Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2014

Mondial du foot, ça suffit !

Elysee.jpg

Une chronique percutante de Michel Geoffroy.

♦ Voici que le méchant dieu foot est de retour avec sa coupe du monde, le fameux Mondial. Débauche d’images, débauche de matchs, débauche de commentaires débiles, débauche de manifestions violentes, bref, débauche de « sport ». Un « sport » qui ne peut que soulever le cœur tant il nous montre un spectacle indécent : les noces hideuses du fric et du cosmopolitisme, sur fond de manipulation de masse.


Le conditionnement par le sport

L’abrutissement sportif constitue un rouage important du conditionnement des populations occidentales par le Système. Que ce soit par la promotion individualiste du faire-du-sport-pour-rester-en-bonne-santé (mais à condition d’acheter des chaussures Nike et des sacs Adidas, bien sûr) ou par la promotion collectiviste du sport de masse.

Le sport de masse permet en effet de créer des foules psychologiques, comme disait Gustave Le Bon. Le Mondial vampirise les médias – c’est-à-dire les recettes publicitaires – et donc l’attention de chacun. On soupèse et commente ainsi les moindres faits et gestes des joueurs, comme s’il s’agissait des oracles de notre temps. Un tel a fait un doigt d’honneur, tel autre a donné un coup de boule. Tel joueur a « marqué ». Un autre a plaqué sa petite amie ou bien a insulté son entraîneur. Les médias s’en donnent à cœur joie pour nous « informer », c’est-à-dire pour nous submerger de cette grotesque insignifiance !

Dans le métro on nous annonce même les résultats des matchs. Pas question de rester indifférent ne serait-ce que l’espace d’un déplacement ! L’indifférence au foot devient suspecte. Presque un signe de fâââchisme…

Le foot mondialisé c’est un patriotisme débile

On agite les drapeaux comme s’il s’agissait de saluer une victoire militaire ou un grand événement national. Le foot serait-il le dernier refuge du patriotisme ?

Mais ces héros que l’on nous fait célébrer ne sont que des mercenaires et, leurs combats, des spectacles factices, sinon truqués ou dopés.

Les supporteurs s’arrogent pourtant le droit de « manifester leur joie » à chaque match en faisant un tintamarre de tous les diables, en hurlant pour chaque but marqué, en bloquant la circulation ou en cassant tout.

Les municipalités et les préfectures recommandent maintenant aux braves gens de ne plus circuler les soirs de matchs : couvre-feu obligatoire pour les autochtones les soirs de foot ! On voit combien ce « sport » adoucit les mœurs et l’intégration… Le mieux ne serait-il pas finalement de rester scotché devant sa télé en priant sainte Pub ?

La grand-messe du déracinement planétaire

Le Mondial du foot c’est aussi la grand-messe du déracinement planétaire : celle qui sert à raffermir périodiquement la foi cosmopolite. Voilà pourquoi le foot intéresse tant le Système.

Le Mondial célèbre le déracinement européen d’abord, puisque nos équipes « nationales » se composent principalement désormais de joueurs cosmopolites, dont beaucoup proviennent d’Afrique. Hier « espagnol », aujourd’hui « français », demain « anglais » peut-être par la magie des contrats en or, le joueur de foot incarne le héros aux semelles de vent, celui qui n’est nulle part chez lui.

Le Mondial souligne aussi le déracinement immigré, à l’instar de ces supporteurs « franco-algériens » qui sifflent la Marseillaise et ne brandissent que le drapeau de leur vraie patrie : l’Algérie, démontrant par là même qu’ils ne se sentent pas chez nous chez eux.

Le foot c’est enfin le déracinement programmé pour tous ces petits Africains ou descendants d’Africains que les clubs et les manageurs achètent comme une vulgaire ressource humaine à faire fructifier.

François Hollande au stade charlety pour un match de foot à but humanitaire (2008)

François Hollande au stade Charlety pour un match de foot à but humanitaire (2008)

Et tout cela pour que ce beau monde des « sportifs » achète force maillots, ballons et portraits de ces héros frelatés : les joueurs de foot ! Heureux consommateurs de produits dérivés qui allez enrichir l’oligarchie du sport et des médias, le Système vous remercie !

