Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2011

Encore un policier gravement blessé au cours d'une intervention: l'échec dramatique de Sarkozy

 

Communiqué de Michel Thooris, conseiller politique Sécurité de Marine Le Pen

Hier soir vers 21h30, un policier a été gravement blessé lors d’une intervention sur un cambriolage à Chenôve dans la banlieue de Dijon. Le ou les agresseurs du fonctionnaire de police sont actuellement toujours en fuite.

Il suffit de lire chaque jour la presse quotidienne pour obtenir le bilan de M. Sarkozy en matière de sécurité.

Dix ans après sa prise de fonction au ministère de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy annonce piteusement qu’il souhaite équiper certains policiers de fusils à pompe. Cette annonce montre à quel point la situation s’est dégradée durant une décennie d’inaction politique en matière de sécurité.

Totalement dépassés par la flambée de la délinquance, les pouvoirs publics ont décidé de faire appel à des policiers roumains pour patrouiller aux côtés de policiers français sur le territoire de la République. Pourtant à en croire le gouvernement, le problème des Roms venus d’Europe de l’est avait été réglé par l’expulsion de ces populations vers leur pays d’origine. On voit qu’il n’en a rien été : derrière la communication, encore une fois l’inaction.

Pour tenter de masquer ses échecs, l’UMP est en train de mettre en place des polices communautaires sur le territoire français au mépris du principe de laïcité. À quand des policiers algériens, pakistanais ou maliens pour patrouiller dans les cités sensibles ?

Si Marine Le Pen n’arrive pas très vite aux affaires, la France deviendra un pays sécuritairement très instable où la loi du plus fort sera la règle.

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

AVE MARIA de Schubert - Tino Rossi - 1938

08/12/11

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Les Européens réunis à Bruxelles pour un énième sommet de la dernière chance

08/12/11

01:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Sarkozy drague l'électorat catholique !

[MAJ 12h40 : selon NDF il n'y aurait pas 15 signataires comme l'annonce le nouvel Obs' mais 45. La liste est disponible à la fin de ce billet.]

La « droite populaire », petit regroupement d’élus UMP en charge de recouvrer les suffrages des nationaux pour la prochaine présidentielle, doit lancer une opération de communication à l’adresse des catholiques. En effet d’après le Nouvel Observateur, les parlementeurs s’apprêtent à publier un texte  qui dénonce le climat de haine contre le Christ. Voici le texte :

Christianophobie en Orient… mais aussi en Occident !

 Les chrétiens sont persécutés partout dans le monde, dans l’indifférence générale. Parmi les actes les plus récents, on peut évoquer les assassinats et emprisonnements abusifs de chrétiens au Vietnam, une religieuse tuée en Inde le 15 novembre dernier, 130 chrétiens massacrés le 5 novembre 2011 au Nigéria, le meurtre d’un jeune Somali chrétien réfugié au Kenya le 27 octobre dernier, ou encore les persécutions subies par les coptes en Egypte. Le nom de « Jésus Christ » était interdit, jusqu’au 23 novembre, dans les SMS au Pakistan, et les sociétés de téléphonie mobile avaient pour consigne de ne pas transmettre les messages contenant un mot prohibé.

Lire la suite de cette entrée »

Contre-info.com - 07/12/11

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L'Iran expose le drone américain qu'il a réussi à capturer

La télévision iranienne a dévoilé les premières images du drone furtif américain que Téhéran affirme avoir capturé. Une histoire bien embarrassante pour Washington. Car l’appareil, baptisé Sentinel apparaît intact et offre aux Iraniens un concentré de haute-technologie. L’Iran affirme l’avoir détourné sans l’abattre.

Il y a une semaine, les Etats-Unis avaient reconnu avoir perdu la trace d’un drone dans l’est du pays, à la frontière avec l’Afghanistan. Selon la presse américaine, l’appareil faisait partie d’une mission ultra-secrète destinée à recueillir des informations sur le programme nucléaire iranien.

