Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2012

Olivier Ferrand : mort de celui qui voulait tuer la France, au nom d’une gauche moderne

 

Nous venons d’apprendre la mort, ce samedi midi, d’Olivier Ferrand, à l’issue d’un footing, à l’âge de 42 ans. Les humanistes que nous sommes ne se réjouissent pas de la mort brutale aussi précoce d’un homme, fût-il notre pire adversaire politique. Or, celui qui venait d’être élu député, à Marseille, à la suite d’une triangulaire, incarnait ce que nous détestons le plus : l’image caricaturale d’une gôche technocrate dite moderne, libérale, européiste, mondialiste et multiculturelle. Cela fait beaucoup, et pourtant, il était tout cela, de ceux qui, à la tête de son lobby, Terra Nova, réclamait de son camp, la gauche, qu’il abandonnât son électorat traditionnel, la classe ouvrière et le salariat du privé, jugé réactionnaire et trop sensible aux thèses frontistes, et encourageait Hollande et les siens à se tourner vers un nouvel électorat, essentiellement issu de la diversité. Comment ne pas faire le parallèle, même si les circonstances ne sont pas les mêmes, avec la disparition brutale d’un compagnon de route de ses thèses sur la préférence immigrée et la discrimination positive, Richard Descoings.

Olivier Ferrand détestait tellement l’idée qu’il puisse demeurer une once de souveraineté à la France qu’il poussait à un ministère des Finances européens, où les technocrates de Bruxelles auraient eu droit de regard sur les finances de la France… ce que Hollande est prêt à accepter.

Véritable commissaire politique du politiquement correct, il avait entamé, la semaine dernière, à la tête de Terra Nova, une campagne politicienne, ciblant Riposte Laïque, accusé d’être un instrument au service du nouveau parti UMPFN, rien de moins !

Naturellement, Ferrand était fasciné par les dernières primaires socialistes, qui dépossédaient les militants socialistes de leur droit de désigner leur candidat, comme son modèle fédéraliste européen entend déposséder les peuples des libres choix de leur avenir… Il est vrai qu’il avait été nommé à Marseille par l’appareil, contre l’avis des militants.


YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=roejcrpg-B8&feature=re...

Olivier Ferrand incarnait le camp des fossoyeurs de la France, et de ceux qui avaient un tel mépris pour les Français qu’il leur préférait « une nouvelle civilisation », chargée de remplacer une population ouvrière jugée rance et moisie. Naturellement, il militait activement pour le droit de vote des étrangers, pour une immigration massive et pour les accommodements raisonnables avec l’islam. Bien évidemment, il faisait sienne la nécessaire austérité réclamée par les oligarchies financières, au nom du dogme européiste. Voilà ce que disait un site de gauche, supporter de Jean-Luc Mélenchon, qui pourtant avait appelé à voter François Hollande, et qui, au lendemain de la victoire du nouveau président de la République, semblait découvrir qu’ils avaient porté au pouvoir les adeptes de Terra Nova.

Dans cette préparation au pire, voilà ce qu’écrit l’inimitable Olivier Ferrand :

« On est en situation de contraintes dures. On sait que l’essentiel de ce qui sera demandé aux Français sont des efforts dans les mois qui viennent, des efforts justes mais des efforts… La RGPP a porté exclusivement sur les dépenses de l’Etat – les dépenses de l’Etat c’est 200 milliards d’euros sur 2 000 milliards d’euros de dépenses publiques en France. Vous avez mis 900 milliards de côté. Il faut aujourd’hui étendre la RGPP aux collectivités locales et à la Sécurité sociale. Il faut aussi cesser de réfléchir à des économies de gestion où l’on supprime des ramettes de papier, des stylos et des fonctionnaires, mais où l’on essaie de faire tour ce qu’on faisait avant, mais moins bien parce qu’on rabote, on rabote, on rabote. Il faut prioriser. Il y a des politiques publiques qu’il faut développer et d’autres qu’il faut limiter, non pas en rabotant le nombre de fonctionnaires, mais en disant ”ça on ne fait plus”. »

