Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 661

  • Pays-Bas: 90 arrestations pendant le défilé de Saint Nicolas et Pierre le Noir

    http://actu.orange.fr/monde/pays-bas-90-arrestations-pendant-le-defile-de-saint-nicolas-et-pierre-le-noir-afp_CNT0000005NzVQ.html

    + VIDEO

  • Nicolas Sarkozy à Aulnay (93) : «La France s’est toujours construite sur le métissage»

    !

    19h43

    L’ancien Président de la République était ce matin à Aulnay sous Bois, pour son premier meeting en Seine-Saint-Denis. Militants et sympathisants se sont déplacés pour écouter le discours du candidat à la présidence de l’UMP, une élection qui aura lieu à la fin du mois.

    En attendant Nicolas Sarkozy, les militants et autres sympathisants tentent de remplir la salle. «Ils étaient au moins 1000» selon le maire d’Aulnay, Bruno Beschizza. Pendant ce temps, un jeune militant UMP s’exerce à ce qui semble être l’un de ses premiers meeting. «On compte sur vous pour faire du bruit, on veut que la Seine-Saint-Denis mette de l’ambiance» crie-t-il à l’auditoire composé principalement de personnes âgées. [...]

    Mélenchon, Marine le Pen brièvement cités au passage mais pas épargnés «Je n’ai aucune leçon à recevoir de Madame le Pen qui a été complice de l’élection de Hollande. … Elle a le programme économique de Monsieur Mélenchon. Si vous voulez le smic à 2000 euros et la retraite à 60 ans votez Front National». [...]

    Entre blagues et attaques Nicolas Sarkozy en profite pour revenir à ses fondamentaux «Je suis chrétien de culture et de racine, la France n’est pas que Chrétienne, elle a des racines chrétiennes.» Il revient également sur l’immigration, l’intégration, l’assimilation et d’autres thèmes qui lui sont chers «je sais d’où je viens et je connais la géographie, la France s’est toujours construite sur le métissage, mais est-ce qu’on peut continuer à accueillir tous les étrangers alors que notre système d’intégration est un échec cuisant, un échec total ?» s’interroge l’ancien président qui poursuit « je n’aime pas le communautarisme, quand un juif se fait attaquer, bousculer, ce n’est pas l’affaire de la communauté juive c’est l’affaire de la France ! Je combats les amalgames scandaleux sur nos compatriotes musulmans de France». [...]

    Bondy Blog

    FDS

    Ndb: Tout ce qu'il dit prouve que ses racines ne sont pas françaises. Il voudrait bien que la France se soit construite sur le métissage, mais voilà, ce n'est pas vrai...

  • L’affaire Sagnol, énième victoire de la bien‑pensance médiatique

    URSS.jpg

     

     

    “Toutes proportions gardées, les régimes communistes appliquaient exactement les mêmes méthodes pour imposer leurs idées…”

    15/11/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
    L’affaire Sagnol : quand la dictature de la pensée l’emporte sur le bon sens

    Les propos de Willy Sagnol, entraîneur de l’équipe de football de Bordeaux, n’ont pas fini de faire jaser. Le 3 novembre dernier, il déclarait aux lecteurs de Sud‑Ouest : « L’avantage du joueur, je dirais typique africain : il n’est pas cher, généralement prêt au combat, on peut le qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n’est pas que ça, c’est aussi de la technique, de l’intelligence, de la discipline. Il faut de tout. Il faut des Nordiques aussi. C’est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité. Une équipe de foot, c’est un mélange ». Dès le lendemain, la plupart des médias français se sont saisis de cette déclaration en hurlant au racisme. Chacun y est allé de sa petite phrase, de Pape Diouf traitant Sagnol de « sous‑Zemmour », au Parti Socialiste, réclamant des sanctions exemplaires à l’encontre de l’intéressé.

    Le 5 novembre, au milieu de ce concert de bien‑pensants, une voix s’est élevée, la voix d’un membre de la communauté noire, une voix très concernée. Et pas des moindres puisqu’il s’agissait d’Hapsatou Sy, chroniqueuse sur « Le Grand 8 »

    Mme Sy a affirmé ne pas comprendre la polémique, et n’avoir trouvé aucune dérive raciste dans les propos de l’entraineur. Pour elle, il ne s’agissait que de considérations techniques touchant à un domaine particulier : celui du football. Mais ce mardi 11 novembre, sous la pression d’une véritable chasse aux sorcières sur les réseaux sociaux, Mme Sy s’est rétractée. Elle a affirmé ne pas se renier, mais elle s’est rétractée. Quelques heures avant, subissant le même type de pression, Willy Sagnol s’était publiquement excusé, lisant les larmes aux yeux un texte qu’on lui avait écrit.

