28/07/2014

Rassemblement contre la christianophobie: Patrick Klugman hué par la foule devant Notre-Dame

http://www.ndf.fr/nos-breves/28-07-2014/video-rassembleme...

18:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Air Algérie AH5017: un leader du Hezbollah et des troupes françaises à bord du vol?

http://www.fdesouche.com/491361-air-algerie-ah5017-un-lea...

 

01:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Tour de France : Manuel Valls fait l’éloge d’Évry « Ville multicolore qui représente la France de demain »

Quand on n'a plus rien à dire et que le pays s'effondre...

 

0h53

« On a besoin, avec les événements qu’on a connus, de se retrouver, de se rassembler », a déclaré, dimanche, le Premier ministre peu avant le départ de la dernière étape, à Evry (Essonne).

Si les supporteurs français sont fiers des cyclistes tricolores, avec les 2e et 3e place de Jean-Christophe Péraud et Thibaut Pinot, Manuel Valls a estimé que ce succès « fait du bien au pays ». « On a besoin, avec les événements qu’on a connus, de se retrouver, de se rassembler », a ajouté le Premier ministre, dimanche 27 juillet, peu avant le départ de la dernière étape, à Evry. Le chef du gouvernement, ancien maire de cette ville de l’Essonne, en a profité pour faire l’éloge d’ »une ville multicolore« . Pour lui, « c’est la France de demain« [...]

France Tv Infos

FDESOUCHE

01:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Foutage de gueule : l’avocat des Femen représentera Anne Hidalgo à la messe de Notre-Dame pour les chrétiens d’Irak…

27 juillet 2014 par Pierrot 

Patrick KlugmanVu sur NDF:

L’information, hallucinante, est donnée par Le Figaro et relayée par l’Observatoire de la christianophobie :

« Une manifestation [de soutien aux chrétiens d’Irak] se tiendra dimanche à 17 h à Notre-Dame et sur le parvis de la cathédrale, suivie d’une messe à 18 h 30, encore une fois pour les chrétiens d’Orient. Un événement auquel des politiques de tous bords devraient également être présents. Dans un communiqué, la mairie de Paris indique que Patrick Klugman, adjoint à la maire en charge des relations internationales, représentera Anne Hidalgo. »

Voici sa tête, pour l’interpeller avec fermeté et courtoisie et ne surtout pas le lâcher.

 

Contre-info.com

01:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marseille: une manifestation de soutien à Israël sous haute tension


Marseille : une manifestation en soutien à... par LaProvence

Parti du Vieux-Port, ce dimanche en début de soirée, le cortège a parcouru une partie des rues du centre-ville et a fini son parcours devant le consulat israélien

 

videophotoisrael.jpg

Les manifestants sont partis du Vieux-Port.

Photo La Provence

 

En début de soirée à Marseille, plusieurs milliers de manifestants ont défilé dans les rues de la ville en soutien à l'Etat d'Israël. Parti du Vieux-Port, le cortège a parcouru les rues du centre-ville jusqu'au consulat israélien, rue Paradis, là où ils se sont dispersés vers 21 heures.

La manifestation a été protégée par un très important service de police, les forces de l'ordre ayant pratiquement bouclé le secteur afin d'éviter tout débordement ou d'affrontement.

En effet, des pro-Palestiniens étaient aussi présents aux abords de la manif. La tension a été très vive entre ceux qui soutiennent la population de Gaza et ceux qui défendent l'action de l'armée israélienne (les cris de "à mort Israël" répondant aux slogans : "Israël vivra") dans cette bande de terre qui sépare l'Etat hébreu de l'Egypte et où actuellement un conflit meurtrier a lieu.

Yves Moraine (UMP), maire des 6e et 8e arrondissements de la ville de Marseille, était présent aux côtés des manifestants qui soutiennent Israël. On notera aussi la présence de deux adjoints de Jean-Claude Gaudin, Partick Zaoui et Caroline Pozmentier, tous deux UMP.

Par ailleurs Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, a adressé un message de soutien aux manifestants.

La Provence - 27 07 14

NdB: L'UMPS à Gaza sous les bombes!  Avec les enfants palestiniens!

01:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

EN IMAGES : Rassemblement pacifiste à Tel Aviv

 4031475_tel-aviv-9-thomas-coex.jpg

http://www.leparisien.fr/international/en-images-rassembl...

 

 

Ils sont opposés à la guerre et le font savoir. Des milliers d'israéliens se sont rassemblés samedi soir à Tel Aviv afin de manifester leur opposition au conflit opposant l'Etat hébreu au Hamas dans la bande de Gaza. Les participants à cette pacifiste brandissaient des banderoles sur lesquelles étaient affichés des slogans hostiles à la guerre en .

                                   

«Laissez les vivre», «Arrêtez le massacre» ou encore «Il y'a une autre voie que la guerre», tels étaient les slogans scandés par les manifestants. Ceux-ci se sont rassemblés sur la place Yitzhak Rabin, du nom de l'ancien Premier ministre israélien assassiné en 1995, à l'appel de différentes associations de la gauche et de l'extrême gauche israélienne. 

Il s'agit du plus grand rassemblement pacifiste organisé en Israël depuis le début du conflit.                                                                              

 

LeParisien.fr

 

00:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

L'armée israélienne reprend ses opérations aériennes à Gaza

4000702679431.jpg

Le Vif

Source: Belga
dimanche 27 juillet 2014 à 09h47

L'armée israélienne a annoncé dimanche matin la fin de la trêve humanitaire et la reprise de ses opérations militaires dans la bande de Gaza en réplique aux "tirs incessants de roquettes par le Hamas".

 

15h55: Netanhayu: "Le Hamas viole son propre cessez-le-feu"

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a accusé dimanche le Hamas de violer son propre cessez-le-feu, lors d'interviews sur plusieurs chaînes de télévision américaines.

"Ils violent leur propre cessez-le-feu. Dans ces circonstances, Israël fera tout ce qu'il doit faire pour défendre son peuple", a-t-il indiqué sur CNN.

Interrogé sur une éventuelle expansion des opérations militaires dans la bande de Gaza, le Premier ministre a expliqué que l'armée israélienne continuerait ses opérations pour détruire les tunnels du Hamas, mais refusé de donner plus de détails, se bornant à déclarer: "Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour défendre notre peuple... aussi bien au niveau tactique que stratégique".

"Je dirais que nous voulons mettre fin aux tirs de roquettes, c'est certain. Nous voulons démanteler les réseaux de tunnels terroristes. Je ne sais pas si nous aurons un taux de succès de 100%", a-t-il dit.

Le Premier ministre israélien était invité sur plusieurs grandes chaînes américaines, en duplex de Jérusalem. Il a salué les efforts égyptiens pour parvenir à un arrêt des hostilités, mais souligné que l'objectif ultime était de démilitariser la bande de Gaza. 

12h47: Le Hamas accepte une trêve humanitaire de 24 heures

Le Hamas a accepté une trêve humanitaire de 24 heures dans la bande de Gaza à compter de dimanche 14h locales (13h HB), a annoncé le mouvement islamiste qui contrôle le territoire palestinien.

"En réponse à la requête de l'ONU, les mouvements de la Résistance (palestinienne) ont accepté une trêve humanitaire de 24 heures qui commencera à 14h aujourd'hui", a indiqué le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, dans un communiqué.

12h12: L'armée égyptienne annonce la destruction de 13 nouveaux tunnels vers Gaza

L'armée égyptienne a annoncé dimanche avoir détruit 13 tunnels reliant la péninsule du Sinaï à la bande de Gaza, en proie à une offensive militaire israélienne depuis près de trois semaines.

L'armée égyptienne a lancé il y a un an une opération militaire dans la péninsule, intensifiant la destruction des tunnels de contrebande qui relient le Sinaï à l'enclave palestinienne, qu'Israël et l'Egypte suspectent de servir au passage d'armes et d'islamistes. Plus d'un millier de ces tunnels ont déjà été détruits ces dernières années.

Le Hamas les utiliserait pour apporter du combustible, des armes, des vivres et de l'argent dans la bande de Gaza, sous blocus israélien depuis 2006 et en proie à une opération militaire israélienne depuis le 8 juillet, qui vise notamment à détruire les tunnels creusés par le Hamas pour pénétrer en territoire israélien.

Plus de 1.000 Palestiniens ont perdu la vie dans ce conflit.