Nous voici prévenus : la société du spectacle organisée par l’UMP et le PS durant les campagnes électorales de la présidentielle et des législatives, c’est fini ! Passons au réel concret !
Effectivement, il y a, chez Olivier Ferrand, une différence entre le néolibéralisme de droite et celui de gauche : l’austérité du néolibéralisme de gauche sera « juste ». Mais il y a un point commun entre le néolibéralisme de droite et celui de gauche : c’est que l’austérité doit continuer en s’amplifiant !
Nous voici prévenus : la RGPP ne sera pas remise en cause mais elle doit être étendue à la Sécurité sociale, aux dépenses sociales des départements et aux investissements publics (qui constituent la majorité des dépenses des collectivités locales).
Nous voici prévenus : le gouvernement de la France issu des élections des 6 mai et 17 juin va diminuer le périmètre du public pour continuer à privatiser les profits et socialiser les pertes.
Nous voici prévenus : après le célèbre discours de l’« expert » Denis Kessler (4 octobre 2007 dans la revue Challenges) pour fixer la feuille de route de Nicolas Sarkozy, voilà celui de l’« expert » député socialiste Olivier Ferrand pour le nouveau pouvoir politique. Nous reconnaîtrons à ces deux personnages le mérite de dire tout haut la vérité cachée par la plupart des politiciens néolibéraux de droite ou de gauche.

Nous partageons cette vision sociale, même s’il en manque une lecture civilisationnelle de la politique que voulait mener Olivier Ferrand, que ce site mélenchonien immigrationniste est incapable de produire.

Loin des hommages hypocrites, notre pensée ira d’abord à tous nos compatriotes, victimes passées, présentes et futures de la politique criminelle impulsée par les fossoyeurs de la France comme Terra Nova et son président, qui, hélas, continuera d’inspirer la politique gouvernementale de la fausse gauche au pouvoir.

En voici un résumé humoristique…


http://www.dailymotion.com/video/xny4qu_francois-pays-bas...

00:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (20)

Italie: débarquements quotidiens, 84 clandestins envahissent une plage au milieu des touristes

sans-titre.png kon k.png

30/06/2012 — 10h00
SANTA MARIA DI LEUCA (NOVOpress) —
Choc brutal jeudi soir pour les touristes qui étaient sur la plage de Santa Maria di Leuca , à la pointe méridionale du Salento, là où saint Pierre, selon la légende, avait débarqué dans sa route vers Rome. Vers 19h45, ils ont vu arriver un canot pneumatique qui a accosté, a fait descendre au moins 84 clandestins, et a repris le large à toute allure. L’embarcation était munie de puissants moteurs hors bord, qui lui ont permis de disparaître rapidement. La Capitainerie du port, il est vrai, s’est surtout inquiétée d’envoyer une vedette en mer pour vérifier que des clandestins supplémentaires n’avaient pas besoin d’être repêchés…

Les carabiniers ont retrouvé – on n’ose dire arrêté – 71 clandestins dans la soirée, dont deux femmes (l’une est enceinte) et cinq enfants de trois à quatre ans. Neuf adultes supplémentaires ont été retrouvés dans la matinée par les carabiniers, et la Guardia di finanza en a intercepté quatre à une gare voisine, alors qu’ils cherchaient à prendre le train. Il s’agit de Pakistanais, d’Afghans et de Bangladeshis. La Repubblica vous rassure, ils se portent tous bien, y compris la femme enceinte, qui a subi les examens d’usage. Ils ont été conduits au centre d’accueil Don Tonino Bello d’Otrante, où ils ont pu se restaurer avant les contrôles d’identité.

Cet énième débarquement dans les Pouilles confirme les prévisions des forces de l’ordre, qui s’attendent à « un été d’“arrivées” quasi quotidiennes. Le flux de clandestins venus de la côte grecque et de l’Afrique du Nord, vu les excellentes conditions de navigation, est continu, comme le montrent aussi les débarquements dans la nuit de mercredi à Reggio Calabria, et jeudi à Catane». Le Salento demeure la zone de débarquement préféré pour les embarcations parties de Grèce. C’est de là, selon toute probabilité, que venait le canot qui a débarqué à Leuca.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

00:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

30/06/2012

Mieux qu'un long discours

 

(Cliquez sur l'image pour la voir en totalité)

23:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Des dangers sur la circoncision ?

