Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 913

  • Athènes : l’Aube Dorée organise une gigantesque distribution de nourriture

    dianomi_trofima3.jpg Grèce.jpg

     

    Depuis plusieurs années, la Grèce fait régulièrement l’actualité pour la grave crise économique qu’elle traverse et qui s’est accompagnée de l’émergence extrêmement rapide d’un parti ultranationaliste grec ayant défrayé la chronique ces derniers mois : l’Aube Dorée.

    Depuis que l’Aube Dorée est entrée au Parlement il y a un peu plus d’un an, elle utilise une grande partie de ses ressources (financements publics, émoluments des élus) pour l’achat et la distribution gratuite de nourriture destinée à la population grecque (avec vérification de l’identité des personnes, afin de ne distribuer de la nourriture qu’aux « Grecs de souche »). Mercredi 24 juillet 2013, une distribution d’une ampleur encore jamais vue a eu lieu à Athènes, avec près de 10 000 personnes.

     

     

     

    La classe politique grecque a unanimement condamné ces distributions de nourriture en raison de leur caractère discriminatoire.

    Ces derniers mois, l’Aube Dorée a également organisé un système de milices : toute personne menacée par l’insécurité peut faire appel à elle pour être défendue (notamment les commerçants). En effet, de nombreux migrants clandestins sont arrivés en Grèce ces dernières années en raison de son appartenance à l’Union européenne et à l’espace Schengen (et de la porosité de ses frontières) mais ont tendance à y rester bloqués car la Grèce ne dispose pas de frontière terrestre commune avec d’autres États de l’espace Schengen – la Bulgarie et la Roumanie n’en font pas encore partie.

    Le député de l’Aube Dorée Ilias Panagiotaros a récemment déclaré à la télévision australienne que l’Aube Dorée ambitionnait de devenir pour la Grèce ce qu’est le Hezbollah pour le Liban (le Hezbollah vient d’ailleurs récemment d’être classé parmi les organisations terroristes par l’Union Européenne – pour mieux comprendre le Hezbollah : vidéo 1, vidéo 2 et vidéo 3).

    Par ses actions spectaculaires et radicales qui viennent en aide à une population en situation d’extrême détresse, l’Aube Dorée – longtemps restée groupusculaire – a acquis une popularité considérable auprès de l’électorat grec : les derniers sondages la placent officiellement en troisième position des intentions de vote, avec 14,5% des voix.

    Athènes : l’Aube Dorée organise une gigantesque distribution de nourriture

    Sans une sortie de crise rapide, il sera difficile pour les autorités politiques grecques d’enrayer sa popularité croissante. dianomi_trofima1.jpg Grèce.jpg

    Nouvelles de France

     

  • Exactions de l'armée congolaise sur des cadavres de rebelles près de Goma

    http://observers.france24.com/fr/content/20130717-exactions-armee-congolaise-cadavres-rebelles-fardc-goma-guerre

  • Italie : Des maghrébins pillent un patronage et défèquent sur l’autel de l’église

    mantoue-500x334.jpg

     

                         

     

     

    25/07/2013 – 12h00
    MANTOUE (NOVOpress) –
    C’est un nouveau coup dur pour la paroisse. Libiola appartient à la ville de Serravalle a Po, dans le Mantouan, en Lombardie. Elle a été durement frappée par le tremblement de terre de mai 2012 et l’église baroque est toujours fermée pour travaux. On se souvient que le séisme qui avait ravagé le Nord-Est de l’Italie avait aussi eu pour effet de faire éclater les problèmes de cohabitation avec les immigrés musulmans. Un plat avec de la sauce bolognaise, servi par erreur à une jeune musulmane dans un camp pour réfugiés, avait ainsi déclenché une véritable émeute.

     

    À Libiola, la vie, depuis, essaie de reprendre. Jeudi dernier, le curé et les deux religieuses qui animent le patronage avaient emmené les enfants pour une journée en montagne. Quatre jeunes Marocains (l’un habitant du quartier, les autres demeurant à côté) en ont profité pour s’introduire par effraction dans le presbytère. Ils ont forcé la porte de la chambre de la sœur supérieure et ont volé ce qu’ils ont pu y trouver comme argent, à savoir les cotisations des enfants et le bénéfice d’une soirée risotto récemment organisée par les parents : 80 euros en tout et pour tout.

    Les maghrébins ont ensuite, selon la formule de la Gazetta di Mantova, « voulu laisser un signe ». Ils ont découpé un pan de la tente en plastique qui sert d’église provisoire depuis le tremblement de terre. Et ils ont uriné et déféqué sur l’autel. Une voisine les a vus s’enfuir et a reconnu celui qui habite dans le quartier. Les carabiniers ont pu identifier les trois autres.

