17/07/2014

C'était un 17 juillet: mort d'Henri Poincaré, un génie français


Henri Poincare VS Albert Einstein par Dean Mamas par Super_Resistence

Ce brillant scientifique français s’est éteint le 17 juillet 1912.
On le considère généralement comme l’un des derniers grands savants universels, maîtrisant en particulier l’ensemble des branches des mathématiques de son époque.
Son œuvre, qui précède en réalité les principales découvertes d’Einstein (qui le pilla), concerne principalement les mathématiques pures, la physique et l’astronomie.

Ci-dessus vous pouvez écouter une émission de Serge de Beketch en 1991, consacrée au pillage de Poincaré par Einstein, avec un spécialiste.

Contre-info.com

18:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Valérie Trierweiler : une pseudo “première dame” qui a coûté cher à l’Etat (Présent n°8146)

cout-trierweiler-elysee-etat-cour-des-comptes.jpg

 

 

16/07/2014 – PARIS (NOVOpress)
Mardi (15/7), la Cour des comptes a rendu public son rapport sur les comptes et la gestion des services de la présidence de la République – frais personnels, déplacements… – durant l’année 2013. Dans ce rapport figurent les dépenses réalisées par l’Etat et notamment celles liées à l’ex-pseudo première dame du président de la République, Valérie Trierweiler (photo).

Ainsi, d’après les calculs de la Cour des comptes, il apparaît que l’ancienne compagne de François Hollande aurait coûté la modique somme de plus ou moins 480.000 euros à l’Etat. Oups !

La note est plutôt salée. Il faut dire qu’une maîtresse à la maison, ça coûte bonbon à entretenir. Mais c’est nous qu’on est les princes et on fait ce qu’on veut avec l’argent des autres. En l’occurrence celui des contribuables français. Reste que ça fait chérot la présence, la touche féminine au bras de Monsieur « Moi président, un homme comme tout le monde ».

Un train de vie d’émir du pétrole

Une du n° 8146 de "Présent"

Une du n° 8146 de “Présent”

Pour être à la hauteur et donner une belle image de marque à son mollusque président aux rondeurs confortables, l’ex-pseudo première dame avait à son service cinq personnes, cinq collaborateurs, dont la rémunération brute annuelle s’élevait au total à 396.000 euros. Par ailleurs, « quatre officiers du groupement de sécurité de la présidence de la République étaient prioritairement affectés à sa sécurité ».

 

Reine de la ruche, Valérie Trierweiler avait à disposition « le rez-de-chaussée de l’Hôtel d’Evreux : six bureaux et un salon (celui dit des Fougères) ».

Quant aux déplacements de la dame, également pris en charge par l’Etat, ils s’élèveraient à 85.000 euros. Tout ça dans le cadre « d’activités de représentation et de soutien à des opérations à caractère humanitaire ». De quoi reprendre tous en chœur la chanson de Jacques Brel : Madame promène son c… aux frais de la princesse. Il est vrai que devant un pot de confiture grand ouvert en permanence on n’hésite pas à mettre le doigt dedans sans aucun remords. Faire valser l’argent public mis à disposition, c’est un peu la même chose.

 

Trierweiler vs Bruni

Comparant les frais des “moitiés” des présidents Sarkozy et Hollande, les sages de la rue Cambon avaient évoqué en 2013 le coût d’un site internet, financé par l’Elysée, réservé à l’épouse de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni, d’un montant de 330.000 euros en 2011 et 80.000 euros en 2012. Du côté des collaborateurs attachés à celle-ci, on en comptait huit pour une rémunération nette totale de 36.448 euros par mois.

Valérie Trierweiler moins coûteuse que Carla Bruni ? Certes. Sauf que Carla Bruni était (et est) l’épouse légitime de Nicolas Sarkozy et donc une officielle première dame, restée aux côtés de son mari tout le temps de son mandat.

Que sont devenus les personnels au service de Valérie Trierweiler ? En février dernier, à la suite de la liaison dévoilée du « scooterman » de l’Elysée avec l’actrice Julie Gayet, révélation suivie de la séparation de Valérie Trierweiler de François Hollande, les postes des agents ont été supprimés. Toutefois, pas de pointage à Pôle Emploi pour ces derniers. La Cour des comptes précise en effet que « ces personnels ont été affectés sur des postes vacants au sein de la présidence ou remis à la disposition de leur administration d’origine ».