Un éditorial de Richard Prasquier

 

Le tribunal de district de Cologne, en Allemagne, vient de juger que la circoncision effectuée sur un enfant, parce qu’elle affectait de façon irréversible ses caractéristiques physiques, devait être jugée illégale, puisqu’elle ne prenait pas en compte, et pour cause, la volonté de l’enfant lui-même.

Richard Prasquier

 

 

L’affaire provient d’une circoncision effectuée sur un enfant musulman de quatre ans chez qui le geste avait été suivi d’hémorragie. La famille n’a pas été condamnée, mais il n’en sera pas de même la prochaine fois qu’une affaire analogue viendra devant les tribunaux de ce district, car suivant la justice allemande le fait qu’une décision judiciaire soit connue du public, et celle-ci l’est évidemment désormais, influence la décision qui est prononcée à l’égard des contrevenants.

 

Il n’est pas utile dans cette Newsletter d’expliquer ce que signifie la circoncision dans le judaïsme, marque essentielle de l’Alliance. Les responsables religieux le feront bien mieux que moi. Chacun d’entre nous connaît l’importance de cet acte.

 

On peut remarquer, mais finalement ce n’est pas tout à fait l’angle qui a été suivi par la cour de Cologne, que sur le plan médical l’ensemble des avantages de la circoncision, même s’il y a polémique à ce sujet, est largement supérieur (prévention de cancers masculins et féminins, propagation du Sida..) à ses risques, exceptionnels si le geste est effectué par des professionnels compétents.

 

On peut aussi remarquer que s’il y a eu dans le passé un danger dans la circoncision, c’était le risque de se trouver identifié comme Juif à l’époque où les antisémites et singulièrement les Nazis étaient au pouvoir. Ceux qui cherchaient à se cacher sous des identités « aryennes » en savaient quelque chose, notamment en Pologne. J’aurais préféré que ce genre de décision et de considération juridique ne fût pas émis par une cour allemande.

 

Et maintenant ?

 

Il y a discussion en Allemagne sur l’étendue géographique de la validité de la décision judiciaire, qui n’est pas susceptible d’appel. Elle pourra être utilisée à titre jurisprudentiel par des tribunaux d’autres ressorts judiciaires. La remise en cause par la Cour suprême de Karlsruhe risque de prendre plusieurs années. C’est pourquoi on pense que le vote d’une loi au Bundestag serait la meilleure solution. Cela prendrait évidemment du temps également. Les traditions de l’Islam n’imposent pas une date très précise pour la circoncision. Chez les Juifs, c’est en général au huitième jour…..

 

C’est dire que la décision du tribunal de Cologne est préoccupante. La circoncision pour motifs religieux est déjà interdite en Suède, ce qui a entraîné une floraison hypocrite de prétextes médicaux (phimosis…), mais aussi de voyages à l’étranger, lesquels pourraient d’ailleurs eux-mêmes être soumis à poursuites. A terme cette situation n’est pas tenable et ne peut qu’entraîner le départ de la communauté juive et peut-être celui de la communauté musulmane. Est-ce cela qui était anticipé par les juges de Cologne?

 

Faudrait-il in fine refuser aux enfants toute éducation religieuse au prétexte de les influencer spirituellement de façon peut-être définitive sans leur demander leur avis ? Mais ne faudrait-il pas non plus interdire pour rétablir l’équilibre toute propagande anti-religieuse, quelle qu’elle soit.

 

L’être humain n’est pas une tabula rasa sur laquelle il déposerait lui-même les ingrédients dont il veut se servir après les avoir expérimentés en toute spontanéité et réflexion personnelle dans un marché ouvert des idées. Nous sommes aussi construits sur une tradition qui nous forme et nous informe. Les théories du « bon sauvage » ont fait long feu depuis longtemps. Il faudrait l’expliquer aux juges de Cologne.

