Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2016

La sortie remarquée du républicain Steve King sur les non-Blancs et leur « contribution » à la « civilisation »

http://www.fdesouche.com/749759-la-sortie-remarquee-du-re...

+VIDEO

04:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Attaque terroriste à Nice: ce qu'ils ne vous disent PAS

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/19-07-2016/attaque-terrori...

+ VIDEO

04:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Après l’attentat de Nice : un dessin de Raymond Burki

 Partager sur Facebook Tweeter

 

19/07/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Sur sa page Facebook, le dessinateur vaudois Raymond Burki a publié ce dessin, sobrement intitulé « L’après Nice ». Tout commentaire serait superflu.

!cid_ii_156054ec2ef77e0a.jpg l'après-nice.jpg

04:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Italie : 2 500 migrants africains secourus aujourd’hui en Méditerranée

1607200241390097.jpg

 

23h12

Plus de 2500 migrants embarqués sur des bateaux bondés ont été recueillis mardi au large des côtes libyennes et un corps a été repêché, ont fait savoir les gardes-côtes italiens.

 

Trois navires de la marine italienne ont pris part à l’opération de sauvetage. Des bâtiments britanniques et espagnols de l’opération européenne « Sophia » ont eux aussi participé au sauvetage. [...]

Le Figaro

03:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Une mère et ses filles agressées à coups de couteau pour leur tenue trop légère (MàJ : le préfet dément)

 

13h27

A la fin de la conférence de presse, le procureur de la République Raphaël Balland a tenu à démentir la « rumeur » sur le mobile qui a poussé l’auteur présumé à agresser les quatre victimes. « Je tenais à démentir la rumeur qui court car en aucun cas cet homme a eu de tels propos sur les faits que l’agression serait motivée par les tenues vestimentaires des victimes, court-vêtues ou autres ».

(…) Le Dauphiné


Selon les informations recueillies par iTÉLÉ, l’agresseur a d’abord poignardé les trois filles devant leur bungalow, avant de pénétrer dans l’habitation et de s’en prendre à la mère. L’homme de 37 ans, musulman pratiquant, connaissait la famille. Il logeait dans le bungalow voisin avec sa femme. La cohabitation s’était jusqu’ici déroulée sans problème. L’agresseur, né au Maroc, est connu de la justice pour des faits de délinquance remontant à plus de dix ans. Le parquet de Gap a ouvert une enquête en flagrance, confiée aux gendarmes de la Brigade de recherche (BR) de Gap et à la Section de recherche (SR) de Marseille.

(…) Itélé


Leur agresseur présumé, Mohamed B., âgé de 37 ans, aurait agi possiblement pour un motif religieux. Il leur aurait en effet reproché leur tenue trop légère. Le procureur de la République de Gap a cependant indiqué à l’AFP que le motif de l’attaque était encore « très flou ». La mère et sa fille de 14 ans ont été grièvement blessées et transportées par hélicoptère à Gap pour y être hospitalisées.

Inconnu des services de renseignement

Le pronostic vital de la fillette de 8 ans est engagé, son état de santé étant jugé très inquiétant par les médecins. Selon Edmond Francou, le maire de la commune, cité par Reuters, la fillette souffrirait d’un poumon perforée. L’état de santé du troisième enfant n’est pas jugé inquiétant.

L’agresseur présumé est en garde à vue. Selon nos informations, il est inconnu des services de renseignement et n’est pas fiché S. Les gendarmes de la section de recherches de Marseille sont chargés de l’enquête.

(…) TF1

03:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La vidéo du réfugié afghan: « Nous allons prendre votre terre et nous vivrons dans vos maisons »

http://lesobservateurs.ch/2016/07/19/video-refugie-afghan...