Les liens entre Le Caire et le Hamas se sont largement dégradés depuis que la destitution par l'armée en juillet 2013 du président égyptien Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans dont est issu le mouvement palestinien.

L'Egypte accuse le Hamas de prêter la main aux attentats qui se sont multipliés en Egypte depuis le coup de force des militaires, ce que la formation palestinienne nie catégoriquement.

11h08: Reprise des frappes israéliennes, trois Palestiniens tués

Trois Palestiniens ont été tués dimanche matin à Gaza peu après la reprise des opérations militaires israéliennes dans le territoire palestinien ont indiqué les services d'urgence locaux.

Deux hommes sont morts à la suite de tirs de chars près de la frontière israélienne dans le centre de la bande de Gaza, et un troisième près de Khan Younès, dans le sud, a précisé le porte-parole des urgences, Achral al-Qodra.

Dans un communiqué confirmant la reprise de l'offensive militaire israélienne, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a de nouveau rendu le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, responsable des pertes humaines civiles, coupable selon lui d'une "utilisation cynique des habitants de Gaza pour les utiliser comme boucliers humains".

"L'armée israélienne vise les centres terroristes mais si les habitants sont frappés de manière non intentionnelle, le Hamas en portera la responsabilité dans la mesure où il a de nouveau refusé une trêve humanitaire qu'Israël avait acceptée", a avancé M. Netanyahu.

Le cabinet de sécurité israélien avait d'abord accepté une prolongation de la "trêve humanitaire" observée samedi, ce que le Hamas avait rejeté.

Mais en réplique aux tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, l'armée a annoncé dimanche matin une reprise complète de sa campagne militaire lancée le 8 juillet, et entrée le 17 dans sa phase terrestre.

Selon M. Netanyahu, le cessez-le-feu devait également "permettre aux habitants de Gaza de se préparer pour l'Aïd el-Fitr" qui marquera lundi ou mardi soir la fin du mois de ramadan.

9h27: L'armée israélienne annonce qu'elle reprend les opérations aériennes à Gaza

"A la suite des tirs incessants de roquettes par le Hamas durant la trêve humanitaire (...), l'armée va reprendre immédiatement son activité dans la bande de Gaza, dans les airs, sur la mer et au sol", selon un communiqué.

Répondant favorablement à une demande de l'ONU, le cabinet de sécurité israélien avait accepté samedi soir de prolonger jusqu'à dimanche minuit (23h heure belge) la trêve qui a offert un court répit samedi à la population de Gaza. Mais le Hamas avait rejeté cette extension et repris dans la soirée ses tirs de roquettes vers Israël.

Environ 25 missiles ont depuis visé le territoire israélien depuis dimanche soir, selon l'armée, qui y a répondu par des "tirs d'artilleries localisés".

Selon un dernier bilan des secours locaux, le conflit, entré dimanche dans son 20e jour, a entraîné la mort de 1.049 Palestiniens, dont une très grande majorité de civils. Six mille ont été blessés.

Côté israélien quarante-trois soldats israéliens ont perdu la vie, ainsi que deux civils et un travailleur thaïlandais.

00h53: Le Hamas rejette la prolongation de 24 heures, non valable sans retrait des tanks israéliens


Le Hamas a rejeté la prolongation pour 24 heures de la trêve humanitaire déclarée par Israël samedi soir, a annoncé dimanche matin Fawzi Barhoum, le porte-parole du Hamas dans un communiqué.

"Aucune trêve humanitaire n'est valable sans retrait des tanks israéliens de la bande de Gaza et sans que les habitants ne puissent retourner dans leurs maisons et que les ambulances transportant les corps soient libres de circuler à Gaza", a déclare Fawzi Barhoum, le porte-parole du Hamas dans un communiqué.

23h22: Israël accepte de prolonger la trêve humanitaire jusqu'à dimanche soir

Le Cabinet de sécurité israélien a approuvé samedi soir la demande de l'ONU de prolonger la trêve humanitaire à Gaza jusqu'à dimanche soir, a indiqué un responsable gouvernemental israélien.

"Le Cabinet a approuvé la demande de l'ONU concernant une trêve humanitaire valable jusqu'à dimanche minuit (21h00 GMT)", a indiqué une source gouvernementale israélienne, sous couvert d'anonymat.

