29/09/2014

David Rachline : “Les patriotes font leur entrée au Sénat” [Présent 8198]

PHO6f51be94-4331-11e4-872d-df5f67ce9cc8-805x453.jpg

 

Partager sur Facebook Tweeter 

 

29/09/2014 – FREJUS (NOVOpress)
Pour la première fois de son histoire, le Front national envoie deux sénateurs le représenter à la chambre haute du Parlement français : David Rachline et Stéphane Ravier, respectivement maires de Fréjus et du 7e secteur de Marseille. Après les municipales et les européennes, le renforcement institutionnel du Front national se confirme. De très bon augure pour les prochaines élections départementales et régionales. Ses listes recueillent un nombre de voix très supérieur au nombre de ses élus propres (plus de dix fois plus), témoignant d’une capacité nouvelle à attirer des élus de proximité qui ne sont pas étiquetés Front national ou Rassemblement Bleu Marine. Comme nous l’espérions (voir notre interview du 6 septembre) notre ami David Rachline (le sénateur-maire qui affiche Présent sur son bureau) fait son entrée au Sénat à l’âge de 27 ans. Il est le plus jeune sénateur de cette assemblée.

Propos recueillis par Caroline Parmentier


 

 

Une du numéro 8198 de "Présent"

Une du numéro 8198 de “Présent”

C’est une première pour le Front national et c’est une première pour la France ?

 

C’est la démonstration que le Front national est en mesure de rassembler encore plus largement que ce que l’on imaginait. C’est un signal fort envoyé par les grands électeurs. Même les grands électeurs voient que nos idées et nos convictions sont en phase avec les Français.

 

 Le Front national est en phase avec les Français et avec les élus locaux. Nous multiplions nos scores jusqu’à 11 fois, ce qui est absolument considérable. Cela témoigne de la capacité du Front national à rassembler et à porter ses idées dans les plus hautes assemblées.

Nos voix viennent d’un peu partout mais elles viennent surtout des territoires abandonnés de la République, des endroits où reculent les services sociaux, où avancent les communautarismes et dont on n’entend finalement jamais parler. Il y a un certain nombre de grands électeurs, de municipalités, de maires qui se sentent abandonnés au profit des grandes agglomérations. Nous sommes partisans d’un équilibre entre les territoires, c’est ce que nous allons défendre demain au Sénat. Nous nous y sommes engagés.

Comment allez-vous peser au Sénat ?

Nous allons peser en provoquant le débat. Nous allons imposer au Sénat les débats qu’attendent les Français. Et tous ceux qu’attendent les grands électeurs du Var, comme la baisse des dotations de fonctionnement aux municipalités ou les problématiques d’aménagement du territoire. On va enfin parler d’immigration, de politique sociale au Sénat, de sujets qui étaient tus jusqu’alors. Sur tous ces sujets, nous allons mettre la pression et nous opposer véritablement au gouvernement, ce que n’a pas été capable de faire l’UMP. Les patriotes font leur entrée au Sénat.

 

Vous êtes le plus jeune sénateur comme Marion est la plus jeune femme député. Est-ce que cela a une signification ?

C’est le signe du renouveau de la classe politique et de ses vieux crocodiles et ce n’est pas trop tôt ! Les Français aspirent à cela et y participent. C’est aussi la preuve de la confiance que le Front national fait à la jeunesse. Non pas seulement en mettant les jeunes en avant sur les photos mais en leur donnant les moyens d’accéder réellement et pleinement aux responsabilités politiques.

Crédit photo : LPLT via Wikipédia (cc).


En partenariat avec le quotidien Présent – Chaque jour, retrouvez sur Novopress la Une du quotidien Présent ainsi qu’un article sélectionné par la rédaction et mis gratuitement à votre disposition. Seul quotidien de réinformation, Présent est unique dans le paysage médiatique français. Contribuez à abattre le mur de la bien-pensance et du médiatiquement correct, lisez et faites lire Présent ! Abonnez-vous !

20:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

FN: Stéphane Ravier fait une entrée fracassante au Sénat

20140929_1_5_1_1_0_obj7307792_1.jpg

La petite foule s'impatiente dans la fédération encore en travaux de la place Castellane. Les caméras somnolent dans la chaleur, mais Stéphane Ravier n'arrive pas à s'extirper du téléphone dans l'arrière-salle. "Vous me donnez trente secondes ? c'est ma présidente." Au bout du fil, le cri de joie de Marine Le Pen qui félicite et annonce au nouveau sénateur des Bouches-du-Rhône que le Varois David Rachline l'accompagnera à la Haute Assemblée.

