12/09/2014

Michèle Delaunay (PS) veut “de nouveaux droits pour les lesbiennes, gays, bi et transsexuels (LGBT) âgé-e-s”

michele_delaunay.jpg

 

11/09/2014 – BORDEAUX (via Infos Bordeaux)
Dans un communiqué de presse, Michèle Delaunay (photo),député socialiste de Bordeaux, annonce avoir déposé « un amendement visant à reconnaitre de nouveaux droits aux lesbiennes, gays, bi et transsexuels (LGBT) âgé-e-s ou vieillissant-e-s ».

Très en pointe dans le soutien au communautarisme homosexuel, l’ancien ministre souhaite « préciser par circulaire le cadre réglementaire qui prévoit que l’admission en établissement est examinée sous l’angle de la capacité de soins de la structure et qu’elle doit respecter le droit commun et donc la non-discrimination (face à la pathologie, l’identité de genre, l’orientation sexuelle,…) ».

La fille de l’ancien préfet de région demande également que « l’Etat accorde son soutien à un lieu de mémoire et d’archives de la communauté homosexuelle ».

Déposé hier à l’assemblée nationale, cet amendement n’a pas été jugé recevable. La socialiste assujettie à l’ISF (impôt sur la fortune) défendra cependant cette cause « dans le cadre du projet de loi de finances pour 2015 ».

Crédit photo : DR.

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

11/09/2014

Paris: un chauffeur de taxi battu par des clients meurt après une crise cardiaque

4127317_taxi-lp.jpg

Un chauffeur de taxi d’une cinquantaine d’années est mort ce jeudi à Paris, après avoir été violemment agressé par des clients et fait un malaise cardiaque. Selon Europe 1, qui a révélé l’information, une patrouille de police, vers 8h20, a découvert le taxi, portières ouvertes au bord de la voie, à proximité des Invalides (7e arrondissement).

 

Le véhicule était vide et les fonctionnaires ont découvert un peu plus loin le chauffeur allongé sur le sol, chevauché par une femme qui lui assénait des coups de talons aiguilles.

D’après les informations recueillies par le Parisien, le chauffeur et ses trois passagers, deux femmes et un homme âgés d’une vingtaine d’années auraient eu une altercation verbale au cours du trajet pour une raison qui reste à déterminer. Le conducteur aurait alors demandé à ses passagers de sortir de son véhicule. Devant leur refus, il prévoyait de se rendre au commissariat quand ses passagers auraient commencé à le frapper violemment. Le chauffeur de taxi continuait de subir des coups quand les fonctionnaires de police l’ont découvert allongé au sol. Il était néanmoins conscient et envisageait de porter plainte contre ses «clients», interpellés par la police.

C’est à l’arrivée au commissariat que l’homme a été victime d’un malaise cardiaque et a succombé. Ses trois agresseurs présumés ont été placés en garde à vue.

Le  Parisien

23:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La France en première ligne en Irak

PHOa8743d70-39cf-11e4-82e9-981a21cf099a-805x453.jpg

François Hollande se rend vendredi à Bagdad pour marquer l'engagement français dans la guerre contre l'État islamique.

 
 

François Hollande sera vendredi en Irak pour une visite éclair visant à apporter le soutien de la France au gouvernement fraîchement formé à Bagdad et à préciser sa stratégie à l'encontre des djihadistes de l'État islamique (EI). Un mouvement que Barack Obama s'est promis, lors d'une allocution solennelle depuis la Maison-Blanche, de «détruire» grâce à une «stratégie antiterroriste globale et soutenue».

Pour d'évidentes raisons de sécurité, le programme du voyage est resté secret jusqu'au dernier moment. Outre Bagdad, le chef de l'État pourrait se rendre à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. Il sera accompagné de Laurent Fabius et de Jean-Yves Le Drian. Le chef de la diplomatie s'était rendu dès le 10 août au Kurdistan irakien, pour y superviser une livraison d'aide humanitaire française aux réfugiés qui fuyaient la progression fulgurante des djihadistes.

