Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2014

La famille française de souche, voilà l’ennemi

thumb.jpg

 

 
Print Friendly

Guillaume Faye, essayiste

« L’objectif central n’est nullement la « justice sociale » mais la destruction des racines, du germen ethnoculturel de la France de souche. »

Le mouvement «  La Manif pour Tous «  qui vise à protester contre le mariage homo, indûment baptisé « Mariage pour tous » (1), a mis en rage les autorités politiques et médiatiques au pouvoir. C’est normal : les manifestants, appartenant aux classes moyennes familiales de souche provinciales en majorité catholiques, sont le cœur de cible de tout ce que le pouvoir socialiste abomine et veut détruire.


Le dispositif de l’idéologie antifrançaise

Bien sûr, en soi, le mariage homo, qui ne concerne que 7.000 couples par an, de même que la PMA et la GPA – qui sont sur le point d’être légalisées en dépit des dénégations – n’auront aucun impact matériel sur les familles traditionnelles, à l’inverse des matraquages fiscaux et des suppressions d’allocations familiales. Mais ce sont des mesures symboliques, qui font partie d’un dispositif d’ensemble ; celui-ci a été renforcé et rationalisé avec militantisme par les socialistes au pouvoir, héritiers directs de l’idéologie antifrançaise (et anti-européenne, au vrai sens du concept d’Europe, pas celui de Bruxelles).

Éric Zemmour (cf. autres articles de ce blog) a parfaitement repéré (in Le Suicide français) (2) cette oligarchie formée aux idées soixante-huitardes, avec des relents trotskistes et libertaires, dont l’objectif central n’est nullement la « justice sociale » mais la destruction des racines, du germen ethnoculturel de la France de souche. La déstabilisation de la famille traditionnelle et de ses modèles est au centre de ce dispositif. Voyons-en les axes d’attaque.

1) Mariage homo et, à terme, PMA et GPA généralisés, c’est-à-dire rupture du lignage, même symbolique dans un premier temps.
2) Propagande scolaire en faveur de la théorie du genre, voire de la normalisation de l’homosexualité. Endoctrinement scolaire par l’idéologie officielle – y compris contre l’enracinement culturel franco-européen – substitué à l’éducation familiale traditionnelle.
3) Mesures fiscales de réduction du quotient familial, pour pénaliser fiscalement les familles traditionnelles de souche des classes moyennes, non pas dans un but de justice sociale ni d’économies mais dans un projet offensif contre ces catégories considérées comme ennemies. Ces mesures ont été préférées à la baisse de l’Aide médicale d’État (AME) en faveur des clandestins, c’est tout dire.
4) Destruction de l’universalité des prestations familiales et diminution drastique de ces dernières pour les familles des classes moyennes de souche ; les familles immigrées voire polygamiques continuant à toucher plein pot.
5) Congé parental à la naissance réduit pour les femmes, au nom de l’hypocrite idéologie féministe de la parité (congé parental égal pour les pères, aberration absolue). Résultats : pénalisation générale pour les mères qui travaillent ; découragement de la natalité.
6) Le récent amendement à la loi de financement de la Sécurité sociale 2015 qui prévoit de soumettre à la ponction de cotisations sociales les dividendes des petits travailleurs indépendants à la tête d’entreprises familiales.

Avec la gauche au pouvoir on a changé de braquet, on est passé à la vitesse supérieure : non plus seulement des mesures symboliques ou de propagande, mais des sanctions financières d’État contre les familles de souche. Une déclaration de guerre, une répression directe. A ce dispositif, s’ajoutent, très logiquement, des mesures symétriques pour renforcer l’immigration, donc le « grand remplacement » comme l’a nommé Renaud Camus ou la « colonisation de l’Europe » comme je l’ai appelée.