"Je suis content que tu sois contente, sourit Stéphane Ravier. Le Sud en force. N'ayons pas peur des mots. Merci, je t'embrasse." Le regard brille, un peu perdu. "C'est historique, me voilà député. Non, sénateur. Double champagne", lâche celui qui n'est maire de secteur que depuis six mois à Marseille. Et s'apprête déjà à abandonner son poste de conseiller régional, cumul des mandats oblige.

Les comptes faits, il ne manque que six voix pour que l'élu frontiste de 45 ans ne le soit directement au Sénat, sans passer par le mécanisme complexe de la plus forte moyenne. Un score dont l'ampleur déjoue les pronostics. "Avec 431 voix, je gagne cent vingt grands électeurs par rapport à ceux qui m'étaient théoriquement acquis. Au-delà des Français, leurs représentants sont désormais sensibles à nos propositions. C'est une étape, un pas de plus. Un petit pas pour l'homme, un grand pour le Front national."

Ils ne pèseront pas énormément dans l'hémicycle de 348 sénateurs

Une étape construite en toute logique, si l'on jette encore un oeil sur les résultats des municipales de mars. Où, en plus de la mairie des 13e-14e arrondissements qui avait offert sur un plateau 220 grands électeurs à la tête de liste FN, les candidats frontistes avaient frôlé le fauteuil de maires dans plusieurs villages. Quelque 90 d'entre eux sont entrés dans les conseils municipaux. Le reste ? "Des gens qui n'ont pas forcément d'étiquette, mais ont des opinions de plus en plus proches des notres," estime Stéphane Ravier. Lors de sa campagne dans le département, il a effectivement été accueilli positivement "à peu près partout. Il y en a toujours qui ne veulent pas entendre parler de nous, mais ils se font rares."

Au-delà du petit événement prévisible, il y a aussi du fond. Comme Jean-Noël Guérini, l'autre grand vainqueur de ces sénatoriales dans le département, l'opposition frontiste déclarée à la métropole a pesé dans les urnes. Et elle servira de cheval de Troie aux deux élus sudistes lorsqu'ils arriveront au Palais du Luxembourg mercredi. "Je vais mettre mes lunettes de soleil, parce que tout brille là-bas", s'amuse Stéphane Ravier, conscient qu'à deux, ils ne pèseront pas énormément dans l'hémicycle de 348 sénateurs.

"On y va déjà pour vérifier ce que les autres font. Ensuite, nous ferons tous les amendements qu'il sera possible de faire sur la métropole afin que les maires ne se retrouvent pas nus et crus." L'objectif est ailleurs, cependant. "L'enracinement" dont parle Stéphane Ravier "devra se confirmer aux cantonales et régionales de 2015. On y travaille dès maintenant." En pensant, ce n'est plus une surprise, à la présidentielle 2017.

La Provence - 29 09 14

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Entrée en vigueur de la réforme pénale : les victimes tremblent

  christiane_taubira.jpg

Le 29 septembre 2014
 
Étant donné le nombre croissant d’agressions subies par les Français, la nouvelle est tout simplement terrifiante.
 

Le 1er octobre, la réforme pénale tant controversée de Christiane Taubira entrera en vigueur. Une étape de plus pour cette justice française qui n’en finit plus de minimiser les souffrances des victimes au profit du bien-être de leurs agresseurs.

Quel message la justice tente-t-elle d’envoyer lorsqu’elle relaxe les violeurs d’une handicapée mentale au prétexte que l’absence de consentement de cette derrière serait impossible à déterminer ?

Quel signal cherche-t-elle à envoyer aux criminels étrangers lorsqu’elle minimise si souvent le facteur de racisme anti-blanc que subissent, quotidiennement, tant de nos compatriotes ?

Quel rôle prétend-elle incarner lorsqu’elle donne raison à des adultes qui choisissent sciemment de contourner la loi pour acheter un enfant en le privant de mère ? Pour en fabriquer un avant de le priver de père ?

Les décisions de justice incompréhensibles se succèdent, la tendance est à l’excuse permanente des agresseurs.

