Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2012

Filip Dewinter: " Il faut organiser la résistance contre l'islamisation"

 

Filip Dewinter : Il faut organiser la résistance contre l'islamisation
 
 
 

Filip Dewinter, chef de file du Vlaams Belang à Anvers, siège depuis le 13 décembre 1987 au parlement. Il est actuellement chef de groupe au parlement flamand et Sénateur. Filip Dewinter est également le président européen de l’association «Villes contre l’islamisation». L’équipe de Vérités Bruxelloises a voulu en savoir plus.

Vérités Bruxelloises: Vous avez déclaré un jour que vous étiez islamophobe et que vous vous revendiquiez comme tel. Vous maintenez ?

Filip Dewinter : Vous citez mon livre Inch’ Allah. L’islamisation de l’Europe où j’écris que l’islamophobie est le devoir de chacun. En effet, l’islam me fait peur. L’islam est une religion de conquête et totalitaire qui veut dominer le monde entier. Il est naïf de prendre l’islam pour une religion comme les autres. L’islam est, en premier lieu, une idéologie politique dangereuse. J’estime donc que l’islam est vraiment à craindre.

V.B.: Vous avez fondé et vous présidez l’association «Villes contre l’islamisation». Où en êtes-vous ? Quelles initiatives avez-vous prises ? Votre action a-t-elle connu des succès ?

FDW: «Villes contre l’islamisation» (VCI) est un organisme de coopération de partis politique, associations et individus dans le but d’agir concrètement contre l’islamisation de l’Europe. Les années passées, VCI a mené des actions contre la construction de nouvelles énormes mosquées à Cologne, Milan, Paris, Anvers et Berlin. Il est impératif de travailler ensemble au niveau européen si nous voulons repousser l’islam. L’islam s’étend dans toute l’Europe. Nous devons organiser la résistance. VCI veut coordonner les choses. Je vous donne un exemple : il y a quelques semaines, nous avons pu éviter un meeting de Hizb ut Tahrir à Hasselt, grâce aux renseignements que nous avait fourni l’antenne autrichienne de VCI. Si l’islam est organisé mondialement, il faut au moins donner une structure européenne au mouvement anti-jihad.

V.B.: On accuse les islamophobes de racisme. Je sais bien que l’islam n’est pas une «race», mais, chez certains, n’y a-t-il pas tout de même un fond de racisme sous l’islamophobie ?

FDW: Critiquer l’islam n’est pas différent de critiquer une idéologie ou doctrine politique. Si l’on peut critiquer le libéralisme, le communisme ou le nationalisme, il doit être également possible de critiquer l’islam. Je le répète : l’islam est avant tout une idéologie politique, plus qu’une religion. Mais, même si l’islam n’était qu’une religion il doit être permis d’être critique à son égard. On traite de racistes ceux qui critiquent l’islam en tentant de les faire taire.

V.B.: L’islam est-il à votre avis compatible avec la démocratie et nos valeurs occidentales (et aussi universelles) ?

FDW: Non, l’islam et la démocratie ne sont pas compatibles. L’islam est l’antithèse de la démocratie. Pourquoi? Par le simple fait que l’islam est une théocratie. Toute vérité vient d’Allah. Le musulman se doit de soumettre les lois démocratiques d’un pays à la volonté d’Allah -inch’ Allah-, comme l’a décrit Mohammed dans le Coran. L’islam n’est pas non plus compatible avec nos valeurs occidentales. La liberté religieuse, la séparation de l’Etat et de l’Eglise, la liberté d’expression, l’égalité des sexes… sont toutes des valeurs auxquelles l’islam ne croit pas. L’islam constitue donc une menace grave pour nos normes et valeurs, notre mode de vie.

V.B.: Pensez-vous que l’islam puisse évoluer ? On parle en effet souvent d’un «islam des Lumières». Cela vous semble-t-il sérieux ?

FDW: Cet «islam des Lumières» est une invention d’Européens progressistes et gauchistes qui embrassent l’islam par leur multiculturalisme. Celui qui croit en un «islam des Lumières» est naïf et n’a rien compris à l’islam. Un islam dit des Lumières n’aurait plus rien à voir avec l’islam même. D’aucuns espèrent qu’au moyen de subventions, reconnaissances officielles, établissement d’écoles pour imams et toutes sortes de concessions à l’islam, se créera une espèce d’«euro-islam». Ne nous leurrons pas. Le seul résultat d’une politique dorlotant l’islam et de la création d’un véritable pilier islamique qui ne sera pas un «euro-islam» mais une Europe islamique et islamisée.

