Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2012

Rennes - Le jeune collégien donné pour mort par JM Ayrault serait toujours en vie, mais dans un état désespéré

Le jeune collégien de Rennes, grièvement blessé lors d'une altercation avec un autre élève en cours de récréation et donné pour mort dans un premier temps, est toujours en vie vendredi 22 juin au soir, a déclaré une source hospitalière. 'Le pronostic vital est toujours engagé. Son état est toujours très grave, mais il est en vie', a annoncé cette source.

Plus tôt dans la journée, Jean-Marc Ayrault avait exprimé sa 'grande tristesse' en apprenant la mort de ce collégien de 13 ans, démentie par la suite, faisant part 'à la communauté éducative tout entière de son soutien dans cette épreuve'. Le ministre de l'éducation, Vincent Peillon, avait exprimé 'toute son émotion'.

ALTERCATION DANS LA MATINÉE

Selon l'inspecteur d'académie d'Ille-et-Vilaine, Jean-Yves Bessol, l'altercation a opposé en matinée, pendant la récréation, 'deux élèves ordinaires', et l'un des deux protagonistes 'ne s'est pas relevé'. 'Il y a eu deux coups de poing' et peut-être un début de 'strangulation', et 'la tête a peut-être heurté quelque chose', a indiqué M. Bessol. 'Le scénario n'est pas clairement établi', a-il précisé.

Deux enseignants sont immédiatement intervenus et ont prodigué les premiers soins, notamment un massage cardiaque, au jeune garçon, en liaison téléphonique avec le SAMU. Ce dernier est arrivé moins d'un quart d'heure plus tard et a emmené la victime à l'hôpital en réanimation, a déclaré Mme Merdy.

Les deux élèves étaient arrivés au collège à la rentrée 2011. La victime, en classe de 5e, habitait la banlieue de Rennes mais était scolarisée dans ce collège car il propose une section sport-foot, en liaison avec le Stade rennais, a précisé la principale. L'autre protagoniste, en situation scolaire difficile, selon l'équipe éducative, est un élève de troisième âgé de 16 ans.

Il a été interpellé sur les lieux par la police chargée de (...) Lire la suite sur lemonde.fr

01:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marseille: à la cité, les livreurs ne passent plus

Rédacteur : Damien le 22 juin 2012 à 21:20 Fil Info

Certains quartiers ‘sensibles’ sont évités par les sociétés de livraison.

Comme d’habitude, ce 5 juin, Chantal (1) avait validé sa commande sur Internet. Avec son arthrose, impossible de faire ses courses elle-même au supermarché, « je ne pourrais pas porter mes sacs », avoue cette femme de 55 ans qui vit de l’allocation adulte handicapé. Alors deux fois par mois, depuis près de deux ans, elle fait appel à ooshop.com, le service de livraison à domicile de Carrefour. Le jour dit, le livreur est là : mais un groupe cagoulé et lourdement armé l’entoure, le force à ouvrir son camion. La bande ne le laissera filer que lorsqu’elle découvrira qu’il transporte seulement des denrées alimentaires.

« Carrefour refuse de revenir », déplore cette Marseillaise (…)

Début juin encore, c’est un livreur de Darty qui se faisait braquer pour un lave-linge à la Solidarité (15e). « Ce n’était pas une première, indique Alain Zagaroli, directeur général de Darty Provence Méditerranée. (…)

Eddy, livreur à Marseille pour une grande marque d’électroménager, n’hésite pas, lui, à le dire : « C’est triste, mais non. On ne va pas partout. Quand on voit le bon de commande, on ne va pas prendre de risque pour un salaire de mille balles. »

Mourad, salarié à la Castellane, autre grande cité sous le contrôle des dealers, l’affirme : « Depuis 3-4 ans, il y a des enseignes qui ne viennent plus du tout. D’autres refusent d’entrer dans la cité, comme Darty : si vous voulez être livré, il faut que vous alliez à l’entrée de la cité attendre le livreur, qui ne viendra jusqu’à votre immeuble que sous votre escorte ! »

Suite et source : La Provence, Merci à Adrien

Contre-info.com

00:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

22/06/2012

Mauvaise nouvelle: le prix du gaz va augmenter !