Pierre Malpouge

Crédit photo Une : Cyclotron via Wikipédia (cc).

 

01:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

16/07/2014

A Cayenne, un guet-apens judiciaire

16 juillet 2014   Karine Legentil                               

Front National flammeCommuniqué du Front National

Le « mouvement Walwari » (association indépendantiste créée en Guyane par Christiane Taubira) a cru pouvoir citer devant le tribunal correctionnel de Cayenne Mme Anne-Sophie Leclère pour le délit d’injure envers la même Mme Taubira après que Mme Leclère l’eut caricaturée sur Facebook. Cette association a cru aussi pouvoir citer pour la même infraction le Front National.

Le Front National a demandé au premier président de la cour d’appel de Cayenne la récusation de M. Stéphane Rémy, le président du tribunal correctionnel, au motif de son appartenance au syndicat de la magistrature. Le premier président a rejeté cette demande sans même faire mention de l’argument soulevé par le FN tenant à l’existence du « mur des cons » et au fait que la présidente du SM est mise en examen pour injure envers le Front National.

Le Front National a ensuite tenté de trouver à Cayenne un avocat susceptible de le défendre. Il n’y est pas parvenu (Mme Leclère, compte tenu de son très petit niveau de vie, ne s’y est même pas essayée…). On mesure déjà l’iniquité de ce procès qui oblige ces deux défendeurs à comparaître à des milliers de kilomètres.

C’est dans ces conditions de chausse-trape que s’est déroulé ce procès et que des condamnations révoltantes viennent d’être prononcées : 9 mois de prison ferme contre Mme Leclère, 30.000 euros d’amende contre le Front National et 50.000 euros de dommages et intérêts au profit du « mouvement Walwari ». Il doit s’agir des condamnations les plus importantes prononcées depuis longtemps en matière de droit de la liberté d’expression.

Évidemment, le Front National interjette appel de cette décision (devant la cour d’appel de Cayenne). Le Front National fera valoir que le droit français a expressément exclu la responsabilité pénale d’une personne morale pour les délits relatifs à la liberté d’expression. Le procureur de Cayenne avait relevé cette impossibilité de déclarer coupable le Front National du délit d’injure. Tout ceci n’a pas arrêté, à l’évidence, les juges du tribunal de Cayenne. Le Front National fera aussi valoir qu’il n’a pas injurié Mme Taubira, qu’il n’a donné aucun moyen à Mme Leclère de le faire, qu’il a d’ailleurs exclu définitivement cette Mme Leclère.

Clairement, au tribunal de Cayenne, les règles ne sont pas appliquées, il faut dénoncer avec vigueur ces violations incroyables de notre état de droit.

20:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Florian Philippot sur BFM TV et RMC - 16 07 14

Apolline de Malherbe recevait Florian Philippot, vice-président du Front National et député européen, sur BFM-TV et RMC.

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Vivre sous les roquettes en Israël

4002931_q10b8678-new-copie.jpg

4002931_q10b8627-new-copie.jpg

4002931_q10b8598-new-copie.jpg

Plage de Tel Aviv  les 13, 14, 15 juillet 2014

Le Parisien

20:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Les sangliers de Marseille sur le chemin des calanques

3_1405162925620.jpg

2_1405162873322.jpg

(Photos La Provence)

19:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L'ex-candidate FN, Anne-Sophie Leclere, fait appel de sa condamnation disproportionnée


Anne-Sophie Leclère au sujet de sa condamnation... par BFMTV

http://www.leparisien.fr/politique/prison-ferme-pour-outr...

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

EN DIRECT. Israël-Gaza: 4 enfants palestiniens tués sur une plage

4005637_gaza-beach.jpg

http://www.leparisien.fr/international/en-direct-israel-a...