V.B.: La force principale de l’islam en Europe n’est-elle pas l’ignorance des citoyens ? Ils placent en effet l’islam au même niveau que les autres religions parce qu’ils ne connaissent pas la nature exacte de l’islam-religion, mais aussi le projet politique de domination mondiale. Pour lutter contre l’islamisation, ne faudrait-il pas informer les citoyens sur la réalité de l’islam ? Un auteur américain a dit qu’il fallait «sortir de nos petites cases culturelles». Par quels moyens pourrait-on y parvenir et parvenir à «éclairer» nos compatriotes européens sur la réalité de l’islam ?

FDW: Tout à fait, dans notre lutte contre l’islamisation, une prise de conscience et une sensibilisation sont essentielles. Nous devons exposer la véritable nature de l’islam. On dirait que tout le monde a oublié que l’islam a déjà, à deux reprises, tenté de s’emparer de l’Europe. Grâce aux victoires militaires importantes de Poitiers (732) et de Vienne (1683), nous avons à chaque fois réussi à repousser l’islam et à le rejeter là où est sa place, c’est à dire de l’autre côté de la Méditerranée. L’islam veut de nouveau se rendre maître de l’Europe, non plus par des moyens militaires, mais par l’invasion-immigration. VCI veut distribuer des informations concernant le vrai visage de l’islam et ce par des publications, des conférences et par internet (http://www.stedentegenislamisering.be/Fr/). Il y a par exemple la brochure gratuite «Guide de survie dans une société islamique» où j’expose en dix leçons les conséquences que subit possiblement l’Européen vivant dans un quartier islamisé.

V.B.: Quelles mesures concrètes préconisez-vous pour lutter contre l’islamisation de l’Europe ? Pensez-vous qu’une évolution, notamment des gouvernements européens dans un sens moins «favorable» à l’islam est possible ?

FDW: D’abord, les gouvernements européens doivent se défaire de leur naïveté et doivent reconnaître la vraie nature de l’islam. Nous devons oser dire que l’islam n’a pas de place sur le territoire européen. Autrement dit, reconnaître et subventionner l’islam, construire des mosquées et minarets et écoles coraniques est stupide et même dangereux. Bon nombre de politiciens collaborent avec l’islam, par intérêt électoral. Cette collaboration avec l’islam va, un jour, nous éclater dans la figure. L’islam essaye de monter son pilier. Les mosquées dans nos grandes villes sont les têtes de pont, les avant gardes de l’armée islamique qui a pour unique objectif de nous déferler dessus sans merci.

V.B.: Votre collègue, la Sénatrice Anke Van dermeersch, à l’instar des VCI a créé l’association «Femmes contre l’islamisation» [site multilingue]. Quels en sont les objectifs ?

FDW: Les femmes sont les premières victimes de l’islamisation, comme le prouve la réalité quotidienne dans beaucoup de pays musulmans. L’islam discrimine et humilie les femmes. La femme est soumise à l’homme et est largement dépourvue de droits dans l’islam. La chose est simple: Allah n’aime pas les femmes. Dans l’islam, les femmes sont des objets jetables, sans droits. Pour cela, justement, nous devons avertir et mobiliser les femmes, elles seront les premières atteintes par l’islamisation.

Avec «Femmes contre l’islamisation», nous menons une grande campagne sur le thème «Islam ou liberté, osons choisir». Cette campagne s’affiche avec l’image «burqa-bikini», sur laquelle figure ma fille. Cette image emblématique, ainsi que le livre Ni pute, ni esclave que vient de publier Anke Van dermeersch, doit susciter le débat sur les droits de la femme dans l’islam.

V.B.: Monsieur Dewinter, nous vous remercions pour cette interview et vous souhaitons beaucoup de courage pour votre noble combat.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

18:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

8 mai: une grande victoire pour la France

8th mai, 2012

En effet, le 8 mai 1429, à la tête de l’armée de Charles VII, Sainte Jeanne d’Arc délivrait Orléans, assiégée par les Anglais.

Contre-info.com

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Editorial : « concernant le résultat de l’élection présidentielle »

 

Posté le 8 mai 2012

Sarközy et Hollande au dîner annuel du CRIF, sous l’œil vigilant de Simone Veil. Février 2012.

