Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2012

Hongrie: des journalistes anglais démasquent un criminel nazi à Budapest

sans-titre.png Laszlo Csatary 97 ans.png

Laszlo Csatary, 97 ans

 

Le (quotidien britannique) Sun a pu le photographier et le filmer grâce à des informations que nous avions fournies en septembre 2011», a précisé dimanche le directeur du bureau du centre Wiesenthal en Israël, Efraim Zuroff.
|

 
Il est accusé de complicité dans la de 15.700 juifs, déportés à Auschwitz pendant la Deuxième Guerre mondiale. Laszlo Csatary, âgé de 97 ans, considéré comme l'ancien dignitaire le plus recherché au monde, a été retrouvé vivant à Budapest, après quinze ans de recherche. Selon le quotidien britannique The Sun, qui l'a localisé et photographié, il vivrait dans un deux-pièces dans la capitale hongroise.
 
 


Un informateur rémunéré

«Je confirme que Laszlo Csatary a été identifié et retrouvé à Budapest», a déclaré  Efraïm Zuroff. «Le (quotidien britannique) Sun a pu le photographier et le filmer grâce à des informations que nous avions fournies en septembre 2011», a-t-il ajouté. «Il y a dix mois, un informateur nous a donné des renseignements qui nous ont permis de localiser Laszlo Csatary à Budapest. Cet informateur a reçu la prime de 25.000 dollars que nous accordons contre des informations permettant de retrouver des criminels nazi», a expliqué Efraïm Zuroff.

C'est donc sur la base d'informations fournies par le Centre Simon Wiesenthal que des reporters du Sun ont retrouvé la trace de Laszlo Csatary à son domicile à Budapest, un appartement de deux pièces. «Je n'ai rien fait, partez d'ici», a-t-il déclaré en leur claquant la porte au nez. «C'est la quatrième fois que le Sun collabore avec nous pour faire pression sur des autorités qui traînent les pieds pour retrouver des nazis», a expliqué Efraïm Zuroff.

Le nazi le plus recherché

Il a ajouté que les informations sur la localisation avaient été transmises en septembre 2011 au Parquet de Budapest.
Le Procureur adjoint de la République à Budapest, Jenö Varga, n'a pas été en mesure de confirmer l'information, se bornant à déclarer dimanche: «Une est en cours. Le Parquet étudie les informations reçues». En avril, le Centre Simon-Wiesenthal, du nom du célébre chasseur de nazis, décédé en 2005, avait placé Laszlo Csatary en tête de sa liste des criminels de guerre les plus recherchés au monde.

Laszlo Csatary avait été chef de la police dans le ghetto de Kosice (Kassa en hongrois, Kaschau en allemand), situé aujourd'hui en Slovaquie, où 15.700 juifs avaient été pour certains assassinés et pour l'immense majorité déportés vers le camp d'extermination nazi d'Auschwitz, en Pologne, pendant l'occupation par l'Allemagne nazie de ce qui était alors la République de Tchécoslovaquie.

Lazlo Csatary traitait les juifs du ghetto avec cruauté, fouettant les femmes et les forçant à creuser des tranchées à mains nues, explique Efraïm Zuroff. Condamné à mort par contumace en 1948 par un tribunal tchécoslovaque, il avait disparu et avait réussi à se réfugier au Canada, à Montréal et Toronto, où, sous une fausse identité, il avait exercé l'activité de marchand d'art. Il y a une quinzaine d'années, les autorités canadiennes avaient découvert sa véritable identité ce qui l'avait amené à disparaître de nouveau et à fuir en Hongrie, a précisé Efraïm Zuroff.

