Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2015

Pétition adressée à François Hollande: "Fermez les mosquées salafistes ! "

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/14-11-2015/petition-adress...

Signée

23:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Migrants: une élue verte allemande se réjouit du changement de population

FDS

21:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Su-24: un des pilotes abattu pendant sa descente en parachute

International
URL courte
La Turquie abat un Su-24 russe (25)
335170269

Selon les informations précédentes, les pilotes du Su-24 abattu en Turquie se sont éjectés.

 

Selon les premières informations, un des pilotes du bombardier russe Su-24 abattu par un avion turc en Syrie, a été tué depuis le sol alors qu'il effectuait un vol en parachute après s'être éjecté pour se mettre en lieu sûr, a annoncé l'Etat-major général russe.

Un représentant d'un groupe armé de "l'opposition syrienne" a antérieurement déclaré que son groupe avait exécuté les pilotes de l'avion russe.

 

Les militaires russes poursuivent l'opération de recherche des pilotes.

Les données de la défense antiaérienne syrienne confirment que l'avion n'avait pas franchi la frontière syro-turque, a précisé l'Etat-major russe.

Un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s'est écrasé mardi sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l'espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16.

La Turquie affirme que l'avion russe a violé son espace aérien. D'après le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien, à un kilomètre de la frontière turque.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151124/10197801...

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Ne perdons jamais notre humour!

!cid_image003_jpg@01D126D2.jpg Manneken.jpg

(merci à Dirk)

20:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marion Maréchal-Le Pen invitée de Guillaume Durand sur Radio classique et LCI

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

AUDIO - Florian Philippot du Club de la Presse sur Europe 1

http://www.frontnational.com/videos/florian-philippot-sur...

Le "Passenger Name Record" (PNR), un fichier européen des données personnelles des voyageurs aériens, pourrait bientôt être enclenché par l'Union européenne. Vendredi soir, les ministres de l'Intérieur et de la Justice des pays membres ont souhaité une mise en place rapide de ce système.   

19:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Florian Philippot sur RFI

Florian Philippot, Vice-Président du Front National, tête de liste FN/RBM région Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine, était l’invité de Frédéric Rivière sur RFI.

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Tunis : l'explosion d'un bus de la garde présidentielle fait au moins onze morts et de nombreux blessés

 

 24 Nov. 2015, 17h42 | MAJ : 24 Nov. 2015, 18h19

 
 
 

Un bus a explosé à Tunis mardi après-midi alors qu'il circulait sur l'avenue Mohammed V.  Selon la télévision d'Etat tunisienne, le véhicule était un bus de la sécurité présidentielle. Selon la présidence tunisienne, il s'agit bel et bien d'un attentat commis devant le siège du Rassemblement constitutionnel démocratique, le parti de l'ex-président Ben Ali.

 
 

D'après le ministère de l'Intérieur, l'attaque a fait au moins onze morts ainsi que de nombreux blessés. De nombreuses ambulances ainsi que des fourgons de police sont sur place et un périmètre de sécurité a été mis en place, selon les médias locaux.

 

Conseiller du président tunisien Béji Caïd Essebsi, Firas Guefrech a évoqué sur Twitter «une scène de guerre». «C'est la république qui est visée», a-t-il ajouté.
 
LE PARISIEN

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Avion russe abattu par les Turcs : Poutine dénonce «un coup de poignard dans le dos»

5308027_mow4809-974453-01-02_545x460_autocrop.jpg Poutine.jpg

 

Le bombardier russe Su-24 abattu par l'aviation turque ne menaçait pas la Turquie, a assuré mardi le président russe Vladimir Poutine.

24 Nov. 2015, 14h28 | MAJ : 24 Nov. 2015, 16h30 - Le Parisien

 
réagir
56
 

Vladimir Poutine a employé le ton le plus ferme qui soit après qu'un avion de combat russe SU-24 a été abattu par l'armée turque, ce mardi, à la frontière syrienne.

 

 «Notre avion, nos pilotes, ne menaçaient nullement la Turquie», a-t-il assuré lors d'une conférence de presse à Sotchi (Russie), en présence du roi de Jordanie Abdallah II. Selon lui, le bombardier a été touché à un kilomètre de la frontière turque et s'est écrasé à quatre kilomètres. Selon des sources rebelles et des militants de l'opposition syrienne, un pilote russe de l'avion abattu a été tué tandis que le deuxième est porté disparu.