Des décennies de terrorisme intellectuel, d’idéologie anti-raciste et d’inversion systématique des valeurs ont désigné des victimes pour lesquelles il convient de se lamenter sans cesse, sans prendre en compte la réalité : l’immense majorité des victimes de ce pays, défiguré par la violence réelle ou symbolique, n’ont droit qu’au mépris de la classe médiatico-politique.

C’est la « contrainte pénale » qui inquiète les professionnels : elle est jugée chronophage par des juges déjà débordés, sans vraie différence par rapport au sursis avec mise à l’épreuve…

Les policiers la refusent, quant à eux, à cause du manque de moyens. Cette nouvelle sanction exécutée en « milieu ouvert », c’est-à-dire sans prison, risque de les transformer en agents d’exécution des peines… Pendant qu’ils suivront à la trace ces délinquants pour leur éviter la prison, leurs missions d’enquête et de répression ne seront pas menées. Les voyous n’ont donc aucune raison de s’inquiéter…

Cette contrainte pénale concerne l’ensemble des personnes déclarées coupables d’un délit puni jusqu’à 5 ans d’emprisonnement, y compris les récidivistes…

Pour certains caïds que plus rien n’effraie, ce n’est pas une « interdiction » de s’approcher du domicile de leur victime qui les empêchera d’en trouver une nouvelle, ce n’est pas non plus un « stage de réinsertion » qui les empêchera de braver à nouveau la loi…

Ils sont toujours plus jeunes, plus violents, sans honneur ni morale, sans repère ni limite : la « clémence » relève de l’aveuglement et de l’irresponsabilité avec un grand nombre d’entre eux.

Par ailleurs, cette peine s’ajoute à celles déjà existantes et la prison reste donc prescriptible… Mais qui peut croire que les juges, indirectement responsables des horreurs commises quotidiennement par des récidivistes laissés en liberté, changeront de méthodes si le ministère de la Justice continue à les encourager en ce sens ?

Le futur apparaît clairement : l’entrée en vigueur de cette réforme pénale épargnera des peines de prison à un nombre considérable de délinquants. Étant donné le nombre croissant d’agressions subies par les Français, la nouvelle est tout simplement terrifiante.

Charlotte d'Ornellas

BOULEVARD VOLTAIRE

18:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

David Rachline élu sénateur FN du Var : "Nous allons peser en provocant le débat "


David Rachline: "nous allons peser en... par lemondefr

02:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Ukraine: la statue de Lénine déboulonnée par la foule à Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine

4171499_statue-lenine.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kharkiv

02:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Hymne à la France - Hector Berlioz/ Auguste Barbier

Ô belle France, ô noble enfant du ciel !
Chère patrie, ô tendre et bonne mère,
Toi qui n’as point ta pareille sur terre,
Et dont le nom est plus doux que le miel,
Jusqu’au moment où doit fuir l’existence,
Sois notre amour et l’objet de nos chants !
Répétons tous en chœur ces mots touchants :
Dieu protège la France ! Dieu protège la France !

Du plus beau lys l’éclatante blancheur
N’égale pas celle de ta figure.
À pleines mains sur ton front la nature
A répandu la grâce et la fraîcheur.
Dans tes yeux bleus brille l’intelligence,
Et la gaieté de ses rubis en feux,
Divin bandeau, couronne tes cheveux.
Dieu protège la France ! Dieu protège la France !

Dieu t’a donné la gloire des combats,
Dieu t’a donné la palme des batailles.
Et le sang pur de tes chaudes entrailles
Incessamment enfante des soldats.
Ton coeur ardent est sensible à l’offense,
Au noir courroux prêt à s’abandonner.
Il est aussi prêt à tout pardonner.
Dieu protège la France ! Dieu protège la France !

Et toi, grand Dieu, toi, qui, du haut des cieux,
De l’univers tiens en main la fortune,
Sur ton enfant, notre mère commune,
Avec amour daigne jeter les yeux !
Dans l’avenir fais toujours qu’elle avance,
Grande parmi les grandes nations,
Et qu’à genoux toujours nous répétions :
Dieu protège la France ! Dieu protège la France !

