Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2013

La cape d'invisibilité développée pour l'armée américaine

Lire l'article:  http://lejournaldusiecle.com/2013/01/12/la-cape-dinvisibi...

VIDEO + PHOTOS

 

18:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Patrick Sébastien préfère Marine Le Pen à Fillon et Copé

 

Interviewé par Frédéric Deljarry sur la radio locale Radio Menergy qui diffuse dans les départements du Tarn et de l’Aveyron, Patrick Sébastien, imitateur, humoriste, acteur, réalisateur, chanteur, écrivain, producteur-animateur d’émissions de divertissement de télévision et ex-dirigeant de club de rugby, réagit au sujet de l’actualité politique et notamment du comportement de certaines personnalités. Selon lui Copé et Fillon « sont des pantins, ils ne pensent qu’à leurs gueules ! (…) C’est pitoyable ! (…) C’est deux gros cons ! »

« J’ai la chance d’avoir une tribune, moi ; je suis vachement fier, mon pays est vachement beau, aujourd’hui Français ça serait une insulte ! c’est vachement bien, on a un pays magnifique, on a des valeurs magnifiques, on est dans le pays des Droits de l’Homme. Simplement moi, j’ai la chance de pouvoir m’exprimer à la télé ou dans un micro, donc je parle au nom de ceux qui sont obligés de fermer leurs gueules et qu’on n’entend jamais. (…) Il ne voit pas comment la montée du Front National, elle va être costaud et à force de leur cracher dessus, je ne suis absolument pas d’extrême droite, mais ces mecs-là sont respectables ».

Patrick Sébastien indique au journaliste : « Tu sais, ils ont craché sur la gueule de Marine Le Pen et de tout ça. Quand tu vois Copé et Fillon, franchement, ils valent bien moins que cette gonzesse-là ! »

 

NPI

 

03:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Le cardinal Philippe Barbarin à La Manif Pour Tous

 

L’archevêque de Lyon ne viendra pas seulement saluer les manifestants, il marchera avec eux et il explique pourquoi :

« Je compte y aller pour être au milieu des Français qui veulent manifester leur désaccord et demander un débat qui n’a pas tellement eu lieu. C’est une manière, plus rude que d’ordinaire, de faire entendre notre opposition, et qui n’est pas tellement dans les habitudes de l’Église. Je manifesterai, parce que j’ai la conviction que ce projet risque de provoquer des désordres durables dans la vie de notre nation. Il va apporter plus de trouble que de paix. [...] Des nombreuses auditions, où nous avons été plus ou moins bien écoutés selon les cas, ressort l’impression d’un blocage. Quand j’ai rencontré Manuel Valls, le ministre de l’intérieur, il y a quelques semaines, il a écouté mes arguments avec respect, mais à la fin, il m’a dit : « Nous sommes très déterminés. » Je comprends cette détermination, mais la mienne n’est pas moindre. Puisque la manifestation est un moyen démocratique qui nous est offert, je ne vois pas pourquoi nous ne l’utiliserions pas. Il me semble naturel, par ailleurs, que certains, dans l’Église, choisissent d’autres voies d’expression, même si nous partageons une profonde conviction commune sur le sujet. Il n’y a pas de « consigne du parti »… Je comprends les évêques et les fidèles catholiques qui ne souhaitent pas manifester, mais, comme beaucoup d’autres évêques, j’irai. Même si j’ai confiance dans les générations futures qui pourront revenir sur nos erreurs, je ne veux pas être le jouet d’un « esprit muet et sourd », pour reprendre l’expression de la Bible. Ce serait indigne de ne rien dire. [...]

Jésus, avant l’Ascension, nous a laissés comme dernière consigne : « Vous serez mes témoins. » Dans le cas présent, il y a un enjeu majeur pour lequel nous devons témoigner. C’est toujours difficile, et je prie pour que Dieu nous donne les mots et le ton justes. L’Église n’est pas rivée sur les risques qu’elle court en s’exposant. Elle cherche plutôt à savoir si elle est fidèle à la mission qu’elle a reçue : faire en sorte qu’il y ait la paix sur la terre… Parfois, certains silences sont des lâchetés. En l’occurrence, ces risques éventuels importent peu, dans la mesure où nous sommes convaincus que ce projet de loi fait courir un risque considérable à la société. C’est une donnée anthropologique fondamentale que l’on ne change pas avec une loi. »

Mgr Barbarin rejoint donc les évêques qui manifesteront dimanche : Mgr de Germay, Mgr Aillet, Mgr Ducasse (administrateur du diocèse de Pontoise), Mgr Castet, Mgr Aumonier, Mgr Centène, Mgr de Germiny, Mgr Molinas (vicaire général du diocèse de Toulon).