Car le sport ne peut plus exister sans publicité ni sans sponsors, c’est-à-dire sans se soumettre à Mammon. Ultime déracinement. Ultime décadence.

Décadence du sport ou sport de la décadence ?

Les saturnales du Mondial offrent enfin l’avantage de détourner l’attention des tristes réalités du moment.

Hier, Jacques Chirac s’appropriait la Coupe du monde pour tenter de sauver sa présidence stagnante en vantant les vertus sportives du métissage, en réponse au Front national. Aujourd’hui, François Hollande commente les buts des autres à défaut de commenter son propre désastre.

Dans la Rome décadente on offrait du pain et des jeux, pour calmer la plèbe de plus en plus agitée. Mais cela n’a pas empêché la chute finale.

Dans l’Europe décadente et désindustrialisée on offre le foot télévisé aux chômeurs. Cela ne durera pas non plus.

 Michel Geoffroy
23/06/2014

Correspondance Polémia 23/06/2014

Image : François Hollande à l’Elysée lors du match France-Honduras (Mondial juin 2014)

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Des soldats israéliens arrêtent un enfant palestinien à Hébron - 23 06 14

Cela se passait hier à Hébron, et l’enfant de 9 ans sortait ttranquillement de sa maison...

(Filmé par B’Tselem, association israélienne de défense des droits de l’homme... et de l’enfant)


CAPJPO-EuroPalestine - 24 06 14

23:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Marion Maréchal-Le Pen sur le projet de loi de finance rectificative pour 2014

20:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'école sans notes : un nouveau renoncement !

   Communiqués / 24 juin 2014 / Mots-clés : /

Communiqué de Presse

Le ministre de l’Education nationale lance aujourd’hui une « conférence nationale sur l’évaluation des élèves » devant aboutir, en décembre prochain, à la redéfinition de la pratique de la notation. L’objectif affiché est d’en finir avec les prétendues « notes sanctions » qui engendreraient du découragement et contribueraient à l’échec scolaire.

Supprimer les notes ou, du moins, leur substituer d’autres formes d’évaluation est l’un de ces serpents de mer pédagogistes s’ajoutant aux desseins de transformer les établissements scolaires en « lieux de vie » ou de « placer l’élève au centre du système ».
Tout cela ne concourt qu’à une seule chose : au renoncement de l’Ecole à instruire et à préparer à la vraie vie !

Car, dans la vraie vie, des classements s’opèrent, et l’Ecole, dont les notes n’ont pas lieu d’être vécues comme des sanctions, puisqu’elles reconnaissent le mérite, doit permettre, par l’acquisition des savoirs, la progression de tous, selon les capacités de chacun, et sans leurrer personne.
La note est l’un des leviers de la réussite scolaire et prépare l’élève à trouver sa juste place dans la société.

NPI

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Réforme de l'évaluation solaire: Hamon veut "stimuler au lieu de décourager" - Vers la suppression des notes ?

3946939_2014-06-23-hamon-008-new.jpg

http://www.leparisien.fr/societe/reforme-de-l-evaluation-...

+ 2 VIDEOS

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le lobby LGBT vit mal la présidence de l’ONU par un ministre ougandais

Ugandan_Foreign_Minister_Sam_Kutesa.jpg

 

 

24/06/2014 – NEW YORK (NOVOPress/Bulletin de réinformation)
L’assemblée générale de l’ONU vient d’élire comme président Sam Kutesa, ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda. Cette élection constitue un véritable camouflet à l’encontre du lobby LGBT. Ce lobby avait réalisé une pétition dans toute l’Amérique du Nord visant à faire rejeter le visa américain de Monsieur Kutesa pour l’empêcher d’accéder à ce poste à New York.

