18/04/2014

Marine Le Pen sur Sud Radio


Marine Le Pen - 18 avril 2014 par hurraken75

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VENDREDI SAINT

52.jpg

La Crucifixion

Velasquez - (1599-1660)

11:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Poutine : "derrière les forces d'auto-défense de Crimée se trouvaient, bien sûr, nos militaires"

4000223352794.jpg

 

Le Vif

Source: Belga
jeudi 17 avril 2014 à 11h43

Le président russe Vladimir Poutine a reconnu pour la première fois jeudi que des forces armées russes étaient présentes en Crimée lors du référendum de mars qui a permis le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie.

© Reuters

"Derrière les forces d'auto-défense de Crimée, bien sûr, se trouvaient nos militaires. Ils se sont comportés de manière très correcte (...) et professionnelle", a-t-il déclaré, lors d'une séance de questions-réponses télévisée, interrogé sur l'identité des hommes armés, ne portant pas d'insignes, apparus dans la péninsule avant le référendum du 16 mars.

"Il fallait protéger les gens", a-t-il ajouté, précisant que de nombreuses armes se trouvaient alors en Crimée et auraient pu être utilisées par des forces loyales aux autorités de Kiev contre les habitants.

"Je n'ai jamais caché à mes collègues étrangers que notre objectif était d'assurer les conditions pour un vote libre", a-t-il poursuivi.

"C'est pourquoi, nous devions prendre les mesures nécessaires pour que les évènements ne se développent pas comme ils se développent actuellement dans le sud-est de l'Ukraine, pour qu'il n'y ait pas de tanks, de troupes nationalistes et des gens (...) avec des armes automatiques" en Crimée, a-t-il expliqué.

Peu après l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement pro-européen à Kiev, qui a suivi le renversement du président Victor Ianoukovitch, des milliers de soldats, bien équipés mais ne portant pas d'insignes permettant de les identifier, avaient été déployés en Crimée, encerclant, puis prenant le contrôle des sites militaires ukrainiens.

Kiev avaient immédiatement dénoncé la présence de soldats russes.

Les autorités ukrainiennes et l'Occident craignent que le même scénario ne soit actuellement appliqué à l'Est du pays, où les forces loyalistes sont confrontées à des insurgés pro-russes, qui réclament un rattachement à la Russie ou au minimum une "fédéralisation" de l'Ukraine, pour donner de grands pouvoirs aux régions.

03:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Une nouvelle campagne du Planning « familial »

16 avril 2014

 

Le Planning dit par antiphrase « familial » annonce une nouvelle campagne de promotion du meurtre des enfants non encore nés. Pour « déstigmatiser » l’avortement qui est un « droit essentiel ». Comme le droit de vivre, par exemple.

Le Planning a lancé un nouveau site, appelant les femmes qui ont avorté à témoigner publiquement à quel point c’est fun de tuer son enfant.

Et il a publié une nouvelle affiche : L’avortement est un droit et c’est moi qui choisis, Oui, destinée à être placardée dans les salles d’attente des professionnels de santé.

2356119615.jpg

Sur cette affiche, on voit une jeune fille ou une jeune femme gueuler le « Oui », face à d’affreux réactionnaires qui font la gueule. Parmi lesquels il y a un prêtre catholique (mais ni rabbin ni imam). Il y aussi une grosse bourgeoise… qui ressemble à Simone Veil.

Ce qui est écrit en dessous, comme toute l’affiche (y compris l’attitude de la jeune femme), montre bien que l’avortement n’est pas un « droit » comme un autre ni un « choix » neutre… On ne supprime pas la loi morale naturelle d’un trait de plume, même après 40 ans de propagande intensive.

