Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2013

Mariage gay: l'intégralité du discours de Taubira à l'Assemblée


Retrouvez l'intégralité de l'intervention de... par LCP

21:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Le musée d'Orsay expulse une "famille défavorisée" pour son odeur

Lire: http://www.francetv.fr/culturebox/le-musee-dorsay-expulse...

20:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

De nouveaux cas de cannibalisme en Corée du Nord

 

De nouveaux cas de cannibalisme en Corée du Nord

Famine. Un homme affamé aurait été exécuté en mai dernier après avoir assassiné ses deux enfants pour les manger. Selon le témoignage d’un journaliste citoyen membre du réseau (réputé fiable) de l’agence Asia Press rapporté par le Sunday Times, un individu de la province de Chongdan aurait également déterré le cadavre de son petit-fils. Un autre, rendu fou par la faim, aurait mangé son fils après l’avoir fait bouillir. En 2012, la famine aurait causé la mort de « plus de 10 000 personnes » dans la région de Hwanghae, au Sud de Pyongyang. Ce n’est pas la première fois que des cas de cannibalisme sont rapportés : en mai dernier, un homme avait été exécuté après avoir tué onze personnes et tenté de faire passer leur viande pour du porc. Les camps de prisonniers ne seraient pas épargnés.

Nouvelles de France

19:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Robert Brasillach et Jacques Isorni

Robert Brasillach, né le 31 mars 1909 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), fusillé le 6 février 1945 au fort de Montrouge, à Arcueil (Seine ; aujourd’hui Val-de-Marne), est un écrivain, journaliste, et critique de cinéma français. (Wikipédia)

18:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Joggeuse tuée à Nîmes: un Anglais placé en garde à vue, confondu par son ADN

Lire l'article: http://www.leparisien.fr/faits-divers/joggeuse-tuee-a-nim...

17:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marseille : éducatrice agressée par une maman: 12 jours d'ITT !

 

 

Publié le lundi 28 janvier 2013

 

Traumatisme crânien, nez cassé et gros choc psychologique pour cette travailleuse sociale agressée jeudi à la Maison de la Solidarité du conseil général de l'avenue de Pressensé, dans le 1er arrondissement de Marseille.

Une mère de famille serait l'auteur des coups. Le personnel de cette structure maintenant son droit de retrait, la Maison de la solidarité restera fermée aujourd'hui. Une rencontre est prévue dans la journée avec la direction.

La Provence

 

02:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les nationalistes polonais rassemblés autour de « Ruch Narodowy »

 

549871_420746178002164_268792967_n

« Ruch Narodowy » ou « Mouvement national » est le collectif qui rassemblera désormais plusieurs mouvements nationalistes historiques polonais, dont le Młodzież Wszechpolska (MW, Mouvement de jeunesse de toutes les Polognes, dont nous parlions en novembre dernier), Obóz Narodowo-Radykalny (ONR, Camp national-radical), la Garde de l’indépendance, une radio nationaliste et plusieurs portails internet.

Trois anciens députés rejoignent également ce mouvement, dont le leadership reviendra à huit personnes, dont les leaders actuels du MW et d’ONR.

En quelques heures à peine du lancement de cette plateforme, ce sont déjà 10 000 personnes qui s’étaient abonnées à la page facebook « Ruch Narodowy » hier en fin de soirée, dépassant allègrement la popularité de tous les autres partis politiques de Pologne !

Les mouvements nationalistes qui composent Ruch Narodowy ne cesseront pas d’exister, continuant d’avoir leur spécificité qui leur permet de recruter parmi la jeunesse.

Le Mouvement national n’affiche pour l’heure aucune ambition électorale, mais les prochaines échéances électorales, en 2014, lui laissent amplement le temps de revoir sa position. Il s’agira d’élire les députés européens. Le Mouvement national devrait faire figure de meneur de l’euro-scepticisme.

Contre-info.com

01:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Eric Zemmour s'en prend au "lobby gay" et au "mariage pour tous"

01:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

" Je te parle d'un pays, le nôtre "

Auteur PeupledeFrance1

01:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Un gazoduc attaqué par des islamistes au sud-est d'Alger: deux morts

Lire l'article: http://www.leparisien.fr/international/un-gazoduc-attaque...

01:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28/01/2013

Hollande et le Mali - 3000 militaires français sont déployés sur le terrain pour "accompagner" les forces maliennes...