Par Hayat Gazzane, Frédéric De Monicault Mis à jour le 21/06/2012

 

 

Le rapporteur public du Conseil d'État estime que le gel des tarifs imposé l'an dernier n'a pas permis de répercuter la hausse des coûts d'approvisionnement. La facture du dernier trimestre 2011 pourrait augmenter de près de 10%.

Mauvaise nouvelle à l'horizon pour les ménages: la facture de gaz de la période allant du 1er octobre au 31 décembre 2011 pourrait être revue à la hausse de 8,8% à 10%. Le rapporteur public du Conseil d'État s'est prononcé aujourd'hui en faveur du recours déposé par GDF Suez contre le gel des prix réglementés du gaz à l'automne dernier. Reste maintenant au Conseil d'État à trancher définitivement dans ce dossier: un délai de trois semaines est généralement évoqué.

D'après l'avis du Conseil d'État, qui avait été saisi par GDF Suez et par l'Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (les fournisseurs alternatifs), ce gel doit être annulé rétroactivement car non conforme à la loi qui affirme que les coûts d'approvisionnement doivent intégralement être répercutés dans les prix au consommateur. En l'occurrence, les prix du gaz sont indexés sur les cours du pétrole.

Parallèlement, Nicole Bricq, la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, devra déjà fixer, au 1er juillet, les tarifs réglementés du gaz, en vertu du système de révision trimestrielle en vigueur depuis plusieurs années. Selon la formule tarifaire en cours, GDF Suez pourrait demander à cette date une augmentation de l'ordre de 5%. L'entreprise a transmis une demande de révision tarifaire au gouvernement. Il s'agit comme toujours d'un dossier très politique car le gouvernement ne veut pas mécontenter l'opinion publique avec une hausse de la facture énergétique.

LIRE AUSSI:

» Le prix du gaz risque encore d'augmenter cet été

 

Le Figaro

21:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Syrie - Le ministère de la Défense: le colonel pilote Hassan Merï Hamada trahit sa patrie et son honneur militaire - 22/06/2012


Le ministère de la Défense: Le colonel pilote Hassan Merï Hamada trahît sa patrie et son honneur militaire

IRIB-Le ministère de la Défense a annoncé que ce matin à 10h:34 le contact avec l'avion Mig 21 aux commandes duquel se trouvait le pilote Hassan Merï, a été interrompu alors que ce dernier était en train de faire des entraînements.
 
Le ministère a précisé que le pilote qui s'est posée en Jordanie est considéré comme déserteur du service et qu'il a ainsi trahi sa patrie et son honneur militaire. "Les sanctions y relatives seront appliquées contre le pilote Merï conformément aux lois et règlements militaires en vigueur.Le ministère a ajouté que des contacts sont actuellement en cours avec les parties concernées en Jordanie pour arranger la récupération de l'avion.
 
 A noter qu'une source officielle avait affirmé que le contact avec l'avion Mig-21 qui était dans un vol d'entraînement a été perdu aujourd'hui à 10:34 du matin.La source a déclaré que l'avion, dont le pilote est le colonel Hassan Merï al-Hamadeh, était à proximité des frontières sud de la Syrie. A Amman, une source gouvernementale jordanienne a affirmé que l'avion a été forcé d'atterrir au nord de la Jordanie.
 
Irib
 
ALTERINFO.COM

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

La Russie nie les rumeurs sur l’évacuation de ses citoyens de Syrie - 22/06/2012

 
La Russie nie les rumeurs sur l’évacuation de ses citoyens de Syrie



Le ministère russe des Affaires étrangères a démenti les informations concernant une possible évacuation des citoyens russes de Syrie, notamment le personnel employé sur la base militaire de Tartous.

Les informations dans les médias étrangers que les Russes pourraient quitter la Syrie sont infondées, rapporte le ministère russe des Affaires étrangères ce vendredi. Plusieurs médias ont notamment évoqué la possibilité d’évacuation des employés de la base militaire de Tartous. Les services diplomatiques ne prévoient pas de rapatrier les Russes qui travaillent dans le pays, et toutes les discussions à ce sujet relèvent de la désinformation, a-t-on précisé au ministère.

Les médias se sont référés à des sources dans les organismes chargés de l’application de la loi. Selon ces sources, le ministère russe de la Défense, le ministère des Situations d’urgence et d’autres structures ministérielles seraient en train préparer des plans de rapatriement. Il s’agit d’une tentative de faire passer les souhaits pour la réalité et essayer de chauffer encore plus l’atmosphère, déjà très tendue, a affirmé le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch.

