Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2014

Angela Merkel condamne les manifestations contre l’islamisation en Allemagne. Le « réveil des instincts de masse » ? (MàJ)

3rubrZd.jpg

23h11

Addendum : Les manifestations contre les étrangers tentent «de faire naître du ressentiment, de désigner un ennemi», analyse Hajo Funke, professeur en sciences politiques à l’Université libre de Berlin.

 

«Cela devient dangereux quand cela se transforme en attaque méprisante» et favorise le «réveil des instincts de masse», prévient-il.
L’appel à lutter «contre l’islamisation du pays» fait écho aux croisades chrétiennes et à la propagande nazie, analyse-t-il.

 

 

Officiellement, Pegida mobilise contre les jihadistes ou les étrangers qui refusent de s’intégrer. Mais pendant les manifestations, «élites politiques», «bureaucrates européens» et «grands médias», promoteurs d’un multiculturalisme qui «dilue» la culture allemande, sont aussi attaqués.

Une rhétorique qui épouse celle de l’AfD, formation créée en 2013 et qui vient d’entrer dans trois Parlements régionaux dans l’ex-RDA. Son président, Bernd Lucke, a reconnu dans une interview au quotidien des affaires «Handelsblatt »que son parti «partageait de nombreuses revendications» avec Pegida, notamment la volonté de sévir contre les islamistes.

De nombreux manifestants «ont échoué dans leurs vie et leur travail et projettent sur les autres leurs échecs. Ils cherchent des bouc-émissaires», a estimé Rainer Wendt, président du Syndicat des policiers allemands, dans une interview à la chaîne de télévision n-tv

Des manifestations sont été organisées ou soutenues par divers mouvements d’extrême droite ou néonazis, ainsi que par le jeune parti anti-euro, Alternative für Deutschland (AfD) qui a pris un virage xénophobe. Il croît surtout au détriment de la CDU, le parti d’Angela Merkel qui vient d’être réélue triomphalement à sa tête.

Le Parisien

La chancelière allemande a condamné, vendredi 12 décembre, « avec la plus grande fermeté » les manifestations « anti-islamisation » qui se déroulent en Allemagne depuis plusieurs semaines, principalement à Dresde, dans l’est du pays.

«Il n’y a pas de place en Allemagne pour la haine religieuse, quelle que soit la religion d’appartenance», a déclaré la porte-parole d’Angela Merkel, Christiane Wirtz. «Il n’y a pas de place en Allemagne pour l’islamophobie, l’antisémitisme, la xénophobie ou le racisme», a-t-elle insisté.

 

Relire Angela Meckel : «l’Islam fait partie de l’Allemagne »

Un groupe baptisé « Européens patriotes contre l’islamisation du pays » (Pegida) organise depuis quelques semaines des « manifestations du lundi », calquées sur celles qui ont conduit à la chute du régime communiste de l’ex-RDA. Pegida, emblématique de cette mouvance populiste, a récupéré le slogan de l’époque, « Nous sommes le peuple ». Lundi dernier, il a crée la surprise en réunissant 10 000 personnes à Dresde (et 9 000 contre-manifestants), en surfant notamment sur les fantasmes quant à l’influence de l’islam dans les société européennes.

Les manifestations hostiles aux étrangers et aux musulmans se sont multipliées au cours des dernières semaines, alors que l’Allemagne est la principale destination d’immigration en Europe. Des rassemblements organisés ou soutenus par des mouvements d’extrême-droite ou néonazie, qui ont regroupés jusqu’à plusieurs centaines de personnes, ont été organisés à Düsseldorf, Würzburg, Rostock, Bochum ou Munich.

saphirnews

via FDS

03:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Noël, ou le sursaut identitaire des Français

Ivan_Rioufol.jpg

Partager sur Facebook Tweeter 

 

12/12/2014 – FRANCE (NOVOpress)
A l’approche de Noël, Ivan Rioufol se réjouit du combat mené par certains de nos compatriotes pour protéger leurs crèches. Il y voit un symbole du réveil français.

