Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2015

Le Général Philip Breedlove : la Russie a créé en Syrie des zones impénétrables pour l’OTAN


23 octobre 2015 Guerres Valentin Vasilescu

Selon le Washington Post (Top NATO general: Russians starting to build air defense bubble over Syria) le commandant militaire de l’OTAN a reconnu publiquement, lors d’une conférence tenue à la Fondation Marshal, qu’en Syrie, la Russie a créé une zone d’exclusion, impénétrable pour tous moyens de l’OTAN (Anti-Access/Area Denial -A2/AD bubble). La zone d’exclusion dispose des moyens de dernière génération, AA, navals en méditerranée orientale (S-300 PM 2) et terrestres (Pantsir-S1). La zone comprendrait 30 % du territoire de la Syrie, autour du gouvernorat de Lattaquié où se trouve la base aérienne russe de Hmeymim.

La zone est opaque à tous les moyens d’observation terrestres, navals, aériens et spatiaux de l’OTAN. N’étant pas en mesure de déterminer les caractéristiques des nouveaux systèmes de reconnaissance et de contrôle de feu déployés par les Russes, l’OTAN ne peut les annihiler par le biais du brouillage. Par voie de conséquence, tout transit ou transport utilisant cet espace d’exclusion aérienne par les puissances régionales ou mondiales, n’est possible qu’avec l’accord de la Russie. Étant donné les progrès indéniables de la Russie, ces dernières années, dans le domaine des systèmes radar, les planificateurs militaires américains suspectent que les avions F-22 de 5ème génération ne sont plus « invisibles » pour les Russes. Cela expliquerait le fait que l’année dernière, la Russie ait diminué de manière drastique le financement des tests de l’avion de 5ème génération Su T-50 à une phase pourtant avancée, et le refus de créer une version à double commandes (pilote et instructeur), sans laquelle il ne peut y avoir passage à un nouvel avion.

Par manque d’argent, la Russie « gèle » le programme de l’avion Su T-50

Rappelons que sous la pression des États-Unis, les espaces aériens de la Grèce, de la Bulgarie et de la Turquie ont été fermés aux avions militaires russes, de sorte qu’ils ne puissent de déployer en Syrie. Les bombardiers Su-24, Su-25, Su-34 ont donc été obligés de s’équiper de conteneurs de brouillage SAP-518/ SPS-171, et les hélicoptères Mi-8AMTSh de conteneurs Richag-AV, leur permettant d’atteindre la Syrie au nez et à la barbe de tout le monde.

Comment les avions de combat russes sont-ils arrivés en Syrie sans que personne ne s’en aperçoive ?

La Russie avait décidé, dans le plus grand secret, d’amener en Syrie des avions de combat et du matériel, à l’insu des pays voisins dans lesquels opèrent les avions de la Coalition anti-EI conduite par les Etats-Unis pour soutenir ce qu’ils appellent des rebelles « modérés », auxquels sont transmises des données recueillies par les moyens d’observation aériens et satellitaires. Sur la base de ces informations, les rebelles avaient lancé une attaque surprise sur la base aérienne russe de Hmeymim avant la mise en place du dispositif aérien russe.

Comme les États-Unis s’opposaient de toutes leurs forces à une présence militaire russe en Syrie, l’Etat-Major de l’armée russe a dû tout d’abord, créer en Syrie le puissant système automatisé C4I (commandement, contrôle, communications, informatique, renseignement et interopérabilité) qui lui a permis d’imposer sa suprématie dans la guerre radio électronique (Electronic Warfare -EW) contre les systèmes de reconnaissance terrestres, aériens et satellitaires américains, imposant ainsi, de facto, une zone d’exclusion de l’OTAN en Syrie (A2/AD bubble).

L’élément clé dans le dispositif mis en place par les Russes est constitué par les systèmes Krasukha-4 qui réalisent un brouillage non-stop des radars de surveillance, ceux des satellites militaires américains de la famille de Lacrosse/Onyx, ceux qui sont basés au sol dans les pays voisins de la Syrie, ceux des avions AWACS, E-8C, et ceux des avions sans pilote RQ-4 Global Hawk, MQ-1 Predator, MQ-9 Reaper.

La Russie a amené en Syrie d’autres types de matériel moderne, qui génèrent des contre-mesures, y compris dans le spectre visible, infrarouge ou laser, contre les moyens optoélectroniques de surveillance aérienne et satellitaire (IMINT) des Américains.