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Plus d'un milliard de francs suisses restitué aux survivants de la Shoah

Publié le 28 Janvier 2013

 

 

 

La totalité du fonds spécial alimenté par les grandes banques suisses et destiné aux victimes du nazisme a été reversée aux survivants, a indiqué jeudi 24 janvier 2013 le juge américain Edward Korman (photo).

« Environ 1,3 milliard de dollars ont été restitués à plus de 452000 victimes du nazisme ou à leurs descendants »

 

Quinze ans après l'accord global sur les avoirs en déshérence passé entre les grandes banques suisses et les survivants de la Shoah, l'ensemble du fonds spécial a été reversé. Avec les intérêts, environ 1,3 milliard de dollars (1,2 milliard de francs) ont ainsi été restitués, a indiqué le juge américain Edward Korman, à plus de 452000 victimes du nazisme ou à leurs descendants.

 

Source: http://www.rts.ch/info/suisse/4602915-plus-d-un-milliard-...

Crif

20:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Joggeuse tuée à Nîmes: "un homme brun, grand, âgée d'une trentaine d'années..."

Les enquêteurs ont-ils déjà un suspect?

La police a mis hors de cause le compagnon de la victime, et a passé au crible les données des fichiers nationaux des personnes condamnées pour meurtre et viol du Gard et des départements limitrophes (Vaucluse et Bouches-du-Rhône).

Une enquête de voisinage a également été conduite, et un appel à témoins lancé, ce qui a permis aux enquêteurs du SRPJ de Montpellier, en charge du dossier, de dresser un portrait-robot du suspect. Cependant, les enquêteurs préfèrent vérifier la cohérence des témoignages reçus avant de diffuser ce portrait-robot, «car des choses signalées sont infondées ou n'ont rien à voir avec l'affaire», a indiqué une source proche de l'enquête.

Qu’ont indiqué les témoins?

Selon RTL, au moins trois riverains auraient, sans se concerter, dit avoir vu «un homme brun, grand et âgé d'une trentaine d'années». L'un des témoins «l'aurait vu surgir du fourré où le corps a été retrouvé» peu de temps après l'heure du crime, un autre l'aurait aperçu «une demi-heure avant le début du jogging, semblant se cacher», et un troisième l'aurait également vu «à deux reprises dans le secteur entre 15h50 et 16h30». Les vérifications sur la pertinence de la piste pourraient prendre deux à trois jours.

20minutes- 28/01/13

NdB: on voudrait laisser au meurtrier le temps de quitter la France qu'on ne s'y prendrait pas autrement...

20:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Grande-Bretagne : pas de prison pour Rashid car il ignorait que violer une fille de 13 ans est illégal

 

Un musulman qui a violé une jeune fille de 13 ans échappe à une peine de prison, le juge ayant entendu qu’il avait fréquenté une école religieuse islamique où on lui a enseigné que les femmes n’ont aucune valeur.

Adil Rashid, 18 ans, a affirmé qu’il ignorait qu’il commettait un acte illégal en ayant des relations sexuelles avec cette jeune fille car son école ne lui avait pas enseigné les lois britanniques. [...]

Hebergeur d'image

 

Le juge a toutefois considéré que Rashid était «passif» et «manquait d’assurance» et que l’envoyer en prison risquait de «lui faire plus de tort que de bien». Le tribunal avait également entendu qu’il avait «peu d’expérience des femmes» en raison de son éducation dans une école islamique au Royaume-Uni, que la loi interdit d’identifier.

Lors d’entretiens avec des psychologues, Rashid a affirmé qu’il avait appris à son école que «les femmes ne valent pas plus qu’une sucette jetée par terre».

Quand le juge a dit que Rashid «devait savoir que ces relations sont illégales, sauf s’il vivait les yeux fermés», l’avocat de la défense Laban Leake a répondu que «l’école qu’il fréquentait peut être décrite sans exagération comme une communauté fermée, tout comme sa vie familiale. Ce n’est pas exagéré de dire qu’il ne pouvait pas savoir que les relations sexuelles avec une jeune fille de 13 ans sont illégales». [...]

Daily Mail via Poste de Veille

Merci à Padamalgam & Fopastigmatizé

Fdesouche

20:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Un couple de retraités tués à l'arme blanche à Châteauneuf-de-Gadagne (Vaucluse)

sans-titre.png Vaucluse.png

Un couple a été retrouvé sans vie à son domicile dans le Vaucluse. La piste criminelle est privilégiée.