 

a-MUHAMMAD-RIYAD-640x468-448x293.jpg

 

 

 

02:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Donald Trump officiellement désigné candidat du parti républicain à la Maison Blanche

Capture.PNG Trump XXX.PNG

 

Le milliardaire acceptera formellement cette investiture jeudi, lors d’un grand discours à Cleveland, en clôture de la convention du parti républicain.

Le milliardaire Donald Trump sur la scène de la convention du parti républicain, à Cleveland (Ohio, Etats-Unis), le 18 juillet 2016.

Francetv info

Mis à jour le , publié le

 

Le résultat ne faisait guère de doute, mais c’est désormais officiel : Donald Trump sera le candidat républicain à la Maison Blanche en novembre prochain. Les délégués du parti, réunis à Cleveland (Ohio, Etats-Unis), ont officiellement investi le milliardaire, mardi 19 juillet. Il acceptera formellement cette investiture jeudi, lors d’un grand discours.

A l'intérieur de la Quicken Loans Arena, où se déroule la convention, la tradition a été respectée. Un à un, les représentants des 56 Etats et territoires américains ont pris la parole. D'abord pour vanter leurs fiertés locales — le boeuf du Nebraska ou le Pinot noir et les noisettes de l'Oregon par exemple —, puis pour officialiser leur vote.

"Félicitations papa !"

Donald Trump a dépassé la majorité des délégués lors du passage de son Etat, New York, dont les résultats ont été annoncé par son fils. "Félicitations papa, je t'aime", a lancé Donald Trump Jr., avant que les notes de New York, New York ne résonnent dans la salle.

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Deux soldats français des forces spéciales tués en Libye

5980265_libye-new_1000x625.jpg soldats tués en Lib ye.jpg

>International|19 juillet 2016, 22h50 | MAJ : 20 juillet 2016, 0h02|3

 

  

Leur présence dans l’est de la Libye n’était plus vraiment un secret depuis le printemps. Deux soldats des forces spéciales françaises ont été tués dimanche lorsque l’hélicoptère qui les transportait a été abattu par une milice de Benghazi.

 

Selon l’agence américaine Associated Press, qui cite des militaires libyens, c’est un missile sol-air et des tirs d’armes lourdes qui ont touché l’appareil.

 

Déployés discrètement afin d’appuyer l‘Armée nationale libyenne (ANL) du Général Khalifa Haftar, ces éléments étaient chargés de combattre la branche libyenne de Daech dans l’est du pays. Ils forment également les membres de l’ANL.

 

Le ministère de la Défense a refusé de commenter cette information classée en théorie Secret Défense. «Nous n'avons pas d'information là-dessus», a indiqué le porte-parole de l'Etat-major des armées, sollicité par «Le Parisien - Aujourd'hui en France».

 

  leparisien.fr

01:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Attaque en Allemagne : Daech diffuse une vidéo de revendication du jeune Afghan

5979601_twitter-david-thomson_1000x625.jpg afghan.jpg

 

>Faits divers|Victor Fortunato |19 juillet 2016, 12h34 | MAJ : 19 juillet 2016, 18h46|38

Lundi en Allemagne, ce jeune Afghan demandeur d'asile de 17 ans, répondant au nom de Riaz A., a attaqué à la hache des passagers dans un train et a fait quatre blessés graves, dont deux entre la vie et la mort.

(Capture Twitter David Thomson.)
1/2
 
Victor Fortunato
 
Faits diversAllemagneAttentatDaechBavièreWurtzbourg
 

Après la France, «le terrorisme de proximité», terme employé par le procureur de Paris François Molins pour qualifier l'attentat de Nice, a frappé à son tour l'Allemagne lundi soir. Un jeune Afghan de 17 ans, répondant au nom de Riaz A., armé d'une hache et d'un couteau a semé le terreur et fait quatre blessés graves, dont deux restaient ce mardi entre la vie et la mort dans un train et un autre durant sa fuite.