Les gesticulations démagogiques et les rodomontades droitistes de Sarközy n’auront pas suffi à faire oublier son calamiteux bilan ni ses manières de grossier bateleur féru de « bling-bling » .

François Hollande a donc bénéficié d’un rejet populaire vis-à-vis de son prédécesseur mais aussi, et c’est important de le souligner, des suffrages de nombreux étrangers dont seuls les papiers sont français.

Les socialo-communistes ont en effet fait le deuil de l’électorat ouvrier – en nette diminution numérique et trop enclin au vote patriotique – au profit de la population immigrée, dont ils flattent toutes les revendications catégorielles avec un cynisme écœurant.
Parallèlement, ils séduisent les Français citadins aux mœurs dégénérées, les bobos dont les aspirations les plus malsaines (parodie de mariage entre invertis sexuels et possibilité d’adoption par ces derniers) ne semblent pas déranger un électorat musulman plus soucieux de défendre son confort et ses ambitions à long terme, que la morale la plus élémentaire.
Lire la suite

 

RENOUVEAU FRANCAIS

00:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La nouvelle vie de Sarkozy

Et maintenant ? Président sortant, Nicolas Sarkozy va devoir s'inventer une nouvelle vie loin de la politique. Il devrait reprendre son métier d'avocat.

Nicolas Sarkozy, quittant la scène le soir du 6 mai 2012.
 

35 années de politique, cinq années à la tête de l'Etat, et puis... plus rien. Depuis dimanche soir, Nicolas Sarkozy doit s'inventer une nouvelle vie. Les pistes possibles sont nombreuses pour cet homme de 57 ans mais une chose est certaine : c'en est fini de la politique.

Après avoir tenu des propos ambigus dimanche soir devant les militants UMP - pour ne pas les désespérer, a-t-il expliqué ensuite -, Nicolas Sarkozy l'a confirmé lundi aux ténors de l'UMP qu'il a reçus à l'Elysée : il faudra désormais faire sans lui.

Cliquez ici !

Il conservera sa carte d'adhérent de l'UMP, mais il n'exercera ni « responsabilités opérationnelles » à l'UMP, ni mandats électifs, a-t-il expliqué. « Le chef quand il perd, il est normal qu'il se retire. J'aurai toujours ma carte à l'UMP, je continuerai à être membre de la famille, à l'aider mais pas à une place de responsable opérationnel », a-t-il dit, selon le récit d'un des participants. Pas question non plus de bureau à l'UMP.

« Il nous a dit qu'il arrêtait la politique et qu'à un moment il fallait arrêter ces générations où quand on perdait, on s'accrochait au pouvoir », a raconté le ministre UMP Thierry Mariani mardi matin sur BFM-TV. Pour le reste, « il ne nous a pas dit ce qu'il allait faire ».

Il devrait reprendre son métier d'avocat

A plusieurs reprises, Nicolas Sarkozy avait toutefois laissé entendre qu'en cas de retour à la vie civile, il reprendrait son métier d'avocat, dans le cabinet dans lequel il a conservé ses parts. En 2008, il confiait qu'il se consacrerait alors à « faire du fric ».

S'il le souhaite, il peut aussi siéger au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit en tant qu'ancien président, tout comme Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac l'ont fait avant lui. Dans ce cas, il toucherait un traitement de 11.000 euros par mois.

Une chose est certaine : Nicolas Sarkozy ne se retrouvera pas dans le besoin. La tradition républicaine veut que les anciens chefs de l'Etat bénéficient d'un bureau dont le loyer est pris en charge par l'Etat, mais aussi de quelques collaborateurs, d'une voiture avec chauffeur, sans oublier les gardes du corps.

Une retraite de 5.250 euros

Il touchera par ailleurs sa retraite d'ancien président de la République, équivalente à celle d'un conseiller d'Etat soit 5.250 euros bruts, cumulables avec ses autres salaires et retraites éventuels. Nicolas Sarkozy aura notamment droit à une retraite en tant qu'ancien député, mais il lui faudra attendre pour cela son soixantième anniversaire.

Nicolas Sarkozy pourrait bien, en revanche, ressentir un grand vide après la passation de pouvoir le 15 mai. Après son départ de l'Elysée, Jacques Chirac, qui s'était réinvesti un temps dans sa fondation avant de connaître des ennuis de santé, avait ainsi traversé une période psychologiquement difficile.

