Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2017

Dérapage de Macron sur l'islam

NdB: Macron ne dérape pas. Il dit qu'il veut que nous pensions à propos de l'islam

03:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

18/11/2017

Poutine déclare vouloir éviter à la Russie le sort de l’Occident où « les Chrétiens et les Blancs deviennent minoritaires »

 

                                              POSTED BY LA RÉDACTION ON 24TH OCTOBRE 2017 
52 VIEWS

images.jpg

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (24/10/2017) Le président russe Vladimir Poutine a profité d’une rencontre avec des jeunes de différents pays à Sotchi, sur les bords de la Mer Noire, pour souligner que le monde blanc était en train de disparaître à cause de l’invasion migratoire extra-européenne. Il a assuré vouloir empêcher que la Russie ne connaisse un tel sort.

Traduction de l’extrait vidéo :

« Regardez ce qui se passe dans le monde, l’Inde, notre voisine, a une population de 1,2 milliards d’habitants. Et la Chine une population de 1,5 milliards. Les USA continuent de recevoir de plus en plus d’immigrés et, autant que je puisse en juger, sa population blanche et chrétienne est déjà submergée. Les Chrétiens blancs sont devenus une minorité, moins de 50% à présent. Le monde connait de grands changements. Je ne dis pas que c’est bien ou mal, je dis juste que des changements globaux se déroulent. La Russie est effectivement un grand pays, de sa partie occidentale à ses frontières orientales, c’est un espace eurasiatique. Mais pour ce qui regarde sa culture, même sa langue, son groupe linguistique et son histoire, c’est indéniablement un espace européen puisqu’il est peuplé par des habitants issus de cette culture. Je dis ça parce que nous devons préserver tout cela si nous voulons rester un grand centre dans le monde. »

 

03:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Majorité sexuelle à 13 ou 15 ans...

La France a été profondément choquée par l’acquittement d’un homme de 30 ans, un Cap-verdien qui a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec une fillette congolaise de 11 ans il y a huit ans de cela. La cour d’assises de Seine-et-Marne a jugé qu’il n’y avait pas eu viol, un crime puni de 20 ans de réclusion criminelle voire plus dans certaines circonstances. L’indignation générale a conduit le secrétaire d’Etat à l’égalité des femmes et des hommes, Marlène Schiappa, à annoncer la prochaine mise en place d’un âge de la majorité sexuelle : 15 ans, peut-être même 13 ans en deçà duquel le consentement de l’enfant aux relations sexuelles est présumé impossible. Les associations féministes réclament la mesure à cor et à cri. Mais tout cela révèle une fondamentale hypocrisie.
 
L’avocat de l’accusé, Samir Mbarki, a expliqué au micro de LCI pour quelle raison l’auteur des faits a été acquitté, dans une décision actuellement frappée d’appel par le ministère public. Le viol est une qualification pénale précise, un crime constitué dès lors qu’il y a pénétration sous l’effet de la surprise, de la menace, de la violence ou de la contrainte. Choses qui n’ont pas été établies dans cette affaire à la satisfaction des jurés – des hommes et des femmes, des parents – qui ont notamment tenu compte du fait que la fillette avait certes 11 ans, mais qu’elle était formée, pubère depuis plus d’un an, et sans doute aussi que son certificat de naissance congolais avait pu être falsifié, comme l’a souligné Florence Rault, avocate spécialiste de la protection de l’enfance et des délits sexuels dans une intéressante tribune publiée par Causeur. En tout cas, « Justine » avait suivi volontairement l’homme qui avait abusé d’elle dans un parc à proximité.
 

La majorité sexuelle à 13 ou 15 ans pour que les poursuites pour viol soient facilitées

 
La loi pénale française étant d’interprétation stricte, impossible, donc, de retenir en son état actuel l’existence d’un viol. Il aurait fallu que l’auteur des faits soit poursuivi en correctionnelle pour atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans, un délit qui encourt 10 ans d’emprisonnement et une amende de 75.000 euros qu’il y ait « consentement » ou non de la part de l’enfant. On peut déplorer que la peine soit moins lourde que pour le viol, mais comme l’a souligné Me Mbarki, son client avait toutes les chances d’être condamné dans ce cadre.
 
