Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2016

Attentat de Nice : vous voulez des noms ?

 

presidents.jpg

 

Je doute que ces noms ne leur plaisent, aux autorités, en tout cas à la tête de l’État, aussi bien coiffée, teinte, permanentée soit-elle.

image: http://1.gravatar.com/avatar/189b46b990b0befdfd69fb8283bb7dca?s=320&d=mm&r=g

Publicitaire, écrivain
 
 
 

Dans un premier temps, nous explique-t-on, les enquêteurs vont s’attacher à déterminer si le chauffeur de la promenade des Anglais a agi seul, en « loup solitaire », ou s’il a disposé d’un quelconque soutien logistique, plus largement bénéficié de quelque complicité.

Un soutien logistique, des complicités ? J’ai bien des noms à leur donner, aux enquêteurs, aux autorités, et pas des noms de simples complices, de simples figurants ou même exécutants, non, le nom des véritables responsables de la situation, le nom des instigateurs, le nom des chefs qui, depuis maintenant plus de quarante ans, dirigent les opérations, méticuleusement, le nom de ceux qui, depuis maintenant plus de quarante ans, avec un acharnement confondant dans l’aveuglement ou le cynisme, ont poussé notre pays là où il est aujourd’hui, dans cette ténébreuse impasse, ce coupe-gorge, dans lequel ils nous ont conduits… le nom de tous ceux qui, depuis maintenant plus de quarante ans, s’ingénient à faire de cet ex-si beau pays une nouvelle Arménie, un nouveau Liban, un nouveau Soudan, un nouveau Kosovo… le nom des « cerveaux » !

Dois-je m’expliquer sur le besoin que je ressens de flanquer de guillemets le mot cerveaux ?

Seulement voilà : je doute que ces noms ne leur plaisent, aux autorités, en tout cas à la tête de l’État, aussi bien coiffée, teinte, permanentée soit-elle. Je doute que la tête de l’État n’en fasse grand cas, et pour cause : depuis plus que quarante ans maintenant, elle et ses prédécesseurs préfèrent de beaucoup s’en prendre aux seconds, aux ultimes couteaux, aux hommes de main, aux insignifiants, au menu fretin plutôt qu’aux grands requins… depuis plus que quarante ans maintenant, elle et ses prédécesseurs préfèrent de beaucoup se récrier contre ces créatures décérébrées, confites de frustration et de haine, sanguinaires jusqu’à l’extrême, qu’eux seuls pourtant ont créées, de toutes pièces ou presque et par ghettos entiers, à grands coups d’immigration incontrôlée, entre autres, de droit du sol, de regroupement familial, de « collège unique » et de télé-réalité…

Depuis plus que quarante ans maintenant, nos dirigeants préfèrent – et pour cause – feindre d’agir, de réagir, face aux micros, aux caméras, prendre des postures, des photos, des airs abattus lors des commémorations, plutôt que de s’en prendre à eux-mêmes, de se remettre en cause, enfin ! de tourner leur index accusateur, aussi bien verni, limé, manucuré soit-il, vers leur propre incurie, leur fanatisme idéologique et ses dramatiques conséquences, leur criminelle imprévoyance ou lâcheté, leur extrémisme.

Depuis plus de quatre décennies maintenant, nos dirigeants jugent plus prudent – et pour cause – de jouer la comédie, de gesticuler avec de grands cris autour des symptômes de la maladie, plutôt que de s’attaquer au virus. Ils savent, d’instinct, ils sentent trop bien, qu’un vaccin les éliminerait.

Les noms ? Vous les connaissez, Français, allons ! Nous les connaissons tous. Allumez votre télé, regardez dans la tribune, derrière les chrysanthèmes – les anciens sont de la partie, même le vieil Auvergnat venu contempler chon œuvre -, voyez par-dessus l’alignement toujours plus grand des cercueils, devant l’écran géant où défilent, toujours plus nombreuses, les photos de leurs victimes, ces mines compassées… Ça y est ? Vous les reconnaissez ?


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/maximesentence/attentat-de-nice-vous-voulez-des-noms,272250#8TOdGmPLdt6qRkWm.99
 
BV

00:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

19/07/2016

JOURNAL TVLibertés DU 19 JUILLET 2016: Terrorisme / Bataclan : l’antre de la torture ?