 1) Augmentation des naturalisations, diminution des reconduites à la frontière de tous les clandestins ou déboutés du droit d’asile.
2) Aides sociales et médicales accrues aux clandestins (AME, etc.)
3) Défrancisation (et déseuropéanisation) des programmes scolaires, notamment en histoire, de manière à opérer un « changement de racines ».

La logique est donc transparente. L’oligarchie procède, par les deux bouts à la dissolution du peuple de souche : mesures fiscales, sociales et culturelles contre les familles autochtones des classes moyennes ; mesures fiscales, sociales et culturelles pour les catégories immigrées, y compris les clandestins.

La seule politique qui fonctionnait, la politique familiale, on la casse. Tout se passe comme si l’objectif était de décourager la natalité des classes moyennes de souche, dans une sorte d’ethnocide qui ne dit pas son nom.

Contradictions et perversités

Néanmoins, cette idéologie au pouvoir se heurte à de très sévères contradictions qui font douter de sa réussite. Elle est fondée sur la détestation de l’identité française et européenne mais aussi de la plupart de ses valeurs. Sa vision du monde post-rousseauiste et délirante mélange pêle-mêle dans une salade indigeste des relents néo-marxistes, étatistes, anarcho-libertaires, corporatistes, féministes anti féminins xénophiles. Elle est totalitaire sur le plan de la liberté d’expression et laxiste dans la lutte contre la criminalité (à 90% immigrée) ; elle est réglementariste et fiscaliste à outrance mais d’une tolérance aveugle sur le plan des mœurs et de toutes les invasions migratoires. Elle protège les privilèges et droits acquis de la Fonction publique pléthorique et des corporatismes mais taxe et spolie les classes moyennes du secteur privé.

Son « antiracisme » est une imposture qui joue en fait le rôle d’un racisme antifrançais et antieuropéen et d’une préférence étrangère globale, dominée par la discrimination positive. Son idéal est une France métissée, déchristianisée, islamisée sous l’imposture de la « diversité » ; familles recomposées, féminisme, rôles sexuels cassés, dévalorisation de la mère de famille, même si elle travaille, protection des communautarismes étrangers sous couvert d’une pseudo laïcité, tels sont ses paradigmes. Ce modèle social invivable, déstructuré, à la fois anarchique, fonctionnarisé, bureaucratique, faussement républicain, antidémocratique, mais réellement antinational, est non seulement promu par les lois, par une Éducation nationale en plein naufrage, par la fiscalité mais aussi par une propagande culturelle et médiatique de grande ampleur.

A ces contradictions internes, s’en ajoutent deux autres, beaucoup plus graves et lourdes d’explosions, que j’ai déjà exprimées par ailleurs mais qu’il faut répéter.

1. Cette idéologie, qui favorise l’islamisation à haute dose de la France, se heurte de plein fouet à l’islam et à la mentalité musulmane, notamment sur les sujets « sociétaux », comme le mariage homo ou le féminisme. Sans parler de l’antisémitisme…
2. L’oligarchie au pouvoir, en pressurant, en décourageant les classes moyennes et les familles de souche scie la branche sur laquelle elle est assise. Ses protégés – immigrés, assistés, parasites, apparatchiks et millions d’entretenus privilégiés – ne vivent que par le travail et les contributions financières des forces vives, dont la colonne vertébrale est précisément ces catégories. (3) Elles sont le socle de la société. Jusqu’à quand tiendra-t-il, puisqu’on ne cesse de le miner, jusqu’à présent sur le front culturel et, depuis peu, sur le front financier ?

 Un ethnocide programmé et qui sera contré

Ce modèle invivable, summum de la bêtise « de gauche », fruit d’un intellectualisme hors sol de cuistres, dépourvu de tout bon sens, animé par la haine de soi et l’esprit collabo, a pour objectif la destruction progressive de l’enracinement ethno-culturel français et européen. Qu’on ne dise pas qu’il s’agit de prôner l’utopie d’un métis ou d’un hermaphrodite universels puisque, dans le même temps, on se garde bien de critiquer et que l’on valorise à outrance les cultures et les identités des immigrés, sous couvert de « diversité ». Y compris dans leurs manifestations les plus machistes et anti féminines ! L’identité, c’est parfait pour les étrangers et les immigrés, pas pour les Français, qui sont priés de se déraciner, de se « déconstruire », de s’effacer.

