Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 358

  • Donald Trump répond au pape François

    https://fr.news.yahoo.com/video/le-ton-monte-entre-donald-190800026.html

     

    https://youtu.be/FgcfvgXF3KY 

    (lien de la vidéo supprimée  pour cause d'ouverture intempestive)

  • Donald Trump «pas chrétien»: la réponse du candidat républicain au Pape

    http://www.lefigaro.fr/elections-americaines/2016/02/18/01040-20160218ARTFIG00392-donald-trump-pas-chretien-la-reponse-du-candidat-republicain-au-pape.php

  • Prêtre censuré, entretien avec l’abbé Guy Pagès

    8550-Chard.jpg Caze gaz.jpg

     

     Partager sur Facebook Tweeter

    19/02/2016 – FRANCE (Présent 8550)
    « On prétend lutter contre le terrorisme islamique, et on vient supprimer mon site ! »

    Auteur de Interroger l’islam, 1501 questions à poser aux musulmans (DMM) et animateur du site www.islam-et-verite.com, l’abbé Guy Pagès, du diocèse de Paris, est l’un des rares responsables catholiques à oser présenter l’islam sous son vrai visage et à mettre en garde nos compatriotes contre le péril musulman. Cependant, à l’heure où l’État prétend mobiliser l’ensemble de ses moyens pour lutter contre l’islamo-terrorisme, c’est à lui que s’en est pris mardi la police, en perquisitionnant son hébergeur et en fermant son site internet. Une atteinte très grave à la liberté d’expression que l’abbé Guy Pagès a accepté d’évoquer dans Présent.
    8550_Une
    Présent : Pouvez-vous raconter à nos lecteurs ce qui s’est produit exactement le 16 février ?
    Abbé Pagès : à la suite du piratage le 13 novembre 2015 du site www.islam-et-verite.com et devant le refus de l’hébergeur de continuer son service « à moins de modifier chaque page du site » (!), nous avions trouvé un hébergeur plus courageux. Péniblement, depuis lors, article après article, vidéo après vidéo, nous reconstruisions notre site.
    Or voilà que ce 16 février, sur réquisition judiciaire, la police, sans aucun préavis, est venue saisir chez notre nouvel hébergeur les serveurs et toutes les données et sauvegardes de www.islam-et-verite.com, au motif des nouvelles dispositions légales relatives à la lutte contre le terrorisme, et des articles 227-24 et 225-17 du Code pénal incriminant respectivement la « diffusion d’un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine (…) lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur » et « l’atteinte à l’intégrité du cadavre » ! C’est hallucinant, ce discernement ! Confondre l’auteur de la violence et celui qui la dénonce. Il n’y a pas de doute, on ne peut que féliciter les services de renseignements et de police pour leur flair manifestement infaillible dans la traque des terroristes et des ennemis de la France !

    Présent : N’est-ce pas là, en réalité, la réponse de Manuel Valls à la lettre ouverte que vous lui avez récemment adressée, et dans laquelle vous reprochiez au gouvernement de cacher aux Français le vrai visage de l’islam (1) ?
    Abbé Pagès : Je ne sais pas. Peut-être, effectivement, est-ce là une façon pour Manuel Valls de répondre à la lettre ouverte que je lui ai récemment adressée ?
    Lire la suite

  • Hongrie: la pression migratoire repart à la hausse

    http://www.ndf.fr/article-2/18-02-2016/hongrie-la-pression-migratoire-repart-a-la-hausse?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29#.VsdltpX2aM8

    +INFOGRAPHIE,  PHOTOS

  • Le métropolite orthodoxe de l’île de Kos : les reporters étrangers payent des « réfugiés » pour jouer les victimes de noyade




    33
     
    Download PDF

    C’est une information du site Greek Reporter. Mgr Nathanael, métropolite de Kos et Nisyros, a dit dans un entretien à la radio Alpha 98.9 mercredi, en parlant des « réfugiés » : « J’ai vu de mes propres yeux des reporters de télévisions étrangères donner 20 euros à des gens pour qu’ils jouent les victimes de noyade ».

    Kos est une de ces îles grecques envahies par les immigrants clandestins depuis l’année dernière. Elle a été le théâtre ces derniers jours de manifestations des habitants qui refusaient qu’on y ouvre un des 5 nouveaux centres de tris (hotspots) grecs.