A voir absolument

22:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Robert Ménard : « Non aux détenteurs de la double nationalité dans la réserve opérationnelle ! »

 

Maire de Béziers

Ancien journaliste, fondateur de Reporters sans frontières et de Boulevard Voltaire

image: http://ws.assoc-amazon.fr/widgets/q?_encoding=UTF8&Format=_SL300_&ASIN=2918414530&MarketPlace=FR&ID=AsinImage&WS=1&tag=boulevard-voltaire-21&ServiceVersion=20070822

image: http://www.assoc-amazon.fr/e/ir?t=boulevard-voltaire-21&l=as2&o=8&a=208067949X

 

Robert Ménard, au lendemain de l’attentat de Nice, vous avez organisé un rassemblement devant la mairie de Béziers. Dans son édition du lendemain, Midi libre a censuré votre discours. Pas une ligne, pas un mot et, même, votre nom n’est pas cité…

Oui, j’imagine que ce que je disais a choqué la rédaction de ce journal. Mais quelle honte ! Et ça ose parler de la liberté de la presse, de la leur ? Et celle de leurs lecteurs d’être informés ? Cela étant, quelle importance ? En 48 heures, mon discours a été lu par près de 160.000 personnes sur Internet ! C’est sans commune mesure avec le lectorat de Midi libre dans le département. Aujourd’hui, la presse ne désinforme plus que ceux qui le veulent bien.

Les hommes politiques se succèdent sur les chaînes d’info pour dire que le risque zéro n’existe pas. C’est un fait, non ?

Un attentat peut toujours avoir lieu. Mais celui de Nice n’aurait jamais dû exister. Son auteur, ce Tunisien de 31 ans, a été condamné en mars dernier à six mois de prison avec sursis. Il était déjà connu depuis 2010 pour des faits de violence. Qui doit-on remercier pour sa présence à Nice ce 14 juillet ? Nicolas Sarkozy, qui a supprimé la double peine et l’expulsion des délinquants étrangers. Il porte cette responsabilité indirecte. Mais aussi François Hollande et l’ensemble de la gauche qui laissent venir, s’installer, rester n’importe qui. Les attentats ne sont pas des calamités agricoles. Tous sont des conséquences de la faillite politique et morale de nos dirigeants.

Justement, Marine Le Pen a demandé la démission de Bernard Cazeneuve. A-t-elle raison ?

Si Bernard Cazeneuve avait une once de dignité, il aurait démissionné après le Bataclan. Mais il reste. Il se félicite même de son bilan. C’est indécent. Il n’y a rien à attendre de ces gens. Qu’ils restent ou qu’ils partent, dans dix mois ils seront dans les poubelles de l’Histoire et, en lisant dans les salles d’attente des médecins les vieilles revues, on se demandera comment ils ont pu exister.

L’État veut mobiliser la réserve opérationnelle. Dans le même temps, il a fait interdire par la justice votre projet de Garde biterroise. Contradiction ?

Si je comprends bien, cette réserve composée d’anciens gendarmes et policiers ressemble comme deux gouttes d’eau à mon projet qui, lui, a été rejeté en justice. Cherchez l’erreur… En outre, je remarque qu’il aura fallu à l’État neuf mois de plus qu’à moi pour avoir cette idée de mobilisation. C’est lamentable.

Je note aussi que Bernard Cazeneuve lance un appel aux Français patriotes. Tiens, en existe-t-il certains qui ne le seraient pas ? Lesquels ? Le ministre pense-t-il à ceux possédant la double nationalité ? Dans tous les cas, il me semblerait invraisemblable d’imaginer intégrer les détenteurs d’une double nationalité dans la réserve opérationnelle…

Cela étant, quelle bouffonnerie ! Ce régime socialiste qui, aux dernières élections, n’a eu de cesse de dénoncer la droite patriote à la vindicte populaire, en appelle aujourd’hui aux patriotes. Tout cela sent la fin. Malheureusement, des Français sont morts à cause d’eux et d’autres mourront sans doute encore.


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/non-aux-detenteurs-de-la-double-nationalite-dans-la-reserve-operationnelle,272238#yRd0hJUz0bU1J2v4.99

22:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un dessin de Tcho

Capture.PNG TCHO.PNG

21:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Mohamed B. poignarde une mère et ses trois filles, trop court vêtues !