L’arme ultrasecrète qui permet à Poutine d’assoir sa suprématie dans la guerre radio électronique en Syrie ?

Selon le général Philip Breedlove, il n’y a pas qu’en Syrie que la Russie a créé des zones d’exclusion de l’OTAN. Ces zones existent déjà dans l’enclave Kaliningrad, en Mer Baltique, et sur la côte russe de la Mer Noire qui comprend également la Crimée.

Valentin Vasilescu Traduction Avic – Réseau International

http://www.ziaruldegarda.ro/generalul-philip-breedlove-ru...

 

(merci à Dirk)

01:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Les tweets de Christian Estrosi: son comité de soutien

Capture.PNG E4strosi.PNG

Capture.PNG chirac.PNG

 

00:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

23/10/2015

Allemagne : les pilleurs islamistes d’églises devant leurs juges

sans-titre.png Cologne.png

 

 

       

J’avais signalé ces faits et leurs motivations le 21 novembre 2014 et le 28 juillet dernier. Le pillage, par des islamistes, d’églises chrétiennes à Cologne et dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, servait à financer le djihad en Syrie… Il faut bien comprendre, mais ce n’est pas facile, que pour des islamistes, voler des chrétiens pour financer des tueurs de chrétiens plaît à allah

Huit jeunes hommes ont comparu, ce mercredi [21 octobre], devant un tribunal de Cologne après avoir cambriolé des églises de la région. Surtout, si le groupe est accusé d’avoir volé pour plus de 19 000 € de marchandises, et avoir causé des dommages importants, il est suspecté d’avoir voulu, grâce à son butin, financer Daesh. « Ils sont fortement soupçonnés d’avoir utilisé leurs butins pour financer des combattants djihadistes en Syrie ainsi que l’envoi de nouveaux combattants volontaires vers la Syrie », expliquait un communiqué de la police en novembre dernier, lors de leur arrestation. Les raids dans des églises avaient eu lieu entre 2011 et 2014, dans diverses églises où ils dérobaient les recettes de la collecte, mais aussi des croix ou d’autres objets religieux. Par ailleurs, ils avaient saccagé des écoles pour voler des ordinateurs portables ou de l’argent qui était ensuite utilisé pour financer l’État islamique. S’il est difficile d’estimer le montant total de l’argent qui a transité vers la Syrie, ce qui est certain selon les autorités, c’est que le chef du groupe est suspecté d’avoir effectué plusieurs voyages vers le Moyen-Orient, dont un dans un camp d’entraînement de l’État islamique. Il serait même apparu dans une vidéo de promotion de Daesh. Certains membres de ce gang sont aussi soupçonnés d’avoir recruté des combattants pour l’EI et d’avoir soutenu deux autres organisations qui combattent en Syrie, classées par l’Allemagne comme terroristes. 240 policiers avaient été mobilisés pour leur arrestation.

Source : RT (RIA Novosti), 21 octobre (merci G. Q. pour ce signalement !)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHIE

23:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florian Philippot invité de "Grand Angle"

22:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Eric Zemmour

"François Hollande s'exprime non pas pour les citoyens mais pour les médias", affirme Éric Zemmour  

(nouveau lien)

20:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Non, non, ce n’est pas une invasion…

colonne_clandestins_slovenie.jpg

 

 

22/10/2015 – EUROPE (NOVOpress)
On a beau connaître les chiffres de l’invasion migratoire (10 000 entrés par jour en Allemagne), il y a des images qui leur donnent tout leur poids. Cette colonne de clandestins traverse la Slovénie sous escorte policière, en direction de l’Allemagne. Mais surtout, n’ayez pas peur… 

20:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDÉO. Enrico Macias : "Je le dis aux musulmans et aux juifs, si Marine Le Pen arrive au pouvoir, ne restez pas en France"

 

Publication: 23/10/2015 16h11 CEST Mis à jour: il y a 2 heures
 

POLITIQUE - Il persiste et signe. Le chanteur Enrico Macias, personnalité du jour de l'émission "L'Invité" de TV5 Monde, a réaffirmé son intention de quitter la France si Marine Le Pen était élue présidente. Et cette fois, il va même plus loin. Dans l'émission de ce vendredi 23 octobre, diffusée sur TV5 à 18h50, il exhorte les communautés juives et musulmanes à faire de même.