"Il souhaite prendre du champ"

Dans les semaines qui viennent, Nicolas Sarkozy « souhaite clairement prendre du champ », a expliqué le patron des députés UMP Christian Jacob sur Radio Classique/Public Sénat. Il pourrait commencer par prendre quelques jours de repos, après une campagne électorale exténuante, dans la maison de sa belle-famille au Cap Nègre (Var), avec son épouse Carla et sa petite fille Giulia.

En cas de défaite, assurait-il en tout cas en marge d'un déplacement en Guyane en janvier dernier, « je changerai complètement de vie, vous n'entendrez plus parler de moi ».

Par Christine Ollivier
 
France-Soir - 08/05/12

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

08/05/2012

Le Hamas invite officiellement François Hollande à visiter la bande de Gaza

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a officiellement invité le président français élu François Hollande à visiter la bande de Gaza, « pour constater de visu la tragédie et la souffrance de ses habitants, » selon le site informatif israélien Walla.

Fawzi Barhoum

Barhoum a également appelé Hollande à faire des Palestiniens « une priorité nationale » et à « respecter le choix démocratique des palestiniens de mettre le Hamas au gouvernement. »

 Hollande, a remporté une course serrée pour la présidence de la France dimanche, en battant de justesse Nicolas Sarkozy. Il bénéficie d’un large soutien de l’extrême gauche et sa victoire cause la peur de nombreux juifs et sionistes de France qui estiment qu’une augmentation des actes anti-sionistes et antisémites pourrait être fort probable. Les juifs de France savent que François Hollande se battra contre l’antisémitisme mais la haine des militants pro-palestiniens, et leur propagande à l’égard des juifs israéliens, pourraient être la cause d’un départ massif des juifs de France vers Jérusalem.

Bien que les dirigeants occidentaux se rendent souvent à Ramallah, la capitale de l’Autorité palestinienne, ils s’aventurent rarement dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas. Une telle offre du Hamas pour Nicolas Sarkozy n’avait jamais été faite par le Hamas.

Avi Retschild – JSSNews

08/05/12

23:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Le Hamas invite François Hollande à visiter Gaza

Le mouvement de résistance palestinien Hamas a invité mardi le président français élu François Hollande à visiter la bande de Gaza, en l’appelant “à corriger l’approche française de la question palestinienne”. ”Nous appelons le président français élu François Hollande à mettre la question palestinienne en tête de ses priorités et à corriger l’approche française de la question palestinienne”, a indiqué le mouvement Hamas dans un communiqué.

 

Le Hamas a exhorté M. Hollande à “respecter les droits du peuple palestinien, d’agir pour leur recouvrement de la liberté, de respecter le choix démocratique de notre peuple et mettre fin au boycott de notre direction élue et au siège de Gaza”, selon le communiqué. ”Nous l’appelons également à venir à Gaza pour y constater la situation et la souffrance tragique de sa population”, ajoute le mouvement dans le texte.

“Malheureusement, jusqu’à présent les interventions internationales dans la situation intérieure palestinienne et les conditions injustes du Quartette sont le plus grand obstacle à la démocratie palestinienne et la cause principale de sa destruction”, a-t-il déploré.

La bande de Gaza fait face à une situation humanitaire catastrophique en raison du blocus économique et de la circulation imposé par l’occupant israélien à ce territoire depuis plus cinq ans.

 

 Algérie 360 - 08/05/12

 

23:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Feux de joie à Brest pour saluer la victoire de François Hollande...

 

Feux de joie à Brest pour saluer la victoire de François Hollande
 
 
 

08/05/2012 – 10h00 BREST (NOVOpress Breizh) – Avec 63,22%, François Hollande est arrivé très largement en tête avant-hier à Brest. Ce score, supérieur à celui du département du Finistère où le candidat du PS a recueilli 58,87 % contre 41,13 % pour le président sortant, a été marqué, comme dans de nombreuses villes de France, par ce qu’il est convenu d’appeler des « incidents ».

Selon le Télégramme, les pompiers de la sous-préfecture finistérienne ont dû en effet intervenir à trois reprises dans la nuit de dimanche à lundi suite à des feux de véhicules survenus dans des quartiers réputés « sensibles ». La première fois dans le quartier de Saint-Pierre, la seconde dans le quartier de Pontanézen et la troisième dans le quartier de Bellevue. Dans ce dernier quartier, régulièrement frappé par de graves actes de délinquance rarement résolus, Marine le Pen avait dépassé le seuil des 20% dans deux bureaux de votes le 22 avril dernier.

