Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 3

  • La Flandre interdit l’abattage rituel

     

     
     
     
     
    Vigilance Hallal@VigilanceHallal
     
     

    L’ sera désormais interdit en (Belgique). Une mesure votée par le parlement de Flandres en juillet 2017, et applicable dès le 1er janvier 2019. https://shar.es/aaOWbu 

     

    L'abattage rituel interdit en Flandres dès le 1er janvier 2019

    Finies la shehita et la dhabiha. Les deux méthodes d’abattage juive et musulmane n’auront plus lieu d’être en Flandres, à partir du 1er janvier 2019, rapporte i24News. 

    valeursactuelles.com
     
     
     
  • Malmô (Suède) : un migrant libyen condamné pour le viol brutal d’une fillette de 9 ans

     

    16h22
     

    Mohammed a été condamné pour viol brutal sur une fillette de 9 ans – mais il ne sera pas expulsé à vie

    Le migrant était à la recherche d’une fille ou d’un enfant à violer (mais ce n’est pas du racisme puisque ce sont les Blancs qui subissent).

    Le Libyen, âgé de 30 ans, qui a été accusé d’un viol brutal contre une fillette de 9 ans à Malmö plus tôt cette année, a aujourd’hui été condamnée par le tribunal de district pour viol grave commis sur des enfants. La sanction sera de six ans d’emprisonnement et d’expulsion, mais pas à vie.

    Fin octobre, une fillette de 9 ans a été victime d’un viol grave dans une cour de Malmö.

    Voici ce qu’a écrit le procureur lors du procès:

    ‘Il a piégé la plaignante dans une salle à ordures qu’il a ensuite verrouillée en l’attrapant au sol, en lui frappant le visage, en retirant ses vêtements du bas du corps et en lui tenant les jambes. Elle a ressenti de la douleur, a subi une ecchymose au niveau de son cou et avait des difficultés à respirer. Il a ensuite menacé de la battre si elle n’arrêtait pas de crier. ‘

    Selon le tribunal, il ressort clairement que l’homme était dans la région ce jour-là ‘pour chercher une fille à violer, qu’il se fichait totalement de savoir si la fille était un enfant (…).

    Selon l’Office des migrations, ce citoyen libyen réside dans le pays avec un permis de séjour permanent depuis novembre 2010. Il a trois enfants mineurs en Suède et a déjà été reconnu coupable de violence et de crimes d’admission plusieurs fois, mais sans avoir été expulsé.

    Le migrant est également condamné pour voies de fait graves, deux affaires concernant des agressions sexuelles, des vols, de petites infractions liées à la drogue et des violations de la loi sur les couteaux. (oui il a fallu un viol sur une enfant pour que le tribunal l’expulse… merveilleuse justice n’est-ce pas?)

    Friatider

    (Merci à Solstice)

     

    NDB: Ce salopard a fini par être expulsé!  Mais pas vie, hélas!

  • A. Benalla sur le proche entourage du président : « un univers peuplé de technocrates […] une famille pire que la mafia »

     

    14h24

    Il est formel et dit en avoir des preuves, nombreuses. Alexandre Benalla, dont le nom est aujourd’hui synonyme d’une, puis deux affaires qui empoisonnent la vie de l’Élysée, a affirmé dimanche 30 décembre, lors d’un entretien avec Mediapart, avoir échangé très régulièrement avec Emmanuel Macron depuis sa mise à l’écart de la présidence l’été dernier.
    […]
    Aujourd’hui, Alexandre Benalla, 27 ans, ne retient plus ses coups contre le plus proche entourage du chef de l’état, un univers qu’il décrit comme peuplé de « technocrates » qui « appartiennent à une famille pire que la mafia, où tout le monde se tient, où tout le monde doit sa carrière à l’autre ».
    […]

    Médiapart

    Article rendu disponible par Juan Branco ici :

