Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2015

Christian Estrosi : Marion Maréchal-Le Pen « la plus dangereuse des trois », les Identitaires « des repris de justice »


L’attaque en règle de Christian Estrosi contre... par Europe1fr

  

 

01/09/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Christian Estrosi attaque en règle son adversaire aux régionales : pour le député-maire de Nice, Marion Maréchal-Le Pen est « la plus dangereuse des trois », qui fait alliance avec le Bloc Identitaire, « des repris de justice ». Déjà condamné pour injures publiques en 2012, Estrosi paiera-t-il cette fois aussi pour ses propos ?

Invité au complaisant micro de Jean-Pierre Elkabbach, lundi sur Europe 1, Christian Estrosi s’est laissé aller à un flot de haine verbale à l’encontre de son adversaire aux prochaines élections régionales, Marion Maréchal-Le Pen. Pour lui, « Ce que son grand-père n’a jamais accepté de faire, elle vient de le faire », évoquant une « alliance avec le Bloc Identitaire », et affirmant à leur sujet:

Elle prend sur ses listes des repris de justice, condamnés à la fois pour antisémitisme, racisme, xénophobie, etc.

Estrosi ne s’est pas arrêté en si bon chemin : « Elle vient de traiter dans un discours à Carpentras les protestants comme ayant été complices des occupants nazis. Elle dit tout simplement que tous les musulmans de France sont des islamistes. C’est la plus dangereuse des trois » Le Pen, a-t-il conclu.

La réaction de cette dernière ne s’est pas fait attendre, elle porte plainte pour « Mensonges et diffamations »

Cela fait des semaines que Christian Estrosi raconte n’importe quoi sur mes déclarations, sur le Front national, sur mes colistiers ou à mon encontre. Ce fut encore le cas ce matin même lors de son entretien sur la radio Europe 1.

déclare la benjamine de l’Assemblée Nationale, qui espère que son passage par la case justice « va enfin mettre un coup d’arrêt » aux « déclarations affligeantes » de Christian Estrosi, « et permettre d’élever un peu le niveau du débat ».
Et de conclure : «

J’aimerais pour ma part que l’on parle de notre vision pour la région PACA, de notre ambition et de notre projet pour celle-ci. Si M. Estrosi n’a manifestement rien à dire sur le sujet, ce n’est pas mon cas.

19:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Merkel brandit les idéaux de l'UE face à la crise migratoire qui divise les Européens

http://www.bvoltaire.fr/breves/merkel-brandit-les-ideaux-...

18:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le pape François veut que tous les prêtres puissent pardonner l'avortement

2178841.jpg

 

01/09/15 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source : Belga

Le pape François a demandé mardi que tous les prêtres, durant le "jubilé de la miséricorde" qui débutera en décembre, accordent le pardon à tous les catholiques qui ont avorté ou provoqué l'avortement, pourvu qu'il y ait une démarche de repentir.

 

Le pape François © REUTERS

Dans un message adressé à l'organisateur de cette "Année Sainte" (ou jubilé), le prélat italien Rino Fischella, Jorge Bergoglio a détaillé diverses dispositions pour que la possibilité de voir ses fautes pardonnées (ce que permet un jubilé dans la tradition catholique) bénéficie au plus grand nombre, notamment aux malades ou aux détenus incapables de se rendre dans les cathédrales et les églises jubilaires pour faire la démarche de repentir.

Mais la disposition la plus frappante concerne l'avortement: le pape déclare avoir "décidé, nonobstant toute chose contraire, d'accorder à tous les prêtres, pour l'Année jubilaire, la faculté d'absoudre du péché d'avortement tous ceux qui l'ont provoqué, et, qui, le coeur repenti, en demandent pardon". Egalement pour les femmes ayant avorté, "le pardon de Dieu à quiconque s'est repenti ne peut être nié", ajoute le pape, d'autant plus, dit-il, si celles-ci demandent à recevoir le sacrement de confession.