Toute la presse, et surtout les organisations féministes, le parti communiste, gauche et droite assez largement confondues ont crié au scandale – mais on se trouve simplement face aux limites de l’état de droit qui par ailleurs a pour objectif de fixer explicitement et limitativement les contours d’une infraction, de protéger les innocents face aux accusations injustes, et d’assurer que même les coupables puissent être entendus en leurs arguments. Il est vrai qu’il est difficile d’admettre qu’un enfant puisse valablement consentir à des relations sexuelles, mais ce n’était pas l’objet du débat, et cela ne l’est toujours pas, comme nous allons le voir.
 
La solution proposée par Marlène Schiappa – reprenant largement une proposition de loi de Laurence Rossignol qui cherche à fixer la majorité pour le consentement à 15 ans, déposée à la mi-octobre – consiste à dire qu’en cas d’acte sexuel avec pénétration de la part d’un adulte sur un mineur de 15 ou de 13 ans, le viol n’est pas seulement présumé, mais incontestable : c’est ce qu’on appelle une présomption irréfragable.
 

Les féministes parlent de consentement impossible

 
Cela veut dire que l’accusé se verrait interdire d’apporter quelque preuve que ce soit du consentement de sa victime, même si des éléments pouvaient exister en ce sens. C’est pour le moins une atteinte aux droits de la défense, éventuellement justifiable au nom de la protection de l’innocence et de la prise en compte de l’immaturité de la victime, mais encore faut-il que ces choses-là soient clairement dites et considérées.
 
Or on se trouve ici devant une contradiction profonde. Tout dans notre société hyper-sexualisée hurle que l’on peut tout faire dès la puberté et même avant. Les seuls tabous qui restent sont ceux de la « pédophilie » – terme parapluie et souvent improprement employé pour désigner les relations entre un adulte et un mineur de 15 ans, ou de 18 ans si l’adulte est en situation d’autorité par rapport à l’adolescent – et du consentement qui est réputé possible lorsque les « amants » sons tous les deux mineurs ou en tout cas d’âge similaire. D’où l’hypocrisie.
 
Ce n’est donc pas l’immoralité en soi d’une relation sexuelle avec un mineur (ne parlons même pas de la question du rapport hors mariage !) qui est dénoncée : on est en face d’un simple – et certes compréhensible – mouvement de répugnance devant la différence d’âge.
 

L’hypocrisie de la majorité sexuelle alors que les 13-15 ans sont la cible d’une propagande immorale constante

 
Mais c’est dès la 4e, dans une classe où les enfants n’ont parfois pas encore 14 ans, que dans toutes les écoles publiques et dans grand nombre d’écoles sous contrat, les jeunes sont confrontés à un discours moralisateur sur la contraception dans les manuels scolaires, croquis sur le port du préservatif à l’appui. Rien ne leur est caché. Les sites d’information sexuelle subventionnés et soutenus par les pouvoirs publics encouragent les rapports sexuels des mineurs, qu’ils aient 12 ou 17 ans, avec des commentaires admiratifs lorsque les jeunes témoignent de leur « première fois », voire de leur première sodomie. La pilule du lendemain est distribuée gratuitement dans les collèges et les lycées. Les jeunes filles à peine pubères sont informées de leur droit d’obtenir la pilule ou d’autres contraceptifs de manière anonyme, à l’insu de leurs parents – l’opération bénéficie du tiers-payant automatique. Les programmes d’information de la jeunesse insistent pour dire qu’on a le droit de faire ce dont on a envie, pourvu que chacun soit d’accord. Et quelles que soient les pratiques : « hétéro », gay, bi… On apprend aux jeunes à séduire et à se faire plaisir à soi et entre soi – tout interdit est, au choix, discriminatoire ou ringard, et en tout cas insupportable. On leur dit que l’âge de la majorité sexuelle n’empêche pas les moins de 15 ans d’avoir une activité sexuelle entre eux. On leur donne accès, parfois dès 12 ans, à des films comportant des scènes pornographiques.
 