« Il s’agit sans doute d’une tentative de tendre davantage une situation qui est déjà suffisamment tendue. Chaque pays a un plan d’action en cas de situation de force majeure. Mais la décision d’évacuation est prise par les hauts dirigeants politiques. Je ne suis pas au courant que de tels plans existent en ce qui concerne nos concitoyens en Syrie, et qu’ils sont réalisés actuellement », a expliqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Faire des pronostics pessimistes sur le développement de la situation en Syrie, ce n’est pas la meilleure solution dans l'état actuel des choses, sont persuadés les experts russes. « Il est possible que l’ordre de garder la situation sous contrôle et finaliser rapidement les plans en cas de situation critique a été donné », affirme une source du ministère des Affaires étrangères de Russie dans un entretien à La Voix de la Russie. « Mais ce genre de « coups médiatiques » vont nuire principalement à ceux qui se trouvent dans des zones de conflit. Comment doivent le percevoir les personnes qui travaillent en Syrie dans des conditions extrêmement difficiles ? ».

Les tentatives de compliquer la situation en Syrie par des rumeurs diffusées dans les médias sont qualifiés de « guerre d’information » par les experts. Les médias ont déjà rapporté que les bâtiments de la marine de guerre russe se préparent pour une mission en Syrie dans le but de protéger la base de Tartous. Les navires de la flotte de la mer Noire étaient prêts à partir en mer et attendaient l'ordre du haut commandement. Et c’est alors que l’information sur les exercices militaires en Syrie avec la participation des navires russes et l’infanterie de la marine a été diffusée par les médias étrangers. Elle a été niée par le ministère de la Défense de la Russie, qui a précisé qu’aucune mission de longue durée pour le bâtiment de débarquement des chars « Kaliningrad » n’était prévue.

Le 20 juin, un groupe aéronaval américain avec à sa tête le porte-avions nucléaire « Eisenhower » a quitté la base Norfolk dans l’Etat américain de Virginie pour prendre la direction de la Méditerranée et de la région du Golfe Persique. Cette information, bien que plus importante, n’a pas provoqué le buzz médiatique.

Les passions s’exacerbaient également autour de la situation avec la livraison des armes en Syrie, et le cargo russe « Alaïd » suscitait dans ce contexte un intérêt particulier. Le navire devait livrer à la Syrie des hélicoptères Mi-25, que la Russie a réparé pour la Syrie. On a déjà souligné à Moscou que la Russie est en train de réaliser ses obligations dans le cadre des contrats, passés encore à l’époque soviétique. Le pays livre à la Syrie uniquement des dispositifs de lutte antiaérienne, et non pas des armes qui pourraient être utilisées contre l’opposition.

Pour les diplomates, la guerre de l’information, c’est un moyen de faire pression sur la Russie. Une source du ministère des Affaires étrangères rappelle que la télévision russe a même montré les navires russes à quai au port de Sébastopol. Mais cela n’a pas réduit la suspicion des pays étrangers.
 

http://french.ruvr.ru/2012_06_22/Russie-Syrie-provocation-evacuation/ http://french.ruvr.ru/2012_06_22/Russie-Syrie-provocation-evacuation/

 

ALTERINFO


 

20:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen dénonce l'Union européenne ultra-libérale fondée sur des plans d'austérité


Le Pen prédit "la mort de l'UMP" par Europe1fr

20:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Jean Marie le Pen : La France est un simple exécuteur de la politique américaine ("Paris incite les militaires syriens à déserter')

    

    Paris -  Leprésident d'honneur du Front National Français, M. Jean-Marie Le Pen, a affirmé que la France est devenue un simple exécuteur de la politique américaine visant à faire parvenir les islamistes au pouvoir, soulignant que la politique française est toujours partiale contre la Syrie.

Dans une interview sur le site du Front National sur l'Internet, M. Le Pen a déclaré que tout le monde sait que l'Arabie Saoudite et le Qatar soutiennent les personnes armées en Syrie, et a estimé que le gouvernement syrien fait son devoir légitime dans la défense de ses institutions et de ses citoyens face aux personnes armées.