Il pourrait y en avoir d’autres, mais Mgr Rey et Mgr Cattenoz sont hélas retenus à l’étranger.

RIPOSTE CATHOLIQUE - 10/01/13

02:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les familles des otages français divisées sur la France au Mali

 

PARIS (Reuters) – Les familles des huit otages français détenus par des groupes islamiques au Sahel ont exprimé leur inquiétude après l’annonce vendredi de l’engagement de forces françaises aux côtés de l’armée malienne et se divisent sur l’attitude à adopter.

Le président du comité de soutien à deux des otages, Pascal Lupart, a réclamé sur BFM-TV une intervention des forces spéciales dans les camps où se trouvent les Français, estimant que dans le cas contraire, leur vie serait menacée.

« Les forces spéciales, aujourd’hui, il faut qu’elles interviennent », a-t-il dit.

Mais la fille de l’un des deux otages, Diane Lazarevic, s’est opposée sur la même chaîne à cette demande. « Je ne veux pas qu’il y ait une intervention des forces spéciales », a-t-elle dit.

« Je ne vois pas comment la France va attaquer les islamiques, ça me paraît invraisemblable », a-t-elle ajouté, rappelant l’échec d’une opération de ce type il y a quelques années.

« Je constate que nous sommes dans une position où nous subissons les choses. Il y a une série de choses qui s’enchaînent qui nous tombent dessus », a dit pour sa part Jean-Pierre Verdon, père de Philippe Verdon, sur RTL.

« Nous sommes en situation de subir. Notre inquiétude va croissant, c’est une angoisse qui prend un corps de plus en plus consistant », a-t-il ajouté.

Pour Jean-Pierre Verdon, les autorités ont « tout mis en oeuvre pour essayer de trouver des solutions » en vue de la libération des otages, « mais ça n’a pas abouti ».

« Je pense que c’est l’intérêt supérieur de l’Etat qui a prévalu », dit-il, estimant que la réaction de Paris s’est faite dans l’urgence après la prise de la ville de Konna par des groupes islamiques.

Les forces armées françaises ont apporté vendredi leur appui aux unités de l’armée malienne dans le cadre d’une intervention contre des « éléments terroristes », a annoncé François Hollande.

L’intervention militaire française au Mali obéit à « la même cause » que les efforts de libération des huit ressortissants français détenus par des groupes islamiques au Sahel, a justifié le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius face à l’inquiétude des familles.

« En empêchant la progression vers le Sud de ces groupes et en leur répondant d’une façon extrêmement ferme, nous pensons que c’est la même cause que nous servons que lorsque nous voulons libérer les otages », a-t-il affirmé.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse et Danielle Rouquié

BOULEVARD VOLTAIRE  - 11/01/13

01:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

11/01/2013

LGBT c’est ringard, bienvenue au LGBTQIA

sans-titre.png gay pride 2011 à Toulouse.png

(Remarquez l'enfant qui assiste à cette Gay pride)

 

 

Ci-dessus, l’édition 2011 de la Gay Pride de Toulouse. Crédit photo : Guillaume Paumier via Flickr (cc).

11/01/2013 — 10h00
PARIS (NOVOpress) — Vous connaissez sans doute le fameux sigle “LGBT” soit “Lesbienne Gay Bi Transgenre”, qui réunit tout ce que le lobby à la sexualité “non-conformiste” peut compter en associations et autres mouvances. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

En effet, les amis du nouveau mariage préparent déjà le terrain de la France post-réformée, “post-gay” en quelque sorte. Une fois celui-ci acquis, ainsi que la PMA et l’adoption par les homosexuels bien sûr, il va bien falloir trouver de nouveaux thèmes pour continuer la destruction morale et civilisationnelle de l’Occident : ne cherchez plus, cela existe déjà grâce au tout nouveau sigle LGBTQIA.

