Ian White, spécialisé en éléphants, affirme sur la page Facebook de la réserve que moins d'un pour cent de naissances d'éléphants sont des jumeaux. La dernière naissance de jumeaux remonte à 2006 au Parc national Kruger, une autre réserve animalière en Afrique du Sud. De plus, il est assez fréquent que l'un des éléphanteaux, plus faible, soit privé de lait par son frère ou sa soeur et meure avant l'âge adulte.

Surveillés de près par leur mère Curve et le troupeau d'éléphants qui l'entoure, les éléphanteaux paraissent toutefois en bonne santé. Afin de leur éviter tout stress, les responsables du parc ont décidé de laisser les éléphants tranquilles et de ne pas chercher à connaître le sexe des jumeaux.