Alors que les pires assauts contre l’innocence des enfants et des jeunes sont organisés aux plus hauts niveaux de l’Etat…
 
Venir verser des larmes lorsqu’une mineure est impliquée dans une relation avec un adulte au motif qu’un enfant de cet âge ne saurait en aucun cas y consentir valablement relève dès lors de l’indignation de façade.
 
Mais il y a pire. En instituant une majorité sexuelle à 13 ans – 13 ans ! – comme le préconisait en 2016 le Haut comité pour l’égalité entre les hommes et les femmes, on crée au contraire une situation où les prédateurs sexuels bénéficieraient d’une sorte de blanc-seing pour faire leur marché parmi les jeunes filles et les éphèbes. La loi aboutirait à l’effet contraire du but affiché par ses promoteurs…
 

Jeanne Smits

Réinformation TV 

02:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

JOURNAL TVL DU VENDREDI 17 NOVEMBRE 2017

01:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

17/11/2017

GR - Pour une "meilleure" Suède !

!cid_image002_jpg@01D35F2A.jpg

(merci à Dirk)

04:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

A la veille d'un vendredi, le préfet des Hauts-de-Seine interdit les prières de rue à Clichy

5a0de51a09fac227068b4567.jpg

 

 
 

Obéissant aux consignes du ministre de l'Intérieur, le préfet des Hauts-de-Seine a décidé d'empêcher le rassemblement hebdomadaire devant la mairie de Clichy. De fait, la police va avoir la délicate mission de s'opposer à la prochaine prière.

Jusque-là, les forces de l'ordre n'avaient pour consigne que d'encadrer les prières de rue hebdomadaires à Clichy-la-Garenne, en banlieue proche de Paris. Mais le préfet des Hauts-de-Seine, Pierre Soubelet, s'est engagé ce 16 novembre à mettre un terme au rassemblement de musulmans. «[C'est] un trouble manifeste à l'ordre public», a-t-il déclaré, cité par l'AFP. «Depuis la manifestation des élus, j'ai estimé qu'il y avait un risque accru pour l'ordre public [...] Il était important que je prenne des dispositions», a-t-il encore ajouté à l'issue d'une réunion de concertation avec la mairie de Clichy et des associations musulmanes.

Le représentant de l'Etat faisait ainsi référence à la mobilisation le 10 novembre 2017 d'une centaine d'élus de la République, lesquels s'étaient opposés à une prière de rue du vendredi en entonnant la Marseillaise.

RT

 

03:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Verdun : Intrusion islamiste au carmel, deux hommes ont prié en arabe pendant les Vêpres et appelé les sœurs à se convertir à l’Islam

1711170130240108.jpg

 

21h05

Les faits se déroulent au moment de l’office de Vêpres, lorsque deux individus d’une trentaine d’années, barbus et vêtus normalement, pénètrent dans le Carmel de Verdun.

 

Après avoir discuté avec la sœur présente à l’accueil, cette dernière leur a dit que l’office allait commencer. « Ils lui ont demandé s’ils pouvaient aller dans la chapelle », poursuit l’évêque. « Elle a dit oui ». Une fois dans la chapelle, « ils ont prié en arabe pendant les Vêpres », souligne Mgr Gusching. « Ils se sont présentés comme des annonciateurs et leur ont dit : si vous ne vous convertissez pas, vous irez en enfer ».

Dans un communiqué, Guillaume Dupont, procureur de la République de Verdun expliquait qu’à l’issue de l’office, l’un des deux hommes « aurait rédigé les mots « Allah Akbar » sur le livre d’or de l’église ». […]

les deux individus, qui ne seraient pas originaires du secteur, ont été interpellés à Verdun le 11 novembre et placés en garde à vue dans les locaux du commissariat. « À l’issue de celle-ci, ils ont été déférés devant le procureur de la République de Verdun, le 13 novembre 2017, puis placés sous contrôle judiciaire par le Juge des libertés et de la détention » […]

L’Est Républicain

 

NdB: C'est extrêmement inquiétant. Il faut faire garder ce carmel par l'armée ou la police. Ces religieuses peuvent être tuées, égorgées au nom d'Allah, et le carmel peut être incendié. 

03:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les élus du Front national empêchés de se rendre à Auschwitz

 
 
Non classé / 16 novembre 2017 / /
 

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe Front national à la Région Île-de-France

Le 8 novembre, les élus Front national ont reçu l’annonce par la « direction des politiques éducatives » du Conseil régional d’Ile-de-France de la possibilité, pour ceux le souhaitant, de se joindre aux voyages à Auschwitz, organisés, comme tous les ans, au profit des lycéens franciliens.

Deux élus du groupe Front national se sont inscrits.

Par un message téléphonique de ce jour, le Conseil régional me fait savoir que, puisque deux élus du Front National sont inscrits, le Conseil régional a décidé qu’aucun élu ne pourra finalement participer à ce voyage.

Cette décision est scandaleuse et honteuse. Valérie Pécresse s’est évidemment aplatie devant des revendications particulièrement sectaires.
Confrontés à cette décision, les élus du Front national expriment et exprimeront leur profonde indignation et déposent plainte pour discrimination à raison des idées politiques en vertu des articles 225.1 et 225.2 du Code pénal.

01:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

A offrir pour Noël !

barbie_voilee.jpg

États-Unis : Barbie s’islamise

 

 
 
 
 

15/11/2017 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
Ce lundi 13 novembre, le groupe américain Mattel a présenté sa première poupée Barbie voilée. La figurine a été créée en l’honneur de l’escrimeuse américaine Muhammad, devenue la première sportive américaine voilée à participer aux Jeux Olympiques. C’était en 2016, au Brésil.

L’intéressée a réagi sur twitter, déclarant :

Je suis fière de savoir que les petites filles du monde entier peuvent maintenant jouer avec une Barbie qui choisit de porter le hijab ! C’est un rêve d’enfance devenu réalité.

Pour le groupe Mattel, le but de la démarche est d’« inspirer partout les femmes et les jeunes filles pour qu’elles repoussent les barrières ».

De son côté, le site américain Buzzfeed a d’ores et déjà fait de cette poupée voilée en tenue d’escrimeuse « le meilleur cadeau à offrir cette année ».

01:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

JOURNAL TVL JEUDI 16 NOVEMBRE

00:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

16/11/2017

Les filles « pourraient être mariées à neuf ans » en Irak si le projet de loi est approuvé

684x384_403591.jpg

 

17h13

Cela fait partie du projet de loi qui permettrait de rétablir les tribunaux religieux. L’Irak a fait un pas de plus vers le mariage des filles de neuf ans, ont affirmé les militants des droits de l’homme.

 

La proposition fait partie d’un projet de loi récemment approuvé par 40 députés qui verraient la restauration des tribunaux religieux, selon Egalité Maintenant (EN). Depuis 1959, les tribunaux du gouvernement ont statué sur ces questions, fixant l’âge officiel du mariage à 18 ans, bien qu’un juge puisse le permettre à 15 ans. Mais la législation proposée – qui devra être approuvée par un Parlement plénier pour aller de l’avant – verrait plutôt les tribunaux religieux décider.

« L’histoire des neuf ans vient d’interprétations sur une des femmes du Prophète Muhammad », a déclaré Suad Abu-Dayyeh, consultant pour le Moyen-Orient d’EN. « Certaines interprétations disent qu’elle était mariée à l’âge de neuf ans. C’est pourquoi certaines sectes religieuses en Irak procèdent ainsi.  » L’UNICEF dit qu’une fille sur cinq est mariée en Irak et que la pratique les voit souvent abandonner l’éducation et tomber enceinte. Si la mère a moins de 18 ans lorsqu’elle accouche, le risque de décès de l’enfant la première année est de 60% plus élevé. Le mariage des mineurs met également la fille face à une plus grande vulnérabilité vis-à-vis de la violence domestique, dit l’ ONG .

