Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

GAELLE MANN - Page 3

  • ACTE 8: la mobilisation des Gilets Jaunes en direct

    http://www.fdesouche.com/1136471-acte-viii-mobilisation-des-gilets-jaunes-en-direct

    Très nombreuses vidéos

  • CNEWS - Le Grand JT du 02/01/2019: HARO SUR LES CHÔMEURS

    Trois intervenants dont Eléonore Bez, vice-présidente de la Région PACA, groupe RN.

  • Incendies du Nouvel An: cette fois, Castaner n’a pas vu de « séditieux »

     

    Des centaines de voitures brûlées mais, pour le ministre, tout s'est bien passé

     
     
     

    Cette année encore, des centaines de voitures ont été incendiées lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Mais le ministre de l’Intérieur, qui n’a pas publié de bilan chiffré, s’est « félicité » que tout se soit bien passé. Quand on brûle une voiture en France, mieux vaut ne pas porter de gilet jaune. 


    Emmanuel Macron n’a pas finassé à l’occasion de la présentation de ses vœux. Que ce soit dans ses attitudes ou dans ses paroles, le message était clair. Au-delà des insultes habituelles adressées aux six à sept Français sur dix qui souffrent de sa politique et s’y opposent, il a confirmé que la seule solution à la crise de légitimité qui le frappe de plein fouet serait le recours à la répression. Flanqué d’une police qui a démontré sa capacité à la brutalité et la violence excessive, et surtout d’une magistrature aux ordres, il est fermement décidé à un tournant autoritaire.

    Gilets jaunes, petits bras

    « Moi j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre. » Cette célébrissime réplique de Louis Jouvet s’applique à un des aspects significatifs de la Saint-Sylvestre que les médias aux ordres s’efforcent d’étouffer.

     

    Effectivement, on peut dire bizarre en apprenant que pour la Saint-Sylvestre, des racailles auraient brûlé plusieurs centaines de véhicules. Bien plus que les gilets jaunes pendant toute la durée du mouvement, soit depuis le 17 novembre dernier. On peut dire aussi bizarre en apprenant le bilan des arrestations suivies de procédure judiciaire pour ces incendies volontaires dont il faut pourtant rappeler qu’ils sont qualifiés de « crime » dans le Code pénal. Zéro arrestation de ce type dites donc ! En effet, bizarrement toujours, les 100 000 policiers récemment mobilisés contre les couches populaires étaient invisibles, voire d’une mansuétude étonnante. Il fallait probablement qu’ils se reposent car il faut reconnaître qu’ils n’ont pas chômé quand il s’est agi de taper sur le populo des ronds-points.

    Mantes ma jolie…

    Malgré des recherches dans la presse et sur les réseaux, je n’ai vu, cette fois-ci, aucune photo ou vidéo des racailles incendiaires à genoux et mains dans le dos. Bizarre de chez bizarre quand même ? Les illégalités commises à l’encontre des lycéens de Mantes-la-Jolie, où pour poursuivre moins de 20 personnes responsables on en avait coffré 150 pour ensuite monter une opération en les photographiant et filmant illégalement avant de s’empresser de diffuser ces images tout aussi illégalement, ont pourtant été largement acclamées. De mes amies Élisabeth Lévy à Céline Pina en passant par Franck Crudo, ce ne fut qu’une clameur : « Bien fait pour eux ! »

    A lire aussi: Elisabeth Lévy: les cons, ça excuse tout!

    Mais dites-moi, chères amies et tout ceux qui vous emboîtent le pas, ne seriez-vous pas un peu gênés aujourd’hui d’être à ce point passé au travers et de n’avoir pas mesuré que cette mise en scène de Mantes-la-Jolie n’avait sûrement pas pour but de se mettre soudainement – après un laxisme et une complaisance plus que trentenaires -, à faire la chasse à tous ceux qui, à coups de violences, d’agressions, de vols, de trafics divers pourrissent la vie des gens qui sont contraints de vivre dans leurs quartiers ? Non, l’objectif était tout simple : intimider les gilets jaunes et habituer l’opinion à un niveau de violence répressive, policière ou judiciaire considérable à leur encontre.

