" selon Fabien Jobard, sociologue

 

Propos recueillis par Pascale Egré | Publié le 15.08.2012, 08h45

 
Chercheur au CNRS, Fabien Jobard est un spécialiste des questions de police et d’ordre public.

Quels facteurs retrouve-t-on dans le déclenchement d’une émeute urbaine?
FABIEN JOBARD.
Les événements de cette nature sont toujours redevables de deux éléments : la poudre et l’étincelle. La poudre, ce sont les facteurs lourds; l’étincelle, les causes immédiates.

 

Les analyses statistiques sur les communes qui avaient connu des épisodes émeutiers en 2005 ont montré de fortes corrélations avec la pauvreté, mais surtout l’écart de richesse entre les quartiers et les centres-villes, le — mais surtout le chômage des jeunes —, l’immigration récente, celle des familles trop récemment arrivées pour être déjà bien intégrées.

Et l’étincelle?
L’étincelle, ce sont le plus souvent des incidents avec la police, avérés ou non. Cependant, il faut toujours regarder de près ce qui se passe sur le terrain. A Amiens, il semble qu’on ne soit pas sur un schéma d’affrontement ponctuel, mais récurrent, depuis au moins un an.

Pourquoi prendre pour cible des équipements publics?
Cela provoque toujours une émotion très forte. Emotion légitime, car les jeunes ajoutent à leurs conditions de vie peu avantageuses un supplément de misère et d’abandon. Mais les bâtiments publics incarnent la présence publique, la sphère politique. Les dégradations de biens publics sont l’expression d’une colère politique.

L’été n’est-il pas, en général, une période plus calme dans les quartiers?
Non, au contraire. Au début des années 1980, pour répondre aux émeutes, il y avait les « opérations anti-été chaud », qui finançaient les vacances des jeunes ou l’animation sur place. Les opérations de plage dans nos banlieues participent de cela. Mais la économique, on le sait, frappe directement la capacité des familles populaires à partir en vacances.

Insurrection, guérilla urbaine, guerre civile… Ces termes sont-ils adéquats?
Ceux qui emploient les termes de guérilla urbaine ou de guerre civile devraient aller passer quelques jours à Alep. L’exubérance verbale est souvent le luxe de ceux qui ne connaissent rien des phénomènes dont ils parlent. Cela dit, les mots sont cruciaux : violences collectives, donc phénomènes exclusivement délinquants? Ou révoltes, donc manifestations ? L’émeute urbaine mêle les deux dimensions.



Le Parisien

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Amiens: arrestation de 5 suspects liés aux violences


France : arrestation de 5 suspects liés aux... par euronews-fr

18:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Israël se prépare à une guerre

sans-titre.png guerre israel.png

Le front israélien est préparé comme il ne l’a jamais été. » Les mots prononcés hier par l’ancien ministre de la Défense passive d’Israël, Matan Vilnaï, sonnent comme si l’Etat hébreu était à la veille d’une guerre inéluctable contre l’Iran. Dans un entretien au quotidien « Maariv », Vilnaï se fait plus précis : l’offensive d’Israël s’étalerait sur un mois et coûterait la vie à environ 500 personnes.

 

Elle aurait lieu, toujours selon l’ex-ministre, sur plusieurs fronts, de l’Iran (par des frappes aériennes) à la bande de Gaza (où se trouve le Hamas) en passant par le Liban (d’où partiraient les ripostes du Hezbollah). Ce scénario, qui inspire beaucoup de craintes aux Israéliens et fait frémir le reste du monde, n’est pas fantaisiste. Selon la presse israélienne, le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, aurait l’intention d’attaquer les sites nucléaires iraniens (qui menacent Israël) d’ici au mois de novembre, c’est-à-dire avant l’élection présidentielle américaine.

Le Parisien - 16/08/12

 

L'offensive sioniste ne coûterait la vie qu'à  environ 500 personnes: mais de quelles personnes s'agit-il ? Civiles, militaires?  Iraniennes, israéliennes ? 500 personnes, ce n'est rien: pourquoi se gêner, d'autant plus que l'ONU ne proteste pas !

18:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Syrie: Fabius en tournée dans la région - les combats continuent faisant craindre une contagion au Liban voisin


Syrie : Laurent Fabius entame une tournée dans... par BFMTV
Syrie : Laurent Fabius en visite dans la région par BFMTV

 16/08/12

17:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Enquête pour viol à l'hôpital gériatrique

Un étudiant de 21 ans, embauché pour l’été au chevet des personnes âgées de l’hôpital Bretonneau (XVIIIe), a été déféré hier en fin de journée devant le parquet de : il est soupçonné d’avoir violé une patiente du pôle gériatrique de l’établissement.

 
 

Les faits se sont déroulés « dans la nuit du 5 au 6 août », confirmait-on hier à la direction de l’Assistance publique-Hôpitaux de , dont dépend l’hôpital Bretonneau. Spécialisé dans l’accueil et les séjours de longue durée de personnes âgées, celui-ci compte plus de 200 lits.

Le jeune homme, domicilié dans le XXe arrondissement, avait été recruté en juillet en tant qu’étudiant en médecine. « Les renforts de ce genre n’exercent jamais de soins. Ils sont là pour aider aux toilettes des personnes ou au ménage », note un aide-soignant d’un autre hôpital gériatrique de l’Assistance publique.

L’étudiant s’était fait passer pour un médecin

Selon nos informations, l’étudiant aurait « agressé sexuellement » la septuagénaire « en se faisant passer pour un médecin », confie un professionnel de l’hôpital. C’est la victime qui a donné l’alerte. La direction de Bretonneau « a appliqué les procédures d’alerte et contacté la famille. L’agent a été immédiatement suspendu », précisait hier l’Assistance publique. Selon nos informations, l’hôpital a rapidement contacté la police judiciaire de , après avoir questionné son agent remplaçant. Celui-ci s’est rendu de lui-même à la convocation des forces de l’ordre, lundi en début d’après-midi. Longuement auditionné dans le cadre d’une enquête pour viol, il a été déféré au parquet hier en fin d’après-midi. Il devrait être présenté à un juge d’instruction dès aujourd’hui.

Le Parisien

03:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Thierry Meyssan sur la Syrie et les fausses espérances des Etats-Unis


Irib 2012.08.12 Meyssan sur la Syrie et les... par Hieronymus20

12 août 2012

Thierry Meyssan, journaliste écrivain actuellement en Syrie, sur la réalité de la situation en Syrie et les fausses espérances des Etats Unis et de leurs alliés.

Source: http://french.irib.ir/

03:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un serpent au venin foudroyant capturé sur le parking d'un hypermarché près de Montpellier

sans-titre.png serpent.png

Un serpent exotique, long de 45 centimètres, à la morsure mortelle, a été capturé mardi sur le parking d'un hypermarché de Juvignac, à l'ouest de Montpellier (Hérault). On ignore sa provenance.

C'est une cliente venant récupérer sa voiture qui a eu la plus grosse frayeur de sa vie, en découvrant ce serpent dit "micrurus", de couleur rouge, orange et noire, qui vit en forêt amazonienne, au Mexique et en Amérique centrale, et dont la morsure entraîne une mort foudroyante, en raison d'un puissant venin.

Selon le Midi Libre qui a rapporté l'information, la police municipale de Juvignac a récupéré le serpent, qui n'a toujours pas été réclamé. Il pourrait s'être s'échappé du domicile d'un collectionneur d'animaux exotiques rares, un amateur de NAC, les "nouveaux animaux de compagnie".

TF1 News - 15/08/12

02:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Le déclenchement d'une guerre "humanitaire" contre la Syrie

 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&a...

Mondialisation.ca

02:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

15/08/2012

Solidarité Kosovo: les enfants débutent leur classe de mer aujourd'hui !

arrivee_enfants_bis.jpg

Arrivée des enfants au Monténégro accompagnés par des animateurs spécialisés

 

 

Ils auront voyagé 14 heures durant pour arriver à bon port. Milena, Lazar et leurs petits camarades serbes, en tout quarante enfants des enclaves du Kosovo-Métochie, sont arrivés ce matin au Monténégro pour une classe de mer inédite.