Un porte-parole du Hamas a cependant déclaré samedi soir que le mouvement islamiste palestinien rejettait cette prolongation de 24 heures de la trêve humanitaire.

Pendant 12 heures samedi, les habitants de l'enclave palestinienne ont connu un répit, avec une pause humanitaire qu'Israël avait accepté de prolonger jusqu'à samedi minuit.

Mais dans la soirée, la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, a revendiqué des tirs de roquettes en direction du sud d'Israël et de Tel Aviv. L'armée israélienne a confirmé ces tirs, qui ont de nouveau déclenché les sirènes d'alarme dans le pays.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait appelé samedi "les parties à prolonger la trêve humanitaire pendant 7 jours" avant d'ajouter "appeler les deux parties, à étendre a minima la pause humanitaire censée prendre fin à la journée".

Cet appel a été repris depuis Paris par plusieurs ministres des Affaires étrangères, dont le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

L'armée continuera cependant "ses opérations contre les tunnels" a précisé la même source gouvernementale israélienne, ce qui implique une suspension des frappes aériennes, maritimes et terrestre mais le maintien des forces israéliennes sur place, comme ce fut le cas samedi.

00:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Bilan: Plus de 1000 morts à Gaza au 19e jour de l'offensive israélienne

Depuis-le-8-juillet-au-moins-1000-Palestiniens-ont-t-tu-s-et-6000-bless-s-.jpg

Le Vif

Source: Belga
samedi 26 juillet 2014 à 17h56

Au moins un millier de Palestiniens ont été tués et quelque 6000 blessés, en grande majorité des civils, dans la bande de Gaza depuis le début de l'offensive israélienne le 8 juillet, selon les services de secours locaux samedi.

Depuis le 8 juillet, au moins 1000 Palestiniens ont été tués et 6000 blessés. © REUTERS

Côté israélien, 37 soldats sont morts dans les combats dans et autour de Gaza, ainsi que deux civils par les tirs de roquettes palestiniens. Un travailleur agricole thaïlandais a aussi péri par un tir d'obus. 138 soldats étaient hospitalisés samedi, dont 9 dans un état grave, ainsi que trois civils, selon l'armée.

Le bilan côté palestinien pourrait augmenter dans la journée en dépit d'un cessez-le-feu de 12 heures entré en vigueur à 8h00 locales (7h chez nous), des corps étant encore extraits des décombres dans plusieurs zones sévèrement touchées par les frappes israéliennes, notamment à Beit Hanoun, Chajaya et Khan Younès.

Ainsi au moins 100 cadavres ont été retirés des gravats après l'arrêt des hostilités, dont 29 à Chajaya, une banlieue à l'est de la ville de Gaza, Zeitoun et Touffah, 13 dans les camps de réfugiés de Deir al-Balah, Bureij et Nousseirat (centre), 32 à Beit Hanoun (nord) et 11 à Khan Younès et Rafah (sud), selon un bilan provisoire publié par le porte-parole des services de secours, Achraf al-Qodra.

Les dépouilles ont été conduites dans différentes morgues du territoire, à l'hôpital Kamal Adouane (nord), dans les deux grands hôpitaux de la ville de Gaza et dans le sud, à l'hôpital européen de Khan Younès, ont précisé les secours.

Dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures avant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, 20 personnes dont 11 enfants ont été tuées dans une frappe israélienne à Khan Younès (sud), selon M. al-Qodra.

L'Unicef a évoqué vendredi un bilan d'"au moins 192 enfants" tués à Gaza durant le conflit et l'Agence pour l'aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a fait état de plus de 160.000 Palestiniens réfugiés dans ses bâtiments.

Israël accepte de prolonger de quatre heures le cessez-le-feu samedi soir


Israël a accepté de prolonger de quatre heures le cessez-le-feu humanitaire dans la bande de Gaza qui devait prendre fin samedi à 20h00 locales (19h heure belge), a indiqué la télévision privée israélienne.

"Le cabinet de sécurité a accepté de prolonger de quatre heures le cessez-le-feu jusqu'à samedi minuit (21h00 GMT)", a affirmé la télévision après que la communauté internationale a lancé un appel à une extension de la trêve entre Israël et le Hamas palestinien qui contrôle la bande de Gaza.