 

Richard Prasquier

Président du CRIF

 

 

20:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Conseil régional PACA: intervention de Laurent Comas (FN) contre la suppression de Louis XIV et de Napoléon des livres scolaires


Suppression de Napoléon et de Louis XIV dans les... par brasik

20:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Jours fériés: non au recul de la laïcité !

Posté par le 30 juin 2012

 

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Marine Le Pen s’oppose résolument à la proposition de l’Association nationale des DRH visant à neutraliser 3 jours fériés d’origine chrétienne.

C’est à l’ensemble de nos compatriotes de se conformer à la laïcité et non l’inverse.

L’adoption d’une telle mesure marquerait la soumission de la République aux particularismes religieux et sa faiblesse face au communautarisme.

Les chefs d’entreprise ont au contraire besoin d’être soutenus très énergiquement dans leur combat pour la laïcité au travail.

Marine Le Pen demande au gouvernement de rejeter cette proposition.
Le gouvernement doit au contraire défendre avec beaucoup plus de vigueur nos valeurs républicaines et assumer pleinement l’héritage chrétien de la France, une réalité historique dont nous n’avons aucune raison d’avoir honte.

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Paris (IXe arr.) : le square Montholon, lieu d’insécurité - De jeunes enfants agressés

 

 
 

Le square Montholon dans le IXe arrondissement de Paris est toujours une source de tensions. Les élus locaux, notamment le maire Jacques Bravo (PS) et Delphine Bürkli (UMP) se sont récemment accrochés lors du dernier Conseil de Paris. Les moyens à mettre en œuvre pour améliorer la sécurité des lieux ne font pas consensus. Pourtant la mairie n’envisage pas de dispositif de gardiennage à plein temps, ce que l’élue de l’opposition réclame.

La semaine dernière, cinq enfants âgés de 7 à 8 ans de l’école Montessori, rue de la Grange Batelière, ont été agressés par des jeunes de 14-15 ans. Le groupe était encadré par deux instituteurs. Certains enfants ont été griffés, d’autres ont reçu des coups de poing au visage. Les parents ont porté plainte. Certains ont même écrit au maire. Peu auparavant, des enfants de 3 à 6 ans avaient été agressés verbalement (avec des injonctions à caractère sexuel).

Selon la directrice de l’école, deux instituteurs encadrent, à chaque sortie, un groupe de 23 à 24 enfants de classes élémentaires et de 16 enfants de maternelles. « Nous n’avons pas les moyens d’avoir un encadrement supplémentaire à l’école. Ce n’est pas à l’individu de se protéger de ce genre de chose », conclut-elle.

Dix ans de socialisme à Paris, et le IXe est radicalement métamorphosé. Pour les socialistes, chantres du laxisme, les jeunes délinquants sont de pauvres enfants délaissés qu’il faut simplement encadrer et entourer de compassion et d’amour. Quant aux victimes, elles ont certainement mérité leurs coups, de jeunes Français qui vivent dans le IXe et vont dans une école privée, après tout, la justice est rendue…

Source

19:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La redevance bientôt étendue aux écrans d'ordinateur ? Un nouveau racket de l'état socialiste !


"Faut-il étendre la redevance aux écrans quand... par rtl-fr

 

La ministre de la culture, Aurélie Filippetti, a annoncé samedi 30 juin que le gouvernement examinerait en 2013 une possible extension de la redevance audiovisuelle aux écrans d'ordinateur afin de sécuriser les moyens alloués à l'audiovisuel public.

Cette taxe ne s'appliquerait qu'aux foyers n'ayant pas de télévision et ne viendrait pas s'ajouter à la redevance déjà existante, a précisé sur RTL la nouvelle ministre de la culture.

"Est-ce qu'il faut étendre la redevance à des écrans (d'ordinateur) quand on n'a pas de télévision ? C'est une question qui se pose, mais ça serait une redevance évidemment par habitation, on ne paiera pas une redevance (en plus) si on a un ordinateur et une télé", a-t-elle ajouté.

La redevance audiovisuelle, désormais appelée "Contribution à l'audiovisuel public", finance les organismes publics de télévision et de radio parmi lesquels France Télévisions ou encore Radio France.