Dans cette lettre, François exprime aussi sa sensibilité à l'égard des femmes ayant avorté: "Le drame de l'avortement est vécu par certains avec une conscience superficielle, qui semble ne pas se rendre compte du mal très grave qu'un tel acte comporte". Mais, ajoute-t-il, "beaucoup d'autres, en revanche, bien que vivant ce moment comme un échec, considèrent ne pas avoir d'autres voies à parcourir. Je pense à toutes les femmes qui ont eu recours à l'avortement". "Je connais bien les conditionnements qui les ont conduites à cette décision. Je sais qu'il s'agit d'un drame existentiel et moral. J'ai rencontré de nombreuses femmes qui portaient dans leur coeur la cicatrice de ce choix difficile et douloureux. Ce qui a eu lieu est profondément injuste", ajoute François.

Lors du deuxième anniversaire de son élection, le 11 mars, le pape François avait annoncé la tenue d'une Année sainte extraordinaire, du 8 décembre prochain au 20 novembre 2016. Elle verra affluer des millions de pèlerins à Rome, mais sera aussi organisée dans tous les diocèses du monde.

18:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Crise des "migrants": Merkel appelle l'Europe à se suicider au nom de ses idéaux!

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/08/31/crise-des...

XVMb4490c7e-5018-11e5-82eb-f1842000bdfb.jpg

 

03:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Clandestins: Marine Le Pen accuse Valls de "sacrifier Calais"

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/migran...

Ce qui est la vérité!

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Florian Philippot invité de Claude Askolovitch

01:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen invitée de Bruce Toussaint

01:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Autoroutes bloquées, islamistes dans les trains, la révolte monte chez les Français … par Franck Guiot

GI-Arras-01.jpg

 

 

31/08/2015 – FRANCE (NOVOpress) 4 morts dans une fusillade dans un camp de Roms, « gens du voyage » bloquant l’A1 un jour de rentrée de vacances dans une région encore sous le choc de l’attentat du Thalys, les militants de Génération Identitaire se sont faits les porte-parole du ras-le-bol des Français. La réaction du pouvoir ne peut que renforcer le dégoût des Français. Le 25 août 2015 avait lieu une fusillade dans un camp de gens du voyage à Roye dans la Somme. Fusillade au cours de laquelle un gendarme a été tué et un autre grièvement blessé. Par ailleurs, trois personnes membres de la communauté des gens du voyage, dont un nourrisson de 6 mois, sont décédées au cours de cette fusillade. L’auteur, un ancien forain a été interpellé. Des journalistes ont par ailleurs été agressés par les membres de cette communauté lorsqu’ils étaient sur place.

Roms Bloquant l'A1

Des Roms bloquent l’A1, déclenchant un chaos et l’exaspération des automobilistes.

Le 28 août 2015, jour de rentrée de vacances pour de nombreux automobilistes, les gens du voyage réclamaient qu’un homme, actuellement en prison, puisse assister aux funérailles de son père, ont alors décidé de bloquer l’Autoroute A1, opération qui a immédiatement déclenché un chaos provoquant l’exaspération des automobilistes. Le plus surprenant est le silence du gouvernement et des autorités. La sous-préfète de la Somme allant même jusqu’à déclarer :

une intervention aurait pu entraîner des débordements et mettre en danger la population de la Ville de Roye

Déchiffrage : les gens du voyage (communauté au-dessus des lois) auraient pu s’en prendre à la population de la ville par représailles. Un tel niveau de laxisme et de peur de la part de l’état de s’attaquer à la délinquance provoquée par certaines communautés renforce l’idée qu’une guerre civile est à nos portes, comme je le mentionnait déjà le 15 juin dernier. Que doivent ressentir la famille et les proches du gendarme tué lors de la fusillade devant une telle démission de l’état face à la violence de ces gens du voyage ? Cette région était déjà sous le choc de l’attentat islamiste du Thalys d’Arras survenu le vendredi 21 août. C’est pourquoi les jeunes identitaires de la région Nord ont décidé d’apporter leur soutien à une population sous le choc d’un attentat islamiste en érigeant une banderole « EXPULSONS LES ISLAMISTES » sur le toit de la gare d’Arras le samedi 29 août vers 10 h 30 afin de demander à l’état de prendre des mesures fortes pour lutter contre le terrorisme (date à laquelle l’autoroute A1 était encore bloquée et dégradée par les gens du voyage) tout comme Marine Le Pen l’a réclamé lors de son discours prononcé au même moment à Brachay.