La guerre du renseignement et de l’information bat son plein entre les Etats-Unis et l’Iran. Le 12 novembre dernier, une explosion sur une base militaire des Gardiens de la Révolution près de Téhéran a également suscité des soupçons. L’Iran a affirmé que la déflagration qui a fait 36 morts était accidentelle. Mais là aussi, la presse américaine a évoqué une opération secrète menée par les Etats-Unis et Israël. L’objectif affiché reste le même, freiner le programme nucléaire iranien.

08/12/11

00:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Golgota Picnic: l'AGRIF déboutée et condamnée

De Jeanne Smits dans Présent :

"Mme le juge Magali Bouvier n’a rien trouvé à redire au spectacle Gólgota Picnic dont l’AGRIF demandait, en référé d’urgence, l’interdiction. Ni les calomnies antichrétiennes, ni les représentations obscènes et obsessionnelles de divers moments de la Passion, ni la nudité gratuite et prolongée des acteurs sur scène, ni les dialogues présentant le Christ comme un imposteur antisocial, ni les appels à interdire les musées où figurent des œuvres chrétiennes parce qu’elles seraient responsables à la fois de la pédophilie et de la violence dans le monde n’ont été jugés comme outrepassant les limites de la liberté d’expression « artistique » ou attentatoires au droit des chrétiens de voir respectés leur foi et ses objets de vénération religieuse, affirmée par la Constitution française et de nombreux traités internationaux.

Et pour mieux faire taire l’AGRIF, le juge l’a condamnée à l’intégralité des dépens pour frais de justice réclamée par le Théâtre du Rond-Point : 3 500 euros, somme inouïe à ce stade de la procédure."

Civitas a astucieusement sous-titré un entretien donné par le directeur de ce théâtre.

De son côté, Bernard Antony communique :

"En tant que président de Chrétienté-Solidarité, devant l’abomination que constitue la pièce subventionnée Golgota Picnic, morceau de choix pour les bobos de l’art-naque contemporain et pour les obsédés de la haine anti-chrétienne et amateurs de tous les avilissements de la dignité humaine, j’appelle tous les militants et amis de Chrétienté-Solidarité à se joindre aux prières de réparation ou aux manifestations d’expression du bon goût français devant un pseudo-théâtre où s’expriment, dans une triste nudité, de pitoyables suceurs d’hémorroïdes.

J’invite aussi, puisqu’il le faut, à ce que, hors de portée des enfants, les adultes qui veulent se faire une opinion regardent les photos de la « pièce » et notamment celles où une triade d’acteurs se livre, dans des scènes de grand écart, à leur activité linguo-torcheculative. Si Rabelais était encore là, il en mourrait d’affliction."

Michel Janva

Le Salon Beige - 08/12/11 

00:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

08/12/2011

La Russie envoie 284 tonnes d'aide humanitaire à destination des Serbes du Kosovo

07/12/2011

MOSCOU (NOVOpress) – Un porte-parole du ministère russe des Situations d’urgence a annoncé qu’un convoi contenant 284 tonnes d’aide humanitaire était parti mercredi matin de Noguinsk (région de Moscou) à destination du Kosovo. Des groupes électrogènes, des couvertures, des vivres, de la vaisselle et des meubles composent le convoi, qui devrait arriver le 12 décembre prochain.

D’autre part, 36 tonnes de vivres, réchauds et vaisselle ont été envoyés par avion, en novembre dernier, a rappelé le porte-parole.

Cette aide humanitaire est envoyée sur fond de tensions extrêmes au Kosovo, entre Serbes et musulmans albanais. Les Serbes du Kosovo, abandonnés voire combattus par la K-For et l’Otan, cherchent à bénéficier de la protection de la Russie, dans la grande tradition de la solidarité orthodoxe

23:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Discours de Marine Le Pen au Sénat contre le droit de vote des étrangers

 

Jeudi 8 décembre, Marine Le Pen exprimait devant le Sénat son « opposition ferme et absolue » au droit de vote des étrangers.

Mesdames, Messieurs, chers amis,

C’est aujourd’hui que le Sénat examine une proposition de loi socialiste visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales.

Inutile de vous dire que je suis résolument contre le droit de vote aux étrangers.