     

    Ce double épisode est particulièrement révélateur de l’emprise qu’ont certains lobbies sur le monde médiatique, et de la dictature qu’ils font régner sur la pensée, en dépit du bon sens.
    Toutes proportions gardées, les régimes communistes appliquaient exactement les mêmes méthodes pour imposer leurs idées : dépistage des « traîtres », pression psychologique et médiatique, obligation pour les coupables de se confesser publiquement, et finalement une grande mise en scène théâtrale ayant pour but d’endormir le public. Et pourtant, pour qui s’y connaît, les propos de Sagnol étaient justes. Mais ce n’est plus ça le problème aujourd’hui.

    Image : drapeau de l’URSS. Via Wikipédia, pas de copyright.

  • Cerné sur l'Ukraine, Poutine va écourter sa présence au G20

    4294561_put.jpg

     

    Publié le 15.11.2014, 14h05 | Mise à jour : 15h13

     

     

     

                                    

    Le président russe Vladimir Poutine, acculé par une partie des dirigeants du G20, à cesser d'alimenter le conflit séparatiste à l'est de l'Ukraine, va quitter Brisbane plus tôt que prévu.

                                           

     

     

     

     

    Le tigre de Moscou recule d'un pas, ça ne signifie pas qu'il cède. Le russe Vladimir Poutine va quitter plus tôt que prévu dimanche le sommet du G20 à Brisbane, a indiqué samedi une source au sein de la délégation russe. Fâché de devoir faire front contre les pays occidentaux qui lui reprochent presque unanimement l'attitude de la Russie vis-à-vis du conflit séparatiste en Ukraine.  

    «Le programme pour la deuxième journée a changé. Il a été raccourci», a confirmé une source au sein de la délégation russe sous couvert d'anonymat, à propos de dimanche. Le président russe participera aux réunions du sommet, conclura sa présence lors d'une conférence de presse anticipée avant de s'envoler loin de Brisbane.

    L'homme fort du Kremlin n'était de toute façon pas le bienvenu en Australie. Près d'un millier de personnes, qui défilaient dans les rues de Brisbane pour que les chefs d'Etat abordent les questions du climat et du virus Ebola, ont également visé le chef de l'Etat russe, des pancartes affichant : «Poutine, ôte tes mains de l'Ukraine». 

    La veille, le Premier ministre Tony Abbott,qui a pourtant ouvert le sommet ce samedi en appelant les dirigeants des vingt premières puissances de la planète à faire preuve de cordialité et de chaleur,  avait reproché à Poutine de se comporter «en soviétique», estimant qu'il courait après «la gloire perdue du tsarisme». Il a aussi qualifié de crime la destruction du vol MH17 de la Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine. Parmi les 298 passagers victimes, 38 étaient Australiens, victime, sans doute par erreur, d'un tir de missile que la Russie avait fourni aux séparatistes de l'est ukrainien

    Les quotidiens de l'île-continent avaient mis à la Une, ce samedi matin, des messages électroniques directement adressés à Poutine. «M. Poutine, il y a un mot que le peuple australien veut entendre : pardon» a titré le Courier Mail.

    Selon des informations de la presse canadienne, le Premier ministre Stephen Harper a même attaqué frontalement Vladimir Poutine lors de leur première rencontre samedi matin: «J'imagine que je vais vous serrer la main, mais je n'ai qu'une seule chose à vous dire: vous devez sortir d'Ukraine», lui aurait-il dit.

    De son côté le président des Etats-Unis Barack Obama s'était dit décidé «à s'opposer à l'agression russe contre l'Ukraine, qui représente une menace pour le monde», tandis que les Européens envisageaient, par la voix d'Angela Merkel, d'alourdir les sanctions contre la Russie, en visant les comptes en banque de personnalités russes influentes.

    Quant à François Hollande, sur qui Poutine comptait faire pression pour obtenir la livraison de deux navires de guerre Mistral, il a pu, sans que le dossier soit évoqué entre les deux hommes pendant un entretien bilatéral à huis clos, appeler en préambule le président russe à résoudre «les turbulences» qui opposent les deux pays, notamment sur le sujet ukrainien. 

    LeParisien.fr

  • Traque du tigre en Seine-et-Marne : «Face à lui, le mieux c'est de crier»

       Propos recueillis par Timothée Boutry | Publié le 14.11.2014, 08h25

     

     

     

    Ce dresseur de fauves aguerri est prêt à accueillir le tigre perdu dans son cirque.