Juin-juillet 1844

FDS

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La réaction du sénateur FN Stéphane Ravier après son élection dans les Bouches-du-Rhône

28 09 14

00:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2014

Stéphane Ravier (FN) : "Les prochaines portes à pousser sont celles de l'Elysée"


Stéphane Ravier (FN) : les prochaines portes à... par publicsenat

28 09 14

22:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Grand Oral de Christiane Taubira devant Roger Cukierman et les francs-maçons

 

« Dans quel monde vivons-nous ? » : la garde des Sceaux, Christiane Taubira, a planché ce samedi au dîner annuel de la Grande loge de France (GLDF), une soirée empreinte de gravité après la découverte d’inscriptions hostiles à la franc-maçonnerie et à la ministre.

Près de 200 personnes, initiées ou profanes, avaient répondu à l’invitation de la GLDF, la deuxième obédience maçonnique française (33 000 membres) après le Grand Orient, dans le sous-sol voûté de son siège parisien. Parmi les convives de ce quatrième dîner annuel, organisé pour renforcer l’ouverture de la GLDF sur la société, figuraient l’ancien ministre Pierre Joxe, le chef de file des sénateurs écologistes Jean-Vincent Placé, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Rogier Cukierman, ou encore le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus et le comédien Pascal Légitimus.

Discours très sombre

Le grand maître de la GLDF, Marc Henry (photo ci-dessus), les a accueillis par un discours très sombre, « inhabituel » pour ce genre de dîner a-t-il reconnu. Quelques heures plus tôt, des inscriptions « Non à la République maçonnique » et « Taubira dégage » avaient été découvertes sur la chaussée devant le siège de la GLDF, dans le XVIIe arrondissement. Marc Henry a précisé à l’AFP qu’il allait porter plainte après ces tags « odieux ».

« Toutes les communautés sont attaquées »

Pour lui, les « valeurs non négociables » que sont « la laïcité, les droits de l’Homme et la dignité humaine » sont mises à mal « comme elles ne l’ont jamais été depuis la Seconde Guerre mondiale ». « Toutes les communautés sont attaquées – les juifs, les musulmans, les francs-maçons... Cela n’est pas acceptable, cela n’est plus possible », a martelé le responsable lors du repas.

Taubira a planché sur la paix et l’État de droit

Invitée à plancher sur la paix et l’État de droit, Christiane Taubira a relevé que « l’actualité nous rappelle que l’homme peut être capable de tout et du pire ». « Dans quel monde vivons-nous ? Il n’est plus seulement intranquille, il grimace de bruits, de fureur et de feu », a-t-elle estimé. « Nous n’avons pas fait attention aux rages qui couvaient, aux barbaries qui s’apprêtaient à éclore », a encore dit la ministre de la Justice dans une intervention sans notes mais non sans références, convoquant Rousseau, Césaire, Jaurès ou Goethe.

« Je ne veux pas que Marine Le Pen passe »

Autre invité d’honneur, l’écrivain Alexandre Jardin a demandé aux convives de la GLDF de soutenir son collectif citoyen « Bleu, blanc, zèbre », qui fédère des initiatives locales dans tous les domaines (social, culture, etc.). « Je pense qu’on peut faire redémarrer ce pays fracturé par de l’action qui vient d’en bas », a souligné le romancier, faisant valoir que « le marché de la promesse a été carbonisé par 30 ans d’alternance ». « Je ne veux pas que Marine Le Pen passe, c’est maintenant que ça se joue », a-t-il encore lancé.

E&R

19:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

EN DIRECT. Sénatoriales: au FN, Stéphane Ravier et David Rachline sont élus

PHO2b535526-4729-11e4-810d-eeb667fddbda-805x453.jpg

Le maire du 7ème secteur (13e et 14e arrondissements) de Marseille et le maire de Fréjus (Var) ont été élus sénateurs. Une magnifique victoire! Nous leur adressons toutes nos félicitations.

http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-senatoriales...

 

19:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen: "Ces résultats dépassent nos espérances"

http://www.bfmtv.com/politique/stephane-ravier-et-david-r...

19:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen félicite Stéphane Ravier et David Rachline

18:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

William TURNER (1775-1851)

4d7856b08bf961cf83da448d25de71d40398a090.jpg

Les feux des bateaux

 

william-turner-lac-buttermere.jpg

Lac Buttermere

 

 

02:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Racisme anti-Blancs - Ivry-sur-Seine : une retraitée violée en représailles

  

Une femme de 76 ans a été agressée et violée chez elle à Ivry-sur-Seine par des voyous à qui elle reprochait de faire du bruit dans son immeuble. Un suspect en fuite vient d'être interpellé.