Le quotidien brestois indique que les feux ont été rapidement maîtrisés et qu’il n’y a pas eu de « dommages collatéraux » tout en précisant que « l’origine volontaire de ces trois sinistres ne fait aucun doute ». Un véhicule appartenant à la Police nationale stationné devant le commissariat central a par ailleurs fait l’objet d’un bris de vitre.

Alors qu’il n’était que candidat aux primaires de son parti, François Hollande s’était rendu en novembre 2010 dans le quartier de Pontanézen. Evoquant les questions de sécurité, il avait alors déclaré que la gauche ne devait pas être « timide sur les questions de sécurité », allant jusqu’à évoquer « l’arme répressive pour extraire du quartier ceux qui sont dangereux » tout en précisant quand même que « c’est d’abord en agissant, en luttant contre les causes, la pauvreté, la précarité qui justifient les trafics ». Reste donc au nouvel élu à faire ses preuves dans un domaine qu’il s’est bien gardé d’évoquer tout au long de sa campagne. Saura-t-il surmonter sa timidité ?

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

22:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Affaire Mohamed Merah : le parachutiste blessé est sorti de l'hôpital, mais il est tétraplégique

Loïc Riber, le parachutiste de Montauban blessé par Mohamed Merah, est sorti de l'hôpital voilà quelques jours. Il est toujours paralysé, a-t-on appris ce mardi.

 
Le parachutiste blessé par Merah à la moelle épinière est pour l'instant tétraplégique. (photo d'illustration)
 

Le soldat de 25 ans est sorti d'affaire mais tétraplégique. Loïc Riber, le parachutiste du 17e RGP de Montauban blessé par Mohamed Merah, est sorti de l'hôpital voici quelques jours, mais il est toujours paralysé, selon les informations données ce mardi par le service de presse des armées. Il garde les sequelles de la tentative d'assassinat perpétrée par le tueur au scooter le 15 mars devant la caserne de son régiment à Montauban. L'agresseur lui avait alors sectionné la moelle épinière d'une balle tirée à bout portant. « Il est pour l'instant paralysé et il a été transféré dans un institut spécialisé pour ce type de pathologie. Ses jours ne sont plus en danger », a déclaré à l'AFP un officier du Sirpa-Terre. Il a donc été transféré dans un centre de rééducation spécialisé.

Cliquez ici !

Mohamed Merah a fait 7 morts et 6 blessés

Mohamed Merah a successivement tué sept personnes et en a blessé six autres. L'une de ses victimes, Aaron Bijaoui, âgé de 15 ans, est sortie de son hôpital toulousain le 12 avril après plusieurs opérations pour traiter des blessures à un poumon et à l'estomac. Il a tué Imad Ibn Ziaten, un soldat du 1er Régiment du train parachutiste (RTP), à Toulouse le 11 mars, avant d'ouvrir le feu devant le 17e RGP de Montauban sur trois militaires, dont deux seront tués : Abel Chennouf et Mohamed Farah Chamse-Dine Legouade. Enfin, devant le collège-lycée juif Ozar Hatorah, il a abattu trois enfants et un enseignant.

Le père de l'un des soldats abattu à Montauban a porté plainte contre Nicolas Sarkozy et le directeur central du renseignement intérieur Bernard Squarcini, accusés de n'avoir pas empêché la mort de son fils.

Actu France-Soir

19:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Législatives 2012 - Florian Philippot invité des "4 Vérités" sur France 2 - 08.05.12

18:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Affaire Merah: le père du parachutiste Abel Chennouf porte plainte contre Sarkozy

Posté par le 8 mai 2012

 

Albert Chennouf, le père du caporal Abel Chennouf, tué à 25 ans par Mohamed Merah le 15 mars dernier à Montauban (82) vient de déposer « une déclaration à la gendarmerie », visant la non-assistance à personne en danger, déclaration transmise au parquet de Nîmes (30). Le dossier doit être transmis à Paris au pôle antiterroriste du Palais de Justice. En moins de dix jours, Mohamed Merah, petit indic de la DCRI et islamiste fiché depuis 2006, a tué froidement un homme et trois enfants juifs à Toulouse, après avoir assassiné trois jeunes militaires à Montauban. Mohamed Merah a été abattu dans des conditions troubles, le 22 mars lors de l’intervention du RAID, dans son appartement toulousain, après 32 heures de siège. Son frère aîné, Abdelkader, figure de la mouvance salafiste du sud-ouest, a été mis en examen pour activités liées au terrorisme et incarcéré à la prison de Fresnes (94).

