Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2017

CHARD

8928-p1-chard.jpg

22:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

JOURNAL TVL DU LUNDI 28 AOÛT 2017

22:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

500.000 alligators hostiles sortent des marais: l'autre mauvaise surprise de Harvey

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2668/Especes-Menacees/article/...

04:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Harvey: après le vent, la pluie submerge le Texas (images)

http://premium.lefigaro.fr/international/2017/08/27/01003...

04:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Tradition ... hallal !

IMG_2403.JPG  Tradition... hallal rue Sainte Marseille.JPG

(rue Sainte, à Marseille 6ème)

Cette boulangerie, dont la devanture s'orne d'un "look" ancien, est en fait une nouvelle boulangerie hallal! Regardez la petite étiquette rouge et verte collée sur la vitrine à gauche de l'écran.

 

04:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Médias polonais : «Macron tente désespérement d’enrayer sa chute de popularité en s’attaquant aux Polonais»

 

13h01

France-Pologne : Varsovie ne décolère pas contre les propos d’Emmanuel Macron

Voir aussi :
– Emmanuel Macron déclenche une violente crise diplomatique avec la Pologne (25/08/17)
– Quand la Première ministre polonaise se moque de la faible popularité de François Hollande (11/03/17)

En Pologne, la tension ne retombe pas après les propos tenus par Emmanuel Macron en Bulgarie hier, vendredi 25 août. Le président français a déclaré publiquement que la Pologne se met elle-même en marge de l’Europe sur de nombreuses questions et qu’elle n’est en rien ce qui définit le cap de l’Europe, ni celle d’aujourd’hui, ni celle de demain. Après la réponse toute aussi sèche de la Première ministre Beata Szydlo, le chef de la diplomatie polonaise convoque en urgence le chargé d’affaires français à Varsovie. Et toute l’affaire fait beaucoup de bruit dans la presse polonaise.

«Qu’est-il arrivé à la France pour qu’elle élise un président aussi follement irresponsable», s’interroge le site internet politique wPolityce.pl. Son rédacteur en chef estime que «depuis la Seconde Guerre mondiale, personne n’a parlé de la Pologne en termes aussi négligents et méprisants». Selon lui, dire que la Pologne ne définit en rien ni l’Europe d’aujourd’hui, ni celle de demain, et lui interdire de penser par elle-même, cela rappelle les propos du pacte germano-soviétique de 1939.

Pour la Gazeta Wyborcza, principal journal d’opposition du pays, Emmanuel Macron a «présenté la facture» au gouvernement polonais pour tous les abus commis depuis son arrivée au pouvoir. Le journal estime que le président français «a définitivement brisé l’unité du groupe de Visegrad en négociant un accord avec la République tchèque et la Slovaquie sur les travailleurs détachés dans le dos de la Pologne.»

Alors que les critiques d’Emmanuel Macron font l’ouverture de tous les journaux télévisés nationaux, la télévision publique polonaise, relais de la réthorique gouvernementale, ne les a même pas mentionnées dans ses titres. Pour TVP, Emmanuel Macron tente désespéremment d’enrayer sa chute de popularité en France en s’attaquant aux travailleurs polonais.

RFI


Voir aussi :
– La popularité de Macron s’effondre encore : baisse de 14 points (27/08/17)
– Benjamin Amar (CGT) sur le clash Macron/Szydlo : «Il faudrait dire à Macron qu’un Président de la République à l’étranger, c’est pas Tintin en Vadrouille !» (25/08/17)
– La PM polonaise accuse Macron d’«antipathie» à l’égard des pays d’Europe centrale (24/06/17)
– Macron veut des sanctions contre la Pologne et la Hongrie pour «non-respect des valeurs de l’UE» (28/04/17)

03:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Texas: Harvey fait deux morts et provoque des inondations catastrophiques

http://actualites.nouvelobs.com/monde/20170827.OBS3842/j-...

01:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

27/08/2017

Houston: un épervier s'abrite dans un taxi pour se protéger de l'ouragan

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/video-un-rapace-s-ab...