Les militants de GI qui ont dressé une banderole au-dessus de la gare d’Arras

Les militants de GI qui ont dressé une banderole au-dessus de la gare d’Arras

L’action s’est très bien déroulée, mais a éveillé le deux poids deux mesures de la justice socialiste qui a fait mettre en garde à vue durant 21 heures les 9 militants de Génération Identitaire qui devront comparaître prochainement devant la justice… Je résume : une autoroute bloquée pendant plus de 12 heures par des gens du voyage avec de multiples dégradations au niveau des infrastructures ne suscite aucune réaction de l’Etat et de la justice. Une banderole dressée au-dessus de la gare d’Arras (Victime du terrorisme islamiste) en demandant légitimement l’expulsion des islamistes déclenche une plainte de la SNCF, une garde à vue de 21 heures et une comparution ultérieure devant le tribunal. À noter le communiqué laconique de la préfecture : « Une dizaine de personnes, semble-t-il, de Génération identitaire, hostile aux islamistes, sont montées sur le toit de la gare d’Arras » La préfecture semblant dénoncer le fait que ces citoyens étaient « hostiles aux islamistes » comme pourtant 100 % des Français (ou presque…) L’islam radical étant la première peur des Français (pour 89 % d’entre eux) À se demander ce que pense la préfecture des « pro-islamistes »… Auraient-ils le droit de monter sur le toit d’une gare ou même dans les trains ? Ces déclarations de la préfecture posent question… D’autant qu’au même moment, des milliers d’immigrés clandestins envahissent l’Europe. Combien y a-t-il de terroristes islamistes parmi eux ? L’état est bien incapable de répondre à cette question puisqu’il n’y a aucun contrôle aux frontières… Combien d’Ayoub el-Khazzani se promènent-ils dans la nature ? Environ 5 000 personnes font, comme lui, l’objet en France d’une fiche « S »

La banderole de Génération Identitaire banderole « EXPULSONS LES ISLAMISTES »

La banderole de Génération Identitaire banderole « EXPULSONS LES ISLAMISTES »

Quelle serait la réaction de l’état si des citoyens Français (non membres d’une communauté) envahissaient une autoroute ? Sans doute la même que lorsque des familles ont défilé paisiblement contre le mariage pour tous dans Paris en étant accueillies, femmes et enfants compris, par les gaz lacrymogènes de Manuel Valls, et par les gardes à vues massives de sa police politique. Le dégoût des Français pour l’état socialiste va donc s’amplifier crescendo jusqu’aux élections régionales et même bien au-delà. Au profit de qui ? D’une droite molle qui essaye de monter au créneau à chaque événement en essayant de copier assez maladroitement le discours du Front National. Espérons que les électeurs préféreront l’original à la copie en votant massivement pour les candidats du Front National.

Franck GUIOT pour NovoPress

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

31/08/2015

Une exposition à vomir, aux frais du contribuable

demonic-demon-child-68852-e1426803008601-1024x648.jpg

                                                     

          
Un collectif d'auteurs internationaux a organisé une exposition de dessins représentant des scènes de pédophilie, de pédopornographie, de zoophilie et j'en oublie.

297
SHARES
 
 
 

Personne n’en parle, mais dans le sud de la France, dans une grande ville, un « crime » a été commis.

À ce jour, personne n’a été inquiété, ni mis en garde à vue, ni perquisitionné…

Pourtant, la nature de ce crime est de la plus haute gravité, dépasse l’entendement.

Un crime sans l’implication de la mafia, ni réseau de drogue. Pourtant, c’est un crime odieux.

Mais, enfin, me direz-vous, de quoi s’agit-il, quelle est cette chose si affreuse dont personne ne parle ?

Et je vous vois, vous, assis derrière votre écran, vous interroger parce que vous n’en avez eu connaissance ni à la télé, ni à la radio, parce que tout « antimédia » que vous êtes, vous êtes aussi victimes – comme moi, du reste – d’un système qui vous dicte vos pensées, décide de ce qui doit être rendu public ou non… Votre réaction est systémique, et je ne vous en veux pas.

Mais ce n’est pas parce que la sphère médiatique se tait que le crime n’existe pas, bien au contraire.

Cette omerta est volontaire.

La Région PACA socialiste, la ville de Marseille, le conseil départemental des Bouches-du-Rhône ainsi que l’Union européenne sont heureux de vous faire part de leur soutien (financier) au collectif « Le Dernier Cri/Vomir des yeux ».