    NDF

  • Florian Philippot sur les perquisitions au FN : à écouter!

     http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/enquete-sur-les-assistants-des-eurodeputes-fn-florian-philippot-denonce-une-affaire-tres-politique-758310.html

  • Communiqué du Général Antoine MARTINEZ Le 09.02.2016

    général-MartinezPhotoLui.jpg

     

    Devant l'invasion migratoire planifiée que subit l'Europe depuis le « printemps

    arabe », devenue massive depuis plusieurs mois, des citoyens européens

    commencent à réagir et à s'opposer aux tenants de l'idéologie multiculturaliste

    que de nombreux dirigeants veulent imposer aux peuples européens.

    Cette réaction traduit la prise de conscience des européens patriotes de toutes

    tendances, attachés à leur civilisation, à leur culture façonnée par le

    christianisme, à leurs traditions et modes de vie, du danger qui menace l'Europe

    face à cette intrusion incontrôlée et massive sur nos territoires de populations

    dont la majorité ne peut pas être considérée comme réfugiée et doit être renvoyée

    car motivée par des raisons économiques. Par ailleurs, la majorité de ces migrants

    est composée d'hommes jeunes dont certains infiltrés par l’État islamique, les attentats de Paris du 13

    novembre le démontrent clairement. Enfin, à quelques rares exceptions, ces populations sont de culture

    modelée par l'islam dont on voit bien qu'il est d'essence violent et donc incompatible avec nos démocraties.

    Alors, ces patriotes européens ont voulu se manifester le 6 février sur l'ensemble du territoire européen et,

    pour la France, quatre manifestations étaient programmées à Saint-Brieuc, Calais, Bordeaux et Montpellier.

    Un meeting au cours duquel je suis intervenu était organisé à Rungis, près de Paris, le 7 février.

    A Calais, cette manifestation était interdite par le ministre de l'Intérieur pour des raisons fallacieuses et de

    simple impuissance devant des événements qui dépassent totalement le gouvernement incapable de faire

    régner la légalité sur notre territoire. Le général PIQUEMAL le savait. Il a toutefois considéré que l'intérêt

    supérieur des peuples européens, et particulièrement du peuple français et de cette France charnelle qui nous

    unit, lui commandait de braver cette interdiction. Je salue son courage et appelle les Français à lui manifester

    maintenant leur soutien et leur solidarité.

    L'arrestation de ce serviteur de l’État et de la Nation, comme le sont tous ceux qui servent ou qui ont servi

    sous l'uniforme, constitue une manoeuvre d'intimidation d'un gouvernement aux abois qui tente de bâillonner

    la liberté d'expression de patriotes qui ont une vision de la France et de la Nation française dont ceux qui

    nous gouvernent sont incapables, leur seule préoccupation étant de gagner des élections. De plus, ils n'ont

    pas conscience que leur réaction irréfléchie favorise la radicalisation des esprits.

    Cette manoeuvre d'intimidation s'inscrit dans une démarche totalitaire que le Chef d’État-major des Armées a

    pu lui-même relever lors de sa dernière audition au Sénat lorsqu'un sénateur lui a demandé de faire taire

    certains militaires en retraite. Il en est de même lorsqu'on reçoit d'un autre élu du peuple un message assassin

    qui se termine par « avec le regret que la France ait pu vous compter parmi ses généraux »

    Il faut qu'ils sachent qu'un général n'est jamais en retraite, même s'il n'est plus en activité, car il continue de

    servir la France d'une autre façon, même s'il est évident qu'il prend parfois des risques. Mais comme l'a dit le

    poète « un général ne se rend jamais, même à l'évidence ». Seule compte la France. Nous sommes les

    sentinelles et les gardiens de la mémoire et de l'histoire de la Nation que nous avons le devoir de défendre et

    de transmettre. Et si nos camarades d'active sont soumis au devoir de réserve, et c'est bien compréhensible,

    ceux qui ne le sont plus ont un devoir d'expression, comme tout citoyen, et même plus en raison de leurs

    expériences diverses au service de la France et de son peuple.