Chaque foyer fiscal propriétaire d'une ou plusieurs télévision en paye une, quel que soit le nombre d'appareils. Elle est aujourd'hui de 125 euros en France métropolitaine, et de 80 euros dans les départements d'outre-mer.

 

 

 

 

 

19:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Olivier Ferrand, l’idéologue gauchiste du candidat Hollande, est mort

Posté par le 30 juin 2012

Le député PS et président de Terra Nova, le think tank du Parti socialiste et de la campagne présidentielle de François Hollande, Olivier Ferrand est mort.

A 42 ans, il est décédé à Velaux dans les Bouches-du-Rhône. Il aurait été victime d’un arrêt cardiaque à l’occasion d’un jogging.

Elu récemment député, très influencé par l’ultra-mondialisme bobo qui prédomine dans l’esprit de l’hyper-classe, il avait été le conseiller de Lionel Jospin, de Pierre Moscovici et de Dominique Strauss-Kahn. En 2008, il avait créé Terra Nova, un laboratoire gaucho-mondialiste destiné à influencer l’orientation politique du Parti socialiste avec des idées aussi dangereuses pour notre civilisation que saugrenues, comme le mariage pour les couples homosexuels, le droit de vote des étrangers, le fait que la France doive « intégrer l’islam » ou encore comment empêcher quelques 20 % d’électeurs qui votent FN d’avoir des représentants à l’Assemblée nationale.

18:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

La réserve ornithologique de l' Etang de Font-Merle est en danger

 http://fr.novopress.info/115297/la-reserve-ornithologique...

 

Photos + vidéo

 

 

 

 

02:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Miss Holocauste, 79 ans


"Miss Holocauste", un concours de beauté pas... par euronews-fr

00:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

29/06/2012

Concours de "Miss Holocauste" en Israël - 29/06/2012

 


 IRIB-Des survivantes de la Shoah ont participé hier à un concours en Israël pour devenir la première "Miss survivante de l'Holocauste". Quatorze Israéliennes, âgées entre 74 et 97 ans, se sont présentées à ce concours de beauté pour le moins inhabituel. C'est Hava Hershkovitz, 79 ans, qui a gagné la couronne et un week-end dans un hôtel de luxe.

Présenté comme une "célébration de la vie", l'événement a provoqué la controverse. Ses détracteurs ont estimé qu'il était indécent de juger des femmes âgées ayant autant souffert sur la base de leur apparence physique.

L'organisateur du concours, Shimon Sabag, a rejeté ces critiques, affirmant que la beauté ne constituait que 10% des critères pris en compte par les juges, et que les finalistes avaient surtout étaient choisies en fonction de leur histoire personnelle et de la manière dont elles avaient rebâti leur vie après la guerre.
 

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/197566-concours-de-miss-holocauste-en-isra%C3%ABl http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/197566-concours-de-miss-holocauste-en-isra%C3%ABl    

 

ALTERINFO.COM


 

 



   

23:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Israël: l'opération "Retour à la maison" bat son plein

Israël : l’opération « Retour à la maison » bat son plein

 

29/06/2012 — 12h40
JÉRUSALEM (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) - L’opération « Retour à la maison » vise à expulser d’Israël tous les clandestins d’origine sub-saharienne.

Les autorités israéliennes estiment à plus de 60.000 le nombre d’immigrés africains – venus essentiellement du Soudan, du Soudan du Sud et de l’Erythrée – qui se trouvent actuellement illégalement en Israël. Deux cent quarante Sud-Soudanais ont déjà regagné cette semaine leur pays à bord de deux avions affrétés par les autorités de l’Etat hébreu. Le gouvernement ne fait que répondre aux inquiétudes exprimées à de nombreuses reprises par la population juive. Ainsi, en mai dernier, une manifestation contre l’immigration d’origine sub-saharienne, plus violente que les autres, avait dégénéré en pogroms anti-africains dans le sud de Tel-Aviv. Mises à part quelques réticences du côté des associations de droits de l’homme, cette politique reçoit l’approbation d’une très large majorité de l’opinion publique juive.