Sam Kutesa avait en effet déclaré que la promotion de l’homosexualité était « Un mauvais exemple pour la jeunesse et une atteinte aux cultures des Etats ».  Par ailleurs l’Ouganda a voté en février une loi réprimant les actes d’homosexualité.

L’ensemble des pays du continent africain s’était entendu pour soutenir la candidature ougandaise, afin de répondre aux pressions continuelles des Etats occidentaux visant à favoriser les droits des minorités sexuelles.

L’élection du ministre Ougandais à l’ONU est donc une sorte de révolte des pays émergents contre les puissances occidentales jugées décadentes.

Crédit photo : Foreign and Commonwealth Office, via Flickr, (cc).

20:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

 

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Communiqué du Front National

Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité et la cohérence plutôt que la facilité et la précipitation.

Notre refus de nous allier avec des mouvements dont certains membres avaient affiché des positions incompatibles avec nos valeurs, n’a en effet pas rendu possible la formation d’un groupe politique au Parlement européen avant cette première échéance du 23 juin.

Nous le regrettons à court terme mais nous l’assumons comme choix moral et politique juste de long terme.

Convaincus qu’il nous sera possible de former ce groupe très prochainement, nous engageons, dès la première session à Strasbourg le 1er juillet, le combat des patriotes pour notre souveraineté, notre identité, nos libertés et nous continuons parallèlement et avec la plus grande détermination, les négociations engagées avec plusieurs partis en Europe afin de constituer cette grande formation souverainiste au Parlement européen.

Que les 25% de Français qui ont voté pour nous aux élections européennes, nous mettant ainsi en tête devant tous nos adversaires politiques, soient convaincus à la fois de l’importance à nos yeux d’un groupe politique au Parlement européen et du fait que nous serons bientôt en mesure de leur proposer une alliance solide, puissante et crédible.

NPI

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Marine Le Pen : «Notre groupe au Parlement européen existera à court terme»

PHOb949d7b6-fb88-11e3-b0f7-6fea12b1daf3-805x453.jpg

  Home ACTUALITE Politique

    • Par Emmanuel Galiero
    • Mis à jour le 24/06/2014 à 15:24
    • Publié le 24/06/2014 à 12:19

 

 

INTERVIEW - Le Front national ne formera pas de groupe lors de la première session du Parlement européen, le 1er juillet. Marine Le Pen avoue au Figaro sa déception.

 

LE FIGARO - Êtes-vous déçue?

Marine LE PEN - Oui, bien sûr, c'est une déception parce que nous nous sommes beaucoup battus. Nous avons énormément travaillé depuis un mois, rencontré une dizaine de nationalités en sillonnant l'Europe. Nous savions aussi que les pressions seraient extrêmement fortes pour nous empêcher de constituer ce groupe. Mais si nous n'y parvenons pas pour cette première session de juillet, nous y parviendrons dans une semaine, un mois ou deux. Je suis absolument convaincue que ce groupe existera à court terme.

Comment expliquez-vous ces difficultés?

À la précipitation, j'ai préféré la cohérence politique et la sécurité d'alliés partageant la même vision que la nôtre. C'est une décision collective avec Geert Wilders (PVV, Pays-Bas) et nos amis du FPÖ autrichien. Sans cette exigence, le groupe aurait été constitué hier. Nous n'avons pas voulu des Polonais du Congrès de la nouvelle droite (KNP) après avoir étudié son parcours et les déclarations de son président. Nous avons considéré que cela était incompatible avec notre pensée et notre projet politiques. Ses propos n'étaient pas admissibles. Ce sont peut-être nos exigences qui coincent car nous souhaitons des alliances solides et pérennes. Nigel Farage du Ukip britannique, qui avait perdu la moitié de ses élus lors du dernier mandat, a un groupe avec une élue FN instable (Joëlle Bergeron, NDLR) et un Beppe Grillo imprévisible. Moi, je préfère un groupe plus lent à se constituer mais plus sûr. Nous ne cherchons pas de coups médiatiques.

Est-il difficile de rivaliser avec des groupes déjà installés?

