Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2015

Hommage national: ces familles en colère contre l'Etat

http://www.leparisien.fr/faits-divers/hommage-national-ce...

+ VIDEO

19:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marion Maréchal-Le Pen: "Le gouvernement n'est pas à la hauteur des enjeux"


Marion Maréchal-Le Pen : « Le gouvernement n... par leparisien

18:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marion Maréchal-Le Pen: " Le contexte actuel crédibilise le Front National"


Marion Maréchal-Le Pen : « Le contexte actuel... par leparisien

18:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Emploi : le chômage remonte en flèche en octobre : +1,2%

5314281_0b29da1587ad90fabd6e60a6855c52c60485b003_545x460_autocrop.jpg

 

26 Nov. 2015, 16h55 | MAJ : 26 Nov. 2015, 17h58

 
réagir
 

Des chiffres dignes des pires heures de la crise. Le nombre de personnes sans aucune activité (catégorie A) en France métropolitaine a augmenté de 1,2% en octobre, soit 42.000 chômeurs de plus. Au total, 3.589.800 personnes sont répertoriées en catégorie A.

 

 

En septembre, le nombre de chômeurs de catégorie A avait reculé de 23.800 (-0,7 %), une des plus fortes baisses du mandat de François Hollande. Le chômage était relativement stable sur les quatre derniers mois. Sur un an, il augmente de 3,7%.

Reprise partielle, jeunes et seniors :


Chômeurs en reprise partielle. Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C est en septembre de 5.435.800. Une hausse de 0,2% sur un mois, mais de 5,5% sur un an. Dans le détail, le nombre de personnes exerçant une activité réduite courte (catégorie B) diminue de 0,9%, et celui des personnes en activité réduite longue (catégorie C) est en baisse de 1,9%.


Jeunes et seniors. Le chômage  diminue de 0,5% pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un an), augmente de 0,2 % pour les 25-49 ans (+5,2 % sur un an) et s’accroît de 0,8% pour les 50 ans ou plus (+9,8% sur un an).

Dom. En comptant les Dom, le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 3 850 900 pour la catégorie A (+1,1% sur un mois, +3,5% sur un an) et 5 740 600 pour les catégories A, B, C (+0,2 % sur un mois, +5,3 % sur un an).

«L’augmentation provient de personnes qui exerçaient le mois dernier une activité réduite»

Pour la ministre du Travail Myriam el Khomri, l’augmentation du chômage de catégorie A «provient en partie de personnes déjà inscrites à Pôle emploi et qui exerçaient le mois dernier une activité réduite (catégories B et C)».

Indiquant que «la reprise de notre économie est engagée» (+0,3 % de croissance et 14.900 créations nettes d’emplois au troisième trimestre), elle estime qu'elle est «encore insuffisante pour se traduire par une diminution durable du nombre de demandeurs d’emploi, compte tenu de la hausse de notre population active».

LE PARISIEN

18:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Brest : Opération de police contre la mosquée de l’imam salafiste cette nuit

http://breizatao.com/2015/11/20/brest-operation-de-police...

7337737.jpg

Rachid El Jay

 

03:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L’ imam salafiste de Brest salue le prédicateur islamiste qui autorise les attentats-suicide (vidéo)

BREIZ ATAO -  Boris Le Lay

03:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Qu’est-ce que le salafisme ?

revolution-sexuelle-salafistes-509108-jpg_348336.jpg

 
Salafisme, sunna, hadiths, wahhabisme, vrai islam, faux islam, sunnisme, chiisme : des mots souvent prononcés à tort et à travers.

Dès après les attentats de Paris, tous les commentateurs se sont improvisés spécialistes de l’islam. Salafisme, sunna, hadiths, wahhabisme, vrai islam, faux islam, sunnisme, chiisme : des mots souvent prononcés à tort et à travers. Aucun journaliste, « expert » ou homme politique n’a su définir pédagogiquement ce que représentent concrètement ces concepts. Il faut dire que la télévision française s’est transformée en cellule d’assistance psychologique alors qu’elle aurait dû, plus que jamais, faire œuvre de transmission des savoirs. Bref, passons.

Au commencement de l’islam était la loi. Plus précisément la loi d’Allah, c’est-à-dire celle de Dieu. Le Coran, livre saint des musulmans, représente le verbe incréé d’Allah transmis au monde sous forme de révélations faites au prophète Mahomet par l’archange Gabriel. Ce verbe incréé se traduit en règles, en interdits, pour faire court en une pratique religieuse. Tous les musulmans partagent le Coran, mais nombreuses sont les divisions quant à la « bonne » pratique, à l’interprétation des hadiths (témoignages oraux de Mahomet) ou à l’authenticité de ces hadiths.