Il s’agit en réalité de ne saborder et « déconstruire » que l’identité et le lignage familial des Français de souche, considérés comme des valeurs ennemies. Celles-ci sont la famille nombreuse française stable, les rôles sexuels définis, l’épouse qui travaille tout en étant mère de famille ou qui se contente d’être mère au foyer, la transmission de la mémoire et de la culture nationales, la préservation des traditions européennes, etc.

Mais, le système – piloté par l’oligarchie de gauche – s’est aperçu que le noyau de cette « France profonde » résistait aux offensives culturelles ; la noyer dans l’immigration de masse ne suffit pas : il faut maintenant ponctionner ses revenus et décourager sa natalité. Une France et une Europe ethniquement homogènes sont insupportables pour cette idéologie au pouvoir qui préfère organiser un chaos qu’elle appelle harmonie.

« La famille est en réalité une vieille ennemie de la gauche qui l’a toujours vue comme la concurrente de la formation collective de l’esprit des générations futures [...] La famille est une protection fantastique contre les agressions républicaines de tous ordres telles que nous les vivons aujourd’hui. Elle est le véhicule de notre continuité historique et culturelle et constitue la certitude que la France ne sera jamais détruite tant que les familles en constitueront le socle. [...] Chacun a maintenant compris que les économies avaient bon dos et que la gauche cherche surtout la mort programmée de la famille », écrit Jérôme Chartier, député UMP du Val-d’Oise (Le Figaro, 29/10/2014)

Comme l’explique Pierre-Émile Blairon dans son dernier essai La roue et le sablier, cette idéologie et ce système sont invivables, condamnés, et représentent une « fin de cycle ». Tout nihilisme produit d’abord le chaos sous le simulacre de concepts d’apparence positive puis finit en putréfaction. Un nouveau cycle est inéluctable mais la transition sera dure, voire sanglante. Car, si le mariage homo a donné lieu à ce mouvement de rébellion massif mais au fond très sage (la ” Manif pour tous ”) sur un problème important mais finalement restreint, il faut espérer qu’il ne s’agit là que d’une première étape. La seconde phase ne sera plus celle de la protestation et des gentils drapeaux roses et bleus contre le ”mariage pour tous” mais celle de la révolte d’étendards d’autres couleurs contre la « France pour tous ». Nous en reparlerons.

Guillaume Faye
29/10/2014

Notes :

(1) La dénomination officielle égalitariste de « mariage pour tous », pour faire passer l’idée de mariage homosexuel par une antiphrase, est à la fois absurde et dangereuse : car, logiquement, le ”mariage pour tous”, c’est aussi le droit au mariage incestueux entre frères et sœurs. Et on peut encore aller plus loin…Le relativisme n’a pas de limites.
(2) La violence des réactions contre Le suicide français de Zemmour, qui ”déconstruit les déconstructeurs”, y compris de la part d’un Premier ministre qui perd son sang froid, montre que l’auteur a fait mouche.
(3) Cf. ma brochure La Nouvelle lutte des classes, et mon essai Sexe et Dévoiement, Éd. du Lore

Source : blog de Guillaume Faye

Correspondance Polémia- 31/10/2014

NdB: Une analyse remarquable à lire attentivement afin de se préparer aux nouveaux combats pour la survie de la vraie France

22:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florian Philippot invité des "4 Vérités" sur France 2


Florian Philippot - 30 octobre 2014 par hurraken75

21:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Florian Philippot sur BFM-TV

21:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

AVERTISSEMENT

Les commentaires hors sujet, ou écrits en abrégé SMS, ou bourrés de fautes d'orthographe (il y a un correcteur d'd'orthographe) ou encore rédigés de façon incompréhensible ne seront pas publiés.