«La perte d'aujourd'hui est un coup de poignard dans le dos qui nous a été porté par les complices des terroristes», a poursuivi le président russe. Il accuse ainsi implicitement le régime d'Ankara d'être un allié de l'organisation Etat islamique (Daech). «Je ne peux qualifier autrement ce qu'il s'est passé aujourd'hui. (...) Nous ne tolérerons jamais que des crimes comme celui d'aujourd'hui soient commis», a-t-il poursuivi.

«Bien sûr, nous allons analyser tout ce qui s'est passé. Et les événements tragiques d'aujourd'hui vont avoir des conséquences sérieuses sur les relations russo-turques», a menacé Vladimir poutine. «Nous avons toujours eu avec la Turquie des bonnes relations de voisinage mais plus encore des relations amicales avec le gouvernement. Je ne sais pas qui avait besoin de ce qu'il s'est passé aujourd'hui. Sûrement pas nous», a-t-il asséné.

Le président russe a en outre regretté qu'Ankara ait demandé une réunion extraordinaire de l'Otan, dont elle est membre, au lieu de discuter de ce problème directement avec Moscou. L'attaché militaire turc à Moscou a été aussitôt convoqué par le ministère russe de la Défense. 

De son côté, Ankara a assuré que l'avion avait violé son espace aérien et qu'il avait été mis en garde à plusieurs reprises. «Tout le monde doit savoir qu'il est de notre droit internationalement reconnu et de notre devoir national de prendre toutes les mesures nécessaires contre quiconque viole notre espace aérien ou nos frontières», a déclaré le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, lors d'un discours prononcé à l'occasion de la journée nationale des enseignants. «Notre estimée nation doit savoir que nous n'hésiterons pas, même un seul instant, à prendre les mesures (nécessaires)», a-t-il insisté.

Le ministre des Affaires étrangères russe annule sa visite à Istanbul
Conséquence de cet incident entre la Russie et la Turquie, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a annoncé l'annulation de sa visite officielle à Istanbul, prévue mercredi. Sergueï Lavrov a évoqué la «menace terroriste croissante» en Turquie pour justifier cette annulation.

Le ministre a aussi affirmé que la Russie déconseillait à ses concitoyens de voyager en Turquie. «Le nombre de manifestations de terrorisme sur le territoire turc n'est pas moindre, selon nos estimations, qu'en Egypte. Nous déconseillons donc à nos concitoyens de se rendre en Turquie à des fins touristiques ou autres», a-t-il ainsi déclaré à la télévision. La Turquie constitue la principale destination touristique des Russes au coude à coude avec l'Egypte, vers laquelle toutes les liaisons aériennes ont cessé après le crash de l'Airbus russe dans le Sinaï.

18:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le Nouvel Obs’ : « un prêtre catholique publie une tribune odieuse après les attentats »

0x3FMi8.jpg

 

19h53

 

Dans cette tribune hallucinante, publiée sur le blog catholique ultra-conservateur « Riposte catholique » et vivement critiquée sur Twitter, le père Hervé Benoît, l’un des chapelains de la basilique de Fourvière à Lyon, y décrit les spectateurs du Bataclan comme les « frères siamois » des terroristes :

« Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, ‘jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites’ comme dit le ‘quotidien de révérence’. Mais ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture… » [...]

Et le prêtre de se lancer ensuite dans un horrible parallèle entre les victimes des attentats et… le nombre d’avortement en France : « 130 morts, c’est affreux ! Et 600 morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour. Où est l’horreur, la vraie ? »

Le Nouvel Obs’

03:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

« Désignons à la vindicte de l’Histoire ceux qui ont créé les conditions de possibles drames à venir »!