“Touche pas à ma crèche !” pourrait être le mot d’ordre d’une opinion attachée aux racines chrétiennes de la nation, en dépit de la propagande sur le “vivre ensemble” qui invite le pays hôte à faire table rase de son passé. Les bras de fer engagés par la municipalité de Béziers et le département de la Vendée dépassent l’anecdote. Ils sont symboliques d’un sursaut identitaire né de trop d’abandons. Alors que le “Joyeux Noël” a été remplacé par d’anodines “Joyeuses Fêtes”, alors que des sapins dans des écoles sont régulièrement contestés par les intégrismes laïque et islamique, alors que la République rougit d’affirmer l’hégémonie de sa culture de peur d’importuner les minorités, alors que la pensée progressiste interdit de s’attacher au passé, ces reculades trouvent enfin leur limite. Non, les Français ne veulent pas disparaître. Mais qui en doutait ?

 

02:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Laure Manaudou interpellée pour vol à l'étalage

laure-manaudou-pl.jpg

 

Vendredi 12/12/2014 à 08H15 Marseille

 

 
 
 

Selon le site d'Europe 1, Laure Manaudou a été surprise jeudi après-midi à la sortie d’une boutique Disneyland avec 200 euros de souvenirs sur elle. L’ancienne nageuse du CNM a reconnu avoir volé ces articles. Elle a écopé d’un simple rappel à la loi.

La sportive, qui habite Marseille, était au parc d’attractions avec sa fille Manon (4 ans) et une amie. Cette dernière a été interpellée après avoir été aperçue par les caméras de surveillance en train de quitter une boutique sans avoir payé les souvenirs emportés.

Elle avait dérobé près de 300 euros d’articles. Laure Manaudou a également dû montrer son sac aux autorités : ce dernier contenait près de 200 euros de souvenirs volés.

 

LaProvence

02:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Débat Zemmour/ Mélenchon sur l'immigration


Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon : le débat... par rtl-fr

02:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Réchauffement climatique: 40° en 2050

4366031_oranson-5331248413907930854.jpg

Ranson 

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 384

00:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Pologne : l’abattage rituel de nouveau autorisé malgré son caractère « impopulaire pour la plus grande partie de la société »

4Ef5kE8.jpg

J-1

La Pologne a autorisé à nouveau mercredi l’abattage rituel, banni depuis près de deux ans, la Cour constitutionnelle jugeant que son interdiction n’était pas conforme à la loi fondamentale qui affirme la liberté de religion. La Cour avait été saisie fin août par la communauté juive de Pologne.

« La garantie constitutionnelle de la liberté de religion s’étend à toutes les activités, pratiques, rites et rituels qui revêtent un caractère religieux. La protection constitutionnelle s’étend aussi à des activités religieuses éloignées des comportements dominants dans un Etat donné, voire impopulaires pour la plus grande partie de la société« , a déclaré la juge Maria Gintowt-Jankowicz en présentant la décision.

 

La Cour a tenu compte du fait que l’abattage rituel est admis dans une nette majorité des pays membres de l’Union Européenne, a-t-elle ajouté.

Sur les quatorze juges de la Cour, cinq se sont dissociés de sa décision. La plupart d’entre eux ont souligné en substance qu’elle ouvrait la porte à l’abattage rituel à des fins commerciales, autrement dit pour l’exportation, alors qu’il devrait être limité pour répondre uniquement aux besoins des communautés religieuses présentes en Pologne.
L’interdiction, entrée en vigueur le 1er janvier 2013, était fondée sur une loi nationale sur la protection des animaux, qui interdit l’abattage des animaux sans les étourdir, alors qu’une directive européenne autorise l’abattage rituel, à condition qu’il intervienne dans un abattoir.

Avant l’interdiction, environ 90.000 tonnes de boeuf halal étaient exportées annuellement par la Pologne vers les pays musulmans, surtout la Turquie, et 4000 tonnes de viande kascher vers Israël, pour une valeur totale estimée à entre 250 et 350 millions d’euros par an.

Le Figaro (Merci à Nationaliste)

FDS

00:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Révélations sur sa vie privée: Florian Philippot va porter plainte contre "Closer"

4148537_fn-new_800x500.jpg

Florian Philippot va porter plainte contre l'hebdomadaire people «Closer». La présidente du Front national, Marine Le Pen, l'a annoncé ce vendredi, en fin d'après-midi, au cours d'une conférence de presse. «Il va porter plainte et il fera condamner ce torchon», a-t-elle lancé.