Le cas «Kepiro»
Le 3 septembre 2011, un autre Hongrois, Sandor Kepiro, suspecté de crimes de guerre en Serbie en 1942 mais finalement acquitté pour «manque de preuves», était décédé à Budapest à l'âge de 97 ans. Au moins 1.246 civils, juifs et serbes, avaient péri lors d'un massacre commis entre les 21 et 23 janvier 1942 à Novi Sad, ville qui se trouve actuellement en Serbie, alors annexée par la Hongrie alliée de l'Allemagne nazie. Sandor Kepiro répondait personnellement de la mort de 36 personnes dont il aurait ordonné l'exécution, selon l'accusation. Il s'était toujours déclaré innocent et figurait, avant Laszlo Csatary, en tête de la liste des criminels de guerre nazis les plus recherchés du Centre Simon-Wiesenthal.


LeParisien.fr - 15/07/12

00:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

15/07/2012

Lausanne envahie

 

par la racaille exportée de France…

« Des commerçants se plaignent du diktat d’une clientèle indésirable. La patronne d’un bistrot du centre-ville lance un vrai cri du coeur après la rixe de mercredi.

La rixe spectaculaire de mercredi soir qui a tenu en haleine le quartier de Saint-Laurent, quadrillé pendant plus de trois heures par la police de Lausanne [Suisse], délie les langues. De nombreux commerçants et des clients se plaignent d’un climat de peur qui s’est installé au coeur de la ville olympique.

«Depuis quelques mois, ce sont des Arabes qui font la loi ici», déclare une serveuse sud-américaine. Sa patronne enfonce le clou. «Les Maghrébins sèment la terreur. Ils sont violents et arrogants. Ils font du deal dans les WC des bistrots, fument de l’herbe sur les terrasses, importunent tout le monde et personne n’ose rien dire.» Elle dit avoir eu très peur il y a deux semaines quand elle a fait comprendre à deux clients qu’elle ne voulait plus de dealers dans son établissement.

«L’un d’entre eux a sorti un couteau et m’a dit: «Ici, c’est nous qui faisons la loi.»

Pour être en paix, j’en suis venue à leur servir du «chéri» et à être gentille avec eux alors qu’ils me dégoûtent. C’est vraiment horrible», s’étrangle la commerçante. Le patron d’un bar de Saint-Laurent constate qu’il y a «une clientèle indésirable composée de dealers arabes et noirs qui fait fuir la vraie clientèle».

Accoudé au comptoir d’un bar, un Congolais installé en Suisse depuis une vingtaine d’années lance avec dépit: «Lausanne n’est plus Lausanne.»

Source et suite 

via Christ-roi

 

Contre-info.com

 

22:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

PSA refuse de vendre à l'Iran pour des raisons politiques - Le groupe vendait à l'Iran 450.000 véhicules par an

 

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Villeurbanne: Farid prend cinq ans pour le viol de Mireille

Rédacteur : Damien le 15 juillet 2012 à 18:41 

Un viol qualifié d’ « agression sexuelle » par le Progrès.fr

Cédant à une « pulsion » l’homme a suivi une femme qui a l’âge d'être sa mère jusque chez elle pour lui infliger des attouchements sous la contrainte. En raison d’expertises plus que réservées, il a vu sa peine assortie d’une mesure de suivi sociojudiciaire.

Ce 14 septembre 2010 dans une rue tranquille de Villeurbanne, Farid (1) réalise un peu tard l’ampleur du désastre qu’il vient de commettre. Après avoir escaladé le portail du petit pavillon de Mireille (1), il a poussé la porte, l’a violentée et pris d’une excitation incompréhensible l’a pénétrée digitalement avec vigueur. 28 ans du côté de l’agresseur, 61 ans du côté de la victime.

1 : prénoms modifiés

Suite et source : Le Progrès

Défrancisation

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Israël a une possibilité d'attaquer l'Iran de manière efficace ( François Hollande ) 15/07/2012

 

Israël a une possibilité d'attaquer l'Iran de manière efficace ( François Hollande )




Israël, contrairement aux autres États, a une possibilité d'attaquer l'Iran de manière efficace. Cela a été annoncé par le président français François Hollande lors d'une réception au ministère de la Défense de la France, consacrée à la fête nationale. Le président a ajouté que la mise en œuvre de cette possibilité mènerait à une déstabilisation dans le Moyen-Orient.

