Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2014

Un garçon de 10 ans meurt, car ni le SAMU, ni les pompiers n'ont voulu se déplacer

Le Vif

Source: L'Express
vendredi 08 août 2014 à 10h28

Un garçon de 10 ans est mort dimanche à Paris, car aucun service de secours n’a osé venir le secourir par peur du quartier où il vivait.

 

0.jpg

Zacharie Coulibaly

Un garçon de 10 ans est mort brutalement dimanche aux urgences de l'hôpital Delafontaine (Seine-Saint-Denis) dans des circonstances troublantes puisque les médecins lui ont tour à tour diagnostiqué une gastro-entérite, une appendicite puis une malformation cardiaque rare. Une contre-autopsie judiciaire a été ordonnée et le parquet de Bobigny a ouvert ce jeudi une information judiciaire pour homicide involontaire.

Tout commence par de simples maux de ventre. Sa mère l'emmène voir un médecin qui pronostique une gastro-entérite. Malheureusement dans le courant de la nuit, le mal s’intensifie . Voyant que les douleurs deviennent insupportables pour l’enfant, la mère décide d’appeler les pompiers. Mais ceux-ci ont fait savoir qu’il ne s’agit pas d’une urgence.

Personne ne semble vouloir venir. Ni le SAMU, ni les taxis ne souhaitent se déplacer. Un chauffeur de taxi aurait même avoué sans détour que le quartier où réside l’enfant était beaucoup trop dangereux la nuit.

Laissés à leur sort, les parents décident de se rendre à pied à l’hôpital le plus proche. Il est trois heures du matin. Heureusement, sur le chemin, un taxi accepte de les prendre. « Une fois sur place, un radiologue évoque une appendicite. Zacharie doit rentrer au bloc opératoire. Malheureusement, le chirurgien met plus de deux heures à arriver. Il est 8h30, Zacharie est en arrêt cardio-respiratoire. Malgré l'arrivée d'un chirurgien, il est trop tard », précise l’Express.

Le maire d’Epinay-sur-Seine, Hervé Chevreau, précise pourtant, toujours sur le site de l’Express, que le drame n’est pas lié à un problème de sécurité. Les parents ont quant à eux déposé plainte pour « non-assistance à personne en danger. »

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (18)

Le petit cochon du manège d'Istres

Petit-cochon-manège-300x189.jpg

Je méfie toujours des informations qui circulent sur la toile, et qui sont souvent déformées ou de pure invention, dans le but de polémiquer. Mais l’information que je viens de recevoir me semble tout à fait exacte, même si je n’ai pas réussi à trouver la date précise du fait qu’elle rapporte.

     L’ancien maire de la ville d’Istres, pour répondre à la demande de l’imam de la ville, a fait enlever et remplacer le petit cochon d’un manège par un taureau pour ne pas choquer les enfants musulmans !!!…

     Vraiment, on est en plein délire !!! Dans notre pays de tradition chrétienne, l’islam devient roi. Il y avait déjà les noms de nos fêtes chrétiennes – Noël, Pâques – retirés des calendriers ; il y avait l’interdiction, dans certaines écoles, de faire des sapins de Noël, et voilà maintenant que les imams s’en prennent aux animaux de nos manèges ! Mes petits-enfants aimaient l’histoire des « Trois petits cochons ». Je vais devoir brûler ce livre qui faisait leur bonheur !!! (...)

     Et nos élus de dire amen, de faire le dos rond devant tous ces abus ! Et pendant ce temps, en Irak, nos frères chrétiens paient de leur vie leur fidélité à la religion qui est la leur depuis deux mille ans !

     Jusqu’où ira-t-on dans la flagornerie et dans la servilité ?!…

Chroniques d'Henri Lafforgue - 06 08 14

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (21)

De bonnes nouvelles pour les femmes ?

7 août 2014

“Le Point” a choisi cette légende pour sa photo :
« Les capacités théoriques étaient de 2.445 IVG
par semaine début juillet en région francilienne. »

L’hebdomadaire Le Point annonce dans son dernier numéro « De bonnes nouvelles pour les femmes ». Un peu de douceur dans ce monde morose où l’on nous reproche si facilement, à nous, journalistes d’opinion, de donner une image trop négative de notre temps ? Vous n’y êtes pas du tout : c’est sur l’« IVG » que porte le titre de cet article.