 

Accueillis par trois bénévoles de l’association « Solidarité Kosovo », les jeunes participants ont découvert avec émerveillement la station balnéaire de Igalo-Herceg Novi. Les enfants ont alors déjeuné entourés des bénévoles français et du permanent humanitaire de Solidarité Kosovo, le Diacre Bojan.

 

La fatigue du trajet ayant gagné les plus enthousiastes, les enfants ont rejoins leurs chambres pour une courte sieste avant de se retrouver au milieu de l’après-midi. L’heure du goûter fut particulièrement joyeuse avec l’annonce du programme des 10 jours. Les cris de joie recueillis par le jeune auditoire traduisent toute l’impatience des enfants à participer aux activités de mer, aux activités artistiques et aux escapades découvertes, qui leur ont été concoctées en collaboration avec les bénévoles de l’association serbe « Sun ».

Mais pour l’heure, une autre grande joie attend les enfants du Kosovo. Les quarante petits viennent de quitter l’hôtel, serviettes et bouées sous les bras, à la découverte de la mer, de son goût iodé et de son espace de jeux et de liberté.

 

L'équipe de "Solidarité Kosovo"

 

PS : les personnes souhaitant nous aider peuvent contribuer au développement de nos activités en nous faisant un don. Par chèque à l’ordre de « Solidarité Kosovo », BP 1777, 38220 Vizille ou par Internet.

 

 

PS2 : « Solidarité Kosovo » étant reconnu d’intérêt général, chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66% du montant du don. A titre d'exemple, un don de 100 € vous permet de déduire 66 € sur la somme de vos impôts à payer. Ainsi votre don ne vous coûte en réalité que 34 €.

 

www.solidarite-kosovo.org Solidarité Kosovo BP 1777, 38220 VIZILLE, FRANCE
 

 

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Film à l'affiche

!cid_A4AD54E6-3881-40C8-AC95-BFAEC2590FD0.jpg

19:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

La criminalité ne cesse de d'étendre à Mulhouse

 

 

Communiqué de Patrick Binder, conseiller municipal de Mulhouse, conseiller régional FN d’Alsace

Le 14 août, une retraitée a été poignardée dans son hall d’immeuble. En effet, une femme de 75 ans a été retrouvée morte, gisant au sol dans son sang, au niveau des boîtes aux lettres du 132 de la rue Vauban. Elle présentait quatre plaies au niveau du cou. « Il s’agit vraisemblablement de blessures causées par une arme blanche ».

Martine Binder, conseillère municipale FN de Mulhouse s’est rendue sur les lieux. Dans cette résidence qui n’est apparemment jamais confrontée à l’insécurité, ce meurtre dénote la gravité de la situation mulhousienne.

Après la guérilla urbaine des quatre quartiers mulhousiens quasiment tenue sous silence par les médias nationaux comme par France 3 Alsace, voilà un crime crapuleux commis à l’égard d’une personne âgée. La réalité de l’insécurité n’épargne donc plus aucuns quartiers de Mulhouse.

Les plus faibles subissent au quotidien la violence à Mulhouse

Mulhouse détient maintenant le triste record en Alsace en matière d’insécurité. Les mesures mises en place hier par Jean-Marie Bockel (gauche moderne) et aujourd’hui par Jean Rottner (UMP) sont totalement inefficaces et ils le savent ! Bockel du haut de son estrade de sénateur et président de l’agglomération ne voit pas, n’entend pas la souffrance des plus faibles dans notre ville. C’est lui qui de 1989 à 2010 en tant que maire a tout mis en œuvre pour favoriser la paupérisation de notre ville. Avec aujourd’hui plus de 110 nationalités différentes, on peut mesurer l’échec du multiculturalisme, modèle périmé qui génère la gangrène qui ronge notre ville.