François Hollande a également déclaré qu'il soutient une politique à double standard à l'égard de l'Iran. D'une part, nous devons renforcer les sanctions, et d'autre part - une volonté de prendre l'Iran dans la communauté internationale si Téhéran renonce à son projet du programme nucléaire.
 

http://french.ruvr.ru/2012_07_15/francois-hollande-israel-iran/ http://french.ruvr.ru/2012_07_15/francois-hollande-israel-iran/    

 

ALTERINFO.COM


 

20:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Les SS estoniens ont sauvé "la dignité du peuple" (ministre)

 

sans-titre.png Urmas.png

Urmas Reinsalu,  37 ans

Le ministre estonien de la Défense Urmas Reinsalu a exprimé samedi sa reconnaissance à l'"Union des combattants pour l'Estonie libre" qui regroupe les Estoniens ayant collaboré avec les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale, rapportent les médias locaux.

La plupart des membres de l'Union sont des anciens combattants de la 20ème division de la Waffen SS. D'après le ministre, "le sacrifice" des anciens SS sert d'exemple pour la génération actuelle des Estoniens qui sont prêts "à se défendre et à défendre leurs alliés".

Toujours selon lui, "la contribution" des SS estoniens "revêt un caractère crucial" car ce sont eux qui ont sauvé "la dignité du peuple estonien" grâce à "leur courage et leur bravoure".

Dans le même temps, M.Reinsalu a souligné l'importance de l'adoption par le parlement national d'une déclaration saluant tous ceux qui avaient "agi au nom du rétablissement de la république estonienne" à l'époque socialiste aussi bien que sous l'occupation allemande.

Tallinn - RIA Novosti - 15/07/12

20:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Madonna insulte de nouveau Marine Le Pen

 

 

Madonna a de nouveau projeté samedi au Stade de France le clip vidéo dans lequel apparaît brièvement Marine Le Pen affublée d’une croix gammée sur le front, lors du premier de ses deux concerts programmés en France, le second devant avoir lieu à Nice le 21 août.

Au cours du concert hier soir au Stade de France qui n’affichait pas complet, un clip de la chanteuse pop des années 80-90 illustre sa chanson « Nobody Knows me » et la montre accompagnée de personnalités aussi diverses que le pape Benoit XVI ou Hosni Moubarak. Le portrait de Marine Le Pen apparaît brièvement après un personnage ressemblant à Adolf Hitler.

Madonna (54 ans) avait fait vivement réagir Marine Le Pen après la première diffusion de ce clip lors d’un concert en Israël à Tel-Aviv le 31 mai dernier qui inaugurait une tournée mondiale. « Si elle fait ça en France, on l’attendra au tournant. », avait déclaré la présidente du Front National, qui n’avait pas alors précisé son intention de porter plainte ou pas en cas de rediffusion de cette vidéo.

Source

19:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Allemagne: union sacrée pour la circoncision

sans-titre.png  circon,cision.png

sans-titre.png grand rabbin de Moscou.png

Pinchas Goldschmidt, grand rabbin de Moscou

Alors que les médecins pressent le gouvernement d'agir, les minorités religieuses et la classe politique se mobilisent contre l'arrêt de justice interdisant cette pratique rituelle.

L'appel des rabbins orthodoxes a eu l'effet d'un électrochoc sur la classe politique allemande. Venus de toute l'Europe à Berlin, ils ont incité les juifs à poursuivre la circoncision des bébés en Allemagne quand elles ont lieu pour des motifs religieux, malgré le jugement d'un tribunal de Cologne les mettant hors-la-loi. L'écho a été immédiat, dans un pays vacciné contre toute forme d'intolérance par son histoire.

