Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 188

  • Damien Viguier - L'avortement dans le droit romain

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Damien-Viguier-L-avortement-dans-l-histoire-du-droit-romain-43076.html

  • Comment Marine Le Pen a évolué sur l'avortement

    http://premium.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/12/12/25001-20161212ARTFIG00210-comment-marine-le-pen-a-evolue-sur-l-avortement.php

    + 2 VIDEOS

  • Résistance des crèches : Strasbourg se soumet

    Christkindelsmärik_9622590-600x450.jpg

     

     

     

    Vive émotion en ce mois de décembre à Strasbourg où la mairie a fait retirer le portique illuminé Christkindelsmärik (« marché de l’enfant Jésus ») à l’entrée du Marché de Noël et supprimer la crèche place Kléber.

    Officiellement, le portique aurait été retiré pour « faciliter l’accès des services de secours » dans le cadre du dispositif sécuritaire renforcé cette année. En réalité, protestent les militants régionalistes sur les réseaux sociaux, rien n’empêchait de placer ailleurs cette célèbre arcade en dialecte alsacien, nom donné au traditionnel marché de Noël qui se tient depuis 1570 à Strasbourg où il a longtemps été le seul. Rien, si ce n’est son triomphalisme choquant et nauséabond ! Le maire socialiste Roland Ries y a vu une bonne occasion de tout liquider, y compris la crèche place Kléber. Elle n’entre pourtant pas dans le champ des interdictions du Conseil d’Etat puisque « l’exception culturelle et festive » requise, est ici caractérisée, évidemment, sur le Marché de Noël de Strasbourg.

    « En effet, il semble que Monsieur Ries, le maire de Strasbourg, ne veuille pas choquer une “certaine communauté” », commentent des Strasbourgeois : « Nous, dissidents alsaciens, tenons à dénoncer cet agissement plein de lâcheté, inspiré par la traîtrise et l’abandon de notre identité. Nous ne resterons pas sans rien faire. Nous défendrons notre identité contre tous ceux qui veulent la détruire. »

    Dans le même temps, la mairie lance et finance pour 70 000 euros une « alternative au Noël traditionnel » avec « le marché off » place du Grimmeissen près de la Petite-France, où les chalets en bois et les santons de la crèche ont été remplacés par des containers. Le Marché off se fait fort de proposer « d’autres produits, d’autres valeurs fondamentales » : « L’opportunité de vivre les fêtes de fin d’année sous un autre angle, celui de l’achat responsable, grâce à un marché avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire où vous découvrirez des modes de consommation, des produits variés, éthiques, responsables et originaux qui font sens. » C’est vrai que ça fait envie.

    Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg, a déclaré lors des discours inauguraux que cet événement peut permettre de « réconcilier les Strasbourgeois avec le Marché de Noël ». De quels Strasbourgeois parle-t-il exactement ?

    Caroline Parmentier

    Article et dessin parus dans Présent daté du 13 décembre 2016

  • Suède : inconduites de “migrants” dans une église de Kristianstad

    kristianstad-copie.png

     

     

     

     

    Voici ce que le site Breitbart, reprenant un article du Kristianstadsbladet, nous apprend…

    « Les chrétiens ont désormais peur de se rendre à l’église [luthérienne] de la Sainte-Trinité [de Kristianstad] car les nouveaux arrivants [entendez : les “migrants”] viennent y hurler et briser des bouteilles d’alcool pendant les services, s’y masturbent, urinent et défèquent dans l’église […] Pendant les baptêmes [a signalé Bengt Alvland, administrateur de l’église], ils ont essayé d’arracher des enfants des bras du prêtre ou des parents alors que la cérémonie était en cours […] ».

    La police a autorisé l’église à recruter des agents de sécurité pour protéger ses services religieux et les cérémonies de mariages et de baptêmes…

    Sources : Breitbart, 9 décembre ; Kristianstadsbladet, 8 décembre

    Mise à jour (16 h 30) – Une lectrice (merci C. S.) m’a adressé un courriel pour me signaler un nouvel article du Kristianstadbladet qui précise que, selon la page Facebook de l’église, les auteurs de ces inconduites seraient « des hommes suédois, âgés de 35 à 45 ans, ayant des problèmes de toxicomanie ». Dont acte...

    L'Observatoire de la christianophobie

  • Ce soir sur M6 : Mal logement : 4 millions de Français à la dérive

    Mal-Logement-M6.jpg

     

    Partager sur Facebook Tweeter

     

    11/12/2016 – FRANCE (NOVOpress) : « Mal logement : 4 millions de Français », tel est le titre du numéro de Zone interdite diffusé ce soir sur M6, à 21 heures. Voici la présentation de l’émission diffusée par M6.