Ce collectif d’auteurs internationaux a organisé une exposition de dessins représentant des scènes de pédophilie, de pédopornographie, de zoophilie et j’en oublie, car des vomissements m’ont arrêtée lorsque je suis tombée sur le dessin d’un enfant se faisant sodomiser par un animal sur l’autel d’une église…

Cela s’est passé à la Friche, du 13 juin au 23 août, dans le quartier de la Belle de Mai, fameux quartier populaire et culturel de la cité phocéenne où petits et grands circulent librement et gratuitement toute l’année par milliers. Par dizaine de milliers.

Loin de moi l’envie de vouloir faire la promotion de ces deux dessinateurs désaxés (qui d’ailleurs ne méritent même pas d’être cités). Je souhaite, au contraire, attirer l’attention sur cette volonté d’annihiler toute notion morale. « À force de tout voir, on finit par tout supporter. À force de tout supporter, on finit par tout tolérer. À force de tout tolérer, on finit par tout accepter. À force de tout accepter, on finit par tout approuver », disait saint Augustin.

L’anéantissement de la capacité à distinguer le bien du mal, voilà ce qui s’opère sous nos yeux et par nos yeux. Ne vous méprenez pas, il n’est aucunement question, ici, de liberté d’expression mais bien de perversion volontaire et organisée. Il est question, ici, de détruire la conscience morale de l’homme, de détruire l’essence même de l’homme qui est sa capacité à raisonner, afin de le rendre servile. Car une fois asservi, l’homme n’est plus qu’un roseau qui fléchit au gré du vent, et ne pense plus. Lobotomisé, le système peut donc en faire ce qu’il veut. Mission accomplie, et vous n’y avez vu que du feu.

Aujourd’hui des dessins, demain des photos, au cinéma et pourquoi pas à l’école. Enfin, ils vous demanderont peut-être de louer vos enfants (évidemment, ce sera taxé) et vos animaux de compagnie, puisque c’est pareil.

Ne levez pas les yeux au ciel car vous savez pertinemment qu’il y a 20 ans, une telle exposition n’aurait jamais pu voir le jour dans un lieu tel que la Friche, qui a pignon sur rue.

« Vomir des yeux », s’appellait cette exposition. À vomir, oui.

 
BOULEVARD VOLTAIRE

23:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Gitans : L’État impotent (Présent 8429)

 

 

31/08/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Des dizaines de kilomètres de bouchons en ces journées de retour de vacances classées rouge par Bison futé, des dizaines de milliers de familles nordistes, belges, néerlandaises et britanniques bloquées dans leur voiture vingt heures durant en pleine campagne sans eau ni nourriture, la chaussée de l’autoroute A 1, l’une des plus fréquentées d’Europe, durablement dégradée par des incendies de pneus, de palettes et d’arbres tronçonnés pour alimenter la flamme — bonjour, la sacro-sainte défense de l’environnement ! Et l’État français ridiculisé et humilié.
8429-P1
Quatre jours après la fusillade qui, dans leur camp de Roye (Somme), a fait quatre morts, dont un gendarme tentant d’intervenir (Présent du 27 août), une soixantaine de Gitans ont défié la puissance publique en exigeant que le fils d’une des victimes, actuellement incarcéré à la maison d’arrêt d’Amiens, puisse assister aux funérailles de son père. Autorisation refusée par le juge d’application des peines vu la dangerosité de l’individu, mais accordée (ainsi qu’à un autre membre du clan, également taulard) par la cour d’appel d’Amiens complice d’une préfète dont la seule ambition était de « calmer le jeu ».

On ne s’étonnera donc pas si, le gouvernement ainsi déculotté, prédominait à Roye « l’impression désagréable que des gens du voyage dictent leur loi » (cf. Le Courrier picard), d’autant que, dans la localité même, rapporte le quotidien, les nomades « tiennent des ronds-points avec des battes de base-ball à la main et provoquent les gendarmes », qui avaient consigne de tout subir en silence.

Ayant obtenu pleine satisfaction, les Gitans levèrent finalement leurs barrages samedi vers onze heures (mais la circulation n’en fut pas rétablie pour autant, vu l’état désastreux de l’A 1). Sans être l’objet de la moindre sanction.

Mais haro sur les Identitaires !

