Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2016

Remaniement : Audrey Azoulay, nouvelle ministre de la Culture, jusqu'ici, une femme de l'ombre

audrey-azoulay-la-femme-de-l-ombre-prend-la-lumiere,M303783.jpg

http://www.telerama.fr/scenes/audrey-azoulay-nouvelle-min...

D'une famille juive marocaine très proche du roi du Maroc

04:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Qui est Jean-Vincent Placé ? Par la revue Faits et Documents pour E&R

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-est-Jean-Vincen...

03:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le CRIF veut empêcher le voyage de Marion Maréchal-Le Pen en Israël

1602120003210110.jpg

 

19h33

La députée FN du Vaucluse prévoit de se lancer dans une importante série de voyages, dont les motifs sont aussi variés que les destinations. Elle pourrait rencontrer le raïs Bachar el-Assad.

 

(….) Reste enfin le pays le plus polémique de ce circuit: la Syrie. Révélé par Le Monde, ce séjour devrait intervenir «avant l’été». «Ce sera un état des lieux politiques, les choses sont très mouvantes là-bas, l’État islamique recule», explique l’intéressée au quotidien du soir. «Il s’agit de rencontrer les associations qui s’occupent des Chrétiens d’Orient», ajoute un proche. Une rencontre avec Bachar el-Assad, largement soutenu par le Front national, n’est par ailleurs pas à exclure. Au contraire. «Ça sera la surprise du chef», s’amuse-t-on.
Dernière étape, et pas des moindres: Israël. Antisioniste revendiqué dans le passé, le parti d’extrême-droite a opéré un léger changement de pied ces dernières années. Outre une tentative de rapprochement avec la communauté juive – très hostile au FN du fait des multiples dérapages antisémites de Jean-Marie Le Pen -, certains cadres sont allés jusqu’à se rendre dans l’État hébreu. C’est notamment le cas de l’actuel vice-président du parti, Louis Aliot, qui y a fait une visite surprise en 2011.
«Nous avons été invités, tout le monde est OK pour nous recevoir là-bas, mais c’est ici que ça bloque», déplore-t-on dans l’entourage de la benjamine de l’Assemblée. «C’est très long et très compliqué car il y a des pressions de la part de ceux qui croient représenter les juifs de France», s’agace encore ce proche, qui accuse nomément le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Contactés, ces derniers admettent leur étonnement: «Nous n’étions pas au courant. Mais oui, nous nous y opposons fermement».

Le Figaro

03:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

VIDEO - Bernard Cazeneuve : « Nous faisons venir chaque année 299 psalmodieurs du Coran d’Algérie ou du Maroc »

https://youtu.be/N82NH-sEhbo

 

16h05

Sénat – 9/02/16

Cazeneuve prépare le ramadan 2016 !

"Nos agriculteurs n'ont même pas l'élégance de mourir en silence" ironise Eric Zemmour

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les retraités doivent-ils avoir peur du programme économique du FN ?

argent-money-euro-veux-elder.jpg

 
Etions-nous à l’agonie quand notre franc dévaluait régulièrement pour devenir lourd et encore plus lourd ?

Zemmour et Naulleau recevaient la semaine dernière Florian Philippot sur Paris Première.

Éric Zemmour a fait remarquer au vice-président du Front national qu’une grande partie des retraités qui votent FN au premier tour des élections ne le faisaient pas au second, par peur de la sortie de l’euro, et donc d’une dévaluation de leur patrimoine et de leur pouvoir d’achat.

De très nombreux économistes n’affirment-ils pas que l’application du programme économique de Marine Le Pen entraînerait une telle dévaluation ? Il est probable, en effet, qu’une sortie de l’euro verrait notre « Franc Nouveau » se dévaluer de 20 à 30 % par rapport à l’euro européen.

Et alors ! Faudrait-il en avoir peur ?

Avez-vous peur, braves retraités français, quand l’euro se dévalue de près de 30 % par rapport au dollar ?

Il y a deux ans, il était à 1,40 dollar pour 1 euro. Aujourd’hui à 1,10. Quand vous alliez aux États-Unis, vous aviez 140 dollars pour 100 euros ; aujourd’hui 110. Donc, vous n’allez plus aux États-unis et évitez d’acheter des produits américains.