C'est très complexe. Les gros groupes ont plus de moyens et peuvent ainsi offrir des capacités financières à des formations comptant peu d'élus. Il existe aussi des agendas politiques nationaux et des coalitions existantes. Nous le savions.

La querelle avec votre père a-t-elle pesé fortement?

Tout ce qui réactive la diabolisation et fait du bruit n'est jamais bon lorsqu'on est en négociation.

Et la dissidence de l'eurodéputée FN qui a rejoint le groupe constitué autour de Nigel Farage?

Je dirai simplement à M. Farage: «Bien mal acquis ne profite jamais». Carl Lang, avec sa toute petite capacité de nuisance, s'est précipité pour accomplir cette bassesse politique.

Le Figaro

18:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Match de l’Algérie : « élites » contre réalité, à nouveau.

23 juin 2014

Match Algérie CoréeCe n’est plus un fossé qui sépare médias et Français, c’est un monde. Celui de la réalité.

Hier, le journaliste-présentateur d’iTélé Jérôme Pieffer se faisait le meilleur porte-parole de ses confrères aveugles en tweetant à la suite du match de l’Algérie : « Et sinon on va devoir supporter la fachosphère raciste et manipulatrice à chaque match de l’Algérie ? ».

Quel aveu… Pendant que la « fachosphère » dénonçait les voitures brûlées, le caillassage des pompiers, les abribus cassés, les charges contre la police et les slogans anti-France des supporters algériens, le journaliste, bien trop lâche pour se rendre sur le terrain, dénonçait la « fachosphère ».

Une rumeur a couru en début de soirée, au sujet de l’église de la Duchère, à Lyon, qui aurait subi une tentative d’incendie. Les photos dataient d’une précédente tentative, en 2006, et l’intox a circulé très vite. Il n’est pas inutile de préciser qu’elle avait été lancée par un algérien émigré au Qatar, et non par la « fachosphère ».

Elle a tout d’abord circulé au conditionnel. Une prudence que ne s’imposent pas les journalistes quand ils accusent « l’extrême-droite » de toutes les pires horreurs avant que le nom des agresseurs révèle presque systématiquement un exotisme peu répandu de côté de l’échiquier. Ils se taisent alors, laissant leur propagande se répandre.

La « fachosphère » a fait amende honorable dès lors que le maire de Lyon a réfuté l’information. Mais toute la bien-pensance réunie a préféré continuer à traquer les erreurs plutôt que de regarder bien en face les photos et vidéos tournées en direct de Lyon, Roubaix, Grenoble ou Montfermeil et de condamner ces Algériens qui cassaient, brûlaient, insultaient et caillassaient, portant fièrement leurs couleurs étrangères et révélant, encore une fois, l’échec cuisant de toute tentative d’intégration de ces populations.

Mais le Français sait bien que ce n’est pas un photo-montage qui l’a empêché de dormir, le smicard réalise bien que sa voiture brûlée n’est pas une rumeur, le badaud sait qu’il a vu des sauvages hurler leur haine de la France, cachés derrière une « joie » destructrice, conséquence systématique de la drogue footbalistique chez ces gens.

A quelques pas de l’Elysée, ils scandaient « 1, 2, 3, Viva l’Algérie, 4, 5, 6 on vous a envahis ». Personne au sommet pour répondre à cette nouvelle déclaration de guerre…

L’occasion de se souvenir qu’il y a un peu plus d’un an, Manuel Valls refusait l’accès aux Champs-Elysées à la Manif pour Tous avec un argument : en vertu d’« une tradition républicaine » une manifestation ne pouvait pas se dérouler à proximité immédiate de l’Elysée.

Il faut bien réaliser la traitrise de cette République, incarnée par ces élites…

Elles empêchent leur peuple de défendre sa famille, sa culture, son identité pendant qu’elles laissent des colons destructeurs s’en prendre aux institutions et au peuple du pays qu’ils occupent. Elles trouvent même le moyen de les défendre…

Inutile de chercher plus longtemps pourquoi les journaux ne se vendent plus.

