Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2015

L'Allemagne est l'eldorado des clandestins

00:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Cheval de Troie

1524763380.jpg

Ce dessin a été réalisé pour le site Sofrep.com, où écrivent des vétérans des opérations spéciales américaines. Il est accompagné de ce texte :

Tandis que la plupart des Etats arabes continuent d’ignorer la crise humanitaire qui se déroule chez eux, les dirigeant de l’UE seraient aviser de passer soigneusement au crible tous les réfugiés qui entrent avec des liens potentiels avec des groupes extrémistes. Attention aux loups déguisés en agneaux.

Et de ces lignes de Clint Emerson, ancien de la SEAL/JSOC (SEAL : principale force spéciale de  l’US Navy, JSOC : Joint special operations command) :

Je ne crois pas qu’il y ait le moindre doute sur la créativité extrémiste. Ces loups déguisés en agneaux traversant les frontières internationales pas milliers, c’est juste un début. Le plus grand sujet d’inquiétude est le processus d’asile, où de nouvelles identités peuvent être acquises, permettant de passer sans risque partout autour du monde.

Le blog d'Yves Daoudal

00:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

So dirty…

vendredi 11 septembre 2015

 

Le machin en tôle rouillée avec des gros cailloux, « installation » de l’« artiste » Anish Kapoor qui pollue le parc de Versailles, a été de nouveau « vandalisé ». C’est-à-dire qu’une fois encore on y ajouté une plus-value artistique sous forme de tags. Cette fois il dit ceci : « Respect Art as U trust God » : respectez l’art comme vous respectez Dieu. Mais qui respecte Dieu dans cette histoire ?

Et bien sûr ce tag est de nouveau un drame national. Et on va garder le machin jour et nuit, avec maîtres chiens et patrouilles renforcées…

Le machin en tôle rouillée avec des gros cailloux s’appelle semble-t-il « Dirty Corner », le coin sale (et non « le vagin de la reine » comme il a été surnommé par on ne sait qui). Et pourquoi n’aurait-on pas le droit d’abonder dans le sens de l’artiste et de le salir un peu plus ?

Cela dit, il y a pire : l’exposition de peintures faussement naïves de pédopornographie y compris zoophile qui s’est tenue à Marseille, et qu’on n’a pas le droit de critiquer sans se faire traiter de Goebbels. Aujourd’hui c’est : « le FN attaque la culture », parce que Stéphane Ravier a organisé une manifestation. Nous sommes dans une société où la possession de photos pédopornographiques est un grave délit mais où les expositions d’immonde « peintures » tout aussi explicites c’est de l’Art, de la Culture…

Le blog d'Yves Daoudal

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

12/09/2015

Pédopornographie: A Marseille le sénateur maire FN Stéphane Ravier manifeste contre une exposition scandaleuse (MàJ)

 
 

RAVIER

 

Manifestation FN à Marseille contre une exposition pédopornographique

 

23:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Invasion migratoire : la nouvelle vidéo du système pour faire pleurer dans les chaumières

Regarder en mode plein écran

Ecrit le 12 sept 2015 à 12:43 par Eric Martin dans Nos brèves

  



 
Download PDF

Pauvres clandestins qui doivent patienter dans des camps de rétention en Hongrie avant de pouvoir islamiser l’Europe, imposer la charia et, pour certains d’entre eux, poser des bombes, la vie est trop injuste !

NDF

 

 

21:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Allemagne : des pauvres expulsés pour héberger des clandestins

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Allemagne-des-pauvr...

VIDEO

 

images.jpg

Merkel ou la mort de l'Allemagne

 

21:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La rentrée des classes très politiquement incorrecte des marques françaises de vêtements pour enfants

http://www.huffingtonpost.fr/samir-hammal/la-rentree-des-...

n-JACADI-large570.jpg

NdB: Et maintenant le racisme anti-blond!

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Tweets pour Julien Sanchez

Capture.PNG Julien Sanchez.PNG

20:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Bravo à Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire !

5086189_juliensanchez_545x460_autocrop.jpg

Réfugiés : un élu FN va à la réunion des maires pour dénoncer une «invasion»

Pauline Théveniaud | 12 Sept. 2015, 16h19 | MAJ : 12 Sept. 2015, 16h53

 
réagir
11
                                                     Maison de la Chimie (Paris), ce samedi. 