+ VIDEOS, PHOTOS et TWEETS

19:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

9 mois ferme pour un photomontage…

16 juillet 2014 par CharlotteO

Taubira photomontage

Anne-Sophie Leclère, ancienne candidate du Front National aux municipales de Rethel (Ardennes) a été condamnée hier par le tribunal de Cayenne à neuf mois de prison ferme, 5 ans d’inéligibilité et 50.000 euros d’amende pour… un photomontage « liké » sur Facebook comparant Christiane Taubira à un petit singe.

Et s’il était besoin de déceler encore une forme peu commune d’acharnement, le Front National a lui-même été condamné à 30.000 euros d’amende, alors que la candidate avait alors été exclue du parti.
Les avocats du mouvement Walwari qui avait porté plainte avaient demandé que la décision « fasse jurisprudence inscrite en lettre d’or ». Ils doivent être ravis… Leur jurisprudence ils l’ont : on peut désormais aller en prison pour une blague, au lendemain d’une réforme pénale insistant pour que la prison ne soit pas une solution pour les agresseurs, violeurs ou autres ordures en tous genres…

A noter également que si vous profanez ou vandalisez une église, vous risquez quelques 1500 euros d’amende, mais se moquer aussi bêtement qu’innocemment de l’idole du progressisme et de l’anti-France qu’est devenue Christiane Taubira, c’est la prison.

Et il se trouve des remparts de la bien-pensance pour défendre cette condamnation, oubliant sans doute que dans un pays libre, personne ne va en prison pour un photomontage, aussi bête soit-il.

Contre-info.com

18:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Camille COROT (1796-1875)

1024px-Jean-Baptist_Camille_Corot_Breton_Woman_With_Her_Little_Girl.jpg

Bretonne avec sa petite fille

03:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le conflit israélo-palestinien nous regarde aussi !

manif-565x250.jpg

 

    
Le 16 juillet 2014
Dès 1967, le général de Gaulle s’en inquiétait et, principe de précaution oblige, mettait l’État hébreu sous embargo militaire.
         

Paris, le 13 juillet, quelques débordements en lisière d’une manifestation pro-palestinienne. « Simple échauffourée », à en croire le pourtant très peu antisioniste Huffington Post, dirigé par Anne Sinclair. Une vidéo postée sur notre site voltairien, évoque ainsi l’attaque de la synagogue de la Roquette. Mais pas à coups de roquettes, tout de même…

Et notre jeune confrère Gabriel Robin, que je me permets de contredire aujourd’hui, qu’il me le pardonne, de titrer sur BV : « Assez du conflit israélo-palestinien, la France n’est pas un champ de bataille ». Il est un fait qu’à son âge, j’ai sûrement dû écrire le même genre de carabistouilles, dans la presse dissidente. Jeune crétin de droite, je pensais que la chute du Shah d’Iran signifiait la fin de l’Occident chrétien vis-à-vis du péril soviétique… Que de conneries écrites et proférées au nom de l’anticommunisme, à l’époque allié avec l’islamisme de combat ; voire l’Afghanistan…

Depuis que la figure du vilain islamiste a remplacé celle du bolchevik au couteau entre les dents, on n’en sort plus. Entre les andouilles assurant que « l’islamisme sera la communisme du XXIe siècle », les racistes patentés estimant que les Bougnoules ne sont que des bons-à-rien qui devraient nous remercier d’avoir été colonisés, les Pieds Noirs, excipant eux aussi du droit d’un peuple sans terre à coloniser une terre sans peuple, les chrétiens fous qui veulent rejouer les Croisades, avouez qu’il y a aussi de quoi en perdre son latin. Voire son arabe, qu’il soit classique ou dialectal.