    Juan Branco ✊
     
    @anatolium
     

    Et re-bim. Ca tourne à la farce. https://www.mediapart.fr/journal/international/271218/alexandre-benalla-voyage-avec-un-passeport-diplomatique?onglet=full 

    Alexandre Benalla voyage avec un passeport diplomatique

    Alors que l’Élysée a assuré ces derniers jours qu’il n’était pas « un émissaire officiel ou officieux » de la République, Alexandre Benalla voyage depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatiq...

    mediapart.fr
    Juan Branco ✊
     
    @anatolium
     

    Cet article est ahurissant. Confirme l'évidence, à savoir que Benalla a agi avec l'accord de l'Elysée. Que le Président ment systématiquement. Et surtout que Macron a atteint un niveau d'isolement complètement flippant. Que Collomb soit parti n'a plus rien d'étonnant. pic.twitter.com/cElfmmWgCA

  • Maroc : une autre femme retrouvée décapitée (MàJ : un suspect arrêté)

     

    18h06

    Le corps d’une femme décapitée a été retrouvé au Maroc, signalent plusieurs médias africains. Le nom et la nationalité de la victime ne sont pas encore connus.

    Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances dans lesquelles l’assassinat a été commis. La thèse selon laquelle il pourrait être lié à l’assassinat de deux touristes scandinaves semble écartée.

    LeSoir.be

  • Macron : n’est-il pas vain, après de tels vœux, de lui souhaiter une bonne année !

     

     | COMMUNIQUÉS - 1 janvier 2019

    Communiqué de presse du rassemblement National

    Rarement des vœux présidentiels auront été si dommageables pour le pays et vraisemblablement pour celui qui a eu l’imprudence et la morgue de les prononcer.

    Alors que la Nation avait besoin d’apaisement, d’une vision haute et fraternelle, d’un Président re-présidentialisé, c’est-à-dire d’un chef de l’Etat « arbitre », les Français ont assisté, pour ces vœux de fin d’année, aux sentences d’un chef de clan, d’un idéologue de la mondialisation, d’un impudent professeur de morale.

    On savait qu’Emmanuel Macron n’avait pas compris grand-chose à la vraie vie, tout laisse penser, désormais, qu’il est inamendable.

    Après avoir expliqué doctement qu’il ne changerait pas de cap politique, il a cru pouvoir donner le change en jetant en pâture quelques idées vagues sur une prétendue concertation. Il n’a pas eu un mot sur les victimes du terrorisme comme si leur souffrance ou celle de leur famille ne comptait pour rien.

    En revanche, pour fustiger les oppositions et les centaines de milliers de manifestants qui expriment depuis des semaines, dans le froid, une profonde souffrance, Il n’a pas manqué de mots de division, de mépris, d’hostilité et même empreints de haine.

    En tenant des propos aussi dérangeants, M. Macron a montré que la fracture profonde entre l’oligarchie et la France n’est pas prête de se refermer et qu’elle va même s’accentuer.

    Nul doute qu’elle annonce pour lui, comme pour son régime honni, de sombres perspectives. Par des propos outrageants pour le peuple, et stigmatisants pour les Français dans le désarroi, il entretient la révolte populaire qui n’en est que plus légitime.

    Avec des vœux les plus sincères pour 2019 pour chacun d’entre vous et pour notre cher pays si malmené par ces dirigeants indignes, le Rassemblement National appelle les Français à se préparer à une année de résistance et de combat.

    Le RN y prendra toute sa part. Vous pouvez compter sur lui.

  • Marine Le Pen présente ses voeux aux Français pour 2019

    MEILLEURS VOEUX  POUR VOUS AUSSI, CHERE MARINE, ET VICTOIRE POUR VOTRE COMBAT!

  • La gale réapparaît en Allemagne : le nombre de personnes touchées par cette maladie est en constante progression depuis quelques années

     

    20h11

    Ça gratte tellement que vous pouvez vous arracher la peau : La gale peut frapper n’importe qui. Cette maladie de la peau a été pratiquement éradiquée en Allemagne. Mais aujourd’hui, elle est de nouveau en progression, y compris à Berlin. Cela se traduit par une augmentation de prescriptions de médicaments contre la gale par les médecins.

