Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1422

  • "Un exode biblique"

    franco-frattini.jpg

    Franco Frattini

    Lors de la présentation du programme des candidats FN aux élections cantonales hier soir à Lyon, Bruno Gollnisch a affirmé que si « Au sud de la Méditerranée, le peuple s’est révolté, il faut qu’en France aussi le peuple se révolte !» Une révolte qui prend la tournure d’un probable cauchemar pour l’Europe qui risque d’être confrontée, -voir nos articles publiés réemment- à un tsunami migratoire. Une hypothèse que le chaos régnant actuellement en Lybie (entre 300 et 650 morts dans les affrontements selon les différents décomptes) renforce singulièrement.

    Dans un entretien publié mercredi par le journal Corriere della Sera, Franco Frattini, le  ministre italien des Affaires étrangères, relève qu’il est « impossible d’imaginer ce qui pourrait arriver en Libye après la chute de Kadhafi ». « Le problème de la Libye est qu’à part Kadhafi, nous ne connaissons rien d’autre. Aucun autre homme politique ou parti. Et actuellement, il est impossible d’imaginer un avenir après lui. »

    La « nature énigmatique » de la Libye empêche tout le monde, et même les pays frères de la Libye comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal, Malte et Chypre, de faire le même type de raisonnement que pour les autres pays d’Afrique du Nord en proie aux révoltes, estime-t-il.

     Si le régime de Mouammar Kadhafi est balayé poursuit M. Frattini, ce sera « un exode biblique, un problème que tout Italien ne peut pas, ne doit pas sous-évaluer ». « Nous savons à quoi nous attendre quand le régime libyen tombera: une vague de 200 000 à 300 000 immigrés. Soit dix fois plus que le phénomène des Albanais dans les années 1990 » estimant que ce sont des estimations basses. Rappelons que l’Italie avait alors envoyé des navires de guerre au large de l’Albanie pour stopper l’afflux de clandestins, avec succès…

    Le ministre italien, précise encore que les migrants susceptibles de débarquer en Europe ne sont pas des Libyens mais plutôt des personnes originaires d’Afrique subsaharienne, qui constituent un tiers de la population de la Libye.

    Le gouvernement Kadhafi avait accepté de signer avec l’Italie un accord de coopération, qui s’est révélé plutôt efficace, dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine. Sera-t-il renouvelé ?

    Blog de Bruno Gollnisch - 23/02/11

  • La fondation Brigitte Bardot (toujours) d'attaque

    fondation-brigitte-bardot.jpg

    Le degré d’élévation d’une civilisation se mesure aussi au  respect de la vie,  non seulement humaine, mais aussi animale et à cette aune, le combat courageux mené par la Fondation Brigitte Bardot s’inscrit parfaitement dans la continuité des valeurs qui sont les nôtres. Mais en France, pays de plus en  plus livré à la dictature des minorités ethnico-religieuses, nos principes mêmes sont foulés au pied, paradoxalement (?) au nom de la « tolérance », du « respect des coutumes »  et de « l’accueil de l’autre ».

    La Fondation créée par « BB » a porté plainte   lundi, contre les  ministres  Brice Hortefeux (Intérieur) et Bruno Le Maire (Agriculture),  accusés  de n’avoir pas respecté  l’article 40 alinéa du code de procédure pénale qui prévoit de «  donner avis sans délai au procureur de la République (…) et aux magistrats » dès qu’ils ont eu connaissance d’un délit.

    En l’espèce, ce « délit »  concerne le non respect de  l’obligation d’étourdissement des animaux abusivement « contournée », au nom de préceptes religieux juifs et musulmans. Selon l’association, habituellement  consentie dans le cadre de l’abattage rituel de nature religieuse, cette dérogation ferait l’objet d’une utilisation abusive à grande échelle et pénalement répréhensible. Brigitte Bardot estime donc que MM. Hortefeux et Le Maire sont pleinement  complices de cette situation en ne  retirant pas  leur autorisation à certains abattoirs pratiquant des abattages rituels sans étourdir l’animal au préalable.

    Dans un communiqué  BB a rappelé que l’absence d’étourdissement  était un acte  « cruel » qui fait  souffrir « de manière inacceptable les bêtes ».  « Jusqu’à 60% de la viande issue d’animaux abattus selon le rite musulman et plus de 70% de la viande issue du rite juif se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs »poursuit-elle encore.

    Nous évoquions le 20 janvier  les chiffres précis donnés  la Fondation Brigitte Bardot selon laquelle  plus de 60% des ovins-caprins, 28% des gros bovins et 43% des veaux seraient ainsi abattus sans étourdissement (toutes religions confondues).