 

Effectivement, la branche dure des lobbys sexuo-différents trouvait sans doute le sigle LGBT pas assez ouvert à toutes les formes de sexualité. Ainsi, en plus des éléments cités plus haut, viennent s’ajouter le “Q” de “Queer”, le “I” de Intersexe, et enfin, le “A” comme” Allié”…

LGBT c'est ringard, bienvenue au LGBTQIA

 

À quand donc, le prochain mariage officiellement reconnu entre un Queer à fantasmes Trans, épousant un (ou une ?) Intersexe ? Sans doute cela vous fait-il sourire, et c’est bien naturel. Cependant, vous ne devriez pas trop vous réjouir, car il faut savoir qu’hormis son utilisation massive sur Twitter ou Facebook par les militants pro-homos, le sigle LGBTQIA est d’ores et déjà utilisé officiellement par une grande université américaine, celle du Missouri à Kansas City, qui possède désormais un centre de documentation appelé L.G.B.T.Q.I.A. ressource center (photo ci-contre). Et c’est loin d’être terminé, puisque d’autres universités d’outre-Atlantique s’y mettent également afin de ne pas rater “le train en marche” de la modernisation culturelle.

Dernière précision et non des moindres : de nombreux débats passionnants opposent déjà les partisans des lobbys “LGBTQIA” afin de nous compliquer encore un peu plus la chose. Ainsi, certains aimeraient y ajouter un second “A” pour “Asexués”, d’autres encore veulent ajouter un “U” (pour unijambistes ?) après la lettre “Q”. Bienvenue dans le meilleur des mondes…

Julien Lemaire

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

L'homophobie, c'est quoi ?

http://fr.altermedia.info/communique/lhomophobie-cest-quo...

VIDEO

Le terme d’homophobie est une invention du lobby homosexuel destinée à culpabiliser tous ceux qui s’opposent au projet de loi sur le “mariage gay”. Les politiques, les journalistes, enfin tous ceux qui ne sont pas d’accord, risquent l’opprobre. Révoltons-nous et manifestons quand nous en avons encore le droit. Retrouvons-nous dimanche 13 janvier à 13 h place Pinel dans le 13è arrondissement de Paris.

Altermedia.info - 11/01/13

 

 

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Mali: Hollande engage les soldats français contre les islamistes

VIDEOhttp://lci.tf1.fr/monde/afrique/mali-hollande-engage-les-...

Alors que les groupes islamistes poursuivent leur avancée vers le Sud, le chef de l'Etat a confirmé que l'armée française avait apporté vendredi son soutien à son homologue malienne. "L'opération durera le temps nécessaire", a-t-il asséné.

Face au risque de voir les islamistes foncer dans le Sud du Mali vers Bamako, la capitale du pays, François Hollande a franchi un pas primordial vendredi. Répondant à une demande du président malien, qui a décrété l'état d'urgence, il a donné l'ordre à l'armée française d'apporter son "soutien" opérationnel à la contre-offensive de son homologue malienne.

Dans une déclaration solennelle faite depuis l'Elysée en fin d'après-midi, il a indiqué que l'opération durerait "le temps nécessaire" et que le Parlement serait "saisi dès lundi". Il n'a cependant pas précisé comment la France était engagée concrètement, au sol ou seulement dans les airs. Des militaires maliens ont pour leur part souligné que des avions français étaient utilisés pour les aider.

Urgence pour sauver Bamako

Après avoir longtemps hésité et misé sur le déploiement de la force africaine autorisée en décembre par la résolution 2085 du Conseil de sécurité de l'Onu -texte qui valide aussi un éventuel déploiement d'autres pays-, François Hollande a été contraint d'accélérer le calendrier de l'engagement français en raison de l'offensive menée depuis le début de la semaine par les groupes islamistes.

Jeudi, ils ont pris Konna, une ville stratégique située à la lisière artificielle entre le Nord et le Sud du Pays. Ils sont désormais à une encablure de Mopti, la principale ville de la région. S'ils la prenaient, Bamako serait ensuite sous leur menace. Il y avait donc urgence à les stopper.

Quid des otages ?