Le blog d'Yves Daoudal

01:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Oui, nous n’avons pas les mêmes valeurs

 

anti fn

Au moment ou la rigueur (ce n’est pas un gros mot) nécessaire au redressement de la France est évacuée par Manuel Valls au profit d’une politique euro-austéritaire qui accablera encore plus les catégories populaires et les  classes moyennes, le gouvernement se cherche des  soutiens à gauche. Rien de tel que de susciter des réflexes pavloviens en  réitérant des attaques  contre  le FN. Rien de nouveau sous le soleil. Le ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti,  dont la contribution remarquable au monde des lettres avec son roman de gare érotique Un Homme dans  ma poche a suscité l’hilarité générale, endosse son habit de croisé(e) et le fait savoir.  

Invitée hier de Guillaume Durand sur radio classique et LCI, Mme Filippetti,  dont les tropismes et le sectarisme ont même été critiqués dernièrement par Ségolène Royal et Frédéric Mitterrand,   a réaffirmé qu’elle  se rendrait dans toutes les villes FN où des associations dites culturelles sont menacées.

  Comprendre  que  certaines structures   sans grande audience et jusqu’alors  subventionnées  pourraient être mises au régime sec dans le cadre d’un effort de maîtrise des dépenses et de la fiscalité dans les communes  gérées par le FN. Ce ne sera d’ailleurs pas forcément une obligation, car il a peut être échappé à Mme Filipetti que certaines  de ces  associations  ont d’ores et déjà annoncé leur souhait de ne pas pactiser avec la Bête en refusant toutes subventions des mairies frontistes comme à Fréjus,  voire de déménager comme à Beaucaire

 Mme Filipetti  a affirmé hier qu’en 1995, «quand les villes sont passées au Front National,  les premières victimes ça a été (sic)  les associations culturelles, on se rappelle le festival de Châteauvallon, par exemple, on se rappelle la déprogrammation de Marek Halter d’un festival du livre à Toulon, on se rappelle notamment d’attaques contre les rayonnages des bibliothèques, enfin avec des formes de censure dans d’autres villes…».

 L’honnêteté commande de rappeler ce que Mme Filipetti ne fait pas. A savoir  la violence de l’offensive  menée  alors contre le verdict des urnes à Toulon  par les animateurs du festival de Châteauvallon et ses soutiens (Gérard Paquet, le membre fondateur de  SOS  racisme Marek Halter, Bertrand Tavernier, François Léotard,  Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Culture…). Quant à  la réputation controversée   de M. Halter,  elle n’était pas réductible à  son militantisme antinational. Le journaliste Piotr Smolar, qui n’est pas un compagnon de route du FN, nous le rappelions sur ce blog,   dressait en 2008 le portrait d’un Marek Halter appréhendé comme  un  «bonimenteur  faisant  « un usage esthétique du mensonge », aux  amitiés sulfureuses, politiques et financières,  soupçonné dans les années 70  par la DST d’être  «un agent des services israéliens ».

 Quant aux attaques contre les rayonnages des bibliothèques  municipales, Marine rappelait dernièrement que le FN  fait confiance à l’intelligence et au sens  critique des Français. Bref que nous n’entendons pas  supprimer des livres mais en proposer de  supplémentaires, qui, certes, ont l’inconvénient fâcheux aux yeux des   petits marquis de la culture de Gôche, de ne pas forcément  d’inscrire dans le moule de la pensée unique, de faire entendre une autre musique que celle  de l’idéologie dominante.

 Oui, souligne Bruno Gollnisch,  nous n’avons pas de leçons de démocratie  ou de pluralisme à recevoir d’une gauche qui n’a pas abdiqué ses  pulsions totalitaires. Malek Boutih,  député PS de l’Essonne, et qui n’est pourtant pas le plus sot des socialistes, a dévoilé  cette facette inquiétante en octobre dernier dans l’émission Mots croisés lors du   débat l’opposant notamment à Florian Philippot.

 Multipliant les références indécentes et oiseuses  aux  «aux années les plus noires de notre pays », M. Boutih avait osé cette sortie qui en dit long :   « Nous sommes des millions de Français… Même si vous (le FN, NDLR)  gagnez,  vous aurez un problème de légitimité à notre égard. On ne se laissera pas faire ».Un aveu qui en dit long sur le mépris, teinté de peur vis-à-vis de la souveraineté populaire,  qui anime les figures du Système en place, dés lors que  les Français refusent de penser  dans les clous et veulent  secouer  le joug euromondialiste.

