"C'est une Nigériane qui est rentré il y a quelques jours du Nigeria. Elle présente des symptômes qui pourraient être ceux de l'Ebola. Elle doit être hospitalisée dans un établissement à Ancône, dont le centre des maladies infectieuses sert de référence pour ce genre de problèmes dans notre région", a expliqué le service de presse.

Des analyses doivent désormais permettre de déterminer la nature exacte de la maladie. Aucun cas d'Ebola n'a pour l'instant été confirmé en Italie. Il n'y a plus de vol direct entre l'Italie et les pays les plus touchés par l'épidémie, qui a cependant poussé le ministère italien de la Santé à renforcer les contrôles aux postes-frontières, dans les aéroports et dans les ports.

L'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition du virus en 1976, a déjà fait plus de 2.000 morts depuis le début de l'année, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée. Le Nigeria a pour sa part enregistré sept décès sur 18 cas confirmés.