    Ce dresseur de fauves aguerri est prêt à accueillir le tigre perdu dans son cirque. | (D.R.)

                   

      Directeur du cirque Pinder, Frédéric Edelstein, dresseur de fauves, livre son analyse sur le comportement présumé du fauve en liberté.

    Comment procéder pour retrouver ce tigre ?
    Frédéric Edelstein. J'espère surtout qu'on pourra le capturer vivant, qui plus est car c'est une espèce protégée.

     
     

    Ce pauvre tigre n'a rien demandé pour se retrouver dans cette situation : il est davantage perdu qu'autre chose. La première chose, c'est évidemment de le repérer. Ensuite, il faudra circonscrire cet endroit et amener le tigre vers un enclos. Ou alors faire appel à un vétérinaire pour l'endormir. Je ne voudrais surtout pas qu'il soit abattu.

    Comment se comporte cet animal dans ce contexte ?
    Il doit être apeuré, il ne sait pas où il est. Il va donc naturellement avoir tendance à se cacher, en allant dans un bois par exemple. Il ne va pas se mettre à découvert car il va se sentir vulnérable. Le bruit de la circulation va également avoir tendance à le faire fuir. Le problème, c'est quand il aura faim.


    C'est-à-dire ?
    Un tigre peut rester plusieurs jours sans manger mais il devra quand même se nourrir à un moment donné. Il conserve son instinct de chasseur. On peut penser qu'il s'en prendra à de petites proies, à des animaux de compagnie ou à des bêtes de ferme. Mais il peut aussi s'attaquer à des bovins. Il devra davantage s'exposer.


    Peut-il s'en prendre à l'homme ?
    A priori, l'homme ne sera pas sa proie privilégiée.


    Mais que faire si l'on se retrouve face au tigre ?
    Avant toute chose, ne surtout pas se mettre à courir stupidement devant lui pour le provoquer car il pourrait vous prendre pour une proie. Dans la mesure du possible, mieux vaut ne pas se faire remarquer, faire semblant de rien et alerter les autorités. Mais si l'on se retrouve malencontreusement face à lui, le mieux c'est de crier. La force de l'être humain par rapport au fauve, c'est sa voix. En criant, on va rendre le tigre méfiant et donc encourager sa fuite.


    Les autorités en font-elles trop dans la de cette péripétie ?
    Non, pas du tout. Il ne faut pas prendre cette histoire à la légère. C'est important d'alerter la population et de délivrer des consignes de prudence.


    Quel est l'avenir de ce tigre ?
    Il va déjà falloir trouver d'où il sort. On verra ensuite qui le prend en charge. Si nécessaire, nous sommes prêts à l'accueillir.

     

    Le Parisien

     

  • Le chat forestier ou sauvage

     79719.jpg

    http://www.carnivores-rapaces.org/Chat%20forestier/animal.htm

     et

    http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/mammiferes/carnivores/petits/FS%20292_ruette_chat_forestier_genetique.pdf

  • Début de l'érection d'une barrière de protection à Calais

     2014-11-14T150714Z_1007180001_LYNXNPEAAD0RK_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-CALAIS.jpg

    LILLE (Reuters) - L’installation de barrières de protection de plus de quatre mètres de haut surmontées de barbelés a commencé dans la zone portuaire de Calais pour tenter d’empêcher le passage de migrants, a annoncé vendredi la préfecture du Pas-de-Calais.

    L’annonce de la pose de plusieurs kilomètres de barrières avait été faite le 20 septembre par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui avait précisé que le Royaume-Uni participerait à hauteur de 15 millions d'euros sur trois ans à la sécurisation du port et de sa rocade d'accès.

    Cette installation de protection est l’une des mesures prises par les autorités devant l’afflux du nombre de migrants, avec l’augmentation du nombre de policiers et la création d’un accueil de jour pour les candidats au passage au Royaume-Uni.

    Ce centre doté d'un budget annuel de trois millions d'euros et géré par une association devrait être opérationnel au début du mois de janvier. Il mettra à disposition des migrants des sanitaires et un lieu pour la distribution de repas.

    Le nombre de migrants tentant de rejoindre le Royaume-Uni a augmenté depuis plusieurs mois pour atteindre le nombre de 2.300, selon les derniers chiffres donnés par la préfecture.

