Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2015

Le FN s'engage résolument contre la réforme du collège - 25 mai 2015

20:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Gilbert Collard invité de Bruce Toussaint sur i>TELE - 20 mai 2015

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

25 mai 2014 - 25 mai 2015 : le FN-RBM au service d'une France libre dans une Europe des nations

20:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Disparition de Robert Chardon : Francis Gruzelle saisit la justice

Robert-Chardon.jpg

 

 

25/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Toujours sans nouvelles du maire de Venelles, notre confrère Francis Gruzelle, éditorialiste sur ripostelaique.com, a déposé un avis de signalement de disparition de personne.

Injoignable à sa mairie ou son domicile, introuvable dans les hôpitaux de la région, comptes Facebook et Twitter fermés, Robert Chardon semble avoir été « rayé de la carte » depuis ses déclarations-choc sur la nécessité d’interdire le culte musulman en France. Aux dernières nouvelles, il avait été interné en hôpital psychiatrique après ses déclarations, mais nul ne sait dans quel établissement le maire a été placé.

Devant l’impossibilité de joindre le maire de Venelles ou même de trouver trace de lui, Francis Gruzelle a déposé un signalement de disparition de personne à Madame le Procureur de la République Dominique Moyal près le Tribunal de Grande Instance d’Aix-en-Provence.
Espérons que cette démarche officielle sera suivie d’effet.

Crédit photo : Robert Chardon, le 24 juillet 2012

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marseille 8ème - Un homme poignardé pour avoir porté secours à une jeune fille

20150524_1_6_1_1_0_obj8981139_1.jpg

 

Dimanche 24/05/2015 à 08H36 Marseille Tags : Marseille faits divers

 

 
C'est à cet arrêt de bus - Michelet - que la terrible agression a eu lieu après que le jeune homme a tenté de défendre une jeune fille violemment importunée par deux jeunes majeurs. Photo Philippe Laurenson

 

 
 

Cet homme de 27 ans avait décidé de ne pas baisser les yeux, de ne pas faire comme s'il n'avait rien vu de l'agression qu'était en train de subir une jeune femme d'une vingtaine d'années à l'arrêt de bus Michelet, sur le boulevard du même nom, dans le 8e arrondissement de Marseille. Alors vendredi vers 21 heures, Lamjed, un Français d'origine tunisienne qui attendait lui aussi un bus, est intervenu pour que les deux jeunes, âgés d'environ 18 ans, cessent d'importuner très agressivement leur proie qui venait déjà d'être abandonnée par une amie, terrorisée par leurs comportements.

"Ils lui ont demandé une cigarette. C'est 8 fois sur 10 la méthode de ce genre de voyous en guise d'approche", expliquait hier un enquêteur. Cette intervention courageuse et louable - trop rare, sans doute parce que souvent dangereuse - lui a valu plusieurs coups de couteau dans le ventre. Les deux garçons armés de lames se sont acharnés sur lui.

Grièvement blessé, Lamjed a été retrouvé par les marins pompiers , baignant dans une mare de sang. Il a d'abord été transporté dans un état très critique à l'hôpital mais, selon nos informations, sa vie ne serait plus en danger.

Suivis à la trace... de sang

Un équipage de policiers de la Bac a pu interpeller les jeunes hommes qui se sont rendus coupables de cette tentative de meurtre, dans l'enceinte de la station de métro Rond-Point du Prado. L'un d'eux s'était blessé à la main au cours de la rixe et les fonctionnaires ont donc pu les suivre à la trace... de sang. 

Ces deux jeunes, qui seraient en situation irrégulière sur le sol français, sont actuellement en garde à vue à la brigade criminelle de la sûreté départementale qui a été saisie de l'enquête. "Dans la presse, vous vous faites écho des plus graves agressions, mais les blessures par coups de couteau sont légion à Marseille, continuait l'enquêteur, que nombre de jeunes en portent sur eux, c'est déjà grave, mais qu'ils s'en servent aussi souvent et facilement, c'est encore autre chose..."

LA PROVENCE

 

03:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

HUMOUR ?

ob_502199_11059499-823460914415258-7455338359238.jpg

Ranson

02:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

SCHUBERT Ave Maria (en latin)

Ajoutée le 8 juin 2012

Ave María de Franz Schubert interpretada por Las Hijas de María, Madre de Nuestro Salvador.

01:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Une tortue de mer sauvée grâce à l'impression 3D

e1120f0cd1fa38ebb9f87952d81d7.jpg

http://www.bfmtv.com/planete/une-tortue-de-mer-sauvee-gra...

01:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24/05/2015

L’interdiction du FN est-elle possible ? Par Bruno Gollnisch

 

anti fnLa nouvelle a été révélée dans les médias, notamment  sur l’antenne de Sud radio, par Geoffroy Le Jeune, chef du service politique de Valeurs actuelles. Marine Le Pen informait dernièrement  le Bureau Politique du FN avoir  eu connaissance, de sources sûres, d’une volonté du tremblotant Manuel Valls d’interdire le Front National. Une solution certes radicale pour clore notamment tout débat sur l’opportunité d’un  changement de nom de notre Mouvement! Marine a ainsi annoncé que le Premier ministre aurait demandé à ses services la rédaction d’une note juridique pour savoir si ladite interdiction pouvait  reposer sur une base légale, fondée en droit. Nous savons que les adversaires de l’opposition patriotique, de l’UMP au Front de Gauche, contestent le caractère républicain d’une des piliers du programme frontiste, à savoir notre volonté de réinstaurer la préférence (priorité) nationale et plus largement de redonner aux Français la maîtrise de leur destin. Et cela, le Système ne nous le pardonne pas.  

Dans le années 90, l’actuel premier secrétaire  du PS, Jean-Christophe Cambadélis, Jean-Luc Mélenchon, tous les partis d’extrême gauche,  des journaux comme Libération, Charlie hebdo, des officines antiracistes comme SOS racisme, la Licra, le Mrap, des lobbies divers et variés, des  figures du petit monde intellocrate tous dressés contre le  FN,  «le  parti de la pensée sauvage » comme le définissait Jean Baudrillard, ont mené campagne pour la liquidation du FN.

Une campagne qui avait été enrayée de manière assez nette après les aveux  de l’ancien Premier ministre et candidat malheureux face à Jean-Marie Le Pen en 2002, Lionel Jospin. Invité  le 27 octobre 2007 de l’émission Répliques sur France culture, M. Jopsin avait avoué la supercherie : «Pendant toutes les années du mitterrandisme, nous n’avons jamais été face à une menace fasciste, donc tout antifascisme n’était que du théâtre. Nous avons été face à un parti, le Front National, qui était un parti d’extrême droite, un parti populiste aussi, à sa façon, mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste, et même pas face à un parti fasciste ». Propos réitérés par M.  Jospin, qui a de nouveau  prouvé par là qu’il était un homme honnête et  estimable,  lors de son passage dans l’émission de Laurent Ruquier sur France 2 en 2010.

Dernièrement, du fait de la montée en puissance électorale de l opposition patriotique, cette idée d’interdire le FN circule de nouveau de manière plus ou moins implicite dans une  médiasphère  accusant grotesquement le FN de parenté avec le nazisme -voir notre article publié hier. Une volonté d’acclimater les esprits à la liquidation du Front  dont témoigne en février dernier, exemple parmi d’autres, la saillie du (mauvais)  député PS du Bas-Rhin, Philippe Bies. Ce dernier avait ainsi déclaré sur Twitter, réagissant à l’abjection  de la profanation du cimetière juif de la commune de Sarre-Union: «C’est sans doute une coïncidence mais le FN a fait près de 41% aux dernières municipales à Sarre-Union»… Invité début mai par Léa Salamé sur France Inter, l’avocat au barreau de Lille, Éric Dupond-Moretti, s’était clairement prononcé pour une interdiction du Front: «c’est un parti qui n’est pas républicain (…). Je pense qu’il faut l’interdire, oui. Mais c’est compliqué». Peut être plus compliqué en effet que de multiplier à son encontre, comme cela est le cas ces derniers mois,  les procédures et les enquêtes fallacieuses pour l’entraver et salir son image…

Invité aujourd’hui de l’antenne de Sud radio, le très décrié député UMP de l’Oise, Eric Woerth, a fait part de l’embarras d’une partie du Système devant la révélation au grand jour de cette volonté d’éradication. « Ce genre de questions ne fait que renforcer le FN » a-t-il dit. «Le Front National véhicule des idées d’extrême-droite, mais qui sont autorisées. Ce type de débat, ça fait monter le FN parce que ça énerve les gens. Je suis à l’opposé de ce qu’il propose (…) mais il est autorisé par la République. C’est un adversaire en tant que parti. L’interdire, c’est autre chose. Peut-être que M. Valls se dit qu’il est incapable de faire baisser le Front National par d’autres méthodes. »

« Le FN est un parti a poursuivi M. Woerth. Tant qu’il reste dans les valeurs constitutionnelles de notre République, il n’y a aucune raison (de l’interdire). Ce n’est pas seulement le FN. Toute organisation qui briserait le droit constitutionnel, qui irait sur un terrain juridique impossible, serait interdite. C’est vrai pour tout le monde ».