Une demi-heure plus tôt, Génération Identitaire avait lancé à Arras, en référence à l’attentat avorté du Thalys, une opération spectaculaire, mais sans inconvénient pour quiconque : montés sur le toit de la gare, une dizaine de ses militants y brandissaient une gigantesque banderole : « Expulsons les islamistes ». Délogés deux heures plus tard par les pompiers, ils étaient aussitôt embarqués par la police et mis en garde à vue prolongée très avant dans la soirée. Scrogneugneu ! Le terrible M. Cazeneuve démontrait qu’il en avait. Il est vrai que, selon les médias, un quidam complaisamment interrogé devant la gare d’Arras avait vu dans la banderole le… « retour du pétainisme » ! Ce qui justifiera procès et condamnations, au nom des « valeurs républicaines » bien sûr.

Les mots manquent pour exprimer sa rage, son dégoût, sa révolte devant un État aussi volontairement avili.

Camille Galic

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Valls : fermeté… dans le laxisme face à l’immigration massive

valls.jpg Valls.jpg

 

 

31/08/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
L’œil sombre, le ton martial et la chemise trempée, Valls a martelé durant l’université d’été du PS sa volonté de rester ferme… dans les bons sentiments face à l’immigration massive.

« Volontarisme », « constance » ont été les leitmotivs de Manuel Valls, dans son rôle bien rôdé de matamore à la petite semaine, tentant de séduire les militants PS, notamment son aile gauche et les jeunes socialistes qui l’avaient hué la veille.
Il a ainsi souhaité affirmer « toute la responsabilité » du gouvernement face à la problématique de l’afflux des clandestins versant sa petite larme sur la découverte de « ces corps entassés, ces destins brisés » dans des camions clandestins qui s’échouent dans l’espace Schengen, le Premier ministre a assuré : « Notre devoir est de trouver des réponses durables, fondées sur des valeurs. Humanité, responsabilité. Car nous sommes viscéralement attachés au droit d’asile. Chaque demande doit être examinée. »

Pas un mot bien naturellement sur la responsabilité réelle du gouvernement, celle d’avoir permis, encouragé, ces vagues migratoires, dans le droit fil de la politique de Bruxelles. Pas un mot non plus sur le respect du droit et de nos lois, bafoué par ceux-là mêmes qui sont chargés de son application et qui favorisent au contraire par leur laxisme les fauteurs de troubles, clandestins violents de Calais, Roms assassins ou perturbateurs…

En déplacement aujourd’hui à Calais, Valls devrait réitérer dans la même veine, fermeté de façade et inaction coupable. Accompagné du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, celui-là même qui encourage les clandestins de Calais à postuler à l’asile en France plutôt que de tenter de passer en Angleterre, et de deux commissaires européens (le vice-président de la Commission, Frans Timmermans, et le commissaire chargé des Questions migratoires, Dimitris Avramopoulos), promoteurs du Grand Replacement au niveau européen, il doit visiter le centre d’accueil Jules Ferry, qui jouxte « la jungle » où vivent des milliers d’hommes et de femmes tentant de rejoindre l’Angleterre.

Interrogée ce lundi matin sur France Info, Natacha Bouchart, maire (LR) de Calais, dit attendre une aide financière dans la foulée de cette visite. Selon elle, «pour aménager la nouvelle jungle et la transformer en camp de réfugiés avec des installations permettant de passer l’hiver, il faut environ 10 millions d’euros».

NdB: Il trempe sa chemise de sueur, mais c'est nous, les Français, qu'il fait "suer" - si je peux me permettre cette trivialité.

 

 

20:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Terrorisme : Un 11-septembre français? L’alarme des services de renseignement

 

 

Source : RT en français
La France va-t-elle connaître une attaque comparable à celle qui a vu l’effondrement du World Trade Center ? C’est l’inquiétude des services de renseignement français qui avertissent sur une possible recrudescence de la violence terroriste.

L’information a de quoi inquiéter. Selon une source des services français qui s’est confiée de façon anonyme au journal britannique The Telegraph, lequel reprend aussi en partie un article du Canard enchaîné, la France risque de connaître des troubles terroristes croissants.

 

Outre un attentat spectaculaire et meurtrier sur le mode du 11 septembre américain, plusieurs sources anonymes envisagent également la possibilité qu’un avion de ligne civil puisse être abattu par un missile.