Alors, oui, aujourd’hui, le conflit israélo-palestinien se transporte en France. Remarquez, cela ne remonte pas à hier. Dès 1967, le général De Gaulle s’en inquiétait et, principe de précaution oblige, mettait l’État hébreu sous embargo militaire. Puis, l’attentat de la rue Copernic, en 1980, à l’occasion duquel je vis défiler des hordes d’excités sur les Champs-Élysées, ratonnant à l’aveugle quiconque avait les cheveux trop courts. Même mistigri lors de l’affaire Carpentras avec un François Mitterrand – quel gag ! – défilant au premier rang sous drapeau israélien. Tandis que Simone Veil manquait de se faire ratonner par les nervis du Betar ; autre gag…

Un Bernard Antony aime à dire et écrire que « tout ce qui se passe là-bas ne nous regarde pas. » Étrange, pour un catholique évoquant une Terre ayant vu naître la Vierge Marie, saint Joseph et le Christ, lequel y fut crucifié avant de ressusciter au troisième jour…

La vérité, c’est que tout ce qui se passe ailleurs concerne la France, fille aînée de l’Église, au premier chef, et titulaire d’un siège au Conseil de sécurité de l’ONU. Malgré tout, le Français demeure une langue internationale. Notre espace maritime est le second au monde et la francophonie, ce n’est pas que des croquettes pour chats. Si certains nous promettent un destin digne de la République dominicaine, entre bunker, musée pour touristes et Reconquista de carnaval, c’est leur droit. C’est leur choix, comme aurait jadis assuré Loana.

Comme c’est aussi le leur de ne pas se montrer à la hauteur des enjeux.

Nicolas GAUTHIER

BOULEVARD VOLTAIRE

03:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Une ex-candidate FN condamnée à 9 mois de prison ferme pour avoir comparé Taubira à un singe

http://www.francetvinfo.fr/politique/christiane-taubira/u...

+ VIDEO

L'affaire a été jugée à Cayenne, en Guyane

 

01:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Lettre ouverte à François Hollande et à ceux qui nous dirigent

 ALTERMEDIA FRANCE BELGIQUE

Qui sont les racistes ?

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

L'industrie de la Corée du Nord connaîtra un essor grâce à la Russie

9RTX16Z9P.jpg

http://french.ruvr.ru/2014_07_15/L-industrie-de-la-Coree-...

00:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Mexique : le maire du village épouse un crocodile

Publié le 10/07/2014 à 11:45, Mis à jour le 10/07/2014 à 11:55

 Dans le palmarès des unions les plus étranges, celle du maire du village mexicain de San Pedro Huamelula est en bonne place. Cet homme politique a en effet décidé de se marier avec... un crocodile. Le petit saurien a été recouvert d'un voile blanc et est porté par une femme parée de ses plus beaux atours. La cérémonie du mariage, absolument surréaliste, est censée apporter la chance et la prospérité à tous les habitants du village.

La Dépêche.fr

00:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

15/07/2014

Accident dans le métro de Moscou : au moins 20 morts, plus d'une centaine de blessés

4000692463527.jpg

4000692598928.jpg

Le Vif.be

Source: Belga
mardi 15 juillet 2014 à 14h15

Le déraillement d'une rame du métro de Moscou a provoqué la mort d'au moins 20 personnes et fait plus d'une centaine de blessés mardi, l'une des catastrophes les plus graves ayant jamais touché le métro de la capitale russe.

© Image Globe

"Dix-neuf personnes ont été tuées (sur place, ndlr) et une victime est décédée à l'hôpital", a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Oleg Salagaï, à la télévision russe, alors que le bilan ne cesse de s'alourdir. "Sept corps ont été remis aux autorités chargées de l'enquête et se trouvent dans le hall (de la station). Il s'agit de quatre hommes et de trois femmes. Six autres personnes sont dans le premier wagon. Dans le deuxième wagon, il reste six corps", a précisé à l'agence Ria Novosti Alexandre Gavrilov, directeur adjoint de la branche moscovite du ministère des Situation d'urgence.

Selon M. Salagaï, 161 personnes ont été blessées, dont 129 qui ont dû être hospitalisées. Quarante-deux d'entre elles se trouvent dans un état grave. "Un événement tragique s'est produit dans le métro. Un accident a eu lieu, des gens ont été tués", a réagi le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, cité par les agences russes, avant de présenter ses condoléances aux familles des victimes.

Le maire de Moscou Sergueï Sobianine, qui s'est rendu sur place, a décrété mercredi journée de deuil.

L'incident s'est produit sur la "ligne bleue" de métro de Moscou vers 8h30 (4h30 GMT) entre les stations Park Pobedy, la station la plus profonde du métro moscovite ouverte en 2003, et Slavianski boulevard, inaugurée en 2008.