De nombreux dirigeants politiques appellent désormais à faire voter une loi pour protéger la liberté religieuse et certaines pratiques traditionnelles y étant associées. «Si le jugement est maintenu, je ne vois pas d'avenir pour les juifs en Allemagne», a lancé Pinchas Goldschmidt, grand rabbin de Moscou et organisateur de la réunion de la Conférence des rabbins européens à Berlin. Le rabbi Goldschmidt dénonce «l'une des plus sévères atteintes à la vie juive en Europe depuis l'Holocauste». Il a affirmé que la décision du tribunal de Cologne menaçait l'existence même de la communauté juive d'Allemagne et illustrait une nouvelle fois l'intolérance dont sont, selon lui, victimes les communautés non chrétiennes en Europe, après l'interdiction des minarets en Suisse et celle du port du voile islamique en France et en Belgique.

Maladresse des juges

Dans un jugement qui devrait faire jurisprudence et rendu public fin juin, le tribunal de grande instance de Cologne a estimé que «le corps d'un enfant était modifié durablement et de manière irréparable par la circoncision», suscitant une vive polémique. Il y a environ 120 000 juifs et 4 millions de musulmans, la plupart turcs, en Allemagne. Juifs et musulmans, soutenus par les Églises protestante et catholique d'Allemagne, ne veulent pas attendre les 14 ans de la majorité religieuse pour que les garçons décident eux-mêmes.

Les médecins mettent en garde contre les risques liés à une pratique occulte de la circoncision, jusqu'à présent largement effectuée dans les hôpitaux. Dimanche encore, le président de leur Ordre presse le gouvernement d'agir: il faut éviter que «les enfants ne tombent aux mains d'un quelconque boucher ou de n'importe quel personnel de santé», a indiqué Frank Ulrich Montgomery, dans le Tagesspiegel. Et après l'appel à la raison du ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, dénonçant l'interdiction, la classe politique se mobilise.

Christine Lambrecht, vice-présidente du groupe parlementaire social-démocrate, réclame un texte de loi visant à protéger «les rituels religieux traditionnels». Renate Künast, patronne du groupe parlementaire écologiste, a annoncé une initiative pour le mois de septembre afin de «garantir une exemption pour les juifs et les musulmans». Künast affirme vouloir rechercher un compromis entre la protection de l'intégrité corporelle de l'enfant et la liberté religieuse, pour que «la circoncision religieuse ne soit pas punie par la loi». Plusieurs ténors libéraux et conservateurs se sont aussi dits favorables à l'adoption d'un texte de loi apaisant les tensions avec les minorités religieuses… La maladresse des juges de Cologne aura au moins réussi à faire surgir une «union sacrée» en Allemagne contre l'interdiction de la circoncision.

 

Le Figaro - 15/07/12

19:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Le mystère de la grotte aux plus vieilles peintures connues au monde

 

Les dessins muraux de la grotte d'El Castillo, dans le nord de l'Espagne, seraient plus vieilles que celles de Chauvet et dateraient de plus de 40 000 ans. Elles sont si anciennes qu'elles pourraient avoir été réalisées par des hommes de Neandertal. Mais cette théorie ne fait pas l'unanimité.

Arts premiers et premiers arts

Publié le 18 juin 2012

sans-titre.png peintures grottes d'El Castillo.png

 Les peintures murales de la grotte d'El Castillo, en Espagne. Crédit PEDRO SAURA / SCIENCE

Les nouveaux tests sont formels. Les peintures rupestres découvertes dans une grotte du Nord de l'Espagne sont les plus anciennes du monde. Tellement anciennes qu'elles n'auraient pas été réalisées par l'homme moderne, mais par les Néandertaliens. Cette thèse ne fait cependant pas l'unanimité parmi les scientifiques.

Ces peintures, qui représentent une sphère rouge et des empreintes de mains, dateraient de plus 40 000 ans, 15 000 ans plus anciennes que ce que les chercheurs pensaient au début. Elles détrôneraient donc celles de la grotte de Chauvet, qui étaient considérées jusqu'à présent comme les plus vieilles avec une datation oscillant entre 32 000 et 37 000 ans.