Inutile également de chercher plus longtemps à décrypter les résultats des européennes… La réponse est là, sous leurs yeux.

Contre-info.com

18:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Comme un coquelicot

photo 1.JPG Drapeau fleur.JPG

Les Lecques - 22 juin 2014

Photo EB

01:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Au Brésil, Cohn-Bendit protège les indiens Guarani...


Dany's Day - La lutte des Guarani (Jour 7) par Europe1fr

Danys Day 19/06/2014 - 12:24

Dany's Day - La lutte des Guarani

Lors de l’ouverture de la Coupe du Monde au Brésil, les spectateurs du stade ont été surpris par l’action d’un jeune Guarani : Werá Jeguaká Mirim a déployé une banderole rappelant les droits de son peuple. L’action avait été décidée de façon collective par les habitants du village que la FIFA avait invités à participer à la cérémonie. Ces images avaient été coupées lors de la retransmission télévisée.
Dany et son équipe sont partis à la recherche de cette histoire censurée et de ce garçon de 13 ans sur ses terres Guarani à 3 heures de Sao Paolo.

00:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Des malades étrangers s'organisent pour se faire soigner gratuitement en France

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/06/23/01016-...

+ INFOGRAPHIE

00:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Vague d'arrestations dans l'affaire Pastor

La fille de l'héritière monégasque et son gendre figurent parmi une vingtaine de suspects interpellés à Nice, Marseille et Rennes.


 

C'est bien la piste du contrat, peut-être même familial, qui émerge de l'enquête sur la mort de la riche héritière monégasque, Hélène Pastor, tombée dans un guet-apens, à Nice, le 6 mai dernier. Une vague d'arrestations a été opérée lundi par la police judiciaire, en plusieurs points du territoire, à Nice, Marseille et même jusqu'à Rennes. La police pourrait même tenir les commanditaires de cet assassinat, au cours duquel le chauffeur de la vieille dame a également été tué. La fille d'Hélène Pastor, en tout cas, Sylvia Ratkowski-Pastor, 53 ans, née d'un premier mariage, mais aussi son mari, Wojciech Janowski, consul général honoraire de Pologne à Monaco, figurent parmi les interpellés. Une vingtaine de suspects au total, parmi lesquels des membres de la communauté comorienne et maghrébine. Eux sont soupçonnés d'avoir exécuté sur ordre la septuagénaire.

Le tireur est arrivé en taxi

Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur, Mohamed Darwich, 64 ans, étaient tombés sous les balles d'un tireur embusqué, alors qu'ils sortaient d'un hôpital niçois, où l'un des fils de l'héritière, Gildo, était hospitalisé.

L'homme avait fait feu à travers les vitres du véhicule qu'ils occupaient avant de prendre la fuite en compagnie d'un complice. Le chauffeur avait succombé à ses blessures le 10 mai, Hélène Pastor était décédée le 21 mai.

Le procureur de la République de Marseille, Brice Robin, et le directeur interrégional de la police judiciaire, Christian Sainte, tiendront, ce mardi après-midi, une conférence de presse sur cette affaire au TGI de Marseille.

Dans cette enquête, l'antenne PJ de Nice est épaulée par sa direction marseillaise. Le dossier avait été requalifié en «assassinat en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de commettre ces crimes». Le tandem de juges d'instruction, Christophe Perruaux et Christine Saunier-Ruellan, qui dirigeait les investigations a su garder jusqu'au bout le secret sur l'enquête.

La piste crapuleuse locale était évoquée et même celle d'un règlement de comptes familial. La police a remonté la piste des «tueurs à gages». Même si le chauffeur a essuyé le premier tir, tout laissait penser que c'était bien l'héritière qui était visée.

Les images vidéo ont été déterminantes. Car «le réseau de vidéoprotection de la ville de Nice a filmé plusieurs séquences précieuses», assure un fin connaisseur de l'affaire. «Non seulement elles ont permis de retracer le parcours de l'équipe de tueurs, avant, pendant et après le double assassinat, mais elles étaient d'une qualité parfaite pour aider aux identifications», poursuit cette source.