    Les  religions juives et musulmanes ont en effet  obtenu en France  une dérogation à  une directive européenne obligeant à l’étourdissement préalable de l’animal abattu. Il est en tout cas inacceptable que les « chrétiens » ou plus largement  toutes les personnes sensibles à la condition animale, ne soient pas avertis des conditions d’abattage de l’animal qu’ils consomment.

    Blog de Bruno Gollnisch - 23/02/11

  • Marine Le Pen invitée de LCI

    24/02/11

  • Ascension du FN: Marine passe à 22%!

    BVA d’Orange, L’Express et France Inter publient le dernier baromètre de la côte d’influence des personnalités en février 2011.

    A la question, « Pour chacune des personnalités suivantes, souhaitez-vous qu’elle ait davantage d’influence dans la vie politique française ? (Évolution depuis décembre 2010) » : Marine Le Pen continue sur sa lancée et gagne 3 points de plus pour atteindre le seuil des 22 % !


    La côte d’influence des personnalités de droite auprès des sympathisant de droite : Marine Le Pen passe à 43 % et  enregistre la plus forte progression à droite en gagnant 14 points !

    le scénario d’un 21 avril à l’envers, avec une candidate du FN et un candidat socialiste prend davantage de sens.

    Découvrez l’intégralité du baromètre ici

    Nations Presse Info - 24/02/11

  • Immigration: Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil (93), dit que Marine Le Pen a raison


    Xavier Lemoine - 22 février 2011
    envoyé par herstalle. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

    Nations Presse Info - 23/02/11

  • Libye: seule la région de Tripoli resterait aux mains de Khadafi

    Cliquez sur le lien pour lire l'article du Parisien:

    http://www.leparisien.fr/crise-egypte/en-direct-libye-seule-la-region-de-tripoli-resterait-aux-mains-de-kadhafi-23-02-2011-1328040.php

    23/02/11

  • Marine Le Pen s'adresse aux fonctionnaires


    Marine Le Pen s'adresse aux fonctionnaires
    envoyé par polecom. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

    NPI - 23/02/11

  • Lille: le corps repêché dans la Deûle est celui de Thomas Ducroo, disparu depuis le 5 février

    Deüle.jpg

    A la vue du corps, la petite amie de Thomas Ducroo s'est effondrée dans les bras des pompiers. Depuis mardi, les enquêteurs en charge de l'affaire des disparitions inquiétantes à Lille sondent la Deûle. Leurs recherches ont rapidement porté leurs fruits puisque des plongeurs de ce groupe composé d'une trentaine de pompiers et gendarmes ont repêché le corps d'un homme en fin de matinée à hauteur d'un pont dans l'ouest de la ville. Un périmètre de sécurité a été installé tout autour du lieu, des bâches ont été hissées afin d'occulter la sortie du corps aux regards des passants.

    3 disparitions inquiétantes

    Il s'agit donc de Thomas Ducroo disparu le 5 février vers 3 heures du matin après une soirée chez des amis dans le Vieux-Lille. Des papiers d'identité ont été retrouvés. Cette disparition est la troisième que connaît Lille ces derniers mois.

     Jean-Mériadec Le Tarnec, 22 ans, n'a pas donné signe de vie depuis dimanche 20 février. Lui aussi rentrait de soirée lorsqu'on l'a vu pour la dernière fois vers 6h30.

    Signe inquiétant, au mois d'octobre le corps de John Ani, 33 ans, disparu dans le même périmètre et aux mêmes horaires que les deux autres avait été retrouvé dans la Deûle lui également. Son corps portait des traces des griffures au visage et une plaie à la lèvre.

    Rien, pour le moment, ne permettrait d'établir un lien entre les trois affaires...

  • Libye: "Benghazi, Tobrouk et Derna sont libres"

    Cliquez sur le lien pour lire l'article du Parisien:
    L'Europe du Sud s'attend à une déferlante de 200.000 à 300.000 Libyens, sinon plus...
    23/02/11

  • Loppsi 2: l'arme létale de la pensée unique?

    Après un an de débats, le projet loi « d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure », dit Loppsi 2, a été définitivement adopté le 8 février par le Parlement. Fixant les grandes orientations des forces de l’ordre pour les années à venir, le texte a été l’objet de vifs échanges entre la majorité et l’opposition. La droite n’y voit qu’un texte « pragmatique » et « ambitieux ». Mais les malfrats peuvent être sereins : car derrière le rideau de fumée sécuritaire, Loppsi 2 s’attaque d’abord à notre liberté… d’expression.