« Les femmes irakiennes sont indignées », a déclaré Abu-Dayyeh à Euronews. « Nous sommes très inquiètes et cela affectera les femmes à tous les niveaux dans leur vie quotidienne.

« Je pense que nous verrons une explosion du mariage des enfants en Irak si elle est adoptée. Ce n’est pas logique, nous sommes en 2017 et nous continuons à régresser en termes de droits des femmes.  » Tout report de compétence du gouvernement vers les tribunaux religieux pourrait également donner lieu à des changements dans les lois sur le divorce, la garde et l’héritage, ainsi que sur le mariage, a ajouté Abu-Dayyeh. « Certaines sectes religieuses disent que les femmes ne devraient pas hériter des biens immobiliers et de la garde d’un enfant, en cas de divorce il devrait être avec l’homme, pas avec les femmes », a-t-elle dit. La Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq a demandé une consultation pour « assurer la protection et le respect des droits des femmes ». Abu-Dayyeh a indiqué qu’aucune date n’avait encore été fixée pour un vote sur le projet de loi.

(…) Euronews

(Merci à Jean Mary)

04:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marché aux esclaves en Libye !

<http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/vide...

5a0c5585488c7b983c8b4567.jpg

04:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Peaux noires: les ravages de la dépigmentation (vidéo)

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/peaux-noires-les-r...

03:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Hongrie : près de 90% des 18-24 ans comptent voter pour des partis anti-immigration aux prochaines élections, selon un sondage

907369.jpg

Soros ne les aura pas!

 

 

 

 

03:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Corée du Nord: Trump dénonce une «dictature perverse»

a0b600b70777e98a07cbbd4e11830.jpeg

  • Abonnez-vous à Figaro Premium

 

La Corée du Nord, une "dictature perverse" pour Donald Trump, "ne peut pas faire chanter le monde", a mis en garde le président américain lors d'une allocution mercredi, au retour d'une tournée asiatique de 12 jours.

Donald Trump a également promis de mettre une "pression maximale" sur Pyongyang, et a annoncé que la Chine exercerait une "pression économique" sur la Corée du Nord, pays que le président chinois Xi Jinping considère comme "une grande menace", a-t-il précisé.

02:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Illusion d’optique à Clichy-la-Garenne : Allah a bien dû se marrer en voyant ça

 

 
 
 
 

Minute Clichy-la-Garenne15/11/2017 – FRANCE (NOVOpress) : La manifestation du 10 novembre à Clichy-la-Garenne a fait la une de tous les journaux français ou presque. Une centaine d’élus, en écharpe tricolore, s’opposant à des prières musulmanes dans la rue, en chantant la Marseillaise : beaucoup y ont vu – y ont cru voir – un début de prise de conscience de la nécessaire lutte contre l’islamisation de notre pays. « La réalité est plus attristante », estime l’hebdomadaire Minute dans son numéro paru ce matin qui comporte un incroyable entretien avec le maire de la ville, Rémi Muzeau. Celui-ci s’oppose juste aux prières de rue, mais pas du tout à l’islamisation de sa ville :

« Je ne me suis jamais opposé à une troisième mosquée. Et je ne m’opposerai ni à une quatrième, ni à une cinquième, ni à une sixième mosquée ! Pourquoi voulez-vous que je m’y oppose ? Tant qu’elle respecte les règles de réception du public… Vous savez, à Clichy, nous avons des orthodoxes qui se réunissent dans une salle ; des témoins de Jéhovah qui respectent les règles ; il n’y a aucun problème. »

Rémi Muzeau est en effet plus que bienveillant avec la « communauté musulmane » de Clichy-la-Garenne. « En mai 2017, raconte l’hebdomadaire Minute, il inaugurait en grande pompe le nouveau centre culturel et cultuel musulman de Clichy, installé dans un bâtiment communal et loué, via un bail emphytéotique de 99 ans, à la mairie de Clichy » :