Engagé en février 2007, le caporal Abel Chennouf du 17e Régiment du génie parachutiste basé à Montauban, avait servi en 2008 en Afghanistan et en 2011 au Sénégal. Sa compagne était enceinte de sept mois quand il a été assassiné.

Albert Chennouf souhaite porter plainte contre Nicolas Sarkozy et Bernard Squarcini, le directeur de la DCRI, pour non-assistance à personne en danger. Il les tient pour responsables de la mort de son fils. Plusieurs sources attestent que les frères Merah étaient bien connus des services de sécurité français, dont la DCRI est le pilier central, pour ses opinions extrémistes et ses liens avec la mouvance islamo-terroriste et qu’il a effectué plusieurs voyages dans des zones « à risque » connues pour leurs accointances avec le terrorisme islamique comme le Pakistan ou la Bosnie. Il a même effectué un très bref séjour en Israël, ce qui pose un certain nombre d’interrogations. Ces mêmes sources attestent que Mohamed Merah, petit délinquant multirécidiviste bien connu des services de police, semble avoir bénéficié d’une relative clémence de la part de la sécurité intérieure et de la justice, malgré sa dangerosité évidente, et qu’il disposait à l’évidence d’un réseau de soutien, en dépit des dénégations persistantes de la DCRI.

« Nous nous posons fatalement des questions », a expliqué Albert Chennouf au Nouvel Observateur. Je pense que lorsqu’on va au Pakistan en faisant un crochet par Israël, ce ne peut être qu’avec la bénédiction des services français. L’hypothèse qu’on a éliminé Merah pour qu’il ne parle pas me paraît de plus en plus plausible (…). La volonté politique était qu’il meure ».

L’avocat d’Albert Chennouf, Me Gilbert Collard, a confirmé que son client avait déposé plainte. Il « est en grand désespoir, il paie le prix du drame vécu », a expliqué l’avocat marseillais.

18:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Georges Hollande: "Sarkozy a fait un cadeau empoisonné à mon fils"

Le père de ne s'est pas déplacé à pour fêter la victoire de son fils à la présidence de la République. Âgé de 89 ans, Georges Hollande, est resté à Cannes, ville paisible dans laquelle il coule une retraite dorée au soleil. Au lendemain de la victoire historique de son fils, cet ancien médecin ORL a confié ses premières impressions à «Nice-Matin».

« Je suis heureux pour lui.                           

 Mais Sarkozy a fait un cadeau empoisonné à mon fils. J'espère qu'il va redresser la . Oui, je le crois. Il a beaucoup de diplômes… » confie-t-il au quotidien régional. Georges Hollande vit dans une résidence cossue de Cannes, qui surplombe la Croisette. Selon le journal, ses voisins disent de lui qu'il «a voté pour son fils parce qu'il ne peut pas faire autrement, mais ce ne sont pas ses idées».

Partisan d'une droite dure, pro-Algérie française et hostile au général de Gaulle dans les années 1960, le père du nouveau président n'a pas influencé politiquement son fils, très attaché à sa mère Nicole, une assistante sociale décédée en 2009, que le quotidien niçois qualifie de «fervente catholique de gauche», et qui figurait sur la liste PS aux municipales de Cannes en 2008. Peu bavard avec le journaliste de «Nice-Matin», Georges Hollande confie cependant : «J'ai toujours eu de bons contacts avec François. Je l'ai eu au téléphone hier (lundi, NDLR), il m'a dit que les journalistes en faisaient un peu trop».

 

Le Parisien - 08/05/12



 

 

                               

17:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Sarkozy a fait 92% en Israël au second tour

07/05/2012

Sarkozy a fait 92% en Israël



 IRIB-Le président français sortant Nicolas Sarkozy a obtenu près de 92% des suffrages exprimés en Israël lors du second tour de la présidentielle, contre 8% à François Hollande, pour un taux de participation de seulement 21%. Au premier tour, le président sortant avait déjà recueilli quelques 80,5%, contre près de 8% pour le candidat socialiste.

En revanche, dans les Territoires palestiniens, au bureau de Ramallah, François Hollande l'a largement emporté avec 82,6% des voix contre environ 16% pour Nicolas Sarkozy, sur 75 votants pour 219 inscrits.

En 2007, Nicolas Sarkozy avait rassemblé 88,89 % des suffrages au second tour en Israël.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a félicité lundi le président français élu François Hollande, assurant que les relations entre les deux pays resteraient "amicales". "Je veux féliciter François Hollande qui a été élu président de la France.

