Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2013

Le véritable objectif du "mariage" homosexuel : imposer la théorie du Genre (Gender)

Publiée le 24 mars 2013

Intervention de Patrice André au meeting de la Manifpourtous - Ce qu'on vous cache ! Toutes les références des citations sur http://www.alertecivique.info/

03:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Rennes: rixe dans le métro, un agent de sécurité gravement blessé

Un employé d’une société de sécurité chargée de la surveillance du métro a été gravement blessé lors d’une bagarre très violente qui a éclaté dans le métro de Rennes, samedi soir.

Vers 21 h 30, un groupe de 8 Africains âgés entre 20 et 30 ans et consommant de l’alcool, sème le trouble dans une rame de métro. Quatre agents de sécurité leur demandent alors de descendre à l’arrêt Italie. Une bagarre s’ensuit sur le quai, au cours de laquelle l’un des quatre agents reçoit des coups aux jambes, au bras, et au niveau du ventre.

La victime a été hospitalisée dans un état jugé « sérieux » par les secours.

Des investigations sont en cours pour identifier les auteurs des coups, qui n’ont pas été interpellés.

02:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Manif pour tous: l’avertissement solennel de Bruno Gollnisch

 

bruno-gollnisch-discours-villepreux-1024x682

Hier, la veille du premier anniversaire de l’élection de François Hollande, et confirmant les sondages catastrophiques pour le chef de l’Etat et le gouvernement, les Français de droite, de gauche et d’ailleurs, étaient dans la rue. Les uns pour poursuivre la mobilisation pour la défense des familles, des enfants et du mariage ; les autres pour dénoncer l’austérité et les promesses trahies du candidat pour lequel les dirigeants des petits partis membres du Front de gauche avaient appelé à voter.

Concernant le rassemblement parisien de l’ extrême gauche hier, nous croyons bien volontiers Jean-Luc Mélenchon quand il dénonce un trucage de Manuel Valls. En l’espèce l’estimation mensongèrement très basse de cette mobilisation fournie par le ministère de l’Intérieur, soit 30 000 manifestants, six fois moins que le chiffre annoncé par le FG.

Au même moment, dans le cadre de la Manif pour tous, plus de 125 000 personnes manifestaient à Amiens, Dijon, Lille, Lyon, Montpellier, Paris, Rennes, Toulouse…

Le Figaro y a vu « un joli tour de chauffe avant la grande démonstration de force du 26 mai » et l’avis du Conseil d’Etat sur la constitutionnalité de la loi Taubira. « Sur le podium, barré d’une banderole Non à la marchandisation des femmes, spécialistes de l’enfance, juristes et parents adoptifs se succèdent ». Vincent Rouyer, « pédopsychiatre qui dit avoir recueilli de nombreux témoignages d’adultes élevés par deux parents du même sexe, profondément perturbés dans leur identité sexuelle, » dénonce «une lente intoxication de la pensée qui a abouti à une sacralisation du désir.»

Des manifestants « qui non seulement ne lâchent rien, mais s’engagent encore davantage. » Et cet article de rapporter le cas emblématique de « Pascal et Carole ». «La famille, lâche ce couple de quinquagénaires venus de l’Oise, il ne nous reste plus que ça!  Bac + 5 comme son épouse, Pascal, après trois reconversions, est aujourd’hui ambulancier. On n’arrive plus à payer notre loyer, raconte-t-il. Qu’ils s’occupent de l’économie, au lieu de nous chambouler la famille d’un revers de main! L’homoparentalité, ça ne va pas de soi(…) !

C’est à Lyon, ville où elle a passé son enfance, que Virginie Merle alias Frigide Barjot, était présente dimanche pour s’exprimer devant environ 20 000 participants, dont la plupart des élus frontistes Rhône-alpins (notamment Christophe Boudot, tête de liste FN à Lyon en 2014,) et de nombreux militants nationaux.

Drapeau arc-en-ciel à la main ( !), symbole des associations dites LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transsexuels), la porte-parole de la Manif pour tous a été mal accueillie par les manifestants quand elle a vanté à la tribune le Contrat d’union civile (CUC) préconisé par une très large partie de l’UMP, Jean-François Copé et François Fillon. Nous doutons que ce soit pour voir et entendre cela que les adhérents de l’Association familiale catholique (AFC), par exemple, se sont mobilisés !