    Une analyse des données de l’assurance maladie pour le compte de la société de radiodiffusion Berlin-Brandebourg a montré que le nombre d’ordonnances à Berlin est passé de 7846 en 2016 à 10.024 l’année dernière. Une augmentation est également prévue pour 2018.

    (…) Mais personne n’a encore une idée précise du nombre de personnes touchées en Allemagne. En effet, il n’existe pas encore d’obligation de déclaration. Seules les installations où la maladie peut se propager rapidement sont tenues de signaler les éclosions aux autorités sanitaires – comme les garderies, les écoles, les cliniques, les centres pour migrants ou les prisons.

    (…) Berliner-Zeitung.de

  • À 9 ans, Arthur vend ses peintures au profit des sans-abris

     

    >Société|Jeanne Magnien|30 décembre 2018, 11h21|2
    Arthur Soufflet, 9 ans, pose devant les toiles qu'il a peintes, exposées dans une librairie de Douai. LP/Jeanne Magnien
     
     

    Depuis l’âge de cinq ans, Arthur Soufflet vend ses toiles et dessins au profit des plus pauvres. Désormais âgé de neuf ans, le petit garçon vient régulièrement en aide aux sans-abris.

    Fatigué, Arthur Soufflet l’est un peu, entre les fêtes et l’organisation de son expo, qui lui vaut une couverture médiatique inattendue. Mais le petit garçon trouve toujours un sourire pour ceux qui poussent la porte de la librairie de Douai (Nord) où sont accrochées ses toiles, et l’énergie de les guider au travers de son exposition. Sur le présentoir, une trentaine de tableaux, proposés à prix libre, attendent de trouver preneur. Et si le petit peintre de Cambrai est dûment félicité pour son œuvre, c’est surtout sa démarche qui lui attire toutes les sympathies. Depuis plus de quatre ans, Arthur vend ses toiles au bénéfice des plus démunis. Le garçonnet, qui aura dix ans dans quelques semaines, est devenu une association caritative à lui tout seul, mû par son seul désir d’être utile.

    « Depuis que je suis petit, ça me rend triste de savoir qu’il y a des gens dans la rue, qui n’ont pas de maison. J’ai réfléchi à une solution pour les aider, et c’est là que j’ai pensé à vendre mes toiles », résume simplement Arthur, qui peut passer des heures derrière son chevalet. « J’ai un coin dans ma chambre où je m’installe, et je peins comme ça vient, ça peut être des toiles abstraites, ou des paysages, ou je m’inspire de choses que j’ai vues dans des livres », poursuit le jeune artiste, qui a déjà vendu une centaine de tableaux et dessins, autour de 20 € en moyenne. L’ensemble de sa production est dispersé sans regrets, sauf certaines œuvres, qu’Arthur réserve à sa mère. L’argent récolté lui permet d’acheter nourriture et produits de première nécessité, qu’il donne à des associations ou va directement distribuer aux sans-abri lors de maraudes organisées en famille dans les rues de Cambrai, où il habite.

     

    « Parfois, je le trouve debout au milieu de la nuit ! »

    « Il n’y a pas de rythme défini, on y va vraiment quand il en a envie, et on suit, même si parfois on aimerait bien rester tranquillement à la maison », s’amuse Peggy Poupart, la maman d’Arthur, qui copilote toute l’affaire avec vigilance. « En général, sa petite sœur de huit ans vient avec nous, comme le petit dernier, qui a trois ans. On est bien connus à Cambrai ! Je suis très fière de sa sensibilité aux autres, et de son ouverture. Mais nous restons attentifs à ce que cela reste un plaisir pour lui, et il sait qu’il est libre d’arrêter à tout moment. Jamais nous ne l’avons poussé, c’est vraiment son aventure, son histoire. C’est vers trois ans qu’il a commencé à dessiner tout le temps, et puis lors de vacances, il a vu des tableaux dans une galerie. Il a fallu lui trouver des toiles et des pinceaux sur-le-champ, et il n’a jamais arrêté de peindre. Au point que parfois, je dois lui confisquer son matériel parce que je le trouve debout au milieu de la nuit ! Quand il avait quatre ans, il a compris que des gens vivaient dehors, et un jour, il nous a dit qu’il voulait vendre ses toiles pour aider les plus pauvres. Nous avons fait en sorte que ce soit possible. »