Avec cette intervention, le sort des six otages français détenus par Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) et ses affiliés devient très problématique. Afin d'éviter de nouveaux rapts, François Hollande, contraint et forcé de "jouer au gendarme", a aussi demandé aux Français présents au Mali -ils sont environ 6.000- de quitter le pays si leur présence n'est pas indispensable.

 
TF1 News  - 11/01/13

20:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Valls: enfants dealers, familles expulsées

Valls a déclaré vendredi, au sujet des familles dont les enfants condamnés pour trafic de drogue ont été sommées de quitter leur logement HLM, que si une "responsabilité est avérée, tous les moyens rencontrent (son) assentiment".

"Si une responsabilité est avérée (...) tous les moyens rencontrent mon assentiment", a déclaré vendredi le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, en marge d'un déplacement sur la cybercriminalité dans les locaux de la direction centrale de la police judiciaire.

Discernement

"Je reviens de Mulhouse", où ont lieu depuis des semaines des violences et des incidents, "et j'ai pu constater la colère (...) de familles face aux violences urbaines et à l'occupation de l'espace public et privé de la part de trafiquants", a-t-il argumenté. Elles "ne comprennent pas que cela ne soit pas sanctionné". "Il faut y répondre", a-t-il ajouté, mais "avec discernement" et "sans mettre en danger les familles et les parents".

Quatre familles de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ont été condamnées à quitter au printemps leur logement HLM pour "troubles de jouissance", après les condamnations de leurs enfants pour trafic de drogue, une mesure "fréquente", selon l'office HLM, mais qui fait débat.


TF1 News - 11/01/13

19:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La Belgique refuse la naturalisation belge du milliardaire Bernard Arnault

 

 
11.01.2013, 16:06, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

Бернар Арно бизнесмен

 
Photo : EPA

Le parquet de Bruxelles a rendu un avis négatif à la Chambre concernant la demande d’obtention de la nationalité belge introduite par le milliardaire français Bernard Arnault, PDG de la société Louis Vuitton Moët Hennessy.

Le parquet donne deux raisons à son avis négatif: tout d’abord Bernard Arnault ne sait pas prouver qu’il a eu pendant trois ans sa résidence principale en Belgique, ce qui est un des critères pour obtenir la nationalité belge. La seconde est que la justice belge a ouvert une enquête à l’encontre de l’homme d’affaires français et du réseau d’entreprises, boites aux lettres et fondations qu’il possède en Belgique.

La Voix de la Russie

18:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Marseille : un tireur vise trois policiers et transperce leur voiture

 

 
 
 

Publié le vendredi 11 janvier 2013 à 08H16

 

Les enquêteurs quittaient la cité La Solidarité (15e) après une perquisition.

Une cinquantaine de fonctionnaires ont investi la cité La Solidarité, hier matin, juste après le coup de feu tiré contre trois de leurs collègues.

Une cinquantaine de fonctionnaires ont investi la cité La Solidarité, hier matin, juste après le coup de feu tiré contre trois de leurs collègues.

Photo Cyril Sollier

 

C'est une cité réputée difficile et dont le seul accès est surveillé en permanence par une équipe de guetteurs. À la Solidarité (15e), sur la colline qui surplombe l'hôpital Nord, pas un seul visiteur inconnu ne franchit le rond-point qui marque l'entrée de l'ensemble HLM sans être dûment contrôlé par les employés des trafiquants de drogue. Et lorsque la police décide d'y débarquer, les réactions peuvent frôler l'insurrection. Hier, une voiture sérigraphiée appartenant à la division Nord a été la cible d'un tir d'arme à feu, devant ce fameux "check-point", alors qu'elle quittait les lieux après une perquisition dans une affaire de vol avec violences.

L'auteur des faits a vraisemblablement utilisé une arme de calibre 9 mm, peut-être un pistolet automatique. La balle a touché la voiture alors qu'elle était en mouvement et s'est logée dans la lunette arrière. Trois fonctionnaires se trouvaient dans l'habitacle.

Ils n'ont eu le temps que d'accélérer après avoir été touchés. Les trois témoins ont aperçu deux impacts d'entrée et de sortie dans la vitre bombée, qui a fini par éclater en mille morceaux quelques secondes plus tard. Selon les témoignages des policiers, le trou percé par la munition pouvait bien correspondre à un projectile de 9 mm.