Rafles policières donc, mais aussi aide au retour… Le ministre israélien de l’Intérieur, Elie Yishaï, a adressé hier un ultimatum aux clandestins originaires de Côte d’Ivoire. « Ils ont jusqu’au 16 juillet pour quitter le pays a ainsi annoncé Elie Yishaï dans un communiqué. Ceux qui partiront avant cette date obtiendront un pécule tandis que les autres seront expulsés ».Le ministre, dirigeant du parti talmudique Shass, a précisé que les Ivoiriens qui partiront volontairement toucheront 500 dollars par adulte (soit 400 euros) et 100 dollars par enfant. Des enfants qui, donc, ne seront pas séparés de leurs parents ! « Il s’agit d’une étape importante pour le rapatriement des clandestins et le retour d’un sentiment de sécurité pour les habitants de localités israéliennes », a souligné le ministre.

Pour le premier ministre Benyamin Netanyahu, c’est carrément le « rêve sioniste » que la présence de ces populations exogènes risquerait de faire disparaître. Et le ministre de l’Intérieur d’appeler : « A protéger le caractère juif et démocratique d’Israël ».

Israël érige également une clôture anti-immigrés à l’ouest du pays…

Déjà expert en matière de construction de mur (ainsi du mur de plus de 700 km qui sépare Israël de la Samarie-Judée, érigé à partir de 2002 sur une idée du travailliste Yitzhak Rabin), l’Etat hébreu édifie actuellement un nouveau mur le long de la frontière égyptienne, celui-ci pour tenter d’empêcher les infiltrations d’immigrés passant par le Sinaï. Quelque 170 km sur les 250 prévus sont déjà construits et l’ouvrage devrait être achevé d’ici la fin de l’année 2012.

Curieusement, ces informations, qui pourraient donner de “mauvaises” idées aux Français et aux Européens, ne font pas les gros titres de la grande presse hexagonale. Un oubli sans doute…

 

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

23:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

L'élégance de Jean-François Copé !


L'élégance de J.F. Copé / Marion Maréchal-Le Pen par khalem2012

Comme l’écrit Philippe Randa dans sa Chronique hebdomadaire :

“Si « l’événement » a été rapporté par quelques journalistes, il n’a guère eu d’échos… et on n’a entendu aucune « chienne de garde » du féminisme, généralement si prompte à réagir contre toute atteinte à l’honneur féminin, dénoncer cette pitoyable attitude où la haine le dispute à la grossièreté, la morgue à la goujaterie, surtout vis-à-vis d’une toute jeune femme sans doute alors quelque peu impressionnée par sa fonction.
Nul sourcilleux démocrate, nul auto-proclamé républicain n’a cru bon de fustiger cette intolérable attitude vis-à-vis d’une élue du suffrage universel.”

D’autant plus que Marion Maréchal-Le Pen représentait en l’occurrence ce jour là, en tant que benjamine et comme le veut le protocole, l’ensemble des élus du peuple à l’Assemblée Nationale.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

 

21:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Démision de l'Eglise pour les jours fériés

Lu sur LSB :

L’Association nationale des directeurs des ressources humaines propose de permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d’autres, à leur convenance. La proposition indique ni plus ni moins que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétienne (jeudi de l’Ascension, lundi de la Pentecôte et Assomption) seraient «banalisés». En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, le lundi de Pâques et la Toussaint comme jours fériés communs.

Présent au congrès, le ministre du Travail, Michel Sapin a recommandé aux entreprises «d’agir sur ce sujet avec beaucoup de prudence».

De son côté, Monseigneur Bernard Podvin, porte parole de la conférence des évêques de France tient un discours maçonnique : «les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d’un calendrier».

«La République est laïque. C’est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c’est certainement une des sources de paix de la société».

 

Contre-info.com

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Carla Bruni-Sarkozy serait de nouveau enceinte à 44 ans

Exclusivité Closer / On pensait qu'elle avait du mal à perdre les derniers kilos de sa grossesse, mais non, Carla Bruni-Sarkozy nous prépare seulement un autre bébé ! L'ancienne Première Dame de France attend donc son troisième enfant à 44 ans. Une nouvelle grossesse tardive qui l'oblige à rester prudente mais qui la rend folle de joie.