    Nul ne sait combien de temps durera « l’aventure d’Arthur », comme l’ont baptisée ses parents. Mais elle aura sans aucun doute marqué profondément le petit garçon, qui rêve d’être un jour architecte… pour construire des maisons aux sans-abri.

    Le Parisien 

     

  • « Journalistes collabos ! » : les Gilets Jaunes protestent devant les locaux de BFMTV et France Télévisions (MàJ)

     

    15h20
    Jérémie Pham-Lê
     
    @jpham_le
     
     

    Incendie devant Le Parisien et Les Échos : contactés, ni la PP ni les sapeurs-pompiers ne sont en mesure de se prononcer sur l’origine (accidentelle ou volontaire) du départ de feu

     
    106 personnes parlent à ce sujet
     
     

     

    Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
    La Plume Libre@LPLdirect
     
     

    <img class="Emoji Emoji--forText" title="Drapeau de la France" draggable="false" src="https://abs.twimg.com/emoji/v2/72x72/1f1eb-1f1f7.png" alt="

  • Le chou-fleur, un légume à la peine

     

    Sur les étals, les choux-fleurs sont proposés à des prix particulièrement attractifs, car le cours de ce légume est au plus bas.

     
     
     
     
     
     
    FRANCE 2

    Il est la star des marchés bretons, présent sur les étals tout au long de l'année. Il est le légume symbole de la Bretagne, c'est le chou-fleur. Sur un marché de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le chou-fleur est entre 1 et 2,20 € la pièce, mais, pourtant, le prix se joue ailleurs. Au marché au cadran du pays de Saint-Malo, près de 800 000 choux-fleurs sont vendus en une matinée par un simple mouvement de doigt sur un ordinateur. Ce matin-là, la cote est de 1,67 le carton soit 28 centimes d'euros le chou-fleur. C'est deux fois moins que son prix de revient. "Il cumule trois années déficitaires en trésorerie", détaille Clarisse Galet, directrice de la coopérative Terres de Saint-Malo.

    Un légume pauvre en calorie

    Le chou-fleur français est concurrencé par l'Espagne et l'Italie où la main-d'œuvre est moins chère. En France, c'est la Bretagne qui assure 80% de la production nationale. Grâce au climat, il est récolté toute l'année. Pour Pierrick Gauvin, producteur, les prix actuels sont au plus bas, mais la crise est passagère. La moitié de ces choux-fleurs bretons est destinée à l'exportation, mais la consommation en France est en baisse. Pourtant, il est pauvre en calorie, mais riche en fibres et en vitamine C. La Bretagne compte 2 500 producteurs de choux-fleurs, la filière mise sur un changement des modes de consommation et le retour des légumes.

  • Alexandre Benalla voyage avec un passeport diplomatique

     

    15h02

    C’est un sésame très convoité qui pourrait causer le plus grand des torts à la présidence de la République ; il confirme aussi que le dossier Benalla est bel et bien une affaire d’État. Alors que l’Élysée a assuré ces derniers jours qu’il n’était pas « un émissaire officiel ou officieux » de la République, Alexandre Benalla, l’ancien adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron mis en cause par la justice pour « violences volontaires » et dont les fréquentations à l’étranger suscitent de nombreuses interrogations, voyage depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique, selon des informations obtenues par Mediapart.