L’islam sunnite nous intéresse au premier chef pour plusieurs raisons : il est le courant musulman majoritaire en France et dans le monde (90 % des pratiquants), les terroristes islamistes se revendiquent du sunnisme. Tous les sunnites partagent les mêmes croyances (Coran et Sunna), mais ils se divisent en quatre madhabs (écoles juridiques) ayant des interprétations juridiques (fiqh) différentes de ces sources communes : le malikisme (majoritaire en France et dans le Maghreb), l’hanbalisme (Arabie saoudite), l’hannafisme (Turquie et Asie) et le chaféisme (Afrique de l’Est). Toutes ces écoles prononcent des fatwas qui désignent, en français, des « avis religieux » ayant force de loi pour les musulmans. Des avis religieux qui dépassent le droit international et peuvent s’appliquer à tous les musulmans, où qu’ils se trouvent dans le monde.

Auquel de ces madhabs appartiennent les salafistes ? Aucun. En effet, ces derniers sont des réformistes. Ils entendent reconstruire l’islam des origines, à la manière des protestants pour le christianisme, et prétendent pouvoir dépasser les fatwas des quatre écoles juridiques susmentionnées. Bien que ne respectant pas les avis d’une école juridique, ils sont sunnites. Au sein du monde sunnite, leur présence suscite de vives oppositions. Par certains aspects, ils sont les héritiers du wahhabisme du XVIIIe siècle. Ces deux groupes veulent créer des théocraties.

Au sein du salafisme, il faut opérer une summa divisio entre les quiétistes, les Frères musulmans et les djihadistes. Les premiers refusent la politique active, les seconds n’y rechignent pas, les troisièmes s’engagent dans le combat armé sans attendre. Tous ont pour point commun de s’affranchir des règles des madhabs, mais tous ne sont pas terroristes. En revanche, tous ont le même projet : restaurer l’islam des origines et convertir le monde entier à leur foi. Ils sont expansionnistes. En ce sens, les djihadistes ne sont que des quiétistes impatients qui respectent la pensée politique de Sayyid Qutb (Frère musulman égyptien et penseur théologico-politique) : internationalisme avec Allah en réponse au socialisme nassériste, révolution, hégémonie culturelle. Notons, d’ailleurs, que la plupart des djihadistes se sont formés chez les salafistes « pacifistes ». La France doit donc refuser de céder du terrain tant à l’islam de combat qu’à l’islam politique. Peu importe les bonnes intentions de façade.

Nota bene : certains salafistes quiétistes prétendent que l’État islamique est kharidjiste. Cela est faux. Si la pratique rigoriste (est mécréant celui qui accomplit un acte de mécréance) les rapproche, le kharidjisme est une vieille école sectaire islamique principalement présente au sultanat d’Oman.

 
BOULEVARD VOLTAIRE

01:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Tweet de Robert Ménard

Capture.PNG ménard.PNG

01:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

VIDEO - Marion Maréchal-Le Pen met Christiane Taubira en difficulté devant l'Assemblée !


Question de Marion Maréchal-Le Pen à Christiane... par la1ere

00:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

« Allah Akbar » dans le Béziers-Perpignan

8490-Chard.jpg X.jpg

 

 

25/11/2015 – FRANCE (Présent 8490)

Menaces de mort, chants et prières à la gloire du « prophète », invectives en arabe… Alors que politiques et médias nous assomment à grands coups de « surtout-pas-d’amalgame », trois « jeunes » très fiers, eux, qu’on les considère comme des djihadistes, ont semé la terreur pendant plusieurs heures la semaine dernière dans un TER reliant Béziers à Perpignan.
8490-P1
Prières et chants coraniques

Cela a commencé mercredi 18, vers 22 heures. Alors que le train transportait une trentaine de passagers, les « jeunes », montés en gare de Béziers, se sont emparés du micro du contrôleur et ont commencé à hurler dans le système de haut-parleurs des « Allah Akbar », des prières et des chants en arabe, avant de finalement menacer de mort tous les voyageurs s’ils ne déposaient pas leurs téléphones portables au sol.
Par chance, un contrôleur a réussi à rassembler les passagers complètement paniqués dans une voiture séparée de leurs agresseurs et à avertir les gendarmes, qui sont intervenus lorsque le train a fait un arrêt d’urgence à la gare de Salses-le-Château.
Deux filles, qui accompagnaient les « jeunes », ont alors été interpellées et rapidement mises hors de cause. Quant aux trois voyous qui avaient réussi à s’échapper, ils ont été arrêtés dans la matinée du jeudi et placés en garde à vue à Rivesaltes.