Des images diffusées à la télévision russe ont montré des secouristes évacuant de nombreux blessés ensanglantés sur des brancards, à l'intérieur des stations. D'autres montraient des passagers encore bloqués à l'intérieur des wagons. Une épaisse fumée était alors visible. Autour des stations touchées par le déraillement, des dizaines d'ambulances et des hélicoptères étaient sur place pour transporter les blessés vers l'hôpital.

Selon les témoignages des victimes, le déraillement s'est produit après un brusque freinage du train. "Le train a freiné brusquement. Il y a eu des étincelles et beaucoup de fumée. J'ai été projeté contre quelque chose. Tout le monde a été projeté d'un côté", a raconté un des passagers, le nez recouvert de sang, à la chaîne Moscou 24.

"Nous étions bloqués. Et je suis sorti de là par miracle. J'ai cru que c'était la fin", a-t-il ajouté. Plusieurs passagers ont raconté être parvenus à sortir par eux-mêmes des voitures du métro. "C'était la panique. On a grimpé pour sortir de la voiture mais on a été bloqué. Des hommes ont pris des marteaux et ont détruit ce qui nous barrait la route et on est sorti. Il y avait des ouvriers et ils nous ont conduits vers la sortie", a ainsi révélé une autre victime au site d'informations populaires LifeNews.

Ouvert en 1935 sous Staline, le métro de Moscou dont de nombreuses stations sont des joyaux architecturaux, revendique aujourd'hui l'un des flux de passagers les plus élevés au monde. Connu pour son efficacité et sa ponctualité, il connaît peu d'incidents techniques de grande envergure. En 2010, il été la cible d'un double attentat qui a fait 40 morts. "Ce qui s'est passé est l'un des plus graves accidents de l'histoire récente", a déclaré M. Sobianine.

Une enquête pour violation des normes de sécurité dans les transports a été ouverte. Lorsque l'enquête aura révélé les causes de l'accident, "ceux qui sont coupables de cette tragédie devront s'attendre non seulement à être renvoyés, mais aussi à des poursuites", a ajouté le maire. Selon Alexeï Khazbiev, expert sur les transports, le métro a été construit pour transporter "3-4 millions, maximum six millions de personnes par jour". Or aujourd'hui, plus de neuf millions de personnes" l'empruntent chaque jour, et "les vieilles technologies ne sont plus adaptées", estime-t-il.

23:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un civil israélien tué par un tir du Hamas

gaza-2743862-jpg_2379452.jpg

http://www.lepoint.fr/monde/gaza-un-civil-israelien-tue-p...

21:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Mort d'un militaire français dans le nord du Mali, le 9e depuis le début de Serval 15/07/2014

  

Mort d'un militaire français dans le nord du Mali, le 9e depuis le début de Serval




    Un légionnaire français est mort lundi dans le nord du Mali pendant une opération de reconnaissance, portant à neuf le nombre de militaires français morts dans le cadre des opérations menées depuis début 2013 au Mali, a annoncé mardi la présidence française.

Ce soldat, sous-officier du 1er régiment étranger du Génie, un régiment de la Légion étrangère, est mort alors qu'il participait à une "opération de reconnaissance dans la région d'Al Moustarat", selon la présidence qui ne précise pas les conditions de son décès: mort au combat ou accident.

Quelque 1.700 militaires français participent à l'opération Serval lancée pour stopper la progression des islamistes armés et soutenir les troupes maliennes. Elle doit s'achever dans les prochains jours pour céder la place à une opération plus large et permanente au Sahel, qui mobilisera 3.000 militaires français.

http://www.lorientlejour.com/article/876276/mort-dun-militaire-francais-dans-le-nord-du-mali-le-9e-depuis-le-debut-de-serval.html
 
ALTER INFO
 
RIP

21:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le 14 juillet de la honte (Présent N° 8145)

Present-8145-partie.jpg

 

 

Des dizaines de patriotes arrêtés

Jusqu’au bout j’ai espéré, car j’ai encore de ces naïvetés, qu’il y aurait, oh pas cinq, trois, deux, mais un, au moins un, officier supérieur pour signifier sa désapprobation (litote) face à la parade des drapeaux FLN et viets sur les Champs. Mais rien.