À Bagdad, François Hollande devrait rencontrer le président irakien, Fouad Massoum, et le premier ministre, Haïdar al-Abadi, dont le gouvernement de rassemblement a été approuvé lundi par le Parlement irakien. Plusieurs portefeuilles clés, dont ceux de la Défense et de l'Intérieur, restent toutefois à pourvoir.

Lundi prochain, François Hollande retrouvera son homologue irakien à Paris pour une conférence sur «la paix et la sécurité» en Irak qu'ils coprésideront autour de trois objectifs: affirmer le soutien de la communauté internationale au nouveau gouvernement irakien, coordonner la lutte contre l'EI et engager les efforts humanitaires et de reconstruction de l'Irak.

Sa visite en Irak sera l'occasion pour le chef de l'État de fixer la stratégie de la France à l'égard de l'EI, au sein de la coalition internationale annoncée en marge du sommet de l'Otan, la semaine dernière. Sur le plan militaire, l'engagement français «est en cours de planification», indiquait-on à l'état-major des armées où l'on se refusait à commenter l'information d'Europe 1, évoquant un prochain déploiement sur le terrain de 250 soldats des Forces spéciales.

Mercredi, la France avait annoncé, par la voix de Laurent Fabius, qu'elle participerait «si nécessaire à une action militaire aérienne» en Irak. Dès la fin de la semaine dernière, au pays de Galles, François Hollande avait indiqué que Paris était disposé à concourir, «dans le respect du droit international», à la coalition internationale que Washington s'efforce de réunir contre l'EI.

«La détermination des égorgeurs de Daesh (acronyme de l'État islamique en arabe) est forte, la nôtre doit l'être plus encore», a encore souligné le chef de la diplomatie française mercredi devant l'Assemblée nationale.

Les États-Unis ont exclu de déployer des troupes au sol pour lutter contre les djihadistes. Barack Obama a néanmoins annoncé l'envoi en Irak de 475 conseillers militaires supplémentaires - une initiative saluée par Bagdad. Cela portera à 1600 le nombre de militaires américains présents dans le pays. Depuis le 8 août, les États-Unis ont effectué plus de cent frappes contre l'EI en Irak. La Grande-Bretagne semblait réticente à mener des frappes en Syrie, mais David Cameron a toutefois précisé que «rien n'est exclu». Pour sa part, la Russie s'est fermement opposée à des frappes en Syrie. Sans aval de l'ONU, celles-ci constitueraient une «violation grossière» du droit international, a estimé jeudi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

LE FIGARO

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Allocution de Jean-Marie Le Pen aux Jeunes du Front National présents à l’Université d’été de Fréjus.

 8.9.14

 

 
  
Chers amis,
 
Vous avez un point commun, et vous l’ignorez certainement, avec le Parlement européen, c’est que je suis son doyen et le vôtre.
 
Fréjus, ville symbole des combattants tombés pour la plus grande France, celle d’au delà des mers.
 
Ville symbole aussi de nos espérances réalisées ici par la victoire électorale de son jeune maire David Rachline.
 
Ville symbole de l’engagement patriotique du Front National de la jeunesse.
 
En exergue, permettez-moi de vous lire un texte, que je crois essentiel :
 
La jeunesse n'est pas une période de la vie,
Elle est un état d'esprit, un effet de la volonté,
Une qualité de l'imagination, une intensité émotive,
Une victoire du courage sur la timidité,
Du goût de l'aventure sur l'amour du confort.
 
On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années :
On devient vieux parce qu'on a déserté son idéal.
Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l'âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs
Sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre
Et devenir poussière avant la mort.
 
Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille. Il demande
Comme l'enfant insatiable : Et après ? Il défie les événements
Et trouve de la joie au jeu de la vie.
 
Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.
Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages
De la nature, de l'homme et de l'infini.
 