Cette plainte fait suite à la publication, par le magazine people, de photos du vice-président du FN, Florian Philippot, à Vienne (Autriche), en compagnie d'un «journaliste de télévision» dont le visage est flouté avec ce titre : «Oui à l'amour pour tous!» Un «scoop» unanimement condamné par la classe politique.

Marine Le Pen dénonce des «méthodes de voyous»

«J'espère qu'il le fera condamner dans des proportions qui éviteront à cette presse de recommencer ce genre d'intrusion dans la vie privée dont j'ai été victime, dont mes enfants ont été victimes», a déclaré Marine Le Pen, dénonçant des «méthodes de voyous» qui «vont à l'encontre des grands principes de notre constitution».

Sébastien Chenu,l'ancien cadre de l'UMP qui a annoncé jeudi son ralliement à Rassemblement Bleu Marine, a lui aussi réagi, jugeant «absolument abominable» la publication des photos. «J'aurais aimé qu'on entende toutes ces associations qui sont toujours si promptes à donner des leçons tout au long de l'année, dire quelque chose sur ce qui arrive à Florian Philippot», a-t-il ajouté, estimant comme Marine Le Pen que «si les juges se disciplinent à sanctionner cette presse à la hauteur des bénéfices qu'elle encaisse avec ce genre de papier malsain, on en serait certainement pas là».

Le Parisien - 12 12 14

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

12/12/2014

PROPAGATION DES MANIFESTATIONS ANTI-ISLAMISATION EN ALLEMAGNE

Accueil >> Monde en action

PROPAGATION DES MANIFESTATIONS ANTI-ISLAMISATION EN ALLEMAGNE  - Pourquoi l’Europe ferait bien d’y prêter attention

 


Pourquoi l’Europe ferait bien d’y prêter attention



Claude Sicard*
le 10/12/2014
Récemment, près de 10 000 personnes ont défilé dans les rues de plusieurs villes d'Allemagne pour dénoncer la montée de l'islamisation de la société et l'effritement des fondements judéo-chrétiens. Un malaise exacerbé par les partis nationalistes européens mais qui reflète également une perte de repères de plus en plus tangible.

Atlantico : Alors que le modèle d'intégration allemand semblait mieux fonctionner que les autres, comment expliquer que l'Allemagne s'empare aujourd'hui du sujet ?
Claude Sicard : Chaque lundi, en Allemagne, depuis près de deux mois, les Pediga appellent à des manifestations contre l’islamisation de leur pays, et à Dresde 10.000 personnes ont défilé début décembre. Les Pediga sont un mouvement d’européens qui, se considérant comme "patriotes", s’insurgent  contre l’islamisation de l’Europe.

Dans quelle mesure cette contestation de l'islamisation prend-elle pied en Europe ?
Un peu partout un éveil se produit: les Européens prennent conscience soudain des conséquences pour leur identité que vont avoir ces arrivées massives d’immigrants en provenance des pays islamiques : on voit se développer un peu partout des mouvements nationalistes de caractère populaire qui ont pour nom le Front National en France dont on s’étonne soudain du succès,  le Parti "Vrais Finlandais" en Finlande, le parti  du Peuple au Danemark, le parti PPV en Hollande, etc…

De quels malaises ce type de contestation, qui s'illustre par la montée du vote identitaire, est-il le reflet ? 
 
Pour bien comprendre les enjeux de cette confrontation civilisationnelle, il faut s’en référer aux anthropologues. Ces derniers nous enseignent sur ce qu’est une civilisation, et ils nous disent qu’il est impossible que deux civilisations différentes coexistent dans un même espace géographique.
Citons tout d’abord cette excellente définition d’une civilisation qu’a donnée l’anthropologue mexicain Rodolphe Stavenhagen dans un travail qu’il fit pour l’UNESCO : «C’est l’ensemble des traits distinctifs spirituels et matériels qui caractérisent  une société. Cela englobe en outre les arts, les modes de vie, les façons de vivre ensemble, les systèmes de valeur, les traditions et les croyances». Cette définition est sans doute l’une des meilleures qui puisse être donnée du concept de civilisation, un concept en fait très difficile à bien saisir, les personnes s’en tenant généralement lorsqu’on leur parle de civilisation à de simples manifestations extérieures, comme l’architecture, la mode vestimentaire, la musique, la gastronomie…. omettant totalement de comprendre qu’il s’agit de caractéristiques beaucoup plus profondes, des caractéristiques qui touchent à l’essentiel des individus : leur personnalité profonde, leur mode de pensée et leur façon de voir le monde. Il existe aujourd’hui à travers le monde, 5 ou 6 civilisations différentes, selon les auteurs, et chacune possède sa propre identité. Aussi l’arrivée et le développement rapide de nombreuses communautés islamiques en Europe pose-t-elle le problème inévitable de la confrontation sur notre territoire européen de notre civilisation, la civilisation occidentale dans sa version européenne, avec la civilisation musulmane qui est celle de tous ces nouveaux arrivants.