 

Depuis de nombreuses semaines, on se demandait pourquoi elle ne parvenait pas à perdre ses rondeurs, à retrouver cette allure élancée à laquelle elle nous avait tant habitués. On restait interloqués par ses vêtements larges, un peu informes, par son nouveau goût pour les tenues de jogging, devenues son streetwear favori. Vous nous l'aviez d'ailleurs fait remarquer dans notre sondage sur le no-look de la chanteuse. Mais comment aurait-on pu imaginer l'inimaginable ? Car vous l'avez bien compris : Carla Bruni-Sarkozy est à nouveau enceinte. Et cela, alors que la petite Giulia vient juste de fêter ses huit mois, le 19 juin dernier…

 

Une grossesse qui tient du miracle, ou plutôt d'un merveilleux hasard pour le couple Sarkozy. Car, comme toute quadra, l'ex-Première Dame qui fêtera ses 45 ans à la fin de l'année avait des probabilités plutôt faibles de mettre en route aussi vite un nouveau bébé, d'autant qu'elle a allaité sa petite fille durant plusieurs mois. Mais ces chances existaient néanmoins. La preuve…

 

Et son petit ventre arrondi -pour la bonne cause-, Carla ne peut aujourd'hui plus le masquer. A l'évidence, elle ne souhaite d'ailleurs pas le faire, comme lors de la projection du documentaire de Bernard-Henri Lévy à Saint-Germain-des-Prés, le 5 juin dernier. Aujourd'hui encore, Carla Bruni-Sarkozy et Nicolas Sarkozy ont pris leur petit déjeuner dans un grand hôtel parisien avec l'opposante birmane Aung San Suu Kyi. L'occasion de voir l'ancienne top model épanouie dans ses vêtements amples.

 

Cette prochaine naissance, Carla Bruni-Sarkozy veut la protéger de toutes ses forces. Car cette grossesse est, comme la précédente, une grossesse tardive, et donc à risque. Elle s'est donc imposée un repos absolu, d'autant que cette nouvelle grossesse la fatigue beaucoup, ce qui est compréhensible, dans ce contexte de deux maternités si rapprochées. Le programme est simple : cocooning en famille ! L'ex-Première Dame allège autant que possible son agenda. Plus d'obligations ni de contraintes, c'est le bon côté d'avoir quitté l'Elysée. Au moment de l'investiture de François Hollande, nous nous demandions ce que le couple Sarkozy allait bien pouvoir faire après avoir quitté l'Elysée… Maintenant nous le savons : pouponner, pardi !

 

Toutes les photos de Carla Bruni-Sarkozy à nouveau enceinte dans votre magazine Closer exceptionnellement en kiosques demain dans certaines régions du Nord de la France et sur iPad dès vendredi à 12h.

 

Toute reproduction interdite sans la mention "Closer".

20:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Ayrault confirme le mariage et l'adoption pour les homosexuels

Gay

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a assuré, vendredi 29 juin, dans un communiqué que le "droit au mariage et à l'adoption pour tous serait institué" au cours du quinquennat, sans toutefois préciser de date.

"A l'occasion de la marche des fiertés organisée samedi, le Premier ministre souhaite réaffirmer que le gouvernement a inscrit à son programme de travail des prochains mois la mise en oeuvre des engagements pris pendant la campagne présidentielle, en matière de lutte contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre", explique Matignon dans un communiqué.

"Le droit au mariage et à l'adoption pour tous sera institué et les outils de lutte contre les discriminations seront renforcés", promettent les services du Premier ministre, sans toutefois préciser la date.

Ce vendredi matin, la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, affirmait dans une interview au "Parisien/Aujourd'hui en France" que le gouvernement allait mettre en place le mariage homosexuel d'ici un an. "Nous avons la volonté de réaliser cet engagement relatif au mariage et à l'adoption pour tous, l'engagement 31 de François Hollande, qui figure dans son calendrier du changement au premier semestre 2013", explique la ministre.

