Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2016

Vivonne : le portrait du tueur de Nice sur l’autel de l’église !

eglise-de-vivonne-726x544.png Vivonne.png

Un lecteur (merci R. M. B. !) me signale des faits odieux qui se sont déroulés dans l’église Saint-Georges de Vivonne (Vienne), petite ville de 4 000 habitants mais qui comporte une prison de 560 places…

« Dans l’église de Vivonne, le 27 ou 28 juillet lors de la messe célébrée pour le Père Hamel, et selon un témoin, le curé a déclaré devant les fidèles présents que la veilleuse [du tabernacle] de la présence réelle avait disparue ou avait été dérobée, et avoir trouvé sur l’autel une photo du terroriste de Nice [l’islamiste Mohamed Lahouaiej Bouhlel]. Le témoin est un fidèle grand-père présent lors de cette célébration, il est jugé très sérieux et digne de foi par mes amis qui le connaissent mieux que moi. »

Les mots manquent pour qualifier une telle abomination.

L'Observatoire de la christianophobie

21:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Auguste RENOIR (1841-1919)

 

renoir_grandes_baigneuses.jpg Renoir  1887.jpg

 

03:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le burkini, une rigolade!

burkini-1-1550x660.jpg

http://www.bvoltaire.fr/patrickaulnas/le-burkini-une-rigo...

02:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Villefranche-sur-Saône : une auto-école propose des “leçons de conduite par des femmes, pour les femmes”

 

 

Islamisation. La polémique a débuté sur les réseaux sociaux. En cause, la prochaine ouverture d’une auto-école, à Villefranche-sur-Saône (Rhône), qui proposera une salle de code exclusivement réservée aux femmes.

Publiée sur la page “Musulmans de Villefranche-sur-Saône”, l’annonce est repérée et fait rapidement le tour des réseaux sociaux, déclenchant l’indignation de certains internautes, rapporte le quotidien Le Progrès.

Ce message, posté par la gérante Sarah Bakar, annonce “comme promis une salle de code réservée aux femmes”, ainsi que des “leçons de conduite effectuées par moi pour les femmes, et par un homme pour les hommes”.

“La salle principale sera ouverte à tout le monde. Je suis commerçante, je suis là pour faire du chiffre et répondre à la demande que m’ont faite beaucoup de femmes, pas seulement musulmanes, qui ne veulent pas être mélangées aux garçons, souvent un peu chahuteurs à cet âge”, a expliqué la gérante de l’auto-école, qui doit ouvrir le 22 août, dans les colonnes du quotidien.

Source.

NDF

02:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

3 500 000 crimes et délits relevés chaque année en France. Combien sont le fait d’étrangers ?

 

 

C’est un travail de fourmi que je viens de découvrir sur un site. Un travail de vrai journaliste enquêteur. Un travail dont le résultat est ahurissant et que personne ne pourra contester. C’est le recensement de sources journalistiques des faits divers dont les auteurs portent des noms ou prénoms étrangers à 99,9% d’origine arabe ou africaine, avec quelques exceptions notamment en provenance de Roumanie ou de Bulgarie.

Ce site, MediaGanda, a donc recensé entre le 1er janvier 2016 et le 31 juillet 2016, 1206 délits.
Avec beaucoup de patience et de ténacité, l’auteur de ce site qui se cache derrière le pseudonyme de Kaos, et qui a collaboré un temps avec fdesouche a pu travailler sur la base des noms retrouvés dans les médias. Les 1206 lignes dont les titres se déroulent comme un générique racontent 1206 faits divers : viols, agressions, meurtres, escrocs, bandes, attentats et j’en passe. On pourrait douter de l’authenticité de cette stupéfiante liste, mais non, chaque fait divers renvoie à la source de l’information.