Gaëlle MANN

21:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les Femen servent du “Monsieur le Président” à Hollande. Et il répond : “Je vous ai compris”

Partager sur Facebook Tweeter 

 

31/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Deux Femen ont interpellé François Hollande mardi matin à Paris. Elles lui ont servi du “Monsieur le Président” avec une politesse inaccoutumée. Et le Président leur a répondu “Je vous ai compris”.

 

21:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La Suède reconnaît la Palestine, Israël rappelle son ambassadeur

http://www.leparisien.fr/international/la-suede-reconnait...

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Communiqué de Presse du Bureau Exécutif du Front National

 

 

Le bureau exécutif réuni en commission des conflits a reçu ce jour Maxence Buttey.

Il a pu confirmer son engagement comme élu municipal du Front National à défendre les idées de son mouvement, notamment la lutte contre le communautarisme et la promotion de la laïcité.

Il lui a été signifié ainsi qu’à l’ensemble des protagonistes de ce dossier que l’envoi de vidéos à caractère religieux dans le cadre de fonctions militantes n’était pas acceptable.

En conséquence, après ce rappel des devoirs qui incombent à un élu du Front National, la commission a levé la suspension temporaire de Maxence Buttey dans le cadre de ses fonctions locales.

20:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Noisy-le-Grand : le FN lève la suspension de son élu converti à l’islam

 

  

J.-G.B. | Publié le 31.10.2014, 16h38 | Mise à jour : 18h17

 

 

Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), vendredi 24 octobre 2014. Pour Maxence Buttey, élu municipal FN, le Front national et l'islam « sont diabolisés et très éloignés de l'image que les médias en donnent».

Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Pour Maxence Buttey, élu municipal FN, le Front national et l'islam « sont diabolisés et très éloignés de l'image que les médias en donnent».
| LP / Sébastien Thomas

                                                                       

Le a annoncé ce vendredi avoir levé la suspension de Maxence Buttey. Ce conseiller municipal de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), converti à l’Islam en juillet, avait été suspendu à titre provisoire après avoir envoyé une vidéo aux cadres départementaux du , qui lui ont reproché son «prosélytisme».

 
 
  

 

Maxence Buttey, 22 ans, a été reçu ce vendredi par le bureau exécutif du FN, réuni en commission des conflits. Le jeune élu «a pu confirmer son engagement comme élu municipal du Front National à défendre les idées de son mouvement, notamment la lutte contre le communautarisme et la promotion de la laïcité», écrit le FN dans un communiqué.

« Il lui a été signifié ainsi qu’à l’ensemble des protagonistes de ce dossier que l’envoi de vidéos à caractère religieux dans le cadre de fonctions militantes n’était pas acceptable », précise le FN, qui a levé sa suspension «après ce rappel des devoirs qui incombent à un élu du Front National».

Le Parisien

20:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le Vatican offre 100 000 euros pour l’entretien d’Auschwitz

arton28196-6e8d8.jpg

Le Vatican a offert 100.000 euros à un fonds international destiné à financer la sauvegarde du site de l’ancien camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau (sud de la Pologne), a annoncé aujourd’hui la direction du musée.

« Compte tenu de nos possibilités limitées, cette somme n’est pas très importante. Néanmoins, c’est l’expression d’un soutien entier au projet de la Fondation Auschwitz-Birkenau » qui gère le fonds, a indiqué le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, cité dans le communiqué du musée.

Le Vatican est le 31e Etat à participer à ce fonds. Son objectif est de collecter au moins 120 millions d’euros, une somme qui permettrait d’affecter chaque année 6 à 7 millions d’euros à l’entretien de l’ancien camp qui s’étend sur 200 hectares et comprend 155 bâtiments en état et 300 en ruines.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

E&R

Le Vatican ferait mieux de restaurer les églises en ruine!