"Je le dis aux musulmans et à la communauté juive, si Marine Le Pen vient au pouvoir, je vous en supplie, ne restez pas en France", a-t-il déclaré, comme on peut le voir dans l'extrait ci-dessus, que Le HuffPost s'est procuré. "Je reste en France, parce que j'aime la France, c'est le pays qui m'a tout donné, c'est le pays qui m'a rendu comme je suis, et je ne veux pas que la France redevienne la France de Vichy", a lancé celui qui futt un fervent supporteur de Nicolas Sarkozy.

"Si la France redevient comme du temps de Vichy, pourquoi je resterais?"

Cette comparaison avec la France de Vichy, Enrico Macias, l'assume pleinement. "Je vais vous dire, il faut être vigilant. L'histoire est malheureusement un éternel recommencement". Et lorsque le journaliste, Patrick Simonin, lui demande si "Marine Le Pen est une menace similaire à Pétain", c'est par l'affirmative qu'il répond. "Son père a dit que la Shoah était un détail de l'histoire et elle a été en Autriche pour un bal nazi dès le début où elle a été élue présidente du FN. Non, je n'ai pas confiance. Le FN, l'extrême droite, reprend tous les poncifs de ce qui a précédé la Shoah", a-t-il estimé.

Et d'ajouter: "Ce que je veux, c'est qu'il y ait enfin un front républicain, non pas seulement pour les élections mais pour gouverner la France contre le Front national qui est une vraie menace. Les sondages donnent Marine Le Pen 1ère au premier tour en 2017, qu'est-ce que ce sera en 2022? Elle pourrait avoir le pouvoir. Et si la France redevient comme du temps de Vichy, pourquoi je resterais en France?"

 

19:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Homoparentalité sans frontières

10636841_1544173042480827_7511766635072645134_o-770x544.jpg

OVNI soit qui mal y pense...

05:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Une coiffeuse de Périgueux jugée pour injure raciale

 

 

22h14

Deux ex-employées d’un salon ont attaqué en justice leur patronne. Elles l’ont entendue dire : « J’en ai marre des Arabes. »

9TH2WAA.jpg  tribunal.jpg

Il y a des injures que la justice n’accepte pas. Même si elles ne sont pas publiquement prononcées. Même si, dans l’affaire qui nous concerne, l’offense n’était pas directement adressée aux deux employées ayant porté l’affaire devant la justice. Mais le fait est que ces deux ex-salariées, d’origine marocaine, assurant l’avoir entendue, se sont senties insultées et la justice leur a donné raison sur le fond, considérant que leur ancienne patronne, Patricia Faurie, responsable d’un salon de coiffure à Périgueux et très connue dans la ville préfecture, avait bien dit, le 26 avril 2013 : « J’en ai marre des Arabes. » (…)

Sud Ouest

Merci à Lilib

03:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Nation et identité ethnique de la France (2) - Par Guillaume FAYE

http://www.gfaye.com/nation-et-identite-ethnique-2-les-ra...

02:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Nick Griffin dénonce l'ethnocide des Européens

« Ce crime exige de nouveaux procès de Nuremberg, et ce sera vous les accusés. »Le député Européen Nick Griffin dénonce le projet de génocide contre les Européens conçu par Coudenhove-Kalergi et appliqué par les instances européistes: « Quand le Parrain de l’Union Européenne, Richard Coudenhove-Kalergi, a publié le Plan pour une Europe Unie et l’ethnocide des peuples d’Europe, l’encouragement de l’immigration de masse non-blanche était au centre du complot. Depuis, une affreuse alliance de gauchistes, de capitalistes, et de suprémacistes sionistes, a planifié de promouvoir l’immigration et le métissage avec le but délibéré de nous métisser jusqu’à disparition dans nos propres pays. Comme la résistance indigène à cette industrie de la modification génétique grandit, l’élite criminelle cherche de nouvelles façons de camoufler son projet. D’abord, leurs pions immigrés étaient des travailleurs temporaires; puis ce fut une expérimentation multiraciale; puis c’étaient des réfugiés; puis la réponse à une population qui diminuait. Différentes excuses, différents mensonges – et l’asile en est juste un autre. Mais le véritable but reste le même: le plus grand génocide de l’histoire humaine, la solution finale au problème des Chrétiens Européens. Ce crime exige de nouveaux procès de Nuremberg, et ce sera vous les accusés. »

 

01:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Monsieur Pujadas, on ne m’impose rien

 

Marine Le Pen - Front National - Rassemblement Bleu Marine FN RBM 2014

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

Je ne me rendrai pas ce soir à cette mascarade qu’est devenue depuis quelques heures l’émission de M. Pujadas « Des paroles et des actes ».