On comprend mieux ainsi que Libé, Le Monde, les chaînes de télé préfèrent taire l’origine de ces criminels qu’il leur arrive même de franciser par un prénom bien de chez nous au nom du principe de pas-d’amalgame. Moktar devient Eric, Mohamed, devient Jean… Mais les faits sont là, têtus : on voit le résultat dans nos prisons. Je ne veux pas dire par là que des français bien de chez nous sont tous sages comme une image et qu’ils ne volent pas, qu’ils ne violent pas, qu’ils n’ont jamais assassiné personne. Je veux seulement rétablir les non-dits, et constater que si nous avions eu une politique d’immigration moins laxiste, si le Parlement avait rétabli le droit du sang, nous n’en serions pas à un tel listing de crimes commis par des gens qui, selon la presse bien pensante, n’existent pas puisque désormais ils n’auront ni prénom ni nom.

Je ne veux ni ne peux vous donner in extenso le listing effarant de ces 1206 faits divers relevés par ce site. Pour ceux que la curiosité pousserait à aller le consulter, voici le lien. Au hasard, je peux toutefois extraire un fait divers par mois de ces méfaits incriminés à un étranger, migrant, clandestin ou français de papier. Ce sont souvent de simples faits qui pourrissent la vie quotidienne des français : vol à l’arraché, insultes, voiture saccagée. Le massacre de Nice et celui du Père Hamel dominent et de loin cet effarant listing. 218 méfaits en janvier, 232 en février, 255 en mars, 163 en avril, seulement 80 en mai, 143 en juin, 115 en juillet. Des faits seulement relevés dans la presse. Les plaintes déposées dans les commissariat et gendarmerie ne sont pas compabilisées.

Vous me direz que chaque année en France, il se commet plus de 3 millions et demi de crimes et délits dont 62% de vols et cambriolages ! Ce chiffre de 1206 faits divers incriminant des étrangers est donc tout à fait ridicule. Mais qui peut imaginer que la presse va relater chacun de ces millions de crimes et délits ? Kaos a donc entrepris une étude sur ce qui a été publié et qui est à des années lumière de la triste réalité criminelle de notre pays.

De ces 1206 faits relevés par Kaos j’ignore combien de condamnés la justice a relâchés. Mais le pire est a craindre désormais car il faudra à nos enquêteurs beaucoup de perspicacité pour déceler désormais les auteurs d’actes criminels puisque non seulement les médias cachent depuis toujours leur origine ethnique en vertu d’une loi liberticide de 2007 mais que depuis l’attentat de Nice ils en dissimuleront le nom !

Il faudra attendre le prochain gouvernement pour qu’enfin, espérons le, les vrais mesures soient prises.

Alea Jacta Est !

NDF

02:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Tweet de Florian PHILIPPOT: l'auto-école "halal"!

Capture.PNG Florian.PNG

01:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Tweet d'léonore BEZ: pour le Maire de Marseille, un arrêté anti-burkini ne se justifie pas !

Capture.PNG  Eléonore.PNG

01:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Maroc : l’administration Obama joue-t-elle la carte salafiste pour les législatives ?

http://www.fdesouche.com/757215-maroc-ladministration-oba...

00:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

19/08/2016

L'incendie de Rognac/Vitrolles est d'"origine humaine"

 Mis à jour

  • Publié
L'incendie de Rognac qui a parcouru le 10 août quelque 2500 hectares de garrigue et atteint plusieurs communes au nord de Marseille, est "d'origine humaine", a déclaré aujourd'hui le colonel Benoît Ferrand, commandant du groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône.

"Il s'est avéré que cet incendie est d'origine humaine et non pas météorologique ou électrique, et qu'il est dû à une malveillance voire une négligence", a affirmé le colonel Ferrand, lors d'un point presse à Marseille. "Nous avons donc des pistes (...) et nous procédons à des investigations complémentaires et des vérifications", a-t-il dit. Une enquête pour établir la nature du départ du feu à Rognac a été confiée aux gendarmes de la section de recherches des Bouches-du-Rhône. Un groupe d'enquêteurs spécialisés associant gendarmes, sapeur-pompiers, membres de l'Office national des forêts, techniciens en identification criminelle et un groupe cynophile, a été constitué.