Selon elle, il faudra d'abord consulter le Conseil supérieur de l'adoption puis le Conseil d'Etat pour la rédaction du texte, avant de le soumettre au Parlement. La procédure pourrait donc prendre du temps.

Vers l'adoption

La loi devrait permettre aux couples du même sexe de se marier et d'adopter par la suite. Les parlementaires devront également se pencher sur la question du statut du tiers. Actuellement quand deux personnes homosexuelles sont en couple et que l'un des deux à un enfant, il y a un vide juridique sur le statut du conjoint vis-à-vis de l'enfant.

En revanche Dominique Bertinotti s'abstient de répondre sur la question de l'accès à la procréation médicalement assistée pour les couples du même sexe.

De son côté, Rachida Dati était interrogée sur Europe 1 sur la question. Elle a affirmé que l'UMP "n'a jamais dit non au mariage homosexuel. Il ne faut pas nous prendre pour des réac". Une façon de revisiter l'histoire. En février dernier, Nicolas Sarkozy s'était opposé à la mise en place d'une telle réforme : "En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage".

Changement total de cap donc pour Rachida Dati : "C'est une évidence que les couples homosexuels aient les mêmes droits aujourd'hui", a déclarée la députée européenne. (...) Il faut un débat apaisé et long. C'est important de ne pas dissocier le mariage et l'adoption."


Mariage gay : "on n'a jamais dit non" par Europe1fr  (voir la vidéo)

 

Le nouvel Observateur - 29/06/12

 

20:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Louis Aliot envisage de porter plainte contre Dahan


Aliot : "j'envisage de porter plainte contre... par Europe1fr

19:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Communautarisme : trois jours fériés chrétiens supprimés au nom de la diversité !

Posté par le 29 juin 2012

 

Selon Europe1, l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) va prochainement proposer au ministre du Travail d’échanger trois jours fériés correspondant à des fêtes chrétiennes contre trois jours de congés à poser librement.

L’ANDRH propose de conserver Noël, le lundi de Pâques et le jour de la Toussaint, mais de permettre plus de flexibilité avec le jeudi de l’Ascension, le lundi de Pentecôte et l’Assomption (15 août), afin que les salariés musulmans ou juifs puissent poser ces jours fériés lors des fêtes liées à leur religion.

L’ANDRH préconise une expérimentation, dans un premier temps, pour quelques entreprises volontaires.

Une expérimentation qui, à n’en pas douter, se transformera rapidement en application et favorisera encore un peu plus le communautarisme. » La République ne reconnaît aucune communauté « . C’est le principe que le Front National souhaite voir instaurer au nom de la laïcité. On en est loin malheureusement.

Source

19:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Florian Philippot sur le Pacte budgétaire européen Merkel/Sarkozy/Hollande

Posté par le 29 juin 2012

 

Communiqué de Florian Philippot, porte-parole national du Rassemblement Bleu Marine

François Hollande se livre à une double agression contre les Français au sujet du pacte budgétaire européen :

- D’une part il trahit sa promesse de campagne en ne renégociant pas le Traité que Nicolas Sarkozy avait déjà signé.
Le pacte de croissance qu’il met en avant pour berner l’opinion publique ne contient aucune mesure nouvelle ; c’est un vieux projet de la commission européenne qui ne modifie rien sur le fond. Comme Sarkozy, il se soumet docilement à l’Europe allemande.

- D’autre part il se rend coupable d’un très grave déni de démocratie en refusant de soumettre à référendum un texte aussi essentiel, qui va précipiter encore davantage la zone euro vers le fédéralisme antinational et l’austérité mortifère.

On voit bien le vrai visage de la caste euro-fanatisée au pouvoir : elle fait semblant de s’écharper sur des sujets mineurs, mais dénie aux peuples le droit de décider de leur avenir quand les vrais sujets sont en jeu.

Marine Le Pen et le Rassemblement Bleu Marine entendent bien briser le petit jeu de l’UMP et du PS, qui espèrent pouvoir voter ensemble tranquillement au parlement l’immonde pacte budgétaire européen.

Ils exigent la tenue d’un référendum sur ce Traité.

18:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)