    Texte phare du quinquennat de Nicolas Sarkozy en matière sécuritaire, Loppsi 2 aura mis quatre ans à être adoptée par le Parlement. C’est Michèle Alliot-Marie qui avait commencé les travaux fin 2007 avant de passer le relais à son successeur place Beauvau, Brice Hortefeux. La version définitive adoptée le 8 février a subi quelques modifications après le discours de Nicolas Sarkozy à Grenoble en juillet dernier. Et si le texte recouvre des domaines aussi différents que la cybercriminalité, les fichiers policiers, la vidéosurveillance, les supporters ou encore le permis à points, Loppsi prend bien soin de ne pas s’attaquer à la racine de la délinquance, l’immigration par exemple.

    D’ailleurs, le volet « justice » de Loppsi 2 ne propose que quelques ajustements aux lois déjà existantes : peine plancher – entre dix-huit mois et deux ans  – pour des violences aggravées passibles de sept à dix ans de prison, allongement de la période de sûreté pour les meurtriers de personnes dépositaires de l’autorité publique et extension de la surveillance judiciaire, notamment via le bracelet électronique.

    Une seule mesure va réellement dans le bon sens : celle donnant la possibilité pour un jury d’assises de prononcer une peine d’interdiction du territoire contre un criminel étranger.

    Car outre le fait que ces mesures semblent dérisoires face à l’explosion de la délinquance, Loppsi 2 pose un problème éthique : peut-on, au nom de la lutte contre l’insécurité, promouvoir un système de surveillance généralisé ? Autrement dit, doit-on sacrifier la liberté ? La réponse de Bruno Gollnisch, que l’on ne peut guère soupçonné de dérive gauchisante est claire : « Loppsi 2 rend visible des dérives inquiétantes dans le contrôle et le flicage du citoyen lambda. » Avec Loppsi 2, c’est moins de liberté pour au moins autant d’insécurité !

    De faux prétextes pour un vrai flicage

    L’un des cibles prioritaires de ce texte est en effet Internet. En quelques années, la toile est devenue l’un des derniers espaces de liberté dans les démocraties occidentales et un véritable contrepoids face aux intoxications médiatiques. Alors Nicolas Sarkozy, avec Loppsi 2 qui vient s’additionner à la loi Hadopi, réalise un peu plus son rêve de « civiliser » internet. Et sous couvert de lutte contre la pédopornographie « en augmentation constante sur internet », l’Etat essaie un peu plus de contrôler la toile.

    Ainsi, si on peut se féliciter de l’obligation faite aux fournisseurs d’accès de bloquer les images à caractère pédophile, il ne faut pas être naïf. Au delà des sites pédophiles, il s’agit avant tout d’une « reprise en main politique d’Internet » comme le souligne l’organisation à la pointe de la lutte contre Loppsi 2, la Quadrature du Net [1]. La manière dont sera appliquée l’article 4 de Loppsi laisse en effet songeur : les sites incriminés le seront par une « autorité administrative », comme l’Office de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication, et ceci sans aucune décision préalable d’un juge ! La « liste noire » des sites à filtrer restera secrète, et rien ne garantira que seuls les sites pédopornographiques y figureront et que l’Etat ne profitera de cette mesure pour censurer quelques sites politiques trop véhéments à son encontre.

    Car ce qui inquiète de nombreux professionnels d’internet, c’est que l’article 4 de Loppsi 2 modifie l’article 6 de la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN). Ce dernier oblige les « personnes dont l’activité est d’offrir un accès à des services de communication au public en ligne » à « concourir à la lutte contre la diffusion » de contenus faisant « l’apologie des crimes contre l’humanité, de l’incitation à la haine raciale ainsi que de la pornographie enfantine ». Et là, sans décision judiciaire on tombe dans l’arbitraire le plus total, car en refilant la patate chaude de la gestion des contenus illicites, non plus à la justice, mais aux fournisseurs d’accès et aux « autorités administratives », les abus de censure risquent d’être nombreux ! Et il y a fort à parier que les sites tout simplement politiquement incorrects seront les premières victimes (comme récemment Fdesouche et Novopress).

    Pour les fournisseurs d’accès à internet, l’équation est simple : tout ce qui ne va pas dans le sens de la pensée unique sera suspect et donc susceptible d’être interdit. D’ailleurs, l’article 34 de Loppsi 2 permet désormais aux enquêteurs de participer « sous un pseudonyme aux échanges électroniques », en clair d’infiltrer les forums de discussion et d’échanger des courriels avec les auteurs de messages faisant l’apologie d’actes terroristes sur Internet ou incitant « au racisme, à la discrimination, au sexisme ou à l’homophobie ». Les enquêteurs auront tout pouvoir pour traquer les auteurs de tels messages et les faire condamner.