    « Plus de 4 millions de Français vivent aujourd’hui dans des conditions de logement difficile ou insalubre. Ophélie Meunier et les équipes de Zone Interdite ont suivi ces familles des classes moyennes happées par la précarité. Elles ont aussi partagé leurs angoisses et leurs combats pour remonter la pente.

    Stéphanie et Christophe, la quarantaine, habitent dans un camping-car avec leur fille Jade, 9 ans. Il y a encore 6 mois, ils vivaient tous les trois dans une jolie maison avec piscine. Quand leur entreprise de bois de chauffage a fait faillite, ces petits patrons ont tout perdu en quelques semaines. Le camping-car leur permet de se déplacer au gré des missions d’intérim et des travaux agricoles que le couple enchaîne aux quatre coins de la France. Jade suit désormais l’école par correspondance. Ces nomades d’un nouveau genre sont de plus en plus nombreux dans notre pays.

    Dans le sud de la France nous avons découvert « les Grandes Terres », un verger d’un hectare transformé par David, le propriétaire, en refuge pour les familles frappées par la crise. Ils sont une quarantaine à y vivre aujourd’hui, enfants parents et même grands-parents. La plupart des adultes travaillent mais ne peuvent plus payer leurs traites ou, faute de garanties, sont incapables de trouver un appartement en location. Aux « Grandes Terres », David et la petite communauté aménagent coquettement les parcelles et vivent dans des caravanes, des bus ou des préfabriqués. Un havre de paix précaire car habiter sur un terrain agricole est illégal : toutes les familles risquent l’expulsion.

    La crise du logement est une aubaine pour les marchands de sommeil. Une cave insalubre et dangereuse en banlieue parisienne, louée 600 euros par mois, c’est la seule solution que Dominique, père célibataire, a trouvé afin de mettre ses deux enfants de 9 et 11 ans à l’abri. En France, il y aurait plus de 500 000 taudis en location. En théorie, la famille devrait être relogée au plus vite dans un logement social. Dominique appelle inlassablement mairie, préfecture et bailleurs sociaux : un cauchemar administratif ! Comme lui, près de 2 millions de familles patientent pour obtenir un logement social.

    En Bretagne, Christophe, 34 ans, travaille la journée mais, depuis 3 ans, passe toutes ses nuits sur la banquette arrière de sa voiture, une Renault 25 hors d´âge. Comme un quart des sans domicile fixe en France, Christophe n’a pourtant jamais cessé de travailler. Éric, l’un de ses copains de galère, vit désormais dans les bois. Tous les soirs, cet électronicien monte son abri de fortune : un sac de couchage et une toile tendue entre 2 arbres. Comme lui, en France, 10% des sans-abris sont diplômés de l’enseignement supérieur. »

  • Les identitaires allemands accrochent une bannière sur la cathédrale de Munich

     

    18h49

    Le centre-ville de Munich offrait samedi aux passants un aspect inhabituel.[...]

    L’église la plus connue de Munich est actuellement entourée d’échafaudages. Le « Mouvement identitaire », une organisation de droite, a – sans doute dans la nuit de samedi – accrochée au clocher de l’église une grande affiche avec l’inscription « Minga [ Munich en bavarois] est identitaire« .[...]

    On ne sait pas combien de temps et depuis quand l’affiche est restée accrochée sur la tour de la cathédrale Notre-Dame. Dans la matinée de samedi, la police a décroché la bannière portant le logo des identitaires. [...] La police a confirmé que les services de la sécurité intérieure enquêtaient.

    [...]

    Ce mouvement de droite est surveillé depuis cette année par l’Office fédéral de protection de la constitution. Le « Mouvement identitaire » est un groupe aux racines françaises, actif également en Allemagne depuis 2012. Il combat la « folie multiculturelle », l’ »immigration de masse incontrôlée » et la « perte de l’identité allemande par la submersion migratoire ».