Si un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme
Et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.
Général Mac Arthur
 
 
La jeunesse a des droits
Et d’abord, celui de l’espérance,
Celui de vivre libre dans un pays digne de son passé, droit à l’héritage conquis par ses ainés, par leurs efforts et par leurs sacrifices,
 
Mais la jeunesse a aussi des devoirs
Et d’abord, celui d’assurer l’avenir de la France, celui de transmettre l’héritage de liberté, d’égalité et de fraternité gagné dans le respect du travail, l’amour de la famille, le dévouement à la patrie.
 
Notre présence, ici à Fréjus, les commémorations dont usent et abusent les cloportes de cimetières nationaux doivent vous rappeler que c’est la jeunesse qui meurt sur les champs de bataille.
 
14-18 - un million et demi de morts – 4 millions de blessés
39-45 - 650 000 morts et depuis, l’Indochine, l’Algérie, les théâtres d’opérations extérieurs
 
Le pays est en décadence dans tous les domaines après 50 ans de gouvernements UMPS, gauche et droite. Leur crime : l’immigration massive et ses conséquences directes et indirectes : insécurité, chômage, déficits budgétaires et sociaux, régression économique, dégradation de l’éducation nationale. C’est le problème n°1, celui dont va dépendre notre avenir !
 
Toutes les courbes vont dans le mur.
 
Tout est apparemment perdu, même l’honneur.
 
Mais vous ne devez jamais oublier que dans la longue histoire de notre peuple français, il y a des situations désespérées, des sursauts salvateurs, parfois providentiels, comme celui de Jeanne d’Arc, celui toujours d’une minorité de patriotes, finissant par entrainer le peuple.
 
 
Le sursaut
 

 
Nous avons la chance d’avoir Marine comme Présidente. C’est elle qui va conduire le combat de la renaissance.
 
Mais, vous, vous les jeunes, réunis ici, symboles de la jeunesse française en désarroi, c’est vous qui serez le fer de lance de ce combat, qui devra être mené chaque jour, pour convaincre les Français et les mobiliser.
 
Nous allons vivre ensemble l’épisode le plus important peut-être de notre histoire.
 
Et nous allons avec tous les Français, et par votre exemple, tous les patriotes européens, remporter la victoire.
 
 
Vive Marine, Vive le Front National de la jeunesse, Vive la France!

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Treize ans après le 11 Septembre, l’aveuglement persiste

 

Thierry Meyssan fut le premier à démontrer l’impossibilité de la version officielle des attentats du 11 septembre et à en conclure à une modification profonde de la nature et de la politique du régime états-unien. Alors que la plupart de ses lecteurs continuent à se passionner pour cette journée, il a poursuivi son chemin et s’est engagé contre l’impérialisme au Liban, en Libye, et aujourd’hui en Syrie. Il revient ici sur cette folle journée.

Les évènements du 11 septembre restent gravés dans la mémoire collective sous la forme planifiée par les médias : des attentats gigantesques ont frappé New York et Washington. Mais l’enjeu de pouvoir qui a profondément changé le monde ce jour-là est toujours occulté.

Vers 10 h le matin, alors que les attentats contre le World Trade Center et le Pentagone avaient déjà eu lieu, le conseiller anti-terroriste de la Maison-Blanche, Richard Clarke, a enclenché le programme de « continuité du gouvernement ». Ce programme vise à remplacer l’Exécutif et le Législatif en cas de destruction lors d’une guerre nucléaire. Il n’avait aucune raison d’être mis en œuvre ce jour-là. Dès lors, le président George W. Bush a été démis de ses fonctions au profit d’un gouvernement militaire.

Durant toute cette journée, les membres du Congrès et leurs équipes ont été pris en charge par le Pouvoir militaire et placés aux arrêts dans deux bunkers sécurisés, situés à proximité de Washington, Greenbrier complex (Virginie occidentale) et Mount Weather (Virginie).

Le pouvoir n’a été rendu par les militaires aux civils qu’en fin de journée et le président Bush a pu s’adresser à ses concitoyens à la télévision vers 20 h.

Durant cette journée, l’ex-président George W. Bush a erré dans le pays. Sur les deux bases militaires dans lesquelles il s’est rendu, il a exigé de traverser le tarmac dans un blindé, craignant d’être tué par un de ses soldats. Le président Vladimir Poutine, qui a cherché toute la journée à le joindre par téléphone pour éviter un malentendu et une accusation lancée contre la Russie, n’y est pas parvenu.