Il y avait aussi les vidéos prises par les témoins avec leur téléphone mobile, dont une douzaine ont pu être auditionnés. Plusieurs ont filmé le tueur dans sa fuite à pied pour rejoindre son complice qui l'attendait dans une voiture.

Le tueur avait pourtant pris soin de dissimuler son visage sous une simple casquette à visière. Il avait utilisé un fusil de chasse à canon scié, alors que les membres du grand banditisme préfèrent d'ordinaire le pistolet 11.43 ou une arme automatique. Plus étonnant encore: le tireur était arrivé sur les lieux du crime en taxi!

En plus du parcours de l'équipe de tueurs qu'elle s'est attachée à retracer, la PJ avait effectué des prélèvements sur la scène de crime. Des analyses balistiques poussées ont été précieuses. La téléphonie a également été exploitée.

Le Figaro 23 08 14

00:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

23/06/2014

Les rangs des militants anti-gaz de schiste largement infiltrés par des agents russes

http://www.atlantico.fr/decryptage/rangs-militants-anti-g...

23:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean-Marie Le Pen : avec Marine, "la page est tournée"

 

Le président d'honneur du Front national a revu sa fille ce lundi 23 juin et estime que "ça s'est très bien passé".

 
Le fondateur du Front national Jean-Marie Le Pen et la présidente du parti, sa fille, Marine, au Parlement européen de Strasbourg le 15 février 2012.

Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine se sont entretenus à Bruxelles, ce lundi 23 juin, selon une information du Lab Europe 1, pour la première fois depuis qu'ils s'étaient opposés, il y a deux semaines, au sujet de la "fournée" évoquée par le père et fondateur du Front national.


La rencontre a eu lieu "en marge des réunions de groupes au Parlement européen", précise Europe 1. Contacté par Le Lab, le président d'honneur du FN a expliqué : "Ça s’est très bien passé. On s’est vus et on s’est fait la bise. On est des professionnels. On ne parle pas du passé. La page est tournée".

 

23:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le PVV néerlandais, allié du FN au parlement européen prône la remigration

gpdKGNe.jpg

 

20h57

Le PVV (Parti pour la Liberté) a lancé la semaine dernière un plan en 10 points contre le terrorisme islamique.

 

Le Parti de la Liberté propose dix mesures concrètes pour protéger les pays-bas, dont une perte automatique de la nationalité néerlandaise pour les djihadistes partie en Syrie, ainsi que pour leurs recruteurs, et de rompre les liens diplomatiques avec les pays qui soutiennent le terrorisme.

  1. Une fois parti, parti pour toujours (parti faire le djihad en Syrie, en Irak ou ailleurs)
  2. Direction la prison (ceux qui reviennent sont placés directement en prison)
  3. Rétablissement du contrôle des frontières
  4. Arrêt de l’immigration provenant de pays musulmans (y compris les réfugiés)
  5. Remigration volontaire
  6. Fermeture des « centres de recrutement » (tels que les mosquées, écoles islamiques ou autres organisations soutenant le départ en Syrie)
  7. Pas d’intervention militaire (dans les pays musulmans)
  8. Plus d’argent pour l’AIVD (services secrets néerlandais)
  9. Soutien à Israël (en première ligne dans la lutte contre le Jihad)
  10. Rupture des liens diplomatiques (avec les pays qui soutiennent le terrorisme, comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar)

 

Les 10 mesures détaillées sont disponibles ici.

Source

FDESOUCHE

23:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Grenoble : des supporters algériens agressent des policiers et mettent le feu à une dizaine de véhicules : 0 interpellation

 

 

rapporte Le Dauphiné Libéré :

Vers minuit et demi, un groupe d’individus situé au sein des supporters a commencé à caillasser les policiers sur le cours Jean-Jaurès. Ces derniers ont répliqué par des gaz lacrymogènes pour disperser la foule, mais des heurts se sont poursuivis entre forces de l’ordre et fauteurs de troubles sur tout le cours Jean-Jaurès. Des poubelles ont été incendiées devant le Mc Donalds, ainsi que plus au sud sur le cours de la Libération, dans l’espoir semble-t-il de tendre des guet-apens aux sapeurs-pompiers et aux policiers.