Les chercheurs ont daté ces peintures en étudiants la décomposition des atomes d'uraniums au lieu d'utiliser la fameuse technique du carbone 14. "Des indices suggérant la présence d'hommes modernes dans le nord de l'Espagne remontent à 41.500 ans, une époque où il y avait encore dans ces mêmes endroits des hommes de Neandertal", a relevé Alistair Pike de l'Université de Bristol au Royaume Uni, principal auteur de l'étude parue dans le magazine Science.

"Les résultats de cette datation montrent que les hommes modernes pratiquaient déjà la peinture murale quand ils sont arrivés ou alors qu'ils auraient développé cette forme d'expression artistique très rapidement, peut-être en réponse à la concurrence avec les néandertaliens", a-t-il expliqué. Mais il est aussi possible que ces peintures soient "de l'art néandertalien".

La peinture la plus ancienne provient d'une grotte du nom d'El Castillo et fait partie d'un réseau de 11 caves découvertes simultanément. Pour Joao Zilhao, un anthropologue de l'université de Barcelone, "c'est l'un des plus exquis exemple du comportement symbolique humain, qui fait de nous des hommes".

Les Homme de Néandertal étaient présents en Europe dans une période comprise entre 250 000 ans et 35 000 ans, alors que les humains modernes sont arrivés sur le Vieux continent il y a environ 40 000 ans et ont remplacé les Néandertaliens. "Il y a de grandes chances que les résultats de l'étude de datation implique que des hommes de Neandertal en soient les auteurs, ajoute Joao Zilhao. Mais ce n'est pas prouvé."

Le débat scientifique est vif autour des Néandertaliens. D'autres anthropologues classent Joao Zilhao au sein d'un groupe minoritaire qui prête à ces hommes préhistoriques des habiletés plus complexes. Eric Delson, paléoanthropologue au Muséum d'histoire naturelle de New York, et John Shea, de l'université de Long Island font partie des détracteurs de cette théorie et ne pensent pas que les hommes de Neandertal puissent être des artistes. "Il n'y a aucune preuve rapprochant les outils ou fossiles des Neandertals avec ces peintures. Le contraire serait très surprenant", explique Delson.

 

Atlantico

18:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Concert de Madonna: le FN annonce une plainte pour injures

Elle l'a fait. Madonna a de nouveau projeté, samedi au Stade de France, le clip dans lequel apparaît brièvement, une croix gammée sur le front. Devant 70.000 personnes, la «Material Girl» a chanté «Nobody knows me» avec pour l'accompagner une vidéo montrant son visage mêlé à celui de nombreuses personnalités comme le pape Benoît XVI ou Hosni Moubarak.

 

SUR LE MÊME SUJET

 

Une clameur s'est élevée de la foule au moment où est apparue l'image de la présidente du FN, quelques secondes avant un personnage ressemblant à Adolf Hitler. Comme il l'avait annoncé, le FN va porter plainte.

Une plainte pour «injures» dans le courant de la semaine


«Projeter l'image de Marine Le Pen avec une croix gammée revient à dire qu'elle est une nazie. Cela tombe sous le chef de l'injure, et non de la diffamation qui s'applique à des faits beaucoup plus précis», a expliqué l'avocat du FN, Me Wallerand de Saint-Just. La plainte sera déposée «dans le courant de la semaine» à Bobigny, l'infraction présumée ayant eu lieu en Seine-Saint-Denis, a-t-il ajouté.

Pour Florian Philippot, vice-président du Front National, «on ne peut pas accepter ce rapprochement infâme». «Marine Le Pen défend son propre honneur, mais également celui des adhérents, des sympathisants et des millions d'électeurs du Front national», a-t-il ajouté. Le vice-président du FN a estimé que la projection de cette vidéo était «une provocation de plus dans la tournée mondiale de Madonna pour faire parler d'elle». «Sa tournée est un fiasco, le Stade de France était d'ailleurs loin d'être plein samedi», a-t-il dit.

