Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2017

JOURNAL TVL DU 19 MAI 2017

21:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Hulot ne veut pas être "l'"colo de service"

6961983_hulot-fr-2_1000x625.jpg Hulot.jpg

04:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Suède : Une femme de 70 ans risque 4 ans de prison pour avoir dit que des migrants déféquaient dans les rues

cb51c412885296f98e92d97d44e359599919ff81_1_600x399.jpg

 
Posted by La Rédaction on 18th mai 2017
| 0 views
 

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (19/05/2017) Une femme de 70 ans de Dalarna est poursuivie pour « incitation à la haine » après avoir indiqué sur Facebook que les migrants déféquaient dans la rue et brûlaient les voitures.

Breitbart (source) :

Selon l’accusation, la femme a « exprimé des opinions inacceptables au sujet des migrants » sur Facebook. Elle est en effet accusée d’avoir utilisé le réseau social en juillet 2015 pour poster des commentaires « diffamants », affirmant que les migrants « mettaient le feu aux voitures, urinaient et déféquaient dans les rues ».

Les juges suédois affirment que les messages de l’accusée violent les lois nationales sur « l’incitation à la haine », un délit puni de quatre ans de prison. L’accusée a admis avoir écrit les messages mais nié avoir commis un délit.

02:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

18/05/2017

Marine Le Pen sera candidate aux législatives dans sa circonscription (18/05)

21:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

JOURNAL TVL DU 18 MAI 2017

21:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Ce qu’il y a de dangereux chez Macron, par Ivan Rioufol

!cid_86FA707CD2F049159E51DE729B0833CB@UserPC.jpg  Macron vide.jpg

 

 

Tout est bon pour sublimer Emmanuel Macron, ce nouveau Périclès nous dit-on. Les courtisans à cartes de presse se sont bousculés, dimanche, sur les plateaux des télévisions pour louanger chacun à leur manière celui que la foule a plutôt ignoré lors de la passation de pouvoir, tant le long des Champs Elysées que devant l’Hôtel de Ville. Un ébloui, subjugué par le jeune président, a pu écrire dans Le Monde : « Il y a dans le regard au profil d’aigle d’Emmanuel Macron […] la réminiscence du premier consul. » Depuis sa marche théâtrale vers la pyramide du Louvre, le soir de son élection, le souvenir de Bonaparte est dans les esprits de ses thuriféraires.

D’ailleurs, Macron ne pince-t-il pas lui aussi l’oreille de ses vieux grognards, aux yeux humides de reconnaissance ? On l‘a vu faire, dimanche, pour Gérard Collomb en larmes, pour Jean-Yves Le Drian et pour d’autres fidèles. Certes, son “staff” a un peu cassé l’envolée historique en précisant que le costume bleu porté par le chef de l’Etat avait couté 450 euros, chez Jonas et Compagnie, tailleurs de père en fils du 19 de la rue d’Aboukir (fond du couloir, 1 er étage, entrez sans frapper), à Paris. Mais n’est pas Napoléon qui veut. Quand Laurent Fabius, président du conseil Constitutionnel, a cité Chateaubriand en complimentant le président : “Pour être l’homme de son pays il faut être l’homme de son temps”, il a oublié que ce temps se laissait aller au cheap, à la bassesse, à la médiocrité, à la lâcheté.

Dans ce concert de louanges, François Bayrou a lancé un couac, vendredi, en dénonçant une embrouille de la République en marche !. Elle n’aurait pas respecté ses accords avec le Modem concernant les investitures aux législatives. “Je ne participerai pas à une opération de recyclage du PS”, a prévenu Bayrou. Il semble avoir obtenu gain de cause. La critique de Manuel Valls dans le JDD est plus grave. Rappelons qu’En marche lui a refusé son investiture mais que le mouvement ne présentera pas de candidat face à lui, eu égard à son passé de premier ministre. Ce qui n’empêche pas Valls de déclarer : “Je suis extrêmement lucide sur Macron et sur son équipe. Hollande est méchant, mais dans un cadre. Macron, lui, est méchant, mais il n’a pas de codes donc pas de limites (…) Je ne veux pas abandonner mon combat idéologique pour la République et la laïcité (…) Sur l’identité on a un vrai désaccord”. En clair, Macron “homme de son temps” s’apprête à suivre une politique d’apaisement vis-à-vis des cités ‘populaires’, sans exigence face à l’islam politique. C’est parce que Malek Boutih, proche de Valls, est sur une ligne de fermeté vis-à-vis du communautarisme islamique qu’il n’a pas été investi et qu’un candidat se présentera face à lui.