Loiret: dix ans de prison pour avoir tué son mari violent qui abusait de ses filles

Pour avoir tué son mari qui lui faisait vivre un véritable enfer, une mère de famille de 65 ans a été condamnée mardi à 10 ans de prison par la cour d'assises du Loiret. 

Pendant plusieurs dizaines d'années, Jacqueline Sauvage a enduré les coups et les humiliations d'un époux violent, gros consommateur d'alcool, qui battait leurs enfants et abusait sexuellement de leurs trois filles.

   

«Il était sans pitié, c'était plus fort que lui», a déclaré la fille aînée lors de l'audience. «Il m'a détruite intérieurement, je n'arrive pas à tourner la page» a témoigné la troisième.

Après avoir longuement enduré ce calvaire, Jacqueline Sauvage a finalement pris un et tiré trois coups dans le dos de son mari. Cet entrepreneur de 65 ans, à la d'une société de transport s'est «écroulé, inanimé, sur la terrasse du pavillon qu'occupait le couple, à La Selle-sur-le-Bied, non-loin de Courtenay» précise La République du Centre sur son site. C'était le 10 septembre 2012, au lendemain du du fils de la famille, également victime des violences du père.

L'épouse fait appel

«Notre père est décédé et pour moi, c'est un soulagement» a déclaré à la barre l'une des filles, violée par son père à l'âge de 16 ans.

Malgré les témoignages à charge des filles contre leur père, la présidente de la Cour Catherine Paffenhoff a longuement questionné la passivité de l'épouse. «On avait peur de lui, il nous terrifiait», a répondu l'une des filles.

Jacqueline Sauvage, condamné à 10 ans de réclusion, a fait appel. L'avocate générale avait requis entre 12 et 14 ans de prison sans retenir la préméditation.

Le Parisien

Elle aurait dû être relaxée!

02:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Hallucinant : Me Henri de Beauregard, l’avocat de la Manif pour Tous, critique le projet de Robert Ménard d’installer une crèche dans le hall de l’hôtel de ville de Béziers

02:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le mari de Vallaud Belkacem va être nommé secrétaire général adjoint de l’Elysée

HoOW3c0.jpg

 

18h36

La petite histoire des affinités électives et politiques de ce quinquennat est décidément savoureuse. Selon nos informations, Boris Vallaud, l’ex-directeur de cabinet d’Arnaud Montebourg, va être nommé secrétaire général adjoint de l’Elysée. Il remplacera Nicolas Revel, qui vient d’être proposé par les deux ministres chargés de la sécurité sociale, Michel Sapin et Marisol Touraine, au poste de directeur général de la Cnam.

 

Le départ de Montebourg était censé clarifier une ligne politique du gouvernement. Voilà que son principal collaborateur vient chapeauter la petite dizaine de conseillers de François Hollande en charge des politiques publiques. Même si Boris Vallaud est un fidèle collaborateur de Montebourg (il avait été son directeur de cabinet au conseil général de Saône-et-Loire avant de le rejoindre à Bercy en tant que simple conseiller puis directeur de cabinet), il ne s’était pas engagé derrière son mentor lors de la primaire socialiste. Mari de Najat Vallaud-Belkacem (avec qui il a deux enfants), cet énarque grenouille dans les eaux socialistes depuis longtemps. Enarque, il fait partie de la même promotion que Emmanuel Macron (ancien secrétaire général adjoint et aujourd’hui ministre de l’Economie) et de Gaspard Gantzer , l’actuel conseiller communication de l’Elysée. Le monde politique français est décidément petit…..