A quand peut-on faire remonter l'origine de ce malaise ? Peut-on faire un rapprochement avec les difficultés économiques -croissance atone, chômage- de la zone euro, ou ces interrogations sont-elles plus profondes ?
Cette confrontation avait été bien perçue déjà en 2003 par le grand  anthropologue Claude Levi Strauss, qui, interrogé par  Dominique Antoine Grison du Magazine Littéraire, avait déclaré : «Notre culture est sur la défensive vis à vis de menaces extérieures parmi lesquelles figure l’explosion islamique. Du coup je me sens fermement et ethnologiquement défenseur de ma culture».
Dans un de ses ouvrages, Claude Levi-Strauss explique  très clairement, ce qu’il advient lorsque deux civilisations différentes se trouvent en confrontation sur un même territoire. Il nous dit :«On aperçoit mal comment une civilisation pourrait profiter du style de vie d’une autre, à moins de renoncer à être elle même. Deux possibilités existent :
- Soit une désorganisation et un effondrement du pattern d’un des groupes ;
- Soit une synthèse originale qui, alors, consiste en l’émergence d’un troisième pattern lequel devient irréductible par rapport aux deux autres ».
On a donc avec Levi-Strauss la réponse à notre problème : ou bien les nouveaux arrivants qui relèvent d’une autre civilisation que la nôtre abandonnent leur civilisation et s’intègrent dans la nôtre, ou bien ils la conservent, et alors émergera une autre civilisation sur notre continent, une civilisation que Levi-Strauss qualifie de "troisième pattern", un nouveau modèle donc, "irréductible par rapport aux deux autres". Cela signifiant que nous allons voir s’éteindre notre civilisation occidentale européenne, et que va inéluctablement  émerger une nouvelle civilisation.

Récemment, la Cour de justice européenne, dans une décision hautement symbolique, avait fait passer le principe de libre-circulation dans l'espace Shengen au second plan, en interdisant le principe du tourisme social. A quelles problématiques les institutions européennes sont-elles confrontées ? Quels sont les enjeux de l'émergence de cette question identitaire européenne ?
Les musulmans arrivent en Europe et s’y implantent avec leur civilisation, aidés par la Charte européenne des Droits de l’homme que le Conseil de l’Europe a pour mission de défendre bec et ongles. Cette charte interdit formellement aux pays signataires que nous sommes, nous les pays du vieux continent, de développer de quelconques mesures qui pourraient être de nature à faire obstacle a ce que ces nouveaux arrivants conservent leur culture. Il ne s’agit pas tant pour tous ces immigrants musulmans qui viennent s’installer en Europe de problèmes de religion que de problèmes d’identité : tous ces nouveaux arrivants revendiquent leur appartenance à la civilisation islamique, bien au delà de leurs croyances religieuses. Bon nombre, bien sûr, sont attachés à leur religion, mais ceux qui le sont moins revendiquent néanmoins leur appartenance à la civilisation islamique, une civilisation qui fut une grande civilisation dans le passé et que les musulmans voudraient voir  retrouver ses titres de noblesse dans le monde d’aujourd’hui.

Si les citoyens de notre continent se désintéressent du sort de notre civilisation, alors il se produira une très profonde mutation de celle ci, mutation vers ce que Levi- Strauss a nommé un autre "pattern". C’est d’ailleurs ainsi que meurt toute civilisation. Un autre très grand esprit du siècle dernier nous avait avertis en se fondant sur l’étude des quelques 22 ou 23 civilisations qu’il avait eu à étudier tout au cours de son existence de chercheur, en nous laissant l’enseignement suivant: «Les civilisations ne sont pas assassinées, elles se suicident».