    Touche pas à ma racaille

    Pour retrouver une telle intensité dans la répression que celle qui s’est déchaînée depuis deux mois, il faut remonter à très très longtemps. On l’a d’ailleurs bien vu : les racailles, dont on nous a baratiné qu’ils étaient la cible de la pantalonnade de Mantes-la-Jolie, n’ont pas été impressionnées plus que ça. Manifestement morts de peur, ces voyous ont, en termes de véhicules brûlés, plutôt maintenu leur niveau des années précédentes. Et à Mantes-la-Jolie même, lors des incidents de décembre, une seule voiture avait été incendiée. Cette fois-ci, les incendiaires ont porté le score à 12… Et pourtant, toujours aussi bizarrement, personne à genoux, pas de photo, pas de film ! Christophe Castaner, le roi du calcul mental s’agissant des participants aux manifestations des gilets jaunes, doit avoir cette fois-ci des problèmes avec les additions : le ministère de l’Intérieur est muet sur un bilan chiffré.

    Avec Emmanuel Macron, le lumpen des quartiers peut y aller tranquille. D’ailleurs, comme on le sait depuis Karl Marx et sa Guerre civile en France, le lumpenprolétariat est toujours utilisé par les dominants. Si jamais, par extraordinaire, un incendiaire ou n’importe quel autre délinquant se faisait attraper par la police, il aurait le droit d’abord à une visite du président de la République dans sa chambre et ensuite à une belle pétition « urgence la police assassine » promue par la coopérative des « artistes » et des « intellectuels », tous ceux qui sont restés obstinément muets face à la révolte des pauvres et la répression violente qu’ils ont subie. Il y aurait ensuite toutes les chances que la seule conséquence judiciaire pour le délinquant soit une mention sur le casier judiciaire qui figurera aux côtés de la ribambelle de celles qui y sont déjà. Pas un seul jour de prison, celle-ci est réservée aux gilets jaunes qui ont osé se promener avec des lunettes de piscine.

    « Classes laborieuses », classes haineuses, classes dangereuses ! Macron nous l’a bien fait comprendre dans ses vœux. La feuille de route est bien celle-là, les couches populaires après les avoir insultées, on va leur taper dessus.

    La guerre civile en France

    Price: EUR 7,50

    4.0 étoiles sur 5(2 customer reviews)

    11 used & new available from EUR 4,49

     

     CAUSEUR.fr

     
  • Acte 8 : retirer son gilet jaune, la nouvelle stratégie des contestataires face à la police

     

    18h54

    Pour l’acte 8 samedi, les manifestants laisseront leur gilet jaune au placard et resteront en « civil » pendant leur rassemblement.

    La consigne tourne en boucle sur les réseaux sociaux à la veille de l’acte 8, prévu ce samedi à Paris. « Il est peut-être temps pour les citoyens de France qui ont adopté le gilet jaune comme signe de protestation de le retirer», écrit Priscillia Ludosky, l’une des figures des contestataires. Et de baisser la garde ? Bien au contraire, selon sa lettre adressée à la fois au président de la République et à ceux qui se préparent à converger vers la capitale. […]

    La manifestation parisienne a cette fois été déclarée en bonne et due forme. Elle prévoit une allocution à 14 heures avant un défilé de l’Hôtel de Ville vers l’Assemblée nationale, «dans le calme» martèlent depuis deux jours les chefs de file du mouvement. Le mot d’ordre est de « se présenter dans les rues, sur les places, comme les simples citoyens qu’ils sont, sans gilet jaune, sans armes face aux grenades et aux matraques». Un symbole en remplacera un autre, avec l’image d’une foule à découvert face à une horde en uniforme. […]

    Le Parisien

  • Affaire Benalla : sa compagne travaillait pour LREM et a tenté de le cacher aux enquêteurs