>> LE CHOC. C'est l'atmosphère qui régnait lundi sur le petit village de Châteauneuf-de-Gadagne, dans le Vaucluse, où un couple de retraités a été retrouvé mort à son domicile dans des circonstances mystérieuses dimanche. Saad Merabet et Monique Magny, âgés d'entre 70 et 75 ans, étaient très appréciés des habitants. Lundi, la piste criminelle était privilégiée par le parquet d'Avignon, après les premières constatations du médecin légiste faisant état de traces de coups à l'arme blanche sur les deux corps, selon les informations d'Europe 1.

• Que s'est-il passé dans la maison du couple ? Dimanche, l'alerte a été donnée par la voisine de Saad Merabet et Monique Magny, une infirmière. Inquiète de ne pas voir les deux retraités sortir de chez eux, c'est elle qui a découvert la scène de crime : les deux corps gisaient au sol dans la pièce principale de la maison, au milieu d'une mare de sang.

La mort suspecte d'un couple de retraités

© MAXPPP

Arrivés sur place, les pompiers constatent également "au moins un départ d'incendie" dans la maison, selon La Provence. Un important périmètre de sécurité est alors mis en place par les gendarmes locaux appuyés par leurs collègues d'Avignon et de Marseille.

• Dans le village, entre peur et stupéfaction. Depuis dimanche, le paisible village est en partie bouclé par le dispositif de la gendarmerie. Dans les rues de Châteauneuf-de-Gadagne, les habitants font part de leur stupéfaction. "C'est épouvantable", confie Pierrette, qui a bien connu les victimes. "Qui aurait pu faire ça ? C'est dégueulasse !", assure-t-elle au micro d'Europe 1. "Ça me fait de la peine. Monique avait deux enfants et c'était une dame sans histoires, très gentille".

La mort suspecte d'un couple de retraités

© MAXPPP

• Un cambriolage qui aurait mal tourné ? Ce double homicide intervient alors que plusieurs cambriolages avaient été signalés ces derniers mois, avec quelques cas de saucissonnages. "Je ferme tout et j'ai peur, assure Pierrette, j'ai un gros chien et s'il aboie je fais gaffe. Mais ma voisine d'en face a été cambriolée trois fois. C'est affreux", regrette-elle. La mort de Saad et Monique est-elle la conséquence d'un cambriolage qui aurait mal tourné ? Pour l'instant, aucun lien n'a été établi par les enquêteurs.

Europe1 - 28/01/13

19:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

10 ans de réclusion criminelle pour un vol de sac mortel

 

 
 
 
 
 Publié le samedi 26 janvier 2013 à 15H33
 

Après deux heures de délibéré, la cour d'assises des mineurs à Aix-en-Provence a reconnu Anri, 19 ans, coupable du vol avec violences qui avait entraîné la mort de Maryse Féraud, 74 ans.

Maryse Féraud, 74 ans, avait été agressée alors qu'elle allait prendre le bus, à deux pas de chez elle.

Maryse Féraud, 74 ans, avait été agressée alors qu'elle allait prendre le bus, à deux pas de chez elle.

Photo DR

Après deux heures de délibéré, la cour d'assises des mineurs à Aix-en-Provence a reconnu Anri, 19 ans, coupable du vol avec violences qui avait entraîné la mort de Maryse Féraud, 74 ans. Tout en retenant l'excuse de minorité, les jurés lui ont infligé une peine de 10 ans de réclusion criminelle. Soit deux ans de moins que la peine requise par l'avocate générale, Martine Giacometti, jeudi. Les deux jeunes receleurs des effets personnels volés à la victime ont été condamnés à 3 ans de prison avec sursis et à une mise à l'épreuve d'une durée de 5 ans.

Depuis mercredi, les trois accusés étaient jugés à huis clos. Dans le box, l'arracheur du sac de Maryse Féraud, qui avait à peine 17 ans au moment des faits. Le 19 janvier 2011, à l'arrière d'un scooter, il avait tiré le sac de la victime, alors qu'elle attendait le bus chemin des Bourrely, à deux pas de son domicile, à Notre-Dame-Limite (15e). Cramponnée à son bien, Maryse Féraud avait lourdement chuté au sol sur la tête. Quatre jours plus tard, elle succombait à un oedème cérébral à l'Hôpital Nord.