 

Daech a revendiqué l'attentat mardi matin et a ensuite diffusé une vidéo de l'auteur proférant des menaces contre les pays «infidèles» avant l'attaque. Dans cette vidéo sous-titrée en arabe diffusée sur Amaq, l'agence de presse liée à l'EI, le jeune Afghan, présenté sous le nom de «Muhammad Riyad», apparaît avec un couteau à la main, annonçant en langue pachto qu'il allait mener une «opération» en Allemagne et se présentant comme un «soldat du califat». Il s'agit d'une première pour ce pays, jusqu'ici épargné par les attentats islamistes de grande ampleur.

     

L'attaque revendiquée très rapidement par Daech. L'organisation de l'Etat islamique a affirmé mardi matin que le jeune demandeur d'asile de 17 ans était un de ses «combattants», selon l'agence Amaq liée à Daech. «Il a mené cette opération en réponse aux appels à viser les pays de la coalition (dirigée par Washington) qui combat l'EI» en Syrie et en Irak, a affirmé Amaq.

Capture.PNG Afghan Daech.PNG

 

 

Un drapeau de l'organisation EI, «fabriqué artisanalement», a été retrouvé dans la chambre du jeune Afghan, qui a été tué par la police après avoir pris la fuite, a annoncé de son côté le ministre de l'Intérieur régional de Bavière, Joachim Herrmann. Tout en se montrant prudent sur les motivations du jeune homme arrivé il y a plus d'un an en Allemagne en tant que «mineur non accompagné», il a également expliqué que selon un témoin, l'assaillant avait crié «Allah Akbar» (Dieu est grand) avant de commettre ses forfaits.

 

La police a également découvert dans la chambre de Riaz A. un texte pachtoune en cours d'examen, semblant montrer «qu'il s'agit de quelqu'un qui s'est radicalisé tout seul récemment» comme cela a pu être le cas à Nice pour Mohamed Lahouaiej Bouhlel, selon Joachim Herrmann. «Le texte évoque la vie des musulmans, dit que les musulmans doivent se défendre et s'affirmer» et paraît contenir un «message d'adieux» à son père, selon lui. L'auteur des agressions écrit notamment : «A présent, je prie pour pouvoir me venger de ces mécréants et aller au ciel.» Son entourage le décrit pourtant comme un musulman pratiquant, qui allait à la mosquée pour les fêtes religieuses, mais «pas comme un radical ou un fanatique».

 

Toutefois, a jugé le ministre, il faut maintenant «soigneusement enquêter» sur les motivations du demandeur d'asile. «Il était seul dans le train. Il a commis les faits tout seul», a ajouté le ministre. L'Afghan, qui a déposé une demande d'asile en Allemagne l'an dernier, n'était pas connu des services de renseignements. Il vivait depuis environ deux semaines dans une famille d'accueil de la localité d'Ochsenfurt, voisine de l'endroit où se sont déroulés les faits.

 

Une véritable «scène de boucherie» à l'intérieur du train. Lundi soir vers 21 h 15 locales, le jeune Afghan a grièvement blessé à coups de hache et de couteau quatre passagers d'un train régional assurant une liaison entre les villes de Treuchtlingen et Wurtzbourg en Bavière (sud). «Au moins deux» d'entre eux sont «en danger de mort», a déclaré Joachim Herrmann à la chaîne de télévision publique ZDF. Les quatre personnes blessées sont originaires de Hong Kong, selon les autorités chinoises, et cinq membres d'une même famille au total ont été attaqués. Ont-ils été visés spécifiquement ? «Cette famille s'est trouvée par hasard en premier sur son chemin, il ne semble pas qu'elle ait été attaquée spécifiquement», selon le ministre.