 

A voir! - Quid de l'intelligence animale?

 

22:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le premier bébé rhinocéros blanc à naître en Amérique du Sud, au Chili

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/ce-bebe-rhinoceros...

Il s'appelle Pantaléon! Il a un mois et pèse déjà 62 kg !

04:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Afrique du Sud : « Je suis fatigué de manger de la chair humaine »

 

22h28

Une macabre découverte met en en émoi l’Afrique du Sud depuis plusieurs jours. Quatre hommes ont en effet été arrêtés pour cannibalisme, et inculpés de meurtre, la semaine dernière au KwaZulu-Natal, une province de l’Est du pays.

L’un des quatre suspects s’est rendu de lui-même à la police de la localité d’Escourt, vendredi dernier, expliquant être « fatigué de manger de la chair humaine ». L’individu a alors montré des preuves aux policiers, sortant de son sac des restes humains, en l’occurrence la jambe et la main d’une femme. Puis il a emmené les enquêteurs dans la maison d’un sorcier, située dans un village voisin, où d’autres restes humains ont été retrouvés.
Trois autres suspects ont été arrêtés: le sorcier, et deux autres de ses acolytes. Ces individus sont soupçonnés d’avoir violé, tué, et coupé en morceaux une femme, avant de manger sa chair, et de la partager avec le quatrième suspect.

[…] les enquêteurs soupçonnent les quatre suspects d’avoir profané et pillé des tombes, dans l’espoir de trouver des restes de chair humaine.

Source 1


Selon un professeur de droit qui a demandé à ne pas être nommé, le cannibalisme n’est pas défini comme un crime, cependant les accusés pourraient être accusés d’avoir enfreint la loi sur les tissus humains de 1983. Cette loi restreint la possession sans permis de tissu humain ou de toute partie du corps.

(Traduction Fdesouche)

03:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Un homme armé d'un couteau blesse trois personnes à Marseille: encore un "déséquilibré"!

 

© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT 

Police à Marseille
 

Un homme de 35 ans, décrit comme déséquilibré, a attaqué au couteau et blessé légèrement trois personnes qu'il croisait au hasard, dans le centre de Marseille. La piste terroriste est écartée par les autorités.

Trois personnes ont été légèrement blessées après qu'un homme armé d'un couteau les a attaquées en plein centre-ville de Marseille.  

L'homme âgé de 35 ans, «dans un état d'excitation importante», n'a tenu aucun propos à caractère islamiste, a expliqué une source policière.

RT

03:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Russie: 4 terroristes de Daech éliminés au cours d'une opération spéciale (vidéo)

C'est la bonne méthode!

02:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Fête du cochon à Hayange ! Le boycott des artistes: ce serait une fête raciste "anti-musulmans"

https://francais.rt.com/france/42470-hayange-artistes-f%C...

59a075c2488c7ba0608b4567.JPG

02:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

«La politique migratoire de Macron est un désastre», dénonce le maire du XVe arrondissement de Paris

59a03cef09fac25f7b8b4567.jpg

 

© Jonathan Moadab / RT France
Le maire du 15e arrondissement Philippe Goujon
 

Après l'installation par l'Etat de 440 migrants en plein cœur du XVe arrondissement de Paris, le maire Philippe Goujon a tenu à s'expliquer auprès des riverains et à les rassurer sur la fin prochaine du campement, source de tensions.

Philippe Goujon, maire Les Républicains (LR) du XVe arrondissement de Paris, a tenu à s'expliquer auprès de ses administrés après l'installation d'un camp de migrants dans l'enceinte d'un complexe sportif universitaire ayant suscité la colère des riverains

Le maire du 15e arr de Paris P. Goujon vient à la rencontre des riverains en colère après l'installation d'un camp de 

  •  
 

Interrogé par RT France, l'édile a révélé avoir eu vent durant l'été de la mise en place de ce campement par des résidents, et non par l'administration. 