Le sous-titre est encore plus explicite : « Même pendant le mois d’août, elles devraient pouvoir trouver un endroit où mettre fin à une grossesse non désirée, et sans évoquer un état de détresse. »

Youpi, c’est l’été ?

Non, franchement là cela va trop loin. A l »heure où bien des sectatrices de l’« interruption volontaire de grossesse » pensent encore devoir proclamer qu’« aucune femme n’avorte jamais de gaieté de cœur », que l’avortement est « toujours un échec », un tel cynisme ne peut que choquer.

Merci donc au Point d’avoir montré ce qu’est la culture de mort dans toute son horreur…

RIPOSTE CATHOLIQUE

 

17:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La GPA comme fournisseur de viande fraîche ?

06 août 2014

On découvre que l’Australien qui a abandonné « son » enfant trisomique à la mère porteuse thaïlandaise avait été condamné à trois mois de prison pour agressions sexuelles sur mineures : des fillettes de moins de dix ans, puis à un an de prison pour violences sur mineure…

Les services de protection de l'enfance d'Australie occidentale font savoir qu’« une enquête est conduite afin de s'assurer de la sécurité et du bien-être » de la sœur jumelle du trisomique abandonné, aujourd'hui âgée de 7 mois…

Le blog d'Yves Daoudal

17:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Perpétuité pour deux ex-dirigeants khmers rouges

 
Rédaction
International
Les deux plus hauts dirigeants khmers rouges encore vivants ont été condamnés ce matin par le tribunal de Phnom Penh parrainé par l'ONU à la prison à vie pour crimes contre l'humanité.

Cette condamnation de l'idéologue du régime Nuon Chea, 88 ans, et du chef de l'Etat du "Kampuchéa démocratique" Khieu Samphan, 83 ans, est le premier verdict emblématique contre un régime qui a conduit à la mort près de deux millions de personnes au Cambodge entre 1975 et 1979.

"Etant donné la gravité des crimes pour lesquels ils ont été condamnés (...) Nuon Chea et Khieu Samphan resteront en prison jusqu'à ce que le jugement soit définitif", a précisé le juge Nil Nonn. Les deux condamnés ont en effet décidé de faire appel.

Les plus grandes migrations forcées de l'Histoire moderne


Les deux octogénaires, poursuivis pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre, comparaissent depuis 2011 devant le tribunal, mais pour tenter d'obtenir au moins un verdict avant leur mort, la procédure complexe a été découpée.

Le jugement de jeudi concerne le premier "mini-procès" qui s'est concentré sur les crimes contre l'humanité constitués par l'une des plus grandes migrations forcées de l'Histoire moderne.

Après leur prise du pouvoir en avril 1975, les Khmers rouges ont en effet vidé les villes du pays, en application d'une utopie marxiste délirante visant à créer une société agraire, sans monnaie ni citadins.

Les deux octogénaires, arrêtés en 2007, ont eux nié toutes les accusations retenues contre eux, assurant ne pas être responsables des atrocités d'un régime qui a décimé un quart de la population du pays, d'épuisement, de maladie, sous la torture ou au gré des exécutions.
 
VOXNR

01:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Gaza : Le Crif rappelle à l’ordre Hollande et Fabius sur l’utilisation des termes «carnage» et «massacre»

 

16h24

Roger Cukierman, dans un courrier adressé le 5 août à François Hollande, a alerté le Président de la République sur l’utilisation des termes « carnage » et « massacre » pour qualifier les opérations de l’armée Israélienne à Gaza.

Le caractère disproportionné de ces termes a suscité de l’incompréhension et une vive émotion chez les Juifs français.

ql1672A.jpg

Roger Cukierman estime que le Président de la République et le Ministre des Affaires étrangères ne tiennent pas compte des exactions commises par le Hamas sur la population palestinienne de Gaza, utilisée comme bouclier humain dans des écoles et des hôpitaux ou sont stockés armes et missiles.

Ils ne tiennent pas compte des enlèvements et des assassinats de civils israéliens, ni des tunnels creusés pour tuer, ni des milliers de missiles lancés sur la population israélienne depuis 10 ans par les terroristes du Hamas.

Crif

RFI donne le bilan provisoire de l’opération « Bordure protectrice »

En 29 jours de conflits et de bombardements, l’opération Bordure Protectrice aura fait côté palestinien plus de 1850 tués et près de 10 000 blessés. Selon l’Onu, les deux tiers des victimes sont des civils, dont un grand nombre de femmes et d’enfants. Un chiffre contesté par les autorités israéliennes qui ne reconnaissent donc qu’un tiers de victimes civiles.