     

    20h22

    Selon 20 mibutes, Myriam. B., la compagne d’Alexandre Benalla, a tenté de cacher aux enquêteurs qu’elle était salariée d’En marche quand la polémique a éclaté…

    . Ce vendredi, le mouvement fondé par Emmanuel Macron a confirmé l’information obtenue par 20 Minutes auprès de sources concordantes. « Elle était salariée, a ainsi indiqué une source bien informée au sein du parti. Ce que je ne sais pas, c’est si elle l’est toujours [aujourd’hui]. »

    Après deux mois d’intenses recherches, les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes (BRDP) avaient fini par retrouver la trace de cette jeune femme dans l’Eure où elle se réfugiait chez une proche. Selon nos informations, c’est donc dans une caserne de gendarmerie de ce département qu’elle a répondu à leurs questions le 28 septembre, en début d’après-midi.

    Ce jour-là, son audition en qualité de témoin débute par le traditionnel exposé sur son identité et son activité. La jeune femme née en 1985 se présente alors comme un « agent administratif actuellement en congé maladie » mais refuse de dire le nom de « l’association » qui l’emploie. […]

    20 minutes

  • « Ceux qui aident les migrants haïssent les Italiens » : Salvini répond aux maires qui s’opposent à sa politique d’immigration

     

    22h00

    Alors qu’il fait face à une fronde de plusieurs maires contre un décret-loi sur l’immigration, le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini a promis à ceux qui ne l’appliqueraient pas qu’ils devront «répondre devant la loi et l’Histoire».

    «Ceux qui aident les migrants illégaux haïssent les Italiens» : dans une vidéo publiée le 3 janvier sur Facebook le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini a répondu aux maires de plusieurs grandes villes italiennes qui refusent d’appliquer le décret-loi anti-immigration adopté en novembre.

    Le chef de file de la Ligue n’a pas l’intention de reculer d’un pouce sur le sujet, soutenant que les maires récalcitrants devraient «répondre devant la loi et l’Histoire»«Tu veux désobéir ? Je ne t’envoie pas l’armée», a-t-il répliqué ironiquement au maire de Palerme Leoluca Orlando, qui a pris la tête de cette fronde, avant d’annoncer qu’il se rendrait prochainement dans sa ville pour «livrer aux citoyens une villa avec vue sur la mer confisquée à un mafieux».

    «Certains maires regrettent les temps passés de l’immigration, mais pour eux aussi la belle vie c’est fini», a ajouté le ministre, reprenant la formule qu’il avait adressée cet été aux ONG sauvant les migrants en Méditerranée après leur avoir interdit l’accès aux ports italiens. Par «certains maires», Matteo Salvini vise en particulier ceux de Palerme, Florence et Naples à qui il a suggéré de démissionner.

    (…) RT

  • JT TVL 04 janvier

  • Sondage : l’immigration est de très loin la 1ère préoccupation des Européens

     

    21h02
     
    Vidéo intégrée
    Tancrède ن@Tancrede_Crptrs
     
     

    L'immigration est de très loin le problème le plus important pour les français et les européens !
    Et pourtant @EmmanuelMacron refuse de lancer un débat sur ce thème !

    "L'immigration écrase ce classement. En France la question migratoire est très peu évoquée." - @DavidPujadas

  • Gilets jaunes : Castaner demande aux préfets d’employer la manière forte

     

    23h02

    Face aux blocages et aux rassemblements non déclarés de Gilets jaunes, le ministère de l’Intérieur accélère. Dans un télégramme daté du 29 décembre, et dont l’existence a été révélée par Europe 1, Christophe Castaner demande aux préfets d’employer la manière forte, exigeant que soient poursuivies les « opérations d’évacuation de la voie publique afin de libérer les entraves et les gênes à la circulation, notamment aux abords des ronds-points et des zones d’activité économique ».