Il a estimé que la partialité internationale contre la Syrie est devenue très claire à tel point qu'il est devenu impossible de trouver une partie honnête pour redresser cette question. (Sana)

http://www.sana.sy/fra/55/2012/06/21/426968.htm

 

http://fr.rian.ru/world/20120622/195127552.html http://fr.rian.ru/world/20120622/195127552.html    

 

ALTERINFO.COM - 22/06/12


 

 

20:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°283

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Royal allume Trierweiler: "C'est moi dont la famille a été bousillée"

Jusque-là, elle avait encaissé. Digne, elle avait même refusé dans un premier temps de commenter le fameux tweegate (avant de se contenter de demander "à être respectée") ce tweet assassin de Valérie Trierweiler soutenant son rival à La Rochelle. Mais aujourd'hui, Ségolène Royal se libère et charge la Première Dame, dans un entretien avec "Le Point".

Le tweet de Valérie Trierweiler ? On sait enfin ce qu'en pense vraiment Ségolène Roylal : "C'est l'inversion des rôles. C'est moi dont la famille a été bousillée, c'est moi qui pourrais avoir de la rancœur. (…) C'est horrible ! Je suis une femme politique, je me bats, et je suis ravalée au rang de feuilleton, de théâtre de boulevard, de machin à trois, de trio !"

Enfin, la candidate vaincue vide son sac. Elle évoque même ses enfants, expliquant qu'elle a dû réconforter plusieurs fois sa fille Flora, "effondrée au téléphone". Mais ses enfants, eux, continuent de la soutenir, notamment en la rejoignant à La Rochelle pour son dernier combat. Thomas ne s'est d'ailleurs pas arrêté là, en moquant ouvertement le tweet de Valérie Trierweiler.

Mais Ségolène Royal, maintenant lancée contre sa rivale, continue. Pour elle, tout s'éclaire subitement. Si en 2007 elle n'a pas gagné l'élection présidentielle, manquant de soutien de la part des éléphants du PS, ce serait finalement en partie de la faute de Valérie Trierweiler :

"Je me dis qu'en 2007 ça n'a pas dû arranger les choses. Je comprends pourquoi François ne m'a pas aidée. (…) En 2007, je me suis dit : ça va passer, ça va s'arranger. Donc, j'ai encaissé. (…) En 2007, elle (Valérie Trierweiler, ndlr) a profité de la situation. C'était facile, elle suivait le PS, elle suivait le premier secrétaire. Dans un pays anglo-saxon, le jour même, c'est le licenciement. Mais 'Paris Match' n'était pas mécontent de me voir (...) Lire la suite sur CloserMag.fr

 

Yahoo! Actu - 22/06/12


 

 

 

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Creil: vague d'agressions dans les bus de l'agglomération

Depuis un an, la situation était calme dans les bus de Creil. La reprise des contrôles a tout bouleversé, entraînant des actes de violence.

CINDY BELHOMME | Publié le 22.06.2012, 07h43


CREIL, hier.L’un des deux agents du Stac agressés cette semaine s’est fait tordre le bras par une passagère, au niveau de l’arrêt du 8-Mai. L’agresseuse n’a pas apprécié de se faire verbaliser.

CREIL, hier.L’un des deux agents du Stac agressés cette semaine s’est fait tordre le bras par une passagère, au niveau de l’arrêt du 8-Mai. L’agresseuse n’a pas apprécié de se faire verbaliser. | (LP/Olivier arandel.)

 
Deux agressions en deux jours! Les agents du Stac (service des transports de l’agglomération creilloise) avaient été épargnés pendant un an. Mais la reprise des contrôles semble perturber les conditions de travail des agents.

Mardi après-midi, alors qu’une vérificatrice contrôle le billet des usagers, une passagère en infraction lui tord le bras. L’agresseuse n’aurait pas apprécié d’être verbalisée. L’équipe du Stac intervient pour secourir sa collègue à l’arrêt du 8-Mai, à Creil. La victime est conduite à l’hôpital et neuf jours d’incapacité totale de travail lui sont prescrits.

La direction ne prendra pas de mesures particulières

Mercredi soir vers 20 heures, c’est encore une femme qui se fait agresser. Cette fois-ci, une conductrice. Plus tôt dans la journée, elle a eu une altercation verbale avec une femme accompagnée d’un enfant en bas âge. Lorsque la passagère monte dans le bus, par les portes arrière, celles-ci se referment sur l’enfant. La conductrice reçoit des menaces… qui seront exécutées le soir même. La sœur de la passagère vient la trouver et lui demande de descendre du bus, ce que la conductrice refuse. L’agresseuse vient alors à sa hauteur, lui arrache ses lunettes et la frappe au visage. Choquée, la conductrice est en arrêt jusqu’à lundi.