Côté israélien, les combats auront provoqué la mort de 64 soldats, un bilan lourd pour l’armée israélienne depuis la guerre de 2006 contre le Hezbollah libanais. Israël déplore par ailleurs le décès de trois civils, dont un Thaïlandais, tués dans les tirs de roquettes palestiniens.

Pour ce qui est du bilan militaire de l’opération, Israël affirme avoir détruit 32 tunnels et anéanti une bonne partie des infrastructures du Hamas. Mais les autorités israéliennes reconnaissent cependant que le mouvement palestinien a conservé une partie de son arsenal.

Enfin les destructions matérielles provoquées par l’opération israélienne sont considérables. Selon l’Onu plus de 10 000 logements auraient été détruits et la situation humanitaire reste critique pour l’ensemble de la population de Gaza. Elle est particulièrement préoccupante pour les déplacés qui seraient près d’un demi-million selon l’ONU.

FDESOUCHE

01:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Entre Israël et le Hamas, quand on est homosexuel, le choix est vite fait

 

9

hamassalute

Choisir entre Israel et le Hamas? Comme je suis gay, la question ne se pose même pas pour moi. En effet, en Israël, les homos peuvent vivre comme dans n’importe quel pays qui reconnaît l’ETAT DE DROIT, corollaire de ce que l’on appelle CIVILISATION en opposition au tribalisme, au chaos, à l’anomie, à la loi de la jungle…

En Palestine, les homos vivent dans la peur perpétuelle d’être tués par leur entourage, leurs proches, les voisins, etc.   Israël accueille des gays palestiniens. La Palestine les chasse ou les tue.

En 2004 fut instaurée en France la loi laïque sur la prohibition du voile religieux à l’école. A Paris, lors d’une manifestation contre cette loi, on pouvait lire sur des pancartes de gentilles paroles du genre A BAS ISRAEL, MORT AUX JUIFS, MORT AUX HOMOS…  C’est la preuve manifeste qu’en paroles comme en actions, l’idéologie islamo-totalitaire prône la haine des juifs et des homos.

En disant QUE VIVE ISRAEL !, je dis: que vivent les valeurs de la démocratie, de l’Etat de droit et la liberté !

Charles Adam

A traduit de l’allemand l’ouvrage de LUTZ VAN DIJK:

LA DÉPORTATION HOMOSEXUELLE -onze témoignages, Allemagne 1933-1945- # H&O éditions, 2000.

ISBN 2-84547-017-7

 

RIPOSTE LAÏQUE

00:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

07/08/2014

Des Palestiniens espions d'Israël exécutés par le Hamas

 

  • Home ACTUALITE Flash Actu
    • Par Le Figaro.fr avec Reuters
    • Mis à jour le 07/08/2014 à 21:57
    • Publié le 07/08/2014 à 21:24
 
Le Hamas a annoncé aujourd'hui avoir exécuté plusieurs Palestiniens soupçonnés d'avoir renseigné les troupes israéliennes pendant leur offensive aérienne et terrestre longue de près d'un mois dans la bande de Gaza.

"Les espions ont été exécutés après avoir été pris en flagrant délit alors qu'ils donnaient des informations sur les positions de la résistance (ou) qu'ils entravaient la lutte des combattants de la résistance et faisaient échouer des embuscades tendues à l'ennemi", a déclaré un responsable des services de sécurité du Hamas au site internet Al Majd, proche du mouvement islamiste. Le responsable anonyme n'a pas précisé combien de personnes avaient ainsi été exécutées.

L'ancien porte-parole du Hamas, Ayman Taha, d'abord arrêté car suspecté d'espionnage pour un pays arabe, ferait partie des executés, rapporte le journal palestinien al-Quds.

Selon les autorités de Gaza, l'offensive israélienne, qui a été suspendue mardi après la conclusion d'une trêve de 72 heures sous l'égide de l'Egypte, a coûté la vie à 1874 Palestiniens, en grande majorité des civils. L'armée israélienne a de son côté perdu 64 soldats et trois civils ont été tués en Israël par des tirs de roquettes.

23:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Voulez-vous signer cette pétition ?



Je viens de signer la pétition "M. François Hollande, Président de la République et au gouvernement français: Gaza, colonisation, crimes de guerre : des sanctions pour en finir avec l'impunité d'Israël" sur Change.org.