"Nous sommes au début de cette enquête qui sera longue", a souligné le colonel Ferrand. L'officier a insisté sur la nécessité de "bien sensibiliser les personnes sinistrées qui sont dans le désarroi et leur signifier l'intérêt de porter plainte". Une lettre-plainte type est disponible dans les commissariats et gendarmeries des communes sinistrées, notamment Rognac d'où est parti le feu, Vitrolles et les Pennes-Mirabeau, mais aussi Aix-en-Provence et Marseille. Un homme avait été interpellé et placé en garde à vue le 10 août à proximité d'un départ de feu à Vitrolles, mais a été libéré et aucune poursuite n'a été engagée à son encontre.
 
LE FIGARO

23:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Nice interdit à son tour le burkini sur ses plages

6054111_rttaupiv_1000x625.jpg

Au tour de Nice. La mairie de la ville azuréenne a interdit le burkini sur les plages de la ville, en prenant un arrêté contre le port de cette tenue de bain, a-t-elle confirmé ce vendredi.



Ces costumes de bain enveloppants sont extrêmement rares sur les plages françaises, noyés parmi les bikinis et maillots une pièce. Sur la côte méditerranéenne, une minorité de femmes musulmanes restent voilées et couvertes sur la plage.

 

La polémique était née après l'annulation par la mairie d'une « journée burkini », événement privé organisé dans une piscine des Bouches-du-Rhône, pour permettre aux musulmanes de se baigner en burkini. 
 

Les arrêtés se multiplient


Dans les Alpes-Maritimes, avant Nice, 10 communes ont déjà pris un arrêté anti-burkini, parmi lesquelles Menton, Cannes, Villeneuve-Loubet, Saint-Laurent-du-Var, Beaulieu-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat. Trois femmes ont été verbalisées le week-end dernier à Cannes et ont dû payer une amende de 38 euros.

 

 

Dans le Var, cinq communes ont pris un arrêté similaire, a-t-on appris auprès de la préfecture: Le Lavandou, Cavalaire-sur-mer, Cogolin et Sainte-Maxime et Fréjus.

  

Les politiques taclent le burkini


Dans une lettre adressée à Manuel Valls mardi, Christian Estrosi, premier adjoint à la mairie LR de Nice, estime que « la dissimulation intégrale du visage ou le port d'une tenue intégrale pour aller à la plage ne correspond pas à notre idéal de la relation sociale ». Christian Estrosi avait exprimé son soutien aux maires ayant adopté un arrêté municipal prohibant ce vêtement de bain, tout en jugeant qu'« il revient à l'Etat de lutter contre le communautarisme ».



Mardi encore, le sénateur-maire FN de Fréjus, David Rachline, affirmait : « Il n'y a pas de burkini à Fréjus et s'il y en avait, je prendrais les dispositions qui s'imposent pour l'interdire ». Vendredi, il a expliqué avoir « par deux fois, jeudi, reçu des signalements par des Fréjusiens et par la police municipale, de quelques cas de burkinis ».



Selon le Premier ministre Manuel Valls, l'apparition récente des burkinis est « la traduction d'un projet politique, de contre-société, fondé notamment sur l'asservissement de la femme ». Le port du burkini « n'est pas compatible avec les valeurs de la France et de la République », a-t-il asséné dans un entretien au journal régional La Provence mercredi.

  leparisien.fr

23:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Attentat de Nice: un homme succombe à ses blessures, la 86e victime

>Faits divers|19 août 2016, 18h04 | MAJ : 19 août 2016, 19h06|11

   

Le bilan des personnes décédées lors de l'attentat de Nice le 14 juillet s'alourdit. La secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes Juliette Méadel, a annoncé vendredi dans un communiqué qu'un homme blessé est mort jeudi 18 août des suites de ses blessures.