Multirécidivistes et apologues du djihadisme

Âgés de 19 à 23 ans, de nationalité française et musulmans, ils ont tous déjà été condamnés à de multiples reprises. Le plus âgé, qui a déjà fait l’objet de neuf condamnations pour vol, avait même violemment agressé le samedi précédent un gardien de prison qui voulait le changer de cellule… Un autre, propriétaire d’un commerce au Maroc et sur le portable duquel les policiers ont retrouvé des photos d’armes ainsi que des sourates du Coran, a applaudi les attentats de Paris sur les réseaux sociaux.

Ils ont été présentés lundi en « comparution immédiate », mais leur procès pour « infractions d’apologie d’un acte de terrorisme » et « tentatives d’extorsion avec menaces de mort » a finalement été renvoyé au 9 décembre, deux des prévenus ayant en effet obtenu un délai pour préparer leur défense. D’ici là, les trois « jeunes », qui n’ont cessé de rire lors de l’audience tant ils sont convaincus de leur impunité, seront maintenus en détention provisoire. Avant d’être remis en circulation grâce à Christiane Taubira…

Franck Delétraz

00:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Grèce: les arrivées de clandestins sont en baisse

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

25/11/2015

Calais (62) : des dizaines de migrants caillassent forces de l’ordre et pompiers (Màj : 4 CRS blessés)

http://www.fdesouche.com/673981-calais-62-des-dizaines-de...

+ VIDEO

 

23:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Hollande veut éviter "l'amalgame insupportable" entre réfugiés et terroristes

21:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pays-Bas : «Bienvenue en enfer», des réfugiés accueillis par des têtes de porc

 

20h54

Dans la nuit de mardi à mercredi, des malfaiteurs anonymes ont «orné» le territoire du centre des réfugiés par environ quatorze têtes de porc.


 Bien qu’ailleurs, les habitants n’ont pas exprimé d’agressivité à l’encontre des migrants, la photo de l’incident a été diffusé sur les réseaux sociaux avec l’inscription : «Quand la démocratie échoue, les gens se fâchent et désespèrent. Bienvenue en enfer». Selon la police, cet incident est considéré comme un crime contre l’environnement et les auteurs seront poursuivis.

Source

 

21:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les Polonais enlèvent le drapeau européen

oGjwGH2.jpg Pologne.jpg

 

13h34

Le nouveau gouvernement polonais a décidé de retirer le drapeau de l’Union européenne de la salle où se tiennent les conférences de presse des autorités.

 

C’est un signe de plus du peu d’euro-enthousiasme du nouveau gouvernement polonais. Celui-ci a ainsi décidé purement et simplement de retirer le drapeau aux 12 étoiles sur fond bleu de l’Union européenne de la salle où se tiennent les conférences de presse des autorités. (…)

Les Echos

Merci à Ricou

21:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Attentats : Marine Le Pen met l’UE face à ses responsabilités

 

17h54

Au Parlement européen de Strasbourg, Marine Le Pen a mis l’Union européenne face à ses responsabilités suite aux attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre.

A voir absolument

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pilote survivant du Su-24: aucune mise en garde de la part de la Turquie

1019808472.jpg pilote.jpg

International
URL courte
La Turquie abat un Su-24 russe (55)
93153342146

Le pilote survivant du Su-24 exclut formellement toute violation de l’espace aérien turc, car selon lui, l'équipage de l'avion connaissait "comme les doigts de sa main" la zone où l'incident a eu lieu.

 

En outre, le pilote a indiqué qu'il n'y avait eu aucune mise en garde de la part de la Turquie, ni visuellement, ni à la radio.

"Il n'y a eu aucun contact. C'est pourquoi nous nous sommes préparés à la manœuvre de tir comme prévu. Il faut se rendre compte de la vitesse du bombardier et quelle est celle d’un F-16. Si on avait voulu nous mettre en garde, ils auraient pu se montrer, prenant une direction parallèle. Mais rien de tel n’a eu lieu. Et un missile a frappé subitement la queue de notre avion. Nous ne l'avons même pas observé visuellement afin d’entreprendre une manœuvre anti-missile", a-t-il déclaré.