    Le curé, l’abbé Eugenio Ferrari, s’est finalement décidé à porter plainte. « S’ils étaient venus voler de l’argent parce qu’ils ont faim, explique-t-il, je n’aurais pas même porté plainte : je leur aurais pardonné. Mais ce qu’ils ont fait dans l’église est un geste sur lequel on ne peut pas passer, c’est inqualifiable ».

    « Je suis désolé, ajoute l’ecclésiastique, parce que, à ce qu’il semble, cet acte a été accompli par quatre jeunes Marocains. Ils ont montré leur mépris vis-à-vis de notre religion. Mais si moi je faisais la même chose dans une mosquée, ils me couperaient le cou, oui ou non ? »

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Les 19 militants identitaires qui ont occupé pacifiquement une terrasse de Solférino condamnés à des amendes

     

     

                            

     

    25/07/2013 – 23h35
    PARIS (NOVOpress) - Avant le détail exact, les condamnations des militants identitaires qui ont occupé pacifiquement une terrasse de Solférino nous parviennent déjà. Ainsi, en plus du versement de l’euro symbolique : 500€ d’amende en sursis pour 15, 10€ par jour pendant 90j pour un soit 900 euros d’amende, et 500€ sans sursis pour trois personnes. Ils sont condamnés pour violation de domicile. De plus, les 19 militants sont condamnés à verser chacun 190 euros pour les frais de justice du PS. Vous pouvez les aider en faisant un don.

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Renaud Camus Journal 2013 - 24 juillet

    renaud-camus-journal-2013.jpg Jouranl RCamus.jpg

         

      
    Renaud
    Camus

    Mercredi 24 juillet, onze heures du matin. Ils m’agacent, tous, avec leur éternel :

    « Oui, bien sûr, vous avez raison, mais qu’est-ce qu’on peut faire ? »

    Ils viennent me voir à la fin des conférences ou des débats, ils me serrent la main, ils me font dédicacer tel ou tel de mes livres, ils m’écrivent, ils me téléphonent, ils me likent sur Facebook ou Twitter, ils me disent et ils me répètent qu’ils pensent exactement comme moi, que j’ai bien raison de dire ce que je dis, que ça fait du bien à entendre, que le vrai problème, pour ainsi dire le seul — car au regard de celui-là tous les autres sont insignifiants : qu’est-ce qu’un petit rhume ou une entorse à la cheville quand on est atteint d’un cancer  ? —, c’est celui du changement de peuple, du Grand Remplacement, de la conquête musulmane, oui, oui, oui, vous avez mille fois raison : mais qu’est-ce qu’on peut faire ?

    L’horreur est en train de survenir, elle se précise un peu plus chaque jour, elle multiplie les signes d’elle-même, aucun doute n’est plus possible, d’autant que ceux qui en sont l’instrument et les protagonistes, les Sensibles des quartiers sensibles, les nouveaux venus, nos remplaçants, sont parfaitement clairs sur leurs intentions, leurs espérances et leurs menaces — à la différence des remplacistes leurs protecteurs, les Amis du désastre, les champions de la diversité obligatoire, qui, eux, tout au contraire, font tout pour embrouiller les choses, obscurcir le débat et noyer le poisson. Et face à cette abomination sans retour, la fin de la France des Français, la substitution d’un  ou plusieurs autres peuples au peuple indigène, le changement de civilisation qui s’ensuit nécessairement, la conquête musulmane, la colonisation du pays, face à cette évidence énorme, chaque jour plus encombrante et plus accablante, nos compatriotes restent là paralysés, hypnotisés, béats, sidérés, comme s’ils étaient face à un boa constrictor ou au bouclier de Méduse. La structure est celle-là même du cauchemar : on voit bien la monstruosité qui s’apprête, on a le nez sur elle, elle est déjà en cours mais on est incapable de bouger le petit doigt ou seulement d’émettre un cri pour l’empêcher ou la retarder.

    « Oui, oui, vous avez raison, je pense exactement comme vous, et même je pourrais vous en raconter, des choses que j’ai vues. C’est encore pire que ce que vous dites. Mais qu’est-ce qu’on peut faire ? »

    Eh bien il me semble évident que la première chose à faire est de constituer, et vite, une ou, à défaut, plusieurs forces politiques qui soient capables, ne serait-ce que par le nombre de leurs adhérents, par le poids électoral qu’elles représenteraient, par leur masse, par leur capacité à mobiliser, par leur présence médiatique et leur puissance conceptuelle, idéologique, de dire, de crier, de hurler et même — pour user d’un affreux verbe à la mode qui pour une fois va m’être bien utile — d’acter un formidable NON à ce qui survient : l’asservissement de la patrie.