    Alors, face à ces provocations grossières d'un gouvernement nerveux et contesté, seulement capable

    d'intimider les vrais patriotes, mais incapable, par manque de courage politique, de faire appliquer la loi sur

    l'ensemble du territoire, il nous faut rester calmes. Mais nous devons également être déterminés et résister

    pour redonner leur fierté aux Français au lieu de les maintenir dans la haine de soi injustifiée afin de leur

    rendre l'espoir pour redresser cette France que nous aimons tous. Nos gouvernants qui confondent la France

    avec la République la guident vers le chaos. Ils ont oublié que l'essence du politique c'est d'assurer la sécurité

    à l'extérieur et la concorde à l'intérieur. Ils devraient savoir qu'ils ne sont que les fondés de pouvoir d'un

    souverain qui s'appelle le peuple. Et en démocratie le peuple est souverain. Alors, qu'on lui donne la parole.

    Ensemble pour notre patrie charnelle. Vive la France éternelle!

     

    Général (2s) Antoine MARTINEZ

     

    (merci à Dirk)

     

  • Mosquée de Marignane: le maire souhaite une fermeture définitive

    http://www.fdesouche.com/701537-mosquee-de-marignane-le-maire-souhaite-une-fermeture-definitive

  • "Tout simplement l’Elysée s’inquiète de voir le Front national progresser"

    http://fr.sputniknews.com/france/20160218/1021897722/front-national-affaire.html

    1019748684.jpg Marine.jpg

  • Aveyron : l'autopsie confirme la mort par noyade de la jeune conseillère agricole

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/17/01016-20160217ARTFIG00184-aveyron-la-visite-pour-un-conseil-d-elevage-tourne-au-drame.php

    RIP Elodie

  • La Suède veut louer un luxueux navire de croisière pour y loger 1800 clandestins

     

    Une petite croisière gratuite en Suède ? Vous feriez bien de vous faire passer pour un clandestin fraichement

    L’Ocean Gala de l’affréteur US Shipmanagers

    débarqué… Voici la fiche technique du prochain hôtel pour les réfugiés de Suède : ici.

    Trouvé sur Le Point :  La Suède veut louer un luxueux navire de croisière et l’ancrer dans un port de la mer Baltique pour y installer près de 1.800 migrants, a-t-on appris jeudi auprès de l’Office des migrations.

    Un affréteur américain, US Shipmanagers, met à disposition l’Ocean Gala (anciennement MS Scandinavia et MS Island Escape), un navire construit en 1982 par les chantiers Dubigeon en France et transformé en hôtel flottant.

    « Le fournisseur doit trouver un port d’attache et le navire doit être expertisé » pour s’assurer qu’il satisfait certains impératifs de sécurité et de confort, a indiqué une porte-parole de Migrationsverket, Alexandra Elias.

    Des négociations sont en bonne voie, selon l’office qui versera 450 couronnes suédoises (48 euros) par passager et par jour à US Shipmanagers.

    La Suède manque de place pour loger les 163.000 demandeurs d’asile arrivés sur son sol en 2015. Faute de lits suffisants dans les centres d’accueil, des milliers d’entre eux sont hébergés dans des églises, des mosquées, des gymnases, des centres d’évacuation de la sécurité civile.

  • Propos sur les Roms : 25 000 € requis contre Jean-Marie Le Pen

     

    | MAJ :

    réagir
     
    «Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons... odorante», avait déclaré Jean-Marie Le Pen, à Nice (Alpes-Maritimes). (LP/Olivier Lejeune.)

    Une peine de 25 000 € d'amende a été requise jeudi à Nice (Alpes Maritimes) à l'encontre de l'ex-président du Front National Jean-Marie Le Pen, pour avoir qualifié la présence des Roms «d'urticante» et «odorante», dans un discours en 2013.

     
     



    Jean-Marie Le Pen, qui était jugé pour provocation à la haine et à la discrimination ethnique, avait tenu ces propos le 4 juillet 2013, lors d'un discours d'investiture de la candidate niçoise du Front National à Nice.

    Outre la peine d'amende, le procureur a requis la publication du jugement dans les médias qui avaient à l'époque cité ses propos.

    Trois associations s'étaient constituées parties civiles dont SOS Racisme et la Ligue des droits de l'Homme. «Il décrit les Roms avec une image dégradante mais surtout qui incite à la haine en les comparant à des punaises qui vont envahir la Côte d'Azur», a souligné l'avocate de SOS Racisme Me Patricia Suid.

    Son avocat quitte l'audience

    L'avocat de Jean-Marie Le Pen, Me Frédéric Joachim, a tenté de faire valoir l'immunité parlementaire de son client, député européen, avant de quitter la salle d'audience lorsque le tribunal a abordé le fond du dossier.