 

Après la tentative terroriste sur le train Thalys reliant Amsterdam à Paris et toute une série d’attaques terroristes et de tentatives d’assassinat qui ont eu lieu cette année en France, le président François Hollande avait solennellement mis en garde : « Nous devons nous préparer à d’autres assauts et nous sommes toujours exposés » avait-il ainsi martelé.

Loup solitaire ou terrorisme de l’intérieur ?

Selon la source citée par The Telegraph, les autorités françaises craignent également des troubles internes dans certains quartiers périphériques français. L’armée française aurait même élaboré des plans d’urgence pour la « réappropriation du territoire national ». Ce terme désigne la possibilité pour l’armée de prendre contrôle de ces quartiers dans le cas où la population deviendrait hostile aux forces de l’ordre. (Sic.)
Ces zones sont décrites comme des endroits où les armes sont relativement faciles à se procurer. Là, terrorisme et banditisme se mêleraient, sur fond de trafic d’armes lourdes et de drogue.

Les tentations de radicalisation islamiste de certains Français sont également mises en relief : « L’idée que les attaques comme celle contre le train sont le fait de personnes agissant pour leur propre compte n’est pas crédible. Nous avons affaire à des réseaux très organisés de militants islamistes qui ont lancé une campagne violente et sont déterminés à l’intensifier », explique ainsi l’agent des services de renseignement français.

Les autorités françaises ont réagi à cette série d’attaques par des dispositifs variés. D’abord, le gouvernement a appelé à la prudence et la vigilance des citoyens pour contrer cette menace. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a annoncé la mise en place d’un système coordonné qui permettra des contrôles plus systématiques dans les aéroports et dans les transports publics. Cette mesure de sécurité devrait être étendue à l’Europe, après la réunion des ministres européens des Transports.

Cependant, pas sûr que cela suffise, puisque l’agent, décidément très alarmiste, voire pessimiste, avertit : « La vérité est que nous avons déjà tout essayé. Mais nous avons atteint les limites de ce que nous sommes capables de faire, tant d’un point de vue législatif et organisationnel que d’un point de vue financier ».

 

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le Grand remplacement, un fantasme ? vraiment ?

Capture.PNG GR.PNG

 

 

31/08/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Ce n’est pas comme si les preuves manquaient, mais il va devenir difficile face à leur accumulation, même aux plus rétifs, de nier l’évidence… 

19:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Auschwitz : ces douches qui font polémique

2311927.jpg douche.jpg

 

31/08/15 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source : Knack

La vague de chaleur en Pologne a poussé le musée de Auschwitz-Birkenau à installer des douches qui vaporisent de l'eau aux entrées afin de rafraîchir les visiteurs annonce le Süddeutche Zeitung.

 

© Capture d'écran Twitter

Il fait très chaud en Pologne. La température monte régulièrement jusqu'à 36°. Pour rafraîchir les visiteurs, le musée de Auschwitz-Birkenau a installé des douches qui vaporisent de l'eau aux entrées. Une idée qui loin de faire des émules a plutôt choqué les visiteurs au vu du passé du site. En effet, les nazis y ont exterminé des millions de gens, notamment en utilisant des chambres à gaz camouflées en douches.

Des visiteurs choqués

Ces installations auraient surtout suscité l'émoi auprès des visiteurs plus âgés. Au Jerusalem Post, Meyer Bolka,un visiteur, a dit que c'était de très mauvais goût. L'administration du musée a pour sa part fait savoir qu'elle ne cherchait nullement à blesser qui que ce soit et que cette initiative n'avait pour but que de rendre la visite plus supportable durant les journées les plus chaudes de l'année.

(NSK)

19:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Marseille : Fleur Pellerin était-elle au courant de l’exposition pédophile et zoophile ? (MàJ)

http://www.fdesouche.com/640069-marseille-une-exposition-...

Je n'avais jamais  vu des tableaux aussi ignobles qui donnent envie de vomir.

Cette exposition est absolument abjecte et  blasphématoire.  Mais subventionnée largement par la Région PACA et la Ville de Marseille!

Capture.PNG  Amaury Navarranne.PNG

03:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Blocage de l’A1, le symbole d’un pouvoir délétère et complaisant

         

 

          
                       
Si une cinquantaine de personnes peuvent bloquer une autoroute et des milliers d'automobilistes plus d'une nuit entière alors que gendarmes et CRS qui leur font face restent statiques l'arme aux pieds, c'est que celles-ci savent que leurs agissements resteront impunis.