Ramadan-poignard-600x391.jpg

Partager sur Facebook Tweeter

 

19/07/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Les faits se sont produits ce matin : une mère et ses trois filles âgées de 8 à 14 ans ont été violemment attaquées à coups de couteau dans un centre de vacances VVF situé à Garde-Colombe, dans les Hautes-Alpes, par un individu prénommé Mohamed, qui leur aurait reproché « leur tenue trop légère » !

Le pronostic vital de la plus jeune des trois filles, âgée de 8 ans, est engagé. La plus grande de ses sœurs et sa mère ont été héliportées dans un état grave à l’hôpital de Gap.

Le préfet des Alpes-de-Hautes-Provence, le procureur de la République et le général commandant le groupement de gendarmerie sont sur place.

Selon les informations de TF1, Mohamed B. a été arrêté et placé en garde à vue. Il est âgé de 37 ans.

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Ce qu'on apprend sur Twittter:

Capture.PNG Carte migrants.PNG

Capture.PNG viols migrants.PNG

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Les 8 mesures de Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard contre l’islamisme

http://fr.novopress.info/202568/8-mesures-de-marion-marec...

+ VIDEO

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

JOURNAL TVLibertés DU 18 JUILLET 2016: Terrorisme / Nice : nouveaux éléments de l'enquête

Excellent!

04:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Euro 2016 : l'attentat déjoué évoqué par Valls est une ancienne affaire !

 

  • Par Gilles Festor
  • Mis à jour
  • Publié
 

 

LE SCAN SPORT - Le premier ministre a confirmé lundi soir que la France a échappé à un attentat qui aurait pu être «particulièrement meurtrier», à l'occasion du Championnat d'Europe des nations. Il s'agissait en réalité de l'arrestation du djihadiste présumé Reda Kriket.

Alors que la menace était maximale et les craintes très élevées, notamment autour de l'organisation des fan zones, l'Euro 2016 de football n'a pas été le théâtre d'une attaque terroriste entre 10 juin au 10 juillet dernier. Mais, selon le premier ministre Manuel Valls, au moins un attentat «particulièrement meurtrier» aurait été déjoué «juste avant» la compétition de football, a-t-il déclaré ce lundi, quelques heures après l'hommage aux victimes de l'attentat de Nice. Si le chef du gouvernement a évoqué cet attentat déjoué pour démontrer l'efficacité de l'état d'urgence - que l'exécutif souhaite prolonger de trois mois supplémentaire -, son entourage a ensuite précisé qu'il s'agissait en fait de l'arrestation du djihadiste présumé Reda Kriket. Ce Français de 34 ans a déjà été condamné en Belgique dans une affaire de filière djihadiste vers la Syrie.

Son arrestation à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, en mars, puis la découverte d'un arsenal dans un appartement d'Argenteuil, dans le Val d'Oise, deux jours après les attentats de Bruxelles et moins d'une semaine après l'arrestation de Salah Abdeslam, avait «permis d'éviter la commission d'une action d'une extrême violence par un réseau terroriste prêt à passer à l'acte», selon la justice française.

Au moins deux attentats auraient été déjoués durant l'Euro

Un peu plus tôt, l'Opinion, qui s'appuie sur le témoignage d'un «interlocuteur au cœur du dossier», évoquait au moins deux attentats auraient été déjoués durant ce mois de festivités. L'une de ces attaques concernait la finale entre la France et le Portugal, assure le quotidien. «S'ils ont finalement échoué, ce n'est pas faute (pour les terroristes) d'avoir essayé», a indiqué la source.

Ces informations tombent trois jours après le terrible attentat perpétré à Nice sur la promenade des Anglais après le feu d'artifice du 14 juillet. Insistant sur l'action de l'État ces derniers mois dans la lutte contre le terrorisme, Bernard Cazeneuve a récemment indiqué que 16 attentats avaient été déjoués depuis 2013 sur le territoire français.

 

LE FIGARO

NdB: C'était l'attentat de Nice qu'il fallait "déjouer" !

04:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Tweets d'Eléonore Bez

Capture.PNG Eléo.PNG

Capture.PNG Eléonore.PNG

Capture.PNG BEZ.PNG

03:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un tweet de Jean-Marie Le Pen

Capture.PNG  Le Pen.PNG

03:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Allemagne: un réfugié afghan attaque les passagers d’un train à la hache, au cri d’«Allah akbar» (MàJ)

http://www.fdesouche.com/749647-allemagne-attaque-a-la-ha...