    «J'ai quitté l'audience, c'est un geste qui est symbolique, qui est assez fort je pense et qui sera dorénavant celui de la défense de Jean Marie Le Pen dans toutes ses affaires tant que les tribunaux s'entêteront à ne pas respecter les procédures et tant que cette espèce de pensée unique continuera à régner de la sorte», a-t-il ensuite justifié.

    Le jugement doit être rendu le 7 avril.

    Mercredi dernier à Paris, une peine d'amende d'au moins 30 000 € a été requise contre Jean-Marie Le Pen pour «contestation de crime contre l'Humanité» pour avoir un nouvelle fois qualifié les chambres à gaz de «détail» de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. Le 2 avril 2015 sur le plateau de BFMTV-RMC, au journaliste Jean-Jacques Bourdin qui lui demandait s'il regrettait d'avoir qualifié les chambres à gaz de «détail», Jean-Marie Le Pen avait répondu: «Pas du tout. Ce que j'ai dit correspondait à ma pensée que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la guerre, à moins d'admettre que ce soit la guerre qui soit un détail des chambres à gaz».

    Le Parisien

  • Donald Trump n'est «pas chrétien», selon le pape François

    5557965_pape-afp-avion_545x460_autocrop.jpg

    | MAJ :

    réagir
    21
     
    Donald Trump «n'est pas chrétien», a affirmé jeudi le pape François dans l'avion qui le ramenait du Mexique à Rome.
    Alessandro Di Meio

    Régulièrement dans ses meetings, Donald Trump se pose en défenseur des chrétiens. Mais tous les chrétiens ne semblent pas se reconnaître dans le discours du milliardaire américain, candidat à la primaire républicaine pour la présidence des Etats-Unis. Il ne peut se revendiquer comme «chrétien» quand il promet de construire des murs contre les immigrés, a affirmé jeudi le pape François dans l'avion qui le ramenait du Mexique à Rome.

     
     



    «Une personne qui veut construire des murs et non des ponts n'est pas chrétienne», a affirmé Jorge Bergoglio, répondant à la question d'un journaliste sur les positions anti-immigrés du candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis.

    Des propos «honteux», selon Donald Trump


    Des propos qui n'ont pas été du goût de Donald Trump. «Qu'un leader religieux mette en doute la foi d'une personne est honteux», a indiqué le milliardaire dans un communiqué. «Aucun dirigeant, notamment un leader religieux, ne devrait avoir le droit de remettre en question la religion ou la foi d'un autre homme».

    Le discours anti-immigration de Donald Trump fait mouche auprès d'une frange croissante de l'électorat conservateur, tout en choquant par sa violence bon nombre de citoyens américains. Dans le camp même des Républicains, la surenchère du magnat de l'immobilier est perçue par certains comme un «suicide politique».

    En décembre, Donald Trump avait fait polémique après des propos appelant à «l'arrêt total et complet de l'entrée des musulmans aux Etats-Unis»

    Le Parisien

  • Allemagne : une élue d’extrême gauche s’excuse auprès des envahisseurs après avoir été violée par trois d’entre eux…

     




    14
     
    Download PDF

    Une porte-parole de 24 ans de la Linksjugend, l’aile des jeunes du Parti de gauche, a été violée par les réfugiés présumés. Dans un message sur Facebook, elle présente ses excuses aux auteurs.

    Une porte-parole de la Linksjugend, l’aile du Parti de gauche, a été violée durant les derniers jours de janvier dans un petit parc de sa ville par deux à trois jeunes hommes. Ils parlaient arabe ou kurde. C’est tout au moins la description qui a été diffusée dans la presse locale.

    On ne sait pas encore si l’acte s’est réellement passé, parce que la gauche invente parfois des histoires. Le viol a toutefois été rapporté selon le rapport de police.

    Ceci est juste l’un des nombreux viols qui a été signalé ces derniers temps – et il n’est donc pratiquement pas utile de le mentionner. Cependant, il convient de noter ce qui a été écrit sur Facebook par la victime. Un hommage à l’auteur du viol qui « n’a rien fait pour cela ».

    Le coupable serait le sexisme en général et naturellement pas la vision de certains réfugiés issus des pays musulmans.

    La fiche Facebook de la personne concernée en dit long sur la gauche et donne un aperçu des structures de pensée de ce groupe politique. Leur seul souci est que l’action soit utilisée «abusivement».

    «Cher réfugié masculin,

    Tu as probablement mon âge. Probablement quelques années plus jeunes. (Ou) un peu plus âgé.