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

27/07/2014

VIDEO La Palestine avant 1948, avant la création de l'état d'Israël

Ajoutée le 19 févr. 2013

Palestine before 1948, before Israel

The video contains pictures of different Palestinian cities during the 1920's and 1930's, before the creation of the state of israel by the zionists in 1948.

Regarder en mode plein écran

(merci à Nelly)

23:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Sous le signe du Lion

1024px-Pergamon_Museum_Berlin_2007113.jpg

Lion en céramique de la Porte d'Ishtar à Babylone  (580 av. J.-C.)

 Musée de Pergame à Berlin

 

Je suis née un 26 juillet sous le signe du Lion

02:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

Paris: les rats envahissent la pelouse du Louvre en plein jour

 

rats-louvre-pique-nique-2759680-jpg_2393345_652x284.jpg

http://www.lepoint.fr/societe/paris-les-rats-envahissent-...

g9e68Wm.jpg

 

01:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

26/07/2014

"La rouge hermine"

La-rouge-hermine.jpg

http://fr.novopress.info/172901/rouge-hermine/?utm_source...

23:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO - " Les fautes politiques se paient par les peuples". Par Bruno Gollnish

Une vidéo particulièrement recommandée

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Crash du vol Air Algérie: drapeaux en berne en France à partir de lundi

http://www.leparisien.fr/faits-divers/en-direct-air-alger...

L'avion d'Air Algérie aurait-il fait le "ramadan"?

20:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

« Israël a le droit de détruire complètement Gaza », affirme un rabbin extrémiste 25/07/2014

6850515-10471183.jpg

Le rabbin Dov Lior 

    


    Un rabbin israélien de droite a publié un commandement religieux qui indique que la destruction intégrale de Gaza est justifiée si les commandants militaires jugent que c’est nécessaire. Le rabbin Dov Lior est considéré comme un des leaders religieux les plus extrémistes de l’extrême droite religieuse.

Lior a écrit que dans n’importe quelle guerre au cours de laquelle le peuple juif se considère attaqué, il a le droit légitime de répliquer contre la nation d’où provient l’attaque.

« Donc, en temps de guerre, la nation attaquée a le droit de punir la population ennemie par tous les moyens qu’elle juge nécessaires, comme par exemple bloquer les vivres ou l’électricité. Elle peut bombarder la zone entière sur base du jugement de ministre de guerre, et ainsi éviter de mettre en péril inutilement la vie de ses soldats », écrit-il, ajoutant que « des mesures dissuasives pour exterminer l’ennemi » sont permises, rapporte le journal Haaretz.

Cependant, ses commentaires ne sont pas passés inaperçus auprès de ceux qui ne partagent pas ses opinions. Après la publication de son commandement, Mertz Zahava Gal-On, président d’un parti de l’aile gauche israélienne, a demandé au procureur général, Yehuda Weinstein, de débuter une enquête.

« Les commentaires racistes du rabbin Dov Lior ont depuis longtemps perdu la protection du droit à la liberté d’expression. Ces remarques font suite à ses commentaires racistes au cours du temps, parmi lesquels on retrouve de nombreux commentaires sur le meurtre de Yitzhak Rabin, et son soutien à Baruch Goldstein », a écrit Gal-On à Weinstein. Goldstein est l’homme qui a abattu 29 fidèles musulmans à Hébron en 1994.

La campagne militaire israélienne à Gaza, au cours des 15 derniers jours, a provoqué la mort de plus de 800 Palestiniens, dont la plupart étaient des femmes et des enfants, ainsi que 4 700 blessés.

Du côté d’Israël, environ 30 personnes ont été tuées au cours de cette offensive, bien que le Hamas affirme avoir tué 40 personnes.

Lior est un ardent soutien du mouvement colonisateur. Il pense que toutes les terres entre le Jourdain et la Méditerranéenne appartiennent à la race juive, et que les Palestiniens n’ont aucun droit de vivre là-bas.

« Tous ceux qui croient à la Torah savent que cette terre a été promise uniquement à ces gens (les juifs). Il n’y a pas de place pour quelque autre entité nationale à cet endroit. Il n’y a jamais eu d’État appartenant à d’autres populations là-bas. Elle appartient uniquement au peuple juif », a écrit Lior, des propos rapportés par le Deutsche Welle.

