Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2017

Le titre "innocent" de Santé Magazine !

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-titre-innocent-...

Pas question de faire du voyeurisme en dénonçant les petits cochons qui s’amusent avec leur popo.

Il s’agit ici de montrer comment les médias, depuis 40 ans (la libération sexuelle date de 1975, année de l’autorisation de l’avortement, mais c’est une coïncidence), font avancer le progressisme en faisant reculer les dernières barrières de l’intimité.

Il y a un double avantage pour le Système : un, faire de l’argent avec les nouveaux comportements et deux, éclater la famille en individus consommateurs.

Conclusion : la fidélité est un obstacle au progrès !

- La rédaction d’E&R -

 

01:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

29/07/2017

Des "hotspots" pour examiner les demandes d'asile à l'étranger, un mirage ou solution miracle à la crise migratoire ?

 

Emmanuel Macron a évoqué, jeudi 27 juillet, la création de centres d'examen des demandes d'asile à l'étranger, notamment afin d'éviter aux migrants de risquer leur vie en traversant la Méditerranée.

12991391.jpg

 


Des migrants font la queue pour recevoir de la nourriture à l'extérieur du centre d'enregistrement, appelé "hotspot", situé sur l'île grecque de Samos, le 3 mars 2016.  (LEFTERIS PITARAKIS / AP / SIPA)
avatar
Laura WelfringerfranceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le 
publié le 

Plusieurs déclarations contradictoires en une journée. Jeudi 27 juillet, l'Elysée a rétropédalé lors de la présentation de sa politique migratoire. Après avoir annoncé sa volonté d'ouvrir des "hotspots" en Libye "dès cet été", le chef de l'Etat a indiqué que ce projet n'était "pas possible aujourd'hui", mais que des "missions de l'Ofpra", l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides, seraient envoyées "sur les 'hotspots' italiens" et "sur le sol africain, dans les pays sûrs".

Ces centres d'examen pour les candidats à l'asile représentent-ils un mirage ou une vraie solution capable de résoudre la crise migratoire ? Pour l'heure, cinq "hotspots" ont été créés en Grèce et quatre ont ouvert en Italie. Il s'agit en fait de centres situés aux frontières, dans lesquels les autorités enregistrent les migrants, prennent leurs empreintes et tentent de faire la distinction "entre demandeurs d'asile et non demandeurs d'asile", explique Judith Sunderland, experte en migrations à Human Rights Watch, contactée par franceinfo.

Un distinguo controversé entre migrants économiques et politiques

Seulement, le principe même de cette différentiation fait polémique. "Pour les institutions européennes, les 'hotspots' sont des centres d’identification à l’arrivée. Pour nous, les 'hotspots' sont des centres de tri des personnes à la frontière", résume à franceinfo Marine De Haas, responsable des questions européennes à la Cimade, une association qui aide les étrangers à faire reconnaître leurs droits.

Au cœur de cette polémique, le distinguo entre migrants politiques et migrants économiques"Les 'hotspots' font le tri entre les 'gentils' Syriens qui seront relocalisés, et migrants économiques qui, je caricature à peine, n’auraient aucune raison de venir en Europe", fustige Marine de Haas, qui juge cette démarche "contraire à la convention de Genève""Nous avons toujours eu des migrants économiques qui se sont installés en France", rappelle également Corinne Torre, cheffe de mission à Médecins sans frontières (MSF), contactée par franceinfo.

Pourtant, la différence entre migrants économiques et réfugiés est au fondement de la politique migratoire d'Emmanuel Macron. "C’est cette grammaire qu’il nous faut expliquer à nos concitoyens et qu’il nous faut traduire en actes", a expliqué le président de la République, jeudi 27 juillet. Lors de son déplacement à Orléans (Loiret), il a indiqué sa volonté d'envoyer des "missions de l'Ofpra" en Italie et en Afrique "dans les pays sûrs" pour "traiter des demandeurs d'asile". Objectif affiché de cette gestion délocalisée des demandes d'asile : "éviter" aux migrants concernés de devoir traverser la Méditerranée et ainsi "de prendre des risques inconsidérés".