Voulez-vous la signer à votre tour ? Voici le lien :

http://www.change.org/fr/pétitions/m-françois-hollande-pr...

Si ce lien ne fonctionne pas... essayez celui-ci:

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/m-fran%C3%A7ois-...

21:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Patrick Bruel, soutien de Tsahal : la LDJ confirme !

 

IMG_8168-2ca0e.jpg

Dans un communiqué publié hier sur Facebook, la Ligue de défense juive impose un démenti aux récentes déclarations de Patrick Bruel, se présentant comme « un homme de paix » et niant avoir ouvertement soutenu l’armée israélienne.

21:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Menace d'Ebola importé par l'invasion d'Africains dans les enclaves espagnoles du Maroc

Enclaves espagnoles au Maroc: Ceuta et Melilla

20:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Ebola: l'hôpital Bichat à Paris prêt à accueillir des malades

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/08/07/22669-ebola...illir-deventuels-malades

 

sans-titre.png

20:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Pierre Dortiguier sur Gaza et l'attitude de Paris


Irib 2014.08.06 Pierre Dortiguier - Gaza et l... par Hieronymus20

E&R

19:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Sarkozy sur son retour: "Une très grande parie du chemin est faite"

4034773_d7932b9aaf52fa726e92487cd2fdb4d707810c87.jpg

http://www.leparisien.fr/politique/sarkozy-se-felicite-qu...

+ 3 VIDEOS

 

19:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

7 août 1932 : « loi des épis » et génocide ukrainien

7 août 2014 par admin4 

holodomor_v1

Le 7 août 1932, le gouvernement de l’URSS promulgue une loi qui punit de dix ans de déportation, voire de la peine de mort, « tout vol ou dilapidation de la propriété socialiste », y compris le simple vol de quelques épis dans un champ.

Cette « loi des épis » survient alors que les campagnes soviétiques connaissent un début de famine du fait des réquisitions forcées par le pouvoir et de la « dékoulakisation » (élimination des paysans considérés comme riches).

On estime qu’en Ukraine, au moins six (vrais) millions de paysans vont mourir de faim dans les mois suivants, de par la responsabilité des autorités communistes.
Cette « Grande famine » (« Holodomor », « extermination par la faim » en ukrainien), intentionnellement entretenue et amplifiée par Staline (qui s’appuyait sur de nombreux cadres soviétiques juifs – d’où un ressentiment tenace des Ukrainiens envers les « élus ») est assimilée à un génocide par la plupart des historiens ainsi que par les Ukrainiens.

Contre-info.com

19:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

« Israël doit comprendre que son immense crédit historique de la Deuxième Guerre mondiale s'est peu à peu épuisé »

4000710545189.jpg

 

mercredi 06 août 2014 à 16h48

De l’Ukraine à Gaza, de la Libye à l’Irak: le tonnerre de la guerre résonne à nouveau un peu partout en cette année de centenaire de la Première Guerre mondiale. L’ancien secrétaire général de l’OTAN, Willy Claes (76), y voit les traces d’un système en crise : « Le monde se rue droit dans le mur avec une rapidité étonnante ».

© Jef Boes

L’optimisme devrait être une obligation morale, mais devant l’incessant ballet de nouvelles peu réjouissantes, cette sagesse populaire a du mal à tenir le cap. Depuis la chute du mur de Berlin, jamais le monde n’avait eu l’air si désolé.

En tant qu’ancien secrétaire général de l’OTAN, Willy Claes (SP.A) fut l’un des derniers Belges qui eurent leur mot à dire dans des conflits militaires d’envergure internationale.

Willy Claes: "Saviez-vous que dans les années septante avec mon collègue André Cools (PS) nous avions réinsufflé de la vie dans l’ancienne internationale socialiste. C’était une drôle d’équipe. Le chancelier autrichien Bruno Kreisky, qui était d’origine juive, n’hésitait jamais à s’ouvrir aux Palestiniens. Le parti travailliste israélien a fini par le rejoindre sur ce point. Lors du congrès suivant à Lisbonne les représentants de l’OLP ont été abattus dans le même hôtel que celui où nous logions. Les meurtriers ne furent jamais retrouvés."

À cette époque le parti travailliste avait encore du pouvoir politique à Tel-Aviv et Jérusalem. Aujourd’hui la gauche israélienne ne représente plus grand-chose.