    Je suis tellement incroyablement désolée!

    Il y a près d’un an, j’ai vu l’enfer d’où tu as fuis. Je n’ai pas été directement sous le feu, mais j’ai visité les personnes dans les camps de réfugiés au Kurdistan Sud. J’ai vu de vieilles grands-mères qui devaient s’occuper de trop d’enfants sans parents. J’ai vu les yeux de ces enfants, certains n’avaient pas perdu leurs lumières.

    Mais j’ai vu aussi les enfants dont les yeux étaient vides et traumatisés.

    Environ 20 enfants m’ont montré durant leurs cours de mathématiques leurs caractères arabes et je sais encore comment une petite fillette a commencé à pleurer, juste parce qu’une chaise était tombée.

    J’ai vu un soupçon de l’enfer que tu fuyais.

    Je n’ai pas vu ce qui s’était passé avant ni dû subir ta fuite éprouvante.
    Je suis contente et heureuse que tu aies réussi à venir jusqu’ici. Que tu aies pu laisser derrière toi l’Etat islamique et sa guerre, et que tu ne te sois pas noyé en Méditerranée.
    Mais je crains que tu ne sois pas ici en sécurité.

    Logements de réfugié brûlés, attaques quotidiennes contre les réfugiés et une foule brune dans les rues.

    Je me suis toujours battue contre cela, que cela soit ainsi ici.

    Je voulais une Europe ouverte, une ambiance conviviale. Unie, dans laquelle je peux profiter de la vie et dans laquelle nous serions tous les deux en sécurité. Je suis désolée.

    Pour nous deux, je suis si incroyablement désolée.

    Toi, tu n’es pas en sécurité parce que nous vivons dans une société raciste.

    Moi, je ne suis pas en sécurité, parce que je vis dans une société sexiste.

    Mais ce pour quoi je suis vraiment désolée, c’est le fait que les actions sexistes et transfrontalières que j’ai subies contribuent seulement à ce que tu sois exposé de plus en plus au racisme violent.

    Je te le promets, je vais crier. Je ne permettrai pas que cela se produise encore. Je ne vais pas rester les bras croisés et laisser faire, que les racistes et les citoyens concernés t’identifient comme étant le problème.

     

    Tu n’es pas le problème. Tu n’es pas du tout un problème.

    Tu es le plus souvent une personne merveilleuse qui mérite autant qu’une autre d’être en sécurité et libre.

    Merci que tu existes – et contente que tu sois là. »

    Source : LesObservateurs.ch

    NDF

    HALLUCINANT !

  • Éric Zemmour sur la Syrie : “En se retirant, Obama rend service au monde”

     

     

    18/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
    Face à l’offensive russe en Syrie et la montée des tensions dans la région, certains attendent une intervention américaine et critiquent l’inaction du locataire de la Maison Blanche.

  • L’Académie française contre Najat Vallaud-Belkacem

    najat-vallaud-belkacem.jpg

     
    Ce qui a sans doute le plus déplu à Najat Vallaud-Belkacem, c’est que les Immortels aient mis en cause sa politique.

    Najat Vallaud-Belkacem n’apprécie guère les positions prises par Hélène Carrère d’Encausse et l’Académie française sur la réforme de l’orthographe. Elle a fait part de son « étonnement » à voir le secrétaire perpétuel contester, dans un entretien au Figaro, « une réforme de l’orthographe élaborée il y a un quart de siècle [en 1990] et où l’Académie française n’a eu aucune part ». Ces « rectifications » de l’orthographe, rétorque le ministre, sont pourtant intégrées dans la neuvième édition de son dictionnaire : l’Académie avait donc exprimé son accord à l’époque ! Cherchons à y voir plus clair, documents à l’appui.

    C’est bien Maurice Druon, alors secrétaire perpétuel, qui, avec l’assentiment de l’Académie française, a présidé le groupe de travail ayant pour mission une réflexion sur « les corrections de l’orthographe ». L’Académie a approuvé à l’unanimité les propositions du Conseil supérieur de la langue française, peut-on lire dans la présentation du rapport publié au Journal officiel du 6 décembre 1990. Le Premier ministre Michel Rocard l’a lui-même confirmé dans sa réponse à Maurice Druon : « Ce qui est décisif […], c’est que vous avez travaillé en étroite relation avec l’Académie française et avec les deux organismes parallèles à votre Conseil […] : le Conseil de la langue française du Québec et le Conseil de la langue de la communauté française de Belgique ».