Les relations entre la France et Israël ont toujours été amicales et le resteront. J'attends de pouvoir le rencontrer afin de poursuivre cette importante relation bilatérale et internationale", a-t-il dit dans un communiqué.

Benjamin Netanyahu avait rencontré en février à Jérusalem l'ex-Premier ministre socialiste français Laurent Fabius, envoyé par François Hollande pour rencontrer les dirigeants politiques de la région, durant sa campagne électorale. M. Hollande a affirmé que s'il était élu, un voyage en Israël ferait "partie de ses projets", dans un entretien au site tribunejuive.info publié le 2 mai. "Je prendrai des initiatives pour favoriser, par de nouvelles négociations, la paix et la sécurité entre Israël et la Palestine. Je soutiendrai la reconnaissance internationale de l'Etat palestinien", écrit-il dans ses engagements de campagne.   


http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/186708-sarkozy-a-fait-92-en-isra%C3%ABl http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/186708-sarkozy-a-fait-92-en-isra%C3%ABl    

ALTERINFO.NET - 07/05/12

 

 

 

 

02:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Devenu orphelin, le CNT libyen rend hommage à Sarkozy...

07/05/2012

Devenu orphelin, le CNT Libyen rend hommage à Sarkozy


 Le Conseil national de transition (CNT) au pouvoir en Libye, qui a cru jusqu’au bout en la victoire de Sarkozy, est devenu le 6 mai au soir orphelin, tout comme l’armée syrienne libre (ASL). Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, le CNT a rendu hommage aujourd’hui au rôle de la France de Nicolas Sarkozy en Libye.

« Au moment où nous louons le rôle de la France représentée en la personne de Nicolas Sarkozy, dans son soutien moral et matériel à la révolution libyenne (…), nous présentons nos félicitations au président élu François Hollande », a indiqué le porte-parole du CNT, Mohamed Harizi lisant un communiqué.

Pour rappel, la France, avec Nicolas Sarkozy et Bernard Henry Lévy, a été le fer de lance du coup d’état international mené par l’Alliance atlantique pour porter au pouvoir les islamistes libyens, en lançant une campagne médiatique mensongère sans précédent, usant et abusant de contrevérités et d’autres artifices de propagande, en détruisant le pays par des bombardements massifs, en tuant des milliers de personnes, en faisant fuir de Libye des centaines de milliers de travailleurs étrangers, en aidant à l’assassinat et au lynchage à mort de Mouammar Kadhafi et enfin en déstabilisant toute la région.

Des accusations sur un financement libyen de la campagne de M. Sarkozy en 2007, lancées en 2011 par le fils du colonel Kadhafi, Seïf Al-Islam, ont par ailleurs resurgi au cours de la campagne électorale Française.   

http://www.algerie1.com/actualite/devenu-orphelin-le-cnt-libyen-rend-hommage-a-sarkozy/ http://www.algerie1.com/actualite/devenu-orphelin-le-cnt-libyen-rend-hommage-a-sarkozy/    

 

ALTERINFO.NET

02:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La cérémonie d'investiture du Président de la Russie Vladimir Poutine - Kremlin 7 mai 2012

08/05/12

01:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Grèce - Félicitations à l'Aube dorée !

13:52 RF Bordeaux 


Le logo du parti est l'un des motifs classiques grecs les plus anciens.

Le Comité directeur du Renouveau français adresse ses vives félicitations au mouvement nationaliste l’« Aube dorée », qui a fait ce dimanche une entrée fracassante au parlement grec avec 7% des voix.

 
Partenaire du Renouveau français depuis des années, l’Aube dorée a montré qu’un nationalisme sans concession, défiant radicalement le Système politico-mediatique, pouvait, à force de travail, obtenir des résultats concrets et prometteurs.
 
Une délégation de l’Aube dorée sera présente à Paris cette fin de semaine et rencontrera les responsables du RF.
 
RENOUVEAU FRANCAIS BORDEAUX -07/05/12

01:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

07/05/2012

"Hollande n'est pas mon président" : campagne du Bloc identitaire

07/05/2012
PARIS (NOVOpress) – Droit de vote des étrangers extra-Européens, régularisation des clandestins, mariage et adoptions homo au programme des politiques, le Bloc identitaire lance ce jour une campagne “Hollande n’est pas mon président” dont il précise les raisons :

“Avec 51 % des suffrages exprimés, le socialiste François Hollande a donc été élu Président de la République par les “Français”.