Il est certain que le FN, lui, ne prône pas l’interdiction de l’UMP et du PS, dont les dirigeants n’ont que le mot «République» à la bouche, mais qui ont pourtant commis des atteintes bien réelles, tangibles, contre notre République française. Bruno Gollnisch constate, comme l’avait fait dans une tribune peu avant sa disparation l’historien Dominique Venner, que les partis dits de gouvernement ont privé notre  pays des trois attributs de la souveraineté Française. A savoir «la capacité de faire la guerre et de conclure la paix», dont nous sommes privés du fait de notre inféodation à l’Otan et aux Etats-Unis; la capacité de «battre monnaie» que nous avons abandonné à la technocratie mondialiste bruxelloise et bien sûr « la maîtrise du territoire et de la population». Autant de raisons pour la Caste aux abois de  faire taire le FN, et à travers lui ,  la colère du peuple français qu’elle s’échine à museler et bafouer.

23:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Florian Philippot VS Bernard Debré - 23 05 15

21:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La destruction du mariage et le suicide de l’Occident

24 mai 2015 | Exclusivité Polémia

drapeau-irlandais-588x330.jpg

 

 
Print Friendly

Ivan Blot, homme politique, essayiste, écrivain.

♦ « Ce qui arrive aujourd’hui est pire que l’atteinte aux droits de l’homme : c’est la disparition même de l’homme dans ce qui fait son essence et assure sa dignité. C’est la vocation de l’homme de devenir pleinement homme, beau et bon (kaloskagathos en grec ancien) qui est remise en cause au profit d’une vie ludique de divertissement. »


Première remarque :

Les forces de la mort viennent de marquer un point en Irlande. Ce 23 mai 2015, un référendum décidé par le gouvernement a donné 62% des voix en faveur du mariage homosexuel. Mais il y a eu presque 40% d’abstentions. Beaucoup de personnes hostiles ont préféré ne pas voter, pensant que le résultat était déjà acquis comme les médias l’annonçaient sans cesse. Toute l’oligarchie politique était pour le « oui ». En fait, 1,2 million de personnes ont voté pour le « oui » sur 3,2 millions d’électeurs inscrits. On est donc loin de la majorité absolue ! La victoire du mariage gay est relative et un autre référendum, avec une participation plus grande, pourrait défaire ce qu’a fait celui-ci.

Deuxième remarque :

En séparant le mariage de sa cause finale (avoir des enfants), on détruit son essence. Le mariage devient un simple caprice au service des instincts du cerveau reptilien. Les animaux ne se « marient » pas car ils ne connaissent pas l’existence au sens humain du terme. Le mariage homosexuel est une contrefaçon totale du mariage authentique, qui puise, certes, ses racines dans la nature, mais qu’il transfigure par la tradition culturelle et spirituelle qui en Europe repose sur le christianisme, même pour les athées.

Troisième remarque :

Le cerveau humain est composé de trois parties : une partie reptilienne qui exprime les instincts (chaotiques chez l’homme), une partie mammifère qui dirige la vie sentimentale (c’est le « cœur » dont parlent les pères de l’église) et une partie propre à l’homme et qui permet le calcul et le langage abstrait. La civilisation consiste à allier ces deux derniers cerveaux, cœur et intellect, pour discipliner le cerveau reptilien capable de tous les caprices et de tous les excès. Le mariage homosexuel donne ses lettres de noblesse au cerveau reptilien. Avec des arguments de logique abstraite tirés de l’idéologie égalitaire, il légitime tous les caprices chaotiques du cerveau reptilien en faisant des « choix ». C’est la victoire du reptile sur la personne humaine qui, elle, est une notion chrétienne qui élève l’homme vers la divinité.