Le droit de vote est un attribut de la citoyenneté, et la citoyenneté est indissolublement liée à la nationalité.

C’est notre règle républicaine depuis toujours, c’est notre tradition nationale, et il n’est pas question d’en changer. Il n’est pas question non plus de retirer aux Français le dernier privilège qui leur reste : le droit de voter pour choisir leurs représentants.

Seuls les Français doivent pouvoir voter et choisir leurs représentants en France !

Ce principe n’est pas négociable, et s’il ne doit y en avoir qu’une pour le défendre, ce sera moi !

Lire la suite de cet article »

NPI

22:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marseille: Sarkozy promet 150 fusils à pompe pour les BAC des Bouches-du-Rhône

untitled.bmp Sar Guéant.jpg

Le 8 décembre 2011 dans la cour de l'Evêché à Marseille - (Cliquez sur la photo)

Le  policier abattu fin novembre lors d'une fusillade avec des malfaiteurs à Vitrolles (Bouches-du-Rhône) est décédé, a annoncé le président Nicolas Sarkozy, qui a assisté à ses derniers instants à l'hôpital Nord de Marseille. Selon des syndicalistes de la police, le chef de l'Etat a par ailleurs promis aux responsables des forces de sécurité des Bouches-du-Rhône de doter les brigades anticriminalité (Bac) de fusils à pompe - une revendication des policiers de terrain. 

Avant d'évoquer la crise de la zone euro devant le congrès du Parti populaire européen, qui réunit les formations de droite de l'Union européenne au Parc Chanot, il a ainsi mis à profit ce déplacement dans une ville régulièrement théâtre de faits divers sanglants pour évoquer un de ses thèmes de prédilection, la sécurité, à quatre mois de l'élection  présidentielle de 2012.

  "Je viens d'apprendre la mort du fonctionnaire de police Eric Lalès, abattu froidement par des délinquants sans scrupules. Il laisse une jeune femme veuve et deux petites filles orphelines", a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion d'une heure à l'hôtel de police de Marseille. Il était allé auparavant au chevet du policier à l'hôpital Nord de Marseille. "C'étaient ses derniers instants de vie", a précisé Nicolas Sarkozy.

Eric Lalès, 37 ans, membre de la Bac d'Aix-en-Provence, était entre la vie et la mort après avoir été touché à la tête et l'abdomen le 28 novembre, lors d'une fusillade qui a suscité une vive émotion parmi les policiers, choqués par l'utilisation d'armes de guerre pour un simple vol de produits surgelés.

DES FUSILS A POMPE POUR LES BAC

Le policier blessé participait à une course poursuite pour tenter d'intercepter quatre malfaiteurs soupçonnés de piller des entrepôts de la région marseillaise. Selon des participants à la réunion de jeudi, Nicolas Sarkozy a promis d'équiper d'ici la fin de l'année les Bacs des Bouches-du-Rhône de 150 fusils à pompe - un par équipe. Cette mesure sera ensuite étendue au reste de la France, ont rapporté les mêmes sources. "C'est important pour la sécurité des policiers parce que c'est dissuasif", a expliqué à David-Olivier Reverdy, délégué régional du syndicat Alliance police nationale. "Mais on ne se focalise pas que sur les fusils à pompe. On a aussi demandé le gel de la réduction des effectifs au ministère de l'Intérieur et le recentrage des activités des policiers sur leur coeur de métier", a-t-il ajouté.

Les syndicats ont aussi demandé des peines plancher pour les criminels qui s'attaquent à des policiers ou des gendarmes. Selon un syndicaliste, Nicolas Sarkozy a promis une étude avec les constructeurs automobiles sur le renforcement des pare-brise des véhicules de patrouille. "Je souhaite que nos compatriotes saisissent cette occasion
dramatique (la mort d'Eric Lales) pour réfléchir à l'extrême dangerosité du métier de policier et de gendarme, au soutien qu'il faut leur apporter et à la compréhension que nous devons avoir pour la très grande difficulté du métier qui est le leur
", a déclaré le chef de l'Etat.