«Cela dénote un profond mépris de la part des autorités gouvernementales et du ministre de l'Intérieur, aussi bien des élus locaux et du maire que je suis, que des habitants qui ont aujourd'hui 500 migrants sous leurs fenêtres», a-t-il déclaré. 

 
Entretien avec Philippe Goujon, Paris

«Je conteste l'absence de politique migratoire du gouvernement, qui est absolument la même, en tous cas je ne vois pas la différence entre celle d'Emmanuel Macron et celle de François Hollande, qui consiste à accueillir tous les migrants quels qu'ils soient [...] Parmi ces 500 migrants il y en a à peine 20% qui sont éligibles au droit d'asile. Que fait-on des 80% restants ? On va les expulser, évidemment, mais pourquoi les avoir accueillis sur notre territoire ?», s'est-il interrogé. 

«Tout pays a le droit de protéger ses frontières et d'accueillir sur son sol ceux seulement qu'il veut accueillir. Cela n'est pas le cas en France car il n'y a pas de maîtrise de l'immigration. Cette politique amène à un désastre», a-t-il conclu. 

Une quasi-unanimité des riverains contre le campement


La réunion, qui se tenait dans un restaurant de l'arrondissement, a réuni une trentaine de riverains remontés contre la présence des 440 hommes d'origine soudanaise ou encore afghane qui ont été installés sans que la municipalité ou les habitants ne soient prévenus. 

Une femme vivant dans un appartement donnant sur le camp a témoigné des nuisances subies par les riverains en raison du comportement des migrants : bagarres, fêtes tardives, déjections dans la rue... La liste de ses griefs a été exposée au maire de l'arrondissement. 

 

Une locataire ulcérée par le comportement des  du 15e qui urinent dans la rue alors qu'ils ont des toilettes

Si cet avis faisait la quasi-unanimité dans la salle, une femme habitant le quartier était néanmoins outrée de l'attitude des riverains et du maire. Elle l'a fait savoir en s'opposant verbalement aux propos du maire, soutenant l'opinion majoritaire de ses administrés.

«Vous ne faites preuve d'aucune empathie ! Vous êtes des nantis !», a-t-elle déclaré avant de quitter la salle. 

 

Tensions à la réunion sur le camp de  du 15e. Une habitante quitte la salle : "vous êtes des nantis !"

01:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

26/08/2017

Etonnante justification de l'Elysée sur les 26 000 euros de maquillage de Macron, la polémique enfle

599fd80a09fac2223e8b4567.jpg

 

© Eric FEFERBERG 
Emmanuel Macron se faisant maquiller, lors d'un débat de campagne à la télévision
 

Tandis que les politiques se sont emparés de la polémique, l'Elysée a également réagi et assure que les frais de maquillage d'Emmanuel Macron, de 26 000 euros pour trois mois, sont dus à l'«urgence» de la situation.

Les révélations sur les frais de maquillage du président de la République ont déclenché un incendie que s'évertue à éteindre l'Elysée. Un conseiller du chef de l'Etat, interrogé par le site internet de France info le 25 août, s'est exprimé sur la raison d'être de cette facture, d'un montant de 26 000 euros pour trois mois. «Il s'agit de prestations extérieures intervenues sur les derniers mois et qui correspondent à l'urgence du moment après son arrivée à l'Elysée», a-t-il assuré.

A en croire l'entourage d'Emmanuel Macron, le président, qui n'a pas salarié un maquilleur mais fait appel à un prestataire qui le suivait durant la campagne, l'aurait donc fait dans un souci d'économies. «Cela nous a permis d'évaluer les besoins au niveau des prestations et de prendre du recul pour réfléchir à un dispositif moins onéreux», expliquent les proches du dirigeant français.

Et si de guerre lasse, les services de la présidence sont prêts à reconnaître que «oui, c'est élevé», ils soulignent : «Mais moins que pour ses prédécesseurs.» 

«23 SMIC sur le visage» : les politiques réagissent

D'un bord politique à l'autre, les opposants au président n'ont pas laissé passer l'occasion pour se fendre de tweets railleurs. Le député apparenté Front national (FN) du Gard Gilbert Collard, ironisant par exemple sur «les costumes de scène» du président qu'il espère gratuits.