Vers 16 h, le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, intervint à la télévision pour dire aux États-Uniens que les Israéliens connaissaient depuis longtemps les affres du terrorisme et partageaient leur douleur. Au passage, il a annoncé que les attentats étaient finis, ce qu’il ne pouvait savoir qu’en y étant mêlé.

Nous pouvons discuter indéfiniment des incohérences de la version officielle de ces attentats, mais il n’y a pas de place à la discussion sur ce fait : le programme de continuité du gouvernement a été activé sans raison. Dans tout pays, la destitution du président et l’arrestation des parlementaires par l’armée a un nom : c’est un coup d’État militaire.

On objectera que le président Bush a recouvré ses fonctions en fin de journée. C’est précisément ce que conseillait le néo-conservateur israélo-états-unien Edward Luttwak dans son Manuel du coup d’État. Selon lui, un bon coup d’État est celui dont personne n’a conscience car il maintient au pouvoir ceux qui l’exercent, mais il leur impose une nouvelle politique.

Durant cette journée, le principe de l’état d’urgence permanent aux États-unis a été validé. Il s’est bientôt traduit en actes avec l’USA Patriot Act. Et le principe des guerres impérialistes a également été validé. Il a été acté par le président Bush quelques jours plus tard à camp David : les États-unis devaient attaquer l’Afghanistan, l’Irak, la Libye et la Syrie via le Liban, le Soudan et la Somalie, et enfin l’Iran.

À ce jour, seule la moitié de ce programme a été réalisée. Le président Obama a annoncé hier soir qu’il le poursuivrait en Syrie.

La plupart des alliés des États-unis ont refusé l’évidence, il y a treize ans, est se sont privés ainsi de prévoir la politique de Washington. Si l’on ne peut juger de la vérité qu’avec le temps, ces treize années ont pu trancher : tout ce que j’annonçais — et que mes contradicteurs qualifiaient d’« anti-américanisme » — a eu lieu. Et, par exemple, ils sont restés stupéfaits lorsque l’Otan s’est appuyé sur Al-Qaïda pour renverser la Jamahariya arabe libyenne.

Je suis fier d’avoir alerté le monde sur ce coup d’État et sur les guerres qui devaient le suivre, mais désolé de voir que l’opinion publique occidentale s’est perdue dans une discussion sur l’impossibilité matérielle de la version officielle. J’observe cependant que certains éléments de cette journée sont toujours occultés, tel l’incendie qui ravagea les bureaux de l’Eisenhower Building, l’annexe de la Maison-Blanche, ou encore le missile enregistré par la télévision new-yorkaise tiré devant le World Trade Center.

La guerre continue à détruire le monde musulman, tandis que les Occidentaux, décidément aveugles, poursuivent leurs débats sur l’effondrement des tours.

E&R

20:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le calvaire d'Angèle, 4 ans: son père avait alerté les services sociaux !

4124961_11-1-404482145_640x280.jpg

                                                                                                                              

Le calvaire subi en Vendée par Angèle, 4 ans, torturée à mort par sa mère et son compagnon était-il prévisible ? Une évaluation par les services du conseil général du Val-de-Marne avait été menée fin 2011 pour déterminer si la fillette ne risquait rien en vivant avec sa mère à Limeil-Brévannes, a-t-on appris ce

jeudi matin. 



Cette avait été diligentée «à la demande du père », indique Michèle Creoff, directrice générale adjointe chargée du pôle enfance et famille au conseil général. À l’époque, le couple venait de se séparer. Le père était visiblement inquiet pour sa fillette, jugeant la mère fragile. Les conclusions de l’évaluation étaient «très rassurantes, précise Michèle Creoff. Il y avait une bonne relation mère enfant. La fillette était en bonne , avec un bon développement psychomoteur».