    Il est donc difficile de soutenir que l’Académie française soit totalement étrangère à ces « rectifications », même s’il est vrai qu’elle a apporté de multiples réserves : opposition à toute modification autoritaire de l’orthographe, acceptation de quelques ajustements à condition de laisser au temps le soin de modifier la langue, selon un processus naturel d’évolution. Devant les réactions suscitées, elle dut, dans sa séance du 17 janvier 1991, rappeler que « l’orthographe actuelle reste d’usage », et que les « recommandations du Conseil supérieur de la langue française ne portent que sur des mots qui pourront être écrits de manière différente sans constituer des incorrections ni être jugés comme des fautes ». L’Académie française manqua-t-elle de vigilance ou de réactivité à l’époque ? Fut-elle trompée, a-t-on mal interprété ou déformé ses positions ?

    Il est certain que l’entrée sous la Coupole de personnalités comme Xavier Darcos ou Alain Finkielkraut ne sont pas pour rien dans la réaction ferme et sans ambiguïté de l’Académie française aujourd’hui. Ce qui a sans doute le plus déplu à Najat Vallaud-Belkacem, c’est que les Immortels, dans une déclaration du 11 février 2016, aient mis en cause sa politique : « Plus que la maîtrise de l’orthographe, défaillante », soulignent-ils, c’est « la connaissance même des structures de la langue et des règles élémentaires de la grammaire qui fait complètement défaut à un nombre croissant d’élèves ». Et d’assener cette conclusion cinglante : « Il est urgent d’engager dès l’enseignement primaire le redressement souhaité par tant de nos concitoyens, en rétablissant les conditions d’une vraie transmission du savoir. » Manière élégante de dire : « Najat, casse-toi, tu fais fausse route ! »

    « Mais au nom de quoi faudrait-il, pour construire l’avenir, se couper de nos racines, et soumettre une langue de force ? », vient de déclarer Hélène Carrère d’Encausse au Point. Comment ne pas lui donner raison ? Peut-on émettre un petit souhait ? Que l’Académie française intervienne un peu plus souvent dans le débat éducatif et culturel. Qu’elle condamne publiquement la réforme du collège !

     
    BOULEVARD VOLTAIRE
  • Calais, sa jungle

    Source : Boulevard Voltaire
    Calais, ville en France et frontière qui protège le Royaume-Uni. Calais, ses habitants, désespérés. Calais, symbole d’une invasion qui ne dit pas son nom. Calais, sa jungle.

    NOVOPRESS

  • Charte de la laïcité à l’hôpital : reflet de notre société

    laicite-islam-hopitaux.jpg

     
    L’islam est source de 95 % des incidents et cette charte montre que, désormais en France, existe un État mais deux peuples.

    Les historiens, lorsqu’ils étudient une civilisation, se penchent avec avidité sur les édits qu’elle émet. Ils apprennent ainsi beaucoup sur cette société, sur les problèmes qu’elle a rencontrés et sur la façon dont elle a essayé de les résoudre. Ils se régaleront avec la charte de la laïcité à l’hôpital qui vient d’être adoptée. Qu’on soit obligé de préciser, noir sur blanc, certaines choses, qui paraissent pourtant de bon sens, montre l’état de « déliquescence » de notre société.

    La charte a été élaborée après une enquête effectuée auprès des 1.200 établissements de soin. Mais seuls 172 ont répondu. Que la laïcité soit parfaitement respectée chez les « muets » serait surprenant ! Bien au contraire !

    La charte rappelle qu’une patiente peut exiger d’avoir affaire à une femme si le choix est possible. Mais qu’en cas d’urgence, ni elle ni son mari ni son père ne peuvent s’opposer à ce qu’un homme l’examine. Le Figaro nous livre des témoignages édifiants de médecins hospitaliers : des époux affirment ainsi que « si Allah veut qu’elle meure, eh bien qu’elle meure ! » ou même (paraît-il) « c’est pas grave, j’en ai encore trois autres à la maison »… Sans commentaire.

    La folie religieuse peut mener très loin : une femme, suspectée d’avoir une tuberculose contagieuse et prise en charge par une doctoresse, a refusé de faire une radio car un homme aurait pu deviner la forme de ses seins en regardant le cliché ! Elle a fini par quitter l’hôpital au bout de huit jours sans qu’aucun acte médical n’ait pu être pratiqué !