Avez-vous peur, braves retraités français, quand vos actions en bourse se dévaluent de près de 30% ?

Il y a un an, le CAC 40 était à 5.000 points. Aujourd’hui, il est à moins de 4.000. Vos 100 euros en actions n’en valent plus que 70.

Alors, pourquoi auriez-vous peur d’une sortie de l’euro et de la création d’un FN (Franc Nouveau), même avec une dévaluation de 20 à 30 % ?

Si vous aviez un patrimoine de 100.000 euros, vous disposeriez, dès lors, de 70 à 80.000 francs nouveaux. Mais si vous ne sortez pas de France, cela ne changera rien à votre pouvoir d’achat car, par exemple, la baguette de pain qui coûtait 1 euro vous sera vendue 0,70 à 0,80 FN. Même exemple pour tous les produits français.

Votre appartement, que vous estimiez à 300.000 euros, vous le vendrez autour de 220.000 francs nouveaux, mais vous pourrez acquérir le même également à ce prix-là.

Vous ne perdrez de votre pouvoir d’achat qu’en achetant hors de France, mais à la condition que d’autres pays, comme par exemple le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, etc., ne suivent pas le même exemple que la France.

Étions-nous dans la misère avant 2002 et l’euro ?

Étions-nous à l’agonie quand notre franc dévaluait régulièrement pour devenir lourd et encore plus lourd ?

Je trouve bizarre – je dis bien bizarre – que le silence soit si étourdissant en ce qui concerne la dévaluation de l’euro et la chute du CAC 40 qui frappent le patrimoine des braves retraités bien davantage que ne le ferait une sortie de l’euro et la naissance d’un « Franc Nouveau » !

 
BOULEVARD VOLTAIRE

01:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Hollande critique la Russie

«Je demande que les actions russes s'arrêtent, a affirmé le chef de l'État interrogé sur la crise en Syrie. La négociation se fera pour un temps avec le régime d'Assad, ensuite il y aura des élections», a lancé la président. Selon lui, Bachar el-Assad massacre sa population, avec l'aide de Moscou, et doit en conséquence être chassé du pouvoir. Un changement qu'il voudrait voir intervenir dans le cadre d'une élection, une fois la situation stabilisée.

11 02 2016

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

VIDEO - Obsèques en Estonie d’un chevalier de la Croix de Fer

https://youtu.be/r11beZygQak

 

Enterrement d’Harald Nugiseks, ancien sergent de la division SS « Estonie », dite aussi 20e division SS de grenadiers. Visiblement, les Estoniens restent fidèles au sabre et au goupillon. Ils n’ont pas encore été touchés par la vague de bien-pensance européiste. Mais ça ne saurait tarder.

 

00:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

11/02/2016

Florian Philippot réagit au remaniement ministériel sur LCI

23:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Notre industrie de l’armement : une chance pour la France !

46.jpg Thibaut de la Tocnaye.jpg

     Communiqués / 11 février 2016 / Étiquettes : /

Facebook Twitter Email
 

Communiqué de Thibaut de La Tocnaye, Ingénieur centralien, dirigeant-fondateur d’entreprises industrielles, Membre du Bureau Politique du FN

Avec environ 16 milliards d’euros de commandes en 2015, les exportations de notre industrie d’armement ont atteint des records, permettant à la France de se placer juste derrière les Etats-Unis. Un succès qui matérialise l’excellence de notre savoir-faire technologique, dans un domaine qui représente 160 000 emplois, pratiquement non délocalisables. De plus la Recherche et Développement effectuée dans le cadre de notre industrie de défense, génère aussi des avancées et des retombées extrêmement importantes dans le domaine civil. Nous l’avons notamment constaté ces dernières années dans le domaine des télécoms, de la thermographie, de l’imagerie médicale, de la maintenance, de la cyber-sécurité, de l’aéronautique civile …

Or, au moment même où notre pays est confronté à une menace terroriste multiforme, à la fois intérieure et extérieure, le budget de notre défense n’a jamais été aussi bas ! La paupérisation de notre outil militaire vient d’être pointée du doigt par la toute récente mission conjointe de l’inspection générale des finances et du contrôleur général des armées. Elle fait état d’une perte de 1 milliard d’euros sur la rallonge budgétaire de 3,8 milliards décidée l’été dernier, déjà insuffisante.