 C’est ce même PS qui, de manière emblématique et  main dans la main avec l’UMP,  adopta  en 2008 une Constitution européenne rejetée par nos compatriotes trois plus tôt lors du referendum de 2005. Il n’est guère étonnant que  dans cette même émission le politologue spécialiste du FN et professeur à Sciences-po, Dominique Reynié,  à  la tête du  club de réflexion progressiste et européen Fondapol, très  proche de l’UMP, ait soutenu implicitement les propos de M Boutih. Il avait ainsi  qualifié  le FN de parti  à la fois nationaliste et socialiste, suivez son regard…

 Fondapol défend il est vrai des positions identiques à celles de l’écrasante majorité du PS : inféodation   plus poussée de la France à  l’euro-atlantisme bruxellois, régularisation des clandestins,  poursuite de l’immigration,  ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe,  légalisation de la GPA…

 Alors en effet, si nous n’avons pas forcément la même culture, il est évident que le FN n’a pas les mêmes valeurs que les grands prêtres de l’UMPS qui combattent l’hérésie patriotique.

Bruno Gollnisch

00:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Clap de fin pour Cohn-Bendit !

arton24759-5cc5a.jpg

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Clap-de-fin-pour-Co...

 + 4 VIDEOS

 

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

17/04/2014

Annonces de Manuel Valls : cure d’austérité et violence sociale sans précédent, au nom de l’UE !

 

Logo Elections europeennes 2014Communiqué de Florian Philippot, vice-président du FN et directeur national de la campagne des européennes

Les annonces de Manuel Valls confirment une cure d’austérité sans précédent qui se traduit par une violence sociale de plus en plus insupportable, de surcroît sans efficacité économique.

En gérant la pénurie plutôt que de se défaire des diktats de Bruxelles pour relancer la croissance et l’emploi, le gouvernement accroît partout l’injustice et la pauvreté. Il prouve qu’il est le serviteur des marchés financiers et non le serviteur des Français.
Les fruits les plus pourris de cette politique d’austérité et de pénurie sont la poursuite du gel du point d’indice des fonctionnaires, la non-revalorisation des retraites de base et complémentaires, des prestations familiales, logement ou invalidité.

Des millions de Français vont subir en conséquence un effondrement de leur niveau de vie, parce que le gouvernement s’entête à obéir à l’Union européenne sur l’euro et la politique économique plutôt que de défendre l’intérêt général.

D’autres mesures d’austérité viendront compléter ce triste tableau après les européennes si ces élections ne désavouent pas très clairement les partis, UMP et PS en tête, qui préfèrent l’Union européenne à l’intérêt de la France !

23:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La France contrainte à l'austérité: Marine Le Pen répond à Manuel Valls

 

23:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Aquilino Morelle, le proche conseiller de Hollande, accusé de multiples conflits d'intérêts

3775783_morelle.jpg

http://www.leparisien.fr/politique/le-conseiller-de-franc...

21:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Ukraine: un accord trouvé pour une sortie de crise

http://www.leparisien.fr/international/en-direct-ukraine-...

21:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marseille : le motard cabre et tue une passante

 

 
Marseille / Publié le Jeudi 17/04/2014 à 09H16
 

À Sainte-Marguerite, une femme de 47 ans a été fauchée par l'engin, dont le pilote est tombé en cabrant sa roue avant

Faits Divers - Justice - Actualités - Marseille : le motard cabre et tue une passante
Les marins pompiers ont longtemps lutté pour ne pas que la victime succombe à ses blessures. Elle est finalement décédée avant son transport à l'hôpital.

Photo BMPM

 

Une vie brisée, une famille anéantie, pour une once d'adrénaline. Voilà ce à quoi pourrait se résumer l'accident dramatique qui s'est produit hier après-midi, un peu avant 15 heures, sur le boulevard Ganay à Marseille (9e). Une moto, lancée comme un projectile destructeur, a causé la mort d'une femme de 47 ans, en train de marcher sereinement sur le trottoir, sur cette portion de route, où tout danger semblait pourtant écarté.