«Master troll.» Traduction de l'argot internet : personne s'invitant dans un débat pour générer une polémique. Pour s'être rendu à la réunion sur l'accueil des réfugiés organisée par le ministère de l'Intérieur à la Maison de la chimie à Paris, le maire FN de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez, a hérité de cet épithète sur Twitter, ce samedi.

 

Les maires frontistes avaient affiché la couleur dès mardi. Pas question pour eux d'accueillir des réfugiés dans leurs villes. Pourquoi dès lors, participer à une journée de travail destinée à organiser l'élan de solidarité des communes ? «Parce que je trouve assez incroyable qu'un ministre de l'Intérieur organise l'invasion migratoire de son propre pays, lâche Julien Sanchez au Parisien.fr. Je ne voulais pas laisser cette opération de propagande se faire tranquillement.»

Lazzis et huées

Il déroule son argumentaire : «Si on commence à accueillir tout le monde... Il n'y a plus de limites. Quand on ne vous demande pas si vous êtes d'accord pour accueillir des gens chez vous, c'est une invasion, une effraction.» En réalité, la France s'engage à accueillir 24 000 réfugiés supplémentaires sur deux ans dans le cadre d'un processus européen, qui doit encore être entériné. «Ce sera peut-être 200 000 le mois prochain. On essaie de nous préparer à accueillir encore plus de monde», craint le frontiste.

A la Maison de la Chimie, le maire de Beaucaire est le deuxième élu à prendre la parole. Lazzis et huées. Un «facho» fuse. La salle affiche son indignation. Manuel Valls lui répond un peu plus tard, depuis la tribune. Vertement. Le Premier ministre fustige une «propagande politique», destinée à «faire peur aux Français». «Ensuite, j'ai été bousculé, on m'a donné des coups de pieds et traité de nazi», affirme Sanchez. «C'est pas très Charlie», ose-t-il, en référence à la grande marche hommage qui a suivi les sanglants attentats de janvier dernier.

L'élu frontiste est bien conscient d'avoir joué la provoc' en se rendant à cette réunion, qui rassemblait les représentants de 700 communes venus de toute la France et de toute couleur politique. Il revendique, même: «C'était une réunion de propagande. Il y a eu un petit caillou dans la chaussure. C'était moi.»

Le Parisien

 

19:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Gand, une des plus belles villes d'Europe

2068617.jpg Gand.jpg

Gand  (Belgique)

04:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Robert Ménard à la rencontre de clandestins

Ce vendredi 11 septembre, Robert Ménard, Maire de Béziers, accompagné de plusieurs de ses élus, s’est rendu dans le quartier de La Devèze où de nombreux logements sociaux sont occupés illégalement par des clandestins syriens.

Source

FDS

04:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO - Sans l'Islam...

03:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Immigration et réfugiés syriens : les mensonges des médias

 

 

 

 

Valérie Bugault interroge Jean-Michel Vernochet au sujet de la crise des réfugiés qui frappe l’Europe.

E&R

02:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Florian Philippot invité du Talk Orange-Le Figaro


Florian Philippot : «Nicolas Sarkozy est un... par lefigaro

01:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Florian Philippot vs Francis Huster sur BFM TV

 

 

 

 

 

 

01:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Alain de Benoist sur Daech : « Les iconoclastes de Palmyre sont assurément des barbares, pas des idiots »

alain-de-benoist-les-idees-a-lendroit-5.png

 

 

Source : Boulevard Voltaire

Dans le jeu éminemment complexe de Daech au Proche comme au Moyen-Orient, jusqu’où ces islamistes de combat peuvent-ils aller ? Mais pour commencer, cet « État islamiste » est-il vraiment un État ?