pada001-770x1057.jpg Miège.jpg

Depuis les attentats, les avertissements visant à éviter les amalgames entre terroristes et musulmans se multiplient, car les musulmans intégrés ne sont bien évidemment pas coupables des crimes commis en leur nom. Mais cela ne doit pas conduire à nier les liens entre l’islam et l’islamisme ; refuser de voir ce lien est tout aussi condamnable que de faire d’injustes amalgames.
La voie de la vérité est étroite et le courage est donc de refuser ces deux tendances du déni que sont l’amalgame qui stigmatise et le refus de voir les réalités historiques de l’islam, système idéologique global plus que religion, moyen d’emprise sociale plus que foi.
C’est donc par une réflexion sur la nature de l’islam que passera le combat contre l’islamisme. Cette perspective incontournable déplaît aux uns et terrorise les autres, parce qu’elle nécessite de questionner les fondements de l’islam : le personnage de Mahomet à la vie peu conforme aux idéaux humanistes, érigé en « beau modèle » (de djihadiste ?) non critiquable et imitable en tous points ; le Coran et certains de ses versets insupportables pour la conscience occidentale ; son prolongement juridique, la charia.
Lire aussi : Nous ne pouvons continuer à dire : ceci n’a rien à voir avec l’islam
Le drame est peut-être qu’une telle exégèse pourrait aboutir au constat de l’impossible intégration de l’islam à la société occidentale, sans un aggiornamento radical. Et c’est peut-être parce que chacun perçoit intuitivement l’impasse actuelle que beaucoup dénient le lien consubstantiel unissant l’islam et l’islamisme.
L’auteur de ces lignes a pu constater les difficultés induites par la problématique. Tous ses élèves, musulmans ou non, sont sincèrement horrifiés par les attentats. Chacun est d’accord pour rejeter la tentation des amalgames. Mais, selon certains, les gens ne connaîtraient pas le véritable islam. Qu’est-ce que le véritable islam, demande le professeur ? C’est la paix ! répondent-ils. Pourtant, certains versets agressifs d’un Coran non amendable ne constituent-ils pas une menace permanente pour les non-musulmans ? Lourd silence. Mahomet le conquérant vivait-il pacifiquement ? Silence gêné. Et ainsi de suite. La limite du débat est atteinte.
Et l’angoisse est là pour tous, chacun sincère et de bonne foi, mais ignorant des fondements opposés des sociétés occidentales et islamiques, liberté intérieure pour l’une, soumission pour l’autre. Musulmans et non-musulmans se trouvent dans un face-à-face qu’ils n’ont pas désiré et dont ils pourraient faire les frais.
Alors, désignons à la vindicte de l’Histoire ceux qui ont créé les conditions de possibles drames à venir : les politiques qui n’ont pas évalué les capacités d’adaptation de l’islam, les intellectuels qui ont abusé le peuple en créant une psychose « extrême droite », les évêques qui se refusent à faire preuve de discernement sur l’islam, tous, âmes damnées vendues à une oligarchie mondialiste, acharnée à détruire les peuples historiques par l’instrumentalisation d’un multiculturalisme délétère.

Bruno Riondel – Boulevard Voltaire

DélitDimages

02:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

VIDEO - Crachat de Karim Benzema pendant la Marseillaise : Nadine Morano demande son exclusion des Bleus

 

02:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

I-Média spécial attentats : Synthèse et décryptage d’une semaine d’intox

 




30
 
Download PDF

Au sommaire de ce numéro d’I-Média produit par TV Libertés et animé par Jean-Yves Le Gallou :

01:38 – Terroristes, des français comme vous et moi.
07:10 – Le zapping d’I-Média
14:41 – Hoax et fantasme, la novlangue médiatique
25:41 – Les tweets d’I-Média
32:15 – Censure gouvernementale des images
37:30 – Le bobard breton de France Bleue

01:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Renaud Camus a adhéré au SIEL

 




1
 

annonce le parti, membre du Rassemblement Bleu Marine, dans un communiqué :

Ce 20 novembre 2015, Renaud Camus a adhéré au SIEL, tout en conservant par ailleurs la présidence du Parti de l’In-nocence dont il est le fondateur. Oeuvrant aux côtés du Front national, au sein du Rassemblement Bleu Marine, au rapprochement de ceux de nos compatriotes qui éprouvent à l’égard de la France un attachement patriotique charnel, le SIEL s’honore d‘accueillir désormais parmi ses membres l’une des grandes consciences européennes de notre temps.