Le destin de la piétonne a basculé lorsque le pilote de la machine, de grosse cylindrée, a soudain décidé de faire vrombir son engin, jusqu'à cabrer la roue avant du bolide, en pleine accélération. Une manoeuvre d'autant plus dangereuse qu'un adolescent de 16 ans l'accompagnait à l'arrière. Pour une raison que l'enquête tente encore de déterminer, le motard, la roue surélevée, a soudain perdu l'équilibre.

Projeté au sol avec son passager, il a vu son deux-roues glisser à très grande vitesse sur le bitume, jusqu'à venir faucher la victime, par-derrière. Le choc, d'une extrême violence, lui a causé des blessures gravissimes. Plusieurs témoins de la scène ont bien tenté de lui venir en aide, mais son état réclamait une intervention médicale d'urgence. Pendant plus d'une demi-heure, le corps médical du Bataillon des marins-pompiers a tout mis en oeuvre pour lui venir en aide. En arrêt cardio-respiratoire, la victime n'a jamais pu revenir à la vie.

Le pilote devrait être placé en garde à vue

Non loin, le pilote, âgé de 20 ans, blessé gravement, mais conscient, recevait lui aussi des soins, au côté du troisième blessé qui ne souffrait que de lésions superficielles. Au total, une vingtaine de personnes ont participé à l'opération de secours.

Les policiers du Service central accidents ont pris le relais sur le terrain. Pendant de longues minutes, ils ont tenté de décortiquer tous les enchaînements qui ont conduit au drame. Le pilote, encore trop gravement atteint pour être entendu, sera très vraisemblablement placé en garde à vue dans les meilleurs délais. Son partenaire devrait s'expliquer avant lui sur le déroulement des faits.

Ce type de comportement déraisonnable au guidon d'une moto n'est pas nouveau, mais semble se répandre, à Marseille, ces derniers jours. Depuis le début du mois, quatre personnes sont décédées, impliquées dans des accidents de deux-roues. La semaine dernière, un motard de 37 ans est décédé, dans des circonstances similaires, dans le 14e arrondissement. Ivre de surcroît, il avait percuté un pylône métallique, après avoir cabré sa moto, un "wheeling" dans le jargon des pilotes.

L'arrivée des beaux jours et des températures printanières correspond souvent avec ces conduites à risques chez certains motards. Chaque année à la même époque, les autorités mettent en oeuvre plusieurs campagnes de sensibilisation, qui ne suffisent malheureusement pas à éviter les accidents les plus dramatiques.

La Provence

21:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Ukraine: un tract visant les juifs sème la panique à Donetsk

3776053_tract-juif_640x280.jpg

La communauté juive de l'est de l'Ukraine est en émoi. Depuis plusieurs jours, un étrange tract inquiète les habitants. Distribué mardi à la sortie la synagogue de Donetsk, il demande aux juifs âgés de plus de 16 ans de se faire enregistrer sur des listes et de déclarer son patrimoine, sous peine d'expulsion et de confiscation de leurs biens.

 

 



Ce tract, signé par Denis Pouchiline, le pro-russe du temporaire de Donetsk, est écrit en russe et frappé du sceau de la ville, raconte le site d'information israélien i24news. Il aurait été distribué par des partisans du leader séparatiste mais celui-ci a démenti auprès d'un site russe tout lien avec le tract, dénonçant un faux grossier. 
 
Les pièces exigées sont nombreuses : pièce d'identité, documents religieux, titres de propriété... Les motivations avancées concernent le soutien supposé de la communauté juive au gouvernement ukrainien arrivé au pouvoir après la chute de Viktor Ianoukouvitch.