 

Ils étaient pourtant là avec leurs plaques à vélo (le brevet para), leurs décorations, leurs uniformes bien propres. Et ils ont défilé sans moufter derrière (ils diront : après, mais ça ne change rien à l’affaire) le drapeau rouge vietminh et le drapeau vert fellouze (1)…

Mais on a tout compris quand on a vu le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, avec une tronche de ravi de la crèche, aux côtés de François Le Normal. A l’issue du défilé, sur BFM-TV, il ne trouvera rien à redire – et tout au contraire, il trouve ça épatant – à la présence du drapeau FLN. Dans le même temps qu’il a expliqué que « le moment fort » de ce 14 juillet a été quand il a descendu les Champs « aux côtés du président de la République ». Bon appétit, mon général…

Il n’a pas dû entendre, car toutes les chaînes de télé se sont employées à les chuinter (seule Marie Drucker, sur France 2, a fait état « d’incidents »), les huées et les sifflets qui ont marqué cette descente vers la place de la Concorde.

Car les héros du jour, ce ne sont pas ces militaires qui oublient d’être des soldats, ce sont ces centaines de patriotes, anonymes ou militants du collectif “Hollande démission”, venus crier à grands risques leur colère.

Comme je l’annonçais dès nos premiers articles sur ce 14 juillet de la honte, les rangs du public étaient littéralement truffés – à savoir fliqués jusqu’à l’os – de dizaines de mouchards de la police politique chargés de repérer les “fauteurs de trouble” pour les désigner à la main armée des sbires du pouvoir.

Des dizaines de patriotes ont ainsi été violemment interpellés et évacués vers les cars de police prévus à cet effet.

  

Un homme âgé a été traîné sur le sol, sous les yeux de jeunes enfants, et embarqué par trois malabars de la police (2).

Ces images-là, les téléspectateurs français ne les ont pas vues et ne les verront pas. Ce qui a permis aux médias serviles (à commencer par l’AFP) de titrer : « Parmi les délégations étrangères, le passage d’un détachement de l’armée algérienne – dont la présence avait suscité un début (sic) de polémique – s’est déroulé sans incidents. »

Comme l’a exprimé la section des Allobroges (Isère) de l’Union nationale des parachutistes de Savoie, qui avait décidé de ne pas participer aux cérémonies du 14 juillet, « il est stupide et totalement illogique de consacrer une journée d’hommage à nos frères harkis chaque année au mois de septembre, d’une part, et d’inviter leurs bourreaux sur la première avenue de France, d’autre part. »

Honte à Hollande, certes, mais il est dans sa logique de fourrier de nos ennemis. Mais un sentiment de dégoût, surtout, à l’égard des gamellards qui, eux, n’ont aucune excuse.

Alain Sanders

(1) Extraits de l’hymne national fellouze : “ Yâ Firansâ quad madhâ waqt ul-itâb / Yâ Firansâ inna dhâ yawm ul-hisâb / Minnâ l-jawâb ! (« France, le temps de palabrer est fini / France, voici venu le temps où tu dois rendre des comptes / Prépare-toi ! »).

(2) S’ils peuvent se regarder sans honte dans une glace après de tels “exploits”, tant mieux pour eux…

NOVOPRESS

20:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Isère : Des livrets de messe incendiés. «Pas de connotation religieuse»

xfHLCCg.jpg

 

23h31

Les faits remontent à jeudi. Trois adolescentes ont été surprises en train de faire un feu de camp dans l’église de Saint-André-Le-Gaz (Isère). Au pied d’un confessionnal en bois, elles ont mis le feu à des livrets de messe et quelques pages des cantiques.

S’il y a peu de dégât, cette incivilité dans un lieu sacré a été prise au sérieux. Les gendarmes écartent tout acte à connotation religieuse. Ils cherchent actuellement à identifier ces auteurs afin de les convoquer, avec leurs parents, pour un rappel à la loi.

Le Dauphiné (Merci jojo2)

FDESOUCHE

20:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)