"La France se dédouane de ses responsabilités"

"Cette annonce du président de la République marque une compréhension de la réalité des flux migratoires, notamment des immigrations qui se produisent en Europe et en France", estime auprès de franceinfo Gérard-François Dumont, professeur à la Sorbonne et auteur de Géopolitique de l'EuropeRappelant que "toute immigration est précédée d’une émigration", le chercheur considère que "la question de l’immigration doit être traitée avec les pays d’origine, ce que l’on a totalement oublié de faire dans le cas de la migration de la Syrie et de l'Irak ces dernières années". 

Selon lui, l'ouverture de "hotspots" en Grèce "n’était absolument pas logique". Sans voir dans les annonces du chef de l'Etat une solution miracle, il espère que la mise en œuvre de la politique d'Emmanuel Macron permettra de réduire le nombre de morts en Méditerranée.

En ce qui concerne la grande migration qui s'est produite jusqu'en mars 2016 via la Turquie, j’ai toujours considéré que les dossiers des migrants auraient pu être étudiés dans les consulats français du Liban, de Jordanie ou de Turquie.

Gérard-François Dumont

à franceinfo

Emmanuel Macron est resté assez flou sur la manière dont il souhaiterait voir traitées les demandes d'asile sur territoire africain. "Si l’idée, c’est d’augmenter la capacité des consulats à délivrer des visas d'asile, pourquoi pas", concède Marine de Haas, qui estime par ailleurs qu'une telle mesure ne devrait pas donner un blanc-seing aux pays d'immigration pour "empêcher les migrants de venir par leurs propres moyens" et par des "voies légales""Mais si l’idée, c’est de délocaliser des missions de l'Ofpra sur sol africain, ce n'est même pas envisageable", affirme-t-elle, arguant que la vocation de l'Ofpra est d'opérer en France.

La France externalise le traitement de l’accueil et se dédouane un peu de ses responsabilités sur ce plan-là, sachant que c’est déjà le cas, car l’Europe n’accueille qu’une petite proportion des migrants dans le monde.

Marine De Haas

à franceinfo

Autre argument développé par les opposants aux "hotspots" : l'examen des demandes d'asile hors des frontières de l'Europe ne découragera pas les migrants de risquer leur vie pour fuir leur pays, et n'empêchera donc pas "l'appel d'air" tant craint par les responsables politiques des pays d'accueil. "Ça ne marche pas de fixer des populations contre leur gré à un endroit", constate Marine de Haas.

Plus on ferme l’accès au territoire, plus on crée d’obstacles, plus les routes deviennent longues, dangereuses et mortelles, et cela se vérifie sur le nombre de morts en Méditerranée.

Marine De Haas

à franceinfo

De son côté, Corinne Torre, de Médecins sans frontières, déplore la tenue, par le chef de l'Etat, d'un "discours protectionniste" et conclut : "Tous les pays européens sont plutôt dans la fermeture des frontières, je trouve ça affligeant."

Des centres vraiment sûrs pour les migrants ?

Si la traversée de la mer Méditerranée est particulièrement dangereuse pour les migrants qui transitent par l'Afrique du Nord pour rejoindre l'Europe, les "hotspots" ne sont pas non plus sans risque pour les migrants. Selon Corrine Torre, "comme les migrants sont bloqués [dans les "hotspots"] après un parcours migratoire extrêmement compliqué, ils sont traumatisés et beaucoup souffrent de problèmes de santé mentale." Sur place, les travailleurs sociaux sont "débordés" et trop peu nombreux, déplore-t-elle. Les soins ne sont pas délivrés de manière optimale et les migrants souffrent d'un "manque d'orientation"

Judith Sunderland indique que l'ONG Human Rights Watch n'est "pas opposée, en théorie, à l’idée de réaliser des examens de demandes d'asile hors du territoire et dans des centres dans des pays africains, pour ensuite relocaliser les personnes ou réinstaller les réfugiés en Europe". Mais si elle note qu'"en théorie, cela peut éviter des voyages dangereux" aux migrants, "on a constaté des abus de droits dans les 'hotspots'" : migrants non informés de leurs droits, trafics, mauvaise identification des personnes... Sans compter que l'envoi de missions de l'Ofpra en Libye ou au Niger signifierait, selon Judith Sunderland, "l’absence absolue de sécurité également pour les fonctionnaires français".

21:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Jean Raspail, l’oracle des ultras, de Le Pen à Steve Bannon

 

16h27

Le Nouvel Obs trace le portrait de l’écrivain Jean Raspail auteur du livre “Le Camp des saints”, « récit d’une apocalypse migratoire, qui « fascine toujours identitaires et suprémacistes blancs ».