Kerry dénonce des mesures anti-juives «intolérables et grotesques»

Cité par le site israélien Ynet, Alex Tenzer, un responsable d'une association de migrants en Israël, se dit extrêmement choqué.  «Les leaders juifs ukrainiens soutiennent le nouveau gouvernement mais il est difficile de dire si le tract est valable ou simplement une provocation. Quoi qu’il en soit, le procédé est antisémite et me rappelle les agissements des nazis». Toujours interrogée par Ynet, Olga Reznikova, habitante de Donetsk, assure qu'elle n'a pas l'intention de s'enregistrer, d'autant qu'elle doute de son authenticité.

Preuve de l'inquiétude suscitée sur place, John Kerry a évoqué le sujet ce jeudi soir. Le secrétaire d'État des États-Unis a estimé que les mesures anti-juives dans l'est de l'Ukraine étaient «intolérables et grotesques». «C'est au-delà de l'inacceptable», a-t-il lancé lors d'une conférence de presse à Genève au terme d'une réunion avec la Russie, l'Ukraine et l'UE pour faire baisser les tensions internationales en Ukraine.

LeParisien.fr  17 04 14

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La bourrée de Sainte-Sévère - Les Sonneurs de la Vallée noire

Regarder en mode plein écran

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La ville de Paris choquée de l’enseignement de la morale catholique dans un établissement…catholique

 

La mairie de Paris (Anne Hidalgo)a pondu un communiqué délirant (nous mettons en gras les pires passages), et écœurant d’hypocrisie (les républicains passant leur temps à bourrer le crâne des enfants avec leur fausse morale à l’école, par les associations ou par les médias) :

« C’est avec la plus grande stupéfaction que nous apprenons les propos auxquels auraient été exposés des élèves du lycée privé Gerson, dans le 16e arrondissement. [la pilule c'est mal et l'avortement est un meurtre : morale catholique de base - NDCI)
 
Le lycée reconnait avoir fait intervenir sans contrôle, auprès de jeunes élèves, l’association Alliance Vita, proche du mouvement Opus Dei. Les propos contre la contraception et l’avortement qui auraient été proférés hier par cette association au sein du Lycée ont manifestement pour but de manipuler les consciences des jeunes élèves.
 
Nous dénonçons fermement ces propos qui soumettent les élèves parisiens à une guerre idéologique d’un autre temps.


 
Nous tenons ici à rappeler que les moyens de contraception sont une avancée pour l’ensemble des femmes et des hommes de ce pays, et le recours à l’avortement un droit acquis par les femmes pour disposer de leur corps.
 
La Mairie de Paris demeure vigilante quant au respect du droit de chaque adolescente et adolescent d’être informé sur sa sexualité et les moyens de contraception existants, au moyen d’informations validées par les professionnels.  
 
Nous demandons aujourd’hui au Rectorat de diligenter une enquête administrative au sein de ce lycée privé sous contrat, soumis au respect des devoirs et règles républicains, et faire toute la lumière sur les événements du lundi 14 avril.
 
Il est urgent de revenir à un débat raisonné et de rassurer l’ensemble des parents sur la neutralité des enseignements dispensés à leurs enfants. »

C’est la République qui poursuit sa guerre idéologique, proprement satanique, contre la morale et la vie.
Le temps passant, elle ne se cache plus et donne dans la propagande la plus grossière et la plus imbécile.
Son combat pour contrôler les cerveaux des enfants et détruire en eux toute notion de morale est un combat à mort que les catholiques et les Français de bon sens ne doivent pas fuir.

Contre-info.com

NdB: La FM poursuit les enfants jusque dans les écoles chrétiennes! Aux parents d'être très vigilants! Je parle par expérience.

19:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Éric Zemmour : face à Poutine, Obama n’est pas prêt à la confrontation en Ukraine

 

Le Zemmour du mardi. « Obama n’est pas un lointain descendant d’immigrant européen du XIXe siècle, il est l’enfant du monde multiculturel du XXIe siècle. Il ne s’intéresse à l’Europe que dans le cadre du seul conflit qui l’intéresse, de la seule bataille qui l’obsède, celle contre la Chine pour la domination mondiale du siècle qui vient. L’Europe est tout juste bonne à servir d’arrière-cour commerciale d’une industrie américaine en reconstruction et à manger du boeuf aux hormones made in USA grâce au traité transatlantique de libre-échange. (…) Depuis son recul dans l’affaire syrienne, le monde entier a compris, et Poutine le premier, qu’il n’est pas prêt à la confrontation. On ne mange pas gratuitement au restaurant de la dissuasion, selon la formule imagée d’un expert américain. Obama se moque de l’Ukraine comme de son dernier hamburger, tandis qu’elle revêt une importance existentielle aux yeux de Poutine. C’est pour lui l’ultime trace de l’antique puissance russe, oh non pas de Staline, mais de Catherine II. Personne, en revanche, à Washington, n’a envie de mourir pour Kiev. Un article récent du Washington Post indiquait qu’un Américain seulement sur six savait situer l’Ukraine sur une carte. Et Obama n’a pas envie de jouer au prof d’histoire-géo ! »

NOUVELLES DE FRANCE

19:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Henry de Lesquen : “L’union des croyants, piège pour la droite”

henry-de-lesquen.jpg

 

 

16/04/2014 – PARIS (NOVOpress)
Depuis quelques temps des catholiques français, très engagés contre la loi Taubira et les modificatiosn anthropologiques désirées par le gouvernement socialiste voient d’un bon oeil une alliance avec les musulmans. Henry de Lesquen, président du Club de l’Horloge et patron d’émission à Radio Courtoisie, s’insurge contre cela. Novopress l’a interrogé à cette occasion.


Henry de Lesquen, pourquoi vous opposez vous à un rapprochement politique des catholiques et des musulmans ?

Je ne parlerai pas des musulmans en bloc, c’est l’islam qui doit nous préoccuper. Jules Monnerot disait que le communisme était l’islam du XXe siècle, c’est-à-dire un projet idéologique de conquête du monde. J’ai proposé d’inverser la formule : l’islam est le communisme du XXIe siècle. Si cela est vrai, il est aussi sot ou criminel, aujourd’hui, pour un catholique, de s’acoquiner avec l’islam, c’est-à-dire, en pratique, avec les organisations islamiques telles que l’UOIF, qu’il l’était hier de faire cause commune avec le parti communiste et ses représentants.

N’y a-t-il pas des intérêts communs aux catholiques et aux musulmans, par exemple en matière de culture de vie ou sur le rejet de l’idéologie du genre ?

Je ne crois pas que les musulmans convaincus soient très ardents à combattre l’avortement, mais il est certain qu’ils repoussent avec horreur la théorie du genre et le mariage homosexuel. Ils vont même plus loin : en Malaisie, pays musulman, le chef de l’opposition a été condamné à cinq ans de prison pour sodomie – sans, du reste, que les media occidentaux et les grandes consciences frelatées ne s’en émeuvent, comme ils auraient dû ! Mais il ne faut pas que, pour obtenir des résultats tactiques secondaires, on oublie l’essentiel, qui est d’empêcher l’islamisation de notre pays.

 


Certains patriotes français voient l’Islam comme un allié potentiel contre le cosmopolitisme. Qu’en pensez-vous ?

Je pense que ces braves gens n’ont rien compris à l’islam ni à la situation politique. Il faut d’abord savoir que l’islam est lui-même un cosmopolitisme. Il veut créer un califat mondial où tous les croyants seront égaux et où les identités ethniques et nationales s’effaceront. C’est du reste sa faiblesse, parce qu’avant d’être musulmans les Persans sont persans, les Turcs sont turcs, etc. L’islam est miné de l’intérieur par ses divisions ethniques. Je ne crois donc pas à la théorie du choc des civilisations. Je crains simplement que les musulmans n’instaurent une république islamique de France régie par la charia le jour où ils seraient majoritaires.

Il est vrai que le cosmopolitisme radical de la superclasse mondiale et de l’oligarchie qui la représente en France est assez différent de celui professé par les musulmans convaincus. Mais des accommodements sont possibles, comme au Qatar ou à Dubaï. En fait, l’islam ne tire sa puissance apparente que de l’appui qu’il reçoit de la superclasse mondiale, qui l’utilise pour détruire les identités nationales des pays occidentaux comme la France.