Grâce aux images captées par les caméras de vidéosurveillance de plusieurs banques et du centre commercial Grand Littoral ainsi qu'à un renseignement anonyme, les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale avaient rapidement identifié les deux auteurs du vol à l'arraché et les deux receleurs.

Le 10 février suivant, les quatre mineurs étaient interpellés au Parc Kalliste, lors d'une opération de police d'envergure. Dès les premières heures de garde à vue, les suspects reconnaissaient les faits. "Ils n'ont jamais voulu la mort de cette femme. Ils ont clairement exprimé des regrets", avait alors indiqué une source proche de l'enquête.

Le pilote du scooter, alors âgé de 15 ans lors des faits, avait écopé en mars dernier de 6 ans de prison, infligés par le tribunal pour enfants de Marseille, statuant en matière criminelle. Mercredi, il était extrait, contre sa volonté, du centre éducatif fermé de La Valentine, afin de déposer devant la cour d'assises des mineurs. Le président Vogt ainsi que la défense de l'auteur du vol du sac, assurée par Me Stephan Muller, ont tenté de savoir qui avait eu l'idée de passer à l'acte. En vain. Le jeune homme ne s'est guère montré loquace. "Au cours de ces deux procès, on n'a ressenti ni émotion, ni affect, a regretté Me Myriam Gréco, un des conseils en partie civile avec Me Alain Guidi. J'espère qu'ils ont pris conscience de la gravité des faits. Qu'un simple vol de sac pouvait avoir de tragiques conséquences."

La Provence

19:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florence Cassez et sa mère ont déjeuné avec Nicolas Sarkozy

sans-titre.png FC et sa mère.png

La Française a déjeuné avec l'ancien président et son épouse lundi. Elle avait déclaré à sa sortie de prison qu'il lui avait «sauvé la vie».

Elle a rencontré François Hollande vendredi dernier, déjeuné avec Nicolas Sarkozy ce lundi et a déjà dit «au diable la récupération politique!» sur BFMTV et RMC. Florence Cassez, libérée la semaine dernière après sept ans passés dans une prison mexicaine, a rencontré l'ancien président et son épouse Carla Bruni-Sarkozy dans les bureaux privés de ce dernier, rue de Miromesnil, dans le VIIIe arrondissement de Paris.

Elle était accompagnée de ses parents et de son avocat, Franck Berton. «On s'est embrassés, je l'ai remercié pour tout son soutien, tout ce qu'il a fait pour moi», a-t-elle déclaré à l'issue de l'entretien avec l'ex-président. «Ça a été un grand moment, très convivial et très chaleureux», a-t-elle précisé au micro de BFMTV: «J'attendais ce moment avec beaucoup d'impatience depuis tellement d'années.»

 

Hasard du calendrier, la rencontre a eu lieu le jour où Nicolas Sarkozy célébrait ses 58 ans. Selon Le Parisien , ses invités lui ont offert un oeuf en faïence de Longwy, en Lorraine.

Le Figaro - 28/01/13

 

17:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Deux députés PS s'embrassent en solidarité avec les homosexuels: c'est le "bisou de solidarité"

 

sans-titre.png bisou de solidarité.png

Lire l'article: http://www.leparisien.fr/societe/deux-deputes-ps-s-embras...

 

NdB: Avec Hollande, on atteint le fond du ridicule et de la décadence !

 

 

03:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Trafics d'organes au Kosovo: l'UE semble freiner l'enquête...

26/01/13 – 19h00
PARIS (NOVOpress avec Bulletin de réinformation)
– Depuis 2010, une enquête concernant des trafics d’organes d’êtres humains est en cours au Kosovo. Une enquête que l’Union européenne semble vouloir freiner… Cette semaine, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a dénoncé l’attitude de l’Union Européenne qui a confié l’enquête sur ce dossier à ses propres services et qui fait trainer l’affaire depuis plus de deux ans. Lavrov a ainsi déclaré « Nous nous heurtons à la position non constructive de l’Union européenne qui s’est arrogé l’enquête et en empêche le bon déroulement ». Une enquête qui suscite l’attention toute particulière de la Russie, étant donné le nombre des victimes russes.