Claes: "Depuis que la Russie permet aux juifs russes d’immigrer vers Israël, le pouvoir s’est dirigé vers la droite de l’échiquier politique. C’est pour cela que le parti travailliste a perdu de sa superbe"

Le gouvernement de Netanyahu parle d’une « opération de défense » à Gaza. Cela semble très Orwellien.

Claes: "A la vue des actions effectuées à Gaza , je n’arrive pas à me départir de l’impression que dans les cercles du pouvoir ont a laissé tomber le concept d’un double état. Je crains que pour de nombreux Israéliens on doive chasser les Palestiniens de ce qui reste des territoires autonomes. Dit de façon cynique : que les Jordaniens se débrouillent avec leurs « nouveaux » immigrants palestiniens. Je ne dis pas que tous les Israéliens le souhaitent, mais je crains que cela soit le souhait d’une nouvelle majorité qui se dessine dans le pays."

Même les responsables des Nations unies dénoncent cette violence disproportionnée d’Israël.

Claes: "La critique sur l’action israélienne est plus vive que jamais, et cette fois pas seulement dans les pays arabes, mais aussi à l’ouest. Israël ne doit pas perdre de vue que le gigantesque crédit historique construit après la Deuxième Guerre mondiale est presque épuisé. Netanyahu et consorts feraient bien de tenir compte du fait que la situation risque de devenir inconfortable à très court terme. Tout le monde est conscient que la position de l’Europe et des États-Unis faiblit et qu’ils ont de moins en moins à dire. Je ne sais pas qui d’ici 20 ans seront les puissants défenseurs d’Israël."

Walter Pauli

Le Vif.be

18:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Sacrilège à Thonon-les-Bains : le profanateur serait « un jeune musulman »

BuXHgN2IAAAtE48.png

 
  
 

Quelques précisions sur la double profanation des deux églises de Thonon-les-Bains que je vous ai signalé ici et . L’identité du profanateur est désormais probable : il s’agirait d’un « jeune musulman » qui aurait eu une « crise de démence peut-être mystique ». T’as qu’à croire… En plus des actes graves de vandalisme et de profanation, il y a eu sacrilège puisque les saintes Espèces ont « été piétinées ». Voici l’article du Messager paru hier.

Mardi 5 août à Thonon-les-Bains, un peu avant 8 heures, un homme d’une trentaine d’années a commis en quelques minutes de très importants actes de vandalisme à l’église Saint-Hippolyte et dans la basilique Saint-François-de-Sales contiguë : avec une force peu commune, l’individu a renversé et cassé deux autels, les candélabres et les lutrins, détruit des statues, arraché un tabernacle, tordu une croix en bronze massif, défoncé une porte de sacristie et même abîmé des vitraux. Les dégâts, particulièrement impressionnants, se chiffreront assurément en milliers d’euros, le mobilier touché datant souvent des XVIIIe et XIXe siècles. Un bénévole qui travaillait à ce moment-là dans la basilique a prévenu la police, et des agents sont venus interpeller le forcené pour le placer en garde à vue. Pour l’heure, ses gestes n’ont pas encore reçu d’explication même s’ils ont tous les aspects d’une crise de démence, peut-être mystique. Selon le curé Le Tué, il s’agirait d’un « jeune musulman », mais la piste du mobile religieux doit encore être confirmée. Tous les offices à Saint-Hippolyte et Saint-François-de-Sales sont donc suspendus jusqu’à dimanche (le mariage devant être célébré samedi côté église le sera finalement dans la basilique, remise en état). A noter aussi que dimanche 10 août, l’évêque viendra également participer à la messe pour une prière de réparation, puisque selon le curé thononais « il y a eu profanation mais aussi sacrilège, les saintes espèces (hosties) ayant été piétinées ».

les-anges-a-terre-photo-le-dl-a-c

Source : Le Messager (5 août)

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/sacrilege-a-thonon-les-bains-le-profanateur-serait-un-jeune-musulman?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29#sthash.aVTk1Yre.dpuf

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Ces distributeurs automatiques de lait grec qui font fureur

606x340_276676.jpg

600x400_0508-greece-want-milk-three-RTR418QJ.jpg

       

05/08/14 11:46 CET

 
                                    
 
 

Étiqueté à 1,50€, le litre (NDLR – soit environ 50 % plus cher que la moyenne européenne), le lait grec est un des plus chers d’Europe. Pour réduire le nombre d’intermédiaires devenus trop nombreux dans ce secteur avec la crise de la dette, une coopérative de producteurs de Thessalie et Pierias ont eu une idée révolutionnaire. Ils ont installé à Larissa, dans le nord du pays, des distributeurs automatiques de lait frais approvisionnés par les producteurs locaux.