    (Pierre Savary, édité par Yves Clarisse)

    YAHOO!ACTU

  • Valls distingué pour sa lutte contre l’antisémitisme

    sv6gJyb.jpg

     

    17h00

    La Conférence des rabbins européens (CER) a attribué son prix Lord Jakobovits 2014 au premier ministre Manuel Valls pour sa « détermination exemplaire à lutter contre l’antisémitisme », a-t-on appris aujourd’hui auprès de cette organisation.

     

    Le chef du gouvernement succède au palmarès à l’ancien président du Parlement européen et ex-premier ministre polonais Jerzy Buzek, premier lauréat de ce prix en 2012, et à la chancelière allemande Angela Merkel, primée l’an dernier.

    (…) Le Figaro

    FDS

  • La réintégration de Maxime Buttey n'a pas fait l'unanimité au Front national

     Le 31 octobre, le Front national décidait de réintégrer Maxence Buttey, cet élu converti à l'islam et accusé d'avoir diffusé une vidéo prosélyte sur le Coran. Une décision qui n'a pas fait l'unanimité au Front national, raconte deux semaines plus tard Le Point dans un confidentiel.

    Selon l'hebdomadaire, Marine Le Pen y était en effet opposée, tout comme Marion Maréchal-Le Pen. C'est Florian Philippot qui aurait convaincu la présidente du parti de mettre fin à la sanction, au motif que "s'il est exclu, tout le monde dira que le FN ne veut pas de musulmans dans ses rangs." Finalement, Maxence Buttey a écopé d'un simple "rappel à ses devoirs".

    Le soir-même, il se rend sur le plateau du Grand journal de Canal + pour s'expliquer sur cette vidéo problématique. Selon Le Point, son intervention fait alors regretter à Marine Le Pen sa décision car le jeune élu y fait, à ses yeux, "de la publicité sur sa conversion".

    De fait, Maxence Buttey, tout en regrettant d'avoir diffusé la vidéo en cause, rappelle en plateau tout l'intérêt de ce mini-film amateur intitulé Les mystères du Coran. Un extrait est même diffusé. L'élu prend également le temps d'expliquer les similitudes qu'il voit entre l'islam et le Front national, comme celle-ci :

    Il y a des choses similaires, le FN est diabolisé dans la sphère médiatique (…) pour les musulmans c’est la même chose.
    Europe 1
     
  • Ultimatum: Moscou laisse deux semaines à Paris pour livrer le premier Mistral

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Moscou-laisse-deux-semaines-a-Paris-pour-livrer-le-premier-Mistral-29121.html

     

    la-france-suspend-la-livraison-32998-hd-3e8e9.jpg

  • Le tigre de Seine-et-Marne serait un chat forestier qui ressemblerit à un lynx...

    http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/seine-et-marne-le-felin-recherche-n-est-finalement-pas-un-tigre-14-11-2014-4291549.php

    4288619_7ac8dab406b26d37157c7125c4a3d0c3eee20409.jpg

     

  • L’UMP clarifie sa position sur le mariage et l’adoption pour tous

     

    Juppé

     Hasard des primaires… Après avoir soigneusement utilisé la mobilisation pro-famille comme chair à canon anti-gouvernementale, voilà que la soi-disant droite voit ce qu’elle peut perdre en défendant des principes par trop passéistes et dangereux pour une carrière d’homme politique.
    Après Bruno Le Maire affirmant que « ce n’est pas une bonne idée d’abroger le mariage pour tous », c’est dorénavant Alain Juppé qui a déclaré aux Inrocks qu’après « mûre réflexion » il est désormais favorable à l’adoption par des « couples » homosexuels.
    Comme si ce genre de sujet était contextuel, et que ce qui était jadis mauvais pour les enfants était désormais « parfaitement acceptable » pour reprendre les termes du probable candidat UMP en 2017.
    Quand donc les Français se rendront-ils compte de cette fumisterie qu’est la démocratie ?

  • La cathédrale de Washington servira aux musulmans pour la prière islamique du vendredi

    washington_cathedral.jpg

     

     

    Lu sur L’Orient le jour : « Dans sa volonté d’encourager le dialogue islamo-chrétien de par le monde, la cathédrale de Washington prêtera ses voûtes pour la prière islamique du vendredi, qui se déroulera comme dans une mosquée. Ce geste fortement symbolique est une première annoncé par de nombreuses initiatives interreligieuses. En septembre dernier, elle avait déjà prêté son espace sacré à l’exposition « Caravane », réunissant sur un même thème des artistes de diverses croyances. Siège de l’archiépiscopat de Washington, cette cathédrale est l’un des plus importants édifices religieux des États-Unis. Par sa taille, c’est également la sixième plus vaste cathédrale du monde. »

    NdB: Peut-on célébrer une messe dans une mosquée?