    Julien Roussel


    [1] www.laquadrature.net/fr
    Voir aussi « Touche pas à mon Net » :
    www.touchepasamonnet.com

     

    Article extrait du numéro 2500 de l’hebdomadaire Minute à paraître demain


    [cc] Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
    [http://fr.novopress.info]

     23/02/11

  • Les étranges disparitions de Lille - Un deuxième corps retrouvé dans la Deûle

    Les équipes de recherches qui sondent la Deûle depuis ce matin; dans le cadre de ces disparitions  ont trouvé un corps dans l'eau. Les plongeurs avaient commencé leurs recherches mardi, au niveau de l'écluse.
    Les enquêteurs de la police judiciaire sont sur place. Un large périmètre de sécurité a été mis en place. Des bâches ont été sorties. L'identité de la personne repêchée n'est pas encore connue. «Le corps a été retrouvé un peu avant midi», ont indiqué les pompiers. Selon une source proche de l'enquête, ce corps est vraisemblablement celui de Thomas Ducroo, 26 ans, disparu le 5 février à Lille après avoir passé la soirée dans un bar de la ville.

    C'est le deuxième corps qui est retrouvé.  Un jeune homme de 33 ans qui avait été porté lui aussi disparu dans le vieux Lille en octobre dernier avait été lui aussi retrouvé mort cinq jours après sa disparition. Son corps avait aussi été repêché dans la Deûle.

    Jean-Mériadec Le Tarnec, un étudiant de 22 ans en troisième année de droit à l'université catholique a lui disparu dimanche alors qu'il revenait d'une soirée qui avait été organisée chez des amis et rentrait chez lui, dans le Vieux-Lille. Il a été vu pour la dernière fois vers 6h30 au niveau du square Daubenton, dans le quartier Vauban. Il se dirigeait vers son logement de la rue Doudin. Il reste toujours introuvable.
     
    23/02/11

  • Khadafi va "combattre jusqu'au dernier souffle"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Qui a dit?

    " Khadafi voulait un Proche-Orient sans Israël, il y aura une Libye sans Khadafi "

  • Deux navires de guerre iraniens ont traversé le canal de Suez

    bateau iranien.jpg

    Deux navires de guerre iraniens ont pénétré dans le canal de Suez, mardi 22 février à l'aube, pour passer en mer Méditerranée, a indiqué une source de l'Autorité du canal.

    Un responsable du Conseil suprême de l'armée égyptienne a déclaré lundi soir, à la chaîne de télévision égyptienne privée Dream, que l'autorisation avait été donnée en vertu de la Convention de Constantinople, datant de 1888 et qui autorise le passage de navires militaires par le canal de Suez.


    Les bâtiments en question sont le Kharg, un navire de ravitaillement et de soutien de 33 000 tonnes, et l'Alvand, une frégate de patrouille. Le Kharg a un équipage de deux cent cinquante personnes et peut accueillir jusqu'à trois hélicoptères. L'Alvand est armé de torpilles et de missiles antinavires.


    La frégate et le navire ravitailleur sont les deux premiers bâtiments de guerre iraniens à franchir le canal, qui relie la mer Rouge à la Méditerranée.


    Le Conseil suprême des forces armées, qui exerce le pouvoir en Egypte depuis la démission du président Hosni Moubarak, a autorisé le passage des deux navires.


    D'après une source diplomatique iranienne, les deux bâtiments doivent effectuer une visite "de routine" de quelques jours en Syrie.

    Agence IRNA - Téhéran - 22/02/11

     

  • Quand Boillon défendait...Kadhafi


    Boillon défend Kadhafi (C+)
    envoyé par LePostfr. - L'actualité du moment en vidéo.