    Mais le corps médical peut également poser problème. Ainsi va-t-on interdire au nom de la neutralité à une chirurgienne de faire ses visites voilée comme elle le faisait d’ordinaire ! De plus en plus de jeunes étudiantes en médecine portent le foulard et prétendent ne vouloir s’occuper que des femmes pendant leur future carrière ! Le parfait apartheid sexuel est en marche !

    Accessoirement, on retrouve la sempiternelle question de la prière au travail. Des soignants abandonnent leurs patients, le temps de leurs cinq ablutions rituelles. On peut néanmoins espérer qu’aucun d’entre eux ne le ferait si le malade risquait sa vie !

    Pour être honnête, les autres religions posent aussi parfois quelques problèmes. Les Témoins de Jéhovah refusent toute perfusion, ce qui déclenche des guérillas juridiques lorsqu’il s’agit de sauver la vie de certains enfants. Des aumôniers catholiques démarchent indistinctement tous les malades, quelle que soit leur foi. Plus problématique, des médecins catholiques refusent l’avortement (ce qui, heureusement, est leur droit) mais n’indiquent pas à leur patiente le nom d’un confrère le pratiquant, ainsi que la loi les y oblige. Ils espèrent, ainsi, que le délai légal pour avorter soit dépassé.

    Néanmoins, au final, l’islam est source de 95 % des incidents et cette charte montre que, désormais en France, existe un État mais deux peuples, et qu’il faut organiser la cohabitation entre les deux !

     
    BOULEVARD VOLTAIRE

     

  • Pape François : "Plus de mort ni d'exploitation" - Un message mondial pour l'immigration

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/18/01016-20160218ARTFIG00001-pape-francois-plus-de-mort-ni-d-exploitation.php

    L'immigration de masse, l'invasion d'autres pays au mépris des populations qui y vivent depuis des générations, l'abolition totale des frontières, le métissage universel, voilà pour cet  étrange pape la panacée miraculeuse aux maux récurrents des foules humaines du tiers ou du quart-monde!  Nomades, errants, déracinés sur toute la surface de la terre, quel rêve ou plutôt quel cauchemar!  Car c'est l'immigration de masse qui engendre la mort et l'exploitation.

  • Allemagne : Les migrants ont commis plus de 200.000 actes criminels en 2015

    875023Cologne.jpg migrants.jpg

     

    23h15

    En Allemagne, selon des chiffres officiels partiels, les réfugiés (essentiellement Syriens, Afghans et Irakiens) ont commis 92.000 infractions de plus qu’en 2014, dans l’ensemble du pays. Le nombre de crimes commis par des migrants a donc augmenté de 79% en 2015 par rapport à 2014. Dans le même temps, le nombre de réfugiés a, quant à lui, augmenté de 440%. Dans leurs conclusions, les fonctionnaires mettent  en garde contre une « tendance croissante » des terroristes à se mêler à d’authentiques réfugiés.

     

    Un rapport recensant les crimes et délits commis par les immigrés de janvier à décembre 2015 a été établit par le Bureau pénal fédéral (BKA). Confidentiel et réservé à la police, ce rapport a toutefois été divulgué par le magazine Bild. On notera que les données proviennent seulement de 13 des 16 États qui composent la République fédérale.

    En effet, Hambourg, Brême et la Rhénanie du Nord-Westphalie, (3 États gouvernés par les parlements SPD de centre-gauche), n’ont pas souhaité transmettre leurs données criminelles au BKA. Cela signifie que les vol et les agressions sexuelles de Cologne, perpétrés le 31 décembre 2015, ne sont pas inclus dans ces statistiques .

    Le rapport indique qu’il y eut 240 tentatives de meurtres par les migrants – contre 127 en 2014 – et dans les 2/3 des cas, les auteurs et les victimes étaient de la même nationalité. Un seul Allemand a été tué par des migrants alors que 27 migrants ont été tués par d’autres migrants. Proportionnellement on trouve plus de délinquants chez les migrants originaires d’Érythrée, du Nigeria et des Balkans (Kosovo, Albanie, Serbie).

    Quant aux personnes soupçonnées de terrorisme qui s’infiltrent parmi les réfugiés authentiques, le rapport indique qu’il y a 266 cas de personnes soupçonnées d’être des «combattants et les membres des organisations terroristes à l’étranger. » [...]

    Express.co