La délinquance, la criminalité, la violence dans les quartiers a pris un visage de terreur. Comment dans une société comme la nôtre peut-on accepter un tel crime ? Le clan de l’UMPS au pouvoir depuis des décennies à Mulhouse porte toute la responsabilité de l’explosion des actes qui peuvent aller jusqu’au meurtre !

J’appelle les Mulhousiens(nes) à se réveiller, à se secouer, à arrêter de baisser la tête, de raser les murs et d’être résignés.

L’avenir de Mulhouse passera en rejetant les élus en place : Freyburger (PS), Buttazzoni (PS), Rottner (UMP), Grosskost (UMP), Hillmeyer (démocrate), Bockel (gauche moderne). Ces gens vivent bien grâce aux indemnités reçues chaque mois. Ils n’ont aucuns comptes à rendre pendant que vous subissez l’insécurité au quotidien !

Changeons Mulhouse ensemble, rejoignez-nous !

19:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Australie: Karoly Zentai, 90 ans, présumé criminel de guerre nazi, ne sera pas extradé vers la Hongrie

sans-titre.png Zentai australie.png

Karoly Zentai en 2005 avec ses enfants

 

La Haute cour de justice australienne a définitivement rejeté l'extradition de Karoly Zentai vers la Hongrie. Aujourd'hui citoyen australien, cet homme de 90 ans est accusé de crime de guerre en Hongrie en 1944.

La justice australienne a définitivement rejeté mercredi l'arrêté d'extradition vers la Hongrie de Karoly Zentai, un Australien d'origne hongroise de 90 ans, poursuivi pour crime de guerre à Budapest pendant l'époque nazie.

Karoly Zentai est soupçonné d'être un des trois soldats hongrois qui ont torturé et tué un jeune juif de 18 ans, Peter Balazs, à Budapest le 8 novembre 1944. Zentai servait alors dans l'armée hongroise, alliée du régime nazi pendant la Seconde guerre mondiale. Arrivé en Australie en 1950, Karoly Zentai - qui a anglicisé son prénom en Charles - aujourd'hui citoyen australien, nie les faits qui lui sont reprochés. Arrêté en 2005, il avait été libéré sous caution en décembre 2009. Ernie Steiner, le fils de l'accusé, répète que son père est prêt à comparaître devant la justice australienne mais qu'il ne veut pas être extradé vers la Hongrie.

Les rejets successifs de la justice australienne

Budapest avait demandé son extradition après des accusations lancées par le Centre Simon Wiesenthal - qui traque les anciens nazis à travers le monde - et selon lesquelles il aurait fui l'Allemagne après la guerre en se faisant passer pour un réfugié. Karoly Zentai figure encore aujourd'hui sur la liste des "dix criminels nazis les plus recherchés" du Centre Simon Wiesenthal.

Le gouvernement australien avait approuvé cette extradition en 2009, avant que cette mesure soit annulée en première instance en 2010, puis en appel en 2011. La Haute cour, dont les décisions sont définitives, a estimé que Karoly Zentai ne pouvait être extradé car la notion de crime de guerre n'existait pas en Hongrie à l'époque des faits.

 

TF1 News - 15/08/12

18:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

15 Août: la Prière pour la France proposée par Mgr Vingt-Trois à toutes les paroisses fait polémique à cause du "mariage homosexuel"

http://www.leparisien.fr/societe/la-priere-pour-la-france...

 

La prière en intégralité
« Frères et sœurs, en ce jour où nous célébrons l’Assomption de la Vierge Marie, sous le patronage de qui a été placée la France, présentons à Dieu, par l’intercession de Notre-Dame, nos prières confiantes pour notre pays.

1. En ces temps de crise économique, beaucoup de nos concitoyens sont victimes de restrictions diverses et voient l’avenir avec inquiétude ; prions pour celles et ceux qui ont des pouvoirs de décision dans ce domaine et demandons à Dieu qu’il nous rende plus généreux encore dans la solidarité avec nos semblables.

