24/11/2014

Un poisson des abysses filmé pour la première fois

INSOLITE - Ce poisson semble tout droit sorti d'un cauchemar, et pourtant, cette vidéo qui le suit l'espace de quelques minutes est un rêve devenu réalité pour les scientifiques de l'institut de recherche rattaché à l'aquarium de Monterey Bay, en Californie.

Parce qu'elle vit jusqu'à 2000 mètres de profondeur, il est très rare de pouvoir observer une baudroie abyssale. "Cela fait 25 ans que nous plongeons régulièrement dans le canyon de Monterey et nous n'en avons vu que trois", explique Bruce Robinson un scientifique de l'aquarium au Santa Cruz Sentinel. C'est la première fois qu'une vidéo la capture dans son habitat naturel.

La baudroie abyssale se sert de la tige lumineuse au dessus de sa tête comme d'un leurre pour attirer les autres poissons, qu'elle dévore avec son énorme gueule remplie de crocs acérés (le dessin animé "Le monde de Nemo" a dévoilé ce piège a des millions de spectateurs). Grâce à ses dents, la bête peut avaler des proies bien plus grosses qu'elle.

Les mâles, eux, n'ont d'autres fonction que de servir à la reproduction. Beaucoup plus petits que la femelle, ils ne mesurent que 3cm de long. Quand il est en âge de se reproduire, le mâle s'accroche à la peau de la femelle et se soude littéralement à elle. Il se transforme alors complètement et ses organes commencent à régresser, pour ne former qu'une sorte de petit organe supplémentaire sur le corps de la femelle, qui le nourrit et s'en sert à des fins reproductives.

Fascinant pour les scientifiques, probablement effrayant pour beaucoup...

 

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

YAHOO! ACTU

21:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Réponse à Qu'est-ce que c'est ? (2)

Il s'agit du nouveau passeport norvégien. Ce dessin stylisé, typique des paysages de Norvège, apparaît lorsqu'on passe le document ouvert sous une lampe UV.

Les Norvégiens  sont ainsi reliés à leur pays par une image identitaire (infalsifiable). Une excellente idée!

Les quatre meilleures réponses ont été celles de Dirk, de Jaguar, d'Anonyme et de Parvus.

Bravo et merci d'avoir participé à ce petit jeu!

 

1703625.jpg

 

18:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Coups de feu à l'hôpital Nord à Marseille: une étape franchi dans la violence


Coups de feu à l'hôpital Nord à Marseille par LaProvence

03:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Découvrez le meilleur film sur l'assassinat de Kennedy, l'homme qui a « trahi » Israël

 

 
Auteur : Hicham Hamza | Editeur : Walt | Dimanche, 23 Nov. 2014 - 16h05

 

Assassiné le 22 novembre 1963, JFK était le seul président américain à s'être radicalement opposé au programme nucléaire israélien. Seize ans plus tard, son élimination inspira un film français méconnu: I comme Icare.

Devinette à usage pratique : comment distinguer rapidement un cinéphile d'un imbécile?

Réponse : sollicité au sujet d'une réalisation cinématographique intitulée I comme Icare, le premier dira qu'il s'agit d'un thriller politique tandis que le second parlera d'un film conspirationniste.

Produite en 1979 par Antenne 2 et dirigée par Henri Verneuil, cette oeuvre, portée par l'interprétation engagée d'Yves Montand, fait figure d'ovni dans le paysage cinématographique hexagonal.

Prouesse du film : dépasser l'interrogation suscitée par les circonstances exactes de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy pour aboutir à une réflexion, applicable à n'importe quel pays, sur la soumission à l'autorité et le rôle trouble des services secrets.

À cet égard, I comme Icare est l'antithèse du retentissant film JFK d'Oliver Stone, brillant sur la forme mais confus dans le fond.