    Bien entendu, à la question posée par les bonnes volontés jusqu’à présent impuissantes, j’aurais tendance à répondre un peu brutalement :

    « Rejoignez le parti de l’In-nocence, c’est le seul qui mette cette question à l’épicentre de ses préoccupations : devenez-en membre, prenez votre carte (bien qu’il soit si pauvre que jusqu’à présent il ne distribue pas de cartes…), participez aux débats sur ses différents forums (public et réservé aux membres), concourez à la rédaction de ses communiqués, formez dans vos villes et vos campagnes des groupes de réflexion et d’action, réunissez-vous en son nom, offrez-lui vos compétences et les moyens financiers et matériels que vous pouvez mettre à sa disposition, permettez-lui, par votre nombre et votre détermination, de participez aux élections, faites qu’il devienne l’âme et l’épée de la résistance au Grand Remplacement.

    « Son nom vous gêne ? Vous le trouvez ridicule ? Songez qu’il pourrait aussi bien s’appeler Parti Réactionnaire Français, Union anticolonialisteMouvement du Refus de la Contre-Colonisation, Rassemblement contre le Changement de peuple, Fédération des Amis de la Culture Française et de la Civilisation européenne. Néanmoins ses fondateurs tiennent à son nom actuel et n’en changeront pas, parce que la question de la nocence et de l’in-nocence est au centre de leur réflexion politique, parce qu’ils estiment que la nocence, la nuisance, le fait de nuire, qu’il s’agisse d’incivilités ou de crime, est avec la démographie le principal instrument du changement de peuple, et parce que ces deux concepts antithétiques et jumeaux, nocence, in-nocence, permettent seuls, selon eux, d’articuler la politique non seulement à l’écologie mais à la vie quotidienne, aux rapports de voisinage, au bruit, à la pollution, au saccage du territoire, à la destruction du paysage, à la brutalité croissante des rapports sociaux, bref à cette décivilisation, ce réensauvagement, qui sont au centre des préoccupations des Français et leur rendent l’existence insupportable.

    « Que si maintenant l’In-nocence, décidément, ne vous va pas, rejoignez le Front national, le Siel, les Identitaires, Résistance Républicaine, Riposte laïque, que sais-je encore, l’un ou l’autre ou plusieurs (les doubles appartenances sont admises) des partis ou mouvements qui luttent contre le Grand Remplacement et lutteront d’autant plus efficacement qu’ils seront plus forts, plus riches, plus abondamment pourvus d’adhérents et de membres. Songez toutefois que les grandes formations politiques ont tendance à être sensibles (sans jeu de mots) à ce qui, du Grand Remplacement, est déjà opéré, et constitue, par là même, des viviers de voix. C’est par excellence le cas du Parti Socialiste, bien entendu, qui croit trouver dans le nouveau peuple des réserves électorales inépuisables (il y veille, mais il risque d’être bien déçu quand le nouveau peuple n’aura plus besoin de lui). De toute façon j’imagine que ce parti-là ne vous tente pas trop, ou bien ce serait à désespérer. Mais les calculs de l’UMP sont à peine différents. Lorsqu’un Alain Juppé manifeste en toute occasion une islamophilie délirante, et considère que l’islamophobie est le principal péril qui menace notre société, on imagine que n’y est pas tout à fait pour rien la population déjà entièrement renouvelée, remplacée, remplaçante, du centre historique de sa ville de Bordeaux ; à moins que les choses ne se soient passées dans l’autre sens et qu’Alain Juppé, islamophile passionné et sincère, n’entende faire de la France un autre centre historique de Bordeaux.

    « Je dis Juppé je dirais Copé aussi bien, Fillon, Baroin, Kosciusko-Morizet, what have you ; et bien entendu Sarkozy, qu’on a déjà vu à l’œuvre, mais apparemment ce n’est pas encore assez pour l’édification de certains, ils aspirent à être à nouveau roulés dans la farine et ridiculisés. Il est bien triste, il est même profondément désolant, qu’on ne puisse en aucune façon compter sur les héritiers officiels du général de Gaulle pour résister au changement de peuple. Les inofficiels, peut-être, les marginaux, les exclus, les transfuges ? Paul-Marie Coûteaux, Christian Vanneste, Florian Philippot, Philippe Martel ?