    Signe de la détermination affichée place Beauvau, les représentants de l’Etat dans les départements ont reçu pour consigne, comme le souligne le document que nous avons pu consulter, d’effectuer un bilan quotidien et de sensibiliser en temps réel le centre de veille opérationnel national à « tout incident ou difficulté ». […]

    Quant à la non-déclaration de manifestation, elle peut conduire à des interpellations, comme ce fut le cas mercredi à Paris avec Eric Drouet, l’un des leaders de la contestation. C’est donc tout l’arsenal du droit qui est désormais mis en œuvre. […]

    Le Parisien

     
  • JT TVL 03 janvier 2019

  • Espagne : Via Facebook , le parti politique Vox évoque sans ambages la Reconquista en fêtant la fin de l’occupation de l’Espagne par les Musulmans (vidéo)

     

    20h05

  • Saint-Nazaire (44) : Adam, premier bébé de l’année 2019

     

    23h42

    Il est né à 7 h 11, mardi 1er janvier, à la maternité de Saint-Nazaire. Ses parents somaliens ont fui la guerre pour arriver jusqu’en Europe.

    La famille Ali Abdishakur s’agrandit. Le petit Adam est venu au monde le 1er janvier, à 7 h 11, à la maternité de Saint-Nazaire. Ses parents Mohamed et Amal sont tout sourire après des années très dures. Le couple somalien a fui la guerre civile qui déchire le pays et où Mohamed était étudiant en informatique.

    Ils ont dû traverser le Soudan et la Libye, pays également en proie à la violence, puis franchir la Méditerranée jusqu’à l’Italie, à bord d’un petit bateau transportant 190 autres réfugiés.

    Arrivé en France en juillet, le jeune couple de 24 ans a été dirigé vers Saint-Nazaire par les services de l’État. Mohamed et Amal ont désormais le statut de demandeurs d’asile. Adam est le cinquième enfant de la famille. Les trois plus grands ont dû rester en Somalie.

    Ouest-France

    Merci à Cgrave

  • Sylvain Fort, proche conseiller de Macron, démissionne

     

    Sylvain Fort, proche conseiller de Macron, démissionne

    Le directeur de la communication du président devrait quitter le Palais durant la deuxième quinzaine du mois de janvier.

    Le passage en 2019 n'a pas marqué l'arrêt des difficultés pour Emmanuel Macron. Alors que le mouvement des «gilets jaunes» se poursuit et que l'affaire Benalla ressurgit, le président de la République doit faire face à une nouvelle épreuve. Et elle est de taille. Sylvain Fort, qui est à la fois sa plume et le directeur de sa communication, a indiqué mercredi soir qu'il allait quitter l'Élysée. Contacté par Le Figaro, le quadragénaire a confirmé l'information révélée par Le Parisien. Son départ devrait intervenir durant la deuxième quinzaine du mois de janvier, juste après avoir fini de travailler sur la lettre aux Français promise par Emmanuel Macron.

    «Nous avons une relation d'exception qui restera intacte»

    Sylvain Fort

    Prévenu «il y a plusieurs semaines» de cette décision, le chef de l'État aurait, selon nos informations, tenté de retenir celui dont il est très proche. «Nous avons une relation d'exception qui restera intacte», se contente de commenter Sylvain Fort, qui dit avoir toujours considéré que sa «mission» ne serait pas éternelle. Père de trois enfants, l'homme de 46 ans va donc s'offrir plusieurs semaines de vacances et profiter de sa famille, avant de probablement retourner exercer dans le privé.

     

    Recruté par le candidat d'En marche! à la rentrée 2016 pour l'aider à conquérir l'Élysée, Sylvain Fort a été nommé responsable du pôle communication du mouvement durant la campagne présidentielle. Mais après l'élection, ce normalien passionné d'opéra avait demandé à quitter ce poste «chronophage» pour s'orienter vers des fonctions qui seraient plus en phase avec son CV.