    (Traduction Fdesouche)

    Source

  • La Frette-sur-Seine (95) : Leur petit garçon dormait dans le garage et pesait 17 kilos, 6 mois avec sursis

     

    15h16

    Il y a deux ans, début août, le voisin d’un couple vivant à La Frette-sur-Seine découvre leur enfant de cinq ans et demi dans un état pitoyable sur le chemin menant à la maison familiale. Seul. Le tee-shirt déchiré. L’oeil blessé. Il mesure 1,11 mètre pour seulement 17 kilos…

    (…)

    Jeudi soir, les parents du petit garçon, Mohamed, 35 ans, et son épouse, Sitty, 30 ans , ont répondu devant le tribunal correctionnel de Pontoise de délaissement de mineur de 15 ans compromettant sa santé ou sa sécurité. Ils ont reconnu le minimum : quelques fessées et des absences prolongées, mais ont nié la chambre dans le garage. Ils ont été respectivement condamnés à six et quatre mois de prison avec sursis.

    Et comme toujours : COMMENTAIRES CLOS!!!

    Source

    Merci à i.am.french.de.France

  • Emouvant: dans ce qu'l reste d'une église maronite d'Alep, on a installé une crèche

    http://www.christianophobie.fr/breves/emouvant-quil-reste-dune-eglise-maronite-dalep-on-a-installe-creche#.WE2m5bkzWM8

    Voir les photos

     

  • Royaume-Uni : 43 % des musulmans souhaitent l’instauration de la charia

     

     

    10/12/2016 – 06H30 Londres (Breizh-info.com) –  Près d’un musulman britannique sur deux souhaite la mise en place de la charia au Royaume-Uni. C’est ce qui résulte d’un rapport du groupe de réflexion « Policy Exchange », réalisé avec l’appui de l’institut de sondage ICM.  Explosif.

    Le sondage  a été réalisé selon la méthode suivante :

    – Entretiens en face à face avec 3 040 musulmans de plus de 18 ans.
    – 10 groupes d’échanges.
    – Un sondage témoin auprès de 2 047 Britanniques adultes pour établir une comparaison avec l’ensemble de la population.

    Selon ses auteurs, c’est un rapport qui démontre que les musulmans britanniques « sont parmi les citoyens les plus loyaux, les plus patriotiques et les plus respectueux des lois » du Royaume-Uni.

    musulmans-gb-1

    Si certaines préoccupations des musulmans (chômage, sécurité, etc.) diffèrent effectivement peu de celles du Britannique moyen (cf tableau ci-dessus), le rapport démontre qu’un inévitable problème d’intégration attend le Royaume-Uni dans les décennies à venir.

    En effet, 43 % des musulmans souhaitent l’instauration de la loi islamique sur le territoire qui les accueille tandis que seuls 22 % des musulmans interrogés s’y opposent.

    43 % des Musulmans souhaitent l’instauration de la charia au Royaume-Uni

    C’est sans doute l’un des enseignements les plus représentatifs de la difficulté d’intégration des Musulmans en Occident.

     

    27 % des musulmans britanniques interrogés sont partisans de l’instauration de la loi islamique au Royaume-Uni. 16 % soutiennent fortement cette idée.

    En tout, 43 % des musulmans britanniques sont donc des partisans de l’introduction de la loi islamique dans leur pays d’accueil.

    Une petite minorité seulement s’y oppose

    En effet, 23 % des musulmans interrogés déclarent ne pas être partisans de l’introduction de la loi islamique, sans pour autant s’y opposer et 12 % d’entre eux répondent ne pas savoir.

    En tout, seuls 22 % des musulmans s’opposent donc à la charia sur le territoire qui les accueille, dont 9 % seulement de manière ferme.

    De la même manière, on retrouve 40 % de musulmans britanniques favorables à l’enseignement non-mixte (filles et garçons séparés) ou bien 43 % d’entre eux favorables à l’usage du voile comme élément de l’uniforme des enfants à l’école.

    Une population musulmane qui s’implique plus que la moyenne

    Les musulmans britanniques s’investissent dans la vie publique. C’est un élément qui a son importance car il permet de bien comprendre que les souhaits de la communauté musulmane pèseront sur la vie politique des prochaines années.

    musulmansgb-4

    Les 12 derniers mois, 72 % des musulmans britanniques ont voté contre 54 % pour l’ensemble des Britanniques.

    23 % des musulmans britanniques ont participé à des levées de fonds pour un organisme de charité contre 8 % pour l’ensemble de la population.

    18 % avaient participé à un événement communautaire contre 4 % pour le reste des Britanniques.

    Autant d’éléments qui démontrent que les musulmans britanniques sont prêts à s’engager pour promouvoir leurs valeurs. Ces valeurs sont-elles compatibles avec l’identité britannique ? That is the question…

    Nicolas Serrand

    Crédit photo : DR
    [cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

    (merci à Dirk)

  • Réfugiés "mineurs"

    Les experts de la médecine légale du Danemark ont été chargés d’enquêter sur l’âge des demandeurs d’asile arrivés sans parents et se disant mineurs.