Grâce à l’alerte de la Licra, le candidat En Marche Christian Gerin a été suspendu pour avoir appelé au boycott des produits israéliens (BDS), interdit en France. Richard Ferrand, secrétaire général d’En Marche, a financé France Palestine Solidarité en 2016, association proche du BDS. Ce qui se met en place sous les applaudissements des officiels, n’augure rien de bon pour le proche avenir de la France confrontée à l’islamisme. La vigilance est plus que jamais de mise.

Article repris de Le blog d’Ivan

20:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Edouard Philippe, un Premier ministre exemplaire !, par Caroline Parmentier

Chard-Edouard-Philippe.jpg

Chard Edouard Philippe

 Partager sur Facebook Tweeter

 

 Pendant que le nouveau président se dépêche de vérifier si ses nouveaux ministres ont bien eu le temps de planquer leur magot, son nouveau Premier ministre a déjà un problème de patrimoine.

Edouard Philippe a écopé d’un « blâme » de la part de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui avait constaté des « manquements d’une certaine gravité » dans sa déclaration de patrimoine. En 2014, invité à renseigner dans le formulaire la valeur de son appartement à Paris, Edouard Philippe écrit « aucune idée ». Même réponse pour la valeur de sa propriété en Indre-et-Loire : « aucune idée ». Et pour sa résidence en Seine-Maritime, toujours « aucune idée ». Dans la case où il doit indiquer sa rémunération, il va même jusqu’à écrire : « Je ne suis pas certain de comprendre la question. »

Faites la même chose, brave citoyen français, dans votre déclaration d’impôts à rendre ces jours-ci et voyez ce qui se passe ! Ce n’est pas sans rappeler un certain Thomas Thévenoud et sa « phobie » des déclarations d’impôts. Edouard Philippe s’est formellement opposé aux lois sur la transparence de la vie publique adoptées en réaction au scandale Cahuzac. C’est cet homme-là qui va exiger de nous un comportement exemplaire, nous demander de nous serrer la ceinture et de faire des sacrifices.

Charia alimentaire

Edouard Philippe est également soupçonné de conflit d’intérêts : l’Observatoire du nucléaire accuse le maire du Havre d’avoir « offert un pont d’or à son ancien employeur Areva pour qu’il installe deux usines d’éoliennes off-shore ».

Le Premier ministre figure aussi systématiquement parmi les 150 parlementaires les moins actifs, tant en ce qui concerne ses interventions en séance que ses propositions de loi, ses questions orales et écrites ou encore sa présence en commission. Il affiche 113 semaines d’activité sur 47 mois de mandat, soit l’un des plus mauvais ratios de l’Assemblée.

Mais l’un de ses plus beaux exploits reste sa stricte application de la charia alimentaire dans les écoles publiques du Havre. En décembre 2012, sa mairie ordonne de jeter 8 500 portions de mousse au chocolat destinées aux cantines scolaires en raison de la présence de gélatine de porc dénoncée par le personnel des cuisines et interdite par l’islam. Son opposition municipale dénonce « un gâchis alimentaire et financier scandaleux alors que les Restos du cœur et les associations caritatives se démènent à la veille de Noël pour donner à manger à de plus en plus de nos concitoyens ».

Caroline Parmentier

Article et dessin de Chard parus dans Présent daté du 18 mai 2017

20:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La Place du Christ à Mazargues

Capture.GIF place du Christ.GIF

La Place du Christ

à Mazargues (ancien village de Marseille dans le 9ème arrondissement)

(Photo EB - mai 2017)

05:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le pape François se balance sur un air hassidique (vidéo)

http://www1.alliancefr.com/actualites/le-pape-francois-se...

03:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Allemagne : la municipalité de Hambourg confisque des logements au profit des migrants

 

22h09

« Atteinte massive au droit de propriété » – Par une décision sans précédent, les autorités de Hambourg ont confisqué six logements dans le quartier de Hamm près du centre-ville. Ces logements qui appartiennent à un propriétaire privé, étaient vacants depuis 2012. Comme ils avaient besoin d’être rénovés, un administrateur a été nommé par la ville pour diriger un programme de travaux en vue de les louer – contre la volonté du propriétaire – à des locataires choisis par la ville.

screenshot_370.jpg

La porte-parole du quartier de Hamm, Sorina Weiland, a déclaré que les coûts de rénovation seront facturés au propriétaire.

Les socialistes et les Verts de Hambourg ont aussi récemment mis en place une « hotline » qui offre aux habitants la possibilité de signaler les propriétés vacantes. Les militants ont également créé un site Web – Leerstandsmelder (Vacancy Detector) – pour identifier les appartements inoccupés à Hambourg et dans d’autres villes allemandes.

« La proposition est claire: la police est désormais en droit de pénétrer dans une propriété privée sans autorisation du tribunal dans le but de trouver des logements pour les réfugiés lorsqu’ils sont menacés d’itinérance ».