Immédiatement après cette grave agression, les forces de l'ordre ont répliqué. Une cinquantaine de policiers ont convergé vers La Solidarité pour tenter de localiser et d'arrêter le tireur.

Mais il s'était évidemment évanoui dans les méandres de la cité et aucun témoignage n'a permis de faire avancer l'enquête de façon efficace. La brigade criminelle de la police judiciaire a également dépêché sur place 25 de ses limiers pour procéder aux constatations et reconstituer la scène. Il apparaît comme de plus en plus probable que le tireur a fait feu depuis un appartement situé à proximité du rond-point. Mais aucun suspect n'a pu être localisé.

Même si aucun fonctionnaire n'a été blessé, l'onde de choc s'est vite répercutée au sein de la corporation, dont le douloureux souvenir du brigadier Éric Lalès, tué lors d'une opération contre des malfaiteurs, à Vitrolles, il y a un peu plus d'un an, a laissé des traces indélébiles. Pour David-Olivier Reverdy, le secrétaire départemental du syndicat Alliance, ce nouvel épisode de violences contre les policiers est inacceptable : "On est passé à deux doigts de quelque chose de tragique. C'est inadmissible. L'inconscience de ces criminels mérite les sanctions les plus fortes."

La PJ poursuit ses investigations sur le terrain.

18:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Bruno Gollnish était l'invité politique d'Olivier Galzi sur I>TELE le 8 janvier

17:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Résistons! par Bruno Gollnish

  

bruno-gollnisch-discours-villepreuxAnna Cabana journaliste au Point expliquait ce matin dans sa chronique sur BFM TV que si « les élus UMP donnent de la voix pour dire tout le mal métaphysique et sociétal qu’ils pensent du mariage gay », ce n’est qu’un « bruit de fond. » « Aucun discours ne se détache. Ce n’est pas faute de tenter d’instrumentaliser l’événement, selon l’expression d’un proche de Copé, qui explique que l’UMP doit se servir du mariage homosexuel comme d’un prétexte miraculeux pour ressouder des troupes déboussolées par les guerres d’ego psychodramatiques des derniers mois. Encore faudrait-il incarner cette lutte, non pas des classes, mais des mœurs ». Une impossibilité qui tient déjà au fait, comme nous l’avons souligné dans nos articles récents, de la politique antifamiliale menée avec constance par tous les gouvernements dit de « droite » depuis quarante ans, qui, sous l’influence des idées progressistes, ont largement renoncé à défendre les valeurs fondatrices de notre civilisation.

Si le lobby LGBT au sein de l’UMP ne manifestera bien évidemment pas dimanche prochain, d’autres personnalités, soutenant François Fillon ou Jean-François Copé, ont annoncé leur refus de toute participation. Outre M. Fillon, Alain Juppé, François Baroin, Christian Estrosi, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Rachida Dati, Luc Chatel, ou encore Jean-Pierre Raffarin resteront à la maison pour regarder Michel Drucker. Tout comme le député filloniste Jérôme Chartier qui explique que s’il ne défilera pas c’est au nom de « la responsabilité conférée au parlementaire » de représenter les Français « sur les plateaux de télévision et dans l’hémicycle ». Nous sommes priés d’admirer l’intelligence de la justification…

Unanimement opposé au mariage et à l’adoption pour les couples d’un même sexe, le Front National est le seul mouvement politique d’envergure qui, non pas pour des motifs trivialement politiciens, mais au nom de l’essence même de la philosophie politique qui est la sienne, s’oppose à ce projet. Le Mouvement national, et les Français le comprennent instinctivement, même ceux d’ailleurs qui ne votent pas pour lui, est crédité d’une fermeté et d’une constance dans la défense des fondamentaux : identité, souveraineté, tradition, culture. Et dans ce cadre la famille est aussi pour les cénacles mondialistes, un « verrou à faire sauter » pour instaurer ce monde gris, indifférencié, peuplés d’individus interchangeables sans attaches ni racines, ou les communautés nationales auront laissé place aux masses manipulables régies uniquement par leurs désirs consuméristes.