Cette adhésion ne fait que confirmer la proximité idéologique qui existe entre la ligne nationale-identitaire imprimée par Karim Ouchikh à l’action politique du SIEL qu’il préside depuis un an, et l’œuvre politique du grand écrivain qui a conceptualisé, avec courage et lucidité, la réalité tragique qui pèse sur le destin de l’Europe et de la France, celle du Grand remplacement. Ce processus de substitution de peuples, qui s’accélère désormais avec la crise migratoire de ces derniers mois, bouleverse les grands équilibre ethnico-culturels de l’Europe : il constitue manifestement un péril mortel, – sans doute le plus considérable dans l’histoire de notre continent -, à l’égard duquel ni Renaud Camus, ni Karim Ouchikh n’entendent pas renoncer à agir.

Si le SIEL considère que le premier des défis politiques à relever demeure toujours celui de la souveraineté politique qu’il importe de recouvrer pour assurer la conduite plénière des affaires du pays, il ne néglige en rien le combat pour la sauvegarde de la souveraineté identitaire de la France, qui lui est même consubstantiel : il est vain en effet de vouloir disposer de la maitrise nominale de nos frontières, de notre monnaie, de notre budget ou de nos lois, si, dans le même temps, notre socle anthropologique et les traits homogènes de notre civilisation sont appelés à s’évaporer avec la disparition programmée du peuple français. Loin de toute vision strictement hexagonale, une telle entreprise salutaire implique nécessairement d’agir à l’échelle européenne, dans un même élan politique, car les périls contemporains affrontés par la France ne sont au fond guère différents de ceux éprouvés en Italie, en Hongrie ou en Grèce.

Renaud Camus était jusqu’à présent l’un des grands inspirateurs de l’action politique du SIEL. Il en sera désormais un acteur central, à un niveau de responsabilité qui sera défini prochainement.

NDF

01:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un coupeur de têtes irakien demande l’asile en Finlande?

sans-titre.png coupeur.png

 




60
 
Download PDF

Un site finlandais publie les photos d’un « réfugié » irakien, un certain Ammar Al-Ziadi, qui se trouverait dans un centre de réfugiés à Tornio, en Laponie. On peut voir un homme à l’air inoffensif, en tant que « réfugié » irakien en Finlande, ou encore, sur une autre photo, dans une gare en Autriche, mais aussi, sur d’autres photos, le même homme en tenue de djihadiste avec une tête coupée à la main ou sous le pied.

C’est le site MVLEHTI qui dit avoir trouvé les photos version djihadiste sur un profil Facebook supprimé depuis. Les photos sont publiées par les Finlandais ici : http://mvlehti.net/2015/11/13/onko-tama-tappaja-nyt-suome...

Samedi soir, l’accès au site finlandais semblait avoir été bloqué par des hackers, mais plusieurs sites espagnols ont repris l’information et le site Estrella Digital publie les mêmes photos ici : http://www.estrelladigital.es/articulo/mundo/finlandia-te...

Ce n’est pas la première fois que des djihadistes infiltrés parmi les immigrants clandestins sont rattrapés par leur profil Facebook. En septembre dernier, les autorités hongroises avaient pu identifier deux terroristes parmi les migrants de passage justement grâce à leur profil Facebook où ils se vantaient d’être arrivés en Europe.

NDF

01:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Il a vu le commando stationné deux heures à proximité du Bataclan : « J’ai appelé la police, elle est passée deux fois et elle n’a rien fait, elle ne les a pas contrôlés »




17
 
Download PDF

Voici l’incroyable témoignage d’un homme qui a vu les terroristes se positionner en voiture à proximité du Bataclan vendredi 13 novembre. Selon lui, ils sont restés au moins deux heures rue de Crussol, à trois minutes de la salle de concerts. Il leur a signalé qu’ils étaient mal garés mais leur réaction l’a refroidi. Il pensait que c’était des voleurs ou des bandits, mais quand il a appris pour les attaques au Stade de France, il s’est décidé à appeler la police qui est passée deux fois dans la rue sans procéder au moindre contrôle, à son grand étonnement. On connaît tous la suite…

NDF - 23/11/15

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

23/11/2015

AUDIO - Florian Philippot sur France Bleu Lorraine Nord

http://www.frontnational.com/videos/florian-philippot-sur...

22:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen au salon de la sécurité intérieure (Milipol)

22:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

FN: former une coalition avec la Russie et aider Assad, un rempart contre l’EI

1019748684.jpg Marine.jpg

International
URL courte
Crise migratoire (296)
193049644

Suite aux attentats de novembre à Paris, un député français du Front National au Parlement européen analyse les raisons d'une faille au système de sécurité en France et en Europe.