2. Pour celles et ceux qui ont été récemment élus pour légiférer et gouverner ; que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience.

3. Pour les familles ; que leur attente légitime d’un soutien de la société ne soit pas déçue ; que leurs membres se soutiennent avec fidélité et tendresse tout au long de leur existence, particulièrement dans les moments douloureux. Que l’engagement des époux l’un envers l’autre et envers leurs enfants soit un signe de la fidélité de l’amour.

4. Pour les enfants et les jeunes ; que tous nous aidions chacun à découvrir son propre chemin pour progresser vers le bonheur ; qu’ils cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère.

Seigneur notre Dieu, nous te confions l’avenir de notre pays. Par l’intercession de Notre-Dame, accorde-nous le courage de faire les choix nécessaires à une meilleure qualité de vie pour tous et à l’épanouissement de notre jeunesse grâce à des familles fortes et fidèles. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. »

18:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

L'Assomption de la Vierge Marie

sans-titre.png Titien  aaa.png

L'Assomption de la Vierge  par Le Titien (1516-1518)

Lire: http://www.e-venise.com/art-peintres/titien-assomption-vi...

 

02:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Une photo qui fait froid dans le dos…

sans-titre.png crucifié yéménite.png

Je vous la communique comme je l’ai reçue ou plutôt vue sur la page facebook de Youcef Amrane avec le commentaire suivant : « Celui que vous voyez n’est pas Jésus-Christ qui fut crucifié il y a plus de 20 siècles, mais juste l’un des convertis de l’islam vers le Christianisme. Ce Yéménite n’a commis aucun crime que “celui” d’avoir cru en Jésus comme rédempteur et sauveur pour sa vie (croire en Jésus Christ est le plus grand crime sanctionné sévèrement et atrocement par les musulmans selon le commandement de leur charia) ». La mise en ligne de cette photo voici une douzaine d’heures par le titulaire de cette page facebook lui a valu de très nombreux commentaires ulcérés de musulmans. Je ne sais trop ce qu’il faut en penser : le nom du crucifié, la date et le lieu exact de cet événement ne sont pas précisés. Si nos lecteurs arabisants pouvaient tenter le déchiffrer la légende en rouge et, plus difficile encore, le titulus (le motif de sa condamnation) au-dessus de la croix, cela aiderait beaucoup. Donc, avec les réserves d’usage, voici cette photo…

D.H.

Source

 

Pour ceux qui douteraient que la crucifixion des chrétiens (ou des musulmans convertis au christianisme) par des musulmans est une invention d’islamophobes, voici une photo, de piètre qualité, de chrétiens (peut-être des Arméniens) crucifiés par des Turcs lors de l’atroce génocide que la Turquie se refuse toujours de reconnaître…

 

L'Observatoire de la christianophobie

 

02:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Béziers : dans la France de Valls-Taubira, Julien meurt en pleine feria, massacré pour une photo

sans-titre.png Béziers Hérault.png

Avenue Saint-Saëns à Béziers

Assez !

Assez de ces mises à mort pour une cigarette refusée, pour un regard croisé, pour avoir photographié un réverbère, pour avoir possédé un portable, pour des cheveux trop longs, pour une photo devant une moto précieuse au point de s’acharner sur un homme jusqu’à le crever sur un trottoir !

Mais dans quel pays vivons-nous ? Quelle civilisation chèrement acquise sommes-nous en train de renier en acceptant que des citoyens ordinaires meurent jour après jour après une rencontre avec des barbares ?

Julien Portale, jeune papa d’une petite fille et ayant à cœur de s’occuper de personnes en difficulté et handicapées, a malheureusement croisé un barbare samedi soir, un barbare qui l’a laissé sur le carreau et s’est enfui pour revenir peu après avec le renfort d’autres barbares comme lui pour une séance de défoulement physique, tandis que la feria se terminait.