    « En tout cas ne restez pas là sans rien faire !  Soutenez activement les hommes, les femmes, les partis, les mouvements qui disent non au Grand Remplacement ! Et plus fort et plus clairement ils disent non, plus généreusement apportez-leur votre appui, votre adhésion, votre argent, votre intelligence, votre enthousiasme, vos bras, vos jambes, vos voix. »

     

    En exclusivité sur BOULEVARD VOLTAIRE

  • Aubagne : il invoque le Coran et refuse qu'un anesthésiste voit sa femme nue

     

     Aubagne / Publié le mercredi 24 juillet 2013 à 07H17
     

    Un homme violent, qui avait refusé que sa femme enceinte soit suivie normalement à l'hôpital, a été placé en détention

    Faits Divers - Justice - Actualités - Aubagne : il invoque le Coran et refuse qu'un anesthésiste voit sa femme nue
    Photo Florian Launette
    L'homme refuse que l'anesthésiste pose une péridurale à son épouse, parce que, dit-il, sa religion interdit qu'un autre homme que lui voit sa femme nue.

    Le plus court chemin entre la maison et l'hôpital est parfois la garde à vue. Un père de famille de 25 ans a fini vendredi sa course entre quatre policiers. Il venait de commettre des violences sur sa femme qui venait d'être mère. Une énième dispute, a-t-il expliqué hier à la barre. Mais pas de violences, a-t-il pourtant assuré.

    Et la justice lui a en rajouté une tranche, car le 25 juin, Abdelhamid Chaibi, intérimaire, conduit son épouse enceinte à l'hôpital d'Aubagne. Sa femme va accoucher, mais le père plastronne. Il invoque le Coran et refuse que l'anesthésiste lui pose une péridurale, parce que, dit-il, sa religion interdit qu'un autre homme que lui voit sa femme nue.

    L'anesthésiste s'en va, puis revient, soucieux de préserver les vies de la mère et de l'enfant. La police calme les esprits. Pas de violences sur le médecin, quelques dégradations commises sur le montant d'un lit et estimées à 200 €.

    Comparution immédiate

    Dans le box, déféré hier en comparution immédiate pour la double série de faits, le mis en cause fait marche arrière : "Je regrette ce que j'ai fait. Je faisais le ramadan. Je m'excuse. Je suis prêt à payer les 200 à l'hôpital". Il doit signer un contrat à bref délai avec la communauté d'agglomération qui devait l'employer.

    Son profil ? Il habite Aubagne, a fait des études d'artisan plombier, a travaillé comme éboueur. Il s'est marié en mai 2012 et son enfant a moins d'un mois à ce jour. Son épouse est pourtant retournée vivre chez ses parents. Le procureur Ahmed Chafai dit les "pressions" exercées sur l'épouse, les "violences récurrentes". Il dit avoir peur du renouvellement des faits.

    L'avocat du prévenu, Me Philippe Chaudon, promet que s'il bouge une oreille, le tribunal sera prévenu aussitôt et que tout se retournera contre lui. Il évoque une période de ramadan, qu'il qualifie d'"extrêmement compliquée" pour son client.

    Hier soir, le tribunal a toutefois préféré placer en détention le mis en cause. Il sera jugé sur le fond le 4 septembre. Il répondra des violences sur sa femme mais aussi de dégradation de bien public, d'outrage à personne chargée d'une mission de service public et de discrimination.

     

    La Provence

  • Marine Le Pen reçue par Laurent Fabius - 24/07/13

    Marine Le Pen, a été reçue, à sa demande, au quai d’Orsay, ce mercredi 24 juillet 2013. La présidente du Front National souhaitait faire un point sur la situation internationale et évoquer les questions européennes, parmi lesquelles l’idée du FN d’organiser un référendum sur la présence de la France dans l’Union.

  • Affaire Bourdouleix : un leurre pour esquiver les vrais problèmes

    25 juillet 2013

    « Un gros dérapage et une indignation générale.

     Le député-maire de Cholet est ce soir au coeur du scandale. 