La droite de conviction, selon vous, pèche par faiblesse tactique. Un jour, elle appelle à voter Sarkozy, un autre à s’allier avec les musulmans, ce qui revient toujours à travailler contre l’intérêt national. Comment remédier à ce problème ?

C’est une grande difficulté : comment rendre les gens intelligents ! Je parle bien sûr exclusivement de l’intelligence politique. Il s’agit en fait de faiblesse stratégique, car, sur le plan tactique, on peut toujours envisager des accords locaux. Si, dans l’école où je mets mes enfants, les parents musulmans sont d’accord avec moi pour interdire à l’institutrice de déculotter les enfants à seule fin de leur enseigner la théorie du genre, il est évident que je ne vais pas refuser leur appui ! Mais il ne faut en aucun cas se réclamer de l’union des croyants. C’est une faute stratégique majeure dont le résultat le plus clair est de rendre la présence de l’islam sympathique aux catholiques et de saboter le combat que nous devons mener contre l’islamisation de la France.

Crédit photo : Novopress (cc).

02:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Merville: il couche avec sa fille, le tribunal le relaxe...

Publié le 08/04/2014

La Voix du Nord

 

                
 
Envoyer par e-mail 
    

  Christophe, un Mervillois de 40 ans, a été jugé ce mardi par le tribunal correctionnel de Dunkerque pour agression sexuelle sur sa fille, âgée de 17 ans au moment des faits. Le parquet avait demandé une peine de deux ans de prison avec sursis mise à l’épreuve. Le prévenu a finalement été relaxé.

Christophe est un Mervillois âgé de 40 ans dont les experts psychiatriques affirment qu’il a une intelligence au ras des pâquerettes. Liminaire, dit-on, en langage juridique. Son addiction à l’alcool n’arrange rien.

Le 16 avril 2011, il a bu, comme souvent, et regarde la série « Agence tous risques », sur le canapé, avec un copain.

Les deux décident ensuite de regarder un DVD porno. Christophe, ça lui donne des idées. Il monte dans la chambre de sa fille, à l’époque âgée de 17 ans, la réveille, pour avoir une relation sexuelle complète avec elle. Il ne l’a jamais nié.

Jugé ce mardi par le tribunal correctionnel pour agression sexuelle par ascendant sur mineur de plus de quinze ans, Christophe a été relaxé.

Pourquoi ? Parce que l’enquête ne démontre pas l’absence de consentement de sa fille. « Le tribunal ne dit pas pour autant que ce que vous avez fait, c’est bien », s’est tout de même senti obligé de préciser le président. La fille, aujourd’hui majeure, ne s’est pas présentée à l’audience du tribunal.

Le parquet avait demandé une peine de deux ans de prison avec sursis et mise à l’épreuve.

00:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Appel au « vivre ensemble » : une campagne anti-FN financée et organisée par le CRIF

via FDesouche

00:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Dechartre enterré « avec » 4 ex GM du GODF aux Invalides

 

La cérémonie du 15 avril 2014 aux Invalides en l’honneur de l’ancien ministre gaulliste Philippe DECHARTRE, mort le 7 avril 2014 à l’âge de 95 ans, s’est déroulée en présence de quatre anciens Grands Maîtres du GODF : Gilbert Abergel (1992-1994), Patrick Kessel (1994-1995), Philippe Guglielmi (1997-1999) et Jean-Michel Quillardet (2005-2008). Voir Communiqué

Philippe Dechartre a été initié en 1946 au sein de la Loge Paris du GODF, avant d’être cofondateur de la Loge Demain en 1989. Il était également membre de la Loge René Cassin de la GLDF. Le Vénérable Maître de sa Loge Demain était présent aux Invalides. Gaulliste social, Philippe Dechartre appartenait aussi au Nouveau Siècle, que fréquentent beaucoup de frères.