 

Raspail le concède, «le Camp des saints» serait aujourd’hui impubliable. Par goût de la provocation, le vieil écrivain a lui-même listé quatre-vingt-sept motifs de poursuites judiciaires sur la base de la législation actuelle.

C’est un vieil écrivain, longiligne et élégant, qui, malgré ses 91 ans, porte beau et fume des Camel avec un porte-cigarettes. Moustache, chaussettes rouges, chemise rose à rayures. Dans son bureau, un étrange bric-à-brac: des maquettes de navire, des figurines de généraux vendéens, une casquette de capitaine de frégate posée sur un canapé. Un vieil écrivain, donc, qui eut son heure de gloire il y a longtemps, invité dans les émissions phares du service public, «Apostrophes» ou «Radioscopie», et qui, depuis, coule des jours monotones à Paris, dans un appartement du quartier Pereire, où il nous reçoit.

Et cependant, en France et à travers le monde, il est une frange de militants, de penseurs, de dirigeants politiques, qui vouent à ce vieil écrivain une admiration sans borne. On les trouve, pour l’essentiel, à la droite de la droite: déclinistes, identitaires, suprémacistes blancs. Pour ceux-là, Jean Raspail est le prophète, l’homme qui, le premier, a vu se dessiner «la catastrophe migratoire» que nous vivons actuellement, prélude à l’inéluctable choc des civilisations qui verra l’Occident sombrer s’il ne réagit pas (par la force, cela va sans dire). […]

Il serait cependant erroné de réduire Jean Raspail à sa seule dimension politique. C’est le grand paradoxe de son œuvre: au-delà des thèses qu’il véhicule, «le Camp des saints» est probablement le plus mauvais livre de Raspail. Ce que beaucoup de ses admirateurs reconnaissent. Manifeste verbeux, personnages désincarnés, sans attaches, aux postures grotesques, dont la seule raison d’être est d’étayer les idées de l’auteur, logorrhée sordide où se mêlent nostalgie des croisades et désir latent de guerre civile («L’ennemi, le vrai, se trouve toujours derrière les lignes, dans votre dos, jamais devant ni dedans. Tous les militaires savent cela et combien, dans toutes les armées de tous les temps, n’ont pas été tentés de laisser tomber l’ennemi désigné pour se retourner sur l’arrière et lui régler son compte une bonne fois»). On ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments. On en fait rarement avec de mauvais, ou alors il faut s’appeler Céline. […]

Le Nouvel Obs

Merci à valdorf

(Merci à Dirk)

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Autriche : une piscine a installé des pancartes incitant les migrants à ne pas agresser les nageuses

269931Swimmingpoolsigns631534.jpg

 

20h30

Autriche – Une piscine a affiché des pancartes à l’attention des migrants leur disant ne pas entrer dans le vestiaire des femmes et qu’il était interdit de peloter les femmes.

 

Les panneaux ont été affichés dans une piscine à Perchtoldsdorf, une ville en Basse-Autriche, à une courte distance de la capitale Vienne.

Dans le but de prévenir les agressions sexuelles commises par les migrants pendant la saison estivale, la direction de la piscine a décidé de placer ces signaux.

Une affiche montre un homme entrant dans le dressing-room des femmes avec le mot « STOP! » tandis qu’une autre montre une jeune adolescente en bikini avec trois mains qui semblent vouloir l’agripper.

Le député autrichien Christian Hoebart, du parti de la liberté (FPÖ), qui s’oppose à l’immigration, a déclaré que la mise en place de ces affiches ne devraient pas être nécessaires dans une «société civilisée».

DailyStar

02:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

JOURNAL TVL DU 28 JUILLET 2017

TVL reviendra le 16 août après des vacances bien méritées. 

00:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le vrai hommage au Père Hamel : combattre l'islamisme sans faiblesse !

 

Un an après le lâche assassinat du père Jacques Hamel (86 ans) dans son église par deux djihadistes, l'émotion et la douleur sont toujours aussi vives dans l'esprit des Français. Dans cette attaque, ce sont notre civilisation et nos racines qui sont ciblées. Le vrai hommage au Père Hamel : combattre l'islamisme sans faiblesse. 

Le père Jacques Hamel a été égorgé lors de la célébration d’une messe, simplement en raison de sa foi, et on peut - comme l'a rappelé Marine Le Pen - le considérer comme un martyr. Quelques jours après l'attentat islamiste de Nice et ses 86 victimes (et 250 blessés !), la barbarie islamiste franchissait un nouveau palier en commettant ses atrocités dans un lieu de culte catholique.