   

 4.3k

SHARES
 
       

Depuis vendredi soir, une cinquantaine de gens du voyage ont bloqué l’A1 pour contraindre les autorités à accepter que le fils d’une des victimes de la fusillade, actuellement incarcéré à la maison d’arrêt d’Amiens pour vol et voie de fait, puisse assister, sous escorte policière, aux funérailles de son père.

« Vers 21 h 30, les automobilistes ont dû s’arrêter sur l’autoroute avant Roye. Parmi ceux-ci, beaucoup de touristes étrangers rentrant chez eux. Belges, Britanniques et Hollandais ont été immobilisés toute une nuit dans leur véhicule en ce week-end de retour de vacances », communiquait le gestionnaire d’autoroute. Il y avait encore samedi matin plus de 2 kilomètres de bouchon et des familles entières avaient passé la nuit à tourner dans les villages alentour suite aux déviations mises en place.

« L’autoroute A1 restera fermée dans les deux sens entre la sortie n° 12 de Roye et l’échangeur A1/A29, ceci toute la journée de samedi. Les incendies de ballots de paille, de pneus et d’arbres ont rendu la chaussée impraticable », expliquait le groupe SANEF, dans un ultime communiqué.

Si les forces de l’ordre sont présentes, elles ont ordre de ne pas intervenir. La préfecture attendant 10 h 00, heure à laquelle la cour d’appel d’Amiens doit statuer sur la demande du fils incarcéré. Rappelons que ces actions surviennent à proximité d’un camp de gens du voyage où un homme âgé de 73 ans, membre de cette communauté, sous l’empire de l’alcool avait fait feu, tuant trois membres d’une même famille : une jeune femme de 19 ans, sa fille de neuf mois et son beau-père. Un gendarme de 44 ans qui tentait de l’arrêter avait, lui aussi, été abattu.

Je le dis avec force : une telle situation est intolérable et m’inspire trois remarques.

Si une cinquantaine de personnes peuvent bloquer une autoroute et des milliers d’automobilistes plus d’une nuit entière alors que gendarmes et CRS qui leur font face restent statiques l’arme aux pieds, c’est que celles-ci savent que leurs agissements resteront impunis. D’ailleurs, la justice comme le gouvernement ont cédé par peur de déplaire à cette « catégorie juridique ».

Pourquoi avoir deux poids deux mesures ? Car lorsqu’il s’est agi de la Manif pour tous ou, comme souvent, pour les manifestations d’agriculteurs, l’intervention, souvent en force, est programmée rapidement et les ministres sortant de leurs palais s’étranglent de colère en éructant sur le respect de l’ordre républicain.

Enfin le malaise des forces de l’ordre est aujourd’hui tangible. Ayant pu dialoguer avec des gendarmes, je sais que leur ras-le-bol est considérable. Certes, ils obéissent encore, mais que l’État se méfie de la colère des « légions »… Surtout quand ces même « légions » apprennent que 7.603 membres des forces de l’ordre ont été blessés en opération l’an dernier, soit près de 20 par jour. Ceci alors que les suicides dans cette catégorie professionnelle ont augmenté de plus de 30 % et qu’injures et insultes à leur encontre se multiplient chaque jour.

En conclusion, cette action violente prouve que l’ordre n’est plus assuré correctement dans ce pays. Elle démontre, comme je l’ai souvent écrit ici, qu’une agitation peut se transformer en un déchaînement sans que le pouvoir s’entremette. Si le prétexte peut être insignifiant, l’explosion occasionnée reste le symbole de l’écroulement des fondamentaux d’une société devenue malade. L’État, dans cette société, fait plus cas des minorités ethniques que d’une majorité qui subit de plein fouet les flux migratoires et la crise sociale et économique. Prenez garde, messieurs les politiques, le peuple silencieux ne le restera pas toujours.

 
BOULEVARD VOLTAIRE

03:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO - Valls mouille la chemise à La Rochelle! Il dégouline!