Voir vidéo et tweets

03:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Allemagne : un Afghan attaque les passagers d’un train à la hache et au couteau

 

 

 

Terrorisme de masse. La police allemande a tué lundi soir un homme qui venait d’agresser avec une hache et un couteau des passagers d’un train régional près de Würzburg (sud), en blessant trois grièvement, a indiqué la police locale. L’auteur de l’agression est un Afghan (merci Merkel !) de 17 ans, a révélé le ministère.

NDF

02:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO - Discours de David Rachline à Fréjus sur l'attentat de Nice

https://www.facebook.com/rachlinedavid/

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Après l'attentat de Nice, le FN revendique un afflux d'adhésions

XVM20b6f4d0-4cd4-11e6-b862-dbb9db7f780e.jpg Vardon.jpg

Philippe Vardon

 

  • Par Marc de Boni
  • Mis à jour
  • Publié
 

Philippe Vardon, conseiller régional FN, ancienne figure du milieu identitaire niçois Crédits photo : Masante Patrice/Pixel Press/ABACA

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Que ce soit au carré de Nanterre ou sur le terrain à Nice, des cadres du Front national font état d'un mouvement d'engouement pour le parti de Marine Le Pen, suite à l'attentat du 14 juillet.

«On ne donnera pas de chiffres, nous ne voulons pas avoir l'air de profiter d'un tel drame», explique au Scan ce lundi Jean-Lin Lacapelle. Interrogé la veille dans Le Parisien, le secrétaire national du FN aux fédérations annonçait «un boom d'adhésions depuis» le drame qui a ensanglanté Nice le 14 juillet dernier. «Nous avons d'abord détecté une très forte activité sur les réseaux sociaux au sujet du FN et de là les prises de contact se sont multipliées», détaille aujourd'hui celui que l'on surnomme le «super-DRH» du FN. «Comme lors des précédents attentats le pic est très important. Malheureusement, au vu des circonstances, ai-je envie de dire».

 

«La vague d'émotion est très forte. Nos compatriotes sont de plus en plus nombreux à vouloir s'engager, et nous apparaissons comme les seuls à proposer de véritables solutions», analyse le vice-président du groupe FN au conseil régional francilien. Un point de vue qui semble corroboré par les observations de terrain d'élus FN niçois, à l'image du conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), Philippe Vardon. «Depuis le 14 juillet, les gens viennent à moi», raconte ce farouche opposant d'Estrosi, qu'il accuse de collusion avec le milieu islamiste. «Je suis très identifié localement pour mes engagements contre l'islam radical. On vient me dire: “C'est vous qui aviez raison et on ne vous a pas écouté”. Mais dans ce contexte j'aurai préféré avoir tort», assure cet ancien responsable identitaire, qui estime se trouver «en position de lanceur d'alerte» au vu du drame.

«La responsabilité d'Estrosi est écrasante»

Précisant que le recrutement va bon train au sein de la fédération à laquelle il appartient, Philippe Vardon ajoute: «On a énormément de retours. On sent une volonté de réaction et d'engagement. Au matin du 15 juillet, rien que sur ma page Facebook, il y avait 112 commentaires de soutien et d'adhésion. Tout ça se traduit ensuite au niveau de la fédération». «L'émotion a été très forte dans Nice. Tout le monde se connaît, tout le monde a un proche ou une connaissance affectée par l'attentat. Et puisque les gens connaissent mon combat, certains se tournent vers moi», ajoute-t-il.

Pas de chiffres détaillés là non plus par souci d'éviter tout triomphalisme, mais un responsable bien identifié: Christian Estrosi. «Cela fait des années que je pointe ses collusions avec l'UOIF, proche des frères musulmans. Sa responsabilité est écrasante: il accuse l'État de n'avoir pas fourni assez des forces de police pour la soirée du 14 Juillet. Mais si les conditions de sécurité n'étaient pas réunies, pourquoi avoir autorisé la manifestation?», s'interroge l'ancien animateur du groupuscule Nissa Rebela. Une chose est sûre, le frontiste niçois entend obtenir des comptes après «l'immense relâchement dû à l'autosatisfaction qui a succédé à l'Euro 2016», et mise sur un futur progrès dans les urnes.

LE FIGARO

01:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO - Nice: Valls copieusement sifflé aux cris de "démission" !

*

NDF

01:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

18/07/2016

VIDEO - "Comment Valls peut-il se regarder dans un miroir ? " s'interroge une riveraine

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/attentat-de-nice-c...