 

Juliette Méadel «a appris avec une vive émotion le décès d'un homme blessé lors de l'attentat de Nice survenu le 14 juillet sur la promenade des Anglais».

 

Le secrétariat d'Etat à l'Aide aux victimes mobilisé

 

«Ce décès porte à 86 le nombre de personnes tuées. Le secrétariat d'Etat à l'Aide aux victimes est mobilisé pour accompagner sa femme et ses deux enfants face à cette épreuve, comme pour l'ensemble des proches des victimes», a-t-elle ajouté.

 

Quatre-vingt-six personnes ont été tuées et plus de 400 blessées lorsqu'un djihadiste a lancé son camion dans la foule sur la promenade des Anglais, le soir du 14 juillet à Nice. L'attentat a été revendiqué par Daech.

Le Parisien

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

JOURNAL TV Libertés DU 19 AOÜT 2016

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Voile, burqa, burkini : ils osent parler de pudeur ?

http://ripostelaique.com/voile-burqa-burkini-osent-parler...

04:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Excision: décès en Sierra Leone et en Guinée

 

 Une adolescente est décédée en Sierra Leone lors d'une excision pendant une cérémonie d'initiation à une société secrète, a-t-on appris, hier, de sources concordantes, tandis qu'en Guinée une fillette de 10 ans est également morte de cette pratique.

Ces deux pays voisins font partie des dix au monde, tous africains, où l'excision est la plus courante, avoisinant 90 % des femmes en Sierra Leone et 96 % en Guinée, mais cette pratique a fortement reculé pendant l'épidémie d'Ebola qui les a touchés jusqu'en 2016.

Le 14 août, une fillette de 10 ans a péri à la suite d'une excision à Makpozou, en Guinée forestière (sud), a annoncé dans un communiqué la ministre guinéenne de l'Action sociale, de la Promotion Féminine et de l'Enfance, Sanaba Kaba.

Le drame s'est produit «dans un camp d'excision de jeunes filles», alors même que le gouvernement a lancé le 5 août une «vaste campagne d'éducation de sensibilisation et d'information auprès des communautés dénommée Vacances scolaires sans excision», a souligné la ministre.

En Sierra Leone, une lycéenne, Fatmata Turay, est décédée d'une excision subie pendant une initiation à une société secrète dite Bondo dans le village de Mabolleh, dans le nord du pays, a annoncé la police.
 
LE FIGARO - 19/08/2016
 
 
 
 

04:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Communiqué de presse d’Eléonore BEZ, Conseiller Régional Front National PACA

 Apologie du terrorisme et burqa sur les plages du Prado
La terreur islamiste cela suffit ! ...

Après la « burkini party » aux Pennes Mirabeau, la provocation du burkini sur la plage de Sisco en Corse, c’est une affaire de baignade en burqa qui a touché Marseille.
Plage de l’Huveaune, dans les quartiers sud de la ville, deux mineures se baignent entièrement voilées. Interpellées par la police, leur mère « s’agace de la situation » si violemment que les CRS sont intervenus.
La mère de ces deux jeunes filles en burqa a été arrêtée pour « outrages, menaces et apologie du terrorisme ».
Apologie du terrorisme : voilà ce qui se cache derrière ces provocations désormais quotidiennes ! L’islamisme veut faire vivre chaque jour les Français, les Marseillais et les forces de l’ordre dans la terreur.
Cette affaire serait passée inaperçue du fait du silence assourdissant des responsables politiques marseillais :
M. Yves Moraine, maire des 6ème et 8ème arrondissements de Marseille où s’est produit l’incident : aucune réaction.
Mme Valérie Boyer députée et maire des 11ème et 12ème arrondissements, qui après avoir hurlé au burkini aux Pennes Mirabeau, commune de gauche : aucune réaction.
M. Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire de Marseille, qui a déclaré dans l’affaire de la « burkini party » :« J'ai toujours été opposé à quelque manifestation de communautarisme (alors qu’il a très largement soutenu le projet de grande mosquée cathédrale à Marseille) : aucune réaction !
Aucun arrêté d’interdiction du burkini et de la burqa sur les plages de sa ville !
Oui, chut car Marseille, c’est la capitale du « Vivrensemble », c’est plus belle la vie... Quel mépris de cette classe politique envers les Marseillaises et Marseillais qui subissent depuis des années les racailles et désormais le communautarisme islamiste qui s’exhibe chaque jour un peu plus dans toutes nos rues !
Le peuple historique de Marseille, les Marseillaises et les Marseillais en ont assez d’être pris en otage par le clientélisme électoraliste et le communautarisme islamiste qui les narguent et gangrènent Marseille !
Seul le Front National et sa présidente, Marine Le Pen dénoncent et luttent quotidiennement et sans concessions contre l’angélisme électoraliste d’une classe politique soumise et contre le communautariste islamiste pour que Marseille, la France et les Français préservent leur identité.