« Le consentement du propriétaire » n’est nullement requis. Ce nouveau pouvoir n’est pas seulement conféré à la police, mais aussi à l’ensemble des agences agissant pour le compte de l’État. »

Daily Mail

Merci à made in France

03:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

En Italie la tomate pourrie par la mafia

http://www.leparisien.fr/economie/en-italie-la-tomate-pou...

+Infographie

 

6956931_tomates_1000x625.jpg tomates.jpg

Lire!

02:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

EXCLUSIF - Le testament politique de Marion Maréchal- Le Pen

http://www.valeursactuelles.com/politique/exclusif-le-tes...

 

PI2017051000001.jpg

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

17/05/2017

La Wallonie interdit l'abattage des animaux de boucherie sans étourdissement préalable

http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4453115/la-wallo...

0599739f6d42a7fc59f04a17169233e15cacaf69.jpg vaches.jpg

BRAVO LA WALLONIE!

22:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florian Philippot invité des 4 Vérités


Les 4 vérités - Florian Philippot par telematin

21:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le nouveau gouvernement Macron-Philippe dévoilé!

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Collomb-Bayrou-Goul...

Lire et dérouler...

21:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

JOURNAL TVL DU 17 MAI 2017

Israël : les couacs s'enchaînent avant la visite de Trump

XVM2afb3712-3a54-11e7-b5b5-21a5cdc791d1.jpg

 

  • Par Cyrille Louis
  • Mis à jour
  • Publié

Israël a d'ores et déjà commencé à installer les drapeaux américains pour préparer la visite du président américain Donald Trump. Crédits photo : Ariel Schalit/AP

Alors que les préparatifs entrent dans leur phase finale entre les États-Unis et l'État hébreu, plusieurs désaccords ont opposé ces derniers jours les deux pays sur l'organisation de ce déplacement inédit prévu les 22 et 23 mai.

Correspondant à Jérusalem

La visite de Donald Trump à Jérusalem, programmée à la veille des festivités qui marqueront le cinquantième anniversaire de la «réunification» de la ville, y est attendue comme le clou du spectacle. Mais une certaine nervosité s'est emparée des dirigeants israéliens alors que les préparatifs entrent dans leur phase finale. Les médias locaux affirment que plusieurs désaccords ont opposé ces derniers jours les responsables du protocole aux «précurseurs» venus de Washington pour organiser ce déplacement. Ceux-ci traduiraient le décalage entre les fortes attentes qu'a suscitées l'élection du nouveau président américain auprès de la droite israélienne et son souci, de plus en plus manifeste, d'adopter une approche équilibrée pour promouvoir un «deal ultime» entre les parties.

Son conseiller pour la sécurité nationale, le général H.R. McMaster, a jeté un froid en indiquant vendredi que Donald Trump compte profiter de cette visite non seulement pour «réaffirmer le lien inébranlable de l'Amérique avec l'État juif», mais aussi pour exprimer «son désir de dignité et d'autodétermination pour les Palestiniens». Le président avait jusqu'à présent évité d'aller aussi loin. Lors de la visite de Benyamin Nétanyahou à Washington, le 15 février, il avait badiné: «Je peux vivre avec un ou deux États».

La droite nationale religieuse avait cru déceler derrière ces mots un encouragement à ses projets d'annexer tout ou partie de la Cisjordanie. Mais le locataire de la Maison-Blanche a depuis lors réservé un accueil chaleureux au président Mahmoud Abbas, qui a profité de leur rencontre pour affirmer qu'il n'existe à ses yeux pas d'alternative à l'approche dite des deux États. Une source américaine citée mardi soir par les médias israéliens a par ailleurs laissé entendre que Donald Trump envisage de reporter le transfert, promis durant sa campagne, de l'ambassade américaine entre Tel Aviv à Jérusalem.

Une quinzaine de minutes à Yad Vashem

La définition du programme de la visite, qui s'étendra sur vingt-quatre heures à peine et intégrera une courte étape à Bethléem, a également donné des sueurs froides aux dirigeants israéliens. Rompant avec l'usage généralement accepté par les dirigeants en visite dans le pays, Donald Trump aurait fait savoir qu'il n'entendait pas consacrer plus d'une quinzaine de minutes à la visite du mémorial de Yad Vashem. Il lui a été répliqué qu'une visite aussi brève n'est pas envisageable. Les représentants des deux pays sont finalement tombés d'accord, lors d'une ultime réunion préparatoire organisée mardi, pour annoncer que le président y déposera une gerbe lundi 22 mai.