 

Origine de cette enquête

En 2010, un rapport avait été publié, rédigé pour l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) par le rapporteur suisse Dick Marty, dénonçant un trafic d’organes humains au Kosovo. Le rapport mentionnait environ 300 Serbes kosovars enlevés en 1999 et transportés en Albanie pour subir des prélèvements d’organes. Le rapport Marty soulignait également l’implication de personnes proches du premier ministre kosovar Hashim Thaçi  dans des enlèvements et le trafic d’organes humains.

Trafics d’organes au Kosovo, l’UE semble freiner l'enquête

La Traque, les criminels de guerre et moi (éd. Héloïse d’Ormesson, 2009

Dans un livre retentissant (couverture ci-contre) publié en 2009, le procureur général du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, la Suissesse Carla Del Ponte, reconnaissait l’existence d’un trafic d’organes pratiqué et couvert par l’UCK au Kosovo.

En mai dernier, la police israélienne a procédé à l’arrestation de Moshe Harel, l’un des principaux suspects de “l’affaire Medicus”, du nom de la clinique de Pristina tristement célèbre pour ses pratiques médicales. Harel a été arrêté avec plusieurs autres personnes, également de nationalité israélienne. Autre figure impliquée dans l’affaire Medicus : le médecin turc Yusuf Sonmez, surnommé docteur Frankenstein, appréhendé à Istanbul le 11 janvier 2012.

Plusieurs médias serbes ont accusés Bernard Kouchner d’avoir couvert le scandale des trafics d’organes pendant qu’il était Haut représentant des Nations unies au Kosovo entre 1999 et 2001

En 2010 – malgré la reconnaissance du trafic d’organes par Carla Del Ponte et malgré l’enquête alors en cours de Dick Marty – lors d’une conférence de presse improvisée Bernard Kouchner, à l’époque ministre des affaires étrangères, interrogé par un journaliste de Voice of America, nie en bloc l’existence d’un trafic d’organes au Kosovo. Chose curieuse, il ricane, puis explose littéralement de colère, traitant ceux qui dénoncent l’ignoble trafic de « salauds et d’assassins » (sic) et le journaliste de “fou”..

 

Un ignoble trafic qui est pourtant en plein essor en Europe…

L’APCE a de nouveau cette semaine demandé au Conseil de l’Europe de concevoir sans délai une convention contre le trafic d’organes humains. L’assemblée souligne l’actualité du phénomène et met en avant la mise en place d’un réel « tourisme de transplantation » en Europe, qui encourage le trafic d’organes. Au vu de ses actions, l’Union Européenne semble davantage encline à étouffer l’affaire qu’à mener une lutte active contre les criminels.

 

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

02:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Dans le coma, Ariel Sharon montre des signes de conscience...

sans-titre.png Sharon.png

JERUSALEM (Reuters) - Sept ans après plusieurs accidents vasculaires cérébraux qui lui ont valu d'être placé dans un coma artificiel, l'ancien Premier ministre et pilier de la droite israélienne Ariel Sharon a montré "un certain degré de conscience", a déclaré dimanche un neurologue israélien.

La série de scanners du cerveau réalisés jeudi pendant deux heures par une équipe israélo-américaine ne signifie pas pour autant que l'ancien général, âgé de 84 ans, pourra se réveiller de son profond coma, a-t-il précisé.

"Les résultats des tests ne sont pas clairs mais sont encourageants et nous ont surpris", a déclaré le neurologue Alon Friedman, du Centre médical Soroka, soulignant que ces résultats pourraient contribuer aux données que les scientifiques espéraient pouvoir utiliser pour réveiller d'autres patients.

"Les chances de le sortir du lit sont très très minces", a-t-il nuancé.

Une activité cérébrale a été détectée lorsque les médecins ont montré à Ariel Sharon des photos de sa famille et lui ont demandé d'imaginer sa maison.

"Il pourrait entendre et certaines informations importantes vont dans son cerveau et sont analysées", a dit Friedman.

Sharon "pourrait être éveillé, et il y a une chance qu'il soit conscient", même s'il ne peut pas répondre physiquement, en raison de sa paralysie après l'attaque, a-t-il ajouté.

"Le patient est dans une certaine mesure ce que nous appelons 'enfermé', il comprend et répond avec son cerveau mais ne peut activer ses muscles."

Friedman a ajouté qu'Ariel Sharon avait les yeux ouverts pendant au moins la moitié du temps au moment où il a répondu à la vue de photos de sa famille.

Allyn Fisher-Ilan, Hélène Duvigneau pour le service français

Yahoo Actu - 27/01/13

01:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)