En début d'après-midi, Gilbert Collard, le député qui représente le parti de Marine Le Pen à l'Assemblée nationale, a également donné son avis sur le spectacle de Madonna.

LeParisien.fr

17:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Hymne national de la Roumanie

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La Roumanie "ne reçoit pas d'ordres de l'extérieur" : une gifle pour Barroso !

sans-titre.png Crin XXX.png

Crin Antonescu

La Roumanie et son chef de l'Etat "ne reçoivent pas d'ordres" de l'extérieur, a déclaré le président intérimaire Crin Antonescu vendredi lors d'une allocution au lendemain d'une déclaration de la Commission européenne sommant Bucarest de respecter l'Etat de droit.

"Les lois de la Roumanie se font en Roumanie et ne se font ni ne se négocient ailleurs", a martelé M. Antonescu.

"Je veux une nouvelle fois que les choses soient très claires: le président de la Roumanie, même intérimaire, ne reçoit d'ordres ni de dispositions de personne à l'exception du Parlement et du peuple roumain", a ajouté M. Antonescu dénonçant des informations, erronées selon lui, selon lesquelles le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso aurait transmis une "to do list" (liste de choses à faire, ndlr) pour lui.

DirectMatin.fr

 

 

01:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

14/07/2012

"Valérie veut garder son activité professionnelle"

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

14 Juillet: un parachutiste blessé, Hollande à sa rencontre

21:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

La Légion d'honneur a-t-elle encore quelque valeur?

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Le maire socialiste de Clamart soupçonné de corruption: la vidéo n'a pas été truquée

 
 
 
 

Philippe Kaltenbach, sénateur-maire PS de Clamart (Hauts-de-Seine) peut se faire du souci avec l’affaire de la caméra cachée. L’examen technique de la vidéo qui circule encore sur Internet, et sur laquelle on le voit empocher 1 000 € contre la promesse d’un logement, en avril 2010, à l’issue d’un conseil municipal, pourrait lui être fatal en le faisant plonger pour corruption.

Selon l’examen du laboratoire de police technique et scientifique, le film ne porte « pas trace de manipulation » et apparaît comme authentique. « Démonstration est faite qu’il n’est pas trafiqué », résume un proche du dossier. Pour autant, afin d’écarter définitivement le moindre doute, il conviendrait de procéder à une analyse complémentaire, suggère le laboratoire.

Philippe Kaltenbach déclarait hier être demandeur d’une rencontre avec le juge : « Cela fait six mois que je demande à être interrogé ». Sur les conclusions de l’analyse de la police technique, il se montre dubitatif et rappelle l’expertise privée qu’il a lui-même fait réaliser après la diffusion de la vidéo compromettante sur YouTube. Selon le cinéaste sollicité par le maire de Clamart, « il y a des moments qui interpellent et la prise de vue faite de mouvements excessifs laisse aussi la porte ouverte à des points de montage possibles, mais qu’[il] n’a pu déterminer ». Quoi qu’il en dise, les conclusions ne lui sont donc pas si favorables. D’autant que le cinéaste ajoute : « Je n’ai pas vu de trucages visibles. »

Et l’examen de la police scientifique, qui n’a détecté aucun trucage ni dans l’image ni dans la bande-son, est une première et sérieuse étape.

Source

20:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Pas de vie amoureuse pour Frédéric Mitterrand au ministère ... "juste trois ou quatre escarmouches"

sans-titre.png Freddo.png

C'est sans fards que recevait Culture dans ses bureaux du ministère de la Culture et de la Communication qu'il devait quitter quelques heures après. Une rencontre dans le cadre de la série de reportages « Les derniers jours », que la radio publique a diffusée cette semaine.

  

Un format long, près d'une demi-heure, et une ambiance propre aux confidences. L'épisode ministériel a été diffusé jeudi et était passé relativement inaperçu.