Le FN entend, lui, redonner les moyens nécessaires à nos forces armées. Aussi, est-il vital non seulement de porter le budget de nos armées à 3% du PIB, afin que celles-ci soient équipées à la hauteur des missions qu’elles doivent relever, mais aussi de renforcer notre industrie de défense. Un jalon indispensable, à la nécessaire la ré-industrialisation de la France que Marine Le Pen et le FN appellent de leurs vœux.

NPI

23:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La peur s’est installée sur Calais… Témoignages

 




11
 
Download PDF

La peur régne sur la ville. Ce n’est pas le très bon film d’Henri Verneuil, mais bien la réalité quotidienne de Calais, devenue depuis le camp de Sangatte, la ville maudite. Les témoignages des Calaisiens, si peu relayés par les médias aux ordres d’un pouvoir mollasson, sont éloquents. Additionnés les uns aux autres, ils nous font frémir de honte. Comment peut-on laisser une ville française mourir à petits feux ? Mourir de peur ?

Ecouter ce marin-pêcheur sur la vidéo de Charlotte d’Ornenas déclarer : « On a peur, peur de sortir. Peur d’être volé. » « Mon radeau de survie a disparu une nuit, et je ne peux plus sortir en mer ». Laissez votre vélo 5 minutes, et vous le retrouverez dans la « jeuneguelle ». Sur la rocade, malgré la présence de mille policiers, CRS et gendarmes, qu’un camion ralentisse, et il est aussitôt pris d’assaut, ses cartons dévalisées, son chauffeur parfois frappé. « Le trafic des transporteurs a d’ailleurs fortement ralenti, affirme un habitant. Leurs patrons préfèrent les faire passer par la Belgique ».

La page facebook de Kevin R. est éloquente. C’est un jeune homme de 22 ans, né et vivant à Calais qui n’a pas hésité à participer à la manifestation du 6 février. Il voulait écouter ce que le général Piquemal avait à leur dire. Mal lui en a pris : il s’est retrouvé gazé par des policiers sans état d’âme, puis interpellé et relâché après avoir décliné son identité. « Le général a été arrêté alors qu’il venait de nous demander de nous disperser dans le calme. Ce sont les policiers qui ont provoqué la bousculade ». Nombre de ses camarades commentent eux aussi sur sa page la situation de leur ville, hier prospère, véritable grenier des Anglais qui traversaient la Manche pour repartir avec des caisses de vins, de fromages, de denrées typiquement françaises.

Certains, comme Damien, écrivent : « J’en ai marre de cette ville. Je cherche à partir ». Zoe est plus radicale : « Ca va mal finir, tout ça ! »

NDF

20:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

EN IMAGES. Voici les 38 ministres et secrétaires d'Etat du gouvernement Valls

http://www.leparisien.fr/politique/la-composition-integra...

20:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Robert Ménard tweete:

Capture.PNG   Robert.PNG

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Affaire Piquemal

chevaliers-ordre-de-malte.jpg

Chevaliers de l'Ordre de Malte

Le général Christian Piquemal est, entre titres et distinctions, Commandeur de l'Ordre souverain de Malte.

Se renseigner sur l'Ordre de Malte, qui est un ordre humanitaire fondé à Jérusalem en 1080.

 

04:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Carnaval en Bavière : la réplique d’un tank nazi avec l’inscription « forces de défense de l’asile » fait scandale

1602081424370088.jpg

 

J-2

 

Le défilé des chars est le moment-clé des carnavals. Mais en raison de la tempête qui menace, beaucoup ont été annulé, notamment celui de Düsseldorf ce matin. A Cologne, guère éloignée pourtant, le défilé est maintenu. Toujours sous haute surveillance policière, après les agressions du 31 décembre.
Mais c’est un autre carnaval, bien moins connu, qui fait aujourd’hui la une: celui de Fasching, en Bavière. Dans la parade est apparu un char de bien mauvais goût, la réplique d’un tank nazi avec dette inscription: « forces de défense de l’asile ». L’association locale qui a organisé la parade s’est défendue, plaidant l’humour et précisant qu’aucun de ses membres ne sont des sympathisants d’extrême-droite, et que des réfugiés en font même partie. Mais le parquet local a ouvert une enquête