Tout est dit par cette Niçoise

Les gens savent bien que ce n'est pas Marine Le Pen qui a fait 84 morts sur la promenade des Anglais! Cette accusation de Cazeneuve est abjecte!

21:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Exclusif. Manche : alerte attentat près de Granville, un homme criant "Allah Akbar" interpellé

189938.jpg Manc he.jpg

 

 

Les démineurs autour du sac-à-dos en question, sur la plage de Jullouville qui vient d'être évacuée. - Pierrick Trousselle - La Manche Libre.

Le 18 juillet 2016 à 16:18
Par : Pierrick Trousselle

INFO LA MANCHE LIBRE. Lundi 18 juillet 2016, vers 13h30, un individu vêtu d'une djellaba et criant “Allah akbar”, "Je vais tous vous tuer !" a été interpellé par les forces de l'ordre sur la plage de Jullouville (Manche). Il a laissé un sac à dos sur la plage. Les faits, les photos exclusives.

Quatre jours seulement après le terrible attentat de Nice, qui a fait 84 morts sur la Promenade des Anglais, un homme portant une djellaba a été interpellé ce lundi 18 juillet 2016 vers 13h30 sur la plage de Jullouville (Manche), alors qu'il criait "Allah akbar" et "Je vais tous vous tuer". Heure par heure, le récit des faits :

Il crie des propos sans équivoque

13h30. Des estivants, venus profiter de cette belle journée ensoleillée et témoins de la scène, ont aussitôt alerté la police nationale à l'aide d'un téléphone portable. Avec le soleil et les fortes chaleurs de ce lundi 18 juillet 2016, il y avait d'ailleurs du monde sur les plages de Jullouville et Saint-Pair-sur-Mer. Une vingtaine de minutes se sont alors écoulées avant que l'individu ne soit neutralisé par les forces de l'ordre. Apparu dans un premier temps sur la plage de Jullouville, il s'est ensuite dirigé vers la plage de Saint-Pair-sur-Mer, dans la commune voisine, criant toujours "Allah akbar" et "Je vais tous vous tuer !"
13h50. Alors qu'il tentait de prendre la fuite après avoir aperçu des policiers, l'homme est finalement interpellé au bout la rue du Pont Bleu, à Saint-Pair-sur-Mer. Lors de son arrestation, celui-ci n'a pas opposé de résistance, présentant même ses poignets aux policiers.

La plage évacuée, les démineurs appelés

Dans la foulée, une bonne partie de la plage de Jullouville a été évacuée, avec le renfort de la gendarmerie d'Avranches et de la police municipale de Saint-Pair-sur-Mer, un large périmètre de sécurité, de près de 400 mètres, a été établi sur la plage, car cet homme avait laissé un sac à dos sur la plage. 
15h45. Une équipe de démineurs faisait exploser ledit sac à dos. Au vu du contexte actuel et des propos tenus par l'individu, les services de sécurité n'ont pris aucun risque : une équipe du centre de déminage interdépartemental de Caen (Calvados) a été dépêchée sur place. Ce sac à dos a été neutralisé à l'aide d'une charge explosive. "En l'état actuel pas d'armes, ni d'explosifs, n'ont été retrouvés", précise à La Manche Libre le Procureur de la République de Coutances, Renaud Gaudeul, présent sur place. 

L'homme en garde à vue

16h30. Le périmètre de sécurité était levé. En effet, depuis la mer jusqu'à la digue, des gendarmes se tenaient à tous les 50 m pour empêcher les estivants de traverser la plage. L'individu est pour le moment en garde à vue au commissariat de police de Granville (Manche). L'enquête à été confiée à la sûreté départementale de Saint-Lô.

Une alerte prise très au sérieux

Dans le contexte anti-terroriste que connaît la France, et le terrible attentat qui a fait au moins 84 morts lors du feu d’artifice du 14 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), l’affaire est prise très au sérieux par les autorités. D'autant que dans le même temps, une alerte à la bombe a été déclenchée en centre-ville de Vire.

 

 

 

21:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Nicolas Bay sur LCI

21:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Bernard Cazeneuve estime que le FN fait le jeu de Daech : créer des "fractures" au sein de la société française

http://lelab.europe1.fr/bernard-cazeneuve-estime-que-le-f...

Capture.PNG Florian.PNG

Capture.PNG CFollard.PNG

NdB: Cazeneuve, FM, fait fonctionner  le déni de réalité en ultime recours!

21:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)