Le site Polemia le rappelait parfaitement le 4 janvier dernier, « L’inscription dans le débat du mariage homosexuel relève du leurre », « puisque cela n’est pas la préoccupation de l’immense majorité des Français (…) » et de « la démarche idéologique aussi, puisqu’il s’agit d’une étape de plus dans la déconstruction des repères et des identités. On est ici au cœur de l’idéologie médiatique dominante fondée sur l’alliance du capital (attaché au mondialisme et à la suppression des frontières) et de la caste journalistique (attachée à la destruction des traditions). Après s’être attaqué à la nation (du latin natio ) il est logique de s’attaquer à la naissance, au risque d’effacer les repères de la généalogie. »

Gilles-William Goldnadel pointait pareillement il y a quelques mois sur Atlantico, cette volonté de « déstructuration de la société française et même de l’individu attaqué non seulement dans son identité culturelle, nationale mais encore aujourd’hui sexuelle par l’élaboration des théories du genre », conjointe à cette attaque contre la famille.

Le site Nouvelles de France a publié en exclusivité jeudi une remarquable tribune l’écrivain français et agrégé de philosophie Thibaud Collin (parue dans le livre Tous pour le mariage – Le mariage homosexuel en question). Il relève que « l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe porte nécessairement en elle la possibilité de la PMA (procréation médicalement assistée) , de la GPA (gestation pour autrui) et la levée de la monogamie. En effet, à partir du moment où le mariage s’est séparé de son référent dans un ordre naturel antérieur auquel son caractère institutionnel s’adossait, au nom de quoi limiter a priori les volontés contractuelles ? (…). Au nom de quoi empêcher trois ou quatre adultes de créer une vie commune organisée par des droits et devoirs réciproques et leur permettant de réaliser des projets parentaux à géométrie variable ? »

« L’ouverture du mariage aux couples de même sexe signifie donc sa radicale contractualisation puisque l’État n’a plus de référent externe pour déterminer des limites objectives. On entre ainsi dans la logique de l’arbitraire où seuls l’état des mœurs et la mentalité présente sont les critères momentanés du permis et de l’interdit. Le vote de cette loi illustrerait ce que l’on pourrait appeler un État libertaire. Autant dire que l’État nierait sa responsabilité de garantir les droits des plus faibles, en l’occurrence de certains enfants qui seraient privés de biens essentiels nécessaires à leur développement. »

Figure emblématique du Système, le milliardaire rose Pierre Bergé, parrain et bailleur de fonds de SOS racisme, du sidaction et du magazine Têtu, a d’ailleurs vendu la mèche en affirmant le 16 décembre dernier sur le site du Figaro : « Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l’adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant ».

Ce qui est vraiment choquant, comme l’a rappelé Paul-Marie Coûteaux sur France 3 dans l’émission de Frédéric Taddéi, c’est le risque assumé par les tenants de l’idéologie libérale-libertaire d’une « rupture anthropologique dans la civilisation », « le refus de la loi naturelle que protège toutes les transcendances », « une violence faite à la nature et qui coûtera très cher comme toutes les violences faires à la nature »

Ce que nous voyons ici à l’œuvre est aussi du ressort de l’idéologie révolutionnaire, « faustienne », portée par un certain nombre de sectes humanistes et autres clubs et cercles de réflexions qui font profession de républicanisme mais certainement pas d’un attachement viscéral à une réalité charnelle, la France, la plus vieille nation du monde avec la Chine.

Il y a quelques années déjà, l’écrivain Jean Raspail pointait le travail de sape du, des lobbies antinationaux qui trahissent la France au nom d’une idéologie dite républicaine mais qui n’est en fait que le faux nez de la folle et destructrice utopie cosmopolite .

« Ce que je ne parviens pas à comprendre » écrivait-il , « c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’éternelle qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’Etat (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française. »

C’est au réveil, au sursaut salvateur que le FN convie le peuple français. C’est là sa raison d’être. Marcher le 13 janvier dans les rues de la capitale, notamment aux côtés de Bruno Gollnisch, c’est aussi marquer son refus de cette descente au tombeau de notre civilisation. A dimanche !

17:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

13 janvier, Porte Maillot, 12h30

      

Gollnisch bonne photo

La délégation du FN qui participera à « la manifestation pour tous » organisée le 13 janvier partira Porte Maillot, en bas de l’avenue de la Grande Armée, à 12h30.