France TV

03:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Urgent : la Russie propose un cessez-le-feu en Syrie pour le 1er mars

sans-titre.png

Mariage d’un soldat syrien, dans les ruines de Homs

 

 

« La Russie a proposé d’observer un cessez-le-feu à partir du 1er mars en Syrie, mais son offre n’a pas encore été acceptée, a annoncé mercredi un responsable occidental, faisant état de réserves américaines. » Source : Reuters

N’oublions jamais qui sont les responsables des 260 000 morts, des millions de réfugiés et du pays ravagé par la guerre.

 

02:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Islande à 1,9% de chômage : « nous n’aurions pas pu sortir de la crise si nous avions été membre de l’UE »

 

L’information n’a pas fait la Une : «L’Islande a retrouvé son niveau de chômage d’avant la crise.» Un résultat impressionnant pour la petite île indépendante qui a connu l’une des pires crises économiques d’Europe. Depuis sa faillite retentissante en 2008, l’Islande et ses quelque 320.000 habitants ont réussi un retournement économique impressionnant. Avec quelles recettes?

Le chômage en Islande est désormais de 1,9%, selon les chiffres officiels, le taux le plus bas depuis 2007. En 2007, le taux de chômage était de 1,3%…  Au plus fort de la crise, survenue en 2008, le chômage avait dépassé les 10% (avec des pointes à 12%).

Pourtant, la crise islandaise a été un vrai tsunami pour cette île. « Peu de pays, voire aucun, avaient vécu une débâcle économique aussi catastrophique », notait le FMI à son propos.

Ce petit miracle à l’islandaise s’explique. Selon le Premier ministre, «nous n’aurions pu sortir de la crise si nous avions été membre de l’Union européenne», avait-il dit en novembre 2015. Sigmundur Davíð Gunnlaugsson avait même été plus loin en affirmant que ne pas être membre de la zone euro avait été une chance pour l’Islande: «Si toutes ces dettes avaient été en euros, et si nous avions été obligés de faire la même chose que l’Irlande ou la Grèce et de prendre la responsabilité des dettes des banques en faillite, cela aurait été catastrophique pour nous sur le plan économique.

Lire la suite

02:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

VIDEO - Des internes formés à l’étranger exclus d’hôpitaux français pour incompétence (Màj)

http://www.allodocteurs.fr/embed/media/40188?autoplay=0

 

18h32

Plusieurs internes ont été exclus d’hôpitaux français pour cause d’incompétence. La plupart avaient effectué la première partie de leurs études en Roumanie, et grâce à l’équivalence des diplômes européens, étaient revenus en France pour leur stage d’internat. Mais après quelques semaines, ils ont été sortis des services et priés de suivre un stage (rémunéré) de remise à niveau de six mois.

 

A priori, il n’y a pas eu d’accident car on les a retirés assez vite des services…

Six d’entre eux étaient affectés à l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne. Cette exclusion est une première en France.

 

Encore marginal, le phénomène n’en est pas moins inquiétant. Huit internes en médecine générale, tous formés à l’étranger, ont été exclus de leurs services pour cause d’incompétence. Six d’entre eux – trois Français ayant fait leurs études en Roumanie et trois Roumains ayant commencé leur cursus dans leur pays – étaient affectés à l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, pour leur premier stage de six mois. « Un danger pour la santé ». En novembre, trois avaient été affectés en pneumologie, les trois autres en gastro-entérologie. Mais très vite, leurs tuteurs s’étaient rendus compte qu’ils n’avaient pas le niveau. Ils avaient alors averti le professeur Philippe Jaury, coordonnateur des internes, qui décida de les renvoyer de leurs services. « Ils ne connaissent pas la sémiologie, les signes cliniques. Ils n’ont pas du tout les compétences pour être mis en autonomie comme nos internes qui sont formés en France », explique Philippe Jaury. « Ils ne peuvent pas être de garde dans les hôpitaux, il faut tout vérifier. Je trouve que c’est un danger pour la santé. Vous vous rendez compte que l’interne qui vous soigne, il a eu trois examens classants de fin d’étude. Est-ce que vous pensez que c’est un bon médecin ? », continue le docteur.