Dans une discussion informelle, celui qui est alors encore ministre de la Culture se livre au journaliste, Amaury Chardeau. Une certaine mélancolie plane dans les couloirs et les bureaux de la rue de Valois, ce 16 mai 2012 « Tout le monde est parti, il n'y a plus personne », glisse Frédéric Mitterrand en ouvrant les portes. Il fait ses derniers cartons. Alors qu'à quelques rues de là, passe le pouvoir à François Hollande, il commente. « Tiens voilà Manuel Valls et son physique de beau ténébreux, il est beau gosse Manuel Valls ». Le ton est donné.

«Amusant qu'ils se fassent un petit bisou »

Alors que le nouveau président et son prédécesseur se serrent la main, il lance : « Ce qui serait amusant, ce serait qu'ils se fassent un petit bisou, que ça dérape ». Et, rigolard, d'imaginer le dialogue :

- Tu es bien rasé aujourd'hui François
- Mmm... tu sens bon Nico...

Décidément, ce jour-là, Frédéric Mitterrand est d'humeur plutôt badine. Il n'a « pas de mélancolie » à quitter les lieux. « Je ne suis pas attaché aux ors, souligne-t-il, contrairement à l'image que les gens peuvent avoir de moi ». Pas de mélancolie, non. Mais « j'étais un ministre de Nicolas Sarkozy, j'aurais préféré qu'il soit réélu », ajoute-t-il néanmoins. Un bref coup d'oeil en arrière sur ses 151 semaines passées dans ce ministère et cet aveu : «Je pensais que je pouvais faire beaucoup plus de choses. Mais chaque fois qu'on bouge, dix personnes viennent vous dire qu'il ne faut pas bouger», glisse-t-il encore.

«Ca n'aurait pu être que des aventures»

Qu'a-t-il hâte de faire, lui demande le journaliste. « De retrouver du temps ». Et d'expliquer la fatigue induite par la fonction et les dérapages qui s'en suivent, dont une « addiction aux cigares ». Frédéric Mitterrand s'aventure sur le terrain de la « l'absence totale de toute vie amoureuse ». « Compte tenu de mes caractéristiques, je ne voulais pas imposer cela à mes officiers de sécurité... », lance-t-il. Et d'expliquer plus avant : « Je n'ai pas liaison régulière (…) Ca n'aurait pu être que des aventures... Je ne peux pas les avoir chez moi parce que j'ai mon fils et je ne veux pas lui imposer ça. Ça peut difficilement se passer au ministère.»

«Ça a déjà dû se faire, non ? », lance le journaliste. « Sans doute ! C'est une proposition ? », s'amuse-t-il avant de s'interroger, plus sérieusement : «Aller draguer, en laissant les officiers de sécurité à la porte du lieu de drague ? Jamais. Je peux pas faire ça. Donc, voilà, il n'y a pas eu de vie amoureuse ». A peine concède-t-il « trois ou quatre petites escarmouches, mais vraiment très clandestines », mais ce n'était « pas satisfaisant ». Conclusion : « Je l'ai très bien accepté, en même temps, c'est tellement intéressant d'être ministre que vous renoncez à beaucoup de choses».

Le Parisien

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Armes chimiques en Syrie : le bon prétexte à la guerre - 14/07/2012

 

Armes chimiques en Syrie : le bon prétexte à la guerre



IRIB-Depuis plusieurs semaines déjà, les médias mainstream accusent Damas d'avoir en sa possession des armes chimique -Moutard, Cyanid....et d'être capable d'en faire usage contre sa propre population! Le prétexte n'est pas sans rappeler les semaines précédent la guerre contre l'Irak, semaines pendant lesquelles tout l'Occident criait au danger des Adms de Saddam. Fox News confirme à travers ses reportages l'existence des stocks d'armes chimiques en Syrie de même qu'Al Jazeera qui à grand renfort des experts occidentaux déplore le sort des Syriens désormais visés par les bombardements chimiques.
 Et puis au-dessus tout, il y a Israël qui dit ne pas tolérer une Syrie "chimique" et menace d'attaquer militairement ce pays puisqu'il est potentiellement dangereux.
 