Angèle était placée en crèche la journée. Sa mère ou sa grand-mère chez qui tout le monde vivait à Limeil-Brévannes venait la chercher. Rien ne laissait deviner d’éventuelles maltraitances. L’enfant est restée en crèche jusqu’à ses trois ans. Les services du conseil général perdent ensuite sa trace...

 

Ce mercredi soir, la mère et son compagnon ont été mis en examen pour meurtre et acte de torture ou de barbarie, son compagnon pour acte de torture et placés en détention.

LeParisien.fr

 

Ces services sociaux qui ne servent à rien ! Quel scandale!

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Zapping actu: Hollande se fait conseiller par Jamel Debbouze


La grimace de Christiane Taubira - ZAPPING ACTU... par lezapping

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

C’était un 11 septembre…

11 septembre 2014 par admin4 - Contre-info.com

1912 : le Français Fourny réalise le premier vol aérien de plus de 1000 km.

1917 : Georges Guynemer, « as des as » à 23 ans, héros des ailes françaises, disparaît dans le ciel de Flandre, entre Dixmude et Ypres.
Citation lue au pied du drapeau dans toutes les bases aériennes françaises : « mort au champ d’honneur, à Poelkapelle, le 11 septembre 1917.
Héros légendaire, tombé en plein ciel de gloire après trois ans de lutte ardente. Reste le plus pur symbole des qualités de la race : ténacité indomptable, énergie farouche, courage sublime.
Animé de la foi la plus inébranlable dans la victoire, il lègue au soldat français un souvenir impérissable qui exalte l’esprit de sacrifice et provoquera les plus nobles émulations.
»

Source

18:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Nicolas Sarkozy traite les défenseurs du mariage de « fascistes en loden » et annonce qu’il ne reviendra pas sur la loi Taubira (+add)

 

 

Nicolas Sarkozy

L’ancien président de la République, qui avait énormément déçu l’électorat de droite, a peut-être déjà perdu le deuxième tour de l’élection présidentielle de 2017 face à Marine Le Pen. « Le mariage pour tous, je m’en fous. Ce n’est pas un sujet. Moi, de toute façon, j’avais toujours défendu une union civile » a-t-il récemment déclaré à l’un de ses visiteurs au cap Nègre cet été, rapporte Le Nouvel Obs. Nicolas Sarkozy en a profité pour qualifier le gigantesque mouvement d’opposition de « fascisme en loden »… « Devant les animateurs du mouvement Sens commun, issu de la Manif pour tous, il a expliqué pourquoi on ne pourrait pas revenir sur la loi Taubira », ajoute notre confrère. Au moins, les choses sont claires.

Addendum 11h30 : réaction de la Manif pour Tous sur Twitter…

 

 

et de Sens Commun :

 

 Si ce n’est pas vrai, que Nicolas Sarkozy se hâte d’apporter des précisions !

NDF

18:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La phrase de bon sens du jour est signée... Michel Onfray

18:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les pitreries de Taubira, qui oublie qu'elle est filmée, sur France Inter


Quand Christiane Taubira oublie qu'elle est... par franceinter

Les Français souffrent, les injustices se multiplient, mais la sinistre de la Justice s’amuse. C’était ce mercredi sur France Inter.

NDF

17:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Paris: le préfet de police Bernard Boucault agressé à Montmartre !

000_Par7783048.jpg

http://www.metronews.fr/paris/paris-le-prefet-de-police-a...

Enfin au contact de la "diversité"!

03:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Fillette de 4 ans tuée en Vendée: le parquet évoque des actes de torture ou de barbarie

http://www.leparisien.fr/pays-de-la-loire/fillette-tuee-e...

Et personne ne s'aperçoit de rien, ni à l'école ni chez les voisins, parents proches... Les enfants martyrs ne se comptent plus en France. La peine de mort étant abolie, les monstres ne gênent plus pour assouvir leurs pulsions abominables sur leurs propres enfants...

02:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Gentil ! (2)

1173119.jpg axolotl mexicain.jpg

Axolotl albinos mexicain

http://fr.wikipedia.org/wiki/Axolotl

01:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Relaxe des Femen: le permis de dégrader et de profaner la France

notre-dame-femen-relaxe.jpg

http://fr.novopress.info/174655/les-femen-qui-ont-degrade...