En effet, alors que M. Pujadas et son équipe ont lourdement insisté pour que j’accepte leur invitation, et que la structure de l’émission était calée, comme c’est la tradition, depuis déjà plusieurs jours, un mail adressé à mon attaché de presse à 23h40 cette nuit nous apprenait que, se soumettant aux exigences posées hier par MM. Cambadélis et Sarkozy, M. Pujadas rallongeait l’émission (déjà très longue) d’un débat sur les régionales de 45 minutes avec MM. Bertrand et de Saintignon, excluant d’ailleurs sans raison les autres candidats à cette élection.

Confrontée à cette méthode cavalière et méprisante, j’ai dans un esprit de conciliation proposé alors que ce débat régional se substitue au débat politique déjà prévu avec les représentants de l’UDI et du PS.

Avec une arrogance inouïe, M. Pujadas a cru pouvoir, pour la deuxième fois, me mettre devant le fait accompli, ce qu’il a admis lui-même ne jamais faire pour les autres responsables politiques.

Parce que je représente des millions d’électeurs français qui ont droit à la considération et au respect du service public, à moi, M. Pujadas, on n’impose rien. Surtout quand ces changements de dernière minute visent à obéir aux caprices du système UMPS, système qui n’a pourtant pas à se plaindre, trustant déjà près de 95% du temps d’antenne politique dans le pays.

Il me tarde plus que jamais de débattre avec tous ceux qui le voudront bien, et d’abord avec mes adversaires aux élections régionales en Picardie-Nord-Pas-de-Calais, mais dans des conditions plus sereines et sur d’autres plateaux, comme c’est déjà prévu très prochainement.

L’amateurisme et la servilité de M. Pujadas ont transformé aujourd’hui l’organisation de cette émission en véritable pantalonnade. Y participer dans ces conditions serait indigne du respect dû aux Français, décidément mal traités par leur service public de télévision qu’ils financent pourtant par leurs impôts.

Je me tiens à la disposition des trois Français initialement invités à me questionner et à qui M. Pujadas comptait désormais royalement accorder 5 minutes de débat chacun, pour répondre à leurs légitimes préoccupations.

Se faire respecter est le début de la reconquête démocratique par le peuple français.

01:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

22/10/2015

David Rachline sur iTELE dans "On ne va pas se mentir"


On Ne Va Pas Se Mentir - ONVPSM du 21/10/2015 par ITELE

22:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L'Etat promène les clandestins en Jet privé

03:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Mystérieuse vague d’agressions au couteau par des « déséquilibrés » dans toute la France

 

Download PDF

Sur Facebook, Laurent Obertone pousse un coup de gueule :

Jeudi dernier à Joeuf, un « déséquilibré » jetait au sol un enfant de sept ans et s’acharnait sur lui au couteau de boucher.

L’enfant est mort ce lundi.

Alors que Daech loue les attentats au couteau, la France connaît une vague de « faits divers » qu’on se gardera bien de lier avec cette nouvelle méthode de terrorisme. L’hypothèse de l’insécurité ordinaire reste privilégiée…

Un Soudanais a récemment été déclaré « irresponsable » de l’égorgement d’une employée d’insertion à Angers.

Le 10 octobre à Pont-de-l’Arche, un enfant de trois ans a été poignardé devant sa maison « sans raison apparente », par un « individu visiblement déséquilibré ».

Le 15 octobre, un adolescent est « entre la vie et à la mort » à Créteil, après une « altercation » au couteau. À Falaise, un homme a été gravement blessé d’un coup de couteau dans le dos. À Rennes, un individu a menacé plusieurs passants au couteau, il est ressorti libre du commissariat, comme cet individu menaçant d’un couteau le gérant d’un bureau de tabac, à Metz. Dans une mosquée de Paris, un homme a été blessé au couteau, par un « déséquilibré ». Un lycéen a été grièvement blessé d’un coup de couteau à l’abdomen, en pleine classe, à La Trinité.

Le 16 octobre, à la sortie du RER à Champs-sur-Marne, une femme a été agressée au couteau. Un homme a été blessé d’un coup de couteau à Grenoble.