    Excédé par des gens

     du voyage, il a évoqué Hitler et la Shoah. » (France info)

     

    Environ 150 caravanes de Roms se sont installées dimanche sur un terrain agricole, propriété de la ville de Cholet, loué par des exploitants agricoles qui devaient y installer leur troupeau lundi en raison de la sécheresse. Leur « excuse » pour un tel squat? L’aire qui leur était réservée est actuellement fermée pour de travaux. Jusque là bien sur : aucun problème, personne n’en parle !
    Le scandale, c’est Gilles Bourdouleix qui le crée. Alors que ces tziganes lui faisaient le salut nazi lors de son passage prêt de leur campement , le député-maire (UDI) de Cholet, aurait affirmé: « Hitler n’en a peut-être pas tué assez ! » Cela ne lui vaudra rien de moins que l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « apologie de crime contre l’humanité » et risque donc la bagatelle de 5 ans de prison et 45.000 euros d’amende !
    Bien oui, c’est quand même bien plus urgent de protéger le culte shoatique que de venir en aide aux exploitants français pour sauver leurs troupeaux !

    Marie de Remoncourt

    Contre-info.com

  • Le Prince George de Cambridge devrait être circoncis parce que le Roi David d'Israël l'était

    Lire:  http://jssnews.com/2013/07/25/coupe-coupe/

    Lire également les commentaires en-dessous de l'article

  • L'Espagne en deuil après la terrible catastrophe ferroviaire: 80 morts, 143 blessés

    EN DIRECT - http://www.bfmtv.com/international/direct-deraillement-dun-train-espagne-bilan-seleve-a-77-morts-566820.html

    + VIDEOS

  • 14 Juillet : 256 voitures brûlées, 337 tirs de mortiers, 21 policiers blessés

     

    Violences le 14 Juillet
     

     Ah si les Sans-culottes voyaient ça!

    Le ministre de l’Intérieur, avait promis de publier les chiffres des incidents et des arrestations survenus le 14 Juillet. Depuis, silence radio. Voici les chiffres.

    Selon des documents officiels, 21 fonctionnaires de police ont été blessés à Paris et dans les trois départements limitrophes de la capitale (92, 93, 94) au cours de la soirée. En 2012, le bilan faisait état de 3 policiers malmenés dans l’exercice de leurs fonctions.

    Le nombre de véhicules incendiés a augmenté de 30 % par rapport à 2012, passant de 196 à 256 en 2013.

    Les tirs de mortier et les jets de projectiles sur les agents de la force publique se maintiennent à un niveau élevé. On a dénombré 386 faits de caillassage, mais surtout 337 tirs de mortier contre 210 l’an dernier.

    À Suresnes (92), cette nuit-là, un tir de mortier sur le toit d’un immeuble a provoqué l’incendie de deux appartements. À Aulnay-sous-Bois, les forces de l’ordre ont été visées par une vingtaine de tirs de mortier ainsi que des cocktails Molotov. Les policiers se sont dégagés en tirant au Flash-Ball.

    Par rapport aux festivités des 13 et 14 juillet 2012, le nombre d’interpellés a diminué de près de 30 %, passant de 543 à 387 et 294 personnes ont été placées en garde à vue contre 330 l’an dernier. Les individus arrêtés l’ont été principalement pour des vols aggravés ou simples et pour des jets de projectiles sur les fonctionnaires de police.

    Au vu de ce bilan, on peut comprendre que le ministre de l’Intérieur n’ait pas opté pour la transparence.

    Sources : Le Point / Le Journal du Siècle

  • Mobilisation contre les 100 ans de l'ancien nazi Erich Priebke le 29 juillet

    720482-priebke-ete-condamne-1998-reclusion.jpg Erik Priebke.jpg

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/mobilisation-contre-les-100-ans-de-l-ancien-nazi-erich-priebke_1268418.html

  • En Thaïlande, la mode nazie fait führer

    nazi-thai.jpg mode nazie en Thaïlande.jpg

     

       
     
     
     
    Joris
    Karl
    Journaliste.

    Tous ceux qui ont un peu baroudé en Thaïlande sont au courant. Là-bas, les choses tournent différemment. Les sauterelles grillées se croquent en guise d’apéro, le massage fait partie des — dangereuses — religions nationales, la pluie est délicieuse… Et on peut trouver Hitler au bout de la rue.

    C’est sûrement le plus troublant pour le touriste qui débarque du côté de Pattaya ou Bangkok.

    La Shoah, là-bas, personne ne connaît. Aucun tabou. C’est l’atmosphère humide peut-être, la chaleur diffuse, l’encens des autels qui doit perturber les neurones du politiquement correct. Et puis l’extermination des juifs, c’était il y a très longtemps au fin fond de l’Europe. En gros, tout le monde s’en fout. Un peu comme nous nous foutons des indigènes d’Amérique genocidés par les conquistadores. Ou des expériences ignobles de l’Unité 731 en Mandchourie dans les années 30. De toute façon, c’est désolant, ma brav’ dame, les tabous sont toujours vaincus. Soit par la distance géographique, voire l’ignorance (un ado français peut porter sur lui le portrait de l’assassin Che Guevara en allant au lycée), soit par le temps. Louis XIV, cet horrible dictateur fasciste selon nos normes, a encore sa statue à Montpellier ou à Lyon, par exemple. En Allemagne, l’Ostalgie (la nostalgie de la RDA) se porte aussi très bien…

    Que voulez-vous, la mémoire ne peut s’écrire que sur le sable.