 

Les attaques récentes sur les Champs-Elysées et sur le parvis de Notre-Dame, tout comme celles survenues en Angleterre, ont montré que la menace est toujours présente et peut frapper à tout moment. Si les hommages sont certes indispensables, ils ne permettront pas à eux seuls de protéger les Français. Le meilleur, le plus bel hommage que l'on puisse rendre au père Hamel et à toutes les victimes, c'est de mener - enfin - une guerre contre l'islamisme sans la moindre faiblesse, sans la moindre hésitation.

   

Nicolas Bay
Secrétaire Général du Front National

00:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

28/07/2017

Incendies dans le Var: "Ce feu, c'est un enfer"

http://www.leparisien.fr/faits-divers/incendies-dans-le-v...

7160001_7159878-1-0-1726791118-624x390.jpg

La famille De Meyer vient de Belgique chaque année passer ses vacances dans un camping à Bormes-les-Mimosas.  Elle est réfugiée dans un centre d'accueil.

21:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Nicolas Dupont-Aignan demande la démission de la ministre du Travail Muriel Pénicaud

597aea5309fac20c7f8b4567.jpg

 
 

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) a demandé la démission de la ministre du Travail mise en cause par des élus de gauche à la suite d'un article dans L'Humanité faisant état d'une plus-value boursière de plus d'un million d'euros.

Le député non inscrit Nicolas Dupont-Aignan a demandé le 28 juillet la démission de la ministre du Travail, mise en cause dans un article de L'Humanité dans lequel il est révélé qu'elle aurait touché plus d'un million d'euros en plus-value sur ses stock-options en 2013 à la suite de l'annonce d'un plan social chez Danone et de la suppression de 900 emplois. Muriel Pénicaud était alors directrice générale des ressources humaines (DGRH) du géant des produits laitiers.

«Je suis révolté qu'on ait une ministre du Travail qui est en train de casser le droit du travail, complètement [...], et qui elle-même a fait fortune en organisant des licenciements dans une entreprise, Danone, qui marchait bien», a déclaré Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne sur France 2. L'élu a ensuite ajouté que si la ministre avait «un peu d'honneur, elle démissionnerait».

«Moi je demande la démission de Mme Pénicaud, car ce qui est insupportable aujourd'hui, c'est de voir un pouvoir gorgé d'argent [...] et qui demande aux Français modestes, aux retraités, des sacrifices toujours plus forts, non pas pour faire des économies - moi je veux faire des économies -, mais pour baisser l'impôt sur la fortune sur les actifs financiers», a-t-il poursuivi.

La ministre avait été mise en cause le 27 juillet par des élus de gauche à la suite de la parution de l'article faisant référence à cette affaire. Dénonçant un «amalgame», Muriel Pénicaud s'était défendue auprès des journalistes du Figaro, le 28 juillet, en expliquant que l'attribution du plan de stock-options était bien antérieure à l'annonce du plan de départs volontaires et n'avait aucun lien avec lui. 


Lire aussi : Grâce à des licenciements chez Danone, Muriel Pénicaud a empoché 1,13 million d'euros

RT

21:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

«On va aller les chercher» : Macron veut transférer les migrants musulmans directement en France depuis la Libye et le Niger

DFvSkudXoAAZVzz-742x419.jpg

 
POSTED BY LA RÉDACTION ON 27TH JUILLET 2017 
34 VIEWS
 

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (27/07/2017) Lors d’une visite d’un centre pour migrants clandestins à Orléans, Emmanuel Macron a annoncé la création de centres en Libye et au Niger afin de les transférer directement vers la France, sans avoir à traverser la Méditerranée.

«L’idée est de créer en Libye des hotspots afin d’éviter aux gens de prendre des risques fous alors qu’ils ne sont pas tous éligibles à l’asile. Les gens, on va aller les chercher. Je compte le faire dès cet été», a annoncé Emmanuel Macron à Orléans.

«Je veux envoyer des missions de l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) dans les hotspots italiens et je suis prêt à en envoyer en Libye», a-t-il précisé, évoquant aussi la possibilité de créer de tels centres au Niger.