Lire les Tweets

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marion Maréchal-Le Pen maman d'une petite Olympe

Publié le Jeudi 04/09/2014 à 12H47

 La nouvelle de sa grossesse avait longtemps été tenue secrète. Et c'est en toute discrétion que la jeune députée de la troisième circonscription du Vaucluse avait convolé en justes noces le 29 juillet dernier. C'est La Provence qui avait révélé l'information : à 25 ans, la benjamine de l'Assemblée nationale s'était unie civilement dans les Hauts-de-Seine avec un jeune homme de 30 ans, Matthieu Decosse, chef d'entreprise oeuvrant dans l'événementiel.

Hier soir, dans une clinique de Saint-Cloud, elle aurait mis au monde une petite fille prénommée Olympe. Le mariage religieux des heureux parents pourrait avoir lieu dans quelques mois, en même temps que le baptême du nouveau né.

La Provence

Tous nos vœux de bonheur pour le bébé et nos félicitations aux parents, grands-parents et arrière-grands-parents!

00:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

10/09/2014

Nouvelle révélation sur Thomas Thévenoud lié à une société mise en cause par la justice

4124439_000-par7862135_640x280.jpg

La liste des griefs contre le député Thomas Thévenoud s'allonge jour après jour. Moins d'une semaine après son éviction du gouvernement après la révélation de ses déboires fiscaux, l'élu Saône-et-Loire,qui a quitté le PS mais conservé son mandat de député, a été brièvement à la d'une société de négoce en vins visée par une information judiciaire ouverte par le parquet de Dijon.

 

 



Selon Mediapart, la justice s'intéresse en effet à « Vins Bernard Gras »
une société de négoce en vins dont Thomas Thévenoud a été brièvement directeur général entre septembre et mi-octbre 2010. Problème : l'ex-ministre a omis de le déclarer à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Thomas Thévenoud a passé sous silence ses liens avec une entreprise dont le PDG a été mis en examen pour « pratiques commerciales frauduleuses ». La gendarmerie et les services de la répression des fraudes se sont intéressés dès novembre 2010 à cette entreprise familiale à la suite de plaintes.


Le cas de Thomas Thévenoud, déjà conspué de toute part par la classe politique pour avoir omis de déclarer ses revenus et donc de payer ses impôts pendant plusieurs années, s'est encore aggravé depuis mardi soir: Le Canard Enchaîné a en effet révélé qu'il avait également omis de payer, pendant trois ans, le loyer de son précédent appartement parisien.

Dans le même article, le journal satirique cite le député affirmant qu'il souffre de «phobie administrative», une déclaration qui a encore accentué l'émoi.

LeParisien.fr

23:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Relaxe des Femen : pas de justice pour Notre-Dame !

La complicité du Parquet

Le Tribunal correctionnel de Paris a rendu une décision bien clémente en relaxant les Femen poursuivies pour dégradation sur les cloches de Notre-Dame. Compte tenu des chefs de poursuite cette décision était toutefois prévisible.

Comme nous l’avions déjà souligné en juillet, la qualification des faits était totalement inadaptée et ne pouvait déboucher que sur une relaxe ou une très faible condamnation. En faisant le choix de ne retenir qu’une dégradation sur des biens matériels le Parquet a non seulement préparé le chemin de la relaxe mais a créé un écran de fumée dissimulant la gravité des faits. Il en résulte un effet de découragement pour les victimes d’actes christianophobes, avec le sentiment que «de toutes façons on ne peut rien faire». Il en résulte bien plus un effet d’incitation pour ceux qui les commettent et qui gagnent sur les deux tableaux, en cumulant la publicité médiatique assurée par les poursuites judiciaires et la confortable certitude d’une absence de peine ou d’une peine insignifiante au terme de celles-ci.

victoire-e1410345199841.png

Pour ajouter le scandale à l’injustice, les gardiens de la cathédrale, qui n’ont fait que leur travail sont eux condamnés à des amendes avec sursis. Le symbole est éloquent. On pourrait même, si on voulait souligner un peu plus le privilège dont bénéficient les Femen, rappeler la fermeté du réquisitoire dans le procès des Hommen, qui avaient interrompu un match à Roland-Garros: six mois fermes.