Les consommateurs peuvent ainsi se servir 24h sur 24 et bénéficier de tarifs défiant toute concurrence. Le prix du litre de lait ne dépasse pas 1 euro, le demi-litre, 50 centimes. Des bouteilles en plastique et en verre sont également proposées, mais chacun peut apporter s’il le souhaite son propre conditionnement et se servir dans un distributeur séparé. Pour ceux qui veulent réaliser une économie supplémentaire, un système de carte prépayée a été mis en place. Le litre de lait frais est alors facturé 0,90 centime d’euros.

 

L’idée a séduit plus d’un Grec. Dès leur installation, les machines ont été prises d’assaut. La coopérative qui compte déjà une quinzaine de distributeurs à Larissa prévoit de doubler son réseau dans toute la ville.

 

Si cette initiative soulage un peu les Grecs, dont le revenu moyen a chuté de 30 % depuis 2009, elle est aussi un bel exemple de l’esprit d’entreprise dans un pays où le système bureaucratique étouffe souvent l’innovation et encourage la corruption.

euronews

01:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

"Les pédophiles peuvent avoir ce qu'ils veulent au Maroc à moindre prix"

Le Vif

Source: Knack
mardi 05 août 2014 à 11h08

Le Maroc peut bien rejoindre en 2015 le Comité sur les droits de l'enfant (CRC) lié à l’ONU, plusieurs organisations de défense des droits des enfants tirent la sonnette d’alarme à propos de l’exploitation des enfants et la prostitution enfantine.

4000709551761.jpg

© Wided Bouchrika

Le Maroc va faire partie, dès le mois de mars 2015, des 194 pays qui contrôlent l'application de la Convention internationale des droits de l'enfant des Nations unies. Or, en 2011 le pays avait eu un rapport défavorable des autorités américaines à propos du trafic d’être humain. Aurait-il fait autant de progrès en 4 ans? De nombreuses associations tirent la sonnette d’alarme autour des enfants des rues laissés pour compte, des nombreux abus subis dans les orphelinats et d’une prostitution enfantine qui ne cesse de croître. Knack.be a cherché ce qui se cachait derrière l’image idyllique d’un Maroc fait de plages, de soleil et de palmiers.
Nichée entre la mer et les majestueuses montagnes de l’Atlas, la ville Agadir s’est transformée ces dernières années en une destination touristique de premier plan. Si c’est bon pour l’économie locale, cette expansion a aussi son côté sombre. Il semble que la ville soit devenue une destination très prisée pour le tourisme sexuel, avec les enfants des rues comme principales victimes. La prostitution enfantine y est devenue monnaie courante, selon Abdelkhalek Benzekri, vice-president de l'Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) qui a plus de 100 bureaux à son actif, dont certains en Belgique, en Espagne et en France. "Chaque jour, nous recevons des signalements de pédophilie. Surtout dans des villes comme Marrakech et Agadir. Bien sûr le phénomène a aujourd’hui l’attention des médias, ce qui le rend plus visible. Mais dans la plupart des cas que nous observons, nous remarquons surtout une augmentation de la prostitution enfantine."

Agadir, Marrakech, Tanger, Casablanca, Meknès. Toutes les grandes villes du Maroc semblent touchées par le phénomène et ont une réputation de paradis pour pédophiles. La question reste de savoir pourquoi. Selon Benzekri, la pauvreté serait la principale fautive. "Le Maroc compte beaucoup familles nombreuses. Certaines n’ont pas les moyens d’élever autant d’enfants. Ceux-ci sont alors abandonnés à leur sort et il n’est pas étonnant de les voir se tourner vers la prostitution. Certains parents n’hésitent pas à inciter leurs propres enfants à se prostituer."

Mohamed El Khalfioui, politologue à L’ULB et spécialiste du Maroc, confirme que certains parents poussent leurs enfants à se prostituer. "La pauvreté incite certaines familles à se tourner vers la prostitution comme moyen de subsistance. Je pense qu’ils savent que ce n’est pas une bonne chose, mais qu’in fine cela permet quand même de nourrir leur famille".