«D’ici la fin de l’année, je ne veux plus personne dans les rues, dans les bois», a déclaré jeudi le président Emmanuel Macron dans un discours sur l’accueil des migrants, lors d’une cérémonie de naturalisation à la préfecture d’Orléans.

«La première bataille: loger tout le monde dignement. Je veux partout des hébergements d’urgence. Je ne veux plus de femmes et hommes dans les rues», a-t-il ajouté.

(Source : Russia Today)

20:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Australie : Le chef de la certification halal veut faire « féconder les blanches par des musulmans » et expulser les hommes blancs du pays

Mr-Mohamed-El-Mouelhy-from-Halal-Certification-Authority-and-award-recipient.jpg

 
POSTED BY LA RÉDACTION ON 28TH JUILLET 2017 
2 VIEWS

 

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (28/07/2017) Le président de l’Autorité pour la Certification Halal, Mohamed El Mouelhy, a déclaré que les femmes australiennes avaient besoin des hommes musulmans pour les féconder afin de « les entourer de bébés musulmans », assurant que la « race blanche disparaîtrait » dans les 40 ans.

Mohamed El Mouelhy a fait ces commentaires sur Facebook en réponse à une étude de chercheurs de l’Université Hébraïque, publiée dans le journal Actualisation sur la Reproduction Humaine, laquelle éclaire la baisse des taux de fertilité des hommes d’Amérique du Nord, d’Australie et de Nouvelle-Zélande.

« Selon l’Université Hébraïque, le sperme des hommes australiens a décliné de 52% sur les 40 dernières années donc vos hommes sont une race en voie d’extinction, les femmes australiennes ont besoin de nous pour les féconder et les garder entourées de bébés musulmans pendant que les buveurs de bière, les fumeurs de cigarette, les drogués peuvent seulement rêver de ce dont sont capables les hommes musulmans » écrit M. El Mouelhy dans un commentaire posté sur Facebook.

« Si le pays est laissé aux racistes, la race blanche aura disparue dans 40 ans. Les musulmans ont le devoir de rendre vos femmes heureuses parce que vous déclinez, vous feriez mieux d’aller vous choisir une place au cimetière. Si vous ne pouvez pas vous le permettre, suicidez-vous, ce sera une alternative moins chère pour vous les racistes » ajoute-t-il.

« Il sera obligatoire pour toutes les femmes de porter le hijab ou la burka, les bikinis seront exposés dans des musées… Quand cela arrivera, tout sera certifié halal en Australie. Les racistes et les porcs seront déclarés haram et ne pourront pas être approchés ou touchés, ils pourront vivre ensemble dans des réserves. Il y aura un boucher halal à chaque coin de rue, tous les autres bouchers se verront offrir la possibilité de se convertir au halal ou un sauf-conduit pour là d’où leurs ancêtres viennent [en Europe, NDLR] … Les mosquées seront partout et la police religieuse s’assurera que tous les magasins sont fermés au moment de la prière. L’appel à la prière sera annoncé par des haut-parleur à l’aube, tous les jours… » a-t-il encore tempêté.

(Source : News.au.com)

20:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Hambourg : attaque au couteau dans un supermarché, 1 mort et des blessés, l’assaillant aurait crié « Allah Akbar »

419078DF1JQZzW0AAjCNj.jpg

17h03

Selon l’AFP, une personne a été tuée et plusieurs autres blessées vendredi dans un supermarché de Hambourg (nord de l’Allemagne), dans une attaque au couteau perpétrée par un homme qui a été arrêté, selon la police.

Le quotidien allemand Bild a publié sur son site internet une photo de l’agresseur avec un sac blanc et couvert de sang posé sur sa tête. Selon ce journal, il aurait crié « Allah Akbar! » (« Dieu est le plus grand ») avant de passer à l’attaque.

 

« Les premières informations font état de quatre blessés dont un mort. Le suspect a été maîtrisé et légèrement blessé », a indiqué la police de Hambourg sur son compte Twitter.