* Claude Sicard est consultant international et auteur de deux livres sur l'islam, "L'islam au risque de la démocratie" et "Le face à face islam chrétienté-Quel destin pour l'Europe ?"

**Interview réalisé par  Atlantico.fr et publié sur le site.
 
METAMAG

23:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Hollande inaugure le sapin de Noël de l'Elysée en compagnie d'enfants

Regarder la vidéo en mode plein écran

22:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Louis Aliot clarifie l'arrivée de Sébastien Chenu au RBM

22:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Torture: l''écoeurant procès en sorcellerie fait par la gauche à Marine Le Pen en déformant ses propos

22:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO - Stéphane Ravier intervient au Sénat sur l'immigration


IMMIGRATION par Ravier_TV_Infos

 

Trois  autres interventions de Stéphane Ravier au Sénat:

http://www.stephaneravier.fr/archive/2014/12/12/intervent...

21:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Enseignement moral et laïque : lavage de cerveaux à l’école (Présent 8249)

enseignement-moral-laique-propagande-cerveaux-ecole.jpg

Partager sur Facebook Tweeter 

 

10/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Dans la continuité de ce qu’avait annoncé son prédécesseur, Vincent Peillon, Mme Najat Vallaud-Belkacem (photo) a confirmé qu’à la rentrée 2015 les élèves bénéficieront d’un « enseignement moral et laïque » dès le primaire et tout au long de leur parcours scolaire.

Une du numéro 8249 de "Présent"Selon un sondage de l’Ifop de 2012, 91 % des parents approuveraient cet enseignement. Nous le croyons volontiers. Car la plupart, en entendant le mot « moral », pense que, comme jadis, le professeur va dire aux enfants qu’il faut accomplir le bien et éviter le mal, qu’on ne doit pas voler, tricher, mentir, « qui vole un œuf, vole une bœuf ». Cela fait sourire notre ministre, ce n’est pas cette morale « désuète » qu’elle a en tête ! L’enseignement « moral et laïque » nouveau, explique-t-elle « aura vocation à accompagner les élèves pour qu’ils se forgent un jugement citoyen, un jugement libre et éclairé, à lutter contre le racisme, à promouvoir la coexistence, le vivre-ensemble ». Si c’est pour combattre le racisme, pas besoin d’un programme spécifique ! Depuis un moment déjà, l’histoire, le français, l’économie, entre autres, sont l’occasion de dénoncer cette hydre ! On a compris que « le jugement libre et éclairé » à imposer aux gamins vise à les « délivrer » de l’influence des parents, conformément à ce rappelait Vincent Peillon : « Le but de la morale laïque est d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel. »

Mais il est vrai qu’il serait délicat pour Najat Vallaud-Belkacem d’expliquer aux élèves qu’il faut être honnête quand tous les mois, ou presque, on apprend qu’un ministre, un député, un conseiller du Président est pris la main dans le pot à confitures !

 

En fait, la morale dans les établissements scolaires existe depuis un moment déjà ! Il s’agit en réalité d’une antimorale à travers l’éducation sexuelle obligatoire. Si on disait cela à Mme Najat Vallaud-Belkacem, elle ouvrirait des grands yeux étonnés ! Montrer comment on enfile un préservatif, inciter les jeunes filles à prendre la pilule et à avoir recours à l’avortement en cas d’échec, cela n’a rien à voir avec la morale, dira-t-elle ! Pas plus que leur enseigner qu’hétérosexualité et homosexualité c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Il s’agit seulement d’informations médicales, pratiques, techniques pour qu’ils accèdent à la liberté sexuelle en rompant avec les « tabous » d’un autre âge! Avoir des relations sexuelles, quand on en a envie, avec qui l’on veut et comme on le veut, c’est normal ! Céder à ses désirs ce n’est ni bien ni mal, simplement c’est comme ça… Ah, si, tout de même, il y a un préalable et même un impératif catégorique : mettre une capote. En matière de « moralité », ce sera tout…

Et si les parents, catholiques (mais pas seulement) ne sont pas d’accord ? Eh bien ils ont tort, et on se passe d’ailleurs de leur avis. Et qu’ils n’insistent pas trop ! S’ils refusent la pilule à leur fille on pourrait les poursuivre pour maltraitance ou mise en danger. Souvenons-nous que les socialistes ont déjà créé un délit « d’entrave à l’avortement »

Guy Rouvrais

Crédit photo : Ctruongngoc via Wikipédia (cc).

19:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Qu'est-ce que c'est ? (5)

sifflet.jpg

03:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Belgique. Un autiste frappe au visage avec un tournevis un bébé de 18 mois dans sa poussette

Pt1CJ3A.jpg

 

20h36

Un homme a attaqué avec un tournevis un bébé de 18 mois lundi soir dans un supermarché de Deurne, près d’Anvers (Belgique). Poignardée au visage, l’enfant d’un an et demi est dans un état critique.

L’agression au tournevis qui a conduit une fillette d’un an et demi à l’hôpital lundi pose question. L’auteur présumé des faits, arrêté hier matin par la police anversoise à Deurne, est un autiste qui avait déjà été interné. Vu son passé violent, il était encadré et surveillé par un psychiatre. Le père de la victime ne comprend pas: « Comment laisse-t-on un tel individu courir dans la nature? »

 

Jean K., 52 ans, a rapidement été identifié et retrouvé par les forces spéciales grâce aux images de vidéosurveillance du Delhaize de Deurne où il a planté un tournevis dans l’oeil de Sterre, une petite fille de 18 mois, avant de fuir. [...]

Le malade n’est pas inconnu de la justice locale. En 2007 déjà, il avait été interné après une violente agression. Après plusieurs mois, il avait été autorisé à quitter l’institution, mais sous conditions. [...]

Source


 

La maman avait le dos tourné au moment où l’agression, violente et rapide, qui s’est déroulée lundi soir. Elle cherchait un produit au rayon des fruits et légumes dans un supermarché lorsqu’elle a remarqué un homme penché sur la poussette de son enfant.

Un comportement étrange qui l’a « immédiatement fait réagir », a indiqué Fons Bastiaenssens, le porte-parole de la police d’Anvers. Ses cris ont en effet mis en fuite l’agresseur qui, dans sa course, a fait tomber un tournevis. C’est armé de cet objet qu’il venait de s’en prendre à sa fille d’un an et demi en la poignardant au visage.

Transportée en urgence et opérée dans la foulée à l’hôpital, la petite victime est toujours dans un état critique. Un homme de 52 ans, habitant le quartier où a eu lieu l’attaque, a été arrêté mardi avant d’être placé en garde à vue. Selon la presse belge, il serait passé aux aveux, expliquant avoir attaqué « au hasard ».

Transportée en urgence et opérée dans la foulée à l’hôpital, la petite victime est toujours dans un état critique.

metronews

FDS

 

03:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Sébastien Chenu, ancien secrétaire national de l'UMP et fondateur de GayLib, rejoint Marine Le Pen

Sebastien-Chenu-ancien-secretaire-national-de-l-UMP-et-fondateur-de-GayLib-rejoint-Marine-Le-Pen.jpg

OUVERTURE – Avant, Sébastien Chenu était à l'UMP. Il était même secrétaire national du parti chargé de l’exception culturelle. Mais le fondateur du mouvement GayLib a décidé de changer de camp.

Selon Minute, mercredi 10 décembre, Sébastien Chenu a décidé de rejoindre le Rassemblement Bleu Marine, mouvement lié au Front national. Il doit prochainement être nommé délégué national responsable de la culture, précise Le Point ce jeudi 11 décembre. Au Lab, Sébastien Chenu détaille ses nouvelles attributions :

Je vais être administrateur du RBM pour améliorer cette petite structure, recruter. Et je vais créer et lancer en début d'année prochaine un collectif culture chargé de fournir à Marine Le Pen des propositions sur ce sujet. C'est un vrai travail de fond. [...] Elle a choisi d'investir ce terrain-là car elle considère que c'est structurant. C'est aussi le domaine où tout le monde s'accorde pour promouvoir la préférence nationale avec l'exception culturelle. 