Alors qu’Al-Qaïda était entièrement déterritorialisée, Daech s’est aujourd’hui implanté sur un territoire grand comme la Grande-Bretagne, qui s’étend de Ramadi en Irak jusqu’à l’est de la Syrie. Ce territoire, doté d’une capitale de fait, Raqqa, est divisé en sept provinces dotées d’une administration locale, de services publics, d’une police et de tribunaux. Si l’on définit un État comme un « organe doté d’un pouvoir souverain s’exerçant sur un territoire et une population » (Frédéric Rouvillois), force est de constater qu’un an après la proclamation du califat, Daech est bel et bien en passe d’en devenir un. Il en est même d’ailleurs à battre monnaie.
L’État islamique représente cependant un phénomène jusqu’ici inédit. Bénéficiant du savoir stratégique de certains anciens chefs militaires irakiens de l’époque de Saddam Hussein, il a su jusqu’à présent recourir à la fois au terrorisme et aux méthodes de guerre conventionnelles. Il a attiré des dizaines de milliers de volontaires étrangers et s’est emparé des zones énergétiques du désert syrien.
Fait également nouveau : au lieu de dissimuler ses crimes de guerre, il leur assure la plus grande publicité, tant pour séduire ses sympathisants que pour jeter l’effroi chez ses ennemis. Tout cela est parfaitement mis en scène et très bien calculé. Les iconoclastes de Palmyre sont assurément des barbares, pas des idiots.

La criminelle intervention occidentale en Libye a livré ce pays aux milices islamistes et déstabilisé tous les pays voisins de la zone sahélo-saharienne. La Tunisie est une poudrière. L’Algérie, que la chute des cours du pétrole a privée des moyens d’acheter la paix sociale, est à l’image de son président : à l’agonie.
Malgré la popularité du roi, le Maroc est en voie de déstabilisation. L’Égypte résiste, mais elle est aussi travaillée de l’intérieur ; financièrement, elle dépend en outre des monarchies du Golfe.
Au Proche-Orient, nous assistons à un enterrement de première classe des accords Sykes-Picot de 1916, qui avaient divisé la région en États-nations aux frontières aberrantes. Ces États-nations sont en train de céder la place à un espace mésopotamien où les nouvelles frontières délimiteront des entités sunnites, chiites et kurdes. L’Irak a déjà disparu, la Syrie s’est désagrégée. Plus loin encore, l’influence de l’État islamique se manifeste au Pakistan comme dans le Caucase et sur la Volga. L’islamisme radical de type néo-wahhabite a donc pour l’instant le vent en poupe.

Les puissances occidentales combattent l’État islamique avec des bombardements aériens dont chacun sait que l’efficacité est toute relative. N’y a-t-il pas moyen d’agir autrement ?

Il faudrait sans doute aller au sol, mais personne ne s’y résout. Devrait-on le faire ? En règle générale, on l’a bien vu jusqu’ici, les interventions extérieures ne font qu’ajouter du chaos au chaos. La complexité de la situation et les divisions endémiques parmi les forces en présence compliquent encore les choses.
La France veut s’attaquer à l’État islamique, mais sans favoriser Bachar el-Assad, qu’elle devrait pourtant considérer comme son allié objectif. Elle colle aux intérêts saoudiens et qataris, pour de pures raisons de clientélisme financier. Elle s’aligne totalement sur les positions américaines, en faisant même de la surenchère (comme dans le dossier syrien ou sur le projet de traité avec l’Iran).
L’Arabie saoudite ne s’occupe que de sa guerre contre les rebelles houthis du Yémen, qui sont soutenus par l’Iran. Les États-Unis se demandent maintenant s’il ne faudrait pas soutenir le front Al-Nosra, c’est-à-dire Al-Qaïda, contre Daech.
La Jordanie est un protectorat américano-israélien. Et Israël souhaite avant tout la chute d’el-Assad dans l’espoir d’affaiblir le Hezbollah.
La Russie a proposé la constitution d’une coalition au sol comprenant des forces irakiennes, syriennes et irakiennes, ce que l’Arabie saoudite a immédiatement refusé – d’où la récente décision du Kremlin d’appuyer plus directement el-Assad pour l’organisation d’une zone de défense dans le réduit alaouite du littoral, avec les villes de Tarse et de Lattaquié (les six premiers avions de combat MiG-31 ont déjà atterri à Damas).

Dans cette région du monde, les deux principales puissances, l’Iran et la Turquie, ont comme point commun de n’être pas arabes, même si la première est chiite et l’autre sunnite. Que peut-on en attendre ?