    La géographie, le temps et l’ignorance. En Asie, le tabou hitlérien est vaincu par les trois à la fois. Et en plus, s’habiller en nazi, c’est trop fun.

    Il y a une dizaine d’années, au croisement d’une rue d’une ville au sud de Bangkok, j’étais tombé sur un marchand de casques de la Wehrmacht ! Plus tard, dans le nord, à Chiang Mai, pendant le marché de nuit, j’avais été interpellé par un stand qui vendait des T-shirts Hitler, au milieu de ceux de Ben Laden et de Saddam. Bien affichés dans les rues grouillantes de monde. Et ça n’avait pas l’air de susciter la moindre réprobation ! Le vendeur, un Laotien qui parlait un peu français, m’en proposait trois pour le prix de deux, en se marrant…

    C’était il y a dix ans. Maintenant, le pays entier semble céder à la mode du « nazi-chic ». La Chine, le Japon et la Corée suivent le même mouvement rétro-trash. Presque un défi à l’Occident apeuré. On transgresse avec un sourire vicelard. Ronald McDonald a l’apparence du Führer dans certains fast-foods et vous pouvez même dîner dans les établissements de la chaîne « Hitler Fried Chicken », tandis que des collégiennes dévergondées vous font le salut hitlérien en gloussant…

    C’est ainsi : l’Asiatique a la croix gammée décomplexée, et l’on voit de plus en plus souvent des couples de jeunes mariés où monsieur a revêtu l’uniforme Waffen-SS. Le prince Harry se sentirait comme chez lui durant la cérémonie.

    On attend la suite. À quand Auschwitz version Disneyland ? Avec des employés en pyjamas rayés, ce serait du dernier chic.

     

    BOULEVARD VOLTAIRE - 24/07/13

  • Brétigny : des racailles ont bien volé les victimes. La vérité qui dérange Manuel Valls !

     Brétigny : des racailles ont bien volé les victimes                         

     
     

    24/07/2013 – 21h00
    BRETIGNY-SUR-ORGE (NOVOpress) –
    Le procureur de la République d’Évry, Eric Lallement, a indiqué mercredi après-midi, avoir « la certitude » qu’au moins « deux vols ont été commis au préjudice de deux passagers », lors de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet. Des objets appartenant à ces passagers ont été retrouvés à Châtelet, au coeur de Paris, a indiqué le magistrat. Il évoque également des images de vidéosurveillance où les enquêteurs ont pu voir des individus quitter la gare avec des valises qu’ils n’avaient pas en entrant dans le bâtiment.

     

    Quelques heures après le drame, des témoins, secouristes et policiers avaient signalé ce type de vols, malgré la détresse humaine et l’immense émotion provoquée par cette catastrophe. « Il y avait des gens qui étaient en train de perdre leurs bras ou leur jambe, et d’autres sont venus voler leur montre ou leur portable ! », notait notamment Christophe Crépin de l’Unsa-police. Manuel Valls ne souhaite pas approfondir cette vérité : « Il n’y a pas eu de scènes de pillage, ni de caillassage d’envergure, ni de détroussage des victimes, comme cela a pu être dit le soir de la catastrophe ». Le ministre de l’Intérieur reconnaît quand même qu’il « y a eu sans doute des vols et des plaintes qui ont été déposées ». Un vrai déni de réalité face à l’ensauvagement de la France.

    Crédit photo : Avrillon via Flickr (cc).

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Nice: deux CRS roués de coups par des mineurs de Seine-Saint-Denis

    3005379_nice-new_640x280.jpg Nice.jpg

    Deux CRS ont été blessés mardi à Nice (Alpes-Maritimes) par trois mineurs originaires de Seine-Saint-Denis, lors d'un contrôle d'identité qui a mal tourné sur la promenade des Anglais. L'un des , issus de la Compagnie républicaine de sécurité n°4, basée à Lagny (Seine-et-Marne), souffre d'une fracture du poignet gauche et d'une entorse cervicale, et s'est vu délivrer une interruption temporaire de travail de 30 jours, selon la préfecture du département.

     

       Le second, souffrant de contusions, a eu une ITT de deux jours.