Lior fut le guide spirituel de Yigal Amir, qui a assassiné le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin en 1995. Amir était contre la signature des accords d’Oslo par Yitzhak Rabin.

Lior a été arrêté et interrogé en 2011 pour avoir publiquement soutenu un livre qui encourageait à tuer des personnes non-juives.

http://croah.fr/corbeau-dechaine/israel-a-le-droit-de-detruire-completement-gaza-affirme-un-rabbin-extremiste
 
ALTER INFO

20:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La presse on-line française « forcée de censurer 95% des commentaires » sur Israël…

 

14h01

Le Yediot Ahronot publie aujourd’hui un article sur la presse on-line française forcée de supprimer entre 90 et 95% des commentaires publiés sous les articles traitant d’Israël…

« Dès que vous parlez d’Israël, cela cristallise toutes les passions, avec jusqu’à 20 ou 30,000 commentaires sous un même article. Et souvent vous êtes obligé de supprimer 90 ou 95% des commentaires » explique David Corchia, le directeur d’une société de modération de commentaires en charge du Figaro et de Libération.

Selon Corchia, hors temps de guerre, entre 25% et 40% des commentaires publiés sous les articles parlant d’Israël sont effacés pour antisémitisme, racisme ou parce qu’ils sont discriminatoires.

jSSnews

 FDESOUCHE

19:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pendant la trêve, la mort plane toujours sur les ruines d'un Gaza défiguré

4030071_56761a3b9cd2adb12ecac12675f28a3abc42fab8.jpg

http://www.aujourdhui-en-france.fr/flash-actualite-monde/...

19:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Valls à la mosquée d'Evry: " Les musulmans de France, c'est la France"

4028181_valls-evry-new.jpg

Valls au repas de l'iftar à Evry 25-26 juillet 2014

 

Ce n'est pas forcément la mosquée qu’ils fréquentent habituellement. Vendredi soir, une cinquantaine de fidèles musulmans ont pourtant tenu à faire le déplacement à Evry (Essonne). Pas question, pour eux, de taire leur indignation alors que Manuel Valls, ancien maire () d’Evry, y est invité pour la rupture du jeûne du Ramadan.

 

« Israël, assassin, fasciste ! Valls complice ! »... En attendant son arrivée, sous l’œil vigilant des policiers, aussi nombreux qu’eux, les manifestants scandent leurs slogans en soutien au peuple palestinien dès qu’une berline approche.

« On est outré, lance Nassredine, venu de Saint-Michel-sur-Orge. Ce n’est pas parce qu’il vient manger deux ou trois dattes qu’on va oublier son soutien à Israël. Il vient se racheter une image et on refuse de tomber dans le panneau. » « Il n’y aura pas de slogans anti-juifs mais contre la politique d’Israël », insiste-t-il. « Ce qu’on défend, ce n’est pas les musulmans contre les juifs ou les chrétiens, c’est la vie contre le barbarisme » (SIC), martèle un participant au rassemblement. « Il y a de l’antisémitisme, c’est vrai. Mais il y a aussi de l’islamophobie et le ne lui réserve pas le même traitement », s’agace un autre.

, députée des Yvelines et présidente du groupe UMP au conseil régional, fait son arrivée sous les huées. La scène se répète quand arrive un représentant de la communauté juive. Le recteur de la mosquée est lui aussi vilipendé. « C’est le dîner de la traîtrise ! Vendu ! » Manuel Valls, lui, arrivera directement en voiture dans la cour intérieure et ne croisera pas les manifestants.

Dehors, un policier discute en apparté avec une poignée d’adolescents. « Pour une fois que vous avez la télé avec vous, montrez que vous êtes pacifistes, faites passer le message. Ils ont la haine, et cela se comprend, mais montrez l’exemple. » Entre temps, le Premier ministre s’est attablé avec les représentants de tous les lieux de culte de la commune, face à… Valérie Pécresse.

« A travers le rayonnement de la mosquée d’Evry, je veux parler à tous les musulmans de France en partageant ce repas : les musulmans de France, c’est la France. Je veux réaffirmer que la République laïque, ce n’est pas la négation des religions ou, pire, le mépris de ceux qui croient », insiste Manuel Valls.