Il a promis que tout serait mis en oeuvre pour que les meurtriers d'Eric Lales soient jugés et condamnés "à la hauteur de ce qu'ils ont commis".

Avant de se rendre au congrès du PPE, Nicolas Sarkozy a rencontré au Stade Vélodrome des dirigeants de l'Olympique de Marseille pour évoquer avec eux les arrestations d'auteurs présumés d'agressions à domicile contre des footballeurs.

La Provence - 08/12/11

  

22:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Manifestation aux abords du Sénat: Marine Le Pen s'exprime sur le droit de vote des étrangers

08/12/11

19:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen supprimera les pompes aspirantes de l'immigration

Nicolas Bay, responsable de la communication électorale et conseiller de Marine Le Pen sur les questions d’immigration, explique quelles sont pour les étrangers, clandestins ou légaux, les principales incitations à venir s’installer en France où bien souvent ils bénéficient de droits et avantages plus importants que les Français dans leur propre pays.

08/12/11

18:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Laurent Gbagbo: première comparution à la CPI, 5 décembre 2011 - "J'ai été arrêté sous les bombes françaises"

06/12/11

18:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen invitée du Talk Orange - Le Figaro

07/12/11

01:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un modèle russe ?

Le Figaro l’affirme à l’instar de ses confrères de la « grande presse », « le système politique mis en place par Vladimir Poutine il y a dix ans est en train de prendre l’eau. En dépit de multiples irrégularités en sa faveur, le parti Russie unie n’a pas réussi à atteindre la barre des 50% des voix lors des législatives » et obtient « 238 sièges sur les 450 que compte la Douma ». Pire encore, est-il rapporté, les ONG financées principalement par les Etats-Unis (hasard), notamment la dénommée Golos,  comparées à des « Judas » par Poutine, sont muselées, et les 330 observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont consigné de nombreuses irrégularités dans le déroulement de ce scrutin.

 Poutine a su remettre son pays, qui faut-il le rappeler n’a jamais connu la démocratie à l’occidentale, sur les rails après 70 ans de communisme et l’ère Eltsine qui avait vendu  la Sainte Russie à la découpe aux mafieux et aux spéculateurs apatrides. La politique  poutiniene dictée par un patriotisme intransigeant a permis de redonner à la Russie, menacée directement dans ses intérêts par les menées du Nouvel ordre mondial, un poids réel sur la scène internationale. Quant aux réformes économiques et sociales engagées sous son impulsion,  elles ont d’ores et déjà  puissamment contribué à élever très sensiblement le niveau de vie (et de santé) de son peuple. Rien n’y fait, il reste aux yeux  du microcosme politico-médiatique  un individu louche soupçonné de pulsions fascisantes.

 A bien y regarder, au-delà en effet des fraudes pointées par les « observateurs », force pourtant est de constater que les partis alternatifs à Russie Unie ne décollent pas

 Sur le Blog realpolitik tv, Xavier Moreau affirme que si la baisse du score Russie Unie « était prévisible tant le résultat de 2007 fut exceptionnel, avec plus de 60% des voix », « ces élections législatives marquent à n’en pas douter, un ancrage définitif de la Russie dans un modèle de développement démocratique autonome, éloigné des influences occidentales ». « La Russie semble définitivement guérie de son engouement pour le modèle occidental du début des années 90 »

 « Même à Moscou (« fief » de l’opposition à Poutine, NDLR), le parti Yabloko (dirigé par Grigory Yavlinsky), considéré comme le plus libéral, recueille à peine 10%. La nouvelle classe moyenne russe ou les milieux populaires, lorsqu’ils n’ont pas voté Russie unie (49,7%), ont voté communiste (KPRF : 19,15%), Russie Juste (parti proche de Russie Unie : 13,16%) ou pour les ultra-nationalistes de Vladimir Jirinowski (LDPR : 11,7%). Au total, plus de 90% du corps électoral russe rejette l’influence occidentale. »