Le gouvernement de Manuel Valls était représenté par le profane Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique. La qualité de son discours a été salué par des dignitaires, car il a rappelé le parcours de Dechartre dans la Résistance et surtout son attachement aux valeurs de la Franc-maçonnerie.

A été notée la présence de l’ex Premier ministre Edouard Balladur, des anciens ministres Xavier Bertrand (GODF), Olivier StirnAlain Marleix, Alain Carignon et Alain Joyandet, et de  Jean-Paul Delevoye, président du Conseil économique et social.

La Lumière - Le blog franc et maçon de l'Express

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

16/04/2014

Ukraine : agresseur et victime

 

Ukraine : agresseur et victime - La partialité de l’Occident pousse Poutine à l’affrontement

 

 

La partialité de l’Occident pousse Poutine à l’affrontement



Jean Bonnevey
le 14/04/2014
Des Kosovars qui veulent se séparer de la Serbie sont des patriotes, des russophones qui veulent se séparer de l’Ukraine sont des terroristes.

L’hypocrisie et la partialité des américano-européens est certainement le facteur le plus dangereux de la crise ukrainienne et le risque majeur de dérapage vers un conflit militaire. Il est évident que le pouvoir russe soutient les russophones d’Ukraine dans une volonté d'obtenir de Kiev plus d’autonomie pour les provinces de l’est du pays. Cela se fait certainement par la prise en main de manifestants sincères, un peu comme les Usa l’ont fait pendant la révolution orange avec non pas des forces spéciales mais des organisations non gouvernementales instrumentalisées.

Le pouvoir ukrainien de fait a donc tenté de reprendre la main par une intervention policière et armée qui ne semble pas se passer exactement comme prévue. Cette action soutenue par les Usa, mais sans plus, parait inquiéter terriblement Bruxelles et Paris. A juste titre car cette fuite en avant semble apporter sur un plateau à Poutine un motif d’intervention militaire pour protéger les populations russophones des «  fascistes »  de Kiev.

L’impasse diplomatique est totale

La réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU à la demande de Moscou pour une fois, a viré au dialogue de sourds entre les Occidentaux et la Russie qui avait convoqué dans la nuit de dimanche à lundi la communauté internationale. D'un côté, les grandes puissances de l'Ouest accusaient Moscou d'avoir orchestré les tensions dans l'est de l'Ukraine. Moscou, de son côté, a poussé Kiev à « cesser d'utiliser la force contre le peuple ukrainien ».
 
Au QG des Nations unies, l’ambassadeur russe Vitali Tchourkine a averti: « Le sang a déjà été versé et il faut éviter d'urgence une nouvelle escalade ». Il a demandé aux Occidentaux et en premier lieu aux Etats-Unis, de faire pression sur les autorités de Kiev pour qu'elles « cessent d'utiliser la force contre le peuple ukrainien et entament un véritable dialogue ». « C'est l'Occident qui déterminera si la guerre civile en Ukraine peut être évitée », a-t-il ajouté.

Son homologue américaine Samantha Power a, de son côté, accusé la Russie d'avoir « créé et orchestré l'instabilité » dans l'est de l'Ukraine. Les récents événements dans cette région « sont une copie conforme des tactiques utilisées par les forces russes dans les premières étapes de la crise en Crimée », a-t-elle affirmé.

Le rapprochement des deux points de vue parait impossible

Des pourparlers entre la Russie, l'Ukraine, les Etats-Unis et l'Union européenne sont annoncés pour jeudi 17 avril à Genève. Moscou a affirmé que le « format » des discussions n'était pas encore arrêté et a insisté pour que les prorusses des régions de l'Est soient représentés pour exposer leurs « intérêts légitimes ». Le vice-président américain, Joe Biden, est attendu à Kiev le 22 avril.

Il faudrait cependant agir vite pour éviter un engrenage dont la responsabilité est pour le moins partagée, n’en déplaise à notre propagande médiatique qui vaut bien celle de la Russie.
 
METAMAG

23:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)