    Ils ont examiné jusqu’ici 800 de ces mineurs, et ils concluent que près de 600 d’entre eux (près des trois quarts) ont plus de 18 ans.

    Eva Singer, responsable des questions d’asile au Conseil danois pour les réfugiés, affirme qu’ils n’ont pas cherché à frauder pour obtenir les avantages réservés aux mineurs : « Beaucoup de ces jeunes, dit-elle, ne connaissent pas exactement leur âge, parce que ce n’est pas quelque chose qui est inscrit dans leur pays d’origine de la même façon qu’au Danemark. » Sic…

    Le blog d'Yves DAOUDAL

  • Nigel Farage à Donald Trump : « Ne laissez pas l’Amérique devenir comme Bruxelles »

     

    farage-obama

     

    Il faut revenir à la définition de Genève du réfugié et vérifier strictement l’absence de liens avec le terrorisme.

    Farage warns Trump: Don't let America become like Brussels

    Les Observateurs ch

  • Le bonheur est dans le jardin


    L'oeuf s'occupe de ses oignons ! par AlainPassard

    L'œuf au plat à la coque, une recette (facile et délicieuse) d'A!ain PASSARD !

     

  • La barbarie à l’école

     

    29.jpg

    Ceux et celles qui défendent la France avec le FN

     

    Communiqués / 8 décembre 2016 / Étiquettes : , /
     

    Communiqué de Presse de Valérie Laupies, Membre du Bureau Politique

    A la Pointe Rouge à Marseille, devant le lycée Poinso-Chapuis un élève de 16 ans a été poignardé à mort par un de ses camarades jeudi 1er décembre. Le quotidien La Provence s’interroge sur le criminel en ces termes : « un garçon tranquille, sans histoire».Quant aux cadres de l’Education nationale, ils réclament davantage de moyens.

    Cette ritournelle en guise d’analyse n’est plus recevable à l’heure où la situation est tragique. Jusqu’où la barbarie doit-elle aller pour que nos gouvernants réagissent de façon responsable ? La première des causes en est le laxisme de l’Education nationale, institution pour laquelle c’est la sanction qui est considérée comme un acte de violence et non pas le comportement des enfants et des adolescents … Le communautarisme aussi est un facteur important de destruction de l’Ecole puisque de véritables clans se sont formés au sein même de certains établissements scolaires.

    Pourtant nous ne devons pas nous laisser séduire par les incantations de François Fillon en matière d’AUTORITE. Ce candidat aux élections présidentielles est davantage attaché aux directives européennes qui consistent à « former un citoyen mobile », « à éduquer à la citoyenneté par un dialogue interculturel ». Des indices : M. Fillon ne remet pas en cause les cours d’arabe dans les établissements d’éducation prioritaire d’une part, il encourage les revendications communautaristes par l’intrusion des parents dans le fonctionnement des établissements d’autre part.

    Marine LE PEN elle, supprimera le dispositif ELCO (Etude de la Langue et de la Culture d’Origine) et instaurera un système de sanctions dans les écoles.

  • Charleville-Mézières : un irakien agresse sexuellement 2 mineures à la médiathèque

    Allemagne_agressions_sexuelles_piscine_envahisseur.jpg

     

    La médiathèque Voyelles, au centre de Charleville-Mézières, n’avait pas besoin de ça : déjà en prise avec quelques jeunes qui multiplient les petits faits de délinquance depuis cet automne, le bâtiment a été la scène d’une agression sexuelle, survenue en début de semaine.

    Un homme d’origine irakienne, logé au foyer AFTAR de Vivier-au-Court, s’en est pris à deux jeunes filles de 16 ans. « Il leur a caressé le visage et a tenté de les embrasser de force, indique un enquêteur. Puis il leur a lancé : « I want sex with you. » »

    L’homme a pris la fuite. Il a été interpellé mercredi. Placé en garde à vue, il doit être jugé ce vendredi après-midi, à 15 heures, au tribunal correctionnel de Charleville-Mézières, dans le cadre d’une comparution immédiate.

  • Syrie: le groupe Etat islamique est de nouveau entré dans Palmyre, cité martyre

    http://www.leparisien.fr/international/syrie-vaste-offensive-de-l-etat-islamique-aux-portes-de-palmyre-09-12-2016-6436875.php

  • Julien Sanchez (FN) interpelle Benoît Hamon (PS) 08/12/16)

    Bravo Julien Sanchez!