  • Bouteflika hospitalisé à Grenoble

    Le algérien est à nouveau hospitalisé en . Mais pas au Val-de-Grâce où il avait été soigné l'an dernier après un AVC, mineur selon la version officielle.

     
     

     

    Cette fois, Bouteflika a été admis dans une clinique de Grenoble, dans l'Isère. Selon le Dauphiné, le chef de l'Etat algérien est arrivé en milieu de semaine à la clinique d’Alembert, qui fait partie du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble.

    Bouteflika est arrivé en catimini jeudi à Grenoble pour des soins de trois jours. Il a été admis au service cardiologie et maladie vasculaire. Alger comme Paris gèrent généralement dans une discrétion absolue les déplacements en France du président algérien pour des raisons de santé. Ainsi la radio d'Etat algérienne s'est contentée, lors d'un flash de 19 heures ce vendredi, d'annoncer que Bouteflika a adressé un message de félicitation au président palestinien Mahmoud Abbas. Et ne dit pas un mot de cette hospitalisation reprise à la une des journaux indépendants sur leur site Internet. 

    Le Dauphiné affirme qu'«un étage entier de la clinique a été réservé à son usage» et qu'une compagnie de CRS était déployée autour du bâtiment et dans le quartier. Le président algérien a été réélu en avril dernier, malgré sa longue maladie, pour un quatrième mandat. En fauteuil roulant, très affaibli, Bouteflika, 77 ans, ne fait que de très rares apparitions à la télévision d'Etat à l'occasion d'une réception d'une personnalité étrangère de passage à Alger, comme c'était le cas le 10 novembre en recevant le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, lors de son déplacement en Algérie à l'occasion de l'inauguration d'une usine Renault. 

    L'opacité habituelle sur l'état de santé de Bouteflika 

    Par ailleurs, le 7 octobre, le président algérien avait confié à Lakhdar Brahimi, son ami et diplomate algérien ex-chargé de mission de l'ONU et de la Ligue arable sur le conflit syrien, qu'il allait «beaucoup mieux ». Depuis son retour en Algérie, après ses soins au Val-de-Grâce, à Paris, au printemps dernier, Bouteflika vit dans une résidence d'Etat à Zéralda, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest d'Alger.

    Cette résidence ultra protégée est équipée d'une clinique destinée uniquement pour ses soins. Des médecins spécialisés, dont des Chinois et des Européens se trouvent à ses côtés. D'une opacité habituelle, les autorités algériennes ne communiquent pas sur l'état de santé du président malgré les insistances de l'opposition qui dénoncent son «incapacité» à gérer les affaires du pays. Elles devraient toutefois communiquer sur cette hospitalisation qui refait polémique en Algérie dans la soirée.

       

    LeParisien.fr - 14 11 14

  • "Remigration et partenariats méditerranéens" le 14 novembre à Paris. Avec Laurent Ozon, Jean-Marie Le Pen & Mustapha Sehimi

    9c47a4_7e438b8f4c564962ac6874deabe51390_jpg_srb_700_2000_75_22_0_50_0_20_0.jpg

     

    Le Mouvement pour la Remigration organise le 14 novembre prochain un rassemblement ayant pour thème : "Remigration et partenariats méditerranéens"

    Avec la participation de Jean-Marie Le Pen (Président d’honneur du Front National par Vidéo-conférence), Mustapha Sehimi (journaliste à Maroc Hebdo) & Laurent Ozon sur : "Immigration : les conditions d’un nouveau pacte méditerranéen pour sauver la paix."

    Vendredi 14 novembre à Paris

    19h30 à 22h00 - Paris intra-muros

    Inscriptions : cosapiens.fr

    L’adresse sera précisée aux inscrits quelques jours avant l’événement.

    50 ans après la guerre d’Algérie, pouvons-nous envisager des partenariats avec le Maghreb pour résoudre l’anarchie migratoire ? Réponse de Jean-Marie Le Pen & Mustapha Sehimi le 14 novembre.

    Face à l’effondrement prévisible du "modèle" multiculturel, il est temps de sortir des excès et des slogans et de travailler. La Remigration s’imposera comme une solution pondérée, raisonnable et progressive dans l’intérêt des populations, de la paix et de nos intérêts politiques fondamentaux. Venez contribuer à soutenir l’effort du Mouvement pour la Remigration pour rendre possible ce qui est nécessaire.

    E&R