    Alors qu'ils étaient en mission de sécurisation, les deux fonctionnaires, ont été roués de coups par trois individus «particulièrement agressifs et violents». Ceux-ci enfreignaient un arrêté municipal interdisant de se promener torse nu en ville, a expliqué Philippe Lebrun, directeur adjoint du cabinet du préfet. Les trois mineurs ont été interpellés dès mardi soir et placés en garde à vue. L' a été confiée au groupe d'appui judiciaire de la police nationale. Les trois agresseurs présumés doivent être déférés pour être présentés à un juge des enfants jeudi matin.

    Mercredi, le préfet Adolphe Colrat a reçu le commandant de la CRS 4 pour faire un point sur leur état de santé et leur transmettre par son intermédiaire «un message personnel de soutien» de Manuel Valls. «Le ministre de l'Intérieur tient ainsi, par l'intermédiaire du préfet à rendre hommage aux forces de l'ordre, et particulièrement aux unités mobiles, qui sont pleinement mobilisées en cette période estivale pour assurer la sécurité de nos concitoyens», ajoute le communiqué.

    Le syndicat Unité SGP Police des Alpes-Maritimes a dénoncé dans un communiqué «une nouvelle fois la violence déployée contre (leurs) collègues», réclamant «la plus grande sévérité de la justice». Le syndicat Alliance estime que «les Alpes-Maritimes ne sont pas un défouloir pour délinquants en vacances».

      LeParisien.fr
  • Déraillement meurtrier en Espagne: au moins 35 morts - S'agit-il d'un attentat ?

    2013-07-24T212907Z_1_APAE96N1NOL00_RTROPTP_3_OFRWR-ESPAGNE-TRAIN-20130724.jpg dérailement en Espagne.jpg

    par Miguel Vidal

    SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE, Espagne (Reuters) - Au moins 35 personnes ont été tuées et cinquante autres blessées mercredi soir dans le déraillement d'un train près de Saint-Jacques-de-Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne, a annoncé le président de la région de Galice, Alberto Núñez Feijoo.

    Il a ajouté qu'il était encore trop tôt pour se prononcer sur l'origine de ce déraillement.

    Selon la radio Cadena Ser, un témoin a fait état d'une explosion juste avant le déraillement.

    Un porte-parole du gouvernement régional a toutefois parlé d'un accident, semblant écarter une origine criminelle.

    Le train qui reliait Madrid à la ville d'El Ferrol transportait 218 passagers, plus le personnel de bord, et le déraillement s'est produit à 20h41, a précisé la Renfe, la compagnie des chemins de fer espagnols.

    Ce drame survient à la veille de la fête catholique de saint Jacques, évangélisateur de l'Espagne, et près de son sanctuaire galicien où affluent chaque année de nombreux pèlerins. Toutes les festivités ont été annulées.

    Sur le site du journal Voz de Galicia, des photos montrent plusieurs voitures couchées sur le côté, de la fumée s'élevant des wagons accidentés.

    "Dans une courbe, le train a commencé à bouger et les wagons se sont empilés les uns sur les autres", a dit un passager rescapé, Ricardo Montesco. "J'étais dans la deuxième voiture et il y avait du feu... J'ai vu plusieurs cadavres."

    Selon un journaliste de Cadena Ser, toutes les voitures du convoi ont déraillé et de nombreux corps recouverts de couvertures ont été déposés près de la voie.

    Saint-Jacques-de-Compostelle est la ville natale du président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

    Sonya Dowsett et Inmaculada Sanz; Guy Kerivel pour le service français

    Yahoo!Actu - 24/07/13

     

  • « Kate Middleton : les derniers secrets et mensonges des Windsor »

    24 juillet 2013

    Tel est le titre d’un petit fascicule (à 2 € !) de Laurent Glauzy, dont nous rappelons l’existence.

    Il est consacré à la vulgaire altesse royale anglaise et à sa famille, qui font l’actualité en ce moment.
    Edifiant…

    Disponible ici.