Libération

FDS

02:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les animaux reconnus "doués de sensibilité"

Brebie-agneau-r.jpg

 

 

  • Home ACTUALITE Flash Actu
    • Par Lefigaro.fr avec Reuters
    • Mis à jour le 30/10/2014 à 23:42
    • Publié le 30/10/2014 à 23:41

 

 
Les animaux de compagnie et d'élevage seront désormais considérés en France comme des "êtres vivants doués de sensibilité" et non plus comme des "biens meubles".

La fondation "30 Millions d'amis" avait lancé il y a près de deux ans une pétition pour obtenir une modification du Code civil qui considère les animaux comme des "biens meubles".

Un amendement socialiste, introduit en première lecture à l'Assemblée, précise que "les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité" et que "sous réserve des lois qui les protègent", ils "sont soumis au régime des biens corporels".

Le Code rural et le Code pénal reconnaissent déjà, explicitement ou implicitement, les animaux comme des "êtres vivants et sensibles".

Les députés, qui procédaient jeudi à une nouvelle lecture du projet de loi relatif à la modernisation et à la simplification du droit et des procédures, ont entériné l'amendement.

Le Sénat devrait procéder à son tour à cette nouvelle lecture vers la fin novembre et devrait de nouveau rejeter le projet de loi. L'Assemblée, qui a constitutionnellement le dernier mot, procèdera ensuite à une ultime lecture.
 
NdB: Plus d'abattage rituel, halal et casher, sur notre sol! Ces pratiques "religieuses" d'un autre âge doivent être strictement interdites.

01:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Mort d'un soldat français engagé au Mali

Thomas Dupuy avait 32 ans. C'est le 10ème soldat français tué par les djihadistes.

RIP

00:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Royaume-Uni ne veut pas participer à encourager l’arrivée de clandestins comme le fait l’UE

mare-nostrum-2.jpg

 

 

29/10/2014 – LONDRES (NOVOpress)
Le gouvernement britannique a affirmé avant-hier par la voix de son ministère des Affaires étrangères qu’il mettait fin à son soutien aux opérations de recherche et de sauvetage des clandestins (“migrants” en novlangue) en mer Méditerranée.

D’après le ministre aux Affaires étrangères, Joyce Anelay, ces opérations créent « Un “facteur d’attraction” involontaire, encourageant plus de migrants à tenter la dangereuse traversée de la mer et conduisant donc à plus de morts tragiques et inutiles ».Joyce Anelay a estimé qu’il fallait prioritairement se concentrer sur les pays d’origine et de transit et lutter contre les passeurs. Ces déclarations surviennent alors que l’opération italienne « Mare Nostrum » touche à sa fin et que l’Union européenne s’apprête à lancer à la place l’opération « Triton »destinée à renforcer les patrouilles en mer pour faire débarquer les immigrés clandestins en Europe comme le fait « Mare Nostrum » (image en Une).

Image en Une : copie d’écran du compte twitter de la marine militaire italienne. DR.

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

C’était le 30 octobre 1873 : la « querelle du drapeau »

30 octobre 2014 par admin4 

Dans le cadre de « la querelle du drapeau », le quotidien L’Union publie une lettre, datée du 27 octobre, du comte de Chambord (considéré par la plupart comme l’héritier du trône de France et bénéficiant d’une Assemblée nationale alors majoritairement royaliste), dans laquelle il explique qu’il refuse le pouvoir qu’on lui propose, car il ne sera jamais le roi légitime « de la Révolution ».
« Les prétentions de la veille me donnent la mesure des exigences de demain, et ne peuvent consentir à inaugurer un règne réparateur et fort par un acte de faiblesse… Je veux rester tout entier ce que je suis. Amoindri aujourd’hui, je serais impuissant demain… »

En lisant ce texte, le duc d’Audiffret-Pasquier (président royaliste de l’Assemblée nationale) déclare « nous sommes perdus ».

La royauté ne sera pas rétablie depuis.