    C'est ainsi qu'il a été nommé, au printemps 2017, «conseiller discours et mémoire» du président de la République. Après plus d'un an passé dans l'ombre, l'homme a toutefois été rappelé à la rescousse à l'été 2018, au plus fort de l'affaire Benalla: le chef de l'État lui a demandé de venir chapeauter la cellule communication du Palais. Alors que l'ensemble de ses conseillers de l'Élysée semblaient dépassés par la crise et incapables de le protéger - à l'instar de Bruno Roger-Petit - le président s'en était remis à son noyau historique. Sylvain Fort en était l'un des piliers.

     
  • TVL 02 janvier 2019

  • La Flandre interdit l’abattage rituel

     

     
     
     
     
    Vigilance Hallal@VigilanceHallal
     
     

    L’ sera désormais interdit en (Belgique). Une mesure votée par le parlement de Flandres en juillet 2017, et applicable dès le 1er janvier 2019. https://shar.es/aaOWbu 

     

    L'abattage rituel interdit en Flandres dès le 1er janvier 2019

    Finies la shehita et la dhabiha. Les deux méthodes d’abattage juive et musulmane n’auront plus lieu d’être en Flandres, à partir du 1er janvier 2019, rapporte i24News. 

    valeursactuelles.com
     
     
     
  • Malmô (Suède) : un migrant libyen condamné pour le viol brutal d’une fillette de 9 ans

     

    16h22
     

    Mohammed a été condamné pour viol brutal sur une fillette de 9 ans – mais il ne sera pas expulsé à vie

    Le migrant était à la recherche d’une fille ou d’un enfant à violer (mais ce n’est pas du racisme puisque ce sont les Blancs qui subissent).

    Le Libyen, âgé de 30 ans, qui a été accusé d’un viol brutal contre une fillette de 9 ans à Malmö plus tôt cette année, a aujourd’hui été condamnée par le tribunal de district pour viol grave commis sur des enfants. La sanction sera de six ans d’emprisonnement et d’expulsion, mais pas à vie.

    Fin octobre, une fillette de 9 ans a été victime d’un viol grave dans une cour de Malmö.

    Voici ce qu’a écrit le procureur lors du procès:

    ‘Il a piégé la plaignante dans une salle à ordures qu’il a ensuite verrouillée en l’attrapant au sol, en lui frappant le visage, en retirant ses vêtements du bas du corps et en lui tenant les jambes. Elle a ressenti de la douleur, a subi une ecchymose au niveau de son cou et avait des difficultés à respirer. Il a ensuite menacé de la battre si elle n’arrêtait pas de crier. ‘

    Selon le tribunal, il ressort clairement que l’homme était dans la région ce jour-là ‘pour chercher une fille à violer, qu’il se fichait totalement de savoir si la fille était un enfant (…).

    Selon l’Office des migrations, ce citoyen libyen réside dans le pays avec un permis de séjour permanent depuis novembre 2010. Il a trois enfants mineurs en Suède et a déjà été reconnu coupable de violence et de crimes d’admission plusieurs fois, mais sans avoir été expulsé.

    Le migrant est également condamné pour voies de fait graves, deux affaires concernant des agressions sexuelles, des vols, de petites infractions liées à la drogue et des violations de la loi sur les couteaux. (oui il a fallu un viol sur une enfant pour que le tribunal l’expulse… merveilleuse justice n’est-ce pas?)

    Friatider

    (Merci à Solstice)

     

    NDB: Ce salopard a fini par être expulsé!  Mais pas vie, hélas!