     

    Contre-info.com

  • Violents affrontements entre racailles et militaires

     23 juillet 2013

     
     

     

    Voici le témoignage édifiant d’un ami d’un militaire du 126ème régiment d’infanterie de Brive qui raconte comment des « chances pour la France » agressent des familles de militaire, tabassent une femme enceinte de 7 mois à tel point qu’elle perdra son enfant et poignardent dans le dos un jeune engagé. La police ne fait rien pour protéger les familles et met les militaires qui se défendent en garde à vue. Quant à la réaction de la hiérarchie militaire, ça se passe de commentaire…

    Bonjour,
    Je tiens à informer que des événements graves se déroulent actuellement sur Brive, garnison du 126ème Ri!
    L’histoire commence dans une résidence privée où des familles avec enfants profitent de ce qui paie! Des gens de la cité voisine, viennent squatter,seulement ils commencent à mettre le souk donc une invitation à sortir leur est faite car leur dérive commence à devenir dangereuse, pour les enfants notamment!
    Un mili étant avec sa compagne sur les lieux, leur demande de quitter les lieux, le ton monte car ces messieurs sont accompagnés et sont en bande!
    ça dégénère, un autre militaire arrive et la situation dégénère, le second militaire accompagné de sa compagne enceinte tente d’arrêter ça car son compagnon se fait passer à tabac! Elle se fait à son tour prendre à partie alors qu’elle est enceinte et que cela se voit!!!
    Bilan, elle finit à l’hôpital et perd son petit garçon à la suite des coups reçu!!! Il nous semble que cet acte porte un nom et fait partie d’une certaine catégorie!
    Le lendemain, des militaires se réunissent et vont dans le quartier concernés! Ils y vont non armés comme certains pourraient le prétendre! Le ton monte parce que « eh les militaires vous faites quoi chez nous!!! » je ne cite que les débuts des propos qui sont soft car la suite, vous pourrez l’imaginer amplement! ça commence à courir, forcément ça galope bien en face donc aucun coup aura été donné de la part des militaires! seulement en face, les gens du quartier ont tiré sur les militaires à coups de feu!
    A l’arrivée des forces de l’ordre et afin de ne pas trop envenimer les choses les militaires décident de quitter les lieux sans heurt avec les forces de l’ordre que nous respectons!!!
    Les jeunes eux, par la suite s’en prendront à eux et aux pompiers venus pour éteindre les différents feux!
    Le lendemain, 3 militaires isolés en ville dont un gars des îles se sont fait prendre en embuscade par les gens du même quartier, un militaire prendra un coup de couteau et finira à l’hôpital! Les gens de ce quartier n’en resteront pas là, ils iront aux abords de la résidence et donnent des coups de feu sur les appartements des militaires!
    Le soir même,tard, après ces événements, le régiment est rassemblé par le chef de corps, annonce faite de la mort du bébé et des incidents, appel au calme fait par le chef de corps et les hautes autorités! Seulement décision d’interdire la sortie aux militaires, notamment à tous les tahitiens!
    Renfort de CRS arrivé sur Brive, car peur que d’autres garnisons ne s’en mêlent,il faut dire et surtout avouer que Brive n’est pas la seule garnison à avoir des soucis avec les quartiers!
    Seulement impunité des gens du quartier des Chapeliers qui viennent provoquer aux abords direct de la caserne et menacent entre autre tous militaires rentrant du dimanche, trajet gare/ caserne qui passe par chez eux!
    Aucune interpellation des gens concernés par la mort de ce bébé,par contre le papa et 2 autres militaires sont placés en garde à vue!!!
    Dimanche soir un jeune engagé, rentrant de ses perms et n’étant pas au courant des évenements a été attaqué par derrière et a subi des coups de cutter dans le dos!
    A savoir que lors de la venue des militaires dans ce quartier pour voir les auteurs! les militaires n’étaient pas constitués de casseurs, voleurs ou autres types d’individus malsains et sans valeurs!
    Ce matin 2 autres étaient appelés pour soi-disant témoignage ce matin à 9 heures du matin, en fait ce n’était pas pour prendre des témoignages mais pour placer des militaires en garde à vue!
    Là, je parle pour l’un d’eux, qui est mon ami, mon frère d’arme et je peux garantir les yeux fermés, qu’il n’y a pas plus « CLEAN » que lui car ce CCH est d’une valeur inestimable, toute personne le connaissant pourrait se porter garant de crédibilité!
    A notre plus grande surprise (Mauvaise), les médias ne relatent que très peu les faits, laissant même entendre que les fauteurs de trouble seraient les militaires! Les commentaires de certains compatriotes sont tout simplement insultants pour rester au premier degré!
    Nous nous demandons où est la justice?
    Pourquoi les policiers ne sont-ils pas avec nous alors qu’ils ont tous les éléments?
    Pourquoi les médias nous salissent-ils comme ça??
    Pourquoi? et de qui viennent les ordres?
    Je crois que si nous nous posons les bonnes questions, les réponses font peur…………!

    Pour l’instant il n’y a que France 3 qui parle de cette affaire en déformant la réalité.

     

    Contre-info.com