L’Iran, qui est un interlocuteur incontournable dans cette affaire, d’autant plus qu’il n’a aucune volonté de conquête, est jusqu’à présent resté dans une certaine réserve. Il ne changera de position que si Daech franchit une ligne rouge, par exemple la prise de Damas ou, pis encore, la destruction des sanctuaires de l’imam Ali ibn Abi Talib et de son fils Hussein dans les villes de Nadjaf et Kerbala.
La Turquie, quoique membre de l’OTAN, veut avant tout empêcher la formation d’un État kurde, et combat donc en priorité les Kurdes, qui sont pourtant ceux qui luttent contre Daech avec le plus d’efficacité en Syrie. Dans le même temps, elle ferme les yeux sur le passage, par son territoire, de djihadistes venus du monde entier pour rejoindre l’État islamique.
Tout donne donc à penser que nous sommes engagés dans un conflit de très longue haleine, ce qui ne déplaît pas à tout le monde. Comme l’a rappelé récemment Richard Labévière, « la lutte contre le terrorisme génère des millions d’emplois dans les industries d’armement, de communication, etc. Le terrorisme est nécessaire à l’évolution du système capitaliste, qui se reconfigure en permanence en gérant la crise […] Daech n’est donc pas éradiqué, mais entretenu. ». Face à un monde arabomusulman en état de décomposition, l’Europe a perdu la main parce qu’elle n’a plus de politique proche et moyen-orientale cohérente. La notion-clé est celle de gestion sans résolution.

Entretien réalisé par Nicolas Gauthier

00:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

11/09/2015

Éric Zemmour : « Angela Merkel a pris la responsabilité historique de détruire définitivement une Allemagne millénaire et de la transformer en un pays multiculturel »

 

Download PDF

Ce vendredi sur RTL, Éric Zemmour n’a pas de mot assez durs contre la politique migratoire d’Angela Merkel : « En quelques heures, Angela Merkel a pris la responsabilité historique de détruire définitivement une Allemagne millénaire et de la transformer en un pays multiculturel. Les 800 000 réfugiés annoncés vont faire des petits, des millions d’hommes vont se mettre en route, qui voient désormais l’Allemagne comme l’Amérique du XIXe siècle. Mais qui jouera à la fin le rôle des Indiens ? »

 

NDF

21:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

À la petite fille allemande violée par un migrant. Par Julien Rochedy

 

Download PDF

Il y a un mois, une petite fille allemande de 7 ans a été violée à Chemnitz (Saxe) par un migrant. Sa maman l’avait laissé jouer dans un parc dédié à la mémoire des victimes des fascismes, comme il y en a beaucoup en Allemagne.

L’information n’a pas fait grand bruit, et ce n’est qu’un mois après que nous en prenons connaissance.

J’ai eu envie de lui écrire.

 

Européenne

Ma chère petite Européenne,
Ma petite sœur,

Tu ne sais pas, toi.

Mon petit ange, tu ne dois pas comprendre ce qu’il t’est arrivé. Alors, pour plus tard sans doute, permets moi de t’expliquer.

Pour que tu comprennes, il va d’abord falloir que je te raconte un peu d’Histoire. Vois-tu, au siècle dernier, il y a eu deux grandes guerres qui ont traumatisé les Européens. La seconde, qui est le fruit de la première, a particulièrement choqué les consciences. Un homme a voulu redresser son pays et porter l’Europe et ses peuples au firmament de leur puissance, au mépris de tous les autres hommes et de tous les autres peuples. Il a commis beaucoup de crimes. Oh ! Ce n’était pas le seul, mais les gens n’ont retenu que les siens. Ils ont appelé cela « le fascisme ».

Puis, cet homme, qui était Allemand comme toi, a perdu la guerre. Les Etats-Unis ont pris pied en Europe et pris en charge, pour beaucoup, la politique et la culture des pays de l’Europe. Quant aux Européens, ils sont entrés peu à peu dans un immense sentiment de contrition à l’égard du passé. Ils se sont mis à se détester. A penser qu’ils étaient des méchants. Et tu sais ma chérie, quand on se déteste, on a envie de mourir, c’est tout simple. Quand tu t’intéresseras à la philosophie ma belle, tu pourras comprendre un peu ce qui s’appelle « le nihilisme européen » ou « la crise européenne » vu par des grands messieurs comme Husserl ou Nietzsche. Mais en attendant, tout ce que tu dois savoir est que tu es née à un moment où les grandes personnes autour de toi vivent dans la culpabilité et dans un état de ce que l’on appelle « schizophrénie », c’est à dire qu’ils sont à la fois contents de vivre dans des sociétés évoluées, mais à la fois un peu honteux d’être ce qu’ils sont. Et puis aussi ils pensent que leur passé, et leur identité qui en découle, ne donnent pas de quoi être fiers.