Quatrième remarque :

Ces réformes lancées par une oligarchie mondialiste antichrétienne vont couper le monde occidental de tout le reste du monde qui reste attaché aux traditions humanistes, chrétiennes mais aussi reconnues par d’autres religions traditionnelles. Ces réformes vont renforcer l’islamisme le plus radical qui va dénoncer de plus en plus violemment la « bestialité » occidentale car c’est ainsi que l’Occident sera perçu.

Cinquième remarque :

L’adoption du mariage homosexuel s’ajoute à toute une panoplie idéologique qui a pour but la non-reproduction et donc la mort de l’Occident qui est fasciné par son propre suicide. L’idélogie « childfree » joue un rôle mortifère : childfree ne veut pas dire « sans enfants » mais « libre de ce fardeau qu’est l’enfant » (free veut dire libre). La liberté est de ne pas avoir d’enfants pour travailler plus et consommer plus : l’homme est considéré comme une matière première du système techno-économique, comme l’avait prédit le philosophe Heidegger. L’idéologie « childfree » est narcissique, et sans amour ; c’est la mort de l’humanisme classique et chrétien.

L’histoire montre que les sociétés qui méprisent les enfants, le mariage authentique, la propriété et le droit à la vie (malmené par l’avortement et l’euthanasie) sont des sociétés qui disparaissent. Les sociétés qui survivent respectent la vie, l’enfant, le couple homme et femme, et le droit de propriété ainsi que les racines culturelles nationales. C’est ce qu’a fort bien montré le prix Nobel Friedrich Hayek dans son livre sur « La Présomption fatale ».

*   *
*

Comme l’a dit le président de la Russie Vladimir Poutine à la session du Club de Valdai de 2013, en reniant leurs traditions les peuples occidentaux se suicident peu à peu.

Si aucune réaction n’apparaît, ils seront remplacés par d’autres peuples qui, eux, sont restés fidèles à leurs traditions.

Ce qui arrive aujourd’hui est pire que l’atteinte aux droits de l’homme : c’est la disparition même de l’homme dans ce qui fait son essence et assure sa dignité. C’est la vocation de l’homme de devenir pleinement homme, beau et bon (kaloskagathos en grec ancien) qui est remise en cause au profit d’une vie ludique de divertissement. Shakespeare décrit cette vie comme une « histoire absurde dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et n’ayant aucun sens ». Or la « vocation » de l’homme à être lui-même passe avant ses « droits ». Le droit n’est rien sans le socle de la métaphysique.

Les mots « foi » et « fidélité » ont la même racine. L’homme sans foi est prêt à trahir sa lignée et son pays et son essence existentielle propre. L’homme sans espérance est prêt à déserter car, sans espérance, il n’a pas de courage pour combattre. L’homme sans charité, donc sans amour, est atteint de stérilité et n’aura ni enfants ni postérité spirituelle. Trahison, désertion et stérilité sont le lot des hommes qui rejettent les vertus de la tradition.

C’est pourquoi l’Occident ne survivra et n’existera comme civilisation, élevant l’homme de la bête vers le Divin, que s’il retrouve ces trois vertus de la tradition chrétienne : foi, espérance et charité !

Ivan Blot
23/05/2015

Correspondance Polémia – 24/05/2015

Image : 22 mai 2015 :L’Irlande vote aujourd’hui pour le mariage entre personnes de même sexe.

 

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Paris. Le terrible destin des jeunes mariés

http://www.leparisien.fr/paris-75/video-paris-le-terrible...

Delphine et Boussad, un Algérien de 37 ans, s'étaient unis en décembre dernier. Mais la jeune femme avait porté plainte pour violences. Elle a été retrouvée égorgée, hier, dans leur studio à Paris et lui grièvement blessé. Les policiers ont découvert une scène de carnage particulièrement  abominable. Une disqueuse tournait encore...

20:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Bangladesh: "Les migrants sont des malades mentaux" a déclaré le Premier ministre Sheikh Hasina

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/bangladesh-le...

hasina-speaks-during-a-media-conference-in-dhaka_5344771.jpg

Sheikh Hasina, Premier ministre du Bangladesh

20:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

BONNE FÊTE DE PENTECÔTE !