Les lecteurs se souviendront que ce blockbuster américain a été produit (avec le studio Canal+) par un agent d'Israël -proche de Shimon Peres- qui est également à l'origine du récent film crypto-kabbalistique dénommé Noé: Arnon Milchan.

Réalisé en 1992 par Oliver Stone, cette oeuvre cinématographique appuie la thèse d'une conspiration impliquant la CIA, le vice-président Lyndon Johnson, la mafia et les anticastristes dans l'assassinat de Kennedy. Chose amusante : le film, d'une durée de 3 heures, passe en revue tous les pays/groupes/individus ayant nourri de l'hostilité envers le président américain. Tous sauf un: l'ex-Premier ministre d'Israël, David Ben Gourion, qui s'opposa violemment au refus de Kennedy de consolider l'armement nucléaire du jeune Etat hébreu. Trente ans après son assassinat, un film coproduit par un agent secret israélien a donc fait en sorte de détourner l'attention du grand public sur l'animosité viscérale et méconnue des faucons d'Israël à l'encontre de JFK. Une simple coïncidence, probablement.

L'hostilité croissante des dirigeants israéliens envers Kennedy est confirmée par les propres archives gouvernementales de Tel Aviv, partiellement publiées en 1998 par l'historien Avner Cohen, auteur du livre Israël et la bombe.

Le 14 novembre 2013, un éditeur anglais a sorti un autre livre détonant : ancien colonel en exercice pour le compte de l'OTAN et consultant auprès de l'Union européeenne et de l'ONU, le Britannique John-Hugues Wilson a rédigé un essai synthétique entièrement consacré à l'assassinat de JFK. Il y désigne deux principaux suspects : l'État d'Israël et/ou son ex-vice président Lyndon Johnson (l'homme qui a étouffé l'affaire israélo-américaine de l'USS Liberty).

L'ancien militaire chargé des questions de renseignement évoque, à l'instar de plus en plus d'enquêteurs indépendants, ce fait singulier: aux yeux des faucons israéliens regroupés autour de David Ben Gourion, Kennedy était perçu, dès l'été 1963, comme l'équivalent catholique d'un "din rodef", c'est-à-dire un "traître envers la communauté juive" en raison de sa pression exercée contre l'édification du site nucléaire de Dimona.

En une phrase : selon la grille de lecture ultra-sioniste, Kennedy était devenu une menace existentielle pour Israël.

Si vous voulez (re)découvrir -en connaissance de cause- le magistral film I comme Icare.


- Source : Hicham Hamza
 
 
ZE Journal

02:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Belgique: une école catholique vandalisée dans le Hainaut, un spectacle de désolation

http://www.christianophobie.fr/breves/belgique-une-ecole-...

Quelle rage! Quelle haine!

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Génocide en Ukraine

01:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L'Ukraine n'a pas oublié l'Holodomor

00:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La peste gagne du terrain à Madagascar

00:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Bientôt des amendes pour ceux qui ne parlent pas assez le néerlandais?

 

16h20

Les locataires de logements sociaux en Flandre pourraient bientôt se voir infliger une amende s’ils ne parlent pas suffisamment le néerlandais, a affirmé dimanche la ministre flamande du Logement, Liesbeth Homans (N-VA).

p8O1sls.jpg

Le gouvernement flamand souhaite remplacer l’actuelle obligation de moyens par une obligation de résultats, a-t-elle précisé lors de l’émission dominicale de De Zevende Dag de la VRT.

Mme Homans a toutefois souligné que le niveau d’exigence ne serait pas trop élevé. « Je n’attends pas des gens qu’ils puissent lire un livre de (célèbre auteur flamand) Hugo Claus. J’attends seulement qu’ils puissent demander à leurs voisins quel jour ils doivent sortir les poubelles« , a ajouté la ministre….