Valls mouille la chemise à la Rochelle par leparisien

02:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pour le Père François Euvé s.j., l’invasion migratoire arabo-musulmane doit être préférée à la défense de la famille traditionnelle

 

18

 
Download PDF

Dans Le Point, le Père François Euvé s.j., directeur de la revue Études, déclare :

On ne peut pas mettre sur le même plan l’option du Parti socialiste sur le mariage pour tous, par exemple, et les positions du FN sur la question de l’immigration, à mon sens.

Avec des chrétiens pareils, la France va devenir gay ou musulmane. Pour le bien de la France, n’écoutons pas le Père François Euvé s.j. (que nous invitons à mettre un col romain et à se faire appeler « Père », l’enfouissement des années 70, c’est fini…).

NDF - 28 08 15

02:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

GR - Etrangers en France: l'allocation temporaire d'attente ( ATA )

Déroulez et lire  (Vos droits et démarches)

02:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Migration: "La Hongrie ne respecte pas les valeurs communes de l'Europe"

1223843.jpg

30/08/15 à 14:33 - Mise à jour à 14:38

Source : Belga

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a jugé dimanche "scandaleuse" l'attitude de certains pays de l'est de l'Europe face à la crise des réfugiés, à commencer par la Hongrie.

 

  •  

© Reuters

Dans une interview aux médias Europe 1, i-Télé, et Le Monde, Fabius a notamment estimé que la Hongrie ne "respecte pas les valeurs communes de l'Europe" en posant des grillages à sa frontière face à l'afflux de migrants désireux d'atteindre l'Europe de l'ouest. Il faut "bien sûr" que la Hongrie démantèle ce mur et que l'Union européenne ait "une discussion sérieuse et sévère" avec les dirigeants hongrois, a-t-il affirmé.

"Quand je vois un certain nombre de pays d'Europe qui n'acceptent pas les contingents (de répartition des exilés, NDLR), je trouve ça scandaleux", a-t-il également déclaré, en précisant que ces pays se trouvent "dans l'est de l'Europe". "L'Allemagne a un comportement très courageux, la France est à ses côtés, mais il faut que l'ensemble de l'Europe prenne ses responsabilités".

Le gouvernement hongrois a présenté vendredi un projet de loi prévoyant de renforcer les sanctions contre le passage illégal de ses frontières, dont une peine de trois ans de prison pour toute personne interceptée en train de franchir la barrière à sa frontière avec la Serbie.

175 kilomètres de barbelés, une palissade 4 mètres de haut

Entretemps, la Hongrie a achevé la pose de la clôture de fils de fer barbelés destinée à empêcher l'entrée des milliers de migrants qui se pressent à sa frontière avec la Serbie, a annoncé samedi le ministère de la Défense.

"La première partie de la clôture frontalière a été achevée deux jours avant la date-limite du 31 août", a indiqué le ministère dans un communiqué. La clôture constituée de trois spirales superposées de fils de fer barbelés et qui a été posée sur les 175 km de la frontière avec la Serbie n'empêche cependant pas des migrants de la traverser en rampant sous les barbelés.

Une palissade de quatre mètres de haut, dont la construction par l'armée hongroise a d'ores et déjà commencé, selon le ministère de la Défense, doit compléter le dispositif. Le projet porté par le Premier ministre populiste Viktor Orban, entériné à une large majorité par le parlement hongrois le 6 juin, requerra plusieurs mois de travaux avant d'être réalisé dans son intégralité. La construction de cette clôture antimigrants, similaire à celles déjà érigées par la Grèce, la Bulgarie et l'Espagne aux frontières extérieures de l'Union européenne, a été contestée par la Serbie, un pays qui aspire à entrer dans l'Union européenne.

Les postes-frontières resteront cependant ouverts. Ces deux dernières années, la Hongrie est devenue l'un des principaux pays de transit au sein de l'Union européenne pour des migrants tentant de rejoindre l'Autriche ou l'Allemagne. La plupart viennent d'Irak, d'Afghanistan, de Syrie et du Kosovo. Rien que cette semaine, quelque 10.000 d'entre eux ont franchi la frontière entre la Hongrie et la Serbie. Un millier de membres de la police des frontières y sont actuellement déployés côté hongrois et 2.000 autres doivent y être opérationnels à partir du 1er septembre, a annoncé le gouvernement à Budapest.

NdB: Les murs de béton de 8m de haut érigés en Israël doivent-ils être détruits ? Il est vrai que l'Etat hébreu ne fait pas partie de l'UE...

01:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)