6qdj9aw7.jpg

Jean RESTOUT  (1732) - Musée du Louvre

03:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un tweet de Marion Maréchal-Le Pen

Capture.PNG Marion tour eiffel.PNG

02:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Un tweet de Florian Philippot 23 mai 2015

Capture.PNG Florian Philippot.PNG

02:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Génération ID lutte contre l'immigration clandestine - tweets

Capture.PNG   génération identitaire.PNG

01:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Des sans-papiers crient "On est chez nous" devant l'Assemblée nationale - 22 mais 2015

01:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Ramadi et Palmyre découvrent le joug de l’État islamique

 

Après trois jours de combat, l’armée irakienne a été contrainte le 17 mai dernier d’abandonner à l’État islamique la ville de Ramadi, à 100 km à l’ouest de Bagdad.

Cette agglomération de près de 500 000 habitants est la capitale d’Al-Anbar, la plus vaste des provinces irakiennes, situés au cœur d’un triangle composé des frontières syrienne, jordanienne et saoudienne. Sa prise a provoqué l’exode de plus de 55 000 de ses habitants. Les forces gouvernementales, appuyées par des tribus sunnites et des milices chiites, ont entrepris de chasser l’envahisseur des localités entourant la ville, à commencer par les communes de Houssayba et Jweiba, à moins de 10 km de Ramadi.

Autre théâtre des agissements de l’État islamique, la ville syrienne de Palmyre, où le patrimoine historique est menacé. Les jihadistes ont hissé leur drapeau sur la citadelle mamelouk du XIIIe siècle, qui domine cette ville vieille de plus de 2000 ans. Les combattants islamistes ont pénétré dans le musée de la ville, vidé par les autorités avant l’invasion. Ils ont détruit des statues de plâtre représentant des scènes de la vie des humains vivant nus, durant la préhistoire.

Les hommes d’Abu Bakr al-Baghdadi ont imposé un couvre-feu de 17 heures à l’aube et procèdent à la fouille méthodique de la ville. 1 400 familles ont pu fuir la ville, tandis que 280 soldats de l’armée arabe syrienne et partisans de Bachar al-Assad ont été abattus ou décapités. À l’occasion de la prière du vendredi, ils ont appelé les fonctionnaires à rependre le travail et ordonné aux femmes de porter le niqab.

 

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Scandale au Québec : le journaliste François Bugingo a inventé des reportages pendant des années

15h24

Le journaliste François Bugingo a inventé de toutes pièces plusieurs reportage internationaux. Lesquels sont vrais, lesquels sont faux ? Notre enquête.

 

C’est « l’un des moments les plus douloureux » que François Bugingo ait « jamais vécu dans [sa] carrière de journaliste et de témoin de toutes les guerres qui ont endeuillé le monde dans les 20 dernières années ».

À Misrata, en Libye, « l’un des tortionnaires les plus zélés du régime du dictateur Kadhafi » est sur le point d’être exécuté par des miliciens triomphants. L’homme, menotté, dégage une odeur fétide : sans doute s’est-il fait dessus. Son visage est boursouflé des coups qu’il a reçus. Alors que des combattants surexcités l’entraînent vers son lieu d’exécution, il se tourne vers François Bugingo et lui crie : « I hate the bad man the Guide made of me ».

Cette histoire a été relatée par François Bugingo lui-même dans son blog, hébergé sur le site internet du Journal de Montréal, le 11 février 2014. Une scène d’une grande violence, sûrement douloureuse pour tout journaliste qui aurait eu le malheur d’y être confronté.

Le problème, c’est que François Bugingo n’a jamais mis les pieds à Misrata. Il n’a jamais vu un tortionnaire du régime Kadhafi sur le point de se faire exécuter par des milices rebelles en Libye.

Il n’a pas davantage trinqué avec les tireurs d’élite serbes de Sarajevo en 1993;

Il n’a pas négocié la libération d’un journaliste otage avec des terroristes d’Al-Qaïda en Mauritanie en septembre 2011;

Il n’était pas représentant de la Commission européenne auprès du ministre égyptien de l’Intérieur au Caire, en février 2011;

Il n’était pas à Mogadiscio, en Somalie, le 4 août 2011.

François Bugingo a pourtant publiquement prétendu tout cela, au cours des dernières années, aux micros de différents médias – y compris ceux de La Presse, de Radio-Canada, de TVA, de Télé-Québec, du Devoir, du 98,5fm et du Journal de Montréal. Le reporter dispose d’une large tribune au Québec. Notre enquête démontre toutefois que ses faits d’armes journalistiques sont parfois très romancés, quand ils ne sont pas carrément faux. [...]

lapresse.ca

00:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)