La riposte juridique doit s’organiser pour que les catholiques cessent d’être exclus dans les faits du périmètre de protection que la loi a établi pour garantir aux citoyens la sécurité du culte et de la conscience, contre les extrémistes haineux.

Or il est faux de croire qu’il n’existait pas d’outil juridique permettant que justice soit rendue. La qualification adéquate des faits ressortait de la provocation à la haine religieuse, qui est une sous-catégorie de l’incitation à la haine raciale. Rappelons que la loi du 1° juillet 1972 a créé le «délit de provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée». En l’espèce, l’action a été perpétrée de manière à avoir le plus grand retentissement médiatique possible. Elle a été filmée, photographiée et diffusée sur internet. On est donc bien dans l’injure publique à l’égard de personnes à raison de leur appartenance à la religion catholique et dans la provocation à la violence et à la haine à leur endroit.

ALTERMEDIA

23:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Menacée de mort, une conseillère municipale marocaine voilée quitte l'Italie

dvaHVqV.jpg

Par le 10/09/2014

19h55

La Marocaine Aïcha Mesrar, née à Casablanca il y a 45 ans, a décidé de démissionner de son poste de conseillère municipale de la ville de Rovereto, après de multiples menaces de mort.

Elle était devenue un symbole pour beaucoup de musulmanes en devenant la première femme voilée à siéger au sein d’un conseil municipal en Italie.

L’édile, Andrea Miorandi, qui s’était attiré les foudres de la Ligue du Nord pour avoir défendu les projets de construction d’un cimetière musulman et d’une mosquée locale, est très affecté par le départ de la mairie et du territoire de son adjointe et administrée, tout comme l’est Bruno Dorigatti, le président du conseil régional, qui voit là le signe alarmant que le fléau du racisme est loin d’être endigué dans l’Italie du Nord.

« Nous n’acceptons pas les leçons de tolérance de Aicha Mesrar. Certes, elle ne nous manquera pas, pas plus que les étrangers qui, comme elle, sont venus dans cette province en tant qu’invités et ont exploité les services sociaux du Trentin sans scrupules, poignardant dans le dos nos concitoyens par leur ingratitude », a tempêté Maurizio Fugatti, le fulminant secrétaire général de la Ligue du Nord.

 

Cela fait bientôt deux ans qu’Aïcha Mesrar est sous protection policière. Deux ans de menaces de mort, d’intimidations racistes et de messages xénophobes, ont eu finalement raison de sa détermination. Elle a annoncé sa démission du Parti démocratique et du conseil municipal de la ville de Rovereto, dans le nord de l’Italie et surtout, sa décision de quitter définitivement l’Italie avec sa famille.

Résidente depuis plus de 20 ans dans la ville, elle était la première femme musulmane et surtout voilée, à siéger au sein d’un conseil municipal dans la région de Trentin. « Je n’ai pas peur et ce n’est pas la faute de la population de Rovereto, mais à quelques uns d’entre eux », a simplement déclaré Mesrar après l’annonce de sa démission, ajoutant qu’elle était fière de ce qu’elle avait fait pour la ville durant sa présence au conseil municipal.

bladi ; oumma

FDS

23:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Bordeaux: Alain Wagner lutte contre "la maison de la charia"

l'UDCC contre la mosquée de Bordeaux, interview Riposte Laïque

A l'occasion de la présence d'Alain Wagner à Bordeaux pour la création de l'UDCC Aquitaine chargée de lutter contre le projet de super mosquée poussée par M. Juppé et Tareq Oubrou, Riposte Laïque réalise ici une longue interview exclusive qui aborde tous les thèmes de l'action de l'UDCC ainsi que les actions prévues.

Pour en savoir plus : www.udcc.eu

NOVOPRESS

21:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)