    Boris Boillon était alors ambassadeur en Irak

    (Sur Canal+ le 25 novembre 2010)

    LE POST - 22/02/11

  • LCI - Jean-Marie Le Pen est l'invité politique de Christophe Barbier

    22/02/11

     

  • La diplomatie de l'argot, par Gilbert Collard

    collard.jpg

    Libres propos de Gilbert Collard

    Voici les faits : au cours d’un déjeuner avec plusieurs journalistes tunisiens, l’ambassadeur de France, interrogé sur l’attitude française pendant la révolution, s’est énervé, dans un style plus quai des Orfèvres que quai d’Orsay : « N’essayez pas de me faire tomber sur des trucs débiles », « c’est lamentable, c’est nul ! » Le ton hautain était celui du directeur de l’ORTF congédiant un Zitrone transi ! Au temps béni du gros Léon, You tube n’existait pas… Filmée, la scène se retrouve sur internet et révèle, outre, l’outrecuidance du diplomate, simplement sa grossièreté, plus grave, beaucoup plus grave, sa disette de mots. Revoyez Mitterrand, le grand méchant loup menteur, aux dents limées, s’offusquant des questions sur d’éventuelles écoutes ordonnées par l’Élysée ; il restait bien élevé, ce qui ne l’empêchait pas d’envoyer balader son monde à coup de subjonctif dans le cul !

    L’ambassadeur, s’il parle bien l’arabe, baragouine surtout le sarkosisme, mais pas le français châtié qui châtie parfois, mais toujours poliment, à l’ancienne, quoi ! Aujourd’hui, c’est cela la voix de la France, des borborygmes d’adolescents agressifs. On est loin de Claudel et de Perse. Et l’on ose sanctionner un professeur qui, en Égypte, brandissait une pancarte : « Casse–toi, pauvre con ! »

    L’ambassadeur de France en Tunisie, Boris Boillon, est un vrai diplomate, comme on en voit, les bons soirs, aux guignols de l’info ; un chef d’œuvre de tact, de bonne éducation, un vrai représentant de notre nouvelle parole politique, initiée au sommet sonore de l’État par l’anacoluthe chronique du discours agité, saccadé, quelquefois vulgaire, du chef de l’État.

    On retrouve, dans le bagage culturel de notre ambassadeur mimétique, le vocabulaire de son maître : trucs, débiles, lamentables, nuls… Qui dit mieux ? Celui qui dit : « Casse–toi, pauvre con ! » Du coup, l’ambassadeur qui imite le ton et les mots du président, a été obligé de présenter de plates excuses aux journalistes tunisiens. Et les Français qui passent par le truchement de leur ambassadeur pour des ploucs, ils n’auraient pas droit, un peu, à des excuses ? En tout cas, au Moyen-Orient, notre diplomatie est exemplaire dans l’art de déplaire.

    Nations Presse Info - 22/02/11

  • Kadhafi menace de "purger la Libye maison par maison"

    1326938_kadhfiok_640x280.jpg

    (Cliquez sur la photo)

    Mouammar Khadafi est déterminé à rester à la tête de la Libye. C'est ce qui ressort de l'allocution de ce mardi après-midi à la télévision d'Etat. Il promet une «nouvelle administration, de nouveaux comités» mais aussi une répression plus féroce encore, évoquant un Tiananmen libyen (NDLR : la place au centre de Pékin symbole de la révolte étudiante en 1989).

  • Afghanistan: l'hécatombe continue - Clément Chamarier est tombé au combat à 19 ans

    chamarier-clement-257207-jpg_146352.jpg

    Le 19 février 2011, un militaire français est décédé après avoir été blessé lors d’une action de harcèlement sur son convoi, dans la région de Kapisa. Clément Chamarier est le 54e militaire français tué en Afghanistan, le deuxième depuis le début de l’année. Il aurait eu 20 ans, le 6 avril prochain.

    Chasseur de première classe au 7e Bataillon de Chasseurs Alpins (7e BCA) de Bourg Saint-Maurice, Clément Chamarier y était déployé, samedi, en soutien à une opération de sécurisation avec l’Armée nationale afghane (ANA).

    Mais vers 20 h 30, alors que son unité se désengageait et que le convoi blindé roulait pour rejoindre la base française de Moralès-Frazier à Nijrab, la colonne a été attaquée près de Landarkhel.

    Pris pour cible, le Véhicule de l’avant blindé (VAB) à bord duquel se trouvait le jeune militaire a reçu de plein fouet une roquette antichar. Mortellement touché, Clément Chamarier est décédé sur place. Très gravement blessé à bord du même véhicule, un caporal du 132e bataillon cynophile de l’Armée de terre devait être finalement rapatrié vers Paris après avoir été évacué d’urgence sur l’hôpital militaire de Kaboul. Plus légèrement touché, un caporal du 7e BCA a été soigné sur les lieux.

    Contrairement aux usages établis, le site de la Présidence n’a fait aucun communiqué préalable à l’affichage sur le site du ministère de la Défense… Alors que les médias publient déjà l’identité du chasseur alpin, victime de cette embuscade.

    RIP

    Source

    Novopress - 21/02/11