Ce lundi matin on apprenait qu’une dizaine de voitures avaient été incendiées au cours de la nuit et qu’un autocar Transisère avait également été detruit par un incendie volontaire sur la commune d’Échirolles. Ce véhicule se trouvait stationné, vide, au niveau de l’avenue des États Généraux. Il n’y a pas eu d’interpellations, a annoncé ce matin un responsable de la police.

NOUVELLES DE FRANCE

21:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Tranche de vie à Hellemmes (59) : la tristesse du vieil homme

478605.jpg

 

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Roubaix: des incidents cette nuit dans plusieurs quartiers de la ville

881599454_B972989005Z_1_20140623060604_000_G4M2MN6B4_1-0.jpg

Un abribus saccagé

 

Publié le 23/06/2014

VINCENT DEPECKER

 

  

Cette nuit, en marge des scènes de liesse qui célébraient la victoire des Fennecs en Coupe du Monde à Roubaix, des incidents ont éclaté peu après minuit. À 4 heures, une vingtaine de feux de voitures étaient recensés par la police, principalement à Roubaix.

 

 

Abribus saccagés boulevard Gambetta, vitrines de commerces cassées, détritus vidés au milieu de la chaussée et incendiés, rue de Lannoy ou de Lille, feu de poubelles qui se propagent à des voitures en stationnement voire à un garage privé, rue Louis-Decottignies, une camionnette enflammée collée contre la façade d’un commerce et qui se propage à la supérette, rue de l’Alma… dire que la nuit des pompiers, des policiers, des garagistes de permanence et des services techniques de la mairie de Roubaix a été mouvementée est un doux euphémisme.

Vers minuit, ce dimanche, des incidents ont éclaté en marge des manifestations de joie – pacifiques faut-il le rappeler – suite à la victoire de l’équipe d’Algérie contre celle de la Corée du Sud. Vers 4 heures, ce lundi matin, les forces de l’ordre recensaient une vingtaine de feux de voitures et presque autant de feux de poubelles, principalement dans la ville de Roubaix. S’il ne faut pas, à proprement parler, utiliser le terme d’émeutes urbaines, il faut par exemple constater que la plupart des quartiers ont été touchés par ces débordements, à part ceux du Pile et des Trois-Ponts.

NdB: Ce ne sont que des "scènes de liesse" pacifiques!

19:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Haïm Korsia, élu grand rabbin de France

 

Haïm Korsia, 51 ans, aumônier général israélite des armées, a été élu grand rabbin de France.

Le vote s’est ouvert par un discours de Joël Mergui témoignant de sa solidarité envers les trois jeunes Israéliens disparus récemment en Cisjordanie et disant sa préoccupation quant au départ grandissant des juifs de France vers Israël.

L’ex-rabbin de Reims est arrivé en tête avec 131 voix contre 97 pour son concurrent Olivier Kaufmann, 47 ans, directeur de l’école rabbinique, à l’issue d’un vote auprès des 316 membres de l’assemblée générale du Consistoire central, réunie au Palais des congrès à Paris.

Trois autres juifs étaient candidats : Laurent Berros, rabbin de Sarcelles (Val-d’Oise), Alain Senior, rabbin de Créteil et David Shoushana, rabbin de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne).

Élu pour sept ans, Haïm Korsia succède à Gilles Bernheim qui a été contraint à la démission en avril 2013, après avoir prétendu à tort être agrégé de philosophie et avoir été reconnu responsable du plagiat de plusieurs textes. L’intérim avait été assuré par le grand rabbin de Paris Michel Gugenheim et le directeur de l’école rabbinique Olivier Kaufmann.

Haïm Korsia, un proche de Nicolas Sarkozy, a pris une posture de modernité durant sa campagne en évoquant la place des femmes dans le judaïsme.

E&R

19:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)