Faire travailler les enfants dès leur plus jeune âge semble souvent être l’unique solution pour les familles pauvres. Même si le travail des enfants est interdit légalement, il semble très difficile d’en faire baisser le nombre. Selon les statistiques de Save the Children de 2011, il y aurait 366.943 enfants âgés de 5 à 14 ans qui travaillent.

"Les garçons travaillent principalement comme apprenti dans les secteurs de l’artisanat et de la construction. Pour les filles, la situation est souvent encore plus difficile puisqu’elles sont principalement employées en tant que bonnes à demeure et ne peuvent jamais ou presque quitter la maison. Elles sont souvent battues et travaillent régulièrement plus de 20 heures par jour. Sans compter que la plupart sont violées par leur employeur", selon Abdelkhalek Benzekri.

Selon l’organisation des droits des enfants de l’Unicef, Casablanca ne compterait pas moins 13.500 bonnes de moins de quinze ans. L’organisation End Child Prostitution, Child Porno¬graphy and Trafficking of Children for Sexual Purposes (ECPAT) estime elle que le nombre de jeunes victimes d’exploitations sexuelles dans la plus grande ville du Maroc s’élève à 10.000 enfants.

Les entités étatiques essayent pourtant de limiter le phénomène en harmonisant les lois marocaines avec les lois internationales. Mais rien ne semble pourtant endiguer le phénomène qui prend chaque année de plus en plus d’ampleur, et ce même s’il n’existe pas vraiment de chiffres officiels.

"Malheureusement, pour l’Etat, le sexe est une manière d’attirer les touristes"

Pour Benzekri c’est l’attitude même de l’Etat qui pourrait faire perdurer le problème. "L’Etat ferme régulièrement les yeux sur la violation de droits de l’Homme. Il en va de même pour la prostitution enfantine. Le secteur touristique est le second du pays et représente une source importante de revenu. On cherche à attirer le touriste de toutes les manières. Et malheureusement le tourisme sexuel en fait partie."

"Avant l’Asie du Sud-est était la terre promise des pédophiles, mais suite au tsunami qui ravagea la région, ils ont dû trouver d’autres endroits », précise Benzekri . Le fait que le Maroc est bien plus proche géographiquement joue aussi en sa faveur. De même que les nombreuses liaisons aériennes à bas prix entre le Maroc et l’Europe. Dans le pays lui-même, tout est aussi moins cher qu’en Europe. En sachant que le taux d’échange de l’euro est très bas et que l’abus d’enfants reste souvent impuni, on ne peut qu’émettre cet amer constat : au Maroc les pédophiles ont ce qu’ils veulent à moindre prix."

Wided Bouchrika/ Trad ML

00:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

06/08/2014

Le Refuge agrémenté par le gouvernement pour aller dans les écoles

6 août 2014 par CharlotteO 

Le Refuge agrémenté par le gouvernement pour aller dans les écoles

Après avoir déguisé les ABCD de l’égalité afin de faire taire les familles engagées dans les « Journées de Retrait de l’école », le gouvernement poursuit sa propagande homosexualiste dans les écoles et lycées au motif de la « lutte contre l’homophobie ».

 Cette fois-ci, ce sont les membres du Refuge qui en profitent : à l’issue de deux années de procédures, le ministre de l’Education Nationale Benoît Hamon vient de leur octroyé l’agrément national des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public.  

L’association de « lutte contre l’homophobie et la transphobie » pourra donc désormais étendre ses actions de sensibilisation en milieu scolaire, ce qu’elle faisait déjà depuis 2010 sans la reconnaissance du ministère. En 2013 l’association était déjà intervenue dans 15000 établissements soit 400 de plus que l’année précédente.

Son directeur, Frédéric Gal, confie que son but est d’augmenter le nombre d’interventions mais également de développer d’autres activités : « Nous aimerions par exemple lancer un projet avec le ministère dans les quartiers en difficulté, où la question de la sexualité – même pas celle de l’homosexualité – est encore un tabou. Le deuxième objectif, c’est la formation des enseignants et des travailleurs sociaux : quand des jeunes vont mal, c’est vers eux qu’ils se tournent, il faut donc les rendre à l’aise sur ce sujet et leur donner des clés pour qu’ils puissent répondre à leurs interrogations. Et surtout, démystifier et banaliser l’homosexualité ».

Contre-info.com

23:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)