 

Parmi les kamikazes de vendredi 13 à Paris, deux ont été identifiés comme ayant gagné l’Europe en tant que réfugiés, d’après le Parquet de Paris. Une faille du système de sécurité est évidente, a indiqué à Sputnik le député français du Front National (FN) au Parlement européen, Gilles Lebreton.

"C’est l'Union européenne qui en est responsable. Nous (au Front national) avions prévenu depuis très longtemps l’UE des risques de voir s’immiscer des terroristes parmi tous ces migrants (…) C’est aussi la faute de Mme Merkel qui a provoqué un appel d’air ahurissant en signalant que l’Allemagne était prête à accueillir 800.000 migrants", a déclaré M.Lebreton.

 

Et d'ajouter que les Européens avaient été complétement débordés, Frontex n’ayant pas réussi aux frontières extérieures à contrôler l’identité des gens qui arrivaient et voilà ce qui s’était produit.

1019653124.jpg migrants.jpg

 

"Malheureusement, nous nous y attendions (…) C’est pourquoi nous au FN nous préconisons, par précaution, de rétablir les frontières nationales pour au moins empêcher ces migrants (pour la plupart des migrants économiques, ndlr) qui sont mal contrôlés d’entrer sur notre territoire national", a poursuivi l'eurodéputé.

Selon ce dernier, il faut des centres de contrôle aux frontières extérieures de l’UE, particulièrement en Grèce et en Italie.

 

"Moi je ne dis pas que tous les terroristes soient des migrants. Mais le problème c’est qu’il y a certains migrants qui sont des terroristes. C’est une information maintenant qui est prouvée, qui est suffisamment inquiétante pour qu’on établisse notre contrôle aux frontières", a indiqué M.Lebreton, tout en admettant que cela ne suffisait évidemment pas pour combattre le terrorisme.

Il a par ailleurs reconnu qu'il y avait aussi parmi les terroristes, des gens ayant la nationalité française, belge ou autre.

"Ça fait longtemps que le FN préconise cette grande coalition en particulier avec la Russie. Nous considérons que Vladimir Poutine est le dirigeant des Etats européens le plus clairvoyant sur la question de la Syrie. Il a tout de suite signalé qu’il fallait aider Bachar el-Assad non pas pour le plaisir de l’aider mais parce que c’est un rempart contre l’Etat islamique (EI) et que c’est notre intérêt que de lui apporter notre aide. Hélas il a fallu attendre 130 morts pour qu’on se rende compte qu’on avait fait fausse route", a conclu l'eurodéputé.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151123/10197489...

22:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Nouvelles menaces de l’État islamique proférées contre la France

 

23/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
De nouvelles menaces ont été proférées contre la France dans une vidéo de propagande attribuée à l’État islamique. Si elle s’avère authentique, elle confirme que c’est bien dans les banlieues sensibles qu’il faut aller chercher les nids de djihadistes.

Dans une vidéo de propagande postée sur les réseaux sociaux, l’État Islamique menace à nouveau la France d’attentats « pires que le 11 septembre ». Contrairement aux documents similaires, qui sont habituellement lus en arabe et dans une ou deux langues occidentales (Français et Anglais par exemple), celle-ci est lue uniquement en Français.
Les deux djihadistes présents à l’image ont en tout cas un phrasé et un accent qui fleure bon la banlieue « sensible ».

L’un des propagandistes parle le visage masqué, l’autre à visage découvert. Selon des informations de France 2, ce dernier s’appelle Yanis Belhamra. Cet ancien livreur de pizza est né à Bezons dans le Val d’Oise, et se fait désormais appeler « Abdul Wadoud ». Bien sûr, PADAMALGAM, mais ça donne quelques pistes pour aller chercher les cellules dormantes, sympathisants et autres soutiens logistiques de l’État islamique sur notre territoire.

Suprême ironie, le sympathique personnage apparaissait en 2012 sur la liste des soutiens à François Doucet, candidat PS aux législatives de 2012, dans la 5e circonscription du Val-d’Oise : Argenteuil et Bezons. Une vraie chance pour la France.

21:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)