LUCILE MÉTOUT, FABIENNE HUGER ET THIBAULT RAISSE | Publié le 27.09.2014, 07h33

 

                                                                     

                                                                            
Une vie brisée, laminée. Pour cette retraitée de 76 ans, qui vit depuis des années à Ivry (Val-de-Marne) en proche banlieue parisienne, il y aura avant... et après le 7 août. Ce jour-là, quatre hommes cagoulés se sont introduits chez elle, l'un d'eux l'a violée pendant que les trois autres mettaient son domicile à sac.
 
 
 
L'auteur présumé de ce a été interpellé la semaine dernière et placé en détention provisoire.

Installée de longue date dans l'immeuble, cette dame coule une retraite paisible avec son compagnon, un peu plus jeune qu'elle et toujours en activité. Il part travailler chaque matin, laissant son amie vaquer à ses occupations. Depuis quelques mois, les incivilités se multiplient dans le bâtiment. De l'agitation, des injures, l'occupation des halls et des frictions avec les résidants. « Les jeunes désoeuvrés se réunissent là, indique un riverain. Ils sont souvent bruyants, dans un état second. » « Entre les , la drogue et les tensions, c'est devenu une zone de non-droit, lâche une locataire excédée. Je vis ici depuis vingt-trois ans, je n'avais jamais vu ça. »

A deux pas d'un attroupement souvent sous sa fenêtre, la retraitée appelle parfois au calme, tentant un début de dialogue. La bande reste sourde à ses doléances. Pis, les agressions verbales fusent, des insultes « anti-Blancs » selon les témoignages. La septuagénaire est intimidée, menacée de représailles si elle reste à sa fenêtre. On lui promet même les pires sévices. Une virulence qui l'incitera à déposer une main courante.

Au petit matin du 7 août, tout bascule. Le compagnon de la retraitée vient de quitter le domicile quand la malheureuse se retrouve face à quatre hommes cagoulés. Ils sont entrés dans l'appartement du premier étage par une fenêtre ouverte. L'un d'eux se rue sur elle et la viole, ses comparses fouillent les pièces. La victime est finalement abandonnée au terme d'un long calvaire.

Dans le voisinage, on se dit catastrophé, écœuré. « C'est abominable, souffle une voisine. Depuis ce jour d'août, les volets de la dame sont constamment fermés. Vous imaginez ? En plus, je suis sûre d'avoir déjà croisé ses agresseurs. Ce sont des jeunes du coin. »

La police judiciaire n'a pas tardé à découvrir l'identité du violeur présumé. C'est moins évident pour les complices. L' a été longue et difficile. Le principal suspect avait déserté son adresse habituelle et passait d'un hôtel à un autre, entre les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne. Quand les enquêteurs pensaient enfin le localiser, ils apprenaient sur place qu'il venait tout juste de quitter les lieux. Jusqu'en fin de semaine dernière. L'hôtel du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) où il a été interpellé sera sa dernière étape. Ses trois complices sont toujours recherchés

    

Le Parisien 

02:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Etats-Unis: un converti à l'islam décapite un de ses collègues

t6q85XR.png

http://www.fdesouche.com/515447-etats-unis-un-converti-a-...

02:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Référendum : la tension monte entre Madrid et la Catalogne

 

« Nous voulons voter. » À l’instar des Écossais, récemment appelés aux urnes, les Catalans souhaitent eux aussi un référendum sur l’indépendance. Défiant le gouvernement de Madrid, farouchement opposé à cette consultation, leur président Artur Mas (photo ci-contre) a signé solennellement samedi un décret convoquant une « consultation populaire » sur une sécession de la Catalogne.

Une initiative aussitôt qualifiée d’« erreur » par Madrid qui y a opposé un refus ferme et catégorique. Cette consultation n’aura pas lieu « parce qu’elle est anticonstitutionnelle. C’est à tous les Espagnols de décider ce qu’est l’Espagne et comment elle s’organise. » « Personne n’est au-dessus de la volonté souveraine du peuple espagnol », a déclaré le numéro 2 du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria lors d’une conférence de presse.