Le pilote du Su-24 abattu dans le ciel de la Syrie a été sauvé par les unités spéciales russes et l'armée syrienne lors d'une opération qui a duré 12 heures.

 

Un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s'est écrasé mardi sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l'espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16.

La Turquie affirme que l'avion russe a violé son espace aérien. D'après le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien, à un kilomètre de la frontière turque.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151125/10198055...

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

LE CHIEN ET LES CHACALS, une belle fable de Jean de La Fontaine

Du coquin que l'on choie, il faut  craindre les tours  
Et ne  point espérer de caresse en  retour
Pour l'avoir ignoré,  maints nigauds en pâtirent.
C'est ce dont je  désire, lecteur, t'entretenir.
 
Après dix ans  et plus d'homériques  batailles,
de méchants pugilats, d'incessantes  chamailles,
Un chien était bien aise d'avoir signé la  paix
avec son voisin, chacal fort  éclopé
Qui n'avait plus  qu'un œil, chassieux de  surcroît,
Et dont l'odeur, partout,  de loin le précédait.
 
Voulant sceller  l'événement
et le célébrer  dignement,
Le chien se donna grande  peine
Pour se montrer doux et  amène.
 
Il pria le galeux chez lui, 
le fit  entrer, referma l'huis,
L'assit dans un  moelleux velours
Et lui tint ce pieux  discours :
 
« Or donc, Seigneur Chacal, vous  êtes ici chez vous !
Profitez, dégustez,  sachez combien je voue
D'amour à la  concorde nouvelle entre nous !
Hélas, que j’ai  de torts envers vous et les  vôtres,
Et comme je voudrais que le passé fût  autre !
Reprenez de ce rôt, goûtez à tous les  mets,
Ne laissez un iota de ce que vous  aimez ! »
 
L'interpellé eut  très à cœur
D'obéir à tant de  candeur.
La gueule entière à son  affaire,
Il fit de chaque plat  désert
Cependant que son hôte  affable
Se bornait à garnir la  table.
 
Puis, tout d'humilité et la  mine contrite,
En parfait comédien,  en fieffée chattemite,
Il dit : «Mais,  j'y songe,  mon cher, 
Nous voici  faisant bonne chère
Quand je sais là,  dehors, ma pauvrette famille :
Mes épouses, mes  fils, mes neveux et mes filles,
Mes oncles et  mes tantes que ronge la  disette, 
Toute ma  parentèle tant nue que  maigrelette. 
Allons-nous  les laisser jeûner  jusqu'au matin ?  »
 
"Certes non ! »  répliqua, prodigue, le matin,
Qui se leva,  ouvrit, et devant qui passèrent
Quarante et un  chacals parmi les moins  sincères.
Sans tarder cliquetèrent les  prestes mandibules 
Des grands  et des menus, même des  minuscules.
Ils avaient tant de  crocs, de rage et d'appétit,
Ils mangèrent  si bien que petit à petit
Les vivres s'étrécirent comme  peau de chagrin
Jusqu'à ce qu'à la fin il  n'en restât  plus rien. 
 
Ce que  voyant, l'ingrat  bondit :
« Ah ça, compère, je  vous prédis
Que si point ne nous  nourrissez
Et tout affamés nous  laissez
tandis que vous allez  repu,
La trêve entre nous est rompue !»
 
Ayant alors, quoi qu'il eût  dit,
Retrouvé forces et  furie,
Il se jeta sur son  mécène, 
Et en une  attaque soudaine 
il lui  récura la toison, 
Aidé de  toute sa maison. 
Puis, le  voyant à demi-mort,
De chez lui il le  bouta hors. 
 
Et  l'infortuné  crie encore 
«La peste  soit de mon cœur  d'or !  » 
 
Retenez la  leçon, peuples trop accueillants  : 
À la gent  famélique, point ne devez  promettre.
Ces êtres arriérés,  assassins et  pillards 
marchent  en rangs serrés sous le vert  étendard.
Vous en invitez un,  l'emplissez  d'ortolans, 
Et  c'est  jusqu'à vos  clefs qu'il vous  faut lui remettre.
 
Jean de LA  FONTAINE
 

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Clip de campagne Ile-de-France BleuMarine Front National

18:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Robert Ménard sans concession (23.11.15)

Le maire de Béziers, Robert Ménard, revient sur l’actualité sanglante qui secoue notre pays. Il évoque également les élections régionales et l’interdiction des crèches dans les mairies, réclamée par François Baroin…

(merci à Catherine)

03:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)