C’est pour ça ma chérie qu’ils font des parcs comme dans lequel tu jouais. Des parcs pour leur rappeler à quel point ils ont été méchants, à quel point ce sont des mauvaises personnes. Ils sont même contents de se détester, ils sont fiers de s’en vouloir à ce point. Quand tu feras un peu de psychologie à la faculté, tu sauras que c’est ce que l’on appelle un état pervers, une fierté morbide. Il faut que tu saches que cet état est celui de beaucoup d’Européens.

A cause de cet état qui les pousse à se suicider, figures toi que les grandes personnes ont décidé de faire venir des millions et des millions de gens d’autres pays dans le tien. Pourquoi vas-tu me demander ? Eh bien parce qu’ils ont envie de se mélanger avec des gens vraiment différents pour disparaître, et aussi parce que ça sert les intérêts de gros puissants qui manipulent les peuples. Je ne vais pas entrer dans ces explications, tu te renseigneras un peu plus tard et tu comprendras vite.

Au milieu de tout cela, ma chérie, il y a des petites filles comme toi. Des petits anges européens, porteur de plein de promesses comme tes ancêtres qui ont à peu près tout inventé sur cette planète. Mais je dois être honnête avec toi ma petite chérie : à cause de tout ce que je viens de te raconter, les grandes personnes se moquent un peu de toi. Tu passes après les gens qui viennent par millions d’Afrique, tu passes après l’intérêt qu’ils portent à des gens comme celui qui t’a fait du mal. D’ailleurs, on cache des tragédies comme celle que tu as vécue. On ne le fait pas savoir aux gens. En revanche si ton grand frère avait fait du mal à quelqu’un comme le migrant qui t’a aggressé, sache que cela aurait fait la une de partout. On aurait incriminé « le fascisme ». C’est comme ça mon ange.

En somme, cette histoire se résume ainsi : pendant que les grandes personnes pleurent sur les « méchancetés » de leurs ancêtres, leur petite fille se fait violer par un étranger.

Tu ne savais pas tout cela petite chérie, tu n’y es pour rien, tu n’es fautive ni des actes de tes ancêtres ni de la bêtise des adultes. Mais, en grandissant, tu comprendras. Tu verras un peu tout le mal que les grandes personnes ont fait, en pensant parfois bien agir, mais en prenant souvent l’étiolement de leur âme pour de l’humanisme et de la générosité, comme disait Stendhal, un autre grand monsieur qui compte parmi tes ancêtres européens.

Ma chérie, en revanche, je veux te dire une dernière chose : malgré les apparences et le monde horrible dans lequel tu es née, tu n’es pas seule. Il y a de plus en plus de gens pour qui tu comptes, et qui seraient prêts à mourir pour une petite Européenne comme toi. Et ces gens n’oublieront pas ce qui t’est arrivé.

Je t’embrasse ma petite sœur en Europe.

Julien Rochedy

NDF

> le blog de Julien Rochedy

VN:F [1.9.22_1171]
 
 

21:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Des assassins et des violeurs de la pire espèce parmi les «réfugiés»

 




20

 
Download PDF

On n’en entend pas forcément beaucoup parler en France, voire pas du tout, mais plusieurs « faits divers » sordides impliquant des demandeurs d’asile ont défrayé la chronique de ces derniers mois en Italie. Ainsi on apprenait le 30 août dernier qu’un jeune « réfugié » ivoirien de 18 ans, Mamadou Kamara (photo ci-contre), avait été arrêté pour le double meurtre dans leur maison de Vincenzo Solano, 68 ans, et de son épouse d’origine espagnole Mercedes Ibanez, 70 ans. Deux retraités qui ont eu le malheur de résider à proximité du centre d’accueil de Cara di Mineo en Sicile, où vivent plus de 3000 clandestins. On notera au passage que la Côte d’Ivoire n’est pas en guerre et ne persécute pas ses citoyens pour leurs convictions politiques et que l’immigrant-pour-raisons-économiques Mamadou Kamara aurait dû être expulsé sur le champ, dès après son débarquement le 8 juin dernier avec un groupe de 1143 immigrants illicites amenés à Catane par un navire militaire britannique qui était allé les chercher au large de la Libye dans le cadre de la coopération européenne avec les réseaux de passeurs et les islamistes. Ce qui a d’ailleurs conduit la fille du couple de retraités, Rosita Solano, à dire dans les médias que Matteo Renzi, le premier ministre italien, était aussi responsable du meurtre de ses parents. Matteo Salvini, le leader de la Ligue du Nord en a remis une couche en affirmant que le gouvernement italien n’est pas « aussi » responsable mais qu’il est l’unique responsable de ce meurtre, et il est vrai qu’en laissant entrer des centaines de milliers d’immigrants dont on ne sait rien, nos gouvernements prennent délibérément le risque des attentats terroristes et des crimes que commettront une petite minorité d’entre eux.