Formés dans d’autres hôpitaux. Renvoyés, les internes ont été placés dans d’autres hôpitaux pour y être formés pendant six mois, afin d’acquérir des compétences médicales, et pour certains, d’apprendre le français. Mais ils continueront à être payés, précise Jean-François Bergmann, qui accueille l’un de ces étudiants roumains, à Lariboisière, à Paris. « On l’a mis un peu dans un statut intermédiaire où il n’a pas la responsabilité de prescrire ou de faire des comptes rendus », explique-t-il. « Il voit les malades, fait des observations, nous les montre. Il essaye d’apprendre à tous les niveaux mais aujourd’hui, il a le niveau d’un étudiant en milieu de cursus de médecine. » Pour lui, cet étudiant ne sera jamais au niveau dans six mois.

Europe 1

Merci à Stormisbrewing

01:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

George Soros : "L’Union européenne est au bord de l’effondrement"

http://www.egaliteetreconciliation.fr/George-Soros-L-Unio...

01:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Donald Trump : «Si j'avais été au Bataclan j'aurais tiré»

Ca2VsadXIAAp2iT.jpg Trump.jpg

 

Dans une interview au magazine Valeurs actuelles, en kiosque jeudi 11 février, le candidat à la primaire républicaine, Donald Trump, évoque, en vrac, l'islam, l'immigration et les attentats de Paris du 13 novembre 2015.

 
Advertisement
 
C'est sa première interview à un média européen et Donald Trump a choisi le magazine français de droite Valeurs actuelles. Dans son édition à paraitre jeudi 11 février, le candidat à l'investiture du Parti républicain pour l'élection présidentielle américaine évoque en vrac l'islam, l'immigration et les attentats de Paris du 13 novembre 2015.

«Vous pensez vraiment que, s’il y avait eu dans l’assistance quelques personnes armées et entraînées, cela se serait passé de la même façon ? Je ne le crois pas. Ils auraient tué les terroristes», commente-t-il. «C’est du bon sens. Je possède en permanence une arme sur moi. Je peux vous dire que si j’avais été au Bataclan ou dans un des cafés, j’aurais tiré. Je serais mort peut-être, mais j’aurais dégainé.»

Il poursuit : «Malheureusement, la France n’est plus ce qu’elle était, et Paris non plus. Il y a des quartiers dont on a l’impression qu’ils sont devenus hors la loi, qu’ils sont, comme certains de vos essayistes l’ont écrit, des territoires perdus de la République. Des amis français me disent qu’ils ont parfois le sentiment de n’être plus vraiment chez eux quand ils se promènent çà et là dans leur pays.»
 

Donald Trump, met également en garde l'Europe contre le risque de «révolutions» à venir sous l'impact d'une immigration incontrôlée. Il estime que la chancelière allemande Angela Merkel a commis une «terrible erreur» en ouvrant les frontières de l'Allemagne aux migrants syriens et irakiens fuyant la guerre dans leur pays. «Ce qui se passe en ce moment en Europe peut conduire à l'effondrement de celle-ci», dit-il. «Regardez ce qui se passe à Bruxelles (...) Elle est devenue aujourd'hui un camp retranché et armé, un bouillon de culture du terrorisme.»

«Si on ne traite pas la situation avec compétence et fermeté, oui, c'est la fin de l'Europe. Et vous allez au-devant de véritables révolutions», ajoute le milliardaire, réputé pour ses déclarations à l'emporte-pièce, notamment contre l'islam. «Je pense que vous allez au-devant de bouleversements dont vous ne mesurez pas l'ampleur, si vos dirigeants politiques n'agissent pas de façon intelligente, rapide et énergique.»

Donald Trump, qui avoue ne pas connaître personnellement d'hommes politiques français, dit en revanche avoir de très bonnes relations avec le président russe, Vladimir Poutine. «Il a dit que j'étais brillant. Cela prouve chez lui une certaine lucidité», ajoute-t-il.

01:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)