Dans les deux cas, une plainte individuelle et collective a été déposée. Les deux agresseuses ont été identifiées mais seule la première a été interpellée.

«Il n’y a pas de lien entre ces deux agressions . Par conséquent, aucune mesure particulière ne sera prise pour renforcer la sécurité des agents. », souligne Emmanuel Genlot, le directeur du Stacents. « Une baisse de la violence dans les bus a été observée depuis deux ans. Avant, on était à cent actes annuels; maintenant, nous en sommes à soixante », confie Emmanuel Genlot. Pour autant, les agents du Stac ne travaillent pas de manière apaisée. La reprise intense des contrôles, après les différents changements mis en place par le Stac ces derniers mois, ne risque pas d’améliorer la situation.

 

Le Parisien

19:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Cérémonie d'hommage national aux deux femmes gendarmes tuées le 17 juin 2012 à Collobrières

 

18:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Tuerie de Collobrières: mise en examen d'Abdallah Boumezaar

18:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le preneur d'otages de Toulouse est hors de danger ...

Le jeune homme de 26 ans, Fethi Boumaza, qui a retenu en otages quatre employés dans une banque de Toulouse mercredi avant d'être neutralisé par des coups de feu de la police semble hors de danger, mais reste très perturbé psychiquement, a indiqué le procureur jeudi.

 Il a été opéré mercredi soir pour ses blessures à la cuisse droite et à la main gauche et "le pronostic vital ne semble pas engagé", a dit le procureur de Michel Valet à la presse. Il est hospitalisé sous surveillance, mais une expertise a conclu que son état psychique "était incompatible avec une garde à vue", a-t-il précisé.

"L'ouverture d'une information judiciaire est imminente" et un juge d'instruction devrait aller signifier sa mise en examen au jeune homme.

 

TF1 News

18:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Paris appelle les militaires syriens à déserter

 
PARIS, 22 juin - RIA Novosti
 

Les autorités françaises appellent les militaires syriens à faire défection, suivant l'exemple du colonel Hassan Hammadeh, déserteur syrien qui a atterri jeudi en Jordanie aux commandes d'un MiG-21, a annoncé vendredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero.

"La France se félicite de la défection du colonel Hassan Hammadeh et salue ce geste courageux", a déclaré le porte-parole cité par les médias européens.

Pilote d'un chasseur syrien MiG-21, Hassan Hammadeh a atterri jeudi en Jordanie et demandé l'asile politique aux autorités du Royaume hachémite. Sa demande a immédiatement été satisfaite.

M. Valero a souligné que le colonel transfuge avait "mérité notre reconnaissance et celle du peuple syrien" pour avoir refusé d'être un acteur "de la répression mise en œuvre par Bachar al-Assad".

La France appelle les militaires syriens à suivre cet exemple et "à ne plus obéir aux ordres criminels du régime de Damas", a conclu le diplomate.

17:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

William TURNER

Stonehenge - William Turner

Stonehenge

(Cliquez sur le tableau pour l'agrandir)

02:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

GOETHE (1749-1832) - Il était un roi de Thulé

Le poète français Gérard de Nerval publie une traduction du poème de Goethe dans La Bohème galante (1855). Il existe également d'autres traduction d'auteurs français, comme Charles Gounod.

Il était un roi de Thulé
À qui son amante fidèle
Légua, comme souvenir d’elle,
Une coupe d’or ciselé.
C’était un trésor plein de charmes
Où son amour se conservait :
À chaque fois qu’il y buvait
Ses yeux se remplissaient de larmes.
Voyant ses derniers jours venir,
Il divisa son héritage
Mais il excepta du partage
La coupe, son cher souvenir.
Il fit à la table royale
Asseoir les barons dans sa tour ;
Debout et rangée alentour,
Brillait sa noblesse loyale.
Sous le balcon grondait la mer.
Le vieux roi se lève en silence,
Il boit, — frissonne, et sa main lance
La coupe d’or au flot amer !
Il la vit tourner dans l’eau noire,
La vague en s’ouvrant fit un pli,
Le roi pencha son front pâli…
Jamais on ne le vit plus boire.
 