: Täter verletzte nach aktuellem Stand 5 Personen (eine tödlich). 
Verdächtiger wurde durch Passanten überwältigt & leicht verletzt. https://twitter.com/PolizeiHamburg/status/890936983501123585 

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Reprise importante du feu à Artigues

http://www.leparisien.fr/faits-divers/incendies-dans-le-s...u-a-artigues-27-07-2017-7161651.php

 

7161651_artigues_1000x625.jpg

02:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Cédric Herrou le « passeur de migrants » enfin incarcéré, sa maison jonchée d’excréments, faux documents retrouvés (MàJ)

142236000LK65N.jpg

Cédric Herrou le « passeur de migrants » enfin incarcéré, sa maison jonchée d’excréments, faux documents retrouvés (MàJ)

 

17h45

Selon nos informations exclusives, Cédric Herrou (le « passeur de migrants ») a été déféré à Grasse où il est actuellement incarcéré. L’ouverture d’une information judiciaire est imminente. Pour faire un point complet sur ces éléments, une conférence de presse est prévue à Grasse aujourd’hui à 14h30 au palais de Justice.

 

La garde à vue et les perquisitions chez Cédric Herrou ont été fructueuses. Selon nos informations, les force de l’ordre ont retrouvé son lieu d’habitation “dans un état lamentable, jonché d’excréments” selon une source proche du dossier. Les forces de l’ordre ont consigné dans la procédure des vidéos et des photographies. Les enquêteurs ont également découvert que Cédric Herrou fournissait de fausses attestations de demande d’asile. Toutes ces perquisitions ont entraîné une garde à vue et une incarcération à Grasse.

Valeurs Actuelles

02:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Sérignan: SOS Racisme contrôle les campings à l'improviste

http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/...

s_testing_sos_racisme_dans_camping-00_00_04_15-3184597.jpg

En ce jour d'arrivée des estivants dans les campings, Sos Racisme a décidé de tester certains établissements. Des contrôles inopinés effectués par des groupes de personnes noires puis blanches dans les campings du littoral héraultais. 

Par Isabelle Bris 

Des bénévoles et salariés de SOS racisme sont venus tester la discrimination au faciès dans les campings du littoral héraultais. D'autres actions similaires étaient menées au même moment du coté de Marseille et de Nice.
 
Leur méthode est assez simple : équipé d'une caméra cachée, un premier groupe de personnes exclusivement de couleurs part réserver un emplacement. Quand ils reviennent bredouille, l'association répète alors l'opération avec des personnes blanches.

Si eux aussi revienne les mains vides, sans  place non plus, c'est qu'il n'y a pas de discrimination dans l'établissement de plein air testé.


Pas de cas de racisme ce samedi


Les tests se sont poursuivis dans d'autres campings toute la journée. Ce samedi, pas de cas de racisme à déplorer, pour autant les bénévoles estiment que leur démarche reste nécessaire.

En cas de discriminations, l'association et les testeurs déposeraient une plainte contre le camping. L'établissement risque une amende voire une fermeture administrative.
 
Franceinfo
 
(Merci à Dirk)

00:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

27/07/2017

La rencontre entre Rihanna et Macron provoque le rire des internautes...

5978e068488c7b50498b4568.jpg

http://premium.lefigaro.fr/musique/2017/07/25/03006-20170...

NdB: La jolie star de La Barbade ne fait que son job  d'ambassadrice de la charité, on ne saurait en rire. 

22:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Les feux bientôt maîttrisés dans le Sud-Est malgré des reprises

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/07/26/01...

21:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les 54 immigrants prévus ne viendront pas à Domrémy-la-Pucelle !

 Domrémy n’est qu’un sursis. Saint-Denis est déjà une réalité. Voire un cauchemar.

Le maire a fini par reculer. Les 54 immigrants prévus ne viendront pas à Domrémy-la-Pucelle ! Depuis le dernier conseil municipal du 30 juin dernier, les quelque 120 âmes de cette paisible cité touristique de réputation mondiale n’ont pas désemparé dans la mobilisation contre la folle décision de leur édile, Daniel Coince. L’ancien pensionnat acquis par la commune en 2008 devait pourtant servir à tout autre chose, soit, en l’occurrence, à la création de logements locatifs.

 

Ce n’est pas ce que le conseil municipal a retenu, qui a opté pour l’installation d’une colonie de 54 immigrants dans les locaux de la bâtisse. Ni vu, ni connu, l’affaire est dans le sac, la préfecture ayant chaudement félicité le maire pour sa munificence à l’égard de ce magnifique « Autre », rédempteur de nos vils pêchés d’occidentaux leucocytaires – avec, tout de même, le soutien sonnant et trébuchant du cochon de contribuable.