 « Le modèle consumériste, si visible à Moscou, n’est pas venu à bout de l’âme russe poursuit-il. Les trois millions de fidèles qui ont défilé devant la ceinture de la Vierge dans toute la Russie, attendant pendant des heures, la nuit et dans le froid, sont là pour en témoigner. Les Russes, soutenus en cela par leurs élites reconstruisent leur identité autour du christianisme, ce qui est également une rupture nette avec l’Occident où la laïcité militante est devenue religion d’État. »

 « Absence de partis pro-occidentaux à la Douma, reconstruction de l’identité russe autour du christianisme, piété populaire, refus de l’affrontement civilisationnel, interdiction du prosélytisme homosexuel, c’est le modèle européiste au complet qui est rejeté par le peuple russe et ses élites dirigeantes. Paradoxalement, c’est un modèle de développement qui pourrait inspirer les sociétés européennes enfoncées dans une crise autant économique que morale » relève encore Xavier Moreau.

 Au-delà des imperfections de la toute jeune démocratie russe, il est en tout cas permis de s’interroger, comme Bruno Gollnisch, sur le fait de savoir si ce n’est pas surtout ce sursaut national et identitaire russe qui vaut à ses dirigeants actuels d’être traînés dans la boue. Comme l’écrivait Alain de Benoist, « les gens peuvent éventuellement critiquer vos défauts, ils ne vous détestent jamais que pour vos qualités »;  le constat vaut aussi souvent pour les peuples et les nations…

Blog de Bruno Gollnisch

01:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Marine interdite de débat à Dauphine: intolérable intolérance !

7 décembre 2011

Le blog D’Abel Mestre rattaché au journal Le Monde le relevait hier, « les contre-manifestations contre la venue d’une personnalité du FN, presque systématiques lorsque Jean-Marie Le Pen était président du parti d’extrême droite, avaient disparu depuis l’accession de Marine Le Pen à la tête du Front. Las! Mardi 6 décembre, alors que Mme Le Pen devait débattre à l’Université Paris-Dauphine de son programme économique – à l’invitation de l’association Dauphine Discussion Débat (…)-sa venue a été annulée pour cause de contre-manifestation mouvementée. » Oui mais voilà M. Mestre, nous sommes désormais entrés de plein pied dans la campagne présidentielle…

 Ainsi les médias ont rapporté que plusieurs pseudopodes du PS , l’UEJF (Union des étudiants juifs de France), l’Unef, SOS Racisme, les jeunes socialistes (MJS), mais aussi le NPA et  l’Union des Etudiants communistes (UEC) avaient appelé hier à cette contre-manifestation. Les militants de gauche et quelques très rares professeurs présents ne se sont pas contentés d’utiliser leur cerveau reptilien pour beugler « F comme fasciste et N comme nazi, à bas le Front National ». Ce rassemblement devant les portes de la faculté a débouché rapidement sur une occupation de l’amphithéâtre Elie Cohen dans lequel la présidente du FN, à l’instar des autres candidats la présidentielle pareillement invités à des dates ultérieures, devait débattre avec les étudiants. Du matériel a été saccagé et un étudiant frappé.

 Lors de la conférence de presse qu’elle a convoqué en urgence dans ses locaux de campagne  à Paris,  juste après l’annulation du débat, Marine a dénoncé des « violences inadmissibles », perpétrées par des « milices de gauche » et des « nervis ». « Est-ce que le pouvoir va laisser ces milices de gauche faire la loi dans notre pays? Est-ce que le pouvoir va laisser ces milices de gauche brutaliser des étudiants? Empêcher une candidate à la présidentielle de s’exprimer dans le cadre d’un débat républicain et démocratique? » s’est-elle encore interrogée. La candidate national a donc demandé « aux responsables de gauche » et à « François Hollande », « de condamner formellement ces violences ». « J’attends de la classe politique la même condamnation, aussi ferme et aussi solennelle quelle serait intervenue si jamais des jeunes du FN auraient empêché François Hollande de tenir un débat – ce qu’ils n’auraient jamais fait !».

 La présidente du FN a pointé dans cette affaire la responsabilité partielle du président de Dauphine, Laurent Batch, du fait du filtrage insuffisant  des étudiants pour empêcher les gens venant de l’extérieur de venir au débat.