Pour empêcher ce vote, le gouvernement central a immédiatement entamé une procédure pour faire appel devant le Tribunal constitutionnel, ce qui suspendra le décret autorisant le référendum. Et selon toute vraisemblance, le Tribunal annulera le décret et la loi catalane qui l’a autorisé.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

E&R

01:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Nantes: la présence du FN perturbe l'hommage à Hervé Gourdel

4169445_banderole-nantes_640x280.jpg

Ce n'est que la vérité...

http://www.leparisien.fr/politique/nantes-la-presence-du-...

"Pas d'amalgame"!

01:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Corée du Nord: Kim Jong-un est souffrant, admet la télévision d'Etat

Kim Jong-un et sa femme assistent à des combats aériens (mai 2014)

 

 

Alors que les spéculations se multipliaient ces derniers jours sur son absence, la télévision d'Etat nord-coréenne a reconnu que Kim Jong-Un était malade. La dernière apparition publique de Kim Jong-Un remonte au 3 septembre lorsqu'il a assisté avec sa femme Ri Sol-Ju à un concert. En juillet, il avait été vu claudiquant à l'occasion du 20 ème anniversaire de la de son grand-père Kim-Il-Sung.

 

 

 

 

 

                                             
S'il arrive que l'homme fort de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le nom officiel de la Corée du Nord, échappe aux radars pendant plusieurs semaines, Kim Jong-un a été omniprésent dans les médias officiels depuis qu'il a succédé à son père Kim Jong-Il à la mort de celui-ci en décembre 2011.

Depuis, les spéculations sur l'état de santé du dictateur nord coréen se sont multipliées en Asie. Elles ont redoublé, il y a quelques jours, lorsque Kim Jong-un a laissé sa chaise vide lors de la deuxième session parlementaire de Corée du Nord.

Pour la première fois, la télévision d'Etat a reconnu dans un que son dirigeant était souffrant. Mais le média officiel se veut rassurant sur le petit fils de Kim Il-Sung, fondateur du régime. «La richesse et la prospérité de notre socialisme existent grâce aux efforts rigoureux de notre maréchal, qui continue d'éclairer la voie du peuple, comme la lueur d'une flamme, et ce bien qu'il soit indisposé», a indiqué la chaîne.

Agé d'une trentaine d'années, selon des sources nord-coréennes, Kim Jong-un souffrirait de la goutte à cause de négligence de sa . «C’est pourquoi il boîte des deux jambes», a affirmé cette source qui a évidemment requis l’anonymat. «A ma connaissance, il souffre de goutte, d’hyperuricémie, d’hyperlipidémie, d’obésité, de diabète et de haute pression artérielle». Son état de santé se serait détérioré à cause de l’alcool et de ses excès alimentaires. De surcroît, plusieurs membres de sa famille comme son père Kim Jong-Il, ou son frère Kim Jong-Nam ont souffert de ce même mal.

D’après une autre source, des médecins nord-coréens se sont rendus secrètement en Allemagne, Suisse et dans d’autres pays européens pour apprendre des méthodes de soin. Il est aussi possible que des médecins européens se soient rendus récemment au Nord.

 

LE PARISIEN - 28 09 14

 

 

00:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n° 375

Où Jean-Marie Le Pen parle de Serge Moati et de son livre !

00:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

27/09/2014

Cécile Duflot relaie la propagande “vivre-ensembliste” de #NotInMyName

duglot-propagande-notinmyname.jpg

 

 

27/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
C’est le buzz à la mode qu’il ne faut pas manquer si vous n’étiez pas déjà en photo sur le hashtag #bringbackourgirls de Michèle Obama : le hastag #NotInMyName .

Lancé par Hanif Qadir, un musulman anglais parti faire le Jihad en Afghanistan et maintenant travailleur associatif à Londres, #NotInMyName défend l’image d’un islam religion de paix et d’amour destiné à s’installer durablement dans la société britannique et qui pourrait pâtir d’un modèle trop autoritaire. Un message soutenu par de nombreux politiciens européens proches de cet électorat communautariste, à l’instar de Cécile Duflot (photo), dirigeante d’Europe-Ecologie-Les vertes et ancienne ministre du Logement. Elle le fait via un tweet en anglais, qui plus est s’excusant de demander aux musulmans d’afficher ce message : #NotInMyName .

21:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)