Le crime de l’Ivoirien Mamadou Kamara aurait eu pour motif le cambriolage de la maison, mais la police soupçonne également un motif sexuel car le corps de Mme Ibanez a été retrouvé nu, par terre sous le balcon par lequel il avait été jeté, et il porterait des traces de violences sexuelles. Le corps de son malheureux époux avait été massacré. La porte et les fenêtres ne portaient pas de traces d’effraction, et les deux retraités, d’après les voisins, avaient l’habitude de donner un peu d’argent aux immigrants illégaux qui mendient devant le supermarché local et qu’ils invitaient aussi parfois à venir avec eux pour leur donner quelques fruits de leur jardin. Il y a des gens avec qui la générosité ne reste jamais impunie…

Les deux retraités brutalement assassinés

Les deux retraités brutalement assassinés

Dans un autre « fait divers » récent, au début du mois d’août, trois jeunes Égyptiens mineurs résidant dans un centre d’accueil de « réfugiés » de la ville de Fiuggi, ont dévasté le bâtiment et violé la responsable du centre de 48 ans. Les trois jeunes musulmans vivaient là depuis 6 mois. Le 30 juillet, ils ont tout cassé, frappé des employés du centre et violé à trois la directrice qu’ils ont ensuite essayé d’assassiner. Ils avaient entre 16 et 17 ans. L’Égypte n’est pas non plus un pays en guerre, elle a même la chance d’avoir un vrai président et un vrai gouvernement, contrairement à l’Italie ou à la France, et ils auraient dû être expulsés il y a longtemps.

Un mois plus tôt, en juin, la police italienne arrêtait un Somalien et un Ghanéen de 26 ans ainsi qu’un Nigérian de 30 ans. Le Ghanéen demandait l’asile (son pays non plus n’est pas en guerre et ne persécute pas les opposants politiques), tandis que le Nigérian était en attente d’expulsion (mais toujours pas expulsé malheureusement). Les trois jeunes Africains squattaient l’ancien village olympique construit pour les Jeux olympiques d’hiver de 2006, qui est occupé depuis deux ans par une centaine de clandestins. Les trois jeunes hommes sont accusés d’avoir séquestré une jeune handicapée de 20 ans et de lui avoir fait subir des violences sexuelles pendant 30 longues heures.

Il n’y a pas que le problème des terroristes djihadistes qui arrivent en Europe avec les centaines de milliers d’immigrants clandestins, il y a aussi la minorité de criminels qu’on laisse entrer dans l’espace Schengen sans rien savoir d’eux. D’Italie, la vague arrive en France, comme ici à Menton, où une habitante de 22 ans a été brutalement agressée par un immigrant clandestin qui se dit mineur (une tactique souvent utilisée pour éviter l’expulsion) et qui a tenté de la violer avant d’être neutralisé par un groupe de jeunes.

NDF

VN:F [1.9.22_1171]
 

21:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Yves Nicolin, le maire (LR) de Roanne, comparaît devant le tribunal merdiatique

 

Download PDF

Son tort : avoir déclaré qu’il souhaitait accueillir en priorité des chrétiens et autres minorités religieuses persécutées par l’Etat islamique. Le plateau de « C à Vous » sur France 5 (Anne-Sophie Lapix, Pierre Lescure, Patrick Cohen, etc.) est sous le choc et ne comprend manifestement pas le danger que représente l’islamisme.

NDF

20:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)