La Libre.be

FDS

00:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Marine Le Pen dans C Politique - 23 11 14

 

00:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

23/11/2014

Reconnaissance de la Palestine : Netanyahou met en garde la France

 

18h08

Alors que le Parlement français doit se prononcer le 2 décembre sur la reconnaissance d’un Etat palestinien, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a affirmé dimanche 23 novembre à des journalistes que « la reconnaissance d’un Etat palestinien par la France serait une grave erreur« .

La Suède a récemment reconnu l’Etat de Palestine, qui a le statut d’observateur à l’ONU depuis 2012, et les Parlements britanniques et espagnols ont appelé leurs gouvernements à le reconnaître également. Au total, 135 pays dans le monde ont reconnu la Palestine, selon l’Autorité palestinienne.

« C’est ce qu’ils ont à faire en ce moment en France quand on décapite des gens à travers le Proche-Orient, y compris un citoyen français ?« , a ajouté Benjamin Netanyahu, faisant référence à la récente décapitation d’un ressortissant français en Algérie par des djihadistes se revendiquant du groupe Etat islamique (EI). [...]

Be2togL.jpg

Il donne des ordres à la France

Le vote de l’Assemblée ne vaudrait pas reconnaissance par le gouvernement mais il serait forcément très symbolique. Toute la gauche devrait voter ce texte, à l’exception peut-être d’une poignée de députés proches d’Israël. [...]

A droite, l’UMP « envisage de pas participer au vote« , selon son chef de file Christian Jacob. Pour justifier sa position, l’opposition met d’abord en doute la conformité du texte à la Constitution, « qui ne permet pas par une résolution de donner une injonction au gouvernement« .

Nouvel Obs

 FDS

23:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Un Gazaoui tué par l’armée israélienne

 

L’armée israélienne a tué aujourd’hui un Palestinien dans la bande de Gaza, le premier mort depuis qu’Israéliens et Palestiniens ont conclu il y a trois mois un cessez-le-feu dans l’enclave côtière.

Le porte-parole du ministère a précisé que l’homme de 32 ans cultivait son champ lorsqu’il a été mortellement touché par une balle tirée depuis un mirador de l’armée israélienne en bordure de la bande de Gaza, où les troupes israéliennes n’entrent pas mais tiennent les frontières, imposant un blocus.

Durant l’été, combattants palestiniens et troupes israéliennes se sont affrontés durant 50 jours. Cette offensive israélienne, la troisième en six ans à Gaza, a fait près de 2.200 morts côté palestinien, en grande majorité des civils, et plus de 70 côté israélien, quasiment tous des soldats.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

E&R

23:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La Foire aux Socialistes

!cid_844664AC2A8D411ABC447689F2B2E218@sony.jpg

Kerfot  (Côtes-du-Nord)

23:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Florian Philippot sur BFM-TV


Kader Arif : Débat Corbière, Bayou, Philippot... par lepartidegauche

22:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen évoque une "grande alliance patriote" avec Dupont-Aignan et Chevènement

4245523_4d0377eb46f25c752ebb49b82fe0b2deb883b70d_640x280.jpg

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/le-pen...

21:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

M à J : L'aquarelle d'Adolf Hitler a été vendu 133.000 euros


133.000 euros pour une aquarelle qu'Hitler... par 6MEDIAS

20:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Cathédrale Notre-Dame : le sapin de Noël offert par la Russie

 

La magie de Noël a été lancée dans la capitale française samedi dernier par la cérémonie de l’illumination de plus grand sapin du pays, qui a été offert aux Parisiens par la ville de Moscou.

Le bouton symbolique a été appuyé en présence du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, monseigneur Patrick Jacquin, recteur-archiprêtre de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, Alexandre Orlov, l’ambassadeur de la Fédération de Russie en France et le représentant du gouvernement de Moscou Igor Tkatch.