L'ancien encarté UMP se réjouit de son transfert, un ralliement qui, dit-il, a maturé chez lui depuis assez longtemps. "Le jour où j'ai compris que l'UMP était devenu le parti de tous les conservatismes, que voter pour Sarkozy ou Juppé, cela revenait à voter Hollande ou Valls. Il n'y a pas grand-chose à attendre d'eux", explique-t-il. Il pense en revanche avoir beaucoup à attendre des frontistes. Il ajoute : 

J'ai été super bien reçu. Je suis allé voir qui sont les militants, à Nîmes chez Gilbert Collard, à Hénin-Beaumont chez Steeve Briois, j'ai vu Marion Maréchal – Le Pen, Louis Aliot, je leur ai dit d'où je venais. Si un type du FN venait à l'UMP, je ne suis pas certain qu'il serait aussi bien accueilli

Ce ralliement satisfait aussi Gilbert Collard, qui a servi d'intermédiaire entre Sébastien Chenu et Marine Le Pen. Au Point, le député RBM – dont la propre question de l'adhésion au FN se pose régulièrement – s'est félicité de cette prise de guerre :  

Son ralliement est la preuve de l'ouverture du RBM et que de plus en plus d'anciens adhérents UMP nous rejoignent.

Sébastien Chenu n'envisage cependant pas d'adhérer au FN. Principale raison : les divergences de points de vue entre Marine Le Pen et lui à propos du mariage gay. L'ancien secrétaire national de l'UMP y est favorable ; la président du FN veut l'abroger. "Le FN, ce n'était pas ma maison, je n'ai jamais voté FN de ma vie", explique Sébastien Chenu qui a donc trouvé plus cohérent de rejoindre le RBM, "un rassemblement autour de Marine Le Pen pour l'amener à l'Élysée", résume-t-il. 

Selon Le Point, Gilbert Collard doit prochainement annoncer d'autres ralliements au RBM.

Au Front national aussi on se félicite de l'arrivée de Sébastien Chenu au RBM. Contacté par Le Lab, Florian Philippot explique comment l'ancien encarté UMP les a rejoint. Il dit : 

Des rencontres ont eu lieu avec Marine Le Pen, Steeve Briois et moi-même après les européennes. On a découvert un vrai patriote qui a compris que l'UMP et le PS, c'est pareil et que ces deux partis ont abandonné la France.

Sébastien Chenu est le fondateur de GayLib, association française de défense des droits des homosexuels. Favorable au mariage gay, le mouvement a  été associé à l'UMP de 2003 à 2013 puis à l'UDI depuis 2013.

Ancien soutien de Nathalie Kosciusko-Morizet à la mairie de Paris, le nom de Sébastien Chenu avait même été évoqué pour conduire la liste UMP dans le 2ème arrondissement de la capitale, avant d'être écarté au profit de Christophe Lekieffre. "J'ai été débarqué en vertu d'’un deal non écrit et non assumé de NKM avec la Manif pour tous", avait-il dénoncé dans Le Monde.

Le rapprochement idéologique entre Marine Le Pen et Sébastien Chenu n'est pas récent. Le 7 octobre, soit deux jours après la dernière manifestation des opposants au mariage gay, le fondateur de GayLib avait écrit une tribune dans Les Échos dans laquelle il estimait que la classe politique avait été piégée par la Manif pour tous. Il ajoutait :

Marine Le Pen, qui a toujours pris soin de ne jamais provoquer ou ostraciser les gays, et qui, bien que défavorable au mariage pour tous, a toujours précisé son souhait de reconnaître un cadre légal aux couples de même sexe, de leur apporter une protection juridique, un statut légal et de ne jamais jouer sur le registre de l'exclusion, s'en tenant à un discours parfaitement républicain et s'abstenant de défiler. Elle peut aujourd'hui légitimement faire entendre une voix libre sur ce sujet n'ayant de comptes à rendre à personne, et donc sans arrière-pensées boutiquières.

Mi-novembre, dans un message posté sur Facebook, il avait expliqué pourquoi il ne votera plus pour Nicolas Sarkozy. "Cela fait bien longtemps que Nicolas Sarkozy ne parle plus de la France et ne résume sa pensée et son action qu'à des postures électoralistes. Pour ma part je place la France au dessus de ces manœuvres", avait-il écrit.

LE FIGARO

Lobby rose ou lobby Bleu Marine ?

02:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Béziers: une conférence de Philippe de Villiers sur Jeanne d'Arc perturbée par des Maghrébins

Mardi soir, à Béziers, au théâtre municipal, Philippe de Villiers donnait une conférence sur l’histoire de Jeanne d’Arc (suite à un livre qu’il vient de publier). Elle a été perturbée par une bande de Maghrébins. Jean-Pierre Pélaez, auteur dramatique y assistait.