Eléonore BEZ (Facebook)

 

03:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Rue réservée aux colons : des soldats israéliens jettent le vélo d’une petite Palestinienne (VIDEO)

 

 

Une scène d’humiliation a eu lieu dans la ville d'Hébron, en Cisjordanie, lorsque deux militaires israéliens armés ont fait fuir une fillette palestinienne de huit ans qui aurait roulé avec son vélo sur une route réservée aux colons.

Dans la vidéo, diffusée sur YouTube par l’organisation israélienne de défense des droits de l’homme B’Tselem, on voit l’un des officiers, armé, faire fuir la fillette de huit ans en pleurs. Un autre arrive ensuite, se saisit du vélo et le jette dans un buisson aux alentours.

 

La scène s’est déroulée le 25 juillet 2016 dans la ville d'Hébron, en Cisjordanie.

Selon l’ONG, la petite fille, Anwar Burqan, avait «roulé sur la route pavée [de al-Ibrahimi], qui est réservée aux colons» israéliens. Les Palestiniens doivent, eux, emprunter un autre chemin de terre, depuis que les forces de sécurité israélienne ont séparé les deux voies par une clôture, en septembre 2012.

 

Malgré des protestations internationales, Israël continue régulièrement de construire de nouvelles colonies, illégales au regard de l’ONU, sur des territoires que l’Etat hébreu occupe depuis la guerre de 1967.

Aujourd'hui, plus de 500 000 colons israéliens sont implantés en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

RT

NdB: Regardez la vidéo en plein écran: on voit très bien le petit vélo de la fillette

 

02:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Merkel réfute tout lien entre terrorisme et immigration (Màj)

http://www.fdesouche.com/756743-merkel-refute-tout-lien-e...

1608181434540099.jpg merkel.jpg

02:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Russie : tollé après l’appel d’un mufti à « exciser toutes les femmes » (Màj)

http://www.fdesouche.com/756905-russie-tolle-apres-lappel...

VIDEO

 

02:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Islamiste indemnisé : l'incroyable erreur en faveur de Farouk Ben Abbes

6026311_ben-abbes_1000x625.jpg

 

>Faits divers|Eric Pelletier|18 août 2016, 14h00 | MAJ : 18 août 2016, 20h25|119

Brienne-le-Château (Aube), le 26 juin. Indemnisé par l'Etat pour une détention provisoire injustifiée, l'islamiste radical Farouk Ben Abbes a perçu 15.000 euros de plus que la somme prévue par la Commission nationale des réparations des détentions.

(PhotoPQR/ « Est Eclair »/Jérôme Bruley.)
 
 
Eric Pelletier
 
Faits diversFarouk Ben AbbesIslamisteFabien ClainDétention ProvisoireToulouse
 

L’administration a versé par erreur un trop perçu de 15 000 euros à cet islamiste assigné à résidence en compensation d’une détention provisoire non justifiée.