 
 

17:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO - Athènes: la taverne du coeur du Père Argyropoulos

http://fr.euronews.com/2012/12/27/athenes-la-taverne-du-c...

 NdB: Dans la hideur du monde, la beauté du don de soi et et de l'amour de ses frères!  Comme cette "taverne" est émouvante !

00:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un coin de paradis au Kosovo: pour combien de temps encore ?

Decani_1.jpg Image du Kosovo chrétien.jpg

Janvier 2013  - (Photo Solidarité Kosovo)

00:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2013

La France compte plus de 65 millions d’habitants… mais de moins en moins français !

sans-titre.png arabes voilées.png

 

10/01/2013 — 20h00
PARIS (NOVOpress via Le Bulletin de réinformation) —
Au 1er janvier 2013, la population française est de 65,3 millions, contre 55,6 en 1982, et 60,5 en 2000 d’après les estimations de l’Insee. La croissance démographique française est deux fois plus élevée qu’ailleurs en Europe.

Une étude publiée par Polémia, le 3 janvier, sur la base des statistiques de l’Insee, montre que le nombre des étrangers nouveaux s’élève à environ 216.000 par an, soit la moitié du solde annuel de la France, dû pour ¼ aux naissances et pour ¾ au solde des entrées.

 

De plus, les statistiques de naissances 2011 de l’Insee, selon le pays de naissance des parents, sont, elles aussi, éclairantes : pour 25% des 823.000 naissances annuelles, les deux parents ou l’un des deux est né à l’étranger, pour l’essentiel, hors Union européenne. Cette proportion augmente rapidement.

Ces quelques chiffres donnent une idée du grand remplacement de population en cours.

Crédit photo : DR

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

23:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Indice mondial de persécution 2013 : les pays musulmans en tête

sans-titre.png carte persécutions des chrétiens.png

 

 10/01/2013 – 16h00
RIYAD (NOVOpress) – À l’exception de la Corée du Nord, les pays figurant en tête du classement mondial de persécution 2013, publié par l’association Portes Ouvertes, sont des nations musulmanes. L’Arabie saoudite, l’Afghanistan et l’Irak se classent ainsi aux deuxième, troisième et quatrième rangs. Cinq nouveaux États, tous situés en Afrique subsaharienne, font leur entrée au classement cette année : Tanzanie, Kenya, Ouganda, Niger et Mali. Ce dernier pays se hisse à la septième place : les islamistes imposent la charia (loi islamique) au nord, en brûlant les églises et déportant les chrétiens vers Bamako.

 

Les violences peuvent survenir dans des pays à majorité chrétienne, mais où vivent d’importantes minorités musulmanes. Elles « s’expriment de manière de plus en plus violente et haineuse », note le pasteur ougandais Umar Mulinde. Le prélat africain a été défiguré avec de l’acide en 2011. Ses agresseurs lui reprochaient d’avoir renoncé à l’islam pour se convertir au christianisme. Portes Ouvertes constate par ailleurs que le « printemps arabe » s’est transformé en « hiver arabe » pour de nombreux chrétiens persécutés en Egypte, Tunisie et Syrie.

Chaque année, depuis 1997, Portes Ouvertes publie cet Index mondial de la persécution, un classement des 50 pays où les chrétiens sont les plus persécutés en raison de leur foi. Le classement est basé sur différents aspects de la liberté religieuse : vie privée, familiale, sociale, civile et ecclésiale, ainsi que la violence physique.

cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

23:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Léa, 5 ans, sortie de la cantine par une policière pour cause de non-paiement : polémique

Lire l'article: http://www.leparisien.fr/societe/fillette-exclue-de-la-ca...

+ VIDEO

21:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Najat Vallaud-Belkacem fait rire à la morgue de Lorient...

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Carte de voeux militante d'Europe1

Le pseudo-débat sur le « mariage » contre-nature permet d’appréhender la puissance du lobby homosexuel, sans rapport avec ses maigres effectifs.
Voici la carte de vœux militante de la radio Europe 1.

« Tous les « couples » » ? Vraiment ?

Contre-Info.com - 10/01/13

20:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)