« Cette année, pour la première fois dans l’histoire de Paris, l’arbre de Noël est venu de Russie. C’est un cadeau de la ville de Moscou aux Parisiens et aux nombreux hôtes de la capitale française. Nous pensons que cet acte d’amitié est très symbolique aujourd’hui. Nous voulons montrer par ce geste, que malgré les efforts entrepris pour isoler la Russie, État qui fait l’objet de sanctions, l’amitié entre nos deux pays est si forte et profonde qu’aucun jeu politique ne peut la détruire », s’est adressé Alexandre Orlov au public venu assister à la cérémonie.

L’initiative, qui est née lors de la conversation entre l’ambassadeur russe et l’archevêque de Paris au début de mois de novembre, a été mise en place dans des délais records. « Le gouvernement de Moscou a rapidement donné son feu vert, l’Église orthodoxe russe a également soutenu cette proposition et voilà au bout de trois semaines à peine ce magnifique sapin est arrivé à Paris avec les meilleurs voeux à tous les Parisiens de la part du maire de Moscou et du gouvernement de Moscou. C’ est un merveilleux symbole de l’unité, la fraternité et la compréhension mutuelle entre les peuples chrétiens. Nous aimerions que ce cadeau ne s’associe pas dans la conscience des gens avec la politique », a avoué Igor Tkatch.

Le représentant du gouvernement de Moscou a également salué les efforts qui ont été déployés par la Préfecture de Paris, la mairie de Paris et d’autres services municipaux pour faciliter le passage de la remorque de 25 m de long dans les rues de la capitale. « Beaucoup de gens ont réuni les efforts pour mener à bien ce projet et j’espère que cette initiative sera perçue de manière très positive et peut-être deviendra une tradition », a conclu Igor Tkatch.

E&R

Merci à la Ville de Moscou pour ce cadeau magnifique et inespéré: un sapin de Noël de  20 mètres de haut !

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Ces enfants naissent vivants, l’Europe doit les protéger ! Entretien avec Grégor Puppinck

Le 21 novembre 2014    

Grégor Puppinck est docteur en droit et directeur du Centre européen pour le droit et la justice (ECLJ). Il s’apprête à saisir l’Assemblée parlementaire et lance une pétition pour l’obliger à assurer une protection aux enfants nés vivants à la suite d’un avortement.

Vous allez saisir l’Assemblée parlementaire au sujet de l’infanticide néonatal. Pourquoi ?

Cette saisie est l’aboutissement d’une lutte qui dure depuis des mois et de plusieurs scandales relayés par la presse européenne mais peu par la presse française.

L’Angleterre avait été secouée en découvrant que 60 enfants avaient survécu à un avortement tardif avant d’être laissés à l’abandon.

En Norvège, le gouvernement a même adopté une loi pour limiter le recours à l’avortement au-delà du seuil de viabilité après la découverte de cas similaires, grâce au témoignage d’une sage-femme.

En Italie, un scandale avait éclaté après qu’un prêtre était venu prier auprès d’un de ces enfants le lendemain de l’avortement et l’avait découvert encore vivant…

Chaque année, de nombreux enfants naissent vivants lors d’avortements, en particulier quand ils sont pratiqués au-delà de la 20e semaine de grossesse. Ces enfants sont le plus souvent abandonnés à la mort sans soins, luttant pour respirer pendant parfois plusieurs heures, ou tués par injection létale ou asphyxie, puis jetés avec les déchets biologiques.

Alors, un député espagnol, Ángel Pintado, s’est saisi du problème et a posé une question à ce sujet au comité des ministres du Conseil de l’Europe, qui réunit les gouvernements des 47 États membres.

Que leur a-t-il alors demandé ?

La Cour européenne des droits de l’homme garantit le respect de la vie à partir de la naissance seulement, mais les enfants en question naissent bien vivants. Le député a donc demandé au comité des ministres ce que l’Europe comptait faire pour protéger ces enfants qui ont droit au respect de leur vie, de leur intégrité physique et aux soins de santé normalement garantis par la Convention européenne des droits de l’homme.

La question a provoqué de très nombreux débats au sein du comité des ministres.