     
  • Donald Trump " l'Irak d'aujourd'hui est un camp d'entraînement pour terroristes " Vidéo TV Libertés

    Donald   : "L'Irak d'aujourd'hui est un camp d'entraînement pour les terroristes. [...] Tout le Moyen-Orient a été en sang sous H.Clinton et sous B.Obama. On dépense des millions pour soutenir des rebelles dont on ne sait pas qui ils sont."

    (Vidéo sous-titrée )

    Cliquez sur le lien pour voir la vidéo :


    Donald Trump .mp4

  • Viktor Orbán : « En Hongrie, nous ne voulons pas d’une population métissée. C’est pourquoi nous nous opposons à l’immigration »

     

    J-1

    « La Hongrie a été perdante au XXe siècle, mais elle est déterminée à être gagnante au XXIe siècle », a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orban dans une interview de Noël publiée dans le quotidien Magyar Idokon lundi.

    Commentant la situation en Europe, il a déclaré que les grands pays d’Europe occidentale « expérimentent » le développement de sociétés métissées et que ces pays pensent que « l’Europe chrétienne devrait être transformée en une Europe musulmane ». L’Europe centrale, cependant, a décidé de ne pas commencer cette expérience parce que les risques qu’elle comporte sont extrêmement élevés, a-t-il ajouté.

    « Nous ne voulons pas que nos pays soient habités par une population métissée, c’est pourquoi nous protégeons nos frontières et nous nous opposons aux migrations. Tout le monde peut voir que certains à l’Ouest ne respectent pas notre décision… Ils utilisent l’opposition hongroise comme un outil. George Soros et ses réseaux ne tolèrent pas que l’Europe centrale soit exclue de leur grande expérience de transformation des sociétés… Les élections au Parlement européen marqueront une étape importante dans cette lutte car elles impliqueront un rapport de force entre les forces politiques qui protègent l’Europe chrétienne et celles qui soutiennent l’immigration. La Hongrie se bat non seulement pour elle-même mais aussi pour l’Europe chrétienne ».

    (…) The Hungary Journal

    Vive la Hongrie, Vive Viktor Orban! Meilleurs Voeux pour 2019 !

  • Benalla au Tchad: une affaire d'Etat ?

  • L’Autriche veut refuser automatiquement l’asile à tous les migrants arrivant en Europe avec l’aide de passeurs

     

    22h06

    Autriche – Tous les migrants qui arrivent en Europe avec l’aide de trafiquants d’êtres humains se verront automatiquement refuser l’asile en Autriche, selon de nouvelles directives révélées par ministre de l’Intérieur.

    Le ministre autrichien de l’Intérieur, Herbert Kickl, membre du Parti de la liberté (FPO), a déclaré que ses plans visaient à punir les migrants utilisant des passeurs en rendant une décision automatiquement négative à une demande d’asile.

    M. Kickl a déclaré aux médias qu’il espérait que les lois autrichiennes soient modifiées pour que cette disposition politique rentre en vigueur, estimant que la position de l’Autriche en matière d’immigration « doit aller dans cette direction ».

    Le ministre autrichien a déclaré qu’il était injuste qu’une personne qui pouvait se permettre les services de trafiquants d’êtres humains ait plus de chances d’obtenir l’asile que d’autres qui ne le pouvaient pas.

    Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, chef du Parti populaire autrichien (OVP), a récemment fait allusion à une idée similaire.

    Kurz a déclaré : « Ce ne sont pas les plus pauvres qui fuient, mais ceux qui peuvent s’offrir des trafiquants d’êtres humains. »

    Selon le Chancelier, c’est un problème majeur que les Africains et d’autres aient eu l’impression que « les gens pouvaient atteindre l’Europe », affirmant que c’est cette croyance qui conduit aux noyades en Méditerranée et à la souffrance dans les camps libyens, où les migrants ont été « asservis et torturés », a-t-il dit.

    (…)

    Daily Mail / Krone.at

     

    Très bien!

  • JT TVL 27 décembre 2018