Le comte de Chambord avait précisé sa pensée le 25 janvier 1872, par un manifeste dans lequel il proclamait :

« Je n’ai pas à justifier la voie que je me suis tracée. [...] Je ne laisserai pas porter atteinte, après l’avoir conservé intact pendant quarante années, au principe monarchique, patrimoine de la France, dernier espoir de sa grandeur et de ses libertés. [...] Je n’arbore pas un nouveau drapeau, je maintiens celui de la France [...]. En dehors du principe national de l’hérédité monarchique sans lequel je ne suis rien, avec lequel je puis tout, où seront nos alliances ? [...] Rien n’ébranlera mes résolutions, rien ne lassera ma patience, et personne, sous aucun prétexte, n’obtiendra de moi que je consente à devenir le roi légitime de la Révolution. »

Contre-info.com

 

1024px-Pavillon_royal_de_France_svg.png

 

00:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

30/10/2014

Mères voilées lors des sorties scolaires : Malika Sorel fait la leçon à Najat Vallaud-Belkacem

meres-voile-sorel.jpg

 

 

30/10/2014- PARIS (NOVOpress)
Fidèle à la feuille de route établie par Terra Nova, le gouvernement socialiste ne cesse de donner des gages aux populations immigrés. Dernière décision en date, prise par Najat Vallaud-Belkacem, permettre in fine aux mères voilées d’accompagner les sorties scolaires. C’est ce que la ministre de l’Education nationale a indiqué à l’Observatoire de la Laïcité le 21 octobre dernier.

Interrogé par Le Figaro, Malika Sorel, ancien membre du collège du Haut Conseil à l’Intégration et de sa mission Laïcité, conteste cette décision.

Ce n’était pas nécessairement le cas il y a vingt ans, mais nos hommes et femmes politiques ont depuis parfaitement pris conscience de la réalité des enjeux. Ils savent également qu’une femme qui se voile devient pour les autres musulmanes une leçon de morale ambulante qui peut ouvrir la voie à l’exercice, sur ces dernières, d’une pression de leur entourage ; d’où la prolifération des voiles que l’on observe. Le voile n’est donc pas neutre et peut se muer en instrument d’amputation de liberté pour un certain nombre de femmes. Par ailleurs, comme le mettent en évidence nombre d’enquêtes sur les signes religieux – la dernière en date étant celle du Crédoc, les Français se sentent de plus en plus dérangés par ces signes, et sont 81 % à souhaiter les voir interdits dans les entreprises privées. Je ne vois donc pas en quoi la décision de Najat Vallaud-Belkacem pourrait être assimilée à un quelconque geste d’apaisement ou de tolérance.

Maintenant, cela fait malheureusement bien longtemps que notre classe politique ose tout et risque tout, y compris la déstabilisation des fondations de la maison France, sans vraiment prendre garde aux conséquences: il y a fort à parier que le peuple français n’est pas mort, ne s’est pas suicidé et qu’il est en train de sortir, peu à peu, de sa longue anesthésie.

>> Pour lire l’article dans son intégralité

Crédit photo : Bernard Gagnon via Wikipédia (cc).

21:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Taubira comparée à un singe: 10.000 euros d'amende pour le directeur de Minute

http://www.leparisien.fr/faits-divers/taubira-comparee-a-...

+ VIDEO

20:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

[Exclusivité Novopress] Hooligans contre salafisme à Cologne : entretien avec deux participants français

holligans-salafisme-cologne-entretien-deux-francais.jpg

 

 

30/10/2014 – COLOGNE (NOVOPress)
Dimanche dernier a eu lieu une démonstration de force, dont l’ampleur a surpris même la police allemande. Le groupe “Hooligans contre les salafistes” a mobilisé dimanche à Cologne (photo) près de 5.000 manifestants notamment autour du slogan : « Pas de charia en Europe ».

A cette occasion, Novopress a interrogé Pierre et Victor, deux Français qui ont participé à cette manifestation.