« Le jour de l’inauguration, “en tant que maire de Clichy“, s’exprimant derrière un pupitre à la décoration orientaliste, il se disait “fier d’être présent à l’inauguration d’un lieu culturel et spirituel remarquable, qui contribuera au rayonnement de notre ville dans la région et dans notre pays“ ! » (voir la vidéo ci-dessus)

« Le pire, poursuit Minute, c’est que ce jour-là, il était vraiment réjoui !Interviewé par News on lineRémi Muzeau avait ajouté :

“Cela fait plus de trente ans que l’on attend un lieu décent pour la communauté musulmane […] Dès que j’ai été élu, j’ai eu la volonté que les musulmans trouvent un lieu de culte décent. C’est ce qu’on a fait. On avait des locaux qui pouvaient être mis à disposition tout de suite, on l’a fait dès mon arrivée. Aujourd’hui, je suis très heureux.“ »

Conclusion de Minute :

« Utilisée mille fois et, sans aucun doute, largement galvaudée, la citation de Bossuet est pourtant toujours d’actualité : “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.“ Allah aussi. »

00:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

15/11/2017

JT TVL 15 NOVEMBRE

21:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Clichy: des tracts appelant à tuer des juifs et des "mécréants" ont circulé pendant les prières de rue

http://www.fdesouche.com/905737-le-maire-de-clichy-92-rev...

905737.jpg

04:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Offensive terroriste : Des djihadistes ont reçu pour mission de retourner en France avant la chute de Raqqa

screen shot 2015-12-24 at 3.11.36 pm.png

 
POSTED BY LA RÉDACTION ON 14TH NOVEMBRE 2017
 
 

BREIZATAO – ETREBROADEL (14/11/2017) Après la chute de Raqqa, la capitale de l’Etat Islamique en Syrie, les djihadistes français ont pour l’essentiel pu être exfiltrés de la ville assiégée.

C’est la presse britannique qui révèle dans un long article l’accord qui a été secrètement négocié entre la coalition alliée et les djihadistes pour permettre leur évacuation pacifique de la ville en ruines. On apprend ainsi que ces derniers planifient des attaques de grande ampleur en France.

BBC (source) :

 

Abu Basir al-Faransy, un jeune homme « français », est parti avant que les choses deviennent réellement dures à Raqqa. Il est maintenant à Idlib [ville de l’ouest de la Syrie contrôlée par Al Qaeda, ndlr], il dit vouloir rester. Les combats étaient durs, même à ce moment là, dit-il. « Nous étions des soldats de première ligne, faisant la guerre presque constamment [contre les Kurdes], vivant une vie dure. Nous ne savions pas que Raqqa était sur le point d’être assiégée. »

L’article poursuit :

 

Désillusionné, exténué par les combats permanents et craignant pour sa vie, Abu Basir a décidé de partir pour la sécurité d’Idlib. Il vit maintenant dans la ville. Il faisait partie d’un groupe presque exclusivement composé de « Français » au sein de l’Etat Islamique et avant qu’il parte, certains de ses camarades de combat ont reçu une nouvelle mission. « Certains frères français de notre groupe sont partis pour la France pour mener des attaques dans ce qui pourrait être appelé « le jour du jugement ».

Si la plupart des djihadistes étrangers se sont enfuis vers la Turquie par leurs propres moyens, la tâche de certains d’entre sera grandement facilité par l’annonce du gouvernement français de sa volonté de rapatrier les djihadistes possédant un passeport français.

04:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Conférence de presse de Sébastien Chenu, Julien Sanchez et Jordan Bardella - 14.11.2017

Conférence de presse de Sébastien Chenu, Julien Sanchez et Jordan Bardella, porte-paroles nationaux du Front National, ce mardi 14 novembre 2017 à Nanterre. Ordre du jour : présentation du questionnaire et des "ambassadeurs de La refondation ".

02:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)