(1774)
 

02:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Retour sur la victoire de Marion à Carpentras

01:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Vidalies l'anti-républicain

Posté par le 21 juin 2012

 

Communiqué de Florian Philippot, porte-parole national du Rassemblement Bleu Marine

Le ministre chargé des relations avec le parlement, Alain Vidalies, vient de sortir du champ républicain en refusant à Marine Le Pen la possibilité d’être reçue par le président de la République dans le cadre des consultations de chefs de partis.

Après le refus de François Hollande de recevoir Marine Le Pen il y a quelques semaines, cette nouvelle déclaration est une véritable provocation : elle prouve la haine du nouveau pouvoir socialiste envers la démocratie. Elle est de surcroît contradictoire avec l’argument avancé à l’époque pour justifier l’exclusion du Front National des consultations présidentielle, à savoir l’absence de notre parti du Parlement.
La prise de position du ministre est antirépublicaine parce qu’elle exclut de la démocratie des millions d’électeurs. De quelle autorité morale ce ministre se croit-il le dépositaire pour décider d’interdire la consultation des 6,4 millions de Français qui ont fait le choix de Marine Le Pen ?

Cette prise de position démontre qu’une petite caste au pouvoir s’arroge le droit de faire le tri entre les votes des Français selon ses propres critères.

Il est temps que le peuple français se choisisse des dirigeants respectueux des valeurs démocratiques et républicaines.

Dans l’immédiat, nous demandons à François Hollande d’indiquer que cette prise de position ne reflète pas celle du gouvernement. Par ailleurs, suite à cet outrage scandaleux à la démocratie, nous demandons l’exclusion d’Alain Vidalies du gouvernement.

01:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Mélenchon dans le Robert: quelle honte!

Posté par le 21 juin 2012

 

Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche à la présidentielle, va figurer dans le Robert des noms propres. En attendant, il vient d’être mis en examen pour injure envers Marine Le Pen.

Bonnes gens, faites preuve de haine, insultez, menacez et vous aurez de bonnes chances d’avoir un jour votre nom dans le dictionnaire. Car c’est bien la principale caractéristique de Baudruchon, comme le nomme Jean-Marie Le Pen, d’insulter tous ceux qui ne pensent pas comme lui. Après l’« honneur » d’avoir son nom dans le Robert, à quand la Légion d’honneur pour ce triste individu ? Avec ses complices du PS, cela ne saurait tarder. A moins qu’il ne l’ait déjà…

Mais pour l’heure, comme le rapporte Le Parisien, Merluche a été mis en examen jeudi à Paris pour injure envers la présidente du Front National pour avoir déclaré : « Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d’avoir un fasciste à sa tête » ? C’est en novembre 2011 qu’il avait éructé cette phrase en réaction à des sondages situant Marine Le Pen en tête du premier tour de l’élection présidentielle.

Le Frontdegauchiste conteste avoir exactement prononcé cette phrase, tout en reconnaissant le mot « fasciste » mais qui selon lui ne constitue pas une injure. Toujours est-il que cette mise en examen devrait déboucher sur un procès, cette poursuite étant quasi automatique en la matière.
On est en tout cas impatient de lire le portrait de Mélenchon dans le Robert !

01:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le Grand rabbin de France menacé de mort

Stéphane Sellami | Publié le 21.06.2012, 23h06

Le Grand rabbin de France Gilles Berheim après des menaces de mort proférées à son encontre sur le réseau social Facebook.

Le Grand rabbin de France Gilles Berheim après des menaces de mort proférées à son encontre sur le réseau social Facebook. | LP/DELPHINE GOLDSZTEJN

 

Le Grand rabbin de , Gilles Bernheim a déposé plainte, ce jeudi 21 juin, au commissariat du IXe arrondissement à après des menaces de proférées à son encontre sur le réseau social Facebook. Gilles Bernheim, 60 ans a indiqué aux policiers qu’une photo le représentant avec une étoile de David dessinée sur le front ainsi qu’une arme de poing pointée en direction de son visage a été postée, ces derniers jours, sur le site du réseau social.

 
 

Toujours selon le Grand rabbin de France, cette page ne serait désormais plus accessible. Informé, le parquet de Paris a ouvert une enquête et confié les investigations aux policiers de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

 

LeParisien.fr

00:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)