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant


Vous étiez présent à Cologne dimanche dernier pour la plus grande manifestation organisée par ce mouvement. Quelle était l’ambiance sur place ? Les médias ont annoncé des débordements, qu’en est-il réellement ?

L’ambiance était à l’image de la gravité du sujet : chaude et déterminée. On parle quand même de salafisme, et par extension d’islamisme (les salafistes étant très présents en Allemagne, plus qu’ailleurs en Europe). On parle de bombes, d’attaques à la hache, de terreur. Il est donc normal que la réaction des Européens ne se limite pas à quelques fleurs et drapeaux.

Les quelques débordements observés sont plus le fait de provocations de militants de gauche cachés derrière la police qu’autre chose. Cela dit, cette même police est aux ordres d’un pouvoir politique qui encourage l’islamisation de l’Europe, et s’en fait donc la complice, des policiers et des voitures de police ont donc fait les frais de la colère de certains !

Globalement, ces débordements étaient très marginaux et ce qu’il faut retenir c’est que 5.000 personnes majoritairement issus de clubs de foot antagonistes ont su mettre leurs rivalités de côté pour faire bloc fasse à un ennemi bien plus important !

 

L’un des responsables de la police allemande annonce une amplification du mouvement avec des rassemblements dans plusieurs autres villes (Francfort, Mannheim, etc.), pensez-vous que de telles manifestations peuvent émerger en France ?

Non et oui. Non, car l’Etat français a la trouille de voir arriver ce genre de contestations populaires et met en place un arsenal juridique et répressif très autoritaire pour l’en empêcher. Non, car les fans de football en France sont encore trop immatures – et peut-être pas assez politiques – pour accepter de mettre leurs rivalités de côté le temps d’un après-midi.

Mais oui, car la menace en France est grandissante : affaire Merah, affaire Gourdel, attentats déjoués… Il arrivera un moment où les Français en auront marre, vraiment marre et fans de foot ou pas, ils iront dans la rue. Et qui sait, peut-être que les fonctionnaires de l’Etat, lorsqu’ils auront eux-mêmes connus contre eux ou leurs proches des attentats et autres menaces, refuseront d’obéir aux ordres des politiques complices ? Et là…

Concrètement, en tant que supporter, sentez-vous une re-politisation des tribunes contre les nouveaux périls qui menacent les peuples européens ?

En France, il y a quelques places fortes politisées mais bon, ca reste marginal. Les bandes et groupes de supporters préfèreront toujours aller soutenir leur équipe que de prendre un bus pendant des centaines de kilomètres pour assister à une manif’. Maintenant, la France n’est pas particulièrement un pays de culture foot et ce qui est intéressant, c’est de regarder ce qui se passe dans d’autres pays. En Italie, c’est un secret de polichinelle : certains (très) grands groupes ultras ont de fortes connexions avec la droite identitaire. En Angleterre, le mouvemennt EDL attire de nombreux fans de football. Puis regardez à l’Est ! A Belgrade, union de tous les clubs de la ville (qui se détestent pourtant!) pour empêcher la tenue d’une marche gay. En Pologne, pélerinages des Ultras et manifestations patriotiques sont fréquents !

Les footeux ne sont pas plus politisés qu’avant ; il ne faut pas oublier qu’ils sont des citoyens comme les autres… Cela dit, les menaces étant réelles et grandissantes, certains supporters ont compris et d’autres comprendront l’importance vitale de se politiser !

Crédit photo : DR

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Nicolas Bay: "Nous voulons inverser les flux migratoires"

29/10/2014 – PARIS (via TV Libertés)
Interrogé récemment, Nicolas Bay, député français du Front national au Parlement européen et conseiller régional de Haute-Normandie, a indiqué : “Nous voulons mettre fin l’immigration qui porte atteinte à notre identité, à notre sécurité et à notre liberté”. “Et nous voulons inverser les flux migratoires. Ceux qui ne sont pas assimilés, il faut leur montrer la porte de sortie”.

20:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)