Ameutés par un conseiller municipal démissionnaire, les habitants ont bruyamment manifesté leur hostilité au projet. Le premier magistrat de cette commune si emblématique d’où surgit, dei gracia, le Salut providentiel qui allait réitérer, d’une éclatante façon, l’union du Ciel au royaume de France jadis scellée devant le baptistère de Reims aux alentours de 496, monsieur le maire, donc, rassembla ses administrés ulcérés « pour éclaircir la situation » (Vosges Matin, 26 juillet).

Embarrassé, dépité et… coincé, celui-ci leur déclara :

« En mai, la commune a reçu des représentants de l’association Coallia, qui ont présenté un projet d’hébergement d’urgence au sein du pensionnat. À la base, le bâtiment devait accueillir des personnes en difficulté. Nous avons été informés, ce dernier vendredi, que si le projet arrivait à terme, le pensionnat hébergerait des migrants, ce qui n’était pas prévu à l’origine. Je rappelle qu’à ce jour, rien n’avait encore été signé et que le projet était toujours en négociation », rétropédala piteusement l’intéressé, avant de conclure : « La commission, qui s’est réunie ce lundi a finalement décidé d’annuler ce projet dans l’intérêt des habitants. Décision qui sera votée ce jeudi en conseil municipal. Je précise que la préfecture et l’association ont été prévenues de cette décision. »

Lire l’article entier sur bvoltaire.fr

20:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

JOURNAL TVL DU 27 JUILLET 2017

Et l'ignoble "Festival d'Avignon" où le transgenre et le transsexualisme  font le bonheur de son directeur, Olivier Py! Un vrai cauchemar!

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Elle devait avorter de son bébé handicapé, elle accouche finalement d'un enfant vivant

 

Le couple a décidé de porter plainte contre l'hôpital (illustration)./ - Jean-Sebastien Evrard - AFP/Archives
Le couple a décidé de porter plainte contre l'hôpital (illustration)./ Jean-Sebastien Evrard  / 

Un couple de Boulogne-sur-Mer vit actuellement un terrible drame. Enceinte depuis huit mois, la future maman est contrainte d'avorter de son bébé après avoir appris qu'il était handicapé. Mais rien ne se passe comme prévu, et la jeune femme accouche d'un bébé vivant, rapporte La Voix du Nord.

Alors que la future maman approchait de son terme, elle découvre lors d'une IRM que son enfant est lourdement handicapé, il souffre d'une grave malformation au cerveau. L'hôpital Duchenne, à Boulogne-sur-Mer, qui a fait ce diagnostic, lui prescrit alors une interruption médicale de grossesse (IMG).

Une interruption de grossesse totalement ratée 

Le lundi 24 juillet, une dizaine de jours après le diagnostic, le couple se rend à l'hôpital pour l'intervention. Les médecins lui expliquent alors qu'ils vont lui injecter une double dose d'un produit, qui normalement est mortel pour le bébé. Suite à cette piqûre, l'accouchement devait intervenir quelques heures plus tard. Ce moment arrive, sauf que la mère et le médecin qui l'accompagne découvrent avec stupeur que l'enfant qui vient de naître est bel et bien vivant. Le nourrisson boit et bouge mieux que ce que pensaient les médecins. Pour le moment, l'équipe médicale est incapable de prédire le degré d'handicap de l'enfant, ni de dire si les piqûres ont aggravé son état de santé. 

 

Le couple est particulièrement en colère, et souhaite porter plainte contre l'hôpital. «Aucune erreur n'a été commise. C'est une situation rare et désolante, la première fois que l'on voit ça. Mais c'est déjà arrivé à Lille», a affirmé la direction à La Voix du Nord. C'est l'Agence régionale de santé qui doit désormais décider d'ouvrir ou non une enquête.

20:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Donald Trump inaugure le plus grand porte-avions de l'US Navy, le USS Gerald R. Ford

BREIZATAO – ETREBROADEL (23/07/2017) Le président américain a inauguré le lancement du porte-avions Gérald R. Ford, la classe qui remplacera progressivement celle du Nimitz lancée en 1975.

Ce porte-avions peut embarquer 90 appareils, notamment le nouvel F35 américain, et déplacera 100,000 tonnes. Le navire accueillera 4,300 marins contre 5,000 pour la classe précédente, résultat des améliorations technologiques par rapport au Nimitz. Les porte-avions de la classe « Ford » pourront assurer 160 sorties aériennes par jour pendant 30 jours consécutifs, avec une capacité d’intensification portée à 270 sorties par jour.

04:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)