Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2013

Miss France 2014, vestale du culte à Mandela – Par Camille Galic

20141-600x371.jpg

 

 

 

Cette année, les “blondes” étaient très minoritaires parmi les concurrentes, il apparaît donc que, désormais, la beauté française se porte résolument cosmopolite.

« Tout est politique », y compris les péripéties les plus dérisoires, telle l’élection de Miss France, qui vient de démontrer une fois de plus les ravages de la « tyrannie des médias », pour lesquels tout est bon pour servir la religion de l’antiracisme.

 


Début octobre, quand Alain Delon avait déclenché une tempête médiatique en se réjouissant, dans le quotidien suisse Le Matin, de la « place très importante » prise par le Front national dans notre vie politique, le Comité Miss France, dont le célèbre acteur était encore le « président à vie », avait sèchement répliqué : « L’élection Miss France a pour but de valoriser toutes les régions de France et réunit des jeunes femmes de toutes origines. Nous demandons au jury de l’élection, ainsi qu’aux candidates elles-mêmes, de ne pas faire état de leur couleur politique, religieuse et idéologique. » Mais aucune interdiction pour elles de faire état de leur couleur tout court.

Moyennant quoi, la première phrase de Flora Coquerel, Miss Orléanais devenue Miss France 2014, après son élection le 7 décembre, fut : « Je suis très fière de représenter une France cosmopolite. » Non pas la France tout simplement, ni même la République, dont nos gouvernants ont plein la bouche, mais la France cosmopolite, la nation Arc-en-Ciel, celle qui, selon la bonne vieille définition de SOS Racisme en 1985, « marche au mélange », comme les mobylettes. Après le match retour France-Ukraine le 19 novembre, certains mauvais esprits s’étaient interrogés sur les circonstances de la victoire du Onze tricolore, éclatante autant qu’étonnante compte tenu du triste spectacle qu’il avait précédemment offert à Kiev. Mlle Coquerel étant une belle plante de 1,82 mètre au sourire ravageur, nous nous garderons ici de telles spéculations.

Force est de constater toutefois que le choix de cette métisse franco-béninoise tombait à pic en plein culte mandélesque – car c’est en toute impunité que la religion des droits de l’homme antidiscriminationniste peut, elle, déployer ses fastes, s’afficher en tout triomphalisme et exiger Urbi et orbi une obéissance absolue à ses dogmes –, au terme d’une décade vouée à la « lutte contre le racisme ». Célébration du trentième anniversaire de la « Marche des Beurs » (dont les meneurs avaient été reçus à l’Elysée par François Mitterrand et aussitôt régularisés pour ceux qui ne l’étaient pas encore », ahurissant tintamarre médiatique organisé autour du film La Marche tiré par le metteur en scène Nabil Ben Yadir de ce grand événement, meeting de soutien le 27 novembre à Christiane Taubira en présence d’une palanquée de ministres énamourés, discours officiels condamnant le ventre toujours fécond dont sort la bête immonde, etc., les piqûres de rappel avaient été innombrables.

Et elles ont, semble-t-il, porté leurs fruits puisque le public de TF1 aurait plébiscité Mlle Coquerel. Cette élection, d’ailleurs, ne constitue pas une première puisque, depuis l’an 2000, elle est la sixième métisse (après Sonia Rolland, Corinne Coman, Cindy Fabre, Valérie Bègue et Chloë Mortaud) à être choisie comme « plus belle femme de France », deux des quatre autres finalistes du 7 décembre étant, elles aussi, exotiques : Miss Tahiti et Miss Guadeloupe, élues respectivement première et quatrième dauphine. Si l’on ajoute que, cette année, les blondes étaient très minoritaires parmi les concurrentes, il apparaît donc que, désormais, la beauté française se porte résolument cosmopolite, en effet – mais un Cosmos réduit aux Tropiques. Les magazines féminins, les radios, les télévisions et le cinéma qui, depuis des décennies, nous tympanisent du fameux slogan « Black is Beautiful » – auquel personne n’a jamais eu l’idée de rétorquer par « White is Wonderful » – auront bien mérité de l’ethnomasochisme puisque « aucune manipulation » n’aurait été possible dans le vote du jury. C’est du moins ce qu’affirme Le Point du très mondialiste milliardaire François Pinault en se félicitant de la victoire de la Franco-Béninoise.

Camille Galic

Source : Polémia – 9/12/2013

 

NOVOPRESS

19:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Journal hebdomadaire de La Voix de la Russie - 09 12 13

19:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n° 343

18:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen sur Europe1


Marine Le Pen : "Pas d'apartheid en France" par Europe1fr

18:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen inaugure à Clamart la permanence de Bernard Marionnaud

18:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Miss France 2014 donne son opinion sur Mandela !

18:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Miss France: "Mon métissage est important" - 08 12 13

01:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Personne ne pleure Mamma Afra..

sans-titre.png

Nigeria : ils ont tué « Mamma Afra » !

Cette missionnaire italienne, âgée de 78 ans, rêvait d’un autre avenir pour les jeunes du Delta du Niger. Elle a été battue et assassinée d’un coup de machette.

 
                                                                                                             
 
                                                                                                       
  
                                                     

L’archevêque d’Ibadan, Mgr Felix Job, lui avait confié une tâche digne de Mère Teresa: « garantir le droit à l’éducation » aux habitants du Delta du Niger, une des régions les plus pauvres du Nigeria. Mais un coup de machette a mis un terme à sa mission, tuant Afra Martinelli, 78 ans, après 30 ans de bons et loyaux services auprès de l’Eglise et des communautés du Nigeria.
 
La missionnaire italienne, que tout le monde appelait « Mamma Afra »,  rapporte l’agence Misna est décédée au bout de 12 jours d’agonie,  après avoir été frappée violemment à la tête par un groupe d’hommes armés ayant fait irruption chez elle, à Oguashi-Ukw,  dans la nuit du 26 septembre dernier.
 
Sa maison se trouvait juste à côté du Centre Regina Mundi qu’elle dirigeait avec plus d'une quinzaine de collaborateurs et qui était devenu, au fil des ans, une référence essentielle pour les jeunes de la ville et des villages voisins. « Ils l’ont battue, lui ont pris les clés du Centre et ensuite, ils ont emporté tous les ordinateurs et l’argent qu’ils ont trouvés », raconte le frère de la victime à l’agence Misna.
 
Il y a quelques temps, la missionnaire avait déjà essuyé une tentative de vol, mais « elle n’avait pas peur – dit encore Enrico Martinelli –juste une grande envie de partager. Avec les chrétiens, qui sont majoritaires dans le delta du Niger, avec les animistes et les fidèles d’autres religions traditionnelles, dont elle me parlait souvent au téléphone ».
 
Dans les missions au Nigeria, comme dans tant d’autres missions ailleurs dans le monde, ce genre de crime est fréquent, commente de son côté Giacomo Galeazzi pour Vatican Insider.
 
En effet, explique-t-il, si dans les régions du nord-est, les violences sont imputées surtout au groupe fondamentaliste islamique Boko Haram, opposé à l’éducation de type occidental et qui veut imposer la Sharia (la loi islamique), dans les zones centrales du pays, soit les régions qui divisent le nord à majorité musulmane du sud chrétien, ce sont plutôt des épisodes de micro criminalité ou des conflits interethniques dus à des litiges liés au contrôle de la terre et du bétail, tandis que le sud du pays souffre d’attaques lancées par des groupes armés contre les multinationales du pétrole.
 
« Mamma Afra, conclut-il, entre désormais dans la liste des martyrs  désarmés d’une Eglise qui, au travers d’associations et institutions bénéfiques, propose « une civilisation de l’amour » comme alternative à « l’instrumentalisation du faux dieu de la violence », à la « mondialisation de l’indifférence ».

I.C
aleteia - 14 10 13

00:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

"Assimilation/La fin du modèle français" de Michèle Tribalat

thumb.jpg

http://www.polemia.com/assimilation-la-fin-du-modele-fran...

 

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

08/12/2013

Netanyahu ne va plus à Johannesburg car le voyage coûte trop cher !

 

Selon les informations du correspondant de France 2, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu renonce à se rendre à Johannesburg, pour l'hommage à Nelson Mandela, car le voyage coûte trop cher.

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Allemagne : l'application "chasseur de néo-nazis" bientôt utilisée par la police

 

Selon un article de "Der Spiegel", 79 chansons sont interdites en Allemagne car elles vantent des idées néo-nazies.

Révolutionnaire

Publié le 4 décembre 2013
 

C'est un fait : il existe une application pour à peu près tout. Vous voulez vous relaxer, vous pouvez avec votre smartphone. Vous désirez couper court à une conversation, vous pouvez obtenir un faux appel téléphonique. Vous pouvez même faire apparaître un sabre laser fictif. Encore plus révolutionnaire et plus utile, une application chasseur de néo-nazis. C'est en tout cas ce que révèle un article de Der Spiegel relayé par Business Insider. Selon ce journal, la police allemande a récemment lancé le "Shazam nazi". Il faut savoir, comme le rappelle Der Spiegel, qu'en Allemagne, 79 chansons sont interdites car elles sont à caractère néo-nazies.

Dès lors, avec une telle application, les autorités auront plus de facilités à reconnaître ce type de musique lors d'un rassemblement où le son sera tonitruant. Plus précisément, dès qu'un petit morceau de cette musique de rock d'extrême-droite sera joué, la police allemande pourra ainsi l'identifier.

Le but ultime est donc de décourager la propagation de ce style musical à travers le pays. Si des questions juridiques restent encore à résoudre, les politiques allemands se réunissent actuellement pour peaufiner leur projet et discuter des moyens appropriés pour réaliser une telle application. Pour le moment aucune date de lancement n'a encore été évoquée.

 
 
 

Lu sur Business Insider

ATLANTICO

22:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Centrafrique: scènes de liesse à l'arrivée des soldats français


Centrafrique: scènes de liesse à l'arrivée des... par leparisien

 

 

21:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

"Mort naturelle" d'Arafat: les 4 pages du "rapport" français sont confidentielles

http://www.panamza.com/04122013-arafat-rapport-confidentiel

21:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

L'OMS promeut la corruption des mineurs !

By Avenir de la Culture · Paris, FR · 26 nov 2013

Connaissez-vous le rapport  “Normes d’éducation sexuelle en Europe” ? Il s’agit d’un guide à l’attention des gouvernements, élaboré par le bureau européen de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), conjointement avec l’Agence du Gouvernement Allemand pour l’ Éducation à la Santé.Ce document arrive actuellement sur la table de tous les ministères de l’ Éducation et de la Santé européens.  Or, il s’agit en fait d’un abrégé de corruption de mineurs inspiré par la théorie du Genre !

Voici quelques “connaissances” que l’OMS recommande de transmettre aux enfants de 0 à 16 ans :

  • Entre 0 et 4 ans ,le rapport prescrit l’apprentissage de "la jouissance et du plaisir quand nous touchons notre propre corps :  la masturbation infantile". Cette période de l’enfance serait appropriée pour "la découverte de son corps et en particulier des organes génitaux".
  • À 4 ans, l’OMS affirme que les enfants sont aptes pour "exprimer besoins, désirs et limites, par exemple dans le contexte de “jouer au docteur".
  • Entre 4 et 6 ans, nos enfant doivent savoir que l’histoire de la cigogne qui apporte les bébés est un mythe. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé cette période de l’enfance serait excellente pour "parler de sujets sexuels", explorer les "relations du même sexe" et "consolider l’identité de genre"
  • Entre 6 et 9 ans, les experts de l’OMS soutiennent que nos enfants sont prêts pour connaître et défendre les "droits sexuels des garçons et des filles "
  • Entre 9 et 12, les enfants doivent être alertés sur le problème que représente une grossesse imprévue ainsi que les enjeux qui y sont liés : l’éducation des enfants, la planification familiale, le choix d’un projet de vie, la contraception, l’interruption de grossesse... Autrement dit, avant même la puberté nos enfants sont traités comme des clients potentiels de “l’industrie” de l’avortement !
  • Dès l’âge de 9 ans, il est recommandable que les enfants sachent où trouver des contraceptifs et où pratiquer un avortement.
  • Entre 9 et 15 ans, l’OMS suggère que le gouvernement avertisse nos enfants quant à l’obstacle que représenterait la religion chrétienne pour la jouissance et le plaisir sexuel
  • À 15 ans, il convient d’ouvrir les adolescents aux diverses réalités sexuelles... Autrement dit, l’école doit leur suggérer la possibilité de l’homosexualité, de la bisexualité et autres pratiques...
  • 15 ans serait également l’âge adéquat pour connaître "les relations sexuelles tarifées, la pornographie, l’addiction au sexe ".

Tout aussi éloquent que le contenu concret du guide, sont les principes dont il se réclame ouvertement :

  • l’État est la "source formelle" et "scientique" de l’éducation des enfants, les parents ne sont que des “sources informelles”,
  • l’éducation sexuelle et affective des enfants européens doit être planifiée en conformité avec les dogmes de la théories du Genre
  • l’éducation sexuelle "commence dès la naissance" et doit adopter un point de vue holistique. 
  • la théorie du genre est nécessairement "scientifique" et "neutre"; ce qu’enseigne les parents doit en revanche être considéré avec prudence.

Vous avez bien lu : avec l’OMS le “Meilleurs des Mondes” imaginé par  A. Huxley devient réalité !

Le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé a 83 pages et les paroles"amour"et responsabilité n’apparaissent presque jamais ; quand c’est néanmoins le cas, leur poids et leur signification sont dérisoires. Par contre, le guide fait constamment référence au"plaisir" "bien être personnel et à “(l’)instinct". L’Organisation Mondiale de la Santé est une agence des Nations Unies. Avec son guide “Normes d’éducation sexuelle en Europe” cet organisme prétend définir les principes et les contenus de base que les États doivent développer dans le cadre de l’éducation à la vie affective et sexuelle des enfants européens, suivant les principes de l’idéologie du genre. L’influence de ce document est potentiellement dévastatrice pour tous les enfants européens ! Y compris pour les vôtres ! Réagissez en exigeant auprès de Mme Zsuzsanna Jakab, directice du bureau européen de l’Organisation Mondiale de la Santé, le retrait immédiat du guide Normes d’éducation sexuelle en Europe.

 Pétition : http://www.citizengo.org/fr/978-madame-zsuzsanna-jakab-di...

CitizenGO

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Miss France 2014, 1m82, est franco-béninoise

Ba7l-MWIIAA0ZON.jpg

Flora Coquerel et la «France cosmopolite». Lors de sa première conférence de presse, Miss France 2014 s'est dite «très fière de représenter une France cosmopolite». Parmi les causes qui lui tiennent à coeur, elle cite notamment «l'alphabétisation» et «l'insertion des femmes dans le monde du travail».

NdB: rappelons à Flora Coquerel que les Françaises sont alphabétisées et insérées dans le monde du travail depuis pas mal de temps !

20:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

Feu vert pour la libre circulation des Turcs en Europe

43.jpg

Communiqué de Bruno Gollnisch, Député au Parlement européen, Membre du Bureau politique du Front National

L’Union européenne vient de conclure un accord avec la Turquie pour la facilitation d’obtention des visas qui doit être signé à Ankara le 16 décembre prochain. Certes, cet accord s’accompagne d’un accord dit « de réadmission » visant à obliger la Turquie à accepter sur son territoire les clandestins qui y auraient transité avant d’entrer sur le territoire de l’UE. Certes également, il est prévu une période d’observation de trois ans sur l’application du second accord, avant d’exempter totalement de visas les citoyens turcs désirant faire de courts séjours en Europe. Certes, l’Union européenne a aussi conclu ce type d’accords avec d’autres pays, l’Albanie, la Bosnie, des républiques d’Asie centrale… dont on sait que les ressortissants ne voyagent que pour le tourisme, les études ou les affaires.

Mais justement. C’est l’occasion de faire savoir aux citoyens français que le gouvernement ne décide plus vraiment de qui a le droit d’entrer en France. C’est Bruxelles qui négocie ce type d’accords. Les ministres des États membres, réunis au Conseil, doivent les approuver, mais à la majorité qualifiée. Non seulement il n’y a pas de droit de veto, mais n’importe quel Ministre peut faire l’affaire pour signer. Le dernier accord de ce type en date, avec l’Azerbaïdjan, a été approuvé lors d’un Conseil « Jeunesse, Culture et Sports ». En présence de Mmes Filippetti et Fourneyron, et M. Peillon, mais sans M. Valls ! Belle manière de noyer le poisson en même temps que l’information ! Bien sûr, les parlements nationaux ne sont pas consultés : seul le Parlement européen l’est.

Voilà l’Union européenne ! Des fonctionnaires qui négocient, des ministres qui décident de dossiers qui ne sont pas de leur compétence, et des parlements nationaux réduits au silence !

Le Front National réaffirme le droit de chaque État à décider souverainement de qui a le droit d’entrer et séjourner sur son territoire, à quelles conditions et pour quelle durée. Ces domaines sont trop sérieux pour les laisser aux eurocrates !

19:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Hollande invite Sarkozy pour l'hommage à Mandela

PHOd17aed38-600c-11e3-abc1-8cec5986b624-805x453.jpg

L'ex-président a accepté la proposition de son successeur. Il pourrait prendre place dans le même appareil pour se rendre en Afrique du Sud mardi.

François Hollande, qui se rendra mardi en Afrique du Sud pour une cérémonie officielle d'hommage à Nelson Mandela, sera accompagné de Nicolas Sarkozy. Selon nos informations, l'ex-président a accepté la proposition de son successeur de l'accompagner. Il pourrait prendre place dans le même appareil en route pour Johannesburg mais cette dernière information n'est pas encore confirmée, contrairement à ce que nous avons annoncé dans un premier temps. «Les modalités de ce déplacement sont en train d'être arrêtées», a précisé une personne de l'entourage de Nicolas Sarkozy.

L'Élysée a confirmé l'invitation  personnelle faite à Nicolas Sarkozy d'accompagner le président de la République lors de cette cérémonie officielle à Johannesburg. Ce sera le premier déplacement conjoint des deux hommes qui se sont succédé à l'Élysée.

En 2009, dans une démarche similaire, Nicolas Sarkozy avait convié Jacques Chirac aux obsèques d'Omar Bongo. Les deux présidents n'avaient pas emprunté le même avion. Ce sera le premier déplacement conjoint des deux hommes qui se sont succédé à l'Élysée.

53 chefs d'État ou de gouvernement présents

Barack Obama a annoncé ce dimanche qu'il participerait lui aussi à cet hommage rendu mardi. Son prédécesseur George W. Bush, ainsi que son épouse Laura les accompagneront eux à bord de l'avion présidentiel Air Force One. Bill Clinton, locataire de la Maison-Blanche pendant huit ans et dont les mandats avaient coïncidé avec celui de Mandela, a par ailleurs confirmé qu'il irait aussi en Afrique du Sud avec sa famille.

Cinquante-trois chefs d'Etat ou de gouvernement ont confirmé qu'ils se rendraient en Afrique du Sud pour les funérailles de Nelson Mandela, a annoncé dimanche la ministre des Affaires étrangères sud-africaines. D'autres personnalités comme le Prince Charles, l'ancien secrétaire général de l'ONU Kofi Annan, le musicien Peter Gabriel, l'entrepreneur Richard Branson sont aussi annoncés.

Certains prendront la parole au cours de cette cérémonie d'hommages officielle, au stade Soccer City à Johannesburg. Le corps du premier président noir d'Afrique du Sud ne sera pas présent dans le stade. D'autres personnalités se rendront plus tard à Qunu, son village natal dans le sud du pays, pour ses obsèques dimanche.

LE FIGARO -  08 12 13

18:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Les Mémoires Juives de Nelson Mandela

http://www.jforum.fr/forum/international/article/les-memo...

Nelson Mandela vient de s’éteindre. Voici la vraie vie de Nelson Mandela, aux côtés des compagnons juifs de son histoire, de ses débuts jusqu’à son terme.

+  2 VIDEOS

00:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

" Ils étaient tous pédés!": Michel Galabru crée le buzz

  

07/12/2013 – 21h00
BRUXELLES (NOVOpress) – Les grands médias sont en émoi au sujet du grand acteur français Michel Galabru, âgé de 91 ans. Chacun y va de son indignation : “grosse boulette”, “dérapage”, “crée le malaise”, etc.

Il était interviewé jeudi en duplex et en direct par la télévision belge RTBF au sujet de sa participation à un court-métrage, Sacré Charlemagne, d’un jeune réalisateur belge, Adrien François, encore inconnu du grand public. Galabru y joue bénévolement. A propos d’autres tournages auxquels il avait accepté de participer il a déclaré qu’il avait eu parfois des surprises, en particulier une fois : “Ils étaient tous pédés. J’ai été pris pour un pédé moi aussi.”

S’en est suivi un haro général des grands médias. Quel manque d’humour et quel politiquement correct alors que Galabru a été l’un des principaux acteurs du film La Cage aux Folles, en compagnie de Michel Serrault et Ugo Tognazzi. Le plus drôle est que les gamins derrière lui (voir la vidéo) comprenaient tout de suite le style de l’artiste, à la différence de la présentatrice. De même les commentaires des lecteurs des articles publiés sur internet par les grands médias manifestent un sens de l’humour opposé à l’indignation de ces articles.

00:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

07/12/2013

Bruxelles assouplit le régime de visas pour les Turcs

   drapeau-turc.jpg

5 décembre 2013
Presseurop
Hürriyet, Süddeutsche Zeitung

L’Union européenne et la Turquie ont convenu de signer un accord en vue de supprimer les visas pour les ressortissants turcs d’ici trois ans. En échange, Ankara a accepté d’accueillir les immigrants clandestins arrivés dans l’UE via la Turquie. L’accord, “intervenu au terme de deux ans de négociations difficiles”, prévoit que les autorités turques puissent “suspendre la réadmission des migrants illégaux si l’UE n’applique pas le processus de libéralisation” des visas, rapporte Hürriyet. Dans sa version en anglais, le journal ajoute que l’accord sera signé le 16 décembre à Ankara et qu’il

pourrait avoir une influence positive sur le processus d’adhésion de la Turquie.

Il constitue un pas en avant également selon la Süeddeutsche Zeitung, pour qui

pour de nombreux Turcs, la libre circulation est plus importante que l’adhésion à l’UE. Mais le prix que l’Europe paie pour cette liberté est élevé : Ankara aura pour mission de rendre le chemin vers l’Europe plus compliqué pour les réfugiés, car la Turquie est un pays de transit pour se rendre en Europe. […] Si les citoyens Turcs doivent avoir un visa aujourd’hui pour se rendre en Allemagne, en France ou en Italie, ce n’est pas pour former une caravane entre l’Anatolie orientale et Berlin, Paris ou Rome. […] Si les Turcs voyagent, ils le font en touristes, avec une carte de crédit et comme businessmen en classe affaires.

23:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)