 Au nombre des explications données pour justifier leur action par les partisans du « harcèlement démocratique » à l’encontre de Marine, Guillaume Chiche, de l’Unef, a récité comme il se doit un passage du dernier livre de Laurence Parisot, ou de celui de NKM, à moins que ce ne soit une déclaration de Valérie Pécresse  ou un bout de tract du PS on s’y perd. Selon lui Marine Le Pen « stigmatise toujours une partie de la population, désigne un ennemi de l’intérieur », en prenant aussi comme référence « la préférence nationale ». « Le FN est un parti en marge de l’échiquier démocratique ». Au vu de la conception de la démocratie qui est celle de M Chiche, nous sommes en mesure de le  lui confirmer.

 Plus drôle, ou pathétique au choix, son acolyte Alexandre Campos-Oriola, un membre du bureau national de l’Unef, a déclaré que l’université « est un lieu de diffusion du savoir, c’est contraire à l’idée même du Front national (sic) . On lui offre une tribune gratuite, on ne peut pas le tolérer.» Une argumentation dont la grande finesse rend elle aussi  incontestablement hommage à l’université française.

 Dans un tract commun, les groupuscules anti-nationaux cités plus haut ont dénoncé notamment « la présence régulière (sic) dans l’entourage de Marine Le Pen » de « Bruno Gollnisch ». Durant ce rassemblement,  Jonathan Hayoun, président de l’UEJF a d’ailleurs accaparé le micro pour affirmer « Marine Le Pen n’a pas sa place à l’université », qu’ « elle ne s’est pas affranchie de l’idéologie de son parti ni de son père Jean-Marie Le Pen qu’elle a nommé président d’honneur du Front National », qu’il entendait « ne pas donner une tribune à ceux qui sont racistes, xénophobes ou antisémites ».

 On le constate le brave Jonathan Hayoun est ici avec ses petits camarades bien dans son rôle de voiture-balai du PS, tout juste peut on constater  que la vitrine qu’il compose dans sa petite boutique est un peu passée de mode et se révèle, même en période de soldes, bien peu susceptible d’attirer le chaland. Pour preuve , son appel à la mobilisation en septembre dernier –avec l’UNEF, SOS Racisme, la LDH, la Licra…- contre la réintégration de Bruno Gollnisch à l’Université Lyon-III a été un bide complet. Les obsessions et les mauvais fantasmes de toutes ses officines ne sont pas partagés par les Français, mais nous ne prétendons pas le leur apprendre, ils le savent depuis toujours…

Blog de Bruno Gollnisch

01:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Dans quel pays se trouve cet édifice ?

untitled.bmp XXX.jpg

(Cliquez sur  la photo)

00:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

07/12/2011

Valentine Arditti de l'UEJF accuse "Dauphine Discussion Débat" d'organiser un meeting pour Marine Le Pen

07/12/11

23:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Arthur et Karim Zéribi favorables à l'interdiction du Front National

07/12/11

23:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Maires étrangers: Guéant fait marche arrière...


Droit vote des étrangers : Guéant reconnait son... par LePostfr

07/12/11

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Sophia Aram insulte les Français et obtient une protection policière

« L’humoriste » et comédienne Sophia Aram, qui fait l’objet de menaces prises au sérieux après des chroniques sur l’extrême droite tenues sur France Inter, fait l’objet d’une protection policière, ont rapporté mercredi plusieurs médias.

« Depuis une chronique sur Jean-Marie Le Pen en janvier dernier, l’humoriste de la matinale de France Inter n’en finit pas de recevoir des messages d’insultes et de menaces. Et l’affaire est assez sérieuse pour qu’elle ait fini par obtenir une protection policière, ainsi qu’elle le déclare à Télérama », rapporte le site du Nouvel Observateur.

En avril dernier, le Front National avait dénoncé les « propos infâmes » de l’humoriste Sophia Aram mercredi matin sur France Inter, qui a « traité plusieurs fois et laborieusement les électeurs du Front national de ‘gros cons’ ».

DéFrancisation - 07/12/11

20:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)