 
 Quant aux incidents en marge des manifestations de soutien aux palestiniens à Paris et Sarcelles le week-end dernier, il a dénoncé « les casseurs [qui] nourrissent les amalgames insuportables ». « Je veux lutter avec vous contre ceux qui veulent saper le vivre ensemble » insiste l’ancien maire, dénonçant tant la hausse des actes islamophobes qu’antisémites. Quelques minutes avant, le recteur a rappelé que « nous manifestons pour que cesse le massacre des innocents, l’antisémitisme ne fait pas partie de l’Islam. La France est très grande, elle peut faire beaucoup de choses : c’est notre espoir. »

 LeParisien.fr

 

03:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Silence médiatique sur l’agression des rugbymen à Millau…

silence-565x250.jpg

 

    
Le 23 juillet 2014
À Millau, dans les Midi-Pyrénées, des rugbymen clermontois ont été agressés sans raison par une bande armée de couteaux, sabres et machettes.
         

Méthode de propagande numéro un : l’occultation. Principe de base : communiquer l’information sous des dehors objectifs, tout en dissimulant les éléments délicats, même (et surtout) s’ils mettent en lumière l’insoutenable complexité de l’être : ceux qui écorchent le mythe de la société plurielle baignant dans la béatitude du Grand Mélange, ceux qui pourraient réfuter la thèse de l’immigration providentielle et toute-bienfaisante, etc.

Les faits : à Millau, dans les Midi-Pyrénées, des rugbymen clermontois ont été agressés sans raison par une bande armée de couteaux, sabres et machettes. L’ « altercation », qui a mené trois sportifs à l’hôpital, « serait due à la volonté d’un des trois joueurs blessés de s’interposer pour éviter une dispute conjugale ». Point. Ne rien ajouter à cette relation qui serait de nature à réveiller les démons populistes. Ne pas s’étendre sur la forme de cette agression « d’une rare violence ». Ne pas épiloguer sur l’usage tout pyrénéen de la machette. Éluder. Tronquer. Couper au montage.

C’est à grand' peine qu’on parvient à en savoir plus. Tous les grands médias présentent la même version des faits. Des agresseurs, on s’obstine à ne rien dire. Comme pour mieux parer à toute interprétation malséante, certains journaux hasardent qu’ils sont « originaires de Millau ». Des enfants du cru, en somme. Quatre d’entre eux sont interpelés, mais aucun journaliste ne fait preuve de la moindre curiosité les concernant. Étonnant, pour des journalistes. S’il s’était agi d’un groupuscule néo-nazi, bien sûr, nos limiers n’auraient pas été avares de révélations. Tous les noms, les visages et les « parcours » feraient la une.

En creusant un peu la Toile, on finit par découvrir – grâce au dérapage d’un gratte-papier maurassien – que les fines lames sont des Antillais ; et puis, en remontant cette piste, on arrive à ceci : depuis quelques années, une jeune communauté antillaise, installée dans le vieux centre de Millau, sème un certain trouble parmi la population locale. Dans un article du Midi Libre de 2013, on apprend que « le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance [de Millau] a dévoilé les premières données d’une enquête menée sur « les jeunes majeurs et mineurs issus des Dom-Tom et arrivés sur Millau sans adultes référents » ». Cette enquête fait état des problèmes d’intégration de ces jeunes, mâles en grande majorité, dont la quête de satisfactions matérielles prend souvent la forme d’ « actes délictueux » qui ne sont pas toujours du goût des acrimonieux Millavois.

Ces informations sont-elles pertinentes ? Nous disent-elles pourquoi des rugbymen ont été agressés à Millau ? Nous donnent-elles la clé de ce fait divers presque banal ? Peut-être pas, mais ce n’est pas aux journalistes d’en décider. Leur rôle est de nous fournir tout le matériau susceptible de nous aider à comprendre le réel, non pas de présenter les seuls aspects du réel qu’ils jugent dicibles.

Thibaut d'Arcy

BOULEVARD VOLTAIRE

01:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La Croix Rouge du Brésil a détourné 11,2 millions de dollars

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/07/25/97002-2014072...

01:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)