L’assistance entière se lève et se met à scander : « Dehors, dehors ! » Incapables de résister à la salle debout et qui continue de crier avec une unanimité parfaite « Dehors, dehors ! », traités par tous de fachos, les « antifascistes » sortent enfin ; l’un des Maghrébins crie en guise de salut : « C’est nous, la France ! » (et après, on s’étonnera que certains parlent de grand remplacement…).

E7xEBdH.jpg

Philippe de Villiers se met à raconter, comme prévu, et comme il la ressent, l’histoire de Jeanne. C’est un bon orateur et son propos est intéressant : la salle est attentive, on n’entend pas une mouche voler, sauf parfois, aux balcons, deux petits groupes qui ont réagi au début avec hostilité, l’un de sept à huit personnes (des Maghrébins), l’autre composé de deux ou trois femmes de type européen. À eux deux, ils représentent donc la diversité et le vivre ensemble, c’est parfait ; mais très vite, tout cela se calme, on ne les entend plus. [...]

Pendant près d’une heure, pas un bruit, tout le monde écoute… Et soudain, alors que la conférence est presque arrivée à son terme, le groupe des Maghrébins qui, manifestement, dans le contexte de bourrage de crâne, s’attendaient plus à un meeting politique qu’à une simple conférence sur Jeanne d’Arc – je les vois, pendant une heure, non loin de moi, au balcon : ils s’ennuient à mourir, ricanent et ne cessent de jouer avec leurs portables ouverts –, le groupe donc, n’en peut plus : ils estiment, à ce que j’entends l’un d’eux dire à haute voix, que maintenant cela leur « casse les couilles » (sic). Ils se lèvent donc et sortent bruyamment. [...]

bvoltaire (Merci à La Fronde)

FDS

01:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les "noëls" : chants populaires, sacrés ou profanes, de nos régions

http://www.fdesouche.com/542863-les-noels-collections-cha...

+ 3 VIDEOS

Ecoutez-les: ils sont aussi beaux qu'émouvants et ils "sentent" bon la France!

01:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L’otage Serge Lazarevic libéré en échange de jihadistes

 

L’otage français Serge Lazarevic a été libéré en échange de plusieurs jihadistes emprisonnés au Mali, y compris l’organisateur présumé de son enlèvement, ont affirmé mercredi une source de sécurité malienne à l’AFP et des ONG.

Le responsable de la sécurité a précisé qu’un "bras droit" d’Iyad Ag Ghali, chef touareg malien du groupe jihadiste Ansar Dine, avait été au centre des négociations qui ont abouti à la libération de l’otage dans le nord du Mali puis à sa remise au Niger mardi, après trois ans de captivité aux mains d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Critiques

Un collectif d’organisations de défense des droits de l’homme a critiqué le fait que "les autorités maliennes viennent de libérer Mohamed Aly Ag Wadoussène" organisateur présumé de l’enlèvement en 2011 de Serge Lazarevic et son compatriote Philippe Verdon, ainsi que "Haïba Ag Acherif, présumés terroristes, Oussama Ben Gouzzi et Habib Ould Mahouloud, auteurs présumés de graves violations de droits humains au Mali, en échange de l’otage français".

Indignation

"Tout en saluant la libération de Serge Lazarevic" dans un communiqué ces ONG, dont la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), l’Association malienne des droits de l’homme (AMDH) et la section malienne d’Amnesty International, se disent "indignées", décrivant Ag Wadoussène comme "l’organisateur principal de l’enlèvement".

"Echange de prisonniers"

Le responsable malien de la sécurité a déclaré sous le couvert de l’anonymat qu"’avec la France, le Mali et le Niger, nous avons pu obtenir la libération de l’otage français dans le cadre d’un échange de prisonniers". "Je peux vous dire que des hommes que certains qualifient de terroristes, mais qui pour nous sont des prisonniers, ont été libérés contre la libération de l’otage français", a ajouté cette source, précisant que "Mohamed Aly Ag Wadoussène fait partie des prisonniers libérés".

"Geste à la demande de Paris" "C’est à la demande de Paris" que le Mali a "fait ce geste", a souligné cette source, qui n’a pas souhaité réagir sur un éventuel paiement de rançon. "S’il y a eu rançon, ce n’est pas par le Mali", a-t-on indiqué.

E&R

00:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)