 

Plusieurs personnes étaient en état de choc. Un riverain, qui a pu monter à bord du train, a décrit une «scène de boucherie» à l'intérieur des rames, selon l'agence de presse DPA. La voiture du train portait des traces de sang et des pansements abandonnés sur place par les équipes de secours. L'agresseur s'était rendu aux toilettes et en était ressorti en se précipitant sur les passagers muni d'une hache et d'un couteau, frappant «de toutes ses forces» à la tête, selon le ministère bavarois de l'Intérieur. Lorsque des passagers ont réussi à tirer le signal d'alarme et à faire arrêter le train, le jeune Afghan en est descendu. Il s'est rendu à pied dans la localité voisine et a frappé une autre personne se trouvant sur son chemin, avant d'être localisé par la police. Celle-ci a dit l'avoir tué alors qu'il s'élançait vers elle avec ses armes.

    


L'Allemagne jusqu'ici épargnée par les attentats djihadistes. L'Allemagne n'a jusqu'à présent pas été touchée par une attaque djihadiste de grande ampleur, contrairement à ses voisins français et belge, mais les autorités ont, à de nombreuses reprises, fait savoir qu'elle pouvait être une cible.

 

Jusqu'à présent, seules des agressions isolées liées au djihadisme ont eu lieu. Une attaque au couteau a été perpétrée contre un policier par une adolescente de 15 ans en février à la gare de Hanovre (nord). L'enquête a démontré depuis la motivation islamiste de cette jeune fille. En septembre 2015, un Irakien de 41 ans en liberté conditionnelle après avoir purgé une peine pour appartenance à une organisation «terroriste», a été tué par la police après avoir blessé au couteau une policière à Berlin. Et en août 2015, deux combattants germanophones revendiquant leur appartenance à Daech avaient pour leur part menacé dans une vidéo l'Allemagne et la chancelière Angela Merkel.

 

Le pays a accueilli l'an dernier plus d'un million de demandeurs d'asile, dont un bon nombre fuyant les conflits en Syrie et en Irak. Cet afflux soulève de profondes inquiétudes dans la population, qui profitent à la droite populiste. Le ministre fédéral de l'Intérieur, Thomas de Maizière s'est dit choqué «par cet acte gratuit de violence», survenant peu de temps après l'attentat de Nice en France, et a promis de tout faire pour assurer la sécurité de la population.

 

Malgré le statut de demandeur d'asile de l'auteur de l'attentat de Wurtzbourg, les responsables politiques se sont gardés mardi d'alimenter la polémique autour de la politique d'ouverture généreuse d'Angela Merkel aux migrants en 2015. Le ministre de l'Intérieur de Bavière, pourtant membre d'un parti très conservateur, la CSU, en pointe dans les critiques contre la chancelière, a refusé de faire un amalgame. «On ne peut pas nier qu'il se soit agi d'un réfugié mais nous ne devrions pas en tirer un jugement simpliste concernant les demandeurs d'asile», a-t-il dit.

 

LE PARISIEN

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Attentat de Nice : vous voulez des noms ?

 

presidents.jpg

 

Je doute que ces noms ne leur plaisent, aux autorités, en tout cas à la tête de l’État, aussi bien coiffée, teinte, permanentée soit-elle.

image: http://1.gravatar.com/avatar/189b46b990b0befdfd69fb8283bb7dca?s=320&d=mm&r=g

Publicitaire, écrivain
 
 
 

Dans un premier temps, nous explique-t-on, les enquêteurs vont s’attacher à déterminer si le chauffeur de la promenade des Anglais a agi seul, en « loup solitaire », ou s’il a disposé d’un quelconque soutien logistique, plus largement bénéficié de quelque complicité.

Un soutien logistique, des complicités ? J’ai bien des noms à leur donner, aux enquêteurs, aux autorités, et pas des noms de simples complices, de simples figurants ou même exécutants, non, le nom des véritables responsables de la situation, le nom des instigateurs, le nom des chefs qui, depuis maintenant plus de quarante ans, dirigent les opérations, méticuleusement, le nom de ceux qui, depuis maintenant plus de quarante ans, avec un acharnement confondant dans l’aveuglement ou le cynisme, ont poussé notre pays là où il est aujourd’hui, dans cette ténébreuse impasse, ce coupe-gorge, dans lequel ils nous ont conduits… le nom de tous ceux qui, depuis maintenant plus de quarante ans, s’ingénient à faire de cet ex-si beau pays une nouvelle Arménie, un nouveau Liban, un nouveau Soudan, un nouveau Kosovo… le nom des « cerveaux » !