Ils ont par ailleurs décidé d'annuler le discours que Donald Trump avait prévu de prononcer sur la forteresse de Massada en raison des fortes chaleurs qui y sont annoncées. Il s'exprimera en fait à Jérusalem, dans l'enceinte du musée d'Israël. Une dernière incertitude entourait enfin l'arrêt prévu au mur des Lamentations. Selon la deuxième chaîne de télévision israélienne, Donald Trump refuserait d'y être accompagné de Benyamin Nétanyahou et un incident aurait éclaté lundi à ce propos lorsqu'un membre de la délégation américaine a sommé les représentants du protocole israélien de quitter les lieux. Les États-Unis, aurait-il justifié, ne reconnaissent pas la souveraineté israélienne sur la Vieille ville Jérusalem-Est. La Maison-Blanche a tenté de calmer le jeu quelques heures plus tard en désavouant publiquement l'auteur de ces propos. Mais elle a tenu bon sur le fond.

CRIF

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La France, avant-garde du gouvernement mondial ?

thumb.jpg

 

Télécharger en PDF et imprimer
 

Michel Lhomme, philosophe, politologue ♦

Médiatiquement, le but est de faire durer le suspens, politiquement de créer l’état de grâce mais le suspens est faux et la soupe prend mal. En tout cas, c’est clair. Tout était déjà dans la boîte pour qui observe jour après jour la gouvernance mondiale.

Le nom du nouveau premier ministre a été révélé: il s’agit d’Edouard Philippe. Normal, c’est un “Young Leader” promotion 2011 (Emmanuel Macron est de la promotion 2012). Il a en commun avec le nouveau Président de la République d’appartenir au Groupe Bilderberg, ou du moins d’y avoir fait un passage remarqué l’année dernière.

Manuel Valls avait été nommé ministre de l’intérieur quatre ans après son passage au Bilderberg. Macron avait été nommé ministre de l’économie trois mois après sa venue à la réunion du club en 2014.  Edouard Philippe, lui, aura dû attendre un peu plus : un an pour être précis. Rappelons qu’en 2015, Philippe de Villiers disait que François Fillon lui aurait confié : «Le Bilderberg ? Que veux-tu? Ce sont eux qui nous gouvernent».

Il y aura désormais un tandem de Bilderberg de choc aux manettes du gouvernement pour défendre ou sauver les intérêts puissants de ceux qui, en coulisse, tirent réellement les ficelles. Rappelons aussi que si François Fillon avait été président, c’est Henri de Castries, le Président du groupe lui-même qu’on nous promettait. Il resterait d’ailleurs à lui confier  carrément le poste de Ministre de l’Economie pour que tout soit parfait.

Édouard Philippe est aussi un énarque, un politicien professionnel, un “retourneur” de veste traditionnel, un bon gestionnaire certes mais il représente comme l’a aussitôt fait remarquer Jean-Luc Mélenchon le « vieux monde », cette classe politicienne française que tous les Français semblent pourtant vouloir éconduire.

Les seuls qui jubilent ce sont les journalistes  en extase devant ce qui leur arrive : couvrir l’innommable.

METAMAG

03:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

"Le temps est venu d'assassiner Assad" déclare un ministre israélien

C_8LVGgVoAExkwB.jpg

Yoav Galant

 

 

© Sana Source: Reuters
Bachar el-Assad
 
Le ministre israélien du Logement Yoav Galant a appelé, ni plus ni moins, à tuer le président syrien Bachar el-Assad lors d'une conférence à Jérusalem, à la suite des allégations américaines sur de prétendus crimes de guerre perpétrés par Damas.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas mâché ses mots. «A mon avis, nous sommes en train de franchir une ligne rouge. Et pour moi, le temps est venu d'assassiner Assad. C'est aussi simple que cela», a déclaré le 16 mai Yoav Galant, ministre du Logement du gouvernement de Benjamin Netanyahou.

 

«La réalité de la situation en Syrie est qu'ils sont en train d'exécuter des gens, en menant des attaques chimiques contre eux, et maintenant, ils brûlent leurs cadavres, quelque chose que nous n'avons pas vu en 70 ans», a assuré le ministre en référence à l'Holocauste. 

Et de poursuivre, toujours avec la même assurance : «Quiconque assassine un peuple et brûle les corps des victimes n’a pas sa place dans ce monde», avant d'accuser finalement le président Assad de perpétrer un «génocide» contre les Syriens. 

 

Ces accusations font suite aux allégations américaines concernant l'existence présumée de fours crématoires visant à faire disparaître les corps d'individus exécutés arbitrairement par les forces loyalistes syriennes. Ces accusations ont cependant été balayées par Damas

Lire aussi
: «Assad doit partir !» : quand les détracteurs du président syrien quittent la politique un à un

 

 

02:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

La recomposition politique se joue aussi au Front National

https://francais.rt.com/france/38450-recomposition-politi...

01:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)