Le 17 octobre, alors qu’avait lieu une marche blanche pour un adolescent de 16 ans tué à l’arme blanche à Pantin, un homme était tué au couteau à Saint-Brieuc. À Meyzieu, un mineur en a poignardé un autre. Pour un « regard », un homme de 20 ans a reçu un coup de couteau en plein centre-ville, à Belfort. Toujours à Belfort, un homme de 26 ans a été agressé au couteau, près d’un foyer d’hébergement de migrants. À Lyon, un homme de 25 ans a été tué à coups de couteau par un individu « connu des services de police ».

Le 18 octobre, deux individus ont été poignardés à Toulouse. Un dealer a été tué de plusieurs coups de couteau, en pleine rue, à Cachan. Un homme a été poignardé à la sortie d’un festival, à Longchaumois. À Noyal-Châtillon-sur-Seiche, un quadragénaire a été blessé d’un coup de couteau par un homme de 18 ans.

Bref, tout va bien.

NDF

03:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Suisse : victoire de l’UDC, parti anti-immigration et anti-UE

udc1.jpg

 

 

20/10/2015 – MONDE (NOVOpress)
Avec une campagne centrée sur les problèmes d’immigration, l’UDC, formation qualifiée de « populiste » par les médias officiels, réalise une percée, passant de 59 à 65 représentants au Conseil National.

La droite populiste suisse, l’UDC, résolument anti-immigration et anti-Union Européenne, a enregistré dimanche une progression spectaculaire aux élections législatives, qui la conforte comme premier parti de la Confédération Helvétique. L’Union Démocratique du Centre gagne 11 élus, avec au total 65 représentants sur les 200 du Conseil National, la chambre basse du parlement suisse. Elle fait mieux que son meilleur score de 2007 (62 élus). Mieux encore, ce parti frôle les 30 % des votes au niveau national (2,8 points, à 29,4 %). Depuis 1919, jamais encore un parti n’avait dépassé les 29 %.

Les problématiques liées à l’asile ont dominé la campagne 2015. D’abord parce que la crise des migrants est au cœur de l’actualité. Mais aussi parce que les « populistes » de l’UDC ont centré leur discours sur cette question, en réclamant des contrôles accrus aux frontières.

Le 9 février 2014, les Helvètes avaient voté par référendum le rétablissement des quotas migratoires – ce qui est contraire au principe de la libre-circulation. Mais le gouvernement, mis sous pression par Bruxelles qui refuse de transiger sur les fondements de l’espace Schengen, peine à appliquer cette nouvelle loi.
À charge maintenant pour l’UDC, à l’initiative de ce référendum, de faire entendre la voix du peuple.

03:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

De quoi ont parlé Vladimir Poutine et Bachar el-Assad?

International
20:22 21.10.2015(mis à jour 20:39 21.10.2015) URL courte
Syrie: frappes aériennes russes contre l'EI (112)
607338893

Lors de leur rencontre mardi soir à Moscou, les présidents russe et syrien ont souligné que la victoire sur le terrorisme en Syrie serait remportée, et qu'ensuite des étapes politiques s'imposeraient. Moscou est persuadé que le règlement durable du conflit syrien n'est possible que sur la base du processus politique.

 

Riadh Sidaoui, Directeur du Centre Arabe de recherches, commente cette rencontre pour Sputnik.

Cette visite a été tenue secrète jusqu'au lendemain de la rencontre. Il s'agit aussi du premier déplacement du président syrien Bachar el-Assad à l’étranger depuis le début de la guerre en Syrie, en 2011.

 

"Nous partons du fait que sur la base de la dynamique positive obtenue lors des actions militaires, un règlement durable peut être atteint sur la base d'un processus politique avec la participation de toutes les forces politiques, des groupes ethniques et religieux. En fin de compte, le dernier mot doit appartenir au peuple syrien", a déclaré le président Vladimir Poutine.

Le dirigeant russe a dit apprécier les résultats impressionnants que l'armée syrienne a atteints presque seule, et a assuré le président syrien de son soutien pour régler la crise.

"Le terrorisme qui se répand actuellement dans la région, sans vos actions et vos décisions, se serait répandu sur des surfaces beaucoup plus vastes, sur un territoire beaucoup plus vaste. Vous avez participé à des actions militaires dans un front uni pour lutter contre le terrorisme", a fait remarquer Bachar el-Assad.

"Le plus important, c’est que tout cela se passe dans le cadre de la législation internationale ", a souligné le président syrien.

M. Assad a exprimé son espoir que la victoire sur le terrorisme serait remportée. Il a remercié Vladimir Poutine et a également exprimé sa reconnaissance  à la Russie pour sa contribution à l'unité et à l'indépendance de la Syrie.

Les actions militaires prévoient ensuite des étapes politiques, a confirmé Bachar el-Assad en soulignant qu'actuellement, " le terrorisme est un obstacle réel sur le chemin du règlement politique ".

D'après le spécialiste, le volet militaire  prend le dessus sur toutes les autres questions en Syrie.  Il est persuadé qu'il faut "gagner cette guerre contre le terrorisme ensemble, rapidement et dans les plus brefs délais et peut-être d’ici fin 2015".Et c'est uniquement après cela que la Syrie pourra passer au volet politique et aux négociations afin de reconstruire la politique et l'économie syriennes. Mais "la priorité absolue", d'après lui est la victoire contre le terrorisme. 

 

"Aujourd’hui on voit des terroristes de Daech en train de fuir le pays vers la Lybie, vers d’autres pays voisins. Ils sont en train de perdre la guerre…grâce à cette opération aérienne massive de la Russie et de l’armée syrienne. Il ne faut pas oublier que cette armée syrienne a résisté pendant plus de 4 ans contre des vagues de terroristes, des mercenaires  étrangers qui ne sont pas même Syriens… qui sont venus en Syrie afin de combattre l’armée syrienne et l’Etat syrien. N’oublions pas aussi les investissements d’Etats étrangers comme le Qatar ou l’Arabie Saoudite afin de financer ces terroristes. Là, je pense que la donne est en train de changer", souligne Riadh Sidaoui.

M. Sidaoui affirme qu'étant assez forte, "l'armée syrienne n’a pas besoin de soutien terrestre mais d’un soutien massif aérien et logistique par satellites et aérien et parfois peut-être des missiles". 

Pourtant, il a fait remarquer que même si les pays occidentaux étaient contre Daech, ils n’aimaient juste pas que l’armée syrienne gagne.

 

Pour le directeur du centre arabe, la grande question c’est le Front al-Nosra "qui est financé et soutenu par le Qatar, la Turquie et  l’Arabie Saoudite". 

Il se demande si pour les pays occidentaux, le Front al-Nosra "fait partie du terrorisme ou des militants pour la liberté".

Riadh Sidaoui conclut que "l’Etat a le droit d’avoir le monopole légitime de la violence armée et aucune autre armée ne pourrait faire concurrence à l’Etat. Donc, il faut avoir une seule armée en Syrie afin de résoudre les problèmes politiques et trouver un consensus politique".



 http://fr.sputniknews.com/international/20151021/10189911...

 

01:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

21/10/2015

VIDEO. Netanyahu: "Hitler ne voulait pas exterminer les juifs"

http://www.leparisien.fr/international/derapage-negationn...

23:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Moirans : les pouvoirs publics ont-il bien géré la crise ?

Question du jour

2975 votants

 

OUI

 11,2%

NON

 88,8%
 
21 Oct. 2015, 18h52 | MAJ : 21 Oct. 2015, 19h05
 
réagir
22
Les émeutiers ont utilisé des véhicules en flammes afin de bloquer les voies et donc le trafic des trains.Les émeutiers ont utilisé des véhicules en flammes afin de bloquer les voies et donc le trafic des trains

François Hollande a assuré mercredi que des sanctions seraient prises «à la hauteur» des actes de violence commis mardi soir par des gens du voyage à Moirans (Isère). Le chef d'état a également estimé que la justice avait agi de façon «particulièrement opportune» en refusant la permission de sortie d'un détenu pour assister aux obsèques de son frère, qui avait entraîné la veille une flambée de violences.

 

Le Premier ministre Manuel Valls a déclaré quant à lui devant  les députés à l'Assemblée Nationale que «ceux qui veulent tordre le bras à la Justice, tordre le bras aux forces de l'ordre, tordre le bras à la République s'exposent à une réponse d'une extrême fermeté» tandis que la garde des Sceaux Christiane Taubira jugeait les violences «absolument condamnables, inacceptables, intolérables» et que le ministre de l'Intérieur annonçait que «la plus extrême fermeté sera à l'oeuvre dans les jours et les heures qui viennent à l'égard de quiconque s'engagerait à enfreindre le droit dans le département de l'Isère».

Selon-vous, les pouvoirs publics ont-ils bien géré la crise de Moirans ?
 
LE PARISIEN

23:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Florian Philippot sur RTL: entretien avec Olivier Mazerolle

http://www.frontnational.com/videos/florian-philippot-sur...

A écouter !

22:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)