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/200321-armes-chimiques-en-syrie-le-bon-pr%C3%A9texte-%C3%A0-la-guerre http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/200321-armes-chimiques-en-syrie-le-bon-pr%C3%A9texte-%C3%A0-la-guerre

 

 

Nouveau commentaire :

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Toulon : dans un bus, deux paisibles voilées cognent et gazent deux méchantes septuagénaires et le chauffeur

      

(…) Alors que le thermomètre commençait à culminer à son zénith sur la Côte d’Azur dont la réputation d’accueil et de bien-être n’est pas à faire, deux musulmanes voilées ont dégainé leur coups sur deux femmes âgées à cause de circonstances on ne peut plus courantes par ces temps de fortes chaleurs : une légère bousculade dans un bus déjà surchargé.

Non seulement les coups ont commencé à pleuvoir sur nos deux pauvres septuagénaires, mais outre cela, l’une des deux soumises à Allah les a aspergées de gaz lacrymogène, produit évidemment indispensable pour vaquer à ses commissions.

Comme les deux mégères n’avaient pas leur langue dans leur poche de djellaba, elles auraient copieusement insulté et le conducteur de bus et les policiers venus les interpeller.

Selon le compte-rendu de Var-Matin, comparaissant devant le tribunal correctionnel, Soraya 20 ans et sa sœur Rym, 30 ans, n’ont fait montre d’aucun regret ainsi que le Coran leur a enseigné dans le verset 110 de la 3ème sourate : un(e) musulman(e) ne peut mal faire. C’est que les musulmans appellent « vivre sa religion ». Pauvre de nous si nous ne pratiquons pas leur religion, il ne nous reste plus que les yeux pour pleurer !!

(…) Du coup les deux sorcières ont été appréhendées, non sans mal, un peu plus loin par des policiers de la brigade anti-criminalité avec les compliments d’usage « les flics sont des pourris » « moi, je suis musulmane et je ne te suis pas ». (…)

Dans une ambiance de finale de championnat, les deux sœurs ont entendu tomber le verdict. Du sursis pour la plus jeune et six mois ferme pour l’aînée. Lecture du jugement suivie des hurlements et d’une esclandre des condamnées qui ont du être évacuées de la salle.

Suite et source : Riposte Laïque, merci à 3-4

 

Défrancisation

19:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Un passage très "hot" retrouvé dans un roman d'Aurélie Filippetti

Damien le 14 juillet 2012 à 18:25

Beaucoup ignorent qu’avant d’être la ministre de la Culture et de la Communication du gouvernement Ayrault, Aurélie Filippetti fut, au début des années 2000, une jeune romancière prometteuse. (…)

 

Aurélie Filippetti

« La répétition des scènes, ad nauseam, se rappeler toi, me prenant la main et la serrant, marchant à côté de moi ta main sur ma taille, m’appelant au téléphone que tu m’aimais comme un fou. Toi sous moi, dans une chambre volée, ta tête entre mes cuisses. et ta langue glissant en moi, (…) la honte d’imaginer ton visage devant mon sexe disparaissait, la fougue que tu mettais à m’embrasser avait fait tomber d’un coup mes réticences, j’écartais davantage encore mes jambes pour que tu puisses en moi t’enfoncer plus avant, me dévorer l’intérieur des cuisses, les embrasser, promener ta langue à la jointure de mes fesses, la faire glisser vers les fesses, et m’embrasser aussi profondément que si mon sexe avait été ma bouche pour te répondre. »

Paru en mars 2006, « Un homme dans la poche » est le deuxième – et dernier à ce jour – roman d’Aurélie Filippetti, trois ans après son premier livre « Les derniers jours de la classe ouvrière ».

Suite et source : Midi Libre, merci à Marine

 

Défrancisation

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)