De nombreux gouvernements ont soutenu le député et appelé à protéger ces nouveau-nés, sans discrimination fondée sur les circonstances de la naissance, conformément aux droits de l’homme.

Certains de ces gouvernements ont même encouragé l’ensemble des pays à tenir compte du seuil de viabilité dans leurs lois respectives sur l’avortement.

Pourquoi cela n’a-t-il donc pas abouti à des mesures de protection pour ces enfants ?

Parce que toute décision du comité des ministres doit être prise par consensus ; or, un petit nombre s’y est opposé. Au bout de six mois, le comité a donc répondu qu’il n’était pas capable de trouver un consensus…

C’est à partir de ce moment-là que vous avez engagé les procédures ?

Effectivement, le 1er novembre dernier, le Centre européen pour le droit et la justice, le Bureau international catholique de l’enfance, l’Union mondiale des organisations féminines catholiques et la Fédération des associations familiales catholiques en Europe ont demandé à M. Nils Muižnieks, le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, de le rencontrer pour lui remettre un dossier exposant le sort de ces enfants.

Il s’était opposé à l’avortement sélectif selon le sexe – le « féminicide » – en janvier dernier, nous étions donc assez confiants.

Mais après nous avoir fait tourner en rond pendant quelques jours, le Commissaire aux droits de l’homme nous a fait savoir le 19 novembre qu’il estimait que la situation de ces enfants ne relevait pas de sa compétence et qu’il n’y avait donc pas lieu de nous rencontrer…

Comment expliquez-vous ces comportements en face d’une situation objectivement dramatique ?

Le sujet est tabou, on touche à la question de l’avortement et de l’infanticide eugéniste et certains gouvernements craignent de remettre en cause l’avortement tardif en reconnaissant les droits de ces nouveau-nés.

J’ai récemment échangé avec une avocate parisienne qui travaille sur le sujet et qui me confiait qu’en France, certains enfants handicapés sont tués encore après leur naissance, au motif que l’avortement est possible jusqu’au terme en cas de malformation…

Nous touchons des questions délicates que personne n’a trop envie de remuer.

C’est donc pour cela que vous saisissez désormais l’Assemblée parlementaire…

Ce commissaire a refusé très indélicatement de répondre à quatre ONG reconnues pour la qualité de leur travail dans le monde, il ne reste donc que cette option : demander cette fois aux parlementaires d’oser se confronter à ce sujet.

Nous travaillons directement avec des députés mais nous avons lancé une pétition pour peser lors de cette requête. Seuls, nous avons toutes les chances d’être refusés. Á plus de 100.000, les choses sont différentes…

Il faut mettre à jour cette pratique répandue de l’infanticide néonatal.

Nous ne pouvons accepter que dans un même hôpital tous les efforts possibles soient faits pour réanimer un enfant prématuré de 22 semaines pendant que, quelques mètres plus loin, un petit de 26 semaines est laissé à l’agonie sous prétexte qu’il n’aurait pas été désiré… C’est inhumain.

Entretien réalisé par Charlotte d’Ornellas

BOULEVARD VOLTAIRE

03:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Une aquarelle d'Adolf Hitler vendue 130.000 euros aux enchères de Nuremberg

648x415_adolf-hitler-nuremberg-1935.jpg

Une aquarelle peinte par Adolf Hitler en 1914 a été vendue samedi aux enchères à un acheteur anonyme pour la somme de 130.000 euros, a fait savoir la maison Weidler qui organisait cette vente à Nuremberg.

Cette oeuvre de 28 sur 22 centimètres représentant l'hôtel de ville de Munich avait été mise en vente par deux soeurs âgées, dont le grand-père avait acheté la toile en 1916.

B2-fkuHCEAAQMMu.jpg

20minutes - 22 11 14

02:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

A 100 ans elle découvre la mer


A 100 ans, elle découvre la mer par 6MEDIAS

02:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)