RT

05:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le chômage en France est reparti en forte hausse en juillet

599efb8c488c7b30068b4569.jpg

 

 

 
 

Après la baisse de juin (-0,3%), le nombre de chômeurs est reparti en forte hausse en juillet (+1%), s'établissant en fin de mois à 3,78 millions de personnes dans l’ensemble du pays, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail le 24 août.

Le chômage a augmenté de 1% en juillet en métropole et en outre-mer, pour un total de 3,78 millions de personnes inscrites en catégorie A (sans activité) sur les listes de Pôle emploi, selon les chiffres fournis le 24 août par le ministère du Travail.

Au-delà des variations de l'indicateur, qui alterne bons et mauvais mois, la tendance est clairement à la hausse : c'est le cas sur les trois derniers mois (+1,3%) et depuis le début de l'année (+1,5%). L'indicateur est même en légère progression (+0,1%) sur un an, une première depuis mars 2016.

Les jeunes et les seniors principalement touchés

En catégorie A, la hausse du chômage touche principalement les jeunes. Mais si leur nombre sur les listes de Pôle emploi a augmenté de 2,8% en juillet, il reste en nette baisse sur un an (-3,6%).

Les seniors voient aussi leur situation se dégrader en juillet (+0,3%). Pour eux, c'est la confirmation d'une tendance lourde (+3,4% sur un an).

Le chômage de longue durée augmente aussi sensiblement (+0,8% sur un an) : fin juillet, 2,46 millions de demandeurs d'emploi (y compris les chômeurs exerçant une petite activité) étaient inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an en métropole.

Ces nouveaux chiffres publiés par le ministère du Travail ne risquent pas d'améliorer la cote de satisfaction des Français envers la politique du président de la République, particulièrement faible cet été. Selon un sondage Harris Interactive diffusé le 16 août, 62% des Français se disent insatisfaits de l'action d'Emmanuel Macron durant les trois premiers mois de son quinquennat.

NdB: On ne va pas les plaindre. Ils ont choisi Macron avec toute leur bêtise crasse ("il est jeune, il est beau!" disaient-ils dans les meetings). Et maintenant à la veille de la rentrée, c'est la déconfiture! 

04:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Bruxelles: un homme abattu après avoir attaqué deux militaires

 

Par Le Figaro.fr - Mis à jour le 25/08/2017 à 23h01 | Publié le 25/08/2017 à 21h22

 

Selon les médias belges, un homme armé d'un couteau a attaqué deux militaires dans le centre de Bruxelles vers 20h20. L'assaillant est décédé. "Il s'agit d'un acte isolé", a indiqué le parquet de Bruxelles. L'attaque a été qualifiée de "terroriste" par le parquet.

Il s'agirait d'un Somalien d'une trentaine d'années qui a crié "Allah Akhbar" en se précipitant sur les soldats. Il n'était pas connu pour des faits de terrorisme, a indiqué le parquet de Bruxelles.

Un important dispositif de sécurité a été déployé autour du lieu de l'attaque. "La situation est sous contrôle", a indiqué la police fédérale sur Twitter. Les deux militaires ont été légèrement blessés.

À Londres, une heure plus tard, un homme a été arrêté après avoir attaqué des policiers devant le palais de Buckingham Palace, la résidence de la reine Elizabeth II, a annoncé la police. Il était en possession d'un couteau. Les deux agents ont été légèrement blessés au bras.

04:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

JOURNAL TVL 25.08.17

03:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

GROTESQUE! Un supermarché de Hambourg retire les produits étrangers de ses rayons pour dénoncer la xénophobie et le racisme

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/un-super...

(merci à Dirk)

 

02:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

HALLUCINANT! Un père qui a perdu son fils de 3 ans lors de l'attentat islamiste de Barcelone réconforte un imam

http://www.francetvinfo.fr/monde/espagne/barcelone/video-...

VIDEO

(merci à Dirk)

02:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)