L’islamiste radical Farouk Ben Abbes, aujourd’hui assigné à résidence à Toulouse en raison de sa dangerosité supposée, a été très - trop ? - généreusement dédommagé par l’Etat d’une détention provisoire injustifiée. Selon des sources concordantes, en mars dernier, son compte a été crédité d’une somme bien supérieure à celle octroyée par la Commission nationale des réparations des détentions. L’erreur en sa faveur étant de près de… 15 000 euros.

 

Le 3 mars 2014, un premier arrêt de la Cour d’appel de Paris reconnaît un « préjudice moral » à hauteur de 6 000 euros en réparation des trois mois qu’il a passés derrière les barreaux avant de bénéficier d’un non-lieu dans un dossier terroriste. Les magistrats indemnisent également le « préjudice matériel » correspondant à ses frais d’avocats. A cette date, la somme qui lui est dûe avoisine les 20 000 euros.

 

Le ministère de la Justice dépose immédiatement un recours devant la Cour de cassation, la plus haute juridiction française en matière pénale. Dans une décision du 13 janvier 2015, cette dernière coupe la poire en deux, reconnaissant le préjudice moral de Farouk Ben Abbes mais rejetant son préjudice matériel. Soit pour l’Etat, une facture finale de 6 000 euros, hors frais de procédure.

 

 

Mais pour une raison encore inexpliquée, l’organisme de paiement du ministère de la Justice prend en compte la première décision, très favorable à Ben Abbes, et non la décision ultime de la Cour de cassation. Selon nos informations, il verse ainsi sur le compte de l’ex détenu, 21 650 euros et quelques centimes (les indemnités de retard de paiement ont fait grossir la facture). Selon une source judiciaire, le bénéficiaire n’a pas signalé ce dysfonctionnement à l’administration. Contactée, la chancellerie indique qu’elle « expertise les raisons de cette erreur et travaille sur les modalités de recouvrement. » Farouk Ben Abbes devrait se voir réclamer prochainement ce trop-perçu.

LE PARISIEN

01:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L’État islamique répond au pape François : « Nous faisons une guerre de religion et nous vous haïssons »

1608190312570122.jpg

 

23h43

L’État islamique a répondu publiquement aux déclarations du pape François selon lesquelles la guerre menée par les terroristes islamiques n’est pas religieuse de nature. L’article assure le pontife que leur seule et unique motivation est religieuse et approuvée par Allah dans le Coran.

 

À la une du dernier numéro de Dabiq – le magazine de propagande officielle de l’État islamique –, le groupe terroriste critique notamment la naïveté du pape François qui se cramponne à la conviction que les musulmans veulent la paix et la coexistence pacifique et que les actes de terreur islamique sont motivés par des raisons économiques. Dans l’article intitulé « By the Sword » (« Par l’épée »), les auteurs déclarent catégoriquement : « Ceci est une guerre divinement cautionnée entre la nation musulmane et les nations infidèles ». [...]

« Tuez les mécréants partout où vous les trouverez »

L’article déplore qu’en dépit de la nature clairement religieuse de leurs attaques, « beaucoup de gens dans les “pays des croisés” (pays occidentaux) » expriment un choc et même un dégoût parce que la direction de l’État islamique « utilise la religion pour justifier la violence … En effet, le djihad – la diffusion de la règle d’Allah par l’épée – est une obligation que l’on trouve dans le Coran, la parole de notre Seigneur », rappelle le magazine. « Verser le sang des incroyants est une obligation commune. Le commandement est très clair : tuez les mécréants, comme Allah l’a dit, “tuez les mécréants partout où vous les trouverez”. » [...]

Le fait est que « même si vous (les pays occidentaux) arrêtiez de nous bombarder, de nous jeter en prison, de nous torturer, de nous humilier et de vous emparer de nos terres, nous continuerions de vous haïr, parce que le motif premier de notre haine ne disparaîtra pas tant que vous n’aurez pas embrassé l’islam. Même si vous deviez payer le jizyah [impôt pour les infidèles] et vivre sous l’autorité de l’islam dans l’humiliation, nous continuerions à vous haïr ». [...]

Source

00:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)