A proximité des chapiteaux de l’avenue Saint-Saëns à Béziers, Julien, accompagné de ses amis, désirait prendre une photo avec sa copine devant une moto. Mal lui en a pris, le propriétaire de la moto – à moins qu’elle n’ait été volée, compte tenu de la colère engendrée par une simple photo -, un videur de boîte de nuit, en principe formé pour garder son calme, a tout d’abord frappé la jeune femme en lui assénant un coup de poing. Rien que là on sent déjà bien le courage du type…

Julien a voulu prendre la défense de son amie mais le barbare lui a à son tour donné un coup au visage qui l’a projeté à terre. Les amis de Julien s’en sont mêlés mais n’ont pu empêcher que le jeune homme écope de deux autres coups de pied avec des chaussures coquées en pleine tête, avant que le type ne détale avec sa moto chercher du renfort. Pendant ce temps, les pompiers arrivés sur les lieux ont tenté de ranimer Julien dans le coma avant de l’emmener à l’hôpital où il est décédé.

Ses amis étaient toujours sur les lieux quand les barbares sont revenus à la charge pour s’en prendre à eux, ayant sans doute préféré attendre le départ des pompiers pour réapparaître, car tout le monde sait que les racailles ont la lâcheté contagieuse…

Le père de l’un des garçons agressés raconte « Trois autres videurs équipés de gants coqués et de chaussures coquées. Ils s’en sont pris d’abord à mon fils, Luc, et à un de ses amis car c’étaient les deux qui avaient mis en fuite le meurtrier de Julien. Puis, ensuite à nous qui avons pris leur défense. Et bien qu’on se soit retrouvés à neuf contre eux quatre, on n’a pas fait le poids. Ils nous ont laminés ». Un autre âgé de 17 ans s’est retrouvé lui aussi plusieurs heures dans le coma après deux coups de poing au visage « Vous vous rendez compte de l’enfer qu’on a vécu. Avec ces molosses, qui doivent généralement calmer les situations et surtout pas les enflammer, ça aurait pu être un carnage car, c’est une certitude, ils étaient venus pour terminer le travail… ».

L’un des amis de Julien conclut : « Je ne veux pas de vengeance. Je veux juste que les gens sachent que tout le monde peut crever comme ça, pour rien ».

Oui, en France, on peut tous crever comme ça, pour rien, pour une photo, pour une cigarette, pour un regard, pour des cheveux trop longs.

Quant au meurtrier présumé, âgé de 28 ans, il a été mis en examen mais a manifesté plus de précipitation à se délester de sa part de culpabilité sur le dos d’un autre plutôt que de faire preuve de remords. L’autre barbare incriminé, âgé lui de 43 ans, a carrément nié toute implication mais a tout de même été placé sous contrôle judiciaire. Bien sûr, ils n’ont rien fait, ce n’était pas eux… le refrain habituel des racailles pour qui la vie d’un homme n’a pas plus de valeur que celle d’un insecte qu’on écrase du pied.

Il n’est pas acceptable qu’un peuple civilisé qui donne des leçons de droits de l’Homme au monde entier voit ses propres droits humains bafoués sur son sol, que ce peuple soit au quotidien victime de meurtriers dont l’humanité n’est même pas embryonnaire et qui n’ont que le goût du sang et de la mort comme chemin de vie.

Il devient urgent, pour ne pas dire urgentissime, de prendre des vraies mesures, concrètes et efficaces. Sarkozy avait promis le karcher, nous n’en avons rien vu, Hollande, ma foi on ne sait plus très bien ce qu’il a promis, vu qu’il a effacé son programme dès le lendemain de son élection. Valls et Taubira eux promettent monts et merveilles mais seulement aux racailles. Bref, devant tant de laxisme le peuple risque malheureusement de ne plus pouvoir compter que sur lui-même pour se défendre, à moins qu’il n’accepte de se résigner à disparaître… un jour après l’autre.

Qui sera le prochain à croiser un barbare en sortant d’un cinéma, d’un restaurant, d’un bus, de sa voiture, ou bien en prenant une simple photo dans la rue ? Ca peut être vous, ça peut être moi…

Caroline Alamachère

RIPOSTE LAÏQUE

02:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)