Guillemets nécessaires car avec 49 % ayant voté pour son adversaire, 7 % de vote blanc ou nul, 19% d’abstention, 15 % de non-inscrits… ce ne sont en réalité que 32 % des Français en âge de voter qui se sont portés sur sa candidature.

Guillemets nécessaires aussi, car comme lors du 1er tour de cette élection, le vote ethnique s’est exprimé largement en faveur de François Hollande. Dans son programme, comme à travers son électorat, celui-ci était bien le candidat des immigrés. Ainsi, si le clivage droite-gauche apparaît largement obsolète sur le plan économique, il semble désormais réinvesti par la question identitaire.

François Hollande a été élu uniquement grâce à la déception énorme causée par le Président sortant, dans une France qui n’est pourtant pas acquise à ses idées ou son projet. Hier soir, comme nous, de très nombreux Français ont toute légitimité pour dire clairement “Hollande n’est pas mon Président !”.
Ils seront bientôt rejoints par beaucoup d’autres, une fois la joie d’avoir chassé Sarkozy passée, en voyant le programme socialiste se concrétiser.

François Hollande ne résoudra aucun problème sur le plan économique et social. Il n’a pas le début du commencement du courage politique que cela nécessiterait. Alors il tentera de contenter son électorat sur le plan sociétal, et nous savons déjà que la régularisation des clandestins, le droit de vote accordé aux étrangers extra-Européens, ou encore l’accès au mariage et à l’adoption par les couples homosexuels seront parmi les premières réformes que la nouvelle majorité mettra en route.

Qui pourra les arrêter ? Aujourd’hui la gauche est hégémonique : à la tête de la majorité des grandes villes, des départements, des régions; majoritaire au Sénat et demain à l’Assemblée; toute-puissante dans les syndicats, la magistrature, les universités et les médias.”

“Hollande n’est pas mon président”, campagne du Bloc Identitaire

Le Bloc Identitaire indique quelle sera son attitude :

Ils ont pris les urnes, nous allons devoir résister dans la rue.

Parce que François Hollande et les socialistes doivent comprendre qu’ils n’ont pas reçu un blanc-seing pour leur politique folle mais ont juste profité du profond rejet de Nicolas Sarkozy, les Identitaires lancent dès aujourd’hui une grande opération “Hollande n’est pas mon président”.

Au-delà des clivages et des attaches partisanes, nous souhaitons rassembler pour défendre nos valeurs profondes : la famille comme cellule de base et pilier de notre société; le lien fondamental entre identité et nationalité, entre nationalité et citoyenneté, et donc le refus du droit de vote des étrangers.

Ils sont déjà prêts à voter leurs lois, nous sommes prêts à défendre les nôtres, qui ne se fondent pas sur une précaire majorité électorale mais sur notre plus vieille mémoire et notre identité.”

Des affiches et des autocollants peuvent être commandés.

Une page Facebook a été crée http://www.facebook.com/pages/Pas-mon-pr%C3%A9sident/1069... ainsi qu’un site Web http://www.pasmonpresident.com/.


 

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

23:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Pas un seul drapeau français ! Quelle honte !

Drapeaux magrébins pour fêter la victoire de Hollande, à Lyon aussi

 
 
 

07/05/12 – 18h40
Lyon (NOVOpress) –
Le Progrès titre “La jeunesse black-blanc-beur célèbre le changement dans les rues de Lyon” et Rue89Lyon précise “A 21h. Sur la place Bellecour, 500 personnes sont réunies au pied de la statue de Louis XIV. Les drapeaux algériens et tunisiens sont haut portés.”.

Il faut dire qu’à Lyon (photo en Une) comme à Paris et bien d’autres villes, les drapeaux algériens, marocains, tunisiens, maliens, guinéens, etc. ont fêté la victoire de François Hollande. Et même les grandes chaînes de télévision n’ont pas réussi à les cacher comme le montre en bas d’article, l’image de la colonne au centre de la Place de la Bastille où se déroulait la fête organisée par le Partie Socialiste à Paris hier soir.

 

A Paris, Place de la Bastille. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.
Drapeaux magrébins pour fêter la victoire de Hollande, à Lyon aussi

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

23:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Merguez (halal) à la Bastille: le grand changement, c'est maintenant!

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Florian Philippot - Politique Matin LCP - 07.05.12

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot invité de France 24 commente l'élection présidentielle - 07.05.12

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)