  • A. Benalla sur le proche entourage du président : « un univers peuplé de technocrates […] une famille pire que la mafia »

     

    14h24

    Il est formel et dit en avoir des preuves, nombreuses. Alexandre Benalla, dont le nom est aujourd’hui synonyme d’une, puis deux affaires qui empoisonnent la vie de l’Élysée, a affirmé dimanche 30 décembre, lors d’un entretien avec Mediapart, avoir échangé très régulièrement avec Emmanuel Macron depuis sa mise à l’écart de la présidence l’été dernier.
    […]
    Aujourd’hui, Alexandre Benalla, 27 ans, ne retient plus ses coups contre le plus proche entourage du chef de l’état, un univers qu’il décrit comme peuplé de « technocrates » qui « appartiennent à une famille pire que la mafia, où tout le monde se tient, où tout le monde doit sa carrière à l’autre ».
    […]

    Médiapart

    Article rendu disponible par Juan Branco ici :

    Juan Branco ✊
     
    @anatolium
     

    Et re-bim. Ca tourne à la farce. https://www.mediapart.fr/journal/international/271218/alexandre-benalla-voyage-avec-un-passeport-diplomatique?onglet=full 

    Alexandre Benalla voyage avec un passeport diplomatique

    Alors que l’Élysée a assuré ces derniers jours qu’il n’était pas « un émissaire officiel ou officieux » de la République, Alexandre Benalla voyage depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatiq...

    mediapart.fr
    Juan Branco ✊
     
    @anatolium
     

    Cet article est ahurissant. Confirme l'évidence, à savoir que Benalla a agi avec l'accord de l'Elysée. Que le Président ment systématiquement. Et surtout que Macron a atteint un niveau d'isolement complètement flippant. Que Collomb soit parti n'a plus rien d'étonnant. pic.twitter.com/cElfmmWgCA

  • Maroc : une autre femme retrouvée décapitée (MàJ : un suspect arrêté)

     

    18h06

    Le corps d’une femme décapitée a été retrouvé au Maroc, signalent plusieurs médias africains. Le nom et la nationalité de la victime ne sont pas encore connus.

    Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances dans lesquelles l’assassinat a été commis. La thèse selon laquelle il pourrait être lié à l’assassinat de deux touristes scandinaves semble écartée.

    LeSoir.be

  • Macron : n’est-il pas vain, après de tels vœux, de lui souhaiter une bonne année !

     

     | COMMUNIQUÉS - 1 janvier 2019

    Communiqué de presse du rassemblement National

    Rarement des vœux présidentiels auront été si dommageables pour le pays et vraisemblablement pour celui qui a eu l’imprudence et la morgue de les prononcer.

    Alors que la Nation avait besoin d’apaisement, d’une vision haute et fraternelle, d’un Président re-présidentialisé, c’est-à-dire d’un chef de l’Etat « arbitre », les Français ont assisté, pour ces vœux de fin d’année, aux sentences d’un chef de clan, d’un idéologue de la mondialisation, d’un impudent professeur de morale.

    On savait qu’Emmanuel Macron n’avait pas compris grand-chose à la vraie vie, tout laisse penser, désormais, qu’il est inamendable.

    Après avoir expliqué doctement qu’il ne changerait pas de cap politique, il a cru pouvoir donner le change en jetant en pâture quelques idées vagues sur une prétendue concertation. Il n’a pas eu un mot sur les victimes du terrorisme comme si leur souffrance ou celle de leur famille ne comptait pour rien.

    En revanche, pour fustiger les oppositions et les centaines de milliers de manifestants qui expriment depuis des semaines, dans le froid, une profonde souffrance, Il n’a pas manqué de mots de division, de mépris, d’hostilité et même empreints de haine.

    En tenant des propos aussi dérangeants, M. Macron a montré que la fracture profonde entre l’oligarchie et la France n’est pas prête de se refermer et qu’elle va même s’accentuer.

    Nul doute qu’elle annonce pour lui, comme pour son régime honni, de sombres perspectives. Par des propos outrageants pour le peuple, et stigmatisants pour les Français dans le désarroi, il entretient la révolte populaire qui n’en est que plus légitime.

    Avec des vœux les plus sincères pour 2019 pour chacun d’entre vous et pour notre cher pays si malmené par ces dirigeants indignes, le Rassemblement National appelle les Français à se préparer à une année de résistance et de combat.

    Le RN y prendra toute sa part. Vous pouvez compter sur lui.