Dois-je m’expliquer sur le besoin que je ressens de flanquer de guillemets le mot cerveaux ?

Seulement voilà : je doute que ces noms ne leur plaisent, aux autorités, en tout cas à la tête de l’État, aussi bien coiffée, teinte, permanentée soit-elle. Je doute que la tête de l’État n’en fasse grand cas, et pour cause : depuis plus que quarante ans maintenant, elle et ses prédécesseurs préfèrent de beaucoup s’en prendre aux seconds, aux ultimes couteaux, aux hommes de main, aux insignifiants, au menu fretin plutôt qu’aux grands requins… depuis plus que quarante ans maintenant, elle et ses prédécesseurs préfèrent de beaucoup se récrier contre ces créatures décérébrées, confites de frustration et de haine, sanguinaires jusqu’à l’extrême, qu’eux seuls pourtant ont créées, de toutes pièces ou presque et par ghettos entiers, à grands coups d’immigration incontrôlée, entre autres, de droit du sol, de regroupement familial, de « collège unique » et de télé-réalité…

Depuis plus que quarante ans maintenant, nos dirigeants préfèrent – et pour cause – feindre d’agir, de réagir, face aux micros, aux caméras, prendre des postures, des photos, des airs abattus lors des commémorations, plutôt que de s’en prendre à eux-mêmes, de se remettre en cause, enfin ! de tourner leur index accusateur, aussi bien verni, limé, manucuré soit-il, vers leur propre incurie, leur fanatisme idéologique et ses dramatiques conséquences, leur criminelle imprévoyance ou lâcheté, leur extrémisme.

Depuis plus de quatre décennies maintenant, nos dirigeants jugent plus prudent – et pour cause – de jouer la comédie, de gesticuler avec de grands cris autour des symptômes de la maladie, plutôt que de s’attaquer au virus. Ils savent, d’instinct, ils sentent trop bien, qu’un vaccin les éliminerait.

Les noms ? Vous les connaissez, Français, allons ! Nous les connaissons tous. Allumez votre télé, regardez dans la tribune, derrière les chrysanthèmes – les anciens sont de la partie, même le vieil Auvergnat venu contempler chon œuvre -, voyez par-dessus l’alignement toujours plus grand des cercueils, devant l’écran géant où défilent, toujours plus nombreuses, les photos de leurs victimes, ces mines compassées… Ça y est ? Vous les reconnaissez ?


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/maximesentence/attentat-de-nice-vous-voulez-des-noms,272250#8TOdGmPLdt6qRkWm.99
 
BV

00:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

19/07/2016

JOURNAL TVLibertés DU 19 JUILLET 2016: Terrorisme / Bataclan : l’antre de la torture ?

A voir absolument

22:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Robert Ménard : « Non aux détenteurs de la double nationalité dans la réserve opérationnelle ! »

 

Maire de Béziers

Ancien journaliste, fondateur de Reporters sans frontières et de Boulevard Voltaire

image: http://ws.assoc-amazon.fr/widgets/q?_encoding=UTF8&Format=_SL300_&ASIN=2918414530&MarketPlace=FR&ID=AsinImage&WS=1&tag=boulevard-voltaire-21&ServiceVersion=20070822

image: http://www.assoc-amazon.fr/e/ir?t=boulevard-voltaire-21&l=as2&o=8&a=208067949X

 

Robert Ménard, au lendemain de l’attentat de Nice, vous avez organisé un rassemblement devant la mairie de Béziers. Dans son édition du lendemain, Midi libre a censuré votre discours. Pas une ligne, pas un mot et, même, votre nom n’est pas cité…

Oui, j’imagine que ce que je disais a choqué la rédaction de ce journal. Mais quelle honte ! Et ça ose parler de la liberté de la presse, de la leur ? Et celle de leurs lecteurs d’être informés ? Cela étant, quelle importance ? En 48 heures, mon discours a été lu par près de 160.000 personnes sur Internet ! C’est sans commune mesure avec le lectorat de Midi libre dans le département. Aujourd’hui, la presse ne désinforme plus que ceux qui le veulent bien.

Les hommes politiques se succèdent sur les chaînes d’info pour dire que le risque zéro n’existe pas. C’est un fait, non ?

Un attentat peut toujours avoir lieu. Mais celui de Nice n’aurait jamais dû exister. Son auteur, ce Tunisien de 31 ans, a été condamné en mars dernier à six mois de prison avec sursis. Il était déjà connu depuis 2010 pour des faits de violence. Qui doit-on remercier pour sa présence à Nice ce 14 juillet ? Nicolas Sarkozy, qui a supprimé la double peine et l’expulsion des délinquants étrangers. Il porte cette responsabilité indirecte. Mais aussi François Hollande et l’ensemble de la gauche qui laissent venir, s’installer, rester n’importe qui. Les attentats ne sont pas des calamités agricoles. Tous sont des conséquences de la faillite politique et morale de nos dirigeants.

Justement, Marine Le Pen a demandé la démission de Bernard Cazeneuve. A-t-elle raison ?

Si Bernard Cazeneuve avait une once de dignité, il aurait démissionné après le Bataclan. Mais il reste. Il se félicite même de son bilan. C’est indécent. Il n’y a rien à attendre de ces gens. Qu’ils restent ou qu’ils partent, dans dix mois ils seront dans les poubelles de l’Histoire et, en lisant dans les salles d’attente des médecins les vieilles revues, on se demandera comment ils ont pu exister.

L’État veut mobiliser la réserve opérationnelle. Dans le même temps, il a fait interdire par la justice votre projet de Garde biterroise. Contradiction ?

Si je comprends bien, cette réserve composée d’anciens gendarmes et policiers ressemble comme deux gouttes d’eau à mon projet qui, lui, a été rejeté en justice. Cherchez l’erreur… En outre, je remarque qu’il aura fallu à l’État neuf mois de plus qu’à moi pour avoir cette idée de mobilisation. C’est lamentable.

Je note aussi que Bernard Cazeneuve lance un appel aux Français patriotes. Tiens, en existe-t-il certains qui ne le seraient pas ? Lesquels ? Le ministre pense-t-il à ceux possédant la double nationalité ? Dans tous les cas, il me semblerait invraisemblable d’imaginer intégrer les détenteurs d’une double nationalité dans la réserve opérationnelle…

Cela étant, quelle bouffonnerie ! Ce régime socialiste qui, aux dernières élections, n’a eu de cesse de dénoncer la droite patriote à la vindicte populaire, en appelle aujourd’hui aux patriotes. Tout cela sent la fin. Malheureusement, des Français sont morts à cause d’eux et d’autres mourront sans doute encore.


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/non-aux-detenteurs-de-la-double-nationalite-dans-la-reserve-operationnelle,272238#yRd0hJUz0bU1J2v4.99

22:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un dessin de Tcho

Capture.PNG TCHO.PNG

21:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Mohamed B. poignarde une mère et ses trois filles, trop court vêtues !

Ramadan-poignard-600x391.jpg

Partager sur Facebook Tweeter

 

19/07/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Les faits se sont produits ce matin : une mère et ses trois filles âgées de 8 à 14 ans ont été violemment attaquées à coups de couteau dans un centre de vacances VVF situé à Garde-Colombe, dans les Hautes-Alpes, par un individu prénommé Mohamed, qui leur aurait reproché « leur tenue trop légère » !

Le pronostic vital de la plus jeune des trois filles, âgée de 8 ans, est engagé. La plus grande de ses sœurs et sa mère ont été héliportées dans un état grave à l’hôpital de Gap.

Le préfet des Alpes-de-Hautes-Provence, le procureur de la République et le général commandant le groupement de gendarmerie sont sur place.

Selon les informations de TF1, Mohamed B. a été arrêté et placé en garde à vue. Il est âgé de 37 ans.

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Ce qu'on apprend sur Twittter:

Capture.PNG Carte migrants.PNG

Capture.PNG viols migrants.PNG

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Les 8 mesures de Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard contre l’islamisme

http://fr.novopress.info/202568/8-mesures-de-marion-marec...

+ VIDEO

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

JOURNAL TVLibertés DU 18 JUILLET 2016: Terrorisme / Nice : nouveaux éléments de l'enquête

Excellent!

04:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Euro 2016 : l'attentat déjoué évoqué par Valls est une ancienne affaire !

 

  • Par Gilles Festor
  • Mis à jour
  • Publié
 

 

LE SCAN SPORT - Le premier ministre a confirmé lundi soir que la France a échappé à un attentat qui aurait pu être «particulièrement meurtrier», à l'occasion du Championnat d'Europe des nations. Il s'agissait en réalité de l'arrestation du djihadiste présumé Reda Kriket.

Alors que la menace était maximale et les craintes très élevées, notamment autour de l'organisation des fan zones, l'Euro 2016 de football n'a pas été le théâtre d'une attaque terroriste entre 10 juin au 10 juillet dernier. Mais, selon le premier ministre Manuel Valls, au moins un attentat «particulièrement meurtrier» aurait été déjoué «juste avant» la compétition de football, a-t-il déclaré ce lundi, quelques heures après l'hommage aux victimes de l'attentat de Nice. Si le chef du gouvernement a évoqué cet attentat déjoué pour démontrer l'efficacité de l'état d'urgence - que l'exécutif souhaite prolonger de trois mois supplémentaire -, son entourage a ensuite précisé qu'il s'agissait en fait de l'arrestation du djihadiste présumé Reda Kriket. Ce Français de 34 ans a déjà été condamné en Belgique dans une affaire de filière djihadiste vers la Syrie.

Son arrestation à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, en mars, puis la découverte d'un arsenal dans un appartement d'Argenteuil, dans le Val d'Oise, deux jours après les attentats de Bruxelles et moins d'une semaine après l'arrestation de Salah Abdeslam, avait «permis d'éviter la commission d'une action d'une extrême violence par un réseau terroriste prêt à passer à l'acte», selon la justice française.

Au moins deux attentats auraient été déjoués durant l'Euro

Un peu plus tôt, l'Opinion, qui s'appuie sur le témoignage d'un «interlocuteur au cœur du dossier», évoquait au moins deux attentats auraient été déjoués durant ce mois de festivités. L'une de ces attaques concernait la finale entre la France et le Portugal, assure le quotidien. «S'ils ont finalement échoué, ce n'est pas faute (pour les terroristes) d'avoir essayé», a indiqué la source.

Ces informations tombent trois jours après le terrible attentat perpétré à Nice sur la promenade des Anglais après le feu d'artifice du 14 juillet. Insistant sur l'action de l'État ces derniers mois dans la lutte contre le terrorisme, Bernard Cazeneuve a récemment indiqué que 16 attentats avaient été déjoués depuis 2013 sur le territoire français.

 

LE FIGARO

NdB: C'était l'attentat de Nice qu'il fallait "déjouer" !

04:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Tweets d'Eléonore Bez

Capture.PNG Eléo.PNG

Capture.PNG Eléonore.PNG

Capture.PNG BEZ.PNG

03:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un tweet de Jean-Marie Le Pen

Capture.PNG  Le Pen.PNG

03:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)