Le Salon Beige rapporte ce témoignage : « Huée, elle (Frigide Barjot, NDLR) a quitté le podium, furieuse, s’est réfugiée au Mac Do de la place Bellecour et réclame la presse… ».

« Hervé Mariton (député UMP, NDLR) ramène Frigide Barjot sur le podium de la manif pour tous. Mais les sifllets redoublent dès que celle-ci aborde la question de l’union civile ou revient sur la défense intégrale du mariage. Le courant semble ne plus passer du tout

A l’évidence, l’exaspération monte, devant les compromissions tant doctrinales que politiciennes. Mais n’était-ce pas prévisible ? Avant son déroulement, Bruno Gollnisch a souligné que « cette manifestation est une manifestation contre la défiguration du mariage que constitue le prétendu mariage homosexuel. Elle ne saurait être une manifestation en faveur d’un mariage gay repeint aux couleurs de je ne sais quel Contrat d’Union Civile. Tout autre objectif relèverait de l’arnaque pure et simple. »

Certes, le dernier sondage Ifop pour Valeurs actuelles, indique qu’au moins 54 % des Français sont opposés à l’adoption pour les couples homos puisqu’ils disent préférer une union civile pour les couples de même sexe, en ce qu’elle offrirait les mêmes droits que le mariage mais sans l’adoption.

Pour autant, Bruno Gollnisch réaffirme que ce passage à la trappe de la filiation et de l’adoption pour les couples de même sexe dans ce CUC défendu par l’UMP, participe aussi de l’effacement des repères. C’est une attaque directe contre l’institution du mariage qui perdrait ainsi son caractère unique, exclusif comme fondement légal de la vie commune.

Plus largement d’ailleurs, cette promotion du CUC par Mme Barjot-Merle est assez significative des atermoiements de cette dernière dans son souci apparent d’éviter le conflit, de flatter les minorités progressistes, de viser le consensus, de dépolitiser le débat, pour tenter de rassembler autour du plus petit dénominateur commun, le moins clivant possible.

Cela est bien évidemment impossible et ne peut être tenté que par l’utilisation de beaucoup de faux-semblants.

Entendons nous bien : ce vœu de ratisser large contre la loi Taubira, sans agressivité excessive et dans le respect des convictions de tous, est tout à fait légitime. Et Bruno Gollnisch réitère tous ses souhaits de réussite pour les futures mobilisations, avec les réserves exprimées plus haut, comme il l’a répété avec constance depuis les tous premiers rassemblements.

Pour autant, Bruno Gollnisch n’est pas un naïf, il sait notamment que quand on veut chasser par la porte la « politique », elle entre par la fenêtre car le principe de réalité reprend toujours ses droits.

Il faudrait être aveugle et sourd pour ne pas constater que ce mariage pour tous est une question éminemment politique. Et qu’à de notables exceptions prés, mais qui restent assez marginales, il est surtout combattu par le peuple de la droite des valeurs, au sens large, par les électeurs et sympathisants du Mouvement national et de l’UMP.

De plus, la nature apolitique de cette mobilisation vantée par Frigide Barjot-Valérie Merle ne résiste pas à l’examen puisque les manifestations sont cornaquées par l’UMP de manière de plus en plus évidente et visible.

Certes à Lyon, sous la pression du FN, les organisateurs, et à la grande fureur des caciques locaux de l’UMP, n’ont pas donné la parole à cette formation comme à aucune autre d’ailleurs.

A dire vrai, en lieu et place de cette apparente stricte neutralité, Bruno Gollnisch aurait préféré que chaque élu représentant une sensibilité politique puisse s’exprimer. Ce n’est pas l’option qui a été retenue, ce qui est regrettable car «cela aurait pu créer une dynamique politique » dépassant le strict cadre du parti de MM. Copé et Fillon.

Or, le député européen frontiste a été systématiquement écarté des micros, notamment lors de la manifestation à l’Etoile le 21 avril dernier, tandis que les dirigeants de l’UMP et autres probes amis de l’amateur de peinture Claude Guéant, alors plein de morgue, monopolisaient la parole.

Pourtant, rappelle Bruno Gollnisch, « au cours de mes 25 années de combat comme parlementaire et élu régional contre les politiques de désagrégation morale, qu’elles viennent de la vraie gauche ou de la fausse droite – théorie du Gender, promotion du LGBT, euthanasie, etc.- je n’ai pas le souvenir d’avoir vu les pontes de l’UMP à mes côtés dans ces combats. Et cela continue chaque mois à Strasbourg et à Bruxelles. En revanche, j’ai des souvenirs très précis et très nombreux de l’action délétère des élus et ministres RPR/UDF, ou, aujourd’hui, UMP… ».

01:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Quand Angela faisait du nudisme en RDA

sans-titre.png Nu angela merkel.png

Nous observons une jeune et très angélique Fräulein Merkel, bien plus sympathique et élégante en tenue d’Ève qu’habillée aujourd’hui, débarrassée de ses horribles oripeaux multi-colorées, mais tous issus du même patron informe, unique et standard de la République Démocratique Allemande…

N’oublions pas, qu’à l’époque de la RDA, la charmante Angela était adhérente des FDJ (Freie Deutsche Jügend), le mouvement de jeunesse populaire enrégimenté par le Parti unique (SED). L’État Est-allemand les faisait participer à des camps d’été où la FKK (Frei Köerper Kultur) était de mise, dans le sens philosophico-gymnique d’ « un esprit sain dans un corps sain » ; c’ est d’ailleurs un héritage de la HJ (Hitler Jügend) et des Wandervögel. Une belle propagande bien calibrée pour exposer sous les projecteurs une jeunesse heureuse et saine avant, pendant et après la guerre. Ces schémas idéalistes-naturistes perduraient encore dans les années 70 à l’Ouest…

Propagandes-info

00:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

06/05/2013

Un gardien du camp d'Auschwitz âgé de 93 ans arrêté en Allemagne

  

Arbeit macht frei Музей узников нацистский концлагерь Аушвиц-Биркенау Освенцим

 
Photo: RIA Novosti
La police allemande a arrêté un homme de 93 ans, qui aurait travaillé comme surveillant au camp de concentration d'Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon la police du Bade-Wurtemberg, le détenu était directeur du camp entre l'automne 1941 jusqu’à 1945 et aurait pu participer aux assassinats de masse des prisonniers dans les camps de concentration.

Le nom de la personne arrêtée n'a pas été divulgué, mais certains médias ont fait remarquer qu’il pourrait s’agir de Hans Lipschis, répertorié dans la liste des personnes les plus recherchées parmi les criminels de guerre de Simon Wiesenthal.
 

sans-titre.png nazi 93  ans.png

La Voix de la Russie - 06/05/13

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Marine Le Pen invitée de LCI Matin - 06/05/13

21:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Antisémitisme au stand iranien à la Foire du livre de Buenos Aires

Revue de presse
Publié le 6 Mai 2013

 

  
 
 
 Par le Centre Simon Wiesenthal, adapté succinctement par Hanna Lévy

 

Le Centre Simon Wiesenthal a demandé à M. Gustavo Canevaro, Président de la Fundación El Libro (qui organise la Foire du livre de Buenos Aires) à condamner publiquement la « Casa del Islam » (« Maison de l’Islam »), stand à la 39e Foire du livre de Buenos Aires (du 25 avril au 13 mai), pour sa promotion des théories conspirationnistes antisémites.

 

 

Parmi les livres exposés, le stand met en avant : « Irán, el país que Estados Unidos quiere destruir - Retrato urgente de un ‘condenado a muerte ». La couverture du livre montre la Statue de la Liberté avec le visage de George W. Bush. Le bras levé de la Statue de la Liberté tient une Menorah, et l’autre main, tient un bouclier avec une étoile de David. À la page 31 du livre, il y a une photo du World Trade Center attaqué et cette explication : « Tours jumelles de New York, la mise en scène la plus tragique et répugnante de la CIA et du Mossad pour avoir le monde à leurs pieds ».

Crif

21:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Racisme anti-blanc: une réalité quotidienne trop longtemps occultée

sans-titre.png Pichon.png

06/05/2013 – 12h00
NANTES (NOVOpress Breizh)
Accompagné de Fabrice Robert, président du Bloc identitaire (BI), Gérald Pichon (ci-dessus) était à Nantes vendredi soir pour présenter « Sale blanc, chronique d’une haine qui n’existe pas », un essai sur le racisme anti-blanc. Très longtemps ignoré pour des raisons idéologiques évidentes, ce phénomène – lié à la mise en place en France d’une société multiculturelle – est devenu une réalité quotidienne, dont on commence à parler.

 

Après une introduction de l’animateur local du BI, Fabrice Robert a fait le bilan du travail accompli depuis 10 ans et rappelé les objectifs de son mouvement. Selon lui, en effet, le Bloc identitaire n’est pas un parti mais un réseau rassemblant des associations locales qui agissent dans tous les domaines pour mettre en œuvre une contre-culture et un contre-pouvoir. Une sorte de « lobby » de défense des Français de souche, en quelque sorte. Pour y parvenir, le BI lance des campagnes transversales comme celle sur la viande Halal. Il participe également aux mouvements comme celui qui s’oppose à la loi Taubira . Le BI se veut à la fois un aiguillon et un éveilleur.

Ces actions, comme les Assises sur l’islamisation, l’opération sur le chantier de construction de la mosquée de Poitiers, le refus du rachat de la France par le Qatar, ont donné à ce mouvement, estime Fabrice Robert, une notoriété remarquable. Le terme « identitaire » est devenu une marque dans le paysage politique, repris par les médias bien au-delà des actions propres au BI. Il est aussi imité dans d’autres pays (Italie, Autriche, Allemagne entre autres) où des groupes s’organisent sur son modèle.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, Gérald Pichon a tenu à préciser qu’il utilise le terme de « blanc » par défaut car cela est trop restrictif pour définir une population qui ne se résume pas à la couleur de sa peau. Il en est de même pour le mot « racisme », la haine développée contre les autochtones dépassant largement cette notion.

Construit en deux parties, son livre commence par faire un état de l’importance de la réalité cachée de ce racisme anti-blanc qui sévit en France depuis 30 ans dans l’indifférence du pouvoir politique, des médias et des associations censées lutter contre le racisme. Puis il s’interroge sur les raisons de cette situation mais aussi de l’absence de réaction des victimes. Cela provient de la volonté de l’oligarchie d’organiser « le Grand Remplacement », selon la formule de l’écrivain Renaud Camus. Dans ce but, il était nécessaire, selon G. Pichon, de culpabiliser les Français de souche pour détruire leur capacité d’auto-défense.

Dans la seconde partie, l’auteur analyse comment cette haine de soi a été inculquée aux Français blancs. Il montre comment la promotion d’une société multiculturelle et multiraciale légitime la violence contre les Blancs. Il insiste sur le rôle de l’Education nationale, sur la politique de discrimination positive en faveur des populations d’origine non européenne. Cela relève, rappelle G. Pichon, de ce que le sociologue Guillaume Faye a baptisé « Le système à tuer les peuples ».

Dans cet esprit, il conclue en insistant sur le danger de réagir en promouvant un « white power » qui ne répond en rien à cette politique. De même, il ne faut pas rentrer dans la logique « victimaire » qui est étrangère à la culture européenne. En conclusion, Gérald Pichon affirme qu’il faut «garder l’espoir car l’histoire n’est jamais figée» et «se battre sur tous les fronts pour promouvoir notre identité.»

DR

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Mélenchon : sectaire, grossier, archaïque et narcissique - Par Dominique Jamet

sans-titre.png Mélenchon.png
 

Défi lancé, pari tenu… au moins le temps d’une manifestation, d’un aller simple Bastille-Nation, sur ce trajet traditionnel dont les pavés, plus encore qu’usés, doivent être blasés à force d’être foulés aux pieds comme de vulgaires promesses électorales. Le risque, calculé, était mince. La preuve est faite que ce qu’il reste du Parti communiste sait toujours mobiliser ce qu’il lui reste de militants et de clients, et que la politique d’austérité menée, sinon assumée, par un gouvernement supposé socialiste, avec son cortège de faillites, de licenciements, de récession, de chômage, sème l’angoisse et le malheur et récolte la révolte et le désespoir. Et après ? Que reste-t-il de la journée fondatrice de temps nouveaux annoncée par le Pasionario de la plèbe, une fois les micros débranchés, les banderoles roulées et le tribun redescendu de sa tribune ?

Jean-Luc Mélenchon est assurément un homme intelligent, éloquent, sincère et plutôt sympathique à l’état naturel, qui n’est malheureusement pas son état habituel, en public. Il pense beaucoup de choses justes sur les postures et les impostures de la gauche de gouvernement, sur ses trahisons, sur ses reniements, sur la sujétion de la social-démocratie à la finance, la soumission de la France à Bruxelles et la capitulation de ses dirigeants devant le capitalisme international. Mais il ne les dit pas, il les crie, il les clame, il les vocifère. Il s’est lui-même disqualifié et se disqualifie chaque jour davantage par son sectarisme, sa grossièreté, son archaïsme et, en prime, son narcissisme. Ce n’est pas un hasard s’il n’a réussi à se qualifier pour le second tour ni lors de la présidentielle ni lors de la législative partielle de Hénin-Beaumont, alors que la conjoncture actuelle est un rêve pour démagogues et si, depuis plus d’un an, sa cote plafonne à 11 %. L’ancien militant socialiste qui, si longtemps, s’était tenu bien sage sur les bancs de l’école successivement dirigée par François Mitterrand et Lionel Jospin, confond visiblement liberté et licence, combativité et agressivité, grands ancêtres et grandes gueules, révolution et one man show. Ses errances, ses références et ses outrances ont achevé ces derniers temps de le discréditer.

À gauche même, beaucoup ont du mal à admettre qu’un homme de gauche invite, et sur quel ton, le peuple de gauche à se soulever contre un gouvernement de gauche. De quel manuel poussiéreux ou de quel vieux rêve d’enfant sort-il ses appels à l’insurrection, à la réunion d’une Assemblée constituante, au referendum révocatoire ? Refaire 1789, et bien sûr 1793 ? N’aurait-il pas lu quelque part que les tragédies de l’histoire se répètent en farce, pour souhaiter à ce point en devenir le farceur en chef ? Et quel chef serait-il donc, celui dont les modèles sont ce que la confrontation entre les plus généreuses utopies et la réalité du pouvoir a produit de pire, celui dont les idoles ont nom Robespierre, Staline, Pol Pot, Mao ou Fidel Castro ? Si l’homme au drapeau rouge entre les dents avait pris la peine de se retourner sur les 180.000 manifestants revendiqués par les organisateurs du défilé d’hier (la police ayant comme on sait renoncé à tout décompte) il aurait aisément constaté l’absence totale de la gauche du parti socialiste, qui vient de condamner ses excès de langage, l’absence quasi-totale des écologistes, exception faite du courant représenté par Mme Eva Joly, qui ne fait pas jurisprudence. Il aurait pu constater que nombre de ceux mêmes qui marchaient dans son sillage traînaient les pieds ou y allaient à reculons : les communistes n’ont aucune envie de rompre leurs alliances municipales avec le P.S. et de renouer avec le culte de la personnalité, le NPA récuse et l’homme et sa tactique, Lutte ouvrière tourne en ridicule ses ambitions matignonesques.

Qui m’aime me suive, disait Henri IV en coiffant son chapeau à panache blanc. Qui aime Jean-Luc Mélenchon, qui est prêt à le suivre ? À quoi sert de rassembler cent mille personnes, si l’on en a braqué contre soi quelques dizaines de millions ? On peut être isolé au milieu de la foule. Plus seul que Jean-Luc Mélenchon, il n’y a pas.

Dominique Jamet, le 6 mai 2013
 
BOULEVARD VOLTAIRE

20:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Bretagne: l'armée détruit un missile M51 en plein vol après l'échec du tir

sans-titre.png missile XXX.png

sans-titre.png missile échec.png

Un missile balistique stratégique M51, sans charge , lancé dimanche matin lors d'un tir d'essai, a été "détruit peu après son décollage", a annoncé le ministère de la Défense, dans un communiqué.

Le missile a été lancé à partir du sous-marin nucléaire lanceur d'engin Le Vigilant, depuis la baie d'Audierne dans le Finistère. Le ministère de la défense explique "que le missile a été détruit peu après son décollage, au-dessus de l’océan" mais ne donne aucune indication sur les raisons de cette destruction. Toujours selon le même communiqué, cet essai a été effectué "sans charge nucléaire et le missile a été détruit dans une zone interdite pour la circonstance à la navigation maritime et à la circulation aérienne".

Le missile M51, système d'arme des sous-marins nucléaires lanceurs d'engin (SNLE), avait été validé en juillet 2010, après un cinquième tir d'essai (deux depuis le sous-marin nucléaire "Le Terrible" en janvier puis juillet 2010, et trois depuis des installations terrestres en 2006, 2007 et 2008).


 

Atlantico - 05/05/13

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

05/05/2013

Poutine félicite les orthodoxes célébrant Pâques

sans-titre.png Poutine pâques.png

Le président russe Vladimir Poutine a adressé ses félicitations aux chrétiens orthodoxes et à tous les Russes célébrant la fête de Pâques, rapporte dimanche le service de presse du Kremlin.

"La fête de Pâques apporte la joie et l'espoir à des millions, les remplissant de bonnes intentions et les poussant à faire de bonnes œuvres. Elle nous rappelle les valeurs spirituelles primordiales qui revêtent une importance particulière dans l'histoire de la Russie et nourrissent la culture nationale", lit-on dans un message de félicitations.

M.Poutine a notamment évoqué "le rôle particulier" de l'Eglise orthodoxe russe dans le maintien de la paix civile dans le pays, ainsi que dans le développement du dialogue interreligieux et interethnique.

Le chef du Kremlin a également remercié le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille pour sa contribution à l'éducation de la jeune génération et à la sauvegarde des valeurs spirituelles et familiales.

"Je tiens à exprimer ma gratitude pour votre dévouement au travail et à saluer votre contribution personnelle énorme à la préservation de la paix civile dans le pays", a indiqué le dirigeant russe.

Moscou 5 mai RIA Novosti

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La Syrie a pointé des missiles sur Israël en réponse à la frappe sioniste

 

 
 
5.05.2013, 23:55, heure de Moscou
       

2012 июль коллаж сирия израиль сирия асад

 
© Collage: La Voix de la Russie

Les militaires syriens ont reçu l'ordre de déployer des missiles vers Israël, a déclaré la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadin en référence à des sources supérieurs. Il s'agissait d'une conséquence de la frappe réalisée par l'Armée de l'Air israélienne contre les installations militaires dans la banlieue de Damas.

En outre, selon la source de la chaîne, les Syriens sont prêts à fournir aux « forces de résistance » (le mouvement du Liban Hezbollah) des armes, qu'ils n'avaient pas en leur possession.

La Voix de la Russie

23:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Journal de Syrie 05/05/13


Journal de Syrie 5.05.2013 par MyriamBloch

23:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le raid aérien israélien sur Damas a tué environ 300 personnes et blessé des centaines de civils

 

 
5.05.2013, 20:29, heure de Moscou
       

сирия дамаск взрыв дым заминированный атомобиль

 
Photо: EPA

Environ 300 soldats ont été tués dans un raid aérien israélien sur la banlieue de Damas, des centaines de civils ont été blessées. C'est ce qu'a déclaré le portail Damas Post en référence à ses propres sources.

Selon les données, la frappe a été réalisée contre les districts dans la banlieue de Damas, où deux brigades de la Garde présidentielle étaient cantonnées . En outre, les entrepôts d'armes et un centre de recherche militaire dans Jamraya ont été également attaqués.

Plus tôt ce dimanche, le vice-ministre syrien Faisal Mekdad a qualifié cette frappe aérienne israélienne comme une déclaration de la guerre.

La Voix de la Russie

21:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Najat Vallaud-Belkacem chahutée à Marseille par les anti-mariage gay

C'est elle qui gêne!

21:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

A Lyon, Frigide Barjot, huée par le GUD, préfère fuir la manif !

Le groupuscule d'extrême-droite GUD (Groupe union défense) s'est félicité dimanche sur sa page Facebook d'avoir fait "fuir" de Lyon Frigide Barjot, porte-parole du collectif "La Manif pour tous", en la faisant huer par une partie des manifestants.

"Avec l'ensemble des Lyonnais, le GUD a réussi à faire partir Frigide Barjot en plein discours aux cris de "Union civile on n'en veut pas", "sale camée", "sectaire," "tu ne représentes pas la défense de la famille". Madame Barjot s'enfuit actuellement dans les rues de Lyon sous grosse escorte", s'amuse le mouvement extrémiste qui ne supporte pas la prise de position de Frigide Barjot en faveur de l'union civile des homosexuels.

Le Figaro- 05/05/13



20:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les anti-mariage homo manifestent dans toute la France

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/05/01016-...

+ 2 VIDEOS, TWEETS

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Scandale en Sardaigne: un curé contre le mélange des races, l'évêque lance une enquête

sans-titre.png curé sardaigne.png

05/05/12 – 18h00
CAGLIARI (NOVOpress)
– En Italie, c’est la nouvelle occupation des inquisiteurs de l’antiracisme : traquer sur Internet les commentaires suscités par la nomination de la militante immigrationniste congolaise Cécile Kyenge Kashetu comme ministre de la Coopération internationale et de l’intégration.

Dernière abomination découverte, une question posée sur sa page Facebook (désormais supprimée) par l’abbé Alessandro Loi (image en Une), curé de Lotzorai, un bourg de 2.000 habitants sur la côte est de la Sardaigne. « Y avait-il vraiment besoin d’une ministre de couleur ? Avec tout le respect que mérite la dame ». Selon le quotidien régional, L’Unione Sarda, ce post « déchaîne immédiatement la fin du monde. Virtuel, s’entend ».

 

Face à l’avalanche des commentaires, l’abbé Loi précise ensuite sa pensée : « Le ministre veut une Italie d’immigrés, nous nous rêvons d’une Italie d’Italiens. Les immigrés doivent être aidés dans leur pays d’origine ». Et encore : « Être accueillants ne veut pas dire ouvrir tout grand les portes et ne pas avoir de frontières ». « Je ne suis pas raciste mais mélanger les races est dangereux ».

Interrogé par la télévision régionale Videolina, l’ecclésiastique de 65 ans a refusé de battre en retraite, tout en rejetant catégoriquement les accusations de racisme. « Beaucoup de gens s’interrogent sur l’opportunité d’une telle nomination, a-t-il affirmé, ils ne le disent peut-être pas mais ils s’interrogent ».


Les propos de l’abbé Loi ont été vivement dénoncés par le député de gauche Michele Piras, pour qui, avec la nomination de Cécile Kyenge, « notre pays lui aussi fait enfin un pas vers le multiculturalisme et la reconnaissance des droits des migrants ». « Nous nous demandons, a-t-il ajouté, ce que pensent l’évêque et le pape François d’une contradiction si criante avec le message évangélique ».

L’ecclésiastique a aussi été attaqué par un de ses confrères, l’abbé Floribert Kiala, originaire du Congo comme Cécile Kyenge, et qui vient d’arriver dans le diocèse comme vicaire. Selon lui, « c’est honteux. Et si celui qui dit cela est un prêtre, c’est encore plus honteux ». L’abbé Kiala, qui semble avoir des notions assez confuses sur la géographie et les institutions américaines, invoque le modèle d’Obama « qui est né à Honolulu et qui est ensuite devenu président des États-Unis. Quand on choisit un pays, on l’aime et on travaille pour l’améliorer, comme l’a fait Mme Kyenge ».

Le curé a été convoqué par l’évêque de Lanusei (le petit diocèse dont fait partie Lotzorai), Mgr Antioco Piseddu. Sans attendre cette rencontre, le prélat a annoncé à la presse qu’il allait « établir une commission d’enquête pour évaluer au mieux les actes du curé ». Il s’est « hâté de préciser : “Qu’il soit clair que la position de l’abbé Loi n’est pas la nôtre. Nous ne sommes pas d’accord avec lui et je n’aurais jamais imaginé qu’il ait des idées pareilles. J’ai appelé aussi l’abbé Floribert Kiala pour lui dire que j’étais proche de lui” ». L’évêque, qui sera à Rome le 17 mai prochain pour rencontrer le pape François, espère que « le diocèse aura tiré l’affaire au clair d’ici là ».

Crédit image : Copie d’écran de la vidéo dans le texte. DR.

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

 

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

"L'envoyé de l'enfer " est apparu à New York

 

 
4.05.2013, 19:11, heure de Moscou
       

« L'envoyé de l'enfer » est apparu à New York

 
© Photo : ca.wikipedia.org/Brian Gratwicke/cc-by-nc

La présence de poissons prédateurs à tête de serpent (Channa argus), surnommés « frankenfish » (envoyé de l'enfer) dans les étangs de New York, a provoqué la panique dans Manhattan.

Des avertissements sur l'apparition de ces dangereux « étrangers » dans les étangs sont apparus à Central Park, invitant les habitants, en cas de prise d'un poisson, à prévenir immédiatement les services compétents de la ville.

Ces poissons, d'environ un mètre de long, ont une vitalité incroyable, ils peuvent respirer l'air à travers les organes situés au-dessus des branchies, et même ramper sur terre.

La Voix de la